AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 [HOT] Délicieuse rechute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: [HOT] Délicieuse rechute    Sam 5 Jan - 12:01

« Rien que ça ? »

C’était ce qu’elle lui avait balancé comme si ce qu’il venait de lui demander n’était pas quelque chose d’inhabituel, ce qui dans le fond n’était pas faux. Cette phrase était sortie de sa bouche pour cacher sa surprise ou plutôt pour cacher son incapacité à pouvoir permettre à Saïd de faire ce qu’il lui plaisait. L’aimait-elle assez pour le laisser tuer des gens sans broncher ? Les souvenirs des sorties nocturnes aux côtés de Voldemort venait répondre d’eux même à cette question. Déposant ses yeux dans les siens, elle pouvait y voir cette lueur qui l’effrayait autant qu’elle la faisait vibrer, frôlant ses lèvres des siennes, elle ne l’embrassa pas directement, passant sa langue et frôlant sa bouche dans un tic qui ne signifiait qu’une chose : elle redécouvrait le plaisir d’une adrénaline dont elle avait été, trop longtemps, sevrée.

Si les baiser que lui offrait Saïd était parfois brutaux et bestial, Zoya avait l’art de la sensualité, coinçant sa lèvre inférieur entre les siennes, elle y glissa sa langue, l’embrassant plusieurs minute dans ce genre de petit baiser qui, accumulé, offrait surtout une scène à la limite de l’érotisme. S’écartant au bout de longues minutes, elle regarda Saïd, était-elle aussi irrécupérable qu’il le pensait ?


« Avant de vouloir aller buter quelqu’un, tu devrais déjà réussir à me faire voir la petite mort »

Esquissant un sourire équivoque, elle se recula entièrement, s’éloignant de lui. Elle reprenait sa route vers son appartement, comme si de rien était. L’invitation était là, si elle l’imaginait aisément en train de reluquer son derrière, elle ne pouvait cependant pas être assuré qu’il la suive pour autant. Mais c’était ainsi qu’ils fonctionnaient tous les deux, aucune laisse, aucune cage, juste la liberté de se voir, ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saïd S. Wilkes

avatar

Serpentard


Messages : 446
Date d'inscription : 17/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: M. O. I.
Aptitude: Faire la demande à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour

MessageSujet: Re: [HOT] Délicieuse rechute    Sam 5 Jan - 13:07




Il lui sourit sachant à moitié que dans l'esprit de la blonde cette demande n'avait pas la signification ludique qu'il lui trouvait. Tuer ou au moins amocher les gens, c'est ce qu'il avait toujours fait et toujours aimé et elle le savait bien. Amusé, il l'observa hésiter un instant.

Elle s'approcha alors de lui, prédatrice et séductrice. Il alla pour l'embrasser à nouveau mais Zoya sembla gourmande d'une autre sorte de sensation. Par ses lèvres et sa langue elle l’envoûta si efficacement qu'il hésita même à continuer de respirer. Il n'avait qu'une idée, dévorer les lèvres qui le titillait et danser avec sa langue, mais il apprécia tant le supplice du désir qu'il resta victime de son numéro de séduction. Clairement, la subtilité n'était pas une chose dont Saïd pouvait faire preuve, mais il adora.

Au bout d'un long moment de délice, elle s'écarta le laissant surprit et un peu déçu. Il rouvrit les yeux comme se réveillant d'un rêve o d'un affreux cauchemar, le souffle irrégulier et le coeur bondissant dans sa poitrine. Un frisson lui parcouru l'échine et lui fit se rendre compte qu'une partie de son corps bien loin des lèvres avait aussi énormément apprécier ce moment. Il se mordit la lèvre de frustration. Était-ce là sa vengeance ?

Mais ce fut agréablement surprit qu'il l'entendit répondre à son désir. Il en avait presque oublié sa précédente demande.
- C'est non donc ? demanda-t-il bêtement, se fichant finalement de ne pouvoir se défouler sur quelqu'un. Elle, réclamait sa puissance et sa fureur.

Il l'observa se dandiner devant lui comme une catin et il se mordit à nouveau la lèvre, se forçant cette fois-ci à se contrôler avant d'atteindre l'appartement de Zoya. Il marcha quelques pas derrière elle, comme un prédateur suivant sa bondissante proie.
Ils atteignirent la porte de l'appartement bien plus vite qu'ils l'avaient quitté et avant que Zoya n'ouvre la porte de leur septième ciel, il l'enferma dans ses bras et la ramena contre-elle. Elle pouvait sentir à quel point il la voulait et pourtant il prolongea le supplice quelques secondes de plus pour la narguer.

- Avoue, t'as attendu quinze ans juste pour ça. Cochonne. souffla-t-il contre son oreille, l'esprit déjà assailli de fantasmes pervers. La délivrant d'un bras, il ouvrit la porte et poussa Zoya à l'intérieur. Il eu un regard pour l'appartement mais n'eu la patience de choisir un lieu particulier et balança Zoya sur le lit.

Cette fois-ci, en quelques secondes il se dénuda, arrachant presque ses seuls habits par des gestes pressés et furieux. Se précipitant sur Zoya il s'empara enfin de ses lèvres, tirant ses cheveux pour mieux la prendre en main et la garder contre lui. De son autre main qu'il cala sans son dos au niveau des hanches délicates de Zoya, il la guida vers lui.
La surplombant complètement, il la perça avec force et bestialité. Immédiatement, il ferma yeux pour ne profiter de rien d'autre que leur contact charnel. Fasciné, il découvrait à chaque accoup un nouveau niveau de plaisir qu'il pensait pourtant déjà au maximum. Il dû s'appuyer sur le mur en tête de lit pour pouvoir posséder la délicieuse poitrine de Zoya.

- Je suis fou de ton corps. souffla-t-il et, en effet fou, il ne su pas sur quelle partie d'elle s'attarder. Elle était tellement parfaite dans ses bras.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: [HOT] Délicieuse rechute    Sam 5 Jan - 14:20

Un sourire satisfait avait gagné ses lèvres lorsqu’elle senti les bras de l’ancien serpentard entouré son corps. Frissonnant intérieurement lorsqu’il murmura quelque mot au creux de son oreille, ne faisant qu’intensifier le petit sourire dessiner sur ses fines lèvres. Il ne la délivra que d’un bras pour ouvrir la porte, la poussant à l’intérieur de l’appartement, Zoya eut à peine le temps de se retourner qu’il la poussait déjà violemment contre le lit. Le petit appartement de la jeune femme permettait au moins de ne pas perdre trop de temps, en quelque geste rapide les vêtements échouaient sur le sol ou sous leur corps alors qu’elle reculait sur le lit au fur et à mesure que lui s’avançait. Il lui faisait face, féroce et séduisant, emprisonnant ses lèvres avant qu’elle ne s’échappe un peu plus de son emprise.

Les mains de la jeune femme glissèrent du haut de son dos, descendant alors qu’elle sentait ses hanches se relever sous la pression du sorcier, ses mains contre son fessier, elle se cambra soudainement alors qu’il s’enlisait en elle sans aucune forme de délicatesse. Rompant leur baiser pour laisser échapper autant de plaisir que d’espièglerie. Relevant légèrement l’une de ses cuisses, son pied semblait lui-même se crisper sur les draps souillé. Son souffle se coupait, sa respiration se saccadait, cherchant parfois son regard, elle refermait bien vite les yeux, ses reins s’enflammant, son corps ondulant, elle qui s’était promise de se venger, elle ne s’imaginait que ce serait plus difficile qu’elle ne l’aurait cru. Entièrement possédée, son souffle se mêlait au sien alors qu’il trouvait la force de lui parler.

Doucement, elle posa la paume de ses mains contre son torse, d’un geste forcé, elle dut s’y reprendre à plusieurs pour qu’il se retourne, son dos à lui contre les draps, elle se retrouvait face à lui, relevant légèrement ses hanches, elle réunissait à nouveau leur corps. Son corps ondulant contre lui, elle posa lentement ses lèvres contre sa nuque, l’embrassant parfois, le mordant sans douleur à d’autre instant. Contrôlant à présent le rythme de leur danse charnelle, elle laissa ses reins bouger de plus en plus lentement, se torturant elle aussi mais elle n’était pas sans savoir que celui que cela gênera le plus, ce ne serait pas elle. Le vice se lisait dans ses yeux, ses gestes et s’entendait dans le son souffle chaud, le petit jeu semblait se retourner doucement contre elle, le rythme qu’elle s’efforçait de garder sensuel, elle laissa doucement le feu de ses reins s’exprimer.


« Vous ne l’avez pas perdu… »

Souffla-t-elle à son oreille, ses yeux s’humidifiant alors que ses hanches accentuait un peu plus chacun de ses mouvements, ondulant, encore et encore…Et encore…

« Votre... guerre… »

Depuis le jour où elle avait vu la marque se réimprimer sur sa peau, elle avait su, tous avaient beau jouer l’autruche, elle le savait…Et qu’allait-elle devenir maintenant, qu’allaient-ils devenir ? Son cœur s’emballaient, sa voix tremblait, gémissante et suppliante, chacun de ses muscles se contractait au fur et à mesure de leur danse sulfureuse.

« Elle recommence… »

Et je vais mourir…
C’était ce qu’elle aurait voulu lui dire, c’était ce à quoi elle croyait, elle savait que son temps étaient compter, bon nombre de mangemort avait été enfermée en partie à cause d’elle, traitresse aux yeux de son ennemi(e)s, traitresse aux yeux de ses ami(e)s, l’était-elle à ses yeux à lui ?
Se reculant pour lui faire face, elle cherchait dans son iris jaune ce qu’elle pouvait représenter pour lui, il serait en colère, ou heureux d’apprendre qu’il s’était réveiller à temps…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saïd S. Wilkes

avatar

Serpentard


Messages : 446
Date d'inscription : 17/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: M. O. I.
Aptitude: Faire la demande à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour

MessageSujet: Re: [HOT] Délicieuse rechute    Sam 5 Jan - 15:19




Il mit un certain temps à comprendre que la paume qui se posa sur son torse lui demandait qu'il s'allonge. Avec un sourire, il obéi et la laissa prendre contrôle sur leur plaisir. Ainsi allongé, il put admirer son corps mieux encore et en profita au maximum. Il grogna de plaisir lorsqu'elle vint le rejoindre à nouveau.
Une fois de plus, alors que Saïd était plus un être violent et direct, Zoya l’entraîna dans une danse plus souple et vibrante. Envahit par des vagues de plaisir à chacun de ses mouvements hanche, il tenta de contrôler un peu le rythme en posant ses mains autour d'elle.
Mais Zoya était bien décidée à mener cette danse et elle laissa doucement le rythme tomber. Le narguant de son regard coloré, elle ignora son ordre silencieux de ne pas le faire languir et le tortura lentement et avec expertise. Frustré mais plus loin du septième ciel il leva les yeux vers le plafond pour tenter de regagner un souffle régulier.
Mais bien décidée à mener sa douce vengeance au bout, elle se pencha vers lui accentuant de plus en plus les quelques lents coup de reins qu'elle lui administrait. Il suffoquait de plaisir et voulu s'emparer de ses lèvres pour y enfouir ses grognements de jouissance mais elle se pencha vers son oreille pour lui susurrer des mots qu'il ne comprit pas tout de suite.
Il l'écouta néanmoins, intrigué. La blonde avait tout fait pour le garder concentrer sur ses actions et pourtant elle s'amusa à le déconcentrer de ses ondulations délicieuse. Il remonta ses mains jusqu'à son dos pour la pousser vers lui et ainsi l'inciter à finir sa phrase avant qu'ils puissent continuer les choses sérieuse. Malgré cela, elle semblait décidée à jouer de lui sur les deux tableaux et il dût se faire violence pour rester attentif alors qu'on torturait son corps.

La guerre. Le mot vint faire jaillir tout ses derniers souvenirs depuis le brouillard noir, mais il ne comprit pas vraiment où Zoya voulait en venir. Ta gueule, on baise là, ça peut pas attendre ? aurait-il voulu dire pour la couper, mais déjà bien embêter de devoir subir Zoya tout en l'écoutant, il n'eu pas assez d'esprit pour lui répondre ou l'interrompre. La guerre recommençait.
Elle l'annonça d'une voix tremblante, suppliante et alors que Saïd tentait encore de voir l'intérêt premier de cette phrase tombant dans leur danse comme un sale croche pied, elle se redressa sur lui, l'observant avec une certaine inquiétude. Il lui rendit son regard, voulant la rassurer bien qu'il ne comprenne pas pourquoi il devait le faire.

N'en pouvant plus, il se redressa en faisant brûler ses abdos et son bas ventre. Enserrant le corps de Zoya pour qu'elle ne s'éloigne pas une fois de plus de lui. La poussant contre lui, il l'incita à continuer leur folle partie de sexe. Il savait cependant qu'elle n'aurait pas la tête à ça jusqu'à ce qu'il lui donne une réponse satisfaisante alors, il leva vers elle ses yeux jaunes.

- Ce n'est pas ma guerre. ronronna-t-il avant de la faire à nouveau basculer pour reprendre sa domination. Reprenant un rythme plus soutenu, il vint embrasser sa clavicule puis son coup avant de la fixer de son regard brûlant de désir. Il n'était pas vraiment du genre à parler et l'allonger dans un lit était d'ailleurs l'une des rares façon de le faire taire, pourtant, n'aimant pas la lueur qu'il voyait dans les yeux humides de Zoya, les mots sortirent le lui même.

- Zoya, je n'ai jamais quitté la guerre. souffla-t-il, se surprenant lui-même en sentant un frisson fragiliser sa voix. Il n'avait aucune idée de pourquoi ou comment la guerre dans laquelle ils s'étaient battus s'était terminée et à son réveil, il n'avait pas eu le sentiment d'être soudainement atterrit dans un monde sans conflit. Comment une guerre opposant deux idéaux, deux visions du monde sorcier pouvait-elle se terminer ? Lui s'était réveillé quinze ans plus tard et guerre ou pas il exécrait toujours les moldus et tout ce qui touchait de près ou de loin au mélange de leur monde au sien.

- Zoya... soupira-t-il en enfouissant son souffle dans sa chevelure soyeuse. Il se réfugia en elle comme lorsqu'ils étaient menacés par tous les participants de la guerre, Mangemort comme Ordre du Phoenix. Mais ils s'en étaient toujours foutus. Au diable la guerre, les idéaux et la logique, lorsqu'ils étaient ensemble plus rien n'importe.
Il la sera plus fort et toujours plus fort, l'emportant loin se ses peurs et ses tracas. Il l'embrassa sur le front comme il le faisait lorsqu'il sentait que la crainte s'insinuait en Zoya et la fixant de son regard doré, il la rassura de ces simples mots.

- Ta place est à mes côtés. Et mon côté a toujours été le tien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: [HOT] Délicieuse rechute    Sam 5 Jan - 16:33

Et dans le brouillard de ses larmes naissantes au fond de ses yeux, elle cherchait ses yeux à lui, le cercle d’or, se redressant vers elle, son corps continuait de lentement gesticuler sous ses mains alors que son nez contre le sien, elle pouvait fixer ses yeux. Leurs souffles se mélangeaient, sa main gauche s’agrippait légèrement à sa nuque alors que sa droite serrait entre ses doigts un morceau du drap défait sous eux. Et dans ses bras son corps ne cesse de trembler, est-ce la chaleur de leur étreinte ou toute cette peur qu’elle essais de contenir en elle.
Les premiers mots quittèrent sa bouche, et elle se laissa basculer en arrière, ses longs cheveux blonds s’étalant autour d’elle, elle ne quittait plus des yeux le visage du Mangemort alors que sa bouche entrouverte laissait échapper l’expression d’allégresse qu’il infligeait à ses reins, ses yeux laissèrent échapper les larmes sa vue redevenant net, elle passa ses mains sur le visage de celui qu’elle avait très certainement toujours aimé.

Ses doigts glissant dans ses cheveux alors que ses lèvres se posaient sur son épaule, sa nuque, ses plaintes amoureuses s’étranglaient dans sa gorge alors qu’elle continuait à s’agiter sous lui. Cela n’avait jamais été leur guerre, l’unique chose qui les avait poussés à rejoindre cette bataille était leur amour du risque, leur désintérêt pour ce que la vie avait à leur offrir, la guerre n’était qu’un prétexte de plus pour se foutre en l’air. Un prétexte pour pouvoir laisser exprimer une sombre partie d’eux, le plus ironique de l’histoire c’est qu’ils n’aient jamais choisi le même camp.
Son dos se cambra une nouvelle fois, soulevé légèrement le corps de Saïd avant de se reposer sur les draps humides de leur sueur.

Prononçant une terrible vérité, il était vrai qu’il s’était endormie sans voir la guerre se stopper et s’était réveiller quinze année plus tard au moment où elle s’apprêtait à se réveiller. Comme une maitresse qui essayait de faire comprendre à Zoya que Saïd ne lui appartiendrait certainement jamais complètement, ou alors…Etait-ce Zoya la maitresse ?
Et elle ? Avait-elle seulement quitté la guerre une seule fois ? Sa vie s’était résumé à résoudre des enquête, à raquetter les petites frappes juste pour le plaisir d’une petite poussée d’adrénaline, mais cela n’avait jamais été plus grisant que cela. Elle avait passé quinze ans de sa vie à retrouver cette sensation indescriptible ressenti durant la bataille.
Et elle semblait se réveiller qu’aujourd’hui.

Un gémissement, plus long et significatif que les autres s’échapper de ses lèvres quelque seconde après avoir entendu son prénom. Ses bras entouraient le dos de cet homme, l’enserrant entre ceux-ci, et leur étreinte semblait presque les étouffé l’un et l’autre. Ses paroles venant chassé ses paroles plus que le baisé posé sur son front. Elle le regardait, peu importait tout ce qu’elle avait donné au nom de cette guerre, aux yeux de tous elle n’était qu’un rat, mais à ses yeux à lui…Tout était différent.
Elle caressa la joue de l’ancien serpentard, peu importait la façon dont ils allaient à nouveau combattre au milieu de cette guerre…


« Mourir à la guerre…C'est tout ce qui nous reste »

Ses yeux prennent soudains l’expression d’une catin, l’embrassant, les deux amants reprenaient leur petit jeu là où ils l’avaient laissé. S’offrant outrageusement, elle accompagnait chacun de ses pas, chacun de ses mouvements, venant planter ses dents dans ses épaules dans l’espoir futile de ne pas chanter plus fort qu’elle ne le faisait déjà…
Son corps tout entier semblait se raidir, comme si il se brisait sous les assauts obscènes, elle eut l’impression, le temps d’une brève seconde, de se déconnecter complètement du monde qui l’entourait.

Et puis…Le calme…

Seuls leurs souffles saccadés essayant de retrouver leur rythme semblait interrompait le silence des lieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saïd S. Wilkes

avatar

Serpentard


Messages : 446
Date d'inscription : 17/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: M. O. I.
Aptitude: Faire la demande à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour

MessageSujet: Re: [HOT] Délicieuse rechute    Sam 5 Jan - 18:30

Il lut dans ses yeux que ses mots l'avaient rassurée et alors qu'elle lui caressa tendrement la joue, son visage se craquela d'une de dizaine de rides alors qu'il souria. Elle le sentait à son tour, tant qu'ils étaient ensemble rien ne pouvait les atteindre. Lui l'avait toujours su, mais les quinze années qu'elle du vivre seule avait effacée la sensation d'invulnérabilité qu'ils éprouvaient en ces moments où plus rien ne comptait à part eux.

Il ira doucement à ses mots bien qu'il n'était pas d'accord. Mourir était hors de question, la vie avec elle était tellement délicieuse.
Il vit alors l'expression de la blonde se changer. Les choses sérieuses pouvaient recommencer et recommencèrent immédiatement de plus belle. De chaque puissant coup de rein, il rattrapa ces quinze longues années, commençant lui même à les regretter amèrement. Sa frustration se mêlait à son plaisir toujours plus ardamment il lui répéta à quelle point il l'aimait.
Elle lui répondait sous forme de chant de jouissance qu'elle tenta de contrôler en serrant bestialement sa mâchoire sur l'épaule de Saïd qui ne pût qu'apprécier le piment qu'apportait la douleur. Dans une explosion de sensation, il se sentir partir loin, Zoya à ses côtés pour le voyage intense de l'orgasme.

Il reprit son souffle, ayant l'impression de sortir d'une envoûtante apnée et l'air frais déclencha en lui de derniers soubresauts de plaisir avant que d'un long soupir il se laissa reposer contre Zoya. Sa poitrine se soulevait doucement, berçant la tête de Saïd qui cala sa respiration au même rythme. Pour ne pas l'écraser, il se posa à côté d'elle une fois calmé.

- Je peux tuer quelqu'un maintenant ? Demanda-t-il d'un petit ton puérile en plaisantant. Ça arriverait bien assez tôt si comme elle le disait, la guerre allait recommencer. À croire qu'elle le faisait rien que pour lui et lui souhaiter la bienvenue. Bien loin des inquiétudes de Zoya, Saïd lui s'épanouissait en temps de guerre, ennuyé lorsque tout était paisible. Il se garda de lui dire mais elle le connaissait bien.

Dans un geste anodin, il lova sa tête contre la sienne et déposa une main sur son ventre plat. Fermant les yeux, il repira doucement, près à s'endormir et clore ce magnifique nouveau début d'histoire. Après une ellipse de quinze ans, pour Saïd et Zoya, il était une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: [HOT] Délicieuse rechute    Sam 5 Jan - 20:25

Ses muscles se détendirent lentement alors que ses jambes ne cessaient de trembler, le signe confirmant ce que sa voix avait affirmé tout au long de leur ébat. Les paupières closes, elle avait la sensation que sa tête lui tournait légèrement, elle sentait doucement le corps de Saïd se poser à côté d’elle, la libérant de l’emprise qu’il avait encore sur elle. Retrouvant doucement son rythme cardiaque, elle finit par ouvrir les yeux alors qu’il lui demandait, tel un gamin capricieux, si maintenant, il avait le droit de buter quelqu’un. Elle esquissa un sourire alors qu’elle tournait légèrement son corps sur le côté, posant sa tête contre son torse, elle écoutait son cœur battre au fond de sa poitrine, la rassurant sur la réalité de l’instant.

« Avoir besoin d’une greffe vaginale ça ne te suffit pas ? »

Elle releva la tête, la posant contre ses mains, elles-mêmes posés sur le torse de son amant. Le regard rieur, elle détourna la tête pour cacher un bâillement qui la gagnait déjà. La journée avait été forte en émotion, si bien qu’à présent, la fatigue semblait la gagnait soudainement, comme un coup de massue. Posant sa tête contre son torse.

« Je te filerai bien le nom de mon patron…Un bel hypocrite »

Dit-elle avec un peu de dédain dans sa voix, finissant par doucement fermer les yeux, elle écoutait le rythme de sa respiration et les battements de son cœur. Un frisson parcouru son échine, la faisant faire une léger sur sceau et un peu plus se blottir contre lui.

« Tu m'as tuée... »

Un sourire se dessina une nouvelle sur ses lèvres, les yeux clos, elle se laissait doucement aller dans les bras de morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [HOT] Délicieuse rechute    

Revenir en haut Aller en bas
 

[HOT] Délicieuse rechute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Missions : Confiture de raisin + Fabrique de confiture + Le paon + La demande de Mamie bio I + Cadran solaire + La commande de Florian + Délicieuse Forêt noire
» Ma délicieuse blondinette (Ellowyne essential blond four)
» Demande d'admission suite à rechute
» Boulangerie
» Rechute! MHB-46 Restylé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Village de Pré-Au-Lard :: Appartement de Zoya Horlov-