AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Oeil de loup [PV Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 27

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Oeil de loup [PV Amy]   Dim 6 Jan - 20:58

L'Angleterre, voilà plusieurs années que je n'y avais pas mis les pieds. Trop longtemps en fait. Mais pas au point d'oublier l'environnement. L'air me semblait identique, enfin peut-être moins nauséabond. Peut-être justement parce que la guerre était terminée. Du moins en apparence. Ce qui avait changé par contre, c'était la maison des Potter, au lieu de tenir debout, elle était complètement détruite. Mes yeux se voilèrent l'espace d'un instant. Bien sur, même aux Caraïbes, j'avais appris pour la mort de Lily et James, et pourtant je n'étais pas revenue. Remus aurait eu besoin de moi, de mon soutiens, mais je ne pouvais pas. Amy avait eu besoin de moi à l'arrestation de Sirius, mais je ne pouvais pas. Non, même si je le voulais, je ne le pouvais. C'était égoïste, je préservais ma famille alors que celle de mes proches étaient détruites. Hé oui, moi Lise Parker, je suis égoiste, je l'ai toujours été, mais je l'assumais parfaitement.

Et c'est certainement parce que je l'assumais que j'ai laissé partir Sam à Poudlard. Il y est depuis plusieurs années sous le nom de Sam Anderson, alors qu'il devrait porter le nom de Sam Lupin, mais ça, tout le monde l'ignorait, Remus lui même. Alors qu'est-ce qui m'a décidé à rentrer ? Bien sur j'allais rester cachée, en tant qu'Amy Anderson. Ce qui m'a fait rentré c'est la nouvelle que j'ai reçu par source sur. Oui, je suis toujours détective privée après tout. Les maraudeurs à Poudlard. Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Voilà ce qui m'a fait bouger. Amy et les Maraudeurs. Mon intuition me disait qu'il allait se passer quelque chose de grave. Si Sam avait besoin de moi, je serais là.

Ce soir là, je fis sans doute la plus idiote des erreurs. Par nostalgie, j'ai voulu observer Amy de loin. Ce soir là, elle était en tournée. Ce soir là, je suis allée à son concert. Ce soir là, vêtu d'une cape noire à capuchon, je me suis cachée. Ce soir là, assise sur une paroi en hauteur, bien au dessus de la foule, bien au dessus d'Amy, je la regardais chanter. Elle n'avait pas changer. Cette force qui s'emmenait d'elle, cette puissance et cette détermination qui se dégageait dans sa voix, ça, oui, ça c'était la Amy que j'ai toujours connu. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres … sourire qui disparu rapidement, car ce soir là, nos regards se sont croisés.

Et pourtant, pourtant non, je ne fuyais pas. Elle continuait de chanter, en jetant fréquemment des regards vers moi, certainement pour être sur que je ne m'envole pas. Je me demandais comment elle avait fait pour me reconnaître de si loin, alors qu'en plus j'avais ma veste à capuchon. Peut-être que ce lien ne s'expliquait pas, c'était simplement Amy et Lise.

Puis la dernière chanson se termina et lorsque la blonde releva la tête, j'avais disparu. Le bruit de mes bottes raisonnait dans la ruelle humide et peu éclairé, lorsque j'entendis des bruits de pas précipités. Je n'eus pas besoin de me retourner pour savoir que c'était elle. Continuant de marcher, je finis par m'arrêter au fond de cette ruelle avant de finalement me retourner.

« Je peux être cachée si je le désire, mais jamais totalement disparaître …. On peut dire que tu as le coup d'oeil. »

J'abaissais mon capuchon avant d'esquisser un sourire, chose qui aurait été rare quelques années en arrière.

« Bonsoir Amy. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Oeil de loup [PV Amy]   Dim 6 Jan - 21:31


Ses yeux fixaient la foule alors qu’elle rentrait une nouvelle sur la scène après son concert. L’éternelle rappelle, c’était une chose qu’elle adorait faire et prenait plaisir à faire. Au milieu de la scène trônait un piano sombre, vernis, tout ce qu’il y avait de plus classique, s’installant devant, elle laissa ses doigts glisser sur l’instrument alors que la musique emplissait la sale. L’atmosphère semblait soudainement devenir lourde et pour cause, cette chanson avec une majorité du publique sorcier…Elle était à la fois celle qu’on préfère et celle qu’on déteste. La voix d’Amy s’éleva lentement dans la salle, aucune parole dans les premier temps…Seule au piano, sa voix entonnait un lent rythme durant quelque seconde avant que les mots se forme en un chant :

« Are you, are you

Coming to the tree

Where they strung up a man they say murdered three?
Strange things did happen here

No stranger would it seem

If we met up at midnight in the hanging tree. »


Relevant alors les yeux vers le ciel, sa chanson avait des airs d’une lente prière. Ses yeux levés, elle regardait chaque personne qui l’écoutait jusqu’à ce que ses yeux croisent les iris qu’elle reconnut au premier coup d’œil.

« Are you, are you

Coming to the tree
Where the dead man called out for his love to flee?
Strange things did happen here

No stranger would it seem

If we met up at midnight in the hanging tree. »


Certain de ses mots s’étranglaient légèrement dans sa gorge alors qu’elle se mettait silencieusement à pleurer. Son cœur battait la chamade et elle ne pouvait plus quitter les yeux qui avaient provoquer tant de tristesse :

« Are you, are you

Coming to the tree
Where I told you to run, so we'd both be free?
Strange things did happen here

No stranger would it seem

If we met up at midnight in the hanging tree. »


Accompagnée par ses chœurs, elle antonnait à nouveau avant de prendre le dernier couplet de la chanson, ayant cessé de jouer au piano, un autre membre du groupe s’en occupait au synthé.
Elle baissa lentement la tête et les yeux quand la musique cessa, la lumière s’éteignant.
Profitant du noir de la salle pour quitter sa place et la scène. Le concert était terminé et si en temps normal elle aurait remercié les gens d’être venus la voir ici, Amy ne tenait pas à perdre de temps. Toujours en tenue de scène, elle sortit par la porte de derrière avant même que les premiers fans ne quittent sa salle de concert. Redescendant la ruelle, elle rattrapa celle dont elle était persuadée d’avoir vu.

Et lorsqu’elle entendit sa voix, l’ancienne Gryffondor s’arrêta net, sa gorge se nouant douloureusement, ses yeux s’écarquillèrent légèrement en voyant la capuche tomber et découvrir le visage d’une femme qu’elle avait tant pleurer.


« Li…se… »

Les mots se coinçait dans sa gorge alors qu’elle fixait son amie. Son cœur battant la chamade, elle se mit à pleurnicher muettement avant de courir vers sa meilleure amie, elle n’était donc jamais morte ? Ou alors…Rêvait-elle ?
Ses bras se refermèrent autour de Lise, l’enlaçant pour se persuader que tout ce qu’elle voyait était bien réel.


« Tu es…Vivante… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 27

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Oeil de loup [PV Amy]   Dim 6 Jan - 22:14

Amy, Amy, pourquoi es tu tellement … Amy ? En la voyant s'approcher de moi, je savais déjà quelle réaction elle aurait. Cette petite blonde, au final, je la connaissais par coeur. Alors que mon regard, toujours aussi froid, restait indéchiffrable face à l'émotion d'Amy, j'étais pourtant rassurée. Je préférais cette sincère émotion, plutôt qu'à de la colère ou de la haine, qui pourtant serait méritée. Après tout, je lui ai menti. Mais, Amy reste Amy, c'est à dire incapable de haïr les gens qu'elle aime. Trop pur pour son bien, trop sensible, trop sentimentale, mais c'était comme ça qu'on l'aimait. Parce qu'elle était pur, innocente et honnête. Elle est certainement ce qu'il y a de mieux dans ce monde. La douceur, l'amour et la beauté. L'innocence et l'honnêteté. La joie, l'insouciance et la sensibilité. Elle avait en elle toutes les qualités que pourraient vouloir chaque humain.

C'est pourquoi elle méritait mon attention. Consciente que ce geste allait surement la perturber, m'ayant connu très distante, je levais les bras pour les laisser se frotter à son dos, répondant ainsi à l'étreinte qu'elle me donnait. Je restais un moment ainsi, avant de finalement l'obliger à se détacher de moi et de reculer de quelques pas.

« Ca va … Je ne vais pas m'envoler … Je suis là maintenant, je suis là. »

Au lieu de se timbre de voix indéchiffrable, qu'aucune émotion ne laissait paraître, cette fois ci ma voix était basse et douce. Un changement bien radicale. J'attrapais ses mains avant de la détailler de la tête aux pieds. Elle aussi, elle avait quand même changer. Amy n'était plus une adolescente, elle était une femme. Une femme qui avait hurlé sa détresse, sa révolte, son sentiment d'injustice, au monde entier. Oui cette chanson concernant Sirius Black avait retentit jusqu'aux Caraïbes.

« Oui … Oui, je suis vivante, je l'ai toujours été. …. Mais tu n'es pas sensé le savoir, tu n'étais pas sensé me voir ce soir. Je n'aurais pas du venir. …. Je ne devrais même pas être là, en Angleterre je veux dire. Mais le fait est là, tu m'as vu, tu as découvert mon secret …. et tu vas devoir porter mon fardeau. »

Et ce n'était pas avec joie que je laissais mon fardeau sur ses épaules. Même si j'étais loin d'elle, je savais qu'Amy avait beaucoup souffert dans sa vie. Elle avait perdue toutes les personnes qu'elles aimaient, un par un. Moi pour commencer, puis James et Lily, puis Sirus. Mais elle avait une fille, sa vie n'était pas reconstruite comme je l'aurais espéré, mais elle avait des responsabilités envers sa fille. Le problème était cependant qu'elle m'avait vu. Et la connaissant, jamais elle ne repartira comme si de rien était, ignorant simplement mon existence.

Je remis mon capuchon, cachant mes longs cheveux bruns, ne prenant pas le risque qu'on me reconnaisse. Evidemment, elle allait vouloir savoir le pourquoi du comment. Pourquoi est-ce que j'étais partie ? Pourquoi est-ce que j'avais abandonné Remus ? Et le bébé ? Ou est-ce que j'étais ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi je suis revenue ? Trop de questions et trop de réponses à fournir. Par où commencer ?

« Ce soir là, il avait entendu notre conversation …. Fenrir Greyback. La vie de Remus était menacé …. Et celle de notre enfant également. J'ai fais la seule que je pouvais faire pour protéger ceux que j'aime. Je suis désolée Amy, mais je n'avais pas le choix. J'ai passé un marché avec lui, je dois rester morte aux yeux de tous. Alors, je suis morte. Lise Parker est morte, et ne reviendra jamais. C'est mieux ainsi ….. oui c'est mieux comme ça. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Oeil de loup [PV Amy]   Lun 7 Jan - 15:24

Un peu moqueuse, Lise avait doucement éloigné le corps d’Amy du sien, observant son amie, elle frotta ses yeux dans un réflexe humain, effaçant une partie du maquillage soutenu qu’elle portait pour sa scène. Elle fixa un moment celle qui avait été durant sept années sa meilleure amie. La Poufsouffle semblait ne pas avoir changé, elle reconnaissait ses traits d’adolescente dans la froideur de ses yeux. Elle était restée la même. Ce qui ne devait pas faire son affaire pour une femme qui fuyait quelque chose.

Replaçant son capuchon sur sa tête, elle commença lentement à lui expliquer les raisons pour laquelle elle avait dû faire croire à sa mort mais il n’en restait pas moins que les réponses semblait ne pas la satisfaire, d’autre question s’ajoutait simplement devant son récit. Elle comprenait le sacrifice qu’avait dû faire Lise mais elle ne le cautionnait pas, ils auraient pu l’aider.
Derrière Amy commençait à se faire entendre le brouhaha de la foule qui se glissait à l’extérieur de la salle de concert. S’avançant d’un pas rapide, elle attrapa le bras de son amie, l’emmenant plus loin dans la ruelle, elles rejoignirent rapidement une voiture banalisée aux vitres teintées. Ouvrant la portière, elle invité Lise à rentrer dans le véhicule et la suivit à l’intérieur.

Une épaisse vitre séparait la banquette arrière à celle de devant, là où se trouvait le chauffeur. Elle fit baisser la cloison, demandant simplement au chauffeur de rouler avant de faire remonter la vitre.


« C’est insonorisé »

Ajouta-t-elle pour rassurée Lise. Tant qu’elles roulaient, elles ne risquaient pas réellement de se faire espionner. Se tournant vers son amie, elle se pinça la lèvre inférieur :

« Et ton…Bébé ? »

La question la turlupinait plus que n’importe quel autre, elle avait été la cause de leur dispute, avait été la source de toute la culpabilité qu’Amy avait pu ressentir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 27

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Oeil de loup [PV Amy]   Mar 8 Jan - 9:51

Effectivement, puisque le concert était terminé, la foule commençait à se rependre. Je regardais les gens circuler avec cette indifférence sans nom. Puis la main d’Amy agrippa mon bras, et je ne frémis pas, alors que des années en arrière, je me serais tout de suite raidit, ne supportant pas le contact physique. En plus de Remus, c’est surtout Sam qui m’avait fait changer de ce côté-là.

Elle m’emmena dans une limousine, faisant signe au chauffeur de conduire. Ici personne ne pourrait nous entendre. Même un lycan, ne puis-je m’empêcher de penser. Effectivement, la dernière conversation que j’avais eu avec Amy, avait été entendu par Fenrir.

Inspectant la limousine, je laissais un sourire se dessiner sur mes lèvres, avant de reprendre la parole d’une voix amusée, fait tout aussi rare.

« Au final, tu as réalisé ton rêve, madame la Rock Star »

J’étais heureuse pour elle. Amy méritait son succès. De toute la façon, la blonde méritait tout le bonheur qu’on pouvait trouver dans ce monde.
Evidemment, la première question d’Amy fut sur le bébé. Je la regardais un instant l’air grave. C’est vrai que ce sujet avait provoqué une dispute entre elle et moi ce jour là. Parce que je voulais avorter et Amy disait que c’était une mauvaise idée. Et elle avait raison comme d’habitude. Sam est la plus belle chose qui me soit arrivé. Mais l’existence de Sam devait rester secrète. Personne ne devait le savoir, sinon, c’est sa vie qu’il risquait de perdre. Et jamais je ne mettrais mon enfant en danger. Bien sur, j’ai confiance en Amy, mais je ne pouvais pas lui mettre ce fardeau de plus sur les épaules. Déjà le fait d’être ici avec moi, elle risquait sa vie. Si par hasards des mangemorts s’apercevaient qu’elle détenait des informations sur moi, elle pouvait dire adieu à sa vie.

Je devais donc lui dire que Sam n’est plus. Pas que j’ai avorté puisque je suis partie pour les protéger, Remus et lui, donc se ne serait pas crédible. Mais je pouvais très bien dire qu’il avait mort à l’accouchement. Faire croire une telle chose à Amy était horrible, mais nécessaire.

Je soupirais donc avant de déclarer, la regardant droit dans les yeux :

« Sam a bien grandit, il est actuellement à Poudlard. »

….. Oui bon. Je dois avoir un problème avec les mots « mentir à Amy ». D’ailleurs quand on y pense, elle est la seule personne à qui je ne suis jamais arrivée à mentir, tout au long de ma scolarité à l’école de magie. Omettre de lui apprendre certaines choses –comme le fait que je sois à moitié Lycan- oui, mais jamais lui mentir.

Glissant mes mains dans les poches de ma veste, je repris avec sérieux.

« Son existence est menacée. Il est à Poudlard parce qu’il voulait connaitre son père, mais il ne lui a pas dit son identité. J’ignore combien de temps Sammy arrivera à garder son secret mais Remus ne doit jamais savoir. Personne ne doit savoir. Sam Anderson, c’est le nom officiel qu’il porte. »

La question qu’on attendait donc de ma part c’est « Comment va Remus ? », mais je ne la posais pas. Ce n’était pas que je ne voulais pas savoir, bien au contraire, depuis mon retour, je l’avais longtemps observé …. Et je n’avais pas mis du tout longtemps pour comprendre les sentiments que Tonks éprouve à son égard. …. Peut-être que c’est mieux ainsi. C’était les conditions de mon départ : Protéger Sam, protéger Remus et lui permettre de refaire sa vie.

Lise Parker n’était plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Oeil de loup [PV Amy]   Jeu 10 Jan - 14:46

Elle ne put s’empêcher de rire en l’entendant faire une remarque sur sa carrière :

« Seulement dans notre monde à nous, ça me permet de préserver un minimum notre anonymat »

Cela avait été une décision qu’elle avait prise au début de sa carrière. Etre célèbre que pour les sorciers. Une décision importante, l’une des premières qu’elle avait prise en tant que femme de Sirius Black. A ce souvenir, elle esquissa un sourire, elle l’avait enfin revu, il y a si peu de temps.

Mais ce n’était pas le moment de parler d’elle, ce qui l’importait à présent, c’était sa meilleure amie. Lise avait toujours été si secrète qu’être son amie en devenait parfois tellement frustrant. Elle se souvenait de toute les fois où elle avait dû lui tirer les vers du nez pour avoir ne serait-ce que des vrais nouvelles d’elle et pas les éternelles "ça va" qui n’avaient pas de réel sens dans la bouche de Parker. Observant l’ancienne Poufsouffle, elle lui annonça que Sam avait grandi, enlevant un énorme poids sur la conscience de la blonde. Elle avait donc gardé le bébé.

Elle lui annonça alors de but en blanc que Remus ne devrait pas savoir. Fronçant les sourcils, elle fixa son amie.


« Lise…Non seulement pense à ton fils mais aussi à Remus…Je ne peux pas te dire ce que tu dois faire ou ne pas faire mais as-tu si peu confiance en nous pour refuser notre aide aussi radicalement…Pour ne même pas la demander ? »

La culpabilité avait laissé place à son éternel optimisme, une pointe amertume venait cependant trahir sa voix. Quelque part oui, elle lui en voulait d’avoir manigancé tout ça. Elle lui en voulait de ne même pas avoir eu en tête d’essayer de se battre, de simplement demander de l’aide.
L’orgueil et la fierté de son amie, au final, lui avait tout enlevé.


« Tu lui manque…Je n’ai jamais osé lui dire que t’étais enceinte le jour où… »

Elle laissa sa phrase en suspens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 27

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Oeil de loup [PV Amy]   Jeu 10 Jan - 15:37

Amy se trompait, ce n’était pas une question de confiance …. Mais plutôt de crainte. Tout au long de ma vie, il y avait tellement de choses que je n’avais pas dite, et que je ne dirais probablement jamais. Le secret que j’avais préservé depuis mon adolescence, il n’y avait que Saïd qui était au courant, et parce que j’avais été négligente, mais je ne referais jamais cette erreur. S’il y avait une chose que je ne supportais pas, c’était de perdre le contrôle de ce que j’entreprends ou d’attirer l’attention sur moi. Je suis quelqu’un de beaucoup trop secrète pour raconter mes problèmes, même aux gens qui me sont chers. Je comprenais cependant la rancune d’Amy que j’entendais dans sa voix. Avoir une amie comme moi était loin d’être facile. D’ailleurs je me suis toujours demandé comment j’ai pu attirer l’attention d’Amy, alors que j’ai longtemps fait en sorte qu’elle me suive. Mais c’est à croire que les opposés s’attirent.

Quoi qu’il en soit, Remus n’avait jamais été au courant de la nature qui était en moi. Et pourtant je savais qu’il ne risquait pas de me juger la dessus, mais c’était plus fort que moi, ça ne sortait pas, je ne pouvais pas lui dire. Alors s’il apprenait l’existence de notre fils, sa culpabilité quant à son côté lycanthrope serait grande. Alors qu’au final, il n’était pas le seul responsable.

Je soupirais en observant mon amie. Je suis sensée être morte, mais Amy me savait vivante. Personne n’est au courant de l’existence de mon fils, mais Amy le savait. Amy a toujours tout su … à part « ça ». Quoi que je dise, je finis toujours par tout lui dire, même 16 ans après. Alors …

« Amy, regarde moi, regarde moi », fis-je avec insistance.

Arrête Lise, tu es en train de faire une grosse connerie. Mais pourtant, c’était trop tard, c’était lancé. Mes yeux prirent une couleur soudainement beaucoup plus sombre. Œil de loup. L’ouïe et l’odorat étaient plus forts. Tous mes sens se décuplaient.

« Il ne le sait pas Amy, Remus ne l’a jamais su … »

Evidemment, même avec ce changement, elle ne pouvait totalement comprendre. C’est d’une voix sèche et froide que je repris la parole.

« Toi qui me connais tant, n’as-tu donc pas remarqué ? Que je disparaissais toujours en période de pleines lunes ? Remus ne pouvait le voir, puisque lui-même n’était pas là. N’as-tu pas remarqué mes colères lorsque la pleine lune approchait ? Mes blessures physiques quand c’était terminé ? »

Il n’y avait aucun reproche dans ma voix, juste de froides et cinglantes constatations. Une colère qui n’était pas dirigée contre elle mais contre moi-même. Contre cette chose qui était en moi, cette nature héréditaire qui faisait de moi quelqu’un de différente. C’est drôle, quand on avoue la vérité, elle parait pourtant si logique, si facile à trouver. « Ah mais oui, maintenant que tu le dis … » … Oui maintenant que je le dis ….

Ces phrases n’étaient jamais sortie de moi-même, mais de toute façon, maintenant quelle importance qu’Amy sache maintenant, puisque de toute façon, j’allais repartir.

« Non Amy, je ne pouvais rien dire, il y a beaucoup de choses que je ne peux rien dire. Tu as trop confiance aux gens. Mais que sais tu de moi Amy ? Que sais tu vraiment ? Pourquoi tu veux à ce point m’aider ?! »

Je sentais la colère me gagner malgré moi. Absorbée dans mes enquêtes, je n’avais pas fait attention aux dates. Le lendemain serait la pleine lune. J’étais donc facilement d’humeur irritable. Les yeux complètement assombris, je laissais ma nature et ma colère me gagner. Je me penchais vers elle, plaquant mes mains sur le dossier du siège, de part et d’autres de sa tête.

« Ne t’es tu pas dit que peut-être, je ne méritais pas cette aide ?! Tu croyais quoi ? Que je suis la gentille a aider ? Non Amy, tu te trompes !! Je ne suis rien de tout ça, rien du tout ! Je suis moi, je suis cette chose. Remus est le gentil, moi je suis la méchante. Remus n’a jamais tué personne lui ! Moi tu sais ce que j’ai fais ? Tu sais ce que j’ai fais ? »

Arrête Lise, déconne pas ! Mais mes émotions prenaient le dessus. Mes mains se crispèrent sur le dossier. Baissant la tête mes longs cheveux bruns effleurèrent les genoux d’Amy toujours assise. J’aurais voulu m’arrêter là, j’aurais tellement voulu, mais je ne pouvais pas. Comme ce jour où je m’étais battu avec Saïd. Je donnais un coup de poing sur le dossier avec une telle violence que des craquelures se formaient, laissant au passage ma main en sang.

Puis je me reculais, me laissant tomber sur le siège en face d’elle, avant d’éclater de rire, un rire qui sonnait faux, un peu démentiel.

« Tu sais ce que j’ai fais Amy ? J’ai pris l’arme de mon père. Je l’ai pointé vers le front de ma mère. Et j’ai tiré. Oui, j’ai tiré … »

Je fermais les yeux pendant quelques instants, la tension était palpable. Je ne cherchais même pas à savoir si Amy avait peur, si elle était terrifiée ou une quelconque autre émotion. C’était la soirée des révélations. De trop mauvaises révélations. Ma colère semblait être passé, du moins en apparence. Je la sentais qui circulait tout de même dans tous mes membres, comme une maladie qui se propageait.

Ouvrant de nouveau les yeux, je repris de cette voix indifférente, qui me caractérisait si bien.

« Non, Je ne manque pas à Remus. Il y a un truc entre Tonks et lui, je le sais, peut-être qu’eux ne le savent pas encore, mais moi, je l’ai vu. Et c’est mieux ainsi. »

Sur ces bonnes paroles, je sortis de la voiture, disparaissant simplement dans les ruelles sombres. Tout ce que je venais d’avouer, toute la vie que j’avais cachée pendant si longtemps … tout était avoué … Le crime, le monstre en moi … J’avais conscience de ce que je venais de dire. Alors maintenant, il fallait que je parte et vite, sans un regard en arrière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Oeil de loup [PV Amy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oeil de loup [PV Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Angleterre :: Villes et villages :: Godric's Hollow-