AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Master Of Fate

avatar

PNJ


Messages : 19
Date d'inscription : 16/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation:

MessageSujet: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Jeu 17 Jan - 22:08

Le matin du lendemain de la rentrée est toujours un instant spécial pour chaque élève de Poudlard. Certain se dise que c'est une belle année qui commence devant eux, d'autre par contre regrette déjà les jours oisifs des vacances d'été.
Le matin est levé, et même si le petit déjeuner ne commence pas avant une demi heure, les assiettes et les plats attende bien sagement les élèves de Poudlard.

Fait étrange, il semblerait que de nouveaux élèves apparaissent sans se soucier de ce qui se passe réellement. Pour eux, ils se sont lever comme d'habitude, pour eux, ils sont entrer dans la grande salle comme d'habitude et enfin, pour eux, il n'est pas aussi tôt ce matin là. Et pourtant, ils sont debout, bien avant le reste de l'école...

Note:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Gryffondor


Messages : 149
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: Ladies ~
Aptitude: Animagus non déclaré ( Chien )
Affiliation: Contre Vous-Savez-Qui

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Ven 18 Jan - 10:09




Douce rentrée.
Alors qu'il ouvrit doucement les paupières, Sirius eu l'impression d'encore sentir la fatigue dû au copieux repas de la veille peser sur son corps. Dehors, les hiboux s'agitaient, signe de la préparation de leur chorégraphie du courrier du matin. Il grogna, puis se leva.
Silencieusement il se glissa hors de ses draps chaud et embrassa la fraîcheur matinale avec un frisson canin. Prenant une grande respiration, il chassa les restes de somnolence et saisit son pantalon d'un geste vif. Il l'enfila en silence, mais alors que les doux ronflements de ses amis venait alourdir son début d'énergie matinale, il fut animé d'une expression espiègle.

Alors qu'il voulu trouver une annonce bruyante pour réveiller ses amis, de sa gorge sortit naturellement un fort aboiement. Il sauta sur le lit de James en l'écrasant sans ménagement. Saisissant l'oreiller de Cornedrue fermement, il le retira de sous sa tête pour le lui écraser sur le visage. Joyeusement, le jeune homme torse nu sauta alors de lit en lit pour écraser à leur tour Peter et Rémus. Éclatant de rire alors qu'il retrouvait le parquet de la chambre, il observa le résultat d'ouragan Patmol avec un sourire satisfait.
Une nouvelle année à Poudlard, et surement une bien bonne pour les Maraudeurs !

Le jeune homme s'habilla rapidement et coiffa ses cheveux d'un geste grossier de la main. Il mit le peu de soin habituel qu'il prenait à se préparer et, comme toujours, il arriva sans mal à un résultat outrageusement élégant. Son col n'était pas fermé, sa cravate pendait et le bas de sa chemise était à moitié rentré dans son pantalon, pourtant son apparence débrayée n'ajoutait qu'au charme de son apparence d'aristocrate rebelle.

Ensemble, les quatre Gryffondors descendirent pour cette nouvelle année à Poudlard et trouvèrent leur chemin jusqu'à la grande salle. De son regard gris et envoûtant, le Don Juan salua d'anciennes conquêtes d'un petit sourire insolant. Certaines le taquinèrent à leur tour, d'autre le fusillèrent du regard et d'autres encore pressèrent le pas les joues rosies. Sur le chemin, ils croisèrent cependant une fille qui n'eu d'autre réaction qu'un simple sourire enjoué et un peu de conversation bruyante : Amy Loreens.

Ensemble, le petit groupe arriva à la grande salle et s'installèrent à leur place habituelle pour y prendre le premier petit déjeuner de la classe. Se servant un verre de jus d'orange frais, Sirius sourit à la conversation qui se déroulait à la table. Son expression se figea cependant lorsqu'une jeune demoiselle passa entre la table de Gryffondor et Poufsouffle. Rien d'hypnotisant et pourtant, il l'observa rejoindre sa table d'un air plutôt intrigué.

- C'est qui ça ? demanda-t-il alors que la Pousouffle prit sa place assez loin pour ne pas entendre. Le Don Juan était persuadé ne n'avoir vu ce joli minois auparavant. Concentré sur cette jeune fille cependant, il ne remarqua pas que beaucoup de têtes lui était inconnues dans la grande salle, en ce 2 septembre 1995.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Ven 18 Jan - 13:22

La dernière année, et elle s’était levé comme tous les autres matins, l’estomac grondant et demandant déjà de la nourriture. L’unique chose qui changea pourtant ce matin, ce qu’il n’y avait pas de petite truffe mouillée pour la réveiller, ni même une léchouille contre sa joue. Elle avait quitté son lit, regardant Lily qui s’était déjà bien apprêté pour commencer cette nouvelle journée à Poudlard. Inquiète, Amy lui avait demandé : « Tu n’as pas vu Silver ? », le petit fennec, devenu en quelque sorte la mascotte de leur dortoir depuis que la Gryffondor l’emmenait absolument partout, n’était pas présent en ce premier véritable jour d’école. Lily lui dit non, essayant au passage de la rassurer, il avait dû trouver une souris ou un rat à chasser, bref, il n’allait pas tarder à réapparaitre. Se mordant la lèvre, la jeune blonde ne semblait pourtant pas satisfaite par cette réponse.
Elle chercha sous le lit, sous ses couvertures et même dans les armoires mais rien n’y faisait, l’animal semblait avoir tout simplement disparut. Essayant alors de se rassurer elle-même, elle se répétait sans cesse que Silver avait dû être en effet distrait par quelque chose et qu’il finirait tôt ou tard par réapparaitre.

Pas franchement satisfaite, elle se contenta malgré tout de cette excuse, n’ayant pas réellement le choix. Se lavant, et s’habillant rapidement, elle regarda sans grande envie son uniforme scolaire. Mon dieu, si il y avait bien une chose qu’elle ne regretterait pas de Poudlard à la fin de cette année, c’était bien ça ! Bien évidemment forcée de le mettre, surtout en ce début d’année scolaire, elle opta cependant pour des bas abîmé en tous sens, sa chemise ouverte de deux boutons du dessus et deux du dessous, elle calla sa cravate dans ses cheveux. Formant un nœud sur le côté, qui ne tenait qu’une mèche de cheveux. Ses yeux habituellement cernée de noir, et ses éternelle boots au pied, elle était fin prête.
Ainsi, elle arriva près de la grande salle, croisant enfin la route des Maraudeurs, elle n’avait guère pu s’empêcher un petit « Siriiiiiiiiiiiii » matinale ainsi qu’une accolade. Une rentrée des classes sans ce rituel n’était pas vraiment une rentrée des classes. Arrivant dans la salle, celle-ci était encore plus ou moins vide, reconnaissant que quelque tête quand ils s’installèrent à leur tour.
Elle mangeait, sans faire attention aux élèves qui arrivaient un à un, noyant son inquiétude pour Silver dans des tonnes de fruit rouge qu’elle ingurgitait à une vitesse affolante.

Ce n’est qu’à la remarque de Sirius qu’elle leva enfin les yeux, remarquant l’élève en question, une moue boudeuse sur les lèvres, elle se rendit cependant compte qu’en effet…Ce visage lui était inconnu. Ainsi que l’autre…Et celui-là…Et…
Elle regarda autour d’elle…


« Pourquoi on nous fixe comme ça ? Un hibou m’a chié dessus ? »

Que serait Amy sans ces petits moments où toute sa féminité s’envolait en un seul mot sortie de sa bouche. Levant les yeux vers le plafond magique, elle ne remarqua cependant aucun volatil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Dim 20 Jan - 13:25

Voilà, c’était reparti pour une nouvelle année. Et en à peine moins de 24h elle regrettait déjà son petit studio, son confort à elle, sa putain d’intimité qu’elle ne pouvait avoir ici. Soupirant, elle quitta son lit pour prendre une douche froide, rien de tel pour se réveiller. Ou alors était-ce l’habitude d’avoir eu à se laver pendant des années à l’eau froide ? L’un ou l’autre, cela ne changeait pas grand-chose au fait. Sortant de la douche, elle voulut s’habiller comme à son habitude avec ses vêtements à elle mais étrangement, elle ne trouva que l’uniforme de l’école. Soupirant, elle mettait cela sur le compte d’une mauvaise blague, haussant les épaules, elle mis sa chemise blanche, fermer que de deux boutons au niveau de la poitrine, ses cheveux encore mouillé ( elle ne prenait jamais le temps pour les sécher ) venait rendre transparent le tissus. La jupette, les chaussettes haute qu’elle laissa pourtant chiffonner à ses chevilles et enfin cette foutu cravate. Elle la regarda, la posa sur ses épaules mais ne la noua pas.

Son estomac criait famine, et ce fut tout naturellement qu’elle se rendit à la grande salle. Le regard dans le vide, elle était toujours en mode zombie, et c’était le pire moment pour lui adresse la parole. Elle s’affala presque sur le banc, s’installant au bord du banc, le plus proche de la sortie. Elle se servit un café en premier lieu, avant de grignoter morceau de pain beurré, elle soupira, avant de voir quelqu’un s’installer devant elle et lui tendre une main :


« Bonjour, je m’appelle Franck, t’es nouvelle ? T’es arrivée dans la nuit ? Ou alors Poudlard fait un échange ? Mmmmh ils ont plutôt bon gout… »

Elle leva les yeux, se rendant compte que le mec devant elle ne lui rappelait rien. Après, il fallait bien admettre qu’elle ne s’intéressait pas vraiment à la physionomie de chaque élève de l’école mais à en juger son allure, ce gars devait avoir son âge ou un an de moins tout au plus….Et surtout, ce gars insinuait que c’était elle la nouvelle. Elle fronça les sourcils, s’obligeant à se réveiller enfin pour regarder autour d’elle et voir qu’étrangement, aucun visage ne lui était familier.

« Putain c’est quoi ce bordel ? »

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin

avatar

Gryffondor


Messages : 107
Date d'inscription : 04/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Nothing
Aptitude: Loup Garou
Affiliation: Absolument contre ses idées d'arriéré

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Mer 23 Jan - 18:01

Après un réveil plus qu’en fanfare, Remus continuait à râler sous son oreiller. Certainement l’un des Gryffondor qui avait le plus de mal à se réveiller. Il se sentait constamment fatigué, effet secondaire de sa terrible malédiction. Comme si le fait de devenir un animal sauvage à chaque pleine lune ne suffisait pas comment inconvénient. Il soupira, finissant par se relever après avoir été menacé d’une récidive. Ne souhaitant pas encore se faire secouer dans tous les sens d’aussi bon matin, il quitta les bras de Morphée, encore terriblement fatigué. Baillant bruyamment, il ne s’accommodait pas de cacher sa bouche béante devant les Maraudeurs, ce n’est pas comme si les quatre garçons allaient se formaliser pour un bâillement non couvert. Se frottant les yeux, il se plongea dans sous une douche chaude en espérant que cela le tirerait de ses rêveries mais en vain. Mettant son jeans, celui-ci montrait de trace d’usure au niveau des chevilles, ne faisant que prouver que le dit jeans était certainement trop grand pour lui. Maintenu à sa taille par une ceinture, il mit sa chemise lentement, devant défaire une nouvelle fois la série de bouton quand il se rendit compte qu’il avait mis le lundi dans le mardi. Cette journée promettait d’être bonne si ça commençait déjà ainsi. Chemise boutonnée et mis sous son jeans, il mit le polo usé par-dessus, noua sa cravate.

Voilà, c’était parfait. Enfin, c’était l’uniforme de l’école quoi, rien de vraiment extraordinaire mais le règlement, c’était le règlement. C’était donc d’un pas trainant qu’il prit la route vers la grande salle, comme chaque matin, heureux d’être là même si son visage n’exprimait que lassitude et fatigue. Sirius, James et Peter à ses côtés, il esquissa un bref sourire amusé en entendant l’éternelle groupie crier après son idole, tous les deux étaient complètement aveugle se disait-il en jetant un bref regard vers James. Ils entrèrent, s’installèrent, et le premier réflexe de Remus fut de remplir un bol plein de lait chocolaté, encore fumant. Le chocolat, pêché mignon de ce Gryffondor.
Ce ne fut que lorsqu’il ingurgita la quantité du bol qu’il releva enfin des yeux un peu plus réveiller vers son meilleur ami. Il désignait une jeune poufsouffle, l’observant un instant, il espérait au passage croiser le regarder de Lise mais sans succès. La fatigue encore présente, il soupira :


« Une élève de Poufsouffle »

Dit-il naturellement, pour lui, il n’y avait rien d’étonnant à ne pas forcément connaître tous les visages de Poudlard. Après tout, le château regorgé de dix élèves par maison et par année, ce qui faisait 40 élèves par année, donc un total de 280 têtes à connaître.

« Elle doit être une année ou deux en dessous de nous »

Conclu-t-elle pour expliquer le fait qu’il ne reconnaissait pas le visage de la demoiselle. Mais lorsqu’une autre camarade de maison et de classe fit la même remarque, écorchant au passage les oreilles du pauvre Remus, il regarda la blonde avant d’observer l’assembler et de remarquer, qu’en effet, pas mal de pair d’yeux s’étaient poser sur eux. Se sentant soudainement épié et mal à l’aise, il se renfrogna légèrement.

« Y a un truc qui ne va pas »

_________________
For the werewolf, for the werewolf, has sympathy
For the werewolf, somebody like you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saïd S. Wilkes

avatar

Serpentard


Messages : 446
Date d'inscription : 17/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: M. O. I.
Aptitude: Faire la demande à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Jeu 24 Jan - 13:20



Une brise fraîche courra le long du parquet jusqu'à caresser doucement une main pendant hors de la couette. Saïd était quelqu'un qui avait le sommeil plutôt lourd, et pourtant, il suffisait parfois d'un rien pour réveiller le garnement. Émettant un léger grognement en rapatriant ses doigts froids dans la couette. Mais le mal était fait. Les rires des élèves dehors, les conversations au coin du feux dans la salle commune, l'absence des ronflements de camarades firent leur chemins vers les tympans du dormeur, jusqu'à son cerveau qui pu comprendre que le monde avait continué sans lui. Ouvrant lentement ses paupières, il put constater par la lumière forte qui vint l'accueillir que la matinée avait commencé. On aurait pu croire qu’un premier jour de cours, aurait incité plus d'élève à chérir leur temps de sommeil, mais Saïd était le dernier de la bande à se réveiller.
Le jeune blond du groupe n'était plus là, sûrement pressé de manger son petit déjeuner. Evan Rosier, silencieux et sinistre, attendait Severus dans une immobilité inquiétante. Ses yeux serpents froids se posèrent sur Saïd qui s'était bruyamment relevé dans son lit, mais il resta silencieux, saluant son ami d'un simple sourire fin et vicieux. Les Serpentards aurait pu réveiller leur camarade pour lui empêcher de commencer son année en retard, mais connaissant trop bien le caractère et l'humeur imprévisible de Saïd Wilkes ils avaient rapidement apprit à le laisser vivre à son rythme. Ne l'attendant pas, les deux garçons quittèrent la chambre une fois Severus prêt.
Saïd s’étira de tout son long avant de saisir rapidement son uniforme. S'habillant négligemment, il jeta sa cravate vert et blanc autour de son coup sans prendre la peine de l'attacher. Sa toilette matinale se résuma à l'éclaboussure de son visage tiré et un secouement de son épaisse moumoute de cheveux.

Quelques conversations cessèrent à l’approche de l’élève, mais aucun des jeunes gens présents n'ayant envie de prendre le risque de devenir la cible de l’adolescent pour cette nouvelle année, ils reprirent rapidement leur activités. Peu intéressé, Saïd fila entre les fauteuils sans faire attention aux autres élèves et se retrouva rapidement dans les couloirs des cachots. Ses longues jambes le ramenèrent vite vers la Grande Salle vers laquelle beaucoup d'élèves se traînaient joyeusement. Ne manquant pas de bousculer plusieurs personnes sans s'excuser, le Serpentard y pénétra.
Ses yeux jaunes vinrent rapidement repérer sa bande d'ami, déjà attablé devant des plats gargantuesques de nourriture, mais il ne se dirigea pas tout de suite vers eux et apprécia un instant la vue de la masse grouillantes d'étudiants. Un sourire à la fois heureux et dégoûté anima son visage alors qu'il renifla bruyamment. Une nouvelle année à Poudlard où le loup qu'il était pourrait rassasier ses besoins d'humiliation et d'emmerde. La dernière d'ailleurs. Saïd ne su s'il était soulagé ou déçu sur ce point.
Ses yeux dorés se posèrent cependant sur une figure sombre qui chassa son expression étrange de son visage pour y dessiner un sourire malicieux. Il sautilla vers la table des Serdaigles.

- Une nouvelle année avec moi fausse brune ! Avoue tu vomis d'impatience. chantonna-t-il avant d'entourer assez rudement Zoya d'un bras. Il la secoua en manquant un peu de délicatesse mais il s'arrêta en remarquant que celle-ci était plus intéressée par son voisin que par le grand Saïd Wilkes.
Lentement, il tourna un regard noir vers l'individu qui les observait avec un sourire un peu niais. Saïd sourit à son tour, mais si l'élève n'avait été d'une autre époque, il aurait surement sentit que ça n'était pas du tout un bon signe.

- Sam, enchanté. se présenta-t-il d'un air trop poli pour ne pas paraître sarcastique. Il lui tendit une main à serré en lui servant un sourire ridicule.
Plein de bonne volonté, l'élève lui serra la main et se présenta sous le nom de Franck. Alors qu'il redemanda si les deux élèves étaient nouveaux, Saïd laissa échapper un rire léger et virginal, au summum du dédain.
- Je suis aussi nouveau que l'ongle incarné du doigt de pied de Merlin mon cher Franck, mais tu semble un peu perdu. Pardonne mon manque de politesse jeune homme. Il n'avait pas lâché la main de l'élève et sur l'étirement incertain des lèvres de ce dernier, on pouvait sentir qu'il voyait enfin quelque chose venir.

- Ma chère Zoya, éclairons donc ce nouveau, ne devrions-nous pas ? demanda-t-il théâtralement et rhétoriquement.
Sans prévenir, il poussa le Serdaigle d'un violent coup de pied au torse et le fit tomber à la renverse sur le sol froid. Serrant toujours sa main, il lui tordit le bras et s'apprêta à le lui casser d'un nouveau coup de pied lorsque qu'un camarade de la victime vint se jeter sur lui pour l'éloigner. S'en suivit une bruyante bastonnade entre divers élèves dans laquelle Saïd distribuait les coups brutaux à l'aveuglette, un grand sourire étiré sur son visage, simplement pour le plaisir de faire mal.

La voix du Directeur de l'école retenti mettant fin à l'agitation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Dim 27 Jan - 16:13

Aaaah quel doux rêve, rien de plus doux qu'un rêve matinal à l'eau de rose. Oui, je savais que ce n'était pas la réalité mais honnêtement je m'en fichais pas mal. Qu'on me laisse dans ce songe pour l'éternité, dans les bras de Ma Jolie à roupiller d'amour, comme deux petits adolescents qui roucoulaient, apprenant à se connaitre. Oh et puis Lily qui s'approche de moi, elle va, oui .... elle va m'embrasser. Elle est maintenant tout près, ses lèvres s'approchaient des miennes. Oui, vient, plus que quelque millimètres, voila, POUUUf, j'ouvre les yeux pour voir ... ceux gris de Sirius. Heiiin ??? HEIIIIIIN ????? Mais ... Mais t'es pas Lily !!! Je regardais mon ami avec de grands yeux ahuris, lorsque subitement, Sirius attrapa mon oreiller de dessous ma tête pour me marteler la tête !!! MA TETE !!! MA BELLE TETE !!!! Ce brusque réveil me permit de me relever subitement, bondissant sur mes pieds en poussant un rugissement de lion enragé !

"WRAAAAAAAAAAAAAAAH !!! Tu vas me le payer !!!! Elle y était presque !!!! Tu as gâché ma vie, mon avenir et pourri mon âme, à cause de toi je n'ai plus de futur !!"

Quoi ? J'abusais un peu ? Non pas du tout, mais alors pas du tout ! Quoi qu'il en soit, je bondis sur Sirius, qui venait de sauter sur le lit de Remus, et voila le pauvre Lunard complètement écrasé par un mongolito (Sirius évidemment) et par un Dieu Surpuissant (moi, ça va de soit).

Consentant un peu à reprendre mon calme, j'entrepris de me préparer avec un regard de chien ... ou plutôt de cerf battu. Lily, ma petite Lily Jolie, reviens ! Bon pas le temps de s'apitoyer sur son sort, faite place au grand James Potter (oh le rime !). Ma chemise ouverte de quelques boutons du haut, j'attachais grossièrement ma cravate où s'imposait fièrement les couleur de Gryffondor. Mes lunettes rondes sur le nez, cachant malheureusement légèrement mon -oh combien magnifique- regard noisette, je secouais mes cheveux dans tous les sens, pour les mettre d'avantage en épis sur ma tête, pour accentuer cet air sauvage.

Maintenant prêt, je suivis mes amis dans la grande salle, marchant avec un air peut-être un peu trop frimeur (mais franchement ça me va trop bien, les filles en tombent par terre !). D'ailleurs quelques nanas me regardaient avec de grands yeux, oui oui je sais, je suis un être exceptionnel, aimez moi. Oh et des gars aussi me regardent ..... Euuuuh ... Avec une grimace de dégout, je me cachais derrière Sirius. Oui mais non, là ça ne va pas être possible !

Prenant place à la table des gryffondor, Amy ne mit pas longtemps avant de nous rejoindre. Je lui adressais un grand sourire rayonnant avant de lui faire un clin d'oeil.

"Salut Ma Poupée en Sucre, tu veux m'épouser ?"

Tirant la langue avec malice, j'entrepris de dévorer mon repas comme un glouton, pourtant attiré par mes amis qui avaient l'air inquiet. Effectivement, en regardant plus attentivement autour de moi, je remarquais que certaines têtes (voir beaucoup) m'étaient inconnus. Faut dire que je n'ai pas remarqué tout de suite, parce qu'à part ma propre personne -et celle de mes amis- personne n'est assez extraordinaire pour retenir mon attention. Sauf une personne, l'élu de mon coeur. .... Oh ..... Ooooooh !!! Ouais ça y'est, j'ai compris !!!!

"Je sais !!! Je sais ce qu'il se passe !!! Ce n'est pas la réalité, on est toujours dans mon rêve !! Donc, je peux reprendre là où j'en étais .... Messieurs, dames, veuillez m'excuser mais mon avenir m'appelle."

Je me relevais de me chaise, redressant le col de ma chemise d'un air détaché et sur de moi, avant de m'approcher, vers une jeune femme aux cheveux roux.

"Ma Jolie, ma beauté, mon coeur ..... Embrasse moi, oublie les autres, ils ne sont pas vraiment là, on est toujours dans mo...... Euh, mais t'es pas Lily toi !!!!"

Je regardais avec de grands yeux ahuris la demoiselle rousse aux taches de rousseurs, remarquant à côté d'elle, d'autres personnes tout aussi roux. Les regardant avec perplexité, je restais sur place sans bouger pendant de longues minutes, avant de finalement retourner m'assoir à côté de Sirius.

"Euh ... Ouais, effectivement, y'a comme qui dirait, un problème."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 28

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Dim 27 Jan - 16:43

En me levant ce matin, jamais je n'aurais pensé que la routine puisse être interrompu par des faits aussi étrange. Comme d'habitude, je m'étais réveillée plus tôt que les autres. Avec mon traintrain habituel, je me levais, me préparant silencieusement pour ne réveiller personne et ne pas attirer l'attention, avant de sortir des dortoirs et de la salle commune des Poufsouffle Avançant d'un pas léger et discret dans les couloirs déserts du château, je me dirigeais vers les cuisines. Comme d'habitude, je chatouillais la poire pour pouvoir avoir accès à cette pièce remplis d'elfes de maison. J'avais trouvé le moyen de pénétrer dans les cuisines depuis déjà pas mal de temps. En même temps, une personne qui avait un dossier sur chaque élèves et profs de Poudlard se devait de trouver le moyen de percer le secret des cuisines.

Je laissais les petits elfes préparer mon repas, en restant contre le porte, ne m'avançant pas dans la pièce pour rejoindre les petits êtres. Non pas que je voulais pas les aider, mais le contact physique, ce n'est pas mon fort. Je ne supporte pas le monde. C'est d'ailleurs pour cela que je ne reste jamais dans la grande salle pour prendre le repas. Avec un air indéchiffrable, je remercie les elfes de maisons, avant de quitter la cuisine, prenant le chemin de la tour d’astronomie, pour monter au sommet. Assise au rebord de la tour, les jambes se balançant dans le vide, je dégustais silencieusement mon repas, profitant de la fraicheur matinale.

Une demi heure plus tard, lorsque je retournais dans les couloirs, cette fois-ci les élèves étaient debout. Je croisais sur mon chemin plusieurs élèves de diverses maisons, mais quelque chose me perturba. La mémoire assez vive, je n'oubliais pas un visage. J'ai toujours su qui était telle ou telle personnage. Logique, sinon comment constituer mes dossiers ? Fronçant les sourcils, j'observais les quelques têtes inconnus. Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre que beaucoup de personne à Poudlard ne m'étaient pas connus. Très étrange. Des nouveaux ? Si oui, pourquoi ?

Il n'y a que dans la grande salle, là où tout le monde était regroupé que j'obtiendrais des réponses. Prenant donc mon courage à deux mains, j'ouvris donc brusquement les portes qui menaient à cette longue pièce bondée. La première chose que je remarquais, ce fut cet idiot de Saïd, qui se battait -pour changer-. Je secouais la tête. Il ne changera donc jamais ? Faut croire que non. En même temps, un Saïd calme, ce n'est plus Saïd. Passant devant cet énergumène qui me servait de frère de coeur (la bonne blague), je ne lui adressais pas un regard, continuant mon chemin, m’arrêtant vers les personnes voulus, à la table des Gryffondor. Effectivement, on ne change pas une équipe qui gagne, les maraudeurs avaient remarqué que quelque chose clochait. Sans dire un mot, je me contentais de regarder chacun d'eux. Puis enfin, je me retournais vers Remus.

"..... Ce n'est pas normal."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Master Of Fate

avatar

PNJ


Messages : 19
Date d'inscription : 16/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation:

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Dim 3 Fév - 10:07

Alors que Saïd se faisait tabasser par un groupe de Serdaigle, il eut la chance de voir deux autres de ses amis débarqué: Evan Rosier et Avery Junior était venu prêté main forte sous les yeux des autres élèves avant qu'un énorme et grand:

- STOP !

Ne retentisse en échos dans toute la grande salle, attirant alors l'attention de tout les élèves vers la table des Professeurs.
Debout devant son sempiternelle pupitre, il balaya la grande salle d'un regard avant de légèrement replacer ses lunettes en demi-lune sur son nez. Il semblait réfléchir, lui même particulièrement déconcerté de se retrouver avec de nouvelle tête.

Posant ses yeux sur le visage qui lui paraissait le plus familier, c'est à un Severus jeune et encore introverti qu'il s'adresse:

- Pourrais-tu me rappeler en quel année nous sommes
- 1977...


Le ton du serpentard, hésirant, laissait clairement sous entendre qu'il avait compris le fond de la pensée sur Directeur.

- Pouvez-vous me dire comment vous êtes arrivé ici ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred Weasley

avatar

Gryffondor


Messages : 27
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Jeu 7 Fév - 11:49

Peut-être était-ce les kilos de nourritures qu’il avait ingurgitées la veille mais ce matin-là, il était beaucoup trop sur la lune pour réellement pouvoir expliquer comment il s’était retrouvé dans les couloirs de Poudlard sur la route de la grande salle. L’idée d’un petit déjeuné tout aussi copieux que le repas de la veille lui donnait un étrange mélange d’excitation et de nausée. Observant son jumeau à ses côtés, il mima les gestes qu’il ferait s’il avait été devant un miroir.

« Par Merlin George, si tu voyais ta tête… »

Souriant toutes dents découvertes, il ouvrit à grand fracas la porte de la grande salle, respirant à plein poumon l’air ambiant. Un haut le cœur le gagna mais il n’en montra rien, faisant plutôt mine qu’il était parfaitement réveiller alors qu’il ne l’était absolument pas. Il se dirigea à sa table, s’installant à côté d’une tête blonde qu’il avait confondu avec une amie. Son premier réflexe fut de remplir son bol de jus de fruit et de remplir son verre de café. Visiblement, le Gryffondor n’était vraiment pas réveillé.
Ce n’est qu’à la remarqua de la blonde qui lui faisait face qu’il posa les yeux sur celle-ci alors qu’il portait son bol de jus de fruit à sa bouche, tiens, ce n’est pas Camille. Par réflexe, il chercha sa véritable amie dans la salle avant de soudainement et brusquement poser les yeux une nouvelle fois sur la blonde qui lui faisait face. Ce visage, il le connaissait pour l’avoir vu un nombre incalculable de fois sur des photos, et pas que sur des photos. Alors qu’il avalait une gorgée du fameux bol plein de jus, il avala de travers en se rendant compte de qui il avait à côté de lui.

Toussant à plein poumon car sur le point de mourir noyé par du jus d’orange, il ne se retourna pas lorsqu’une bagarre éclata, bien trop occupé à essayer de sauver sa propre vie en toussant comme un fou. Ce n’est qu’à l’intervention tonitruante du directeur de Poudlard qu’il arrêta soudainement d’essayer d’extraire le jus qui était passé dans ses poumons.
Il suivit la conversation alors que son teint virait doucement au rouge, observant alors ce qu’il reconnut comme étant une version "miniature" ( ou plutôt "adolescente" ) de Severus Rogue.


*Et merde, on avait réussi à se débarrasser d’un et voilà qu’un autre arrive…C’est pire qu’une hydre de mer les profs *


Pensa-t-il à défaut de pouvoir exprimer ses pensées à voix hautes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Loreens Black

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 05/01/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Dim 17 Mar - 20:10

J' avais toujours été quelqu'un de très matinale, et n'avais pas perdu de temps pour retrouver mon rythme quotidien à Poudlard, à savoir me lever plus tôt que les autres pour faire un petit footing dans la forêt interdite, qui comme son nom l'indiquait, était interdite d'accès. Mais soyons honnêtes, le jours où je me préoccuperais des règles …. Et bien il faudra s'inquiéter justement. Je me plaisais à dire je j'étais digne des maraudeurs, il faut suivre leurs traces, qu'ils soient fiers de nous … Oui que je sois la fierté de smn père, où qu'il soit.

Une fois rentrée de ma petite course, je partis me doucher rapidement puis je me changea, avant de courir vers la grande salle, ouvrant les portes à la volée.

« FRED ! GEORGE ! »

Le repas avait commencé depuis un petit moment alors que je me précipitais vers la table des gryffondor, sautant d'une manière un peu trop vivace sur le dos de Fred. Mais celui-ci avait l'air bien perturbé, ne prenant pas le temps de me répondre. Tient ça c'était bizarre ! Fred qui m'ignore …. C'était la fin du monde !!!

« …. Fred ? »

Je tournais la tête pour voir ce qui avait l'air de lui faire perdre les moyens, ou du moins la personne en partie responsable de cet air absent …. Une personne qui ne m'était pas inconnue à moi non plus. Mes yeux s'écarquillèrent sous la stupeur. Mais …. mais …. Mais non !!! Qu'est-ce que c'est que ça ? Pourquoi ?! Pourquoi y'a SON sosie devant moi ? Plus jeune certes, mais j'étais tout de même capable de la reconnaître.

« Oh mon dieu !!!! Maman a une fille !!!!! »

Oui bravo Camille, quelle logique ! Non mais ce que je veux dire c'est que …. La fille en face de moi ! C'est le sosie de Maman quand elle avait mon âge ! C'est pas normal !!! Okey Camille, tu es dans un rêve ! Pince toi et tu verras ! Agrippant soudainement mon bras, je pinçais ma peau !

« Aieuh ! »

….. Non mais mais mais !!!! C'est juste impossible !! Okey, alors si ce n'est pas un rêve, c'est une illusion !!! Oui voilà une illusion ! Tu as juste à regarder ailleurs et la vision partira !! Aller fait ça ma petite Camille ! Alors donc je tournais la tête …. et à ce moment là je fus prise d'un haut le coeur !

« AAAAAAAAAAH !!!!! »

Arrêt cardiaque !!! Sur le coup, j'eu le souffle coupé. Ce fus à mon tour de perdre tous mes moyens, je tombais par terre, sur les fesses -lâchant dont au passage le dos de Fred- mes joues devenant vraiment d'un rouge tomate, merci mes dons de métamorphe ! Je ressentis soudainement une bouffée de chaleur suivit d'un long frisson qui me parcouru tout le coeur ! Les sentiments qui passaient en moi étaient étranges et complètements opposés. De l'excitation comme de l'inquiétude. De la peur comme de la fascination. Vous l'aurez compris -ou pas-, en tournant la tête, j'avais croisé le regard d'un grand brun, aux prunelles presque semblables aux miennes. Ses yeux …. c'était sans doute un des seuls souvenirs que j'avais de lui. J'étais pourtant toute petite à l'époque, mais jamais je n'aurais pu oublier ce regard si particulier, ses yeux bleus gris …. Sirius Black ….. Papa ! …. J'avais beau fermer et ouvrir les yeux, il était toujours là. Mon coeur battait beaucoup trop vite …. et je ne voyais rien d'autres que d'eux … comme si c'était le plus merveilleux des songes …. Maman … Papa ….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Lun 18 Mar - 9:48




La nuit avait été courte, et pour cause, François avait décidé de faire des siennes. Il voulait fêté la rentrée comme il se doit et Milan avait fini par craquer, lui laisser la place, s’amuser. L’emmerde quand on se trimbale une double personnalité c’est qu’après que l’un se soit mi une biture un soir, le lendemain matin c’était l’autre qui supportait la gueule de bois. D’ailleurs, ce n’était même pas dans la chaleur douillette du dortoir des Serpentard qu’il s’était réveiller mais c’était sur les gradins du terrain de quidditch. Il s’était retourné, dans son sommeil et les banc du stade avait tout a envier de la largeur d’un lit, tant et si bien que le pauvre serpentard s’était casser la gueule. C’est le nez en sang et la tête comme un sceau qu’il s’était réveiller, en caleçon, dehors, sans avoir aucun souvenir de la veille autre qu’une conversation avec François. La main contre son nez en sang, il pestait, se plaignait comme un gosse de la douleur et retenait tant bien que mal les larmes qui lui montaient aux yeux à cause de la douleur.

« T’es vraiment une fiote »

Il se retourna, brusquement, et bien que personne ne pouvait voir l’image que Milan se faisait de son alter ego François, Milan lui était parfaitement capable de le voir, de l’entendre et de lui parler. Il était là, dans un costume chique, nickel, et frais comme un gardon.

« Qu’est-ce que tu as fait ? »
« Qu’est-ce que TU as fait, je te rappelle que je n’existe pas…Enfin…Pas vraiment »

Il esquissa un sourire mauvais en regardant l’état lamentable de Milan

« J’ai la tête qui va exploser »
« Arrête de te plaindre, tu vas la réveiller »

La quoi ?!
Son alter ego lui fit un signe de tête en direction d’une jeune fille, toujours endormit, filet de bave sortant du coin de ses lèvres. Elle était à moitié nue ce qui n’arrangeait en rien l’état de l’adolescent. Lui qui n’avait aucun souvenir de femme nue ( à nouveau, c’était François qui profitait de ça ) se retrouvait bien trop souvent avec des filles encore trop saoul pour se réveiller et se souvenir, lui ne pouvait même pas avoir le plaisir d’imaginer ce que cette soirée avait pu être. Il attrapa ses affaires en râlant comme un gamin, quittant l’estrade, descendant et se rhabillant avant de quitter le terrain. A ses côtés, François l’observait bouder, haussant les épaules, il tourna les talons, disparaissant comme il était apparu.

Il se frotta le nez de son avant-bras, entrant rapidement au château et se dirigeant directement vers la grande salle. Un bon bol de café lui ferait certainement le plus grand bien. La gueule de bois ne lui permettait pas vraiment de faire attention à ce qui se passait autour de lui. S’installant au bord du banc de la table de sa maison, là où se trouvaient les "loosers" en somme. Il attrapa une serviette de papier, l’enroula en un sorte de cône qu’il coinça dans sa narine avant de sourire et de saluer comme un con la jolie jeune fille qui lui faisait face. Ce fut l’intervention du directeur qui lui fit froncé les sourcils et comprendre que quelque chose se passait, cependant, allez savoir pourquoi, il posa quand même la question :


« Il se passe quoi là en fait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Lun 18 Mar - 12:20

Fray Satch

La plus gosse fêtarde de Poudlard


J'ai tellement mangé hier soir que je pourrais nourrir tout Poudlard si je vomissais. Laisse-moi dormir... marmonna Fray en gigotant mollement dans son lit pour tenter de se cacher du soleil matinal qui venait la frapper. Sa camarade, bien habituée aux réveils difficile de la rousse tira la couverture avec force, laissant ensuite Fray gémir alors qu'elle prépara son sac.
La fêtarde s’accrocha à son matelas, mais bientôt la fraîcheur la fit frissonner et l'obligea à bouger. Elle se releva, lançant un regard noir à son ami et chercha sa couverture du regard. Elle la vit mais soupira sans aller la chercher. Elle aimait bien râler mais elle savait bien qu'elle finirait par se lever.
Pour rien au monde elle de manquerait la douce ambiance des nombreux élèves se préparant pour leur premier jour de l'année. Pour Fray Satch, cette foule et la rumeur des centaines de voix d'élèves était ce qui se rapprochait le plus de ce qu'elle affectionnait : une ambiance festive. Se motivant mentalement, elle finit par se lever et se préparer pour cette merveilleuse nouvelle année.

Une fois sortie de son lit, l'énergie pétillante naturelle de l'adolescente vint couler dans ses veines et c'est avec un grand sourire que Fray gambada dans les cachots pour rejoindre la grande salle avec ses amies. Elles prirent place à la table des Poufsouffles et commencèrent joyeusement leur petit déjeuner. Malgré ses complaintes, la jeune rousse eu le temps d'engloutir deux pancakes avant que le bruit n'attire son attention.
Une bagarre venait d'éclater à la table des Serpentard, et étant la table d'à côté, les Poufsouffles commencèrent à s'agiter à leur tour. Fray fronça les sourcils en se relevant pour voir qui venait pourrir l'ambiance de cette joyeuse matinée. Elle reconnu Franck mais l'affreux garçon aux cheveux bouclés qui s'acharnait sur lui lui était inconnue. Elle trouva cela étrange comme elle estimait connaitre tous les élèves au moins de vue. L'ambiance s'envenima mais avant que Fray ne décide de s'en mêler, un sonore "STOP" retenti dans la grande salle, calmant immédiatement tous les élèves. Le directeur s'était levé et observait ses élèves de ses petits yeux brillants derrière ses lunettes en demi-Lune.
Le silence était retombé mais le petit déjeuner ne reprit pas. Chacun observait le directeur pour qu'il indique la marche à suivre. Ce dernier, calmement, s'adressa à un jeune élève. Un autre Serpentard que Fray ne reconnu pas. Mais celui-ci lui disait étrangement quelque chose...
- Oula, celui là a un peu trop fêté la rentrée. chuchota une Poufsouffle d'un air amusé alors que l'élève répondait d'un ton hésitant qu'ils se trouvaient en 1977. Fray voulu rire elle aussi, mais elle sentit que ce qu'il se passait là n'était pas très drôle au vue de la tête pensive du Directeur et des divers expressions des professeurs. Fray observa l'ensemble des élèves présent et elle comprit pourquoi la situation dépassait la simple bagarre.

Plusieurs tête lui était inconnues. Elle aurait pu croire à quelques plaisantins venus mettre la pagaille chez les sorciers, mais ils semblaient trop nombreux et trop bien organisés. A chaque table s'agitait des inconnus portant pourtant l'uniforme de l'école et même des quatre maisons. Les Serpentard bagarreurs, les Serdaigles aux airs nonchalants, les Poufsouffles l'air perdu et soucieux et les Gryffondor curieux et un peu inquiet.
- Oh Mon Dieu ! laissa échapper Fray bruyamment en écarquillant les yeux comme un poisson hors de l'eau. Heureusement pour elle, Camille Loreens avait remarqué la même chose qu'elle et avait poussé un cri bien plus bruyant et attiré beaucoup plus l'attention en tombant par terre comme une handicapé.
- C'est Amy Loreens ! Je vous jure ! Ahhh ! chuchota alors la Poufsouffle d'une voix suraiguë à ses amies en pointant du doigt la sosie de la superstar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   Mar 19 Mar - 13:35

Kalev Laine

Professeur d'Arithmancie alias La Machine


Professeur Laine prit place à la table des professeurs pour prendre son petit déjeuner. Pas besoin de partager sa matinée car elle était comme toutes les matinées de Kalev Laine depuis qu'il était devenu professeur d'Arithmancie. Réveil, habit, marche, déjeuner.
Il y avait une raison pour laquelle les élèves avait surnommé le sorcier : La Machine. Virtuose des chiffres, homme stricte, droit et mécanique, Kalev s'accordait dans son métier, son apparence tirée et son caractère froid à manquer de caractéristiques humaines.

Kalev Laine était bien humain, mais les personnes qui l'entouraient semblaient fascinée lorsqu'elles redécouvraient chez lui quelque chose d'aussi naturel que la maladresse. Plusieurs professeurs se détournèrent de leur assiette de céréale ou de gâteaux lorsque le sorcier filiforme se prit les pieds dans l'escalier de l'estrade menant à la table des professeurs et manqua de s'écraser sur le plancher.
Il se rattrapa rapidement et malgré l'attention qu'il avait attiré, il salua ses collègues d'un signe de tête presque militaire, comme à son habitude. Il s'assit à sa place et se servit un verre de jus d'orange si machinalement qu'on aurait dit que quelqu'un l'avait programmé pour réitérer ces gestes chaque matin. Le professeur scruta la foule des élèves sans vraiment les voir en prenant une petit gorgée. Il était quelqu'un d'assez frugal.

- Et voilà encore une nouvelle année ! dit alors le professeur Chourave assise à côté du professeur Laine.
Son engouement naturel était quelque peu diminué par le malaise qu'elle éprouvait lorsqu'elle se trouvait en présence de quelqu'un d'aussi étrange que son collègue Finlandais. Voilà trois ans qu'ils travaillaient ensemble et qu'ils prenaient places voisines dans la Grande Salle, et elle ne savait rien du sorcier mystérieux. Il était brillant, un bon professeur, il venait d'un pays d'Europe, la Finlande selon ses souvenirs. Mais en dehors de cela, elle n'avait rien apprit d'autre. L'homme ponctuelle et efficace n'apparaissait que lorsqu'on l'attendait : en cours, aux repas, mais elle n'avait encore eu le plaisir de converser avec lui autrement. Et quelles conversations, elle en gardait toujours un souvenir inconfortable.

Kalev tourna la tête vers sa collègue qui se rigidifia sur son siège. Son regard bleu vif et son mouvement mécanique lui donnait l'atroce sensation qu'il avait d'une certaine manière entendu ses pensées. Il n'était pas Légilimens, si ? Malgré le fait qu'il s'était tourné vers elle et la fixait, Kalev ne prit pas tout de suite la parole, se contentant de lire la gêne sur le visage joufflu de la sorcière.
- Vous êtes troublée. dit-il alors sur le ton simple et froid de la constatation. Pomona sentit un sourire nerveux venir sur son visage. Était-ce pour la rassurer ou pour la critiquer ? Elle ne put se décider tant le visage de son collègue était inexpressif. Il tourna alors son regard vers les élèves, lui laissant la liberté de lâcher un petit soupir.
- Je suis troublé. ajouta-t-il sur le même ton alors que ses sourcils se froncèrent d'un micro-mouvement. Chourave fut soudainement curieuse. Elle savait que Kalev n'était pas vide d'émotion, mais de là à ce qu'il l'exprime et le partage ? Elle attendit une explication mais celle-ci tarda. Elle suivit le regard légèrement soucieux de son collègue pour observer la salle, mais ne vit pas ce qui l'avait troublé.

- Anomalie. déclara-t-il d'un ton qu'on ne pouvait ne pas assimiler à celle d'une machine.
- Pardon ? finit par demander le professeur Chourave, lassée de ne rien comprendre à son collègue.
Mais avant que ce dernier n'estime qu'il soit nécessaire d'expliquer qu'il y avait clairement trop d'élèves passant les portes de la grande salle par rapport au flux aléatoire habituel, l'agitation soudaine d'une bagarre l'interrompit.

Le directeur réagit assez rapidement par rapport à son âge avancé et brisa la confusion de sa puissante voix. Kalev profita de l'attention attirée par le vieux mage pour scruter les élèves qu'il reconnaissait comme des intrus dans la population habituelle des élèves. Des 7ème années, tous. Une entière promotion.
La réponse aux questions du professeur d'Arithmancie lui fut donnée par l'un des intrus que le directeur interrogea gentiment. 1977.
- Il est évident qu'ils ne savent pas. se permit-il de répondre au Directeur. Dans le silence, sa voie eu une portée inattendu et plusieurs regards se retournèrent vers lui. Le jeune élève acquiesça pourtant. Ils ne s'attendaient pas du tout à commencer leur 7ème année d'étude non pas en 1977, mais en 1995. Différence non négligeable.
Le professeur se pinça les lèvres, n'ayant pas voulu paraître sec envers le directeur de Poudlard. Ayant attiré l'attention sur lui, Kalev Laine pensa étrangement que c'était un bon moment pour se lever et s'éloigner de sa place sans explication. Heureusement, un cri vint briser le silence gênant que cette scène avait déclenché. De ses yeux bleus, Kalev aperçu la jeune Camille Loreens se casser la gueule sans élégance après avoir aperçu... Ah bien sûr, 1977.

Kalev tourna son attention vers le le mage barbu qui lui rendit un regard quelque peu pétillant. Il n'avait pas besoin d'être Legillimens pour comprendre ce que le directeur lui demandait et il acquiesça.
- Jeune fille ! interpella-t-il alors d'une voix forte qui calma la nouvelle vague de rumeur. Il continuait de fixer Dumbledore mais finit par se tourner vers la jeune blonde pour qu'elle comprenne que c'était à elle qu'il s'adressait.
- Il me semble que le fauteuil qui se trouve dans mon bureau sera plus confortable pour votre postérieur que le sol de cette salle. Veuillez me suivre. Immédiatement. S'il-vous-plait. Merci. lui ordonna-t-il de sa voix ordinairement autoritaire et froide. Il la fixa d'un regard si perçant qu'elle ne put ne pas capter l'urgence de la demande. Calmement pourtant, Professeur Laine attendit que la jeune blonde le rejoigne près de la porte de sortie qui se trouvait à côté de la table des professeurs.

- Et devrais-je prévenir le remplaçant du Professeur Rogue que ses services ne sont plus nécessaires ? demanda-t-il alors au directeur en lançant un regard vers le jeune Serpentard qu'il avait pourtant reconnu comme étant le jeune Severus Rogue, son actuel collègue. Son ton n'avait pas changé d'intonation et son regard brillait du blizzard émotionnel habituel, ce qui ne permit pas à grand monde de comprendre qu'il faisait de l'humour. Dumbledore le congédia d'un petit sourire et d'un hochement amusé de la tête.
- Ah. Vous voilà. Devrions-nous ? demanda-t-il alors une fois que l'élève blonde l'eu rejoint. Sans attendre sa réponse pourtant, il prit les devant et sortit de la grande salle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous   

Revenir en haut Aller en bas
 

2 Septembre, 6h00 - Topic ouvert à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La confrerie du "chaos "( RP ouvert a tous )
» CONNEXION NUMERICABLE
» Bureau du Secrétaire d'Etat - Ouvert à tous !
» Initiation Field of Glory : ouvert à tous ...et toutes
» [RP] Panneau d'affichage ouvert à tous
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: L'intérieur du Château :: Rez-de-chaussée :: Grande Salle-