AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 It's PARTY TIME !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: It's PARTY TIME !   Dim 24 Fév - 15:54

    Fray Satch

    La plus gosse fêtarde de Poudlard




    Attend, on a une bande d'adolescents qui débarquent mystérieusement des années 70 et on a toujours pas fait une méga teuf ??

    Fidèle à elle-même, Fray s'échauffa dans sa chambre de dortoir sous le regard amusé de ses amies. Élèves mystérieux ou pas, la jeune Poufsouffle de 6ème année aurait de toute manière bientôt trouvé une excuse pour faire la fête. Etre dans une école ne signifiait pas qu'ils étaient seulement là pour agiter leur baguette et gratter du parchemin. Ils vivaient là leur plus belles années et elle était bien décidé à en profiter.

    Organiser des fêtes était devenu un art, une passion pour la plus grosse fêtarde de Poudlard. On ne dit pas que chacun de ses plans soit réussi ou parfait, mais la plupart des fêtes organisées clandestinement à Poudlard ces deux dernières années venaient de Fray Satch, ou du moins suscitait sa participation. Il fallait dire qu'il avait une chose dont profitait Fray qui assurait une fête plutôt réussi : un budget illimité.
    Décorations, boissons, nourriture, musique, elle obtient cela sans que quiconque n'ai à se soucier du financement.

    Depuis deux semaines déjà, sont placardées de grandes affiches lumineuses annonçant la fête prochaine, dans les cachots. Pas d'inquiétude concernant les professeurs, les affiches ont été ensorcelées pour que seuls les personnes âgées de moins de 20 ans puisse les voir.
    C'est entrée libre et open bar ! Tout le monde viens sauf les vieux croûtons !


    Face à une grande salle baignées de spots lumineux avec dans chaque coin des baffles énormes crachant de la musique à fort volume, des canapés confortables et des tables buffets remplies d'alcool et de nourriture, Fray Satch trépigna d'impatience et d'excitation. D'un signe de tête et un grand sourire, elle fit signe à ses amies d'ouvrir les portes derrières lesquelles les premiers arrivants attendaient.

    Les doubles portes de vieux bois, insonorisées, s'ouvrirent et baigna les arrivant dans la lumière la musique et l'ambiance festive alors que plusieurs adolescents leur fit signe d'entrer, dont Fray Satch qui cria théâtralement :

    It's PARTY TIME !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Dim 17 Mar - 18:58

It's PARTY TIME !
“ Ouvert à tous ”



Une soirée ? C’était difficile de dire non à une soirée. Surtout pour quelqu’un comme Zoya. Une soirée signifiait certes de voir du monde mais c’était aussi l’occasion pour pouvoir boire jusqu’à plus soif et écouter de la musique. C’était l’occasion de faire quelque connerie, en d’autre terme, de profiter tout simplement de son statut d’adolescente. Sans compter qu’ici, à cette époque, ce n’était pas comme si elle risquait une retenue, une perte de point ou encore un renvoi de l’école. Et cette idée lui donnait une sensation de toute puissance, la désinhibant encore plus qu’elle ne l’était déjà. Elle avait piqué quelques affaires, du maquillage dans un premier temps, teignant ses lèvres d’un rouge sang et cernant ses yeux de violet et de noir, elle avait enfilé un jeans extrêmement serré et d’un haut rouge recouvert de dentelle noir aux allures de corset sans en être vraiment un.
Elle avait pris pour la route pour les cachots, un coin qu’elle connaissait comme sa poche à son époque et qu’elle trouvait inchangé à cette époque-ci. Son regard se baladait au loin dans les couloirs alors que ses talons raisonnaient en échos, elle semblait chercher quelqu’un d’un coup d’œil mais il n’y avait pas de Saïd sans l’air, soit il devait être encore dans son dortoir et avait décidé de ne pas se joindre à la fête ( chose qu’elle doutait, il aimait beaucoup trop faire chier son monde pour louper une occasion pareil ) ou alors il se trouvait déjà à la soirée.

Elle bifurqua dans un premier couloir, aussitôt suivit d’un second, elle entendant au loin un petit groupe rigoler, et brièvement de la musique. Les cachots de Poudlard étaient l’endroit idéal pour ce genre de fête clandestine, ils étaient presque aussi vastes que le château en lui-même mais ils avaient surtout le loisir d’être un véritable labyrinthe. Ce n’est qu’au bout de quelque minute qu’elle découvrit enfin la porte close, insonorisé, elle poussa celle-ci, se retrouvant dans un flot de musique avec une légère vapeur d’alcool et de chips.
Il ne manquait qu’une seule chose pour parfaire le tableau alors qu’une rouquine hurlait à s’en faire exploser les poumons, elle sorti de son décolleté un paquet de cigarette ( son jeans était décidément trop moulant pour lui permettre de glisser quoi que ce soit dans les poches ). Elle calla la cigarette entre ses lèvres, sortant un briquet du paquet, elle incendia le bout, mélangeant au parfum d’alcool et de chips une odeur de tabac ! Voilà ! Maintenant l’ambiance était parfaite, non ?

Se dirigeant vers la rouquine, elle la salua brièvement, commentant alors ce début de soirée :


« Ca ne vaut pas ce qu’on était capable de faire en 76 »

Aaaah l’époque des années 70, la majorité des élèves d’ici n’arrêtait pas d’en parler comme si c’était la meilleure époque de ce siècle, peut-être avait-il raison ? Ce que Zoya en pensait ? Franchement ? Pas grand-chose, elle se faisait autant chier à cette époque ci que maintenant, c’était juste un bon prétexte pour "frimer" un peu.
Elle inhala du tabac, souffla la fumée vers le sol avant de directement abandonné le petit groupe d’élève pour se diriger vers le bar, prenant une bouteille au hasard et un gobelet. Elle avait le plus important, l’alcool et la cigarette. C’était le moment parfait pour poser ses fesses sur un canapé, ce qu’elle fit. Ouvrant la bouteille, elle prit malgré tout le temps d’en verser dans son gobelet, ne faisant guère attention à la quantité, ni même au contenu de la bouteille.


« Au moins ça, ça ne change pas… »

Commenta-t-elle pour elle-même alors qu’elle ingurgita la totalité de son verre en plusieurs longue gorgée, lorsqu’elle eut terminé, elle fut capable de dire qu’il s’agissait d’une vodka aromatisé.

Codage fait par .Jenaa

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Gryffondor


Messages : 149
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: Ladies ~
Aptitude: Animagus non déclaré ( Chien )
Affiliation: Contre Vous-Savez-Qui

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Lun 18 Mar - 11:12



Voilà deux semaine que les couloirs étaient décorés d'affiches lumineuses et pailletées. Ce qui attira le plus l'attention du Gryffondor était plus le fait que les professeurs passaient devant sans les voir, plutôt que l'actuel contenu des affiches. Un sortilège simple mais ingénieux utilisé pour faire la publicité d'une grosse fête clandestine juste sous le nez de l'autorité. Sirius était sûr que les Maraudeurs auraient longtemps trouvé ce stratagème s'ils avaient été du genre à organiser des grands évènements, mais il appréciait l'intelligence de l'organisateur.
Bien qu'il était du genre rebelle aimant outrepasser l'autorité, Sirius n'était vraiment un très grand fêtard. Se retrouver dans un lieu rempli de monde, avec de la musique à fond les oreilles et un buffet bon marché, était loin de son idéal d'une bonne soirée. Posé et tranquille dans les bras d'une femme ou courant dans la forêt interdite auprès de ses amis, voilà ce qu'il appréciait réellement.
Mais son orgueil de jeune homme le poussa à s'intéresser à l'évènement. Il ne pouvait se passer quelque chose d'important au château sans que le beau Sirius Black ne vienne faire fondre le coeur de ces demoiselles. Les élèves de cette époque devait le savoir.
Le fait que l'école était maintenant remplie de personne qu'il ne connaissait pas fit tout de même hésiter le Gryffondor. Devait-il s'imposer et faire sa grande entrée, ou ignorer tout ces étrangers et vivre sa vie ? James répondit de lui même à cette question car Sirius savait qu'il ne manquerait sûrement pas un peu de distraction.

C'est donc sans grande motivation que le Gryffondor prit la direction des cachots le soir de la fête. Il n'avait retenu que très vaguement l'heure et pensa simplement arriver en plein milieu. La démarche lente et nonchalante, l'élève suivit les indications et arriva devant une grosse porte d'où s'échappait le bruit étouffer d'une musique mise à plein volume. Il soupira.
Alors qu'il avait trouvé la chambre des Maraudeurs vide lorsqu'il y retourna pour déposer son sac, il pensa que ses amis s'étaient déjà rendus à l'évènement. Rapidement, il avait prit une douche et s'était vêtu d'une habituelle chemise et d'un pantalon noir. Pour Sirius Black, les artifices n'étaient pas très nécessaires.
Lorsqu'il ouvrit a porte, il fut agressé en tout ses sens par le bruit, les odeurs et les lumières et grimaça. Mais son expression ne changea pas lorsqu'il s'habitua à l'ambiance festive. James, Remus et Peter n'étaient pas encore là. D'ailleurs, il n'y avait pas encore beaucoup de monde. Quelques demoiselles dansaient joyeusement au centre, mais frustré de faire partie de ceux qui devraient attendre que que l'ambiance monte, Sirius passa à côté sans leur accorder d'intérêt.

Se dirigeant vers le bar pour s'occuper l'estomac faute de s'occuper l'esprit, il remarqua une jeune femme qu'il ne cru jamais être heureux de voir. Zoya Horlov. Il n'était au moins pas le seul idiot de 76 à être venu.
Sirius ne la connaissait que très vaguement bien qu'elle fasse partie de sa promotion car il n'avait jamais été très intéressé par son air constamment agressif. D'ordinaire, le tombeur avait tendance à être attiré par les âmes combatives et difficile à obtenir, d'autant plus que Zoya ne manquait pas d'un certain charme sauvage. Mais bizarrement, elle faisait partie de celles que le Don Juan n'avait jamais réussi à voir comme une cible potentielle. Trop... flippante ?
C'est sans vraiment réfléchir que le Gryffondor s'approcha d'elle après avoir attrapé une bouteille de Jack au buffet. Il la salua d'un sourire mais ne su pas comment initier la conversation. La sensation était si étrange pour l'éternel beau parleur qu'il se sentit obliger d’entamer immédiatement sa bouteille. Il s'éclairci la gorge, fronçant les sourcils devant sa propre incompréhension de lui-même.

- Salut. lâcha-t-il maladroitement avant de reprendre une gorgée.

Il ne savait pas ce qui le mettait si mal à l'aise chez cette jeune femme. Malgré ses courbes féminines, ses cils maquillées, ses lèvres pulpeuses, c'était comme si Sirius ne parvenait pas à se faire à l'idée qu'elle appartenait à la gente féminine dont il était si friand. Si fasciné par son incapacité à être attiré par la Serdaigle, il ne se rendit pas compte qu'il détaillait sans discrétion chaque partie de son anatomie. Belles jambes, beaux seins, joli minois... Mais alors pourquoi ?

- Soirée... intéressante. finit-il par dire après un long silence.

Il voulu se gifler de paraître si pathétiquement mal à l'aise mais s’assaillit d'une nouvelle gorgée de whisky à la place et s'éclaircit la gorge. Il s'aperçu qu'il avait fixé peu poliment son interlocutrice et détourna le regard mais ne prit pas la peine de s'excuser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Lun 18 Mar - 14:17

Milan Fisher

Le mec chelou

Il avait fixé un long moment ses affiches lumineuses, la première fois qu’il les avait vu, il avait d’ailleurs eu le réflexe de se plaquer contre elle lorsqu’un professeur traversa le couloir. Ce n’est qu’en voyant le regard du professeur posé sur lui qui disait « qu’est-ce qu’il encore celui-là » qu’il comprit que ceux-ci étaient incapable de voir les affiches pourtant très tape à l’œil. Se décollant du mur, il fixa à nouveau l’affiche, un sourire un peu idiot se dessinant sur les lèvres.

*Y aura de jolies filles*
« Tu rêves éveillé là, cette soirée est pour moi »

Fronçant les sourcils, il ne se tourna même pas pour voir son alter ego s’adosser contre mur. Cette fois-ci, il n’était pas question que ça soit François qui récolte tous les bons côtés de la soirée et lui qui se tape la gueule de bois le lendemain sans aucun souvenir de nuit chaudes et endiablés. Il était d’ailleurs très surprenant que son alter ego soit capable de coucher avec certaine fille de l’école vu la réputation que Milan se trainait derrière lui. Toujours l’éternel bon copain, à croire que les filles se fichaient bien de se rendre compte que le Serpentard avait un dédoublement de la personnalité, ce qui les intéressaient c’était le côté Bad, ni plus ni moins.
Frustrée par cette constatation, le jeune homme était bien décidé à prouver que dans la vraie vie, comme dans les jeux vidéo, c’était le gentil qui se faisait la fille.

Ainsi, le soir-même, il s’était préparé. Son sens aigus de la mode l’avait amené à porter un pantalon noir avec une chemise blanche rentrée à l’intérieur et par-dessus, le summum de la définition de la classe selon Milan : un gilet marron !
Coiffer comme à son habitude, il s’était rendu donc au cachot. Les mains dans les poches, il ne manqua pas de se perdre bien évidemment. Lui qui voulait arriver avant tout le monde histoire d’éviter que tous les regards se tournent vers lui lorsqu’il entrerait dans la pièce. Bien évidemment, maintenant qu’il était paumé, c’était une toute autre histoire. Par sureté, il ouvrit chacune des portes qu’il rencontrait sur sa route, ponctuant chaque ouverture par un « Hé Ho ? » qui bien évidemment se perdit dans le silence. Jusqu’à ce qu’il finisse par poser les doigts sur la bonne porte ! Il ouvrit, ponctua son entrée d’un « Hé Ho » qui se noya dans la musique et il entra.

L’odeur du tabac le fit légèrement tousser et comme il le redoutait tant, tous les regards ou presque s’étaient poser sur sa personne. Il se frotta la nuque de sa main gauche, saluant les gens de sa main droite :


« Euh…Salut ! »

Mais ses salutations ne trouvèrent aucune réponse. Observant les élèves présents, il reconnu rapidement la belle Fray, une rousse à la joie de vivre communicative, lorsqu’il l’a voyait, il ne pouvait s’empêcher dans sa tête d’imaginer une musique des années 60 :



Plongeant dans ses pensées, il semblait ne voir plus qu’elle, son sourire et ses cheveux flottant dans le vent, s’approchant lentement de lui tout en ouvrant ses bras pour lui faire un calin.
Beaucoup trop plonger dans son imaginaire, Milan avait véritablement ouvert ses bras pour recevoir le calin dont il était en train de rêver, ce n’est que lorsqu’il avança d’un pas, bras ouvert, et le heurtant au vide qu’il se rendit compte qu’il avait tout simplement l’air stupide.
Se détournant, histoire de cacher sa gêne et de faire comme si de rien était, il s’en alla du côté des bols de chips, plongeant sa main dedans et noyant sa gêne dans la gourmandise.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Mar 26 Mar - 17:59

Fray Satch

La plus gosse fêtarde de Poudlard


Fray se trémoussa au son de la musique qu'elle et ses amies avaient choisi pour l'occasion. Elle ne se vantait pas de ses goûts musicaux, mais en tant que fêtarde aguerrie, elle savait reconnaître une chanson qui donnait envie de danser. Victime de son propre talent, elle ne put s'empêcher de danser avec les personnes déjà présentes, bien qu'il n'y avait pas grand monde pour l'instant.
Du coin de l'oeil, elle guettait les nouveaux arrivants. Elle ne voulait pas souhaiter la bienvenu à chacun, transformant ce moment de détente collectif en évènement spécial "Fray", mais elle salua tout de même la plupart des élèves d'un chaleureux sourire et d'un signe de la main. Pour encourager, et remercier.

Fray était une hôte soignée. Elle aimait piocher dans les excès, quand il s’agissait de faire la fête, les règles et les limites n'étaient que des poids à leurs pieds, mais son éducation de gosse de riche faisait d'elle quelqu'un d'assez raffiné tout de même. Le buffet plein et diversifié était organisé soigneusement afin qu'il soit clair et facile de voir ce qui était proposé. Grâce à un sort spécial demandé au professeur de Sortilège, elle avait enchanté la table pour qu'elle remplisse les assiettes au fur et à mesure qu'elles se vidaient, comme celles de la Grande Salle. Le bar était tout aussi bien tenu et bien que personne n'était là pour faire le service, tout était mis en place pour que la soirée se passe comme sur des roulettes.

A la vue d'une jeune fille à l'air sombre, Fray s'illumina. Celle-ci ne vit pas le rayon de bonheur qu'elle déclencha chez la rousse car elle fila droit vers le bar. Mais malgré sa discrétion et sa rapidité, l'oeil vif de la Poufsouffle avait remarqué le fait très important que celle-ci faisait partie de la mystérieuse promotion venue du passé.
Fray s'était longtemps tourmenté pour savoir si elle organiserait la soirée en l'honneur de ces élèves très spéciaux. Elle avait finit par abandonné cette idée, d’abord parce qu'il y avait plus d'élèves de cette époque que du passé et aussi parce que Fray n'était pas sûr que ceux-ci soient très fêtard. En oubliant l'hommage cependant, elle avait craint que le petit groupe ne vienne pas à la fête, ce qui aurait été une grosse perte. Ils étaient la dernière attraction de l'année mine de rien.
Mais en voyant la jeune fille brune se caser dans un coin d'un air horriblement blasé, Fray eu le soulagement de voir qu'il y aurait des gens de la promotion du passé à la fête. N'étant pas dupe, elle avait comprit que l'adolescente était sûrement venue pour le buffet gratuit, mais il était là pour ça ! Et elle n'était que la première de beaucoup d'élèves, Fray en était persuadée.

D'ailleurs, un tapotement sur l'épaule de la rousse vint lui annoncer l'arriver du deuxième élève de la promotion. Et pas n'importe lequel : Sirius Black. Tout le monde le connaissait de nom comme étant un criminel et le premier homme à s'être évader d'Azkaban, un malade dangereux qui avait failli tuer Harry Potter il y a deux ans et qui n'avait toujours pas été attrapé. Mais depuis son apparition en adolescent dans la grande salle de Poudlard, il était aussi connu de la gente féminine pour son remarquable sex-appeal. Il était difficile de croire qu'un jeune homme à l'allure aussi charmante mais aussi normale puisse devenir quelqu'un d'aussi affreux et sombre.
Fray se mordit la lèvre devant l'entrain évident avec lequel ses amies observèrent le jeune homme rejoindre naturellement sa camarade de promo. Il était sexy, c'est vrai, mais la jeune Poufsouffle ne parvenait pas à faire fie de ce qu'elle savait du vrai Sirius Black, le criminel en liberté.

Alors qu'elle observait les deux élèves plutôt ennuyeux, à la mine nonchalante, posés près du bar, Fray ne vit pas le pauvre Milan qui arrivait avec tout son courage. D'ailleurs, personne n'eu l'air de le remarquer alors qu'il s'approchait, plein de hardiesse et de volupté de la jolie Fray.
Lorsque le groupe de Poufsouffle se détachèrent du duo de buveurs, ils ne virent qu'un timide Serpentard prendre le chemin des chips. Certains pouffèrent doucement, Fray aussi mais elle tenta vite de faire taire les moqueries. Le petit gaillard aux airs complexés n'avait rien d'un bon fêtard, mais des rumeurs couraient à propos de lui. Apparemment, alcool et mec coincé faisait très bon ménage chez Milan Fisher, enfin, c'est ce que les gens disaient. Fray avait eu le plaisir de le voir différemment alors que le ce cher François, le nom qu'aimait apparemment se donner Milan lorsqu'il était bourré, s'était ramené à une fête. Ça avait beaucoup amusé Fray qui avait eu du mal à reconnaître le petit Serpentard timide. Les rumeurs allaient bon train après chaque soirées et les rumeurs sur Milan n'étaient pas très flatteuses. Le voir ainsi libre et décomplexé ne faisait que pousser les autres à penser que l'adolescent était mal dans sa peau et renfermé à en mourir. Fray, elle, trouvait ça simplement dommage qu'il doivent trouver la force et la confiance dans l'alcool. Elle ne savait pas que ce n'était en réalité pas le cas.

Doucement, avec des pas dansants, elle se rapprocha pourtant de lui en quittant sa bande d'amie. Espièglement, elle vint placer ses mains sur les épaules du jeune homme qui, à cause des talons de Fray, était plus petit que la rousse. Elle se rapprocha de l'oreille du Serpentard pour y susurrer voluptueusement.
- C'est à volonté, mais fini pas tout.
Elle pouffa, sans malice, en s'éloignant rapidement du garçon. Il ne fallait pas le cacher, il n'était pas vraiment le genre de garçon avec qui on aimait être collé, même pour une blague. Elle prit une chips et la mangea avec un sourire.
- Merci d'être venu, c'est cool ! dit-elle gentiment bien que Milan n'était pas vraiment le genre à mettre l'ambiance, mais plutôt à la plomber un peu. Elle eu ensuite un regard pour les deux élèves qu'elle ne connaissait pas et eu une petite moue. Si tout le monde allait se coller au buffet et au bar, ça n'allait surement pas être une réussite.

Motivée pour mettre l'ambiance avant que le gros des invités arrive, Fray se tourna alors vers Milan et lui prit les mains avant que celui-ci ne puisse prendre une nouvelle poignée de chips ou attaquer l'alcool.
- On danse ? demanda-t-elle joyeusement mais sans attendre, elle tira son camarade sur la piste et commença à danser. Elle tenta d'encourager Milan a faire de même en lui tenant les mains et en tirant ses bras. Les amies de Fray regardèrent le duo étrange en grimaçant et en rigolant, mais la rousse leur lança un regard qui les fit taire. Mieux encore, ceux-ci comprirent que l'organisatrice tentait simplement d'apporter un peu d'activité à la soirée et tous virent entourer Fray et Milan pour danser.
- Tu vois ? Pas besoin d'être bourré pour se lâcher. lui dit-elle avec douceur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred Weasley

avatar

Gryffondor


Messages : 27
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Mer 27 Mar - 11:15


Aaaah les soirées de Fray ! Enfin, c’était pas clairement spécifier sur les affiches qu’il s’agissait d’une soirée de Fray mais de toute les connaissances qu’il avait ( et dieu sait à quel point elles sont nombreuse tant les jumeaux sont populaire ) il n’y avait qu’une Poufsouffle aux cheveux aussi roux que les siens pour faire des soirées de ce genre. Il avait essayé de convaincre Camille de les rejoindre mais celle-ci c’était montré catégorique sur le sujet, ça ne l’intéressait pas, il avait pourtant sortie l’argument « mais y aura ta mère » ( ignorant à présent que Sirius était le père de Camille, oui oui, souvenez-vous, il avait été victime d’un sortilège d’oubliette :p ), cette argument avait presque failli faire mouche mais elle était resté sur sa première décision. Bon bah tant pis ! Lui, n’allait pas se priver d’une soirée, tout ce qui était amusant, il se devait d’y participer ! C’était, selon lui, ce qui rendait l’époque de la scolarité un peu plus sympathique surtout en ces temps étranges et sombres.

Ainsi, il avait pris soin de mettre une chemise blanche par-dessus un jeans légèrement abimé, c’était simple, décontracté mais ça suffisait selon lui à avoir un minimum de classe. Se dirigeant dans les cachots, il les connaissait tellement par cœur pour les avoir arpenté en long, en large et en travers qu’il arriva sans difficulté devant une porte. Si il était incapable d’entendre ce qui se passait de l’autre côté, il était pourtant assez persuadée pour ouvrir la porte d’un grand coup de pied ( il avait pris soin de l’ouvrir légèrement, histoire de ne pas bousiller la dite porte ) et d’hurler tout simplement :


« BOUM BEBE ! »

La musique allait bon train et une partie des invités dansaient déjà. Refermant directement la porte derrière lui, il s’invita au milieu des adolescents qui dansaient, se joignant à eux.

« Salut les filles »

Dit-il d’un air un peu charmeur. Célibataire avec un léger coup de cœur pour quelqu’un, cela ne l’empêchait pas de se montrer séducteur avec les autres demoiselles. Cela faisait partie intégrante de son caractère, un jeu, mais cela n’allait jamais plus loin que du simple flirt, ni bisou, ni calin, juste de quoi gonflé l’égo de l’un et de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Jeu 28 Mar - 10:55

JASON STAINS

La petite peste

Jason Stains est un adolescent solitaire mais ça n'est pas vraiment un choix. Ayant un caractère difficile et peu agréable, il n'était tout simplement pas quelqu'un avec qui on aimait traîner. Lui aurait bien aimé avoir des potes, mais il avait estimé que ne pas en avoir n'était pas non plus très grave. Chacun sa vie.
Découvrant les affiches dans les couloirs pour la première fête de l'année, Jason eu un petit sourire. Il était tant que quelque chose de passe dans cette foutue école. L'arrivée des nouveaux élèves l'avait laissé de marbre. Encore de nouvelles personnes auxquelles il ne parlerait surement pas. Il s'était amusé à observer ces nouvelles têtes dans le château, mais au final il ne connaissait pas non plus les autres têtes avec qui il avait fait sa scolarité ces cinq dernières années.

Jason se vêtit d'une chemise noire et d'un jean, réajusta ses boucles d'oreille et sa chaîne, secoua un peu ses cheveux blonds avant de prendre le chemin des cachots. Il y aurait de la musique, des boissons, à manger, il n'était pas nécessaire de connaitre qui que ce soit pour s'inviter à la fête, et c'est ce que le Gryffondor appréciait le plus dans ces grands évènements. Il pouvait se mêler à la foule, s'amuser sans que personne ne se rende compte qu'en fait, personne n'appréciait Jason Stains.

Il déambula un petit moment dans les couloirs froids et humides des cachots du château. Suivant discrètement un groupe d'élève se rendant eux aussi à la soirée, il ne se perdit pas et se trouva bientôt devant la grande porte en bois. Il entra en même temps que le petit groupe, se donnant déjà l'impression qu'il faisait partit de la bande.
Vite entraînés pas les élèves déjà présent et la musique joyeuse et rythmée, les nouveaux arrivants prirent possession de la piste de danse en riant. Jason suivit le groupe pour rester dans la masse et se mit a danser lui aussi, joyeusement.

Du coin de l'oeil, il repéra un petit groupe de filles, des Poufsouffles, qui pouffaient autour d'un grand jeune homme roux. Fred Weasley, ou Georges. Curieux, Jason eu le réflexe de scanner rapidement la salle pour repérer le double, mais l'autre jumeau ne semblait pas de la partie. Étrange, pensa le blond mais il se dit que l'autre devait sûrement être avec l'autre blondinette avec qui ils traînaient tout le temps, à attendre que celle-ci se prépare pour la fête, ou pour la consoler de je ne sais quel problème elle s'est encore inventé. Un sac a problème cette nana là.

Les gloussements joyeux des demoiselles attirèrent l'attention de Jason et quelque part le gênèrent. Habilement et discrètement, le Gryffondor s'approcha du petit groupe comme pour s'incruster. Il resta un instant derrière les jeunes filles qui se dandinaient devant le grand Weasley, puis finit par glisser au centre du groupe.
- Salut. dit-il d'un voix mielleuse à l'intention de son camarade de maison. 'Faut partager dans la vie mon gars. ajouta-t-il en le poussant doucement d'un coup de hanche avant de danser langoureusement devant ces demoiselles.

La plupart gloussèrent et sifflèrent devant les coups de bassin endiablés que le blond assénait dans le vide dans sa danse, et seule une ou deux semblèrent se rappeler que le jeune homme n'était pas qu'un jeune et beau danseur, mais un ado plutôt chiant et méchant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Lun 1 Avr - 15:37

It's Party Time !
Ouvert à tous

Make Me Wanna Die



Les choses étaient franchement étranges depuis leur arrivée ou apparition à cette époque. Amy était installée sur un tabouret, dans son dortoir, en se souvenant des derniers évènements, devant un miroir. Elle observait ses lèvres un instant, encore capable de ressentir la chaleur et les picotements d’un funeste baiser qu’elle aurait préféré ne jamais obtenir. Très vite emportée par un flot de souvenir, ce fut un hurlement dans son esprit, ces trois mots, qui firent qu’elle jeta un regard sur une fille qui se reflétait sur le miroir : Lily Evans. Elle était confortablement installée sur son lit, un livre à la main et visiblement sans aucune intention de rejoindre la soirée ou du moins, elle ne le ferait pas de suite. Attrapant un rouge à lèvre, elle en colora sa bouche d’un rouge intense avant de se relever et réajuster sa tenue. Sa robe noir avec de légère note de cuir redescendait à peine sous ses fesses, toujours aussi provocante et pourtant Amy n’avait rien d’une fille qui se donnait au premier homme venu. Pourtant, c’était bel et bien des bas qu’elle accrochait sur son porte-jarretelle. Lily l’observait du coin de l’œil et se sentant quelque peu observer, la gryffondor l’apostropha un peu "violemment".

« Quoi ? »

La rouquine s’étonna légèrement du ton de la demoiselle, dernièrement, Amy se montrait plus froide, moins sympathique. Lily avait mis ça sur le compte de sa dernière allée à l’infirmerie. Tout le monde ignorait ce qui s’était passé. Tout ce qu’on savait, c’était qu’un centaure avait ramené l’élève à l’infirmerie après l’avoir trouver inconsciente à la forêt interdite. Elle s’en offusquait pas malgré qu’elle fronça les sourcils, se rendant compte alors de sa froideur, la Gryffondor esquissa un sourire désolé avant de lui tirer malicieusement la langue. Descendant alors les escaliers, elle salua les personnes présente très rapidement, ayant trop peur de croiser Sirius, elle qui prenait grand soin de l’éviter depuis la dernière fois.
Se dirigeant alors à cette soirée, elle se retrouva assez rapidement devant la porte en question, c’était le côté pratique pour avoir été l’ex-petite amie de James Potter, on connaissait une partie des passages secrets. Soupirant un instant, elle détestait l’idée de s’incruster dans une soirée alors qu’elle n’apportait rien. Haussant les épaules, elle arbora son plus beau sourire avant d’ouvrir la porte énergiquement !


« BONSOIR TOUT LE MONDE ! »

Hurla-t-elle joyeusement, la musique actuelle lui faisait un drôle d’effet, loin d’être ce à quoi elle était habitué d’entendre, elle s’adapta rapidement malgré tout, allant attraper un gobelet plein de ce qu’elle avait identifié comme de la simple bière au beurre ( pour commencer la soirée, c’était mieux ), elle rejoignait la piste de danse, les danseurs et les danseuses du dimanche, c’est en buvant quelque gorgée qu’elle remarqua enfin la présence de Sirius, dans un coin, au côté de Zoya. Elle l’observa un instant, sans véritablement s’en rendre compte, essayant de taire la partie groupiesque de son caractère, elle détourna le regard, se remettant à danser et entonnant dans sa tête des *ignore le, ignore le, ignore le*
Code by AMIANTE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Lun 15 Avr - 18:38

It's PARTY TIME !
“ Ouvert à tous ”



Déjà plus qu’ennuyer par cette soirée, elle observait le spectacle sans se montrer particulièrement intéressée. Buvant quelque gorgée à même la bouteille, elle observa malgré tout l’arrivée d’un nouvel invité : Sirius Black. Pour le plus grand plaisir des jeunes filles déjà présente qui semblait hésité entre la crainte et l’excitation. De ce qu’elle avait pu entendre dans les couloirs, le Black adulte avait fini par péter un sacré durite pour terminer à Azkaban. C’était ironique de voir que la version adolescente essayait tant bien que mal de se détaché du dictat de ses parents et d’apprendre qu’au final, il aurait fini comme eux. Etrange même mais au fond, elle n’était pas dans la tête de l’aristo et qui sait, peut-être avait-il réellement pété les plombs. Après tout, n’y avait-il pas sa petite groupie qui avait fini à l’infirmerie ? Comme les nouvelles vont assez vite, beaucoup murmurait dans les couloirs que le jeune homme n’y était pas pour rien, ignorant les détails bien évidemment.

Pourtant, lorsqu’il la salua, elle inclina légèrement la tête : « Salut », murmura-t-elle brièvement en le laissant s’installer à son tour dans le coin des gens complètements blasés ou qui font semblant de l’être. Il la détaillait du regard, assez pour qu’elle finisse par hausser un sourcil alors qu’il lâcha un commentaire :


« T’es sur que tu parles de la soirée là ? »

Cracha-t-elle assez froidement, si elle appréciait se faire de temps à autre dragué, elle n’aimait pas l’idée de devenir un numéro parmi la liste innombrable de Sirius Black le grand tombeur de ses dames. Etrangement, Zoya le trouvait beaucoup trop sage pour elle. En même temps, difficile de se sentir vibrée quand on avait Saïd Wilkes qui débordait d’imagination pour pouvoir réellement faire chier les autres.

Se tournant à l’arrivée d’un nouveau venu, elle le détailla du regard et commenta directement :

« Friend Zone… »

Il avait tout du mec qui était l’éternelle copain des filles. Il rappelait d’une certaine manière le meilleur amie de Black et les autres : Peter. Le mec pas spécialement moche, ni spécialement beau, beaucoup trop timide, gentil et surtout discret pour vraiment se faire remarquer des filles et lorsque c’était le cas, les demoiselles avaient trop peur de se taper l’affiche avec qu’elles en venaient à sortir cette phrase qui tue « je ne voudrais pas gâcher notre amitié, tu comprends ? »
Ce qui se traduisait assez facilement en « je suis trop bien pour toi, tu comprends ? »


Rapidement rejoint par une tête rousse :

«Ca pullule de Weasley, visiblement Arthur et Molly font ça comme des lapins…Erk… »

Continuant de commenter chaque entrée histoire d’animer un peu sa propre soirée. Elle ponctuait ses commentaires d’une gorgée ou d’une bouffée de cigarette, observant de temps à autre les réactions de Sirius, elle s’attendait à un moment ou un autre que le Gryffondor se casse tout simplement de là.

Arriva alors un blond, plutôt mignon si elle devait être objective et ignorant tout de lui, elle décida de sortir l’unique répartie qu’elle pouvait trouver :


« Gay… »

Bien qu’elle soit complètement incapable de savoir si oui ou non le jeune homme l’était, mais visiblement très attiré par les dames qui dansaient avec le rouquin, elle ajouta à son commentaire :

« Refoulé… »

Sans savoir si c’était vrai ou non, tout ça tenait plus du jeu qu’autre chose. C’est à cet instant précis qu’une chose vraiment intéressante se passa. L’arrivée d’Amy Loreens. Si cette blonde aux allures de prostituée n’intéressait pas franchement Zoya en temps normal, elle y voyait là une perche assez grande pour faire chier son "camarade" de beuverie. Remarquant sans difficulté qu’elle lança un regard à Sirius avant de tout simplement l’ignorer, elle commenta encore une fois :

« Pas de "Siri" tonitruant ? Aurait-elle enfin pigé qu’elle ne signifie absolument rien dans le petit monde de Sirius Black ? Enfin…C’est pas comme si elle signifiait quelque chose pour quelqu’un… Ouch la pauvre, ça à du lui faire très mal... »
Codage fait par .Jenaa

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Rosier

avatar

Serpentard


Messages : 74
Date d'inscription : 02/04/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Mar 16 Avr - 11:10

« LEOOOOOOOOOOOOO !!!! »

Avais-je hurlé à plein poumons, comme si mon crie pouvait faire changer d’avis mon petit gugus à lunettes ! Mais au fond, je savais pertinemment que mon serviteur ne changerait pas d’avis. Ingrat !! Tout le monde était au courant de la partite fête qu’avait organisé la rouquine givrée dans les cachots. De nature sociale –mais très chiant je vous l’accorde- c’est donc naturellement que je voulais m’y rendre moi aussi. Et puis surtout, si je pouvais attirer l’attention sur moi en jouant de la musique, et bien j’avais de quoi être heureux. Mais Leo n’était pas du même avis que moi. Caché derrière ses grosses lunettes rondes et ses mèches rebelles, monsieur l’asocial a décidé de passé sa soirée dans la bibliothèque à lire un livre sur la vie des escargots, et ce n’est pas une blague ! Non mais franchement ! Moi aussi j’aime lire, mais … Mais des escargots quoi !!! La prochaine fois, cherche de quoi te documenter sur la vie des limaces pendant que tu y es !!! Seulement mon avis, il s’en fichait pas mal. Têtu comme une mule, je savais qu’il ne changerait pas d’avis.

« Serviteur ingrat !!! Tu ne t’en rends pas compte, mais tu me brises le cœur !!! Ca fait affreusement mal !!! »
« Oui vous m’en voyez confus, Grand Seigneur Elliot ! … Je blague, ça ne m’empêchera pas de dormir, bye bye ! », me fit-il avec un grand sourire !

L’espace d’un instant, j’hésitais à lui prendre ses lunettes et partir en courant avec, mais je savais que les représailles feraient mal. Capitulant, puisque je ne pouvais pas faire autrement, j’haussais les épaules et me rendit dans les cachots. Amuse-toi bien avec tes escargots.

La fête avait déjà commencé. Observant les gens danser autour de moi, je m’adossais contre un mur, me tenant bien droit, les bras croisés, parcourant le cachot du regard. Aucune tête bouclée, parfait ! Pas de Saïd !! Suivant !!! Ouais pas non plus de …. RAAAAAH !!!!!! Fausse alerte !!! Tête brune !! Zoya !! Aussitôt mes joues prirent une teinte rouge de colère, comme à chaque fois qu’elle était dans le coin. C’était plus fort que moi, même si elle ne faisait rien ou ne disait rien, juste sa présence me mettait hors de moi !! Ma mauvaise humeur prenant le dessus, je décidais de quitter la soirée pour aller à mon tour m’occuper des escargots de Leo. Mais pour repartir, j’étais bien obligé de passer devant ma futur mère biologique. Et une de ses phrases me frappa. Elle venait ouvertement de provoquer Amy Loreens, en utilisant la méchanceté gratuite ! Et ses paroles n’étaient mais alors pas du tout HONORABLE !!! Je fronçais les sourcils, en serrant les poings et respirant un bon coup. Voila, c’est ça, calme toi !! …… Voila, je crois que je suis calmé …… …… Ou pas !! Je me retournais brusquement vers la brune avant de lui hurler à plein poumons.

« MAIS QU’EST-CE QUE TU VIENS NUIR A SA VIE AVEC TA PRESENCE ?!!! PARCE QUE TU CROIS QUE TOI TU SIGNIFIES QUELQUE CHOSE POUR QUELQU’UN ESPECE DE PARIA ??? LA SEULE CHOSE QUE TU INSPIRES C’EST DU DEGOUT !!! »

Faisant un geste odieux du doigt qui réduit mon honneur à néant, je lui tournais subitement le dos pour attraper Loreens par le bras et la tirer plus loin, mon cœur battant à toute allure. Bon finalement je n’étais pas calmé ! Passant ma main dans mes cheveux, je fermais les yeux en soupirant. En les rouvrant, je constatais que certaines personnes me regardaient avec de grands yeux, après tout, je venais de casser l’ambiance festive.

« Quoi ?! Vous voulez ma photo ?! »

Et enfin, je posais le regard sur Amy, avant d’hausser les épaules.

« Tu ne te souviens peut-être pas de moi. Je suis Elliot. On s’est croisé l’autre jour dans la salle sur demande. Je jouais du piano, tu te souviens, je t’ai laissé ma place … »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Gryffondor


Messages : 149
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: Ladies ~
Aptitude: Animagus non déclaré ( Chien )
Affiliation: Contre Vous-Savez-Qui

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Mer 17 Avr - 20:15




Alors que Sirius pensait habilement faire la conversation, il se trouva devant le mur imposant qu'était le regard de Zoya Horlov. Cette femme avait le don de faire un doigt d'honneur de ses beaux yeux colorés. Tant de vulgarité chez une beauté pareil, quel gâchis. Sirius eu un rictus d'agacement en comprenant que la brune l'accusait de la regarder un peu trop. Il était vrai qu'il avait laissé son regard se balader, mais c'était justement pour comprendre pourquoi ce joli corps ne l'attirait aucunement.
Alors que Zoya détourna le regard pour observer le nouveau venu, Sirius monta sa bouteille a ses lèvres avec une expression qu'il ne prit pas la peine de cacher et que la Serdaigle aurait bien comprit comme étant : "Même pas en rêve."

A l'annonce si grossièrement vraie de la brune, Sirius accorda un regard à l'élève qu'il n'aurait pas du tout remarqué autrement. Il haussa un sourcil en voyant un jeune homme au physique peu avantageux et à l'allure misérable. Sa simple stature et ses gestes respirait le manque de confiance en soi. Sirius eu une moue de dégoût. Bien que chez les filles la timidité était un trait qui pouvait être élégant ou même stimulant, chez les hommes c'était juste ridicule.
La Friend Zone était une chose que Sirius ne connaissait pas et au contraire, s'il existait une zone à l'opposée de celle-ci, c'était bien là qu'il avait érigé son trône de DonJuan. Voir les femmes autrement qu'un possible trophée à son tableau de chasse était quelque chose d'assez difficile et de l'autre côté, peu de femmes approchaient Sirius Black pour être simplement amis.

Joignant naturellement le jeu peu élégant de Zoya, Sirius observa les autres personnes présentes dans la salle. Finalement, ce que faisait Zoya oralement était exactement ce que l'esprit de Sirius faisait à chaque fois qu'il rencontrait quelqu'un. Mettre une grosse étiquette sur quelqu'un était tellement plus facile et pratique que s'y intéresser réellement.
Avec un amusement malsain, Sirius écouta Zoya exprimer des choses que lui-même ne se permettrait pas, mais qu'il pensait néanmoins. Finalement, Zoya n'était pas de si mauvaise compagnie, elle parvenait à ajouter un peu de fun à cette soirée plus qu'ennuyeuse. Enfin, jusqu'à l'arrivée d'Amy.

Sirius comprit trop tard que la vicieuse Serdaigle était assez intelligente pour ne pas se contenter de continuer son petit jeu sans s'attarder. Le Gryffondor détourna le regard trop tard et reçu le regard narguant et cruel de Zoya de plein fouet. Il cacha sa détresse dans une nouvelle gorgée d'alcool en sentant l'épée de Damoclès tomber sur lui au ralenti.
Chaque mot de Zoya lui serra la gorge et lui assaillit le cerveau comme de milliers de petites aiguilles. Penser à Amy était déjà quelque chose d'extrêmement désagréable sans que la peste ne vienne cracher son poison. Il aurait pu la faire taire, ou rire d'un air mauvais avec elle, mais le plus douloureux était que Sirius ne savait pas du tout comment réagir. Tout ce que Zoya disait était révoltant et méritait bien une bonne claque, mais Sirius avait-il vraiment le droit de dire quoi que ce soit après ce qu'il avait lui-même balancé à la gueule de la blonde ? Non, il avait craché la pire des insultes et n'avait aucun droit de faire la morale à Zoya. Mais pouvait-il se permettre de ne rien dire alors que les insultes lui rongeaient la gorge ?
Il prit peut-être trois gorgées de whisky d'affilé pour faire passer l'acide qu'il sentait dans sa bouche et calmer ses envies de meurtres. Alors que Zoya sembla a court de saleté, Sirius décolla ses lèvres de la bouteille. Il cru un instant que l'insulte impardonnable qu'il avait échappé une fois viendrait exploser à nouveau, après tout Zoya le méritait bien plus, mais c'est un petit rire aussi amer et acide que le goût qu'avait Sirius sur sa langue.

- Ah je crois que je me souviens pourquoi je ne traine jamais autour d'une -

Mais sa venimeuse répartie fut bruyamment coupée par un cri qui surprit tout le monde dans la salle. Un jeune homme que Sirius ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam s'était mit à hurler comme un fou sur la brune. Dans ses yeux d'enfants brillaient une lueur si furieuse que le Gryffondor cru un moment qu'il se mettrait à cracher du feux. Dans la surprise, l'agitation et l'alcool, Sirius ne capta pas clairement toutes les choses que le Serpentard s'était mit à rugir. Il eu du mal à comprendre si le gamin était là pour défendre Amy ou pour incendier Zoya.
En voyant le jeune homme s'éloigner après avoir salué la Serdaigle d'un geste obscène et attraper Amy par le bras, Sirius eu une réaction si fulgurante qu'il ne comprit pas lui même ce qu'il était en train de faire. Dans un fracas assourdissant, il jeta sa bouteille presque vide sur le sol.

Les regards alors tournés vers le bruyant individu se tournèrent vers Sirius et étrangement, la peur sembla prendre plusieurs élèves. Oui, Sirius était un peu entrainé par l'alcool et la colère, mais il était loin de comprendre l'image qu'il donnait de lui-même à cet instant. Beaucoup se demandaient encore comment un jeune home aussi charmant que Sirius Black avait pu devenir l'un des criminels les plus renommés d'Angleterre, mais dans cette simple bouteille cassée, beaucoup crurent apercevoir la graine du mal.
Sirius ne continua pas dans sa lancée, observant juste les débris de verre qu'il avait éparpillé autour de lui et le reste d'alcool qui souillait le sol et un peu ses chaussures. Pourquoi avait-il lancé sa bouteille ? Ca n'était pas aussi clair dans son esprit que dans ceux qui l'observaient en silence. Les mots de Zoya, le malaise, la fureur de cet inconnu, son contact si inattendu et incompréhensible avec Amy et ce geste obscène si outrageant envers une fille... C'était un mauvais mélange que l'alcool avait fait bouillir dans l'esprit de Sirius.
Il se mordit la lèvre en regardant le sol, se maudissant un moment de n'avoir tout simplement envoyé la bouteille sur la tête de ce répugnant Serpent. Mais le Gryffondor dû se rendre compte qu'il avait un peu trop attiré l'attention sur lui même, et sur une mauvaise image de lui-même.

Se redressant, Sirius prit sa baguette pour nettoyer les dégâts de ses actes. Il ne vit pas que certains se reculèrent terrifiés. Une fois l'alcool disparu ainsi que les débris de verre, le jeune Black se racla la gorge comme s'il allait prendre la parole. Mais les excuses ou les mots qu'il se devait de prononcer pour clore cet épisode malencontreux ne vinrent pas. Restant immobile et silencieux quelques secondes, l'adolescent sentit que son cerveau n'était pas au mieux de sa forme.
Finalement, il décida simplement de mettre fin lui même à cette étrange soirée. Il mettrait de l'ordre dans ce bazar une fois sobre et calmé. S'ordonnant à lui-même de tout laisser en plan et de quitter ce lieu, il marcha mécaniquement vers la porte et sortit.
Comme un robot, il marcha quelques minutes dans les cachots avant de se rendre compte qu'il n'avait aucune idée d'où il allait. Cette fois, ses instincts naturels et son expérience de Maraudeur ne l'avait aidé en rien et il se trouvait complètement perdu dans les cachots. De plus en plus perdu dans sa propre compréhension des évènements, Sirius finit par se transformer en chien, un réflexe lorsque l'envie de fuite lui prenait à la gorge.

Un peu paniqué, dépité et bien alcoolisé, le gros chien ne fit pas deux pas avant de s'allonger sur le sol froid en couinant doucement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Ven 19 Avr - 13:51

L’instinct. James Potter a toujours eu un bon instinct lorsqu’il s’agit de ses amis, et encore plus lorsque cela concerne son meilleur ami. La soirée avait commencé depuis un bon moment, et à cause d’une énième dispute avec Lily, le brun excentrique n’avait aucune envie de participer à la soirée organisée dans les cachots de Poudlard. Il préférait rester dans son dortoir à bouder. D’ailleurs il n’était pas tout seul. Non pas avec les maraudeurs, Sirius étant à la fête, Remus à la bibliothèque et Peter on ne sait trop où. Non, il était avec le dernier gryffondor de sa promotion Greyson Anderson. Il était d’ailleurs en longue conversation avec lui, avec comme sujet le quidditch, lorsque soudainement, son estomac le contracta à lui en faire mal.

« Aïe, aïe, aïe !! »

Immédiatement, il attira l’attention ou plutôt l’inquiétude de Greyson qui lui conseilla d’aller à l’infirmerie. Il se proposa également pour l’accompagner, de peur qu’il fasse un malaise dans les couloirs. Mais non, Jamesie refusa. Il n’allait pas voir Mme Pomfresh pour si peu. Après tout, il est le Grand James Potter, il n’allait certainement pas être vaincu par un mal de ventre. D’ailleurs c’était plutôt anormal, car aussi étrange que celui puisse paraitre, James avait mangé plutôt léger ce soir. Pas de quoi avoir mal au ventre. C’est là que son mauvais pressentiment commença.

James bondit soudainement de son lit, ne prenant même pas le temps de mettre ses chaussures, il quitta les dortoirs en courant, sous l’incompréhension totale de son camarade. Courir en chaussette n’était pas évident, aussi le jeune animagus manqua à plusieurs reprises de trébucher dans les escaliers, se rattrapant de justesse à la rampe. La chemise à moitié défaite, et complétement débraillé, il courait toujours plus vite et finalement, essouffler, il finit par arriver aux cachots. Débarquant comme un fou à la fête, il hurla à plein poumons :

« SIRIUS ??!!! »

Notre génie comprit rapidement qu’il avait juste. Déjà il ne voyait pas son ami dans le cachot, mais en plus, tout le monde le regardait avec un air désolé, alors que d’autres semblaient terrifiés. Un regard vers une certaine blonde renforça l’idée de James. Il s’était encore passé quelque chose. L’objet de son inquiétude n’était pas là, James ne chercha pas plus loin et referma brusquement la porte. Crotte de dragon, il aurait dû prendre la carte des maraudeurs avec lui. Vu la tension qui régnait dans la pièce, à moins d’être paranoïaque, Sirius avait dû quitter la pièce peu de temps avant son arrivé.

L’instinct de James lui disait de ne pas quitter les cachots, alors il se hâta à le chercher, et quelques minutes plus tard, il cessa net de courir, se stoppant brusquement, le cœur serré par l’angoisse. Le brun frissonna de la tête aux pieds, ses yeux noisette posés sur le chien qui semblait à l’agonie sur le sol. Le cœur battant à tout rompt, James s’approcha silencieusement et s’agenouilla à côté du chien, passant ses mains dans les poils noirs et touffus. Il prit la parole d’une voix basse et inquiète.

« Hé ? Patmol ? …. Regarde-moi …. Sirius, regarde-moi. »

Le chien ne semblait pas vraiment réagir et couinait sur le sol. James sentit son cœur se serrer d’avantage. Posant ses lunettes rondes sur le sol, il agrippa doucement le chien pour le rapprocher de lui et le serrer doucement dans ses bras, ses mains crispées sur les poils.

Parfois, oui parfois il maudissait Sirius. Il le maudissait d’être toujours si froid. Son orgueil l’empêchait toujours de parler quand il allait mal. Alors malgré son inquiétude, James lui en voulait. Il haïssait ce maudit silence qu’il y avait entre eux lorsque les problèmes de Sirius devenaient trop sérieux. Il se haïssait lui-même de ne pas avoir été là pour son ami. Tout comme il haïssait Sirius de le tenir à l’écart de ses angoisses. Etant son meilleur ami, c’est son rôle de le conseiller, de le réconforter et de le protéger. Et pour que Sirius soit dans un tel état, il fallait vraiment que la situation lui ait échappé. C’est d’une voix plus sèche qu’il ne l’aurait voulu, qu’il reprit la parole.

« Tu sais Patmol, je ne suis pas qu’un ami de blagues et bêtises. Je suis ton meilleur ami bon sang. Quand est-ce que tu accepteras de te confier ? Tu ne peux pas tout gérer tout seul. Regarde toi, regarde dans quel état tu te mets ! Je suis là moi, je suis là, je suis James Potter, je suis ton meilleur pote, alors parle-moi. Regarde-moi Sirius. »

James ne pouvait pas rester là sans rien faire. Pourtant, complètement perdu, il ne voyait pas comment venir en aide à son ami, si celui-ci n’était pas disposer à lui expliquer les raisons de ses angoisses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Dim 21 Avr - 20:25

Milan Fisher

Le mec chelou

Croquant dans un cracker au gout fumé, il en appréciait le gout mais avait bien du mal à l’avaler, la gorge noué par son angoisse d’être au milieu de cette foule et l’incapacité d’être à l’aise sans François. Pourtant, il chassa cette idée, il était temps pour lui d’échapper à tout ça et de gérer ça seul. Après tout, François était son alter ego, quelque part, François était Milan. Se perdant dans ses pensées philosophiques et psychologiques à deux mornilles, il croqua à nouveau dans d’autre crackers avant de sentir des mains se posées sur son épaules et une voix murmurer quelque mot à son oreilles. En toute franchise, il n’eut pas franchement le temps d’enregistrer ce qu’elle lui disait, à l’heure actuelle ce qui le préoccupait était ces morceaux de crackers coincés dans sa gorge à cause de la surprise. S’étouffant, il toussa et manqua pas de craché une bonne partie de ses crackers dans le creux de sa main. Observant l’amas de miette et de salive alors qu’il reprenait sa respiration, il attrapa en quatrième vitesse une serviette avant que la belle rouquine ne voit ça ! Essuyant ses mains alors qu’elle grignotait une chips à côté de lui, il se plaça légèrement de côté, lui tournant à moitié le dos le temps de simplement cacher les preuves de son humiliation buccal.

Prenant un verre de jus de citrouille, il en bus quelque gorgée histoire de nettoyer sa bouche et d’adoucir la douleur de sa gorge. Forcément, ce fut en cet instant que la belle poufsouffle décida de le remercier de sa présence. "cool d’être venu" ? Cette idée le fit à nouveau avalé de travers ( ou était-ce sa maladresse légendaire ? ) incapable cette fois de cacher le filet de jus de citrouille qui avait décidé de s’échapper de ses narines. Cachant cette nouvelle humiliation avec une autre serviette, il se moucha plus ou moins élégamment, observant ses pieds avant tout.


« euuh…De rien…Y a pas de quoi… »

Murmura-t-il visiblement plus que mal à l’aise et terriblement gêné parce ce qui venait de se passer.
Il s’apprêtait à prendre son gobelet de jus de citrouille lorsqu’elle lui demanda si il voulait danser et n’attendant guère sa réponse négative, elle l’emmena sur la piste. Au milieu de cette salle, il était pétrifier, elle ne lui lâchait pas les mains et il était obsédé par ce contact dont il n’était pas habitué, c’était comme si quelque chose l’électrisait. Droit comme piquet, il essayait malgré tout de se déhanché légèrement au son de la musique, il fallait l’admettre que comme pour beaucoup de chose, la rythmique c’était plutôt du domaine de François. Milan à présent ressemblait à un enfant de trois ans découvrant la musique, incapable de synchroniser ses jambes et ses bras, il essayait tant bien que mal.

Tout ce qu’il voulait, c’était faire plaisir à Fray.

Après quelque minute de ce massacre, d’autre personne se joignait malgré tout à eux et Milan fut incapable de penser à autre chose que : « ils ont pitié de moi ils veulent me cacher ». Continuant malgré tout à danser, il se noyait littéralement à observer chaque parcelle de la splendeur de l’organisatrice de cette soirée. Se répétant sans cesse « regarde pas plus bas ». Mais malgré une résistance hors du commun, ses yeux prirent le contrôle et il observait un bref instant les rondeurs féminines de la jeune fille, il y aurait volontiers mis le nez mais chassa cette terrible pensée de son esprit en rougissant, reposant directement ses yeux dans ceux de la rousse.

Boire pour s’amuser ? C’était donc comme ça que tout le monde justifiait ses changements "de personnalité", derrière l’alcool. Il supposa que c’était mieux ainsi, c’était mieux que d’expliquer qu’il avait un jour fabriqué dans sa tête un alter ego pour lui donner du courage et qu’aujourd’hui il en était arrivé à complètement dissocier sa personnalité en deux parties, lui d’un côté, François de l’autre.


« Aha ah…Euh…Ouais… »

Répondit-il timidement, se grattant la nuque. D’autres invités se joignaient à la fête, venant ajouté au stress de Milan. George ou Fred, les deux rouquins de Gryffondor avait déjà un certain succès auprès de ces dames, la preuve vivant que "femme qui rit à moitié dans ton lit". Suivait de près à Jason, le serpentard de base, à croire qu’à sa chevelure il a toujours rêvé d’être Malefoy. Essayant de leur tourner le dos et de garder Fray pour lui tout seul, il avait pourtant l’intime conviction qu’elle finirait par aller voir plus sympas, plus drôle et surtout plus intéressant que lui. Il y eut alors l’entrée d’Amy Loreens, une superstar à notre époque, il était difficile de la voir autrement malgré ses allures d’adolescente. Observant sa danseuse, il se disait qu’il devait absolument dire un truc, que ça faisait un peu trop longtemps qu’il était resté là, trop silencieux.

C’est là que les choses ont dérapé, et si il aurait pu se sentir désolé de voir ça, Milan au contraire se sentait soulager. Pourquoi ? Parce que la raison de ce dérapage ce n’était pas lui. Fixant Sirius, il attrapa sans le vouloir la main de Fray, l’air de rien, ce type était un futur mangemort en puissance et l’avoir ici, adolescent, c’était comme avoir une bombe qui menaçait d’exploser à tout moment ! Seul la musique régnait et même elle semblait vouloir se taire tant l’ambiance était retombé d’un coup. Il ne put s’empêcher d’observer la Serdaigle qui s’était fait hurler dessus avant de rapidement détourner les yeux. Fait quelque chose Milan, fait quelque chose…


« YOUHOUUUU LA FETE CONTINUE ! »

Hurla-t-il dans l’espoir que quelqu’un le suive et que la soirée suivent simplement son cours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Lun 22 Avr - 12:23

Fray Satch

La plus gosse fêtarde de Poudlard


La fête commençait à prendre de l'ampleur au grand plaisir de son organisatrice. Du coin de l’œil, Fray saluait chaque nouveau venu d'un grand sourire. Peu importe le mal qu'elle se donnait pour une soirée, c'était bien grâce aux gens qui venaient qu'une fête était réussie ou non.
L'une de ces personnes, croyez-le ou non, était l'étrange Milan Fisher. A le voir s'étouffer avec crackers et jus et bouger comme un robot-humanoïde mal graissé sur la piste de danse, on aurait plutôt tendance à penser qu'il était plutôt du genre à pourrir l'ambiance d'une soirée. Mais Fray n'était pas de cet avis. C'est vrai elle avait un peu pitié des personnes comme Milan qui venaient aux soirées dans l'espoir de s'amuser un peu mais sans oser se lâcher réellement. En tant qu'organisatrice de fête, la Poufsouffle s'était quelque part donné la mission de rendre les gens heureux le temps d'un soir, peu importe qui, sauf peut-être les professeurs.

Rayonnante, la rousse dansait entourée de ses amis en essayant tant bien que mal de communiquer le sens de la rythmique au pauvre Milan. Le pauvre semblait vraiment stressé et déboussolé, mais Fray était persuadée qu'elle réussirait à le mettre un peu en confiance. Pour elle, il n'y avait pas de raison pour que Milan ne puisse pas s'amuser autant que lorsqu'il était complètement bourré. Il n'y avait qu'à voir Jason Stains. Tout le monde le trouvait emmerdant et méchant et pourtant, un peu de musique et il se croyait roi de Poudlard.

La soirée prit une tournure inattendue lorsque bruyamment, Amy Loreens apparu. Fray ne put s'empêcher de lâcher un petit cri suraiguë en la voyant et sautilla en donnant des coup de coude à ses amies, bien qu'elles aussi l'avaient vu et eu la même réaction. Avoir son idole à sa fête était un rêve auquel Fray n'avait même pas songé.
Surexcité, elle lança des regard et des ultrason à ses amies qui ne surent pas non plus comment réagir à cette arrivée. La rousse, plus entreprenante finit par décider d'aller la voir, lui demander un autographe ou juste lui parler. Après tout elle n'était qu'une adolescente et c'était une occasion en or que des millions de sorcières rêveraient d'avoir.
- Euh, pardon Milan je-

Mais ses paroles furent subitement coupée par les cris d'un jeune Serpentard. Choquée par un tel vacarme, Fray resta bouche bée devant Elliot Rosier qui s'était mis à hurler sans raison sur une élève du passé. Comment osait-il agresser une jeune femme ainsi ? Fray avait entendu des rumeurs comme quoi le jeune Rosier avait un tempérament très explosif, mais pourquoi exploser ici et maintenant alors que la fête se déroulait très bien. Rapidement, la surprise laissa à place à de la colère et Fray fronça les sourcils. Elle allait lui montrer a cette petite vipère ce qu'il en coûtait de pourrir son groove.

Mais un nouvel élève semblait vouloir ajouter sa couche au drame. Fray sursauta lorsque la bouteille d'alcool se fracassa sur le sol. Quoi encore ? L'organisatrice regarda le jeune homme sans comprendre. Sirius Black. Encore remontée à cause d'Elliot, Fray s'apprêta à lui dire deux mots à lui aussi mais un main vint attraper la sienne. Surprise et un peu offusqué, Fray se tourna mais en voyant Milan et les autres élèves, elle eu un frisson. Voyant le choc et la peur sur leur visage, la Poufsouffle comprit qu'elle devrait peut-être aussi avoir peur. Cet homme était un futur tueur après tout. Soudainement figée, elle observa en silence le Gryffondor partir en laissant derrière lui un silence de mort.

La porte se ferma derrière le briseur d'ambiance et Fray se trouva désemparé devant la tête de déterrés de ses invités. Elle voulu vite prendre l'initiative pour pousser tout le monde à oublier cet affreux épisode et s'amuser de nouveau, mais alors qu'elle ouvrit la bouche, la porte s'ouvrit brusquement. Fray craignit comme beaucoup que c'était Sirius Black qui revenait fou furieux, mais ce fut James Potter qui apparu, complètement débraillé. Celui-ci cherchait son ami et Fray ne put s'empêcher de grimacer. James aussi était quelqu'un de très sympa, comment pouvait-il traîner avec un futur criminel ?
Soudainement Fray eu une révélation. N'était-ce pas Sirius Black qui avait tué les pauvres Potter ? La rousse eu une tête de hibou choqué en se rendant compte de ce qu'elle venait de comprendre. Ne fallait-il pas le prévenir ?
Fray faillit interpeller le débraillé mais celui-ci avait filé trouver son futur assassin. Hésitante, elle se demanda si elle ne devait pas le poursuivre. Mais quelqu'un lui rappela ce qui était plus important.
Une vois s'éleva, hésitante mais assez forte dans le silence qui s'était installé. Fray se tourna vers Milan qui essayait tant bien que mal de remettre de l'ambiance et eu un petit sourire amusé. Il était peut-être un peu ringard, mais au moins il avait un bon fond.

- Hey ! Eux ils ont peut-être envie de se prendre la tête, mais nous, on est là pour faire la fête ! cria l'organisatrice avec entrain. D'un coup de baguette, elle lança la musique de plus belle et lança un regard à ses amis pour les encourager à remettre de l'ambiance. Elles se remirent à danser, obligeant les autres à en faire de même. Fray, elle, tira Milan à l’écart.
- Merci, d'avoir fait ça. Tu sais la prochaine fête je te demanderais peut-être de m'aider ! plaisanta-t-elle joyeusement avant de s'approcher et de déposer un petit baiser sur la joue de son camarade.
- Bon, je te laisse. Je dois... Enfin. Je te laisse. Amuse-toi ! l'encouragea-t-elle avant de s'éloigner.

D'un pas décidé, elle alla retrouver un duo non loin. Amy Loreens était là mais ce fut Elliot que Fray fusilla du regard et accosta.
- Eh, toi ! Si c'est pour insulter les gens et pourrir l'ambiance que tu viens, je te conseille de déguerpir vite. annonça-t-elle d'un air autoritaire, mettant ses mains sur ses hanches. Il était peut-être violent et incontrôlable, Elliot restait un élève de 4ème année, et Fray de 6ème. La rousse n'avait pas l'intention de laisser ce fauteur de trouble gâcher sa soirée.
- Maintenant si ça ne te dérange pas, j'aimerais parler avec Amy Loreens. ajouta-t-elle d'un ton sec. Sans attendre la réponse du petit serpent, la Poufsouffle lui tourna le dos en se plaçant entre lui et la futur Rockstar.

Fray se trouvait devant son idole et pourtant la seule chose qui lui vint a l'esprit assombrit son visage. James traînait avec son futur assassin, mais Amy, la merveilleuse et talentueuse Amy Loreens, elle allait se marier avec lui et il allait lui gâcher la vie. Fray admirait la musicienne et même si elle adorait toutes ces chansons où la jeune femme clamait l'innocence de son mari, il était difficile de croire que ce n'était pas simplement l'amour qui l'aveuglait.
- Pardon pour... pour ça. s'excusa Fray en désignant la porte par laquelle Sirius avait quitté la fête. En bonne fan, la rousse ne savait pas si elle devait sauver Amy de son sombre mariage ou si elle devait tout faire pour que la jeune adolescence puisse avoir le prince charmant qu'elle poursuivait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred Weasley

avatar

Gryffondor


Messages : 27
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Jeu 16 Mai - 20:50

Fred se trémoussait au rythme de la musique, ne pouvant s’empêcher de regretter la présence de son jumeau mais au moins, il remarque que son petit frère et sa petite sœur surtout n’était pas présent. C’était déjà un poids de moins, jouer les chaperons ce n’était pas franchement son truc. Surtout maintenant qu’il était, avec son frère, la figure mature de la famille étant donné qu’ils étaient les plus âgés des Weasley présent à Poudlard. En d’autre terme, fallait montrer l’exemple et autant dire que c’était du domaine de l’impossible pour Fred et George. Profitant donc de cette soirée pour simplement soufflé et s’amuser, il observait malgré tous les personnes présente, s’il pouvait sans problème reconnaitre la Serdaigle du passé qui avait déjà fait parler d’elle en retirant sa petite culotte devant tout le monde, il eut un peu de mal à reconnaitre Sirius Black, se souvenant surtout qu’il était un prisonnier fugitif d’Azkaban dans leur présent à eux. Il avait du mal à comprendre pourquoi Camille semblait parfois tant obsédé par lui.

Très vite ramener à la réalité des choses en sentant une main se poser sur son épaule, il observait la jolie créature tout en rondeur et en féminité qui dansait près de lui. Accompagnant son geste en posant sa main sur sa taille, la danse avait beau avoir des airs de collé serré, Fred gardait une certaine distance. Prit par la musique et l’ambiance, il ne remarqua pas la présence d’un certain Serpentard qui se glissa entre lui et les différentes filles qui l’entouraient, se joignant à la soirée en se plantant en plein milieu, il poussa légèrement Fred d’un coup de hanche bien calculé et c’est tout naturellement que Fred lui tourna le dos, s’adressant malgré tout à lui.


« Ce n’est pas de ma faute si elle craque toute pour moi… »

Il esquissa un sourire charmeur à l’une d’entre elle, un clin d’œil à l’autre, se déhanchant de plus belle. La soirée commençait très bien…Enfin…Jusqu’à ce qu’un gamin se mette littéralement à hurler plombant la soirée en moins de deux secondes. Tournant le regard sur lui, il remarqua rapidement de qui il s’agissait…Ici à Poudlard, les réputations précèdent n’importe quel élève. Observant le blond derrière lui, il ne put s’empêcher une petite remarque sarcastique :

« C’est une spécialité de votre maison de plomber l’ambiance… »

Malgré tout, il ne pouvait s’empêcher d’avoir de la peine pour l’organisatrice de cette petite sauterie, la pauvre…Se retrouver avec un gamin hurlant et un Sirius Black à deux doigts d’exploser tout le monde d’un coup de baguette, y avait franchement mieux pour une milieu de soirée. Heureusement, il y avait à Poudlard de ces gens assez bizarre mais pleine de bonne attention, ce fut l’une de ces personnes qui se manifesta le premier pour remettre l’ambiance, aussitôt suivit de Frey. C’est avec plaisir que le Gryffondor en ajouta une couche, entrainant avec lui une partie des filles qui dansaient. Il se tourna vers elles :

« Je vais vous chercher un verre… »

S’éloignant malgré tout de la piste pour récupérer de quoi se désaltérer pour lui et deux autres demoiselle alors que la soirée reprenait de plus belle comme si cet incident n’avait pas de véritable conséquence et ce malgré l’apparition furtive de James.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Ven 17 Mai - 14:29

JASON STAINS

La petite peste


Jason fut tout aussi surprit que les autres lorsqu'un élève se mit à hurler comme un fou. Lui qui avait rapidement trouvé son rythme parmi les petites donzelles et le grand roux, il se retourna pour fixer le fauteur de trouble d'un air agacé. D'ordinaire, le chahut avait tendance à le distraire et à l'intéresser, mais étrangement il aurait bien apprécier simplement s'amuser dans cette soirée.
Le blond observa le Serpentard et l'autre élève sur laquelle le gamin s'était mit à crier. Le fait que celle-ci soit de LA promotion le gêna. Il n'avait pas vraiment fait attention à eux mais il ne pouvait s'empêcher de s'en méfier. On ne savait pas d'où ils débarquaient après tout.

La voix de Fred le sortit rapidement de son observation et lui fit hausser un sourcil. Bien que l'air si assuré avec lequel le grand roux avait asséné sa remarque avait quelque chose de comique, Jason se sentit un peu blessé.
" Je euh... On est dans la même maison." dit-il, partagé entre l'amusement et la gêne.
Mais le vacarme d'une bouteille d'alcool se brisant sur le sol ne laissa à personne le temps de continuer leur conversation.
Alors que la première interruption l'avait ennuyé, la seconde lui donna un certain frisson. Tous les regards s'étaient tournés vers Sirius Black qui arborait une mine de psychopathe. Ah oui c'est vrai, parmi les rigolos du passé, un futur criminel et fugitif avait aussi débarqué. Comment le directeur pouvait-il accepter de garder un tel gars dans l'école ? Jason ne le comprenait pas. Heureusement pour tout le monde, le Gryffondor ne s'attarda pas et quitta la pièce.

" Il est surement allé se défouler sur des animaux. Quel malade." grommela-t-il alors que les organisateurs tentaient tant bien que mal de relancer la soirée. Mais pour Jason le sort était rompus sans compter le fait que se rendre compte que le roux qu'il croisait depuis le début de sa scolarité n'avait pas saisit qu'ils étaient dans la même maison l'avait quelque peu refroidit.

Suivant inconsciemment Fred jusqu'au bar, le blond prit un verre de punch avant de s'approcher de la brune au regard assassin. La fille de pétaouchnok qui s'est faite gueuler dessus. Avec un petit sourire, Jason s'assit à côté d'elle sans vraiment savoir pourquoi. Il n'avait pas envie d'avoir un lien avec ces gens venus de l'espace et pourtant, la curiosité le poussa à agir autrement.

"Brr... J'paris qu'il s'est cru fort le petit à gueuler comme ça." s'annonça-t-il d'un air comique.
"Le prends pas mal mais a sa place j'aurais peur. T'as un vrai regard de tueuse, niveau Sirius Black. C'est un truc spécial de votre promo ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Lun 20 Mai - 18:03

It's PARTY TIME !
“ Ouvert à tous ”



Se faire insulter, elle était habitué, se fait toiser du regard aussi, mais se faire hurler dessus aussi soudainement faut quand même admettre que ça l’avait surprise. Surtout qu’il s’agissait d’un morveux plutôt jeune. Celui-ci semblait littéralement la haïr du plus profond de son âme et elle observa le gamin sans vraiment savoir comment réagir. Habituellement, elle lui aurait mis son poing dans la figure avant de lui faire avaler sa langue mais là elle ne s’y attendait pas du tout et puis surtout elle avait l’étrange impression qu’il y avait quelque chose de très personnelle dans cette façon qu’il avait eu de lui hurler dessus. Elle resta interdite, le regardant sans vraiment le faire, son visage exprimait son habituel air blasé mais au fond d’elle la colère montait lentement, lui brulant doucement les entrailles. Le gamin était déjà reparti sur la piste de danse pour aller récupérer sa petite protégée d’Amy. Instinctivement, Zoya s’était penché vers Sirius pour émettre une énième remarque blessante mais le Gryffondor, histoire d’appuyer ce qu’il lui avait dit avant l’intervention du mioche hyperactif mais ce fut le bruit du verre qui se brise qui interrompit sa légendaire répartie. Elle observait à présent son camarade de promotion devenue en un instant l’attraction de la soirée.

Comme la plus part des élèves de leur promotion, Zoya n’était pas passé à côté des regards effrayés que les élèves de cette époque lançaient au don juan des Maraudeurs. Elle avait brièvement entendu des ouï-dire sur un emprisonnement à Azkaban mais la majorité des choses sur le futur de ses camarades avaient l’art de ne simplement pas l’intéresser, son propre futur à elle ne l’intéressait pas alors celui des autres. Filant en dehors de la salle, il laissa derrière lui une soirée à l’ambiance plus que plombé que deux ou trois élèves tentait tant bien que mal de remettre sur pied. Ne quittant pas son siège, elle continuait à boire tranquillement tout en fixant le morveux qui lui avait hurlé dessus. Ce gamin ne payait rien pour attendre, Zoya n’avait pas pour habitude de s’afficher et d’être le spectacle des autres et celui-ci avait l’erreur de la mettre au centre de l’attention de tout le monde durant quelque minute.

Elle laissait doucement sa rage grandir en elle, la nourrissant d’image, de façon dont elle arriverait à lui faire ravaler cet instant mais au final elle avait la flemme de quitter sa place, la flemme de quitter sa bouteille aussi. Elle trouverait un autre jour ou un autre moment dans la soirée. Continuant malgré tout de ne pas le quitter des yeux, elle souhaitait réellement lui faire comprendre quel connerie il avait fait. Ainsi, elle ne remarqua pas l’arrivé du remplaçant de Sirius, un blond aux allures qui lui paraissait un peu étrange s’installa à côté d’elle. Elle esquissa un sourire à sa remarque, un sourire qui s’élargissait à la suite de ces mots. Un regard de tueuse ? Elle était persuadée de connaître au moins une personne qui aurait bien rigolé devant cette remarque. Noyant une fois de plus son estomac dans une gorgée d’alcool, elle posa ses yeux sur le blondinet.


« Tu sais ce qui nous attend nous après Poudlard ? »

Terminant sa cigarette, elle laissa le mégot tomber à terre avant de l’écraser sous son talon haut.

« La guerre…Faut croire que ça enchante pas toute ma promo »

Zoya et l’art de mettre l’ambiance, malgré tout elle lança un regard en coin auprès du blondinet, quelque chose d’un peu plus charmeur. Après tout, elle était là pour s’amuser un peu à la base, non ?

« Moi c’est Zoya…T’en veux ? »

Lui dit-elle en lui tendant sa bouteille, elle observa un instant le groupe de fille avec qui le blond dansait cet instant explosif.

« Les filles de ton époque te suffise pas ? Tu sais que je pourrais être ta mère techniquement…Note c’est peut-être ça qui te branche…Si c’est le cas, je te conseil l’autre pie de McGogo, elle les prend au berceau… »

Elle laissa échappé un petit rire, ses pensées se tournèrent vers Saïd et l’un de ses innombrable délire, en particulier une soirée où ils s’étaient amusée à imaginer les penchants sexuels de leur professeur…


Codage fait par .Jenaa

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Mer 29 Mai - 20:31

It's Party Time !
Ouvert à tous

Blonde Rebellion



Même si son regard avait croisé le sien, même si ça lui avait littéralement pincé le cœur, elle préféra détourner les yeux. Elle ne devait pas y penser, ne devait pas craquer parce qu’elle lui en voulait réellement, ça allait bien au-delà des mots qu’il avait utilisé, elle était incapable de se sortir de la tête le visage qu’il arborait, le regard, cette rage et cette colère. C’était quelque chose d’incompréhensible pour elle. Bien sûr, la blonde se mettait parfois en colère mais elle avait toujours une raison, et lorsqu’elle mettait quelqu’un d’autre en colère, elle savait pourquoi. Ce qui la brisait littéralement dans cette histoire c’était l’ignorance, ce qu’elle avait de si différent, ce qu’elle faisait de travers, ce qu’elle avait fait tout simplement.
Pourtant, ce soir, elle avait décidé de ne pas y penser, du moins, d’essayer. Se joignant à la bonne humeur du reste de la soirée, elle laissait simplement son corps ondulé au rythme de la musique. Hélas pour elle, ce fut de bien courte durée. Une voix s’éleva bien au-dessus de la musique, attirant tous les regards et avant même qu’elle n’ait pu enregistrer quoi que ce soit de ce qui se passait, elle fut alpaguer par l’adolescent hurlant. Ce n’est qu’en cet instant qu’elle reconnut Elliot, un jeune garçon un peu étrange, avec beaucoup de principe et explosif, c’était le cas de le dire ce soir. Beaucoup de chose les opposait à la base, ils en avaient d’ailleurs parlé, mais au final, la musique avait été ce qui les avait lié dans un début d’amitié.


« Si si je »

Une bouteille s’éclata littéralement au sol, à nouveau tous les regards se dirigèrent vers le coin où se trouvaient Sirius et Zoya. Si c’était la serdaigle qui avait entrainé l’explosivité d’Elliot, à présent c’était Sirius qui était la cause du silence total des lieux. Une étrange atmosphère se joignait à la scène, comme une peur palpable, détournant les yeux, Amy devait être la seule de la sauterie à ne pas regarder le Gryffondor. Elle entendit la porte claquée, les murmures s’élevaient parmi les convives et la demoiselle devait se faire violence pour ne pas courir après Sirius, il avait l’air vraiment mal et une partie d’elle était incapable de rester là s’en rien faire. Se mordant la langue, elle senti le gout métallique du sang se mêler à sa salive. Elle se sentait observée et terriblement gênée, mal à l’aise même. Si elle adorait être le centre des attentions lorsqu’elle était sur scène, c’était largement différent. Commençant à comprendre que si Elliot c’était mis en colère c’était pour la défendre elle. Reposant d’ailleurs ces yeux sur le jeune garçon, elle sortit un peu de sa surprise pour lui sourire simplement.

« Merci… »

Lui dit-elle simplement, il n’y avait rien d’autre à ajouter. Elle-même aurait très certainement réagis plus ou moins de la même façon au fond. Quelque part, elle était touchée, même si elle avait pris pour habitude de ne pas porter d’importance saloperie qu’on pouvait dire sur elle, il n’en restait pas moins que le geste était touchant. Tout comme la tentative de l’un des invités à vouloir remettre de l’ambiance, elle observait le jeune garçon, un peu gauche d’allure, souriant en voyant la timidité avec laquelle il s’était lancé et la volonté de son amie à le soutenir. C’était en voyant ce genre de chose qu’elle se souvenait pourquoi elle aimait tant Poudlard. C’était cette cohésion entre les élèves, certes, tout le monde ne s’entendait pas forcément mais il y avait malgré tout entre ses murs de belles histoires d’amitié et ça semblait être toujours le cas à travers les époques.
Et si Amy avait remercié Elliot, l’instigatrice de cette soirée en pensait tout autre chose, le fusillant du regard, elle l’accusa de vouloir lui pourrir l’ambiance et en bonne Gryffondor qu’Amy était, elle prit sa défense à son tour.


[color=crimson]« Il voulait me défendre, et pas bousiller l’ambiance, pour ça je pense que tu devrais plutôt voir du côté de notre toxico »

Désignant Zoya d’un signe de tête, elle savait pertinemment au fond que c’était assez ironique de critiquer les éventuels penchant de la serdaigle alors qu’elle-même avait quelque attirance pour l’herbe. Mais malgré tout, elle avait en travers de la gorge qu’elle bave sur son dos. Croisant son regard, elles s’échangèrent un instant de foudroyage avant de reporter son attention sur la rouquine. Sans franchement s’en rendre compte, elle s’était carrément placée entre Elliot et elle, si elle ne doutait pas des attentions louables et gentilles de la demoiselle, elle ne put s’empêcher de se sentir mal pour lui. S’excusant alors pour les derniers évènements, Amy esquissa un sourire bienveillant.

« Je m’en remettrai…Et ce n’est pas vraiment à moi que tu dois des excuses »

Conseilla-t-elle, même si au fond Amy ne se souciait que très peu que Fray fasse ou non ses excuses. Son but n’était pas de juger les autres. Enlaçant la demoiselle dans un élan d’amour incontrôlé, elle ne put que constater comme beaucoup de monde que la soirée avait perdu en ambiance. Murmurant à l’oreille de la demoiselle :

« On va faire bouger ce beau monde… »

Quittant les bras de la jeune fille, elle s’éloigna de la piste pour rejoindre une table et malgré les verres en plastique qui s’y trouvait, elle grimpa à celle-ci avant de sortir de sa poche ce qui semblait être vraisemblablement une guitare miniature. Quand on aime la musique au même point qu’Amy Loreens, on se promenait constamment avec son instrument. Certes, ici ce n’était pas vraiment le sien, elle l’avait surtout piqué dans la salle de musique de l’école mais en règle générale c’était sa guitare à elle qu’elle trainait à peu près partout et c’était d’autant plus vrai depuis le jour où elle avait réussi à maitriser le sort de réduction. Au grand regret de sa directrice de maison qui avait pu voir Amy à mainte reprise profiter de ce sortilège pour ramener des choses à Poudlard qui aurait dû rester en dehors de Poudlard. Redonnant la taille normale à la guitare, elle plaça sa baguette à l’endroit où chez les moldus on mettait habituellement une prise Jack.

« Je vais vous montrez ce que c’est que la musique à notre époque ! »

S’époumona-t-elle, attirant tous les regards. Quelqu’un eut même la gentillesse d’éteindre la musique. Certes, cela ferait très certainement étrange de n’entendre que guitare et voix mais Amy sentait déjà l’allégresse à l’idée de chanter devant tout ce beau monde. Une montée d’adrénaline venait lui donner le courage nécessaire pour gratter les premiers riffs de guitare.


« Hurry baby and turn the knob
You don’t know you’ve got me ‘til I’m gone
Shut my eyes and count to ten
Do it again, just do it again

Dug my nails in and turned the key
Stupid boy, have you ever really looked at me
Pick my lock and you will see
Come on baby, come on baby

‘Cause all I am is a blonde rebellion
Won’t hurt you, but I might hurt someone
Break you down ‘til you’re begging me to
Oh oh oh, one two three shout
Woah oh oh oh, woah oh oh oh

You don’t know me ‘til you’ve seen me cry
You don’t own me, you won’t until the day that we die
You don’t notice that I try for you
Only you, it’s only you

‘Cause all I am is a blonde rebellion
Won’t hurt you, but I might hurt someone
Break you down ‘til you’re begging me to
Oh oh oh, one two three SHOUT
Woah oh oh oh, woah oh oh oh
Woah oh oh oh, woah oh oh oh

Come baby, come baby, come baby, come
Jump baby, jump baby, jump baby, jump
Run baby, run baby, run baby, run
Come baby, come baby, come baby, come

All I am is a blonde rebellion
Won’t hurt you, but I might hurt someone
Break you down ‘til you’re begging me to
Oh oh oh, one two three

All I am is a blonde rebellion
Won’t hurt you, but I might hurt someone
Break you down ‘til you’re begging me to
Oh oh oh, one two three, shout
Woah oh oh oh, woah oh oh oh
Woah oh oh oh »


Traduction:
 

Dansant sur la table, elle se fichait bien de voir certain verre tomber sur le sol. Liquide ou non à l’intérieur. Chantant, elle semblait presque exprimer une forme de rage à travers les mots. Mettant toute son énergie dans chacune des notes et dans chacun des couplets, et malgré tout, elle souriait, donnant un coup dans un des gobelets qu’elle avait repéré et qui était plein, ce fut sur les genoux de la Serdaigle qui l’avait insulté qu’il atterrissait. Continuant de chanter, elle n’hésitait pas à sauter sur la table lorsque sa chanson s’y prêtait, tout ce qu’elle souhaitait en réalité, c’était redonner à cette soirée l’ambiance qu’elle avait découvert à son arrivée.
Code by AMIANTE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   Ven 31 Mai - 15:38

Fray Satch

La plus gosse fêtarde de Poudlard


Fray sentit sa gorge se serrée lorsqu'Amy vint à la rescousse du petit Serpentard bruyant. Non pas parce qu'elle se mettait contre elle, elle se fichait pas mal de ce qui avait poussé Elliot à crier ainsi, mais parce qu'elle se trouai face à face avec Amy Loreens, et qu'elle lui parlait. Elle se mordit la lèvre, sentant les larmes de joie et d'excitation lui piquer les paupières. Il ne fallait pas qu'elle fonde en larme comme la pathétique groupie qu'elle était ! Un peu de nerfs Fray Satch !

Mais il ne fallut pas plus qu'une insinuation pour que Fray se mette en quatre pour quelqu'un qu'elle avait bien envie de jeter de sa soirée. Elle fit donc face à Elliot avec un sourire désolé et lui prit les mains.

Pardon. C'était sympa de défendre Amy. Elle perd rien pour attendre l'autre !

La rousse fusilla l'"autre" qui n'avait as bougée de sa place du regard même si elle n'osa pas faire plus. Elle ne la connaissait pas mais aussi elle ne voulait pas aggraver les choses. Même si les gens tentaient de remettre de l'ambiance, le groove était clairement brisé et les sourires sur les uns les autres semblaient factices. L'organisatrice eu une petite moue. Les élèves de 1970 n'étaient peut-être pas si marrant après tout.

Son attention fut attirée à nouveau par Amy lorsque celle-ci grimpa sur le buffet. La rousse observa son idole sans vraiment comprendre. Elle n'appréciait pas vraiment qu'on piétine ce qu'elle avait préparé pour les invité, mais comme il s'agissait d'Amy Loreens, elle n'osa bien sûr rien dire et se contenta d'observer avec curiosité et une pointe de gêne.

- Non... lâcha-t-elle alors qu'Amy sortit une guitare miniature de sa poche.

La petite fan avait bien comprit ce qui s’apprêtait à être fait devant ses yeux, à sa soirée. Un concert privé d'Amy Loreens, à sa soirée. Toute noirceur disparu de l'esprit de Fray alors qu'un sourire se dessina de lui même sur son visage. Une envie de crier lui tirailla les entrailles et ces avec ses amies qu'elle s'époumona en réponse à Amy. Comme de vraies groupies, elles s'étaient rassemblées aux pieds de leur idole comme si cette dernière avait appuyé sur un interrupteur invisible de gravité.

Dès que les premiers accords furent délivrés, la Poufsouffle n'avait plus aucune chose en tête que la musique et la voix de la chanteuse. Elle sauta, cria, emplie d'adrénaline et de bonheur incontrôlable. Peu importe les bouteilles brisées et les verres renversés, Fray s'amusa même à envoyer des chips en l'air comme s'il avait s'agit de confettis. Peut-être que certains n'apprécierait pas mais elle s'en fichait.
C'était SA fête, et elle n'aurait pu mieux tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: It's PARTY TIME !   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's PARTY TIME !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: L'intérieur du Château :: Cachots et Sous-sols :: Les cachots-