AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Ada Bethney [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ada Bethney

avatar

Serpentard


Messages : 49
Date d'inscription : 18/11/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Ada Bethney [terminé]   Lun 18 Nov - 10:50


. Bethney Ada .
                               


Surnom  : Aucun
Age:17 ans
Date de Naissance :23 septembre
Ville Natale : Londres
Maison souhaité:Peut m'importe
Année:7ème année
Ascendance:Sang Pur
Poste vacant ?Non
Déterminée - Voleuse - Spontanée - Décalée
« On n'est jamais mieux servi que par soit-même »


Il était une fois
                               


Assise sur le toit de l'immeuble, elle entendait les voix qui l'appelait. En se penchant sur le rebord, elle constata qu'il s'agissait bel et bien de sa famille d'accueil partie à sa recherche. Bah tient. De toute façon, elle avait reconnue leur voix avant même de les distinguer. Ada recula pour éviter de tomber -ce serait bien dommage- mais aussi pour ne pas qu'on la voit. Ce qu'ils pouvaient être pénibles. Comme si elle avait envie de les connaître. Après l'orphelinat, elle était baladée de maisons d'accueil en maisons d'accueil. On était à la combien ? Bof, il ne valait sans doute mieux pas compter. De toute façon, ça ne durait jamais longtemps, alors pourquoi s'en soucier ? Pourquoi apprendre à connaître cette famille ?

Petite, elle s'était demandée pourquoi personne ne venait la tirer de l'orphelinat ? Pourquoi aucune famille ne se proposait ? Et surtout qu'est-ce qui étaient arrivés à ses parents ? Ils sont morts peu après sa naissance, voilà tout ce qu'elle savait. Ayant grandit, la petite brune avait cessée de se poser des questions et d'y attacher de l'importance. Vies ta vie et sois libre. Les règles qu'on lui avait imposé depuis toute petite, elle les avait pris pour les casser en deux. La liberté, c'est aucune limite !

Elle avait commencé ses fugues dès l'orphelinat. Au départ, c'était pour échapper à la méchanceté des religieuses qui la traitaient souvent d'enfant du diable. Pourquoi ? Mystère. Si vous voulez son avis, elles étaient simplement folles à liées. Ada cherchait du réconfort dans les rues, une famille qui pouvait l'adopter. Mais elle comprit rapidement que la vie, ce n'était pas ça. Égoïste et personnel, tout le monde aimait son petit confort et personne ne se préoccupait de la misère des autres. Ou alors, c'était la loi du plus fort. Puis en grandissant, elle fuyait ses familles d'accueil, parce que généralement ça se passait mal aussi. Il lui arrivait de passer des semaines dehors, à voler pour se nourrir ou se vêtir.

Ce qui n'empêchait pas la jeune fille de garder le moral et d'avoir beaucoup d'humour. Son côté naturel et détaché peut parfois faire peur. Malgré qu'elle soit dynamique, ceci ne fait pas d'elle une personne méchante. Oui, elle a été impliquée dans beaucoup de bagarre, mais insistons sur le fait qu'elle ne porte jamais le premier coup.

Ce soir là, elle avait quitté Famille n°X et volé le portefeuille de M. X. Quittant le toit, elle vagabonda dans les rues sombres un moment avant de rejoindre son bar habituel. Elle s'installa au comptoir faisant signe au vieux Theon le nain. Celui-ci s'approcha et la pointa du doigt d'un air accusateur.

« Dit donc, tu as conscience que tu me dois une bouteille ? Et tu as le culot de revenir. »
« Oui, mais comme tu m'aimes tellement, on va dire que ce sera la maison qui offre ! Alors qu'est-ce que tu as à me proposer mon ami ? »

Theon soupira et s'avoua vaincu, servant la jeune fille. Comment est-ce qu'il avait fait pour s'attacher à un garnement pareil ? Sans doute parce qu'il savait des choses sur elle, qu'elle même ignorait.



La soirée se passa plutôt bien, puis à la fermeture du bar, Theon lui recommanda de rentrer chez elle ? Chez elle ? Mais elle n'a pas de chez elle. Néanmoins, elle accepta de retourner chez sa famille d'accueil pour le moment. Mais comme elle l'avait prévu, le vole du portefeuille ne passa pas. Sans doute parce que c'était la troisième fois. Le lendemain, la famille avait l'intention d'appeler les services sociaux, mais la jeune Ada prit la fuite avant qu'on puisse mettre sur elle.

Vivre dehors n'était pas une problème pour elle. Débrouillarde, elle savait trouver des planques et éviter les combats de rues. Mais noël approchait. Et le soir du réveillon, elle se trouvait dans le bar le Dal, affalée au comptoir. Theon s'approcha et la regarda.

« Allons allons jeune fille. Es tu sur que ta place soit dans ce pub alors que c'est noël ? »
« Où veux tu donc que j'aille Theon ? »
« Retourne vers ta famille d'accueil, je suis sur qu'ils seront enchantés de te retrouver pour les fêtes. Ils doivent se faire un sang d'encre. »

Ada éclata de rire. Qu'est-ce qu'il pouvait être naïf. Le monde des bisounours n'est pas le leur. Néanmoins, Ada se redressa. Après tout, elle aussi avait le droit de fêter noël. Alors qu'elle s'apprêtait à partir, Theon la rapella et lui donna un paquet.

« Et joyeux noël Ada. »

Intriguée, la jeune fille ouvrit le paquet pour trouver …. une boule de cristal.

« Une boule. Ah. Euh, merci mon ami …. Mais, tu m'as vu voler avec un balai aujourd'hui ? Ah c'était donc toi qui me crier 'sorcière', je comprends mieux. »
« Très drôle. Contente toi de garder ceci, il te servira plus tôt que tu ne le penses. »
« Merci Theon, je la mettrais à côté de ma baguette magique et de mon chaudron remplis de doigts de pieds mélangé avec du sang et de la bave de crapaud. »
« File. » fit Theon en levant les yeux au ciel.

Gardant néanmoins la boule dans son sac, Ada quitta les lieux non pas pour rentrer chez cette famille d'accueil. Pour qu'ils appellent directement les services sociaux ? Certainement pas. A la place, elle trouva plus intelligent de suivre une petite vieille jusqu'à chez elle. La petite brune avait un radar à bonne nourriture. Et en effet, l'odeur lui piquer le nez et son ventre gronda. Au moment où la vieille ouvrit la porte de chez elle, Ada l'attrapa, posant une main contre sa bouche et la fit entrer de force en fermant la porte. Elle la bâillonna et la ligota sur la chaise.

« Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous faire de mal ….. Même si oui d'accord, après ce que je viens de faire, ce n'est pas très rassurant, je veux bien l'admettre. »

Tout en parlant, la brune ouvrit le four et sortie un gros poulet qu'elle mit sur la table.

« Ah, c'était donc ça qui sentait si bon ? Vous n'avez pas idée de quand date la dernière fois que j'ai mangé un bon poulet ! …... D'ailleurs moi non plus je n'ai pas idée en fait ! Vous permettez que je mange ? Trop gentil, je vous redevrais ça ! »

Chose dit, chose faite, Ada fouilla dans le frigo ! Ah le réveillon de noël, il y avait tellement de choses à manger ! Les tosts !!! Rien que pour ça, la vie valait la peine d'être vécue. La brune s'installa à table, préparant son assiette. Pieds sur la table, elle mangeait tout en raffolant de délice.

« Hmmmmm c'est trop bon !! Vous m'dame, vous savez cuisiner ! Vous irez loin !!! ….. Quoi que vu votre âge, vous irez plutôt dans la tombe. »

En voyant le regard choqué de la vieille femme toujours aussi épouvanté, Ada secoua la tête, tout en continuant de manger le poulet.

« Ouais vous avez raison, ce n'est pas quelque chose qui se dit, pardon ! Et calmez vous, ne faites pas d'arrêt cardiaque pendant que je suis là hein. Dès que j'ai fini de manger, je vous libère. Attendez, moi aussi j'ai le droit de fêter noël ! Pas de raison que ce soit toujours les mêmes. »

Et Ada tenue parole. Dès qu'elle finie de manger, elle libéra la vieille femme qui hurla et fila en vitesse.

C'est quelques semaines plus tard, qu'elle fit une rencontre qui allait bouleverser sa vie et la changer radicalement. Alors qu'elle gambadait dans les rues, un homme l'interpella.

« Ada Bethney ? »

Et merde ! C'était qui lui ? Un flic ? Ada se retourna et il ne lui fallu que deux secondes avant de se mettre à courir comme une détraquée. La mamie a du porter plainte, oui c'est ça, elle était recherché et le flic venait de mettre la main sur elle. Pas question d'aller en taule, ça non !! Sa couse folle se termina lors d'un croisement de ruelle, où l'homme apparu dont ne sait trop où et l'attrapa brusquement. Ada cria et se débattait, bougeant ses jambes dans tous les sens, mordant son bras avec acharnement, alors que môssieur grognait, sans pour autant la lâcher. Le combat dura cinq bonnes minutes avant que le « flic » la plaque contre le mur, appuyant avec ses mains sur ses épaules pour l'empêcher de s'échapper. Sa force physique bien supérieur à la sienne l'empêcha de faire le moindre mouvement. Quoi qu'en fait, elle pouvait très bien lui donner un coup de genou bien placé. Mais il prit la parole avant qu'elle ne puisse s'exécuter.

« Calme toi !! Je ne veux aucun mal ! »
« Vous êtes qui vous ? Un flic ? »
« Hein ? Non, je suis un Auror. »

Un quoi ? Okey, ce type n'a pas tout de sa tête ! Il va falloir qu'il la lâche !! Et tout de suite !!! Ada se débattit de nouveau en répondant :

« Oui, vous avez raison, vous êtes une horreur ! »
« …. Je vois. Tu es donc bien ignorante » Il la plaqua sur le mur avec plus de brusquerie. « Cesse donc de bouger et je te raconterais tout. … Bien. Je vais te lâcher et ne t'avises pas de t'enfuir, je te rattraperais aussi tôt. Ne m'oblige pas à employer la manière forte, jeune fille. Tu as bien compris ? »
« ….. Oui »

C'est avec méfiance qu'il la lâcha. Méfiance tout à fait adéquat puisqu'elle lui fila aussitôt entre les doigts. Mais comme il l'avait si bien dit, l'homme eu aussitôt fait de la rattraper. Il soupira et grogna avant de la mettre en sac à patates sur ses épaules. Se fichu éperdument des regards sur eux alors que la jeune fille hurlait à plein poumons, il se déplaça jusqu'au Dal et entra dans le bar. Le voix de Theon retentit.

« Ah, Griffin, tu l'as donc retrouvé, merci. »

Quoi ?! Pardon ? Le flic la lâcha et Ada foudroya Theon du regard et se précipita vers lui, furieuse.

« Tu es dans le coup Theon ? C'est quoi ce bordel ? OH !!!! »
« Calme toi ma belle, Griffin est là pour t'aider. Je lui ai demandé de te prendre en charge et il a accepté. »
« Me prendre en charge ? Je n'ai pas besoin d'une nouvelle famille d'accueil ! Et encore moins avec un flic. »

Le dit Griffin s'approcha et se servit un verre avant de s'adresser au nain.
« Ne crois tu pas qu'il est tant de tout lui dire ? » Après approbation du plus vieux, il reprit. « Tout à l'heure, je t'ai dis que je suis un Auror. C'est effectivement le synonyme de votre police. Mais uniquement en ce qui concerne les sorciers. Or, tu es une sorcière Ada Bethney. »

Okey, décidément ce type n'a vraiment pas toute sa tête. Il devait s'être enfuit d'un asile. En revanche, elle ne comprenait pas pourquoi Theon marchait dans son jeu. Il n'était tout de même pas idiot, alors pourquoi est-ce qu'il le croyait ? Elle les fixa tous les deux d'un air ahuri. Il était clair qu'Ada ne croyait pas un mot de ce qu'ils disaient. Après tout, si elle était une sorcière, elle le saurait.

Theon semblait lire dans ses pensées et appuya le discours de son ami.
« Ada … Lorsque tu étais enfant, tu as forcément du faire des choses anormales. Souviens toi ce que tu m'as dis. La façon dont les religieuses te traitaient. »

Les religieuses ? L'orphelinat ? C'est vrai qu'ils l'appelaient fille du diable. Maintenant qu'ils le disent peut-être qu'elle avait déjà fait des choses qui relevaient du surnaturel. Mais comment croire quelque chose d'aussi absurde ? Une sorcière. Les sorcières n'existent pas. Ce sont des contes !! C'est ce qu'elle s'empressa de certifier. Griffin sortit alors un morceau de bois. Une baguette magique. Très drôle !! Elle fut prise d'un mouvement de recul, lorsqu'avec un mouvement de la baguette et un truc bizarre prononcé, des objets s'élevèrent dans la pièce. Elle se plaqua contre le mur, regardant le tout avec de grands yeux. Alors …. Alors c'était vrai ? Ada s'avança au milieu du bar où tout virevoltait autour d'elle. Un sourire s'élargit sur son visage, elle semblait soudainement émerveillée.

« Cooooool »

Mais dans ce cas là, une autre question se posait. Ca voulait surement dire que …

« Mais … Vous qui semblez en savoir tellement sur moi … Qui sont mes parents ? »

Les deux se regardèrent, ce qui confirma les pensées de la jeune fille. Ils savaient quelque chose. Elle croisa les bras, n'ayant pas l'intention de passer à un autre sujet tant qu'elle ne saurait pas toute la vérité. Theon lui dit que Griffin serait plus apte à répondre à cette question. Il la fit assoir avant de commencer son récit en soupirant.

« Tes parents sont en prison. Azkaban la prison des sorciers. Parce que se sont des mangemorts. Et avant que tu me sortes une blague comme la nécrophilie, je vais te préciser que ce sont des mages noirs au service d'un sorcier. Un horrible sorcier qui heureusement n'est plus depuis des années. On le nomme Tu-Sais-Qui, car ici personne n'ose prononcer son nom .. Mais il s'appelle … Voldemort. Tes parents étaient des sorciers de sang pur, la famille Bethney. Ils ont été arrêté peu après ta naissance par le plus grand des Aurors, Alastor Maugrey ! Je suis désolé Ada, mais tes parents ne sont pas des bonnes personnes …. »

Qu'est-ce qu'il raconte là ? La jeune fille avait du mal à assimiler tout ça. Ses parents ne sont pas morts mais en prison ? Sang pur ? C'est quoi ça ? Non seulement elle avait du mal à suivre mais en plus, il était pour elle clair que Griffin insinuait que ses parents sont des assassins au service d'un mage noir, qui fort heureusement n'est plus là. Ada ne savait pas vraiment comment réagir. En fait, elle ne voulait pas réagir. Trop de questions lui venait à l'esprit.

Elle apprit par la suite que Theon était lui aussi un sorcier et qu'il avait même du sang de gobelin dans les veines. Ce qui fit rire la jeune fille aux éclats … mais pas le faux nain.

L'appartement de Griffin Whide se trouvait dans l'Impasse du Tisseur. Un appart un peu miteux. Ce qu'elle ne comprenait pas vraiment puisque un Auror était sensé bien gagner sa vie non ? D'ailleurs il y avait autre chose qu'elle ne saisissait pas. Pourquoi est-ce qu'un Auror viendrait en aide à une fille de mangemorts ? Par définition, ils n'étaient pas ennemis ? Griffin lui expliqua qu'il avait une dette envers Theon et puis son histoire l'avait touché. On parlait des orphelins, fils de sorciers morts pendant la guerre (Harry Potter pour ne pas citer de nom !) mais snobait complètement ceux des mangemorts qui eux non plus n'ont rien demandé à personne. Des enfants comme Ada Bethney justement.

Les mois passaient pendant lesquels elle s'était habitué à la présence de Griffin qui au final, malgré qu'il soit grognon et qu'il est le sang chaud, était un peu comme un grand frère pour elle. Même avec son manque d'argent, il la prenait en charge. Avec lui, elle avait tout ce qu'elle demandait. Redonner un semblant d'éducation à cette jeune fille qui avait prit trop de liberté durant ces dernières années n'étaient pas choses faciles et pourtant, il arrivait tout de même à la tenir en place. Plus de fugues, malgré le fait qu'elle avait toujours besoin de cette liberté, de son libre arbitre. De toute façon, Griffin travaillait, donc il n'était pas sans arrêt derrière son dos. D'ailleurs rien n'empêchait la jeune fille de débarquer au ministère de la magie pour apporter à manger à son auror préféré sous les rires des collègues. Griffin était un Auror plutôt apprécié et efficace. Mais Ada remarqua une nouvelle fois que quelque chose clochait. Le ministre de la magie se montrait toujours hautain avec lui.

Griffin fini par lui dire la vérité. C'est parce qu'il est un lycan. Chaque pleine lune, il se transforme.

« Oh bah ça alors ! T'as vraiment la classe Griff' ! Ah ça explique ton caractère grognon mon pote ! »

Griffin leva les yeux au ciel et préféra changer de sujet. Il lui donna une enveloppe.
« Tient, prend plutôt ça au lieu de dire des conneries. C'est une lettre de Poudlard, l'école des sorciers. Tu as une place là-bas. Le directeur te l'envoi chaque année depuis tes 11 ans. C'est d'ailleurs étranges que tu ne l'ais jamais reçu. Enfin bref, tu vas pouvoir aller étudier là bas. »

Étudier ? École ? Étudiants ? Apprendre ? Uniforme ? Beuuuurk ! Plutôt crever ! Ne prenant même pas la peine de la lire, Ada la déchira en morceaux, montrant ainsi son refus. Non, elle n'irait pas la bas. Les études, très peu pour elle.

« Je n'irais pas là bas. Les gens sont des bâtards finis, je préfère encore rester avec un troll ! »
« Ton langage, jeune fille. Tu ne peux pas non plus rester sans instructions. Bon on fait un marché. Je te paye un professeur particulier et tu ne vas pas à Poudlard. En revanche, je veux ta parole que tu assisteras à tous ses cours. Et que tu passeras les examens, et même les réussir de préférénce. »

Bon de toute façon, Griffin n'allait pas la lâcher avec ça. Donc autant faire ses stupides études pour qu'il ne gaspille pas son argent pour rien. Et d'ailleurs durant ces fameuses études, elle comprit rapidement que les lycans ne sont pas tolérés et que c'est rare qu'ils trouvent du travail. Comment avait fait Griffin pour être Auror dans ce cas là ? La voilà bien interpellé. Il devait forcément être un élément important pour le ministère pour bénéficier d'une telle faveur. Mais puisqu'il ne désirait pas en parler, elle n'allait pas l'interroger, n'est-ce pas ? Mais bien sur, elle se dépêcha de courir jusqu'à son bureau pour le questionner et même l'harceler. C'est ainsi qu'elle remarqua qu'il était sur une enquète. Et pas n'importe laquelle ! C'est le nom sur le dossier qui l'interpella « William Bethney ».

« Ne touche pas à ça Ada. » fit Griffin en lui reprenant le dossier des mains.
« William Bethney ? Attend Griff', je crois que tu me dois des explications là. C'est qui ? »

Griffin soupira puis accepta de répondre.
« C'est ton oncle. Il est soupçonné d'avoir des activités de mangemorts, mais jusque là, on ne l'a pas encore coincé. Manque de preuves. »

Encore un type louche de sa famille. Mieux valait ne pas les connaitres.
« Mouais bof ! Pas d'intérêt. »
« Que tu crois. Il touche ton héritage. »
« Pardon ? Mon quoi ? »
« Ton héritage, sale môme. Tout ce que possède tes parents te reviennent. Demeures comme biens matériels et financiers. Mais comme tout le monde te croyait morte, c'est lui, le dernier Bethney qui l'a touché. Je soupçonne même que c'est lui qui t'a envoyé à l'orphelinat lorsque tu étais bébé. »
« …... Oh le bâtard !!! »
« Ton langage ! Mais tu restes éloigné de cette affaire. S'il sait que tu es là, il risque de s'en prendre à toi. Alors pas de conneries. »

Le salaud !! Son fric !!! Il a osé lui prendre son fric !!! Dire qu'elle aurait pu avoir une vie aisée ! Et même payer une belle baraque à Griffin ! Quel salaud ce type, elle allait le retrouver et lui faire la peau c'est sur !!!

S'énervant toute seule dans l'appartement, Ada fit tomber une carte par terre, et sous sa colère, elle prit feux.



Euh …. C'était ça comme éléments surnaturels qui faisait d'elle une sorcière ? Là, elle ne pouvait plus le nier. Ada se pencha pour souffler sur les flammes en agitant les mains. Mais finalement elle attrapa une couverture pour les éteindre. Oui c'est plus facile.

Son excitation était à son comble. C'était la première fois qu'elle faisait une chose pareille. Aussi, le soir, lorsque Griffin rentra, Ada avait hâte de lui montrer ce qu'elle savait faire.

« Hé hé mon loup ! Regarde, assieds toi !! Tu regardes bien hein !!! »

Elle salua telle une vedette, une magicienne qui allait présenter son numéro, puis sans baguette magie, elle dessina un smiley dans l'air avec une poussière scintillante.



« Et sans baguette magique en plus ! C'est qui la meilleure ? Va y, dis leeeeee » fit la jeune fille en attrapant le bras de Griffin qui ria et lui frotta la tête.

C'est ainsi qu'il l'emmena au chemin de traverse pour acheter sa baguette magique. Puis Griffin passait soudainement beaucoup plus de temps à son travail. Ada lui demanda si c'était à cause de William Bethney. Il lui répondit que non, mais un prisonnier d'Azkaban venait de s'échapper et lui montra la gazette du Sorcier. Sirius Black.

« Waaaaouh !! La classe !! Il ressemble au psychopathe dans Shining ! »
« Dans quoi ? »
« … Laisse tomber Grif', tu aurais trop peur ! »

Ada profita que Griffin soit sur cette enquête pour sortir un peu plus souvent et aller rendre visite à son ami « Theon au sang de gobelin », comme elle aimait l'appeler. Il s'avère que celui-ci avait un savoir immense sur les sorciers et que c'est lui qui lui donnait au final les cours particuliers. Ca évitait à monsieur l'Auror de gaspiller son fric. Il lui avait apprit énormément de choses et lui avait permis de rattraper son retard. Après un an d'acharnement elle pu passer ses BUSES. Qu'elle obtenue avec des notes médiocres certes, mais au moins, elle l'avait. Ce qui était un exploit en soit vu comment elle détestait étudier. Non, mais allez rattraper 5 ans d'études en un an. J'aimerais vous y voir vous !

L'année suivante, elle décida de plutôt se concentrer sur l'affaire William Bethney, qui n'avait pas évoluer. Elle assistait donc Grif' malgré son refus. Elle est quand même la principale concernée. Armée de sa baguette et d'une perruque blonde, elle profita que son tuteur ait le dos tourné pour observer William. Un sang pur, ça c'est sur, on ne pouvait le renier. Cet imbécile travaillait en plus au ministère de la magie et avec un poste haut placé. Pas étonnant que Griffin ne trouve pas de preuve. Il a de quoi assurer ses arrières.

« Bâtard, rend moi mon fric !! »

En revanche, à force d'observer, elle apprit quelque chose d'interressant. William Bethney avait une liaison avec Sharon Rosier, femme du défunt mangemort Evan Rosier. Bingo !!! Elle m'empressait d'aller le raconter à Grif' faisant fi de sa colère sur le fait qu'elle ne l'avait pas écouté lorsqu'il avait de ne pas s'en mêler. Hé oh mec ! Elle vient quand même de faire avancer ton enquête !

C'est donc en surveillant Sharon Rosier que Griffin apprit un secret de famille bien dégoutant. Elliot Rosier n'était pas son fils, mais celui d'un certain défunt Saïd Wilkes qui était le meilleur ami d'Evan. Ah bah bien l'amitié ! Voler le bébé de son pote ! Génial le type ! Et d'une certaine Zoya Horlov, Auror bizarre !

Mais bon, maintenant il avait de quoi la faire chanter. Alors qu'elle devait rester plus loin, Griffin parti l'interpeller. Bah tient, comme si elle a rester la les bras croiser. Ada se cache sous une fenêtre et pu entendre un morceau de conversation déjà entammé.

« Je suis sur que ma collègue Zoya sera heureuse de savoir que son fils est en vie. Par contre, j'ai un peu peur sur ce qu'elle sera capable de te faire Sharon. Alors, tu as mes informations ? William Bethney. Je t'écoute. »

Mais la bonne femme n'avait pas l'air heureuse du chantage, à moins que ce soit le nom de Zoya qui lui fit cet effet là. Mais elle lui mit un bon coup de poing en plein visage, qui fit sursauter Ada. Griffin !!! Oh la honte mec !! Te laisse pas faire !



Serait-ce parce que la pleine lune approchait ? Quoi qu'il en soit, l'Auror perdit son calme et plaqua Sharon Rosier sur le sol, en levant sa baguette. Aie aie aie urgence !!!! Ada bondit de sa cachette et couru vers les deux.

« GRIFFIN ARRETE !!! »

Elle le tira en arrière et sortit au plus vite. Ouf !!! Cette barge aurait pu rejoindre son mari six pieds sous terre ! De retour à la maison, Griffin eu tout le loisir de ce calmer alors que Ada au contraire était en surchauffe !!!

« Comment elle a osé te toucher ?! En fait tu as raison, retournons la massacrer !! Regarde, j'ai trouvé une arme !!! »

Elle sortit une hache, prête à en découdre.

« Je suis sur qu'avec ça, on peut la couper en petits morceaux et la cacher dans une poubelle. Qu'est-ce que t'en dis ? »



Griffin qui avait reprit son sang froid lui arracha la hache des mains. Mon dieu, monsieur n'avait vraiment pas le sens de l'humeur ! Arrête donc de grogner. En tout cas, Ada avait bien cru qu'il allait lui arracher la tête. Mais bon au moins maintenant Sharon Rosier allait réfléchir à ce petit dilemme. Lorsqu'Ada passait au bureau voir Griffin, il avait eu plusieurs fois l'occasion de voir cette fameuse Zoya et effectivement, elle n'avait pas l'air commode !! La classe intersidérale ! Elle par contre, elle risquait de vraiment lui arracher la tête !!

Une nuit, alors qu'elle continuait d'observer William, celui-ci s'en rendit compte et la fit sortir de sa cachette en la tenant par le poignet. Il la regarda et ricana.



« Alors ? On fait moins sa maline lorsqu'il n'y a pas le toutou pour te protéger hein ? Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi ? » fit-il en resserrant son emprise sur elle.
« Ne faites pas n'importe quoi …. Je dois vous dire que je ne suis pas humaine ! »
Ou pas moldu.
« Je sais très bien qui tu es Ada Bethney. Et je ne te laisserais pas fouiner plus longtemps. » Il la jeta sur le sol. « voilà trop longtemps que tu m'espionnes, petite peste. Menacer Sharon. Vous n'avez pas froid aux yeux !!! Tu veux voir quel genre d'hommes je suis ? Tu veux des preuves que je suis un mangemort ? Très bien, je vais te les donner !!! »

Il sortit sa baguette magique et prononça le sortilège d'Endoloris. Ada se tortilla sur le sol en hurlant de douleur. Il recommença par deux fois alors que la jeune femme était secouée de sanglots, le corps complètement endoloris. Il s'approcha d'elle et lui donna un coup de pied.

« Ceci est un avertissement. Que ton loup ne se mêle plus de mes affaires, sinon la prochaine fois, je te tue. »

Ada perdit connaissance. Lorsqu'elle se réveilla quelques jours plus tard, dans son lit, en pyjama, la petite brune se redressa avant de quitter prudemment sa chambre. Son corps lui faisait encore mal mais c'était supportable. Beaucoup plus qu'il y a quelques jours en arrière en tout cas.

« Griffin ? » Appela-t-elle d'une voix émotive

Celui-ci se retourna vers elle, l'inquiétude se lisait dans son regard. Et il la serra dans ses bras. Ada ne pouvait dire si c'était l'émotion ou la peur d'une perte chère mais le premier baiser fut échangé. Inutile de préciser comment cette scène se termina.



Quelques heures plus tard, Ada se rhabilla et un peu gênée quitta la chambre. Ils furent d'accord pour dire que ce n'était là qu'un accident, qui ne se renouvellerait plus. Rien ne changerait entre eux. Une grosse affection c'était sur, mais pas de l'amour. Ce n'était pas le lien qui les définissait.

A cause de son enquête sur Sirius Black qui n'avait pas avancé depuis deux ans, idem pour celle de William Bethney, sans parler de ce qui venait de se passer, Griffin avait encore moins de temps. Il décida donc de l'envoyer à Poudlard. OH LE CON !!! Inutile de préciser qu'Ada n'en était absolument pas contente.  Elle passa sa rage contre un véhicule moldu qui n'avait rien demandé à personne.



C'est ainsi qu'elle entra en 7ème année à Poudlard. Et les récents évènements du château étaient juste trop cool ! La promotion de 1976 étaient venu du passé. C'est ainsi qu'elle pu apercevoir Evan Rosier, Saïd Wilkes, Zoya Horlov et ….... Et Griffin Whide !!! Ca c'était drôle !!

Zoya Horlov et Saïd Wilkes l'intriguaient beaucoup. Ces deux là franchement, ce sont des phénomènes ! De quoi animer les journées d'Ada. Un cirque à eux tout seul ! Trop la classe !!! Mais son intérêt principal restait Evan Rosier. Mon pauvre, t'aurais pas du mourir, ta femme se fait un sale type ! Imagine donc qu'ils se marient … Ca voudrait dire que William Bethney deviendrait le beau père d'Elliot !!! PAS COOL ! Et Ada doutait que ce soit quelque chose que l'orgeuil d'Evan puisse accepter. Que quelqu'un d'autre que lui se charge de l'éducation de son « fils ». De plus, il s'enrichirait d'avantage. La fortune des Bethney et des Rosier. Alors si elle pouvait se servir de ça pour faire tomber William, elle le ferait. Non, elle ne voulait pas le voir en prison, elle voulait le voir mort !!!


Caractère
                               


Ada est une personne très curieuse et fascinée par tout ce qui n'est pas commun. Lorsqu'on est venue lui annoncé qu'elle est une sorcière, la première chose qu'elle s'est dit est « Et ben, ce type perd la boule ! ». Mais lorsque Griffin lui a montré qu'effectivement la sorcellerie existe, elle s'est dit « coooool, me voilà intégrée dans le camp des cinglés, ça va être géant ! » Vous l'aurez compris, cette jeune fille a toujours parlé d'une manière très spontanée. Ada n'a pas vraiment la notion de ce qui est important ou non, le bien, le mal, peu importe. Elle a conscience qu'on vit dans un monde de brute, et qu'il faut savoir s'adapter. Frapper ou être frapper. Etre malin ou se faire avoir. Et si parfois se montrer cruel permet de survivre alors pourquoi pas. Attention, la brune n'est pas ce qu'on pourrait appeler une méchante fille, même si elle a clairement une langue de vipère. Mais disons qu'elle n'a pas peur des brutes épaisses, ou de remettre à sa place ceux qui le méritent. Ce qui lui attire généralement pas mal d'ennuis, mais elle est suffisamment maline pour pouvoir se protéger. Enfant des rues, elle a apprit dès son plus jeune âge à être astucieuse, si elle voulait survivre. Peut-être pas jusqu'à commettre un meurtre, mais il lui ai arrivée d'attacher une vieille mamie sur sa chaise un soir de noël pour pouvoir disposer de son repas. Tout en tapant la conversation avec la vieille, qui bâillonnée ne pouvait pas lui répondre. Mais bon, pourquoi est-ce qu'elle n'aurait pas le droit de fêter Noël ? Si tout le monde le pouvait, alors elle aussi. C'est Griffin, l'Auror qui lui a apprit son identité. Ada Bethney, sorcière de sang pur, fille de mangemorts. C'est quoi ça ? Des nécrophiles ? Beurk, elle comprenait pourquoi ils ont été arrêté ! Il avait fallu lui apprendre tout sur la culture sorcière, ainsi que la définition d'un mangemort. Savoir ce qu'ils étaient lui fit hausser les épaules. Personnellement, elle ne se sentait pas concernée. En revanche, ce fameux Maugrey lui avait clairement détruit sa vie. Dire qu'elle aurait pu vivre aisément. Si elle croise ce vieux bonhomme, elle lui fait la tête au carré, c'est sur. Promesse qui fit bien rire Griffin, lui assurant que ce ne serait pas si facile que ça. En tout cas, il n'était pas question d'aller à Poudlard. Rejoindre une tribus de gogolus et travailler avec eux ? Ah ah, la bonne blague !
Prendre en mains une jeune fille aussi peu cadrée qu'Ada n'était pas facile pour Griffin. Et pourtant, il s'était attaché à cette petite chose pénible qui avait l'air de se foutre de tout. Peut-être qu'il voulait lui offrir une meilleure vie. Ada n'arrivait pas à comprendre pourquoi il faisait ça pour elle. Après tout, c'est un Auror et elle, une fille de mangemort. Mais bon, Griffin était cool et il lui laissait la liberté dont elle avait besoin alors pourquoi pas ? Aussi, lorsqu'il lui avait prit un professeur particulier, elle s'était montrée très renfrognée, les études, peu pour elle. Avoir un diplôme était important pour évoluer dans le monde des sorciers. Mais qu'est-ce qu'elle s'en fiche ? Cependant, c'était la compensation pour lui avoir offert un toit. La jeune fille prit sur elle, mais ne fit que le strict minimum. Mais qui fut suffisant pour obtenir ses buses, quelques années plus tard. Les choses se compliquaient peu après ça. De plus en plus de travail depuis la fuite de Sirius Black, l'affreux criminel à la tête de psychopathe. Griffin étant un Auror, il faisait parti de ceux qui le recherchait. Donc moins présent à la maison. Et qui pouvait en profiter pour se relâcher ? C'était Bibi !! Yeah la vie est belle !! Mais ça ne dura qu'un moment, enfin deux ans. Monsieur a décidé de l'envoyer de force à Poudlard ! Bâtard ! Petit con !! Salaud, ça se payera ! C'était pour son bien. Bah voyons ! Ada avait vraiment cru ne pas se plaire à Poudlard. Elle s'attendait aux petits lycéens en uniforme, tout raide, à cheval sur le règlement. Quelle fut sa surprise en voyant les différentes catégories de personnes ? Entre les sangs purs qui snobaient ou insultaient les nés moldus (très marrant d'ailleurs. Bande de crétins), ceux aux caractères furibonds qui n'avaient que faire du règlement. Sexes et violences = Zoya Horlov ou Saïd Wilkes = trop cool ! Ces personnes venues du passé, ça c'était vraiment trop géant ! En gros, des tas de spécimen bizarres ! De quoi amuser l'unique année qu'elle allait passer à Poudlard.



Physique
                               


Il se trouve qu'Ada a un physique assez particulier. Du moins une tenue vestimentaire particulière. Mais commençons par son corps. Un peut petite pour son âge, Griffin l'appelle souvent « sale môme », à moins que ce soit aussi du à son caractère. Un peu des deux me diriez vous. Une peau blanche, mais recouvert souvent de bleus à cause des bagarres des rues. Ada n'est pas aussi forte que Musclor mais elle est assez agile pour pouvoir se défendre. Bagarreuse ? Non, pas spécialement. Mais du fait qu'elle n'ait pas la langue dans sa poche, elle est souvent amenée à en venir aux mains, et ce malgré que l'Auror l'ait tiré du milieu de la rue. Un corps plutôt fin, qui a été pendant longtemps sous alimenté, des doigts longs aux ongles vernis de noir. Des yeux bleus mis en avant par ce crayon noir appliqué avec insistance tout autour de ses yeux.

Niveau coupe, on va dire que la plus ordinaire est sa frange, deux petites mèches qui tombent le long de ses joues, et ses longs cheveux relevés par une pince, et parfois laissés détachés. Une chevelure couleur charbon. Mais lorsqu'elle veut passer inaperçu ou aider Griffin dans ses enquêtes (sans lui demander son avis, soyons bien d'accord), elle met souvent des perruques et des tenues vestimentaires, adaptées à chaque rôle qu'elle entreprend. Ada sait bien jouer la comédie et même si elle passe par une timbrée, elle obtient toujours ce qu'elle veut.



Inutile de préciser que l'uniforme scolaire de Poudlard …. lorsqu'elle peut l'enlever, elle le fait. Beurk ! Déjà que l'idée d'aller à l'école la répulsait, mais en plus porter un uniforme, jamais de la vie ! Sauf qu'elle n'avait pas spécialement, le choix. Mais lorsqu'elle pouvait troquer sa jupe, chemise et cravate pour enfiler ses pantalons en cuirs, grosses bottes et hauts un peu décalé, elle ne se le privait pas.



Derrière le personnage...
                               
            

Pseudo : Susu
Age :23 ans
Sexe :Féminin
Où as-tu découvert le forum ?A votre avis D:
Qu'en pensez-vous ?Toujours pareil xD
Ton avatar ?Ksenia Solo
Un commentaire ?
Spoiler:
 

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ada Bethney

avatar

Serpentard


Messages : 49
Date d'inscription : 18/11/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Ada Bethney [terminé]   Mer 20 Nov - 14:37

Voila fiche terminée !

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ada Bethney [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Période d'essai terminée : Gray
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
» Baptême de Laiiyla [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Avant de jouer :: Postes Vacants :: Elèves à l'époque d'HP :: Serpentard-