AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Sam 25 Jan - 19:28

Katia Harper

Un hybride en tant que mentor !


Quelques jours avant son premier cours, Katia avait déniché un petit rendez vous avec le professeur d'Histoire de la magie. Un entretien pour faire un bilan de ce qui l'attendait d'elle. D'habitude, Katia était plutôt sereine dans ce genre d'entretien, après tout, elle avait confiance en ses capacités et son savoir. Non ce qui la stressait était la rumeur qui courrait sur ce fameux Klaus Varney. On lui avait dit que c'était un homme qui pouvait se montrer joueur, cruel et que surtout, il était imprévisible. Katia avait du mal à comprendre comment une telle personne pouvait être professeur. Mais à quoi pensait Dumbledore ? Surtout que, ce n'était pas le pire, cet homme était un hybride ! Mi Vampire, mi Lycan, voilà qui est rare, très rare. La rouquine n'était pas du genre à juger sur la différence mais avec une telle réputation, il était clair qu'elle se posait des questions. Qu'est-ce qu'il allait faire si jamais elle faisait un faux pas ? La mordre ? Non, non non, un prof n'oserait pas. Si ? Imprévisible. Elle préférait ne pas savoir, ou du moins, attendre pour se faire une idée.

Dans la salle des professeurs, Katia attendait calmement. La pièce était vide, avec seulement la jeune assistante qui attendait son mentor. Assise à une chaise, ses doigts tapotaient la table avec lassitude. Elle passa son autre main dans ses cheveux de feux et soupira doucement. Quelle heure était-il ? 10 minutes de retard ? Elle qui était ponctuelle, et même souvent en avance … C'est une chance (ou pas) qu'elle soit plutôt calme. Il était rare que Katia hausse la voix bien qu'elle sache se montrer réprobatrice. C'est une jeune femme plutôt douce et calme. Empathique, elle ne jugeait personne et préférait essayer de les comprendre.

Puis soudainement, elle ressentit sa présence avant même de le voir. Un long frisson parcouru la totalité de son corps alors qu'elle se crispait en fermant les yeux. Elle inspira un bon coup et rouvrit les paupières, avant de sursauter brusquement, poussant un petit crie surprit en faisant tomber sa tasse de thé sur le sol. Celle-ci se brisa alors que Klaus était assit devant elle, telle une apparition fantomatique.




code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Sam 25 Jan - 20:07

Niklaus Varney

Un hybride en tant que mentor !


Professeur, c’était une couverture presque parfaite. Il n’avait pas été difficile de persuadé Dumbledore de le prendre dans l’équipe enseignante, après tout, qui mieux qu’un vampire pouvait parler d’histoire ? Il l’avait vécu, et était beaucoup plus consistant qu’un simple fantôme répétant inlassablement la vie. Sans compter que ce cher directeur semblait avoir une propension toute particulière à protéger les choses qu’il considérait en danger ou briser. Il suffisait de voir Severus Rogue encore présent dans l’école ou même le Lycan qui avait servi de professeur ici. Mais il semblait que le directeur semblait plus malin que ça en lui mettant dans les pattes une pauvre petite assistante. Il n’avait rien demandé à personne, on le lui avait annoncé, ni plus ni moins, ce n’était pas discutable et il n’avait pas discuté. Elle avait insisté pour un rendez-vous, avant le premier cours, histoire de savoir ce qu’il attendait d’elle. Et si dans un premier temps, il fit le mort ( sans mauvais jeu de mot ), il avait fini par accepter la rencontre. Il avait pris pourtant son temps, quand on est immortelle, le temps n’a plus vraiment la même signification, être ponctuel, c’est une chose qui vous semble pas si important.

Pourtant, il était à l’heure, l’observant, attendant, s’amusant de la voir attendre. Mais il en avait marre de jouer, enfin, si on pouvait appeler ça jouer. Il pénétra enfin dans la pièce, utilisant sa célérité pour apparaitre, là, sous ses yeux, comme le ferait n’importe quel fantôme. Il esquissa un sourire en la voyant s’effrayer, sursauter, et presque crier. Si elle avait déjà peur aujourd’hui, qu’en serait-il de travailler avec lui ? La tasse brisé sur le sol, il la fixait pourtant elle, finissant par ouvrir la bouche :


« Vous attendez quoi ? Ramassez… »

Sa voix laissait presque sous-entendre une pointe de moquerie, laissant échapper un vieil accent qui, malgré le temps passer sur terre, n’avait jamais su disparaitre de sa bouche. Il se pencha légèrement en arrière, sur sa chaise, attrapant un bouquin sur son bureau qu'il ouvrir et finissant par faire les présentations :

« Mon nom est Klaus… »


code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Sam 25 Jan - 20:54

Katia Harper

Un hybride en tant que mentor !


Son coeur battait à toute allure et pourtant, il fini par se calmer, reprenant une pulsation plus régulière. Elle n'eu même pas le temps de se reprendre de ses émotions que déjà le bel homme -parce qu'elle ne pouvait pas nier le charme très classe qu'il dégageait- lui demandait ce qu'elle attendait pour ramasser sa tasse brisée. Fronçant les sourcils, elle fut un peu frustrée par cette question moqueuse qu'elle percevait comme presque un ordre et par ce manque de galanterie évident. Une moue boudeuse s'afficha sur son visage, et pourtant, elle se leva pour ensuite s'accroupir sur le sol, en ramassant les bouts de verre, qu'elle déposa sur la table, en prenant garde de ne pas se couper. Il manquerait plus que son sang attire le demi vampire. La rouquine se rassit sur sa chaise et plongea son regard émeraude dans celui du vampire, qui se présenta. Katia passa une mèche rousse derrière ses oreilles avant de répondre avec calme et douceur.

« Oui … Je sais qui vous êtes. On m'a parlé de vous. Pas seulement du positif, je ne vous le cache pas, mais je jugerais pas moi même. Je suis Katia Harper. Vous pouvez m'appeler par mon prénom bien évidemment. Et me tutoyer, après tout, je n'ai que 23 ans. »

La jeune femme se stoppa là, en se rendant compte que sa nervosité la faisait parler peut-être un peu trop. Elle toussota un peu mal à l'aise avant de reprendre son observation sur sa personne, sans pour autant s'en rendre compte. Son air décontracté et cette classe naturelle qu'il dégageait commençait à lui faire pendre un petit coup de chaleur. Si son mari Jason était là, il se serait montré jaloux et plus que probable, violent. Mais vu sa situation actuelle, elle avait tout de même le droit de trouver un homme attirant non ? Attirant mais dangereux, elle n'en doutait pas ? Se rendant soudainement compte qu'elle le détaillait depuis plusieurs minutes, elle sentit ses joues s'empourprer et détourna enfin le regard en toussotant de nouveau. Soudainement passionnée par le plafond, elle ne pouvait pas s'empêcher de rougir encore plus.

La jeune adulte mit quelques instants avant de reprendre contenance et le fil de la conversation. Elle le regarda de nouveau mais cette fois-ci de manière un peu plus naturelle (quoi que tout à l'heure aussi était naturel, et peut-être même un peu trop).

« J'espère que notre collaboration se passera bien. Mais n'hésitez pas à me reprendre lorsqu'il le faut, parce que je débute dans le métier, et donc je ne suis pas à l'abri des erreurs. J'espère apprendre beaucoup à vos côtés. Je suppose que vous avez beaucoup voyagé ! …. Oh …. Excusez moi, c'est certainement une question qui n'est pas délicate, je suis désolée. »

Katia baissa un peu la tête, si elle n'était pas aussi intimidée, elle se montrerait certainement un peu plus silencieuse. C'était sa manière de déstresser mais elle pouvait se montrer ainsi plus agaçant qu'autre chose. Elle en avait bien conscience, mais n'arrivait pas pour autant à se contrôler.



code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Sam 25 Jan - 21:18

Niklaus Varney

Un hybride en tant que mentor !


Il l’observa, par-dessus le livre qu’il tenait, la regardant ramasser morceau par morceau les vestiges de cette tasse, ne pouvant s’empêcher de sourire et retenant même une petite envie de rire d’elle. Lorsqu’il l’avait invité à ramasser les dégâts, il ne s’était pas attendu à ce qu’elle le fasse, après tout, nous étions à Poudlard et Klaus ne doutait pas qu’un petit elfe de maison aurait été ravi de faire ce boulot à sa place mais visiblement, la sorcière qui lui faisait semblait avoir complètement oublié ce détail. Il se contenta de la regarder, avant de reporter son attention sur son livre. Une des nombreux ouvrages qu’il possédait, de par les siècles qu’il avait passé et vu défilé, il ne se lassait toujours pas de la lecture. Il aimait l’art, sur toutes ces formes d’ailleurs. Et bien qu’il ne porte plus aucune véritable attention à l’assistante, il gardait malgré tout un œil sur elle. Il pouvait sentir cette chaleur qu’elle dégageait, écoutant le sang qui s’écoulait dans ses veines, entendre son cœur battre et tenter désespérément de retrouver un rythme cohérent. Mais visiblement sa présence semblait perturber la jeune femme. En cet instant, il se demandait son cela l’insupportait ou l’amusait. Il remarqua l’alliance à son doigt, il n’était pas difficile de savoir qu’elle était donc mariée et pourtant, tout chez elle semblait rêver d’une certaine liberté.

Il referma son livre alors qu’elle n’arrêtait pas de parler, visiblement bien décidé à réellement lui faire la conversation. Soit, elle voulait en apprendre plus sur lui. A quoi bon tenter de lire s’il y avait toujours un bruit de fond derrière qui le forcerait à relire plusieurs fois la même phrase. Il reposa le bouquin, la regardant.


« Vous allez devoir apprendre à vous contenir, si je peux excuser le comportement de midinette chez des jeunes filles de 17 ans, vous êtes une adulte à présent… »

Il se leva, contournant son bureau, s’approchant lentement d’elle jusqu’à ce qu’il la supplante de toute sa hauteur, la fixant droit dans les yeux, au final, cela l’amusait un peu.

« Et si nous devons collaborer, j’attends de vous du professionnalisme… »

Pourtant même s’il lui disait ces mots, il semblait prendre un malin plaisir à nourrir cette étrange proximité.

« Si vous ne pouvez passer outre sur ma condition, il est encore temps de quitter cette pièce »

S’éloignant brusquement d’elle, il mit délibérément ses changements de comportement sur la peur qu’elle pouvait avoir envers la créature qu’il était. Le monstre qu’il représentait.


code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Sam 25 Jan - 21:57

Katia Harper

Un hybride en tant que mentor !


Il lisait ouvertement devant elle, montrant un désintérêt total envers ses paroles. Une nouvelle fois, Katia fronça les sourcils, mais elle n'était pas au bout de son offense. En effet, Klaus referma son livre pour lui adresser de vulgaires paroles qui firent bondir la jeune prof assistante. Cette fois-ci complètement reprise de ses émotions, elle tapa ses mains contre la table, sans pour autant que ce soit d'un mouvement trop brusque. Elle n'était pas dans l'agressivité. Katia se redressa sur sa chaise pour le transpercer du regard avant de répliquer sans se montrer hautaine, mais pourtant décidée.

« Il faudrait que vous fassiez attention à ne pas confondre timidité avec vierge effarouché ! Je ne vous juge pas, alors vous n'avez pas à me juger en retour. Je suis plus adulte que vous le pensez, et il n'est donc pas question que je me laisse insulter ainsi ! Surveillez votre langage Monsieur Varney ! »

Elle insista sur le nom de famille, ne l'appelant pas de la manière dont il s'était présenté, c'est à dire son prénom, afin de mettre une distance entre eux. Elle souffla et replaça sa mèche derrière son oreille avant de s'assoir. Sans doute avait-elle prit des risques en parlant ainsi à un professeur alors qu'elle n'était qu'un assistante, une débutante, mais s'il y avait bien une chose que Katia ne supportait pas, c'était le manque de respect. Et l'injustice. Elle trouvait ses propos déplacés. Même si elle était gentille, ce n'était pas pour autant qu'elle disait amen à tout. Même si cet homme lui faisait … soyons honnête, assez peur. Si elle ne s'abaissait pas face à Jason, son mari, elle n'allait pas le faire face à cet homme qui lui était pour l'heure inconnu !

Mais elle regretta aussitôt ses paroles dès que Klaus se rapprocha d'elle, la dominant de toute sa hauteur. Katia se crispa, ayant l'impression d'être tellement minuscule, mise à nue devant son charisme. Elle détourna une nouvelle fois la tête, incapable de soutenir son regard plus longtemps.

« Je suis plus professionnelle que vous ne le pensez, vous aurez l'occasion de le voir ! »

Sa voix était plus sèche qu'elle ne l'aurait voulu, et pourtant elle se radoucit dès l'instant où il recula, en pensant qu'elle avait un problème sur le fait qu'il soit un hybride. Katia se sentit bouleversée par cette accusation, et balbutia, complètement désorientée :

« N-non … Vous faites erreur, je n'ai jamais insinué avoir un problème avec votre condition … Je vous l'ai dis, je ne suis pas du genre à juger. Que vous soyez un hybride m'est égal »

Elle baissa la tête, se rendant compte que son comportement l'avait induit en erreur. Pourtant ce n'était pas ce qu'elle pensait. Juger était contre ses valeurs et certainement pas dans sa personnalité.

« Si mon comportement vous a semblé offensant, je vous présente mes excuses, mais sachez que ce n'était certainement pas dans mes intentions. »




code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Dim 26 Jan - 15:38

Niklaus Varney

Un hybride en tant que mentor !


Ses lèvres s’étirèrent dans un sourire en coin, alors qu’il l’observait s’énerver, cette petite avait du caractère, ce n’était pas pour lui déplaire. Mais elle aurait plutôt intérêt à se tenir à carreaux si elle ne voulait pas se retrouver avec des crocs planté au fond de sa gorge. Mais pour le moment, il trouvait la demoiselle assez distrayante, au moins cela lui permettrait de ne pas trop s’ennuyer a essayer de faire entrer dans la tête de gamin ingrat un semblant de culture. Il ne répondait à aucune de ses provocations, ni petite crise, se jouant simplement de voir chacune de ses réactions, façon d’agir, écouter son cœur perdre son rythme de croisière et tenter, vainement, de le retrouver. Et alors qu’elle était prête à lui presque lui arracher la tête quelques secondes avant, elle changea littéralement de registre lorsqu’il la fit si facilement culpabiliser. Ce fut la goutte de trop, il éclata simplement de rire, un rire court mais franc.

« Vous n’êtes pas du genre à juger en effet »

S’appuyant sur son bureau, il s’asseyait presque sur celui-ci en observant sa nouvelle assistante.


« Ce qui vous importe le plus, c’est le jugement que les autres peuvent avoir sur vous…Oh et n’essayer pas de me convaincre du contraire, il suffit de voir avec quel ferveur vous essayer de me convaincre que vous êtes plus professionnel que vous en avez l’air, que vous êtes moins frivoles que vous en avez l’air et que vous êtes surtout plus heureuse que vous en avez l’air »

Il esquissa un sourire, presque mesquin devant la vérité qu’il lui cracha au visage sans aucune difficulté ni même état d’âme. Finissant par quitter son bureau, il reprit son bouquin, s’approchant d’une des nombreuses bibliothèques de la pièce pour pouvoir la ranger à un endroit, exact, précis.


« Trèves de babillages inutiles, je ne veux rien savoir de qui vous êtes. Je suis ici pour enseigner, rien d’autre. Alors, dites-moi, dois-je savoir quelque chose en particulier sur les élèves de cette école ? »

Après tout, en tant qu’hybride, Klaus n’était pas considéré comme un sorcier ou un être humain et la société sorcière voulait exclure, même s’il ne l’avouait pas, les gens de leur espèce. Ainsi il était rare de voir des créatures ou des bêtes comme lui se retrouver sur les bancs de l’école. Bien sûr, il avait fréquenté bon nombre d’université, avait passé plus d’une vie à étudier, juste pour le plaisir d’apprendre.




code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Dim 26 Jan - 20:00

Katia Harper

Un hybride en tant que mentor !


Ah enfin ! Il avait comprit qu'elle n'était pas du genre à juger. Bravo ! Il était temps ! Katia soupira de soulagement. Elle n'aimait pas être prise pour ce qu'elle n'était pas. Mais la suite du discours la glaça sur place. Ce qui l'importait était le jugement des autres sur elle. Et le pire c'était qu'il avait tellement raison. La jeune adulte rougit comme une enfant prise en faute et baissa la tête, une nouvelle fois. Comment avait-il pu la cerner en quelques minutes ? Cet homme était décidément bien mystérieux. Katia fit encore la moue, pas vraiment vexée mais un peu surprise et mal à l'aise.

« … Je … Je n'essayerais pas de vous convaincre du contraire, parce qu'il n'y a pas de mal à vouloir être bien juger des autres. Monsieur Klaus, je voudrais vraiment qu'on s'entende … Au moins pour le travail. C'est ma première expérience dans la monde professionnel et vous, votre première année à Poudlard … Ce serait mieux si tout ce passe bien, vous ne croyez pas ? »

Elle n'était pas contre quelques rebondissements dans sa vie privée, après tout, elle n'aimait pas la routine. Quoi que sa vie est plutôt bien chargée en ce moment. Elle qui avait peur de rentrer chez elle, peur de croiser Jason, peur d'une nouvelle dispute, peur qu'il en vienne encore aux mains. Non, elle n'avait pas peur qu'il la frappe, mais plutôt des conséquences de ce geste. Peur qu'elle finisse par le quitter. Elle ne voulait pas le trahir, mais au final, avait-elle le choix ? Et si elle le fait, que va-t-il se passer ? On la retrouverait certainement morte dans un couloir du château dès le lendemain de la rupture et Klaus aurait tout le loisir de rire. Katia imaginait le vampire pencher sur son cadavre, avec son sourire aux lèvres. Ce sourire qu'il avait là, à cet instant même. Katia frissonna et sortie de ses pensées morbides.

Toujours est-il que lorsqu'il s'agissait de l'école, l'ancienne élève aimait que tout soit clair. Elle était ce genre de personne qui visait la note « Optimal », studieuse, intelligente, rien ne l'arrêtait, et quelque peu prétentieuse, elle devait bien l'avouer. Et dans le travail, dans ce monde professionnel, elle comptait bien mettre en pratique tout ce qu'elle avait apprit. Donner le meilleur d'elle même.

Katia se rendait aujourd'hui compte, face à Klaus, à quel point elle pouvait être une femme tellement inintéressante et agaçante. Des termes qu'utilisait Jason pour la décrire depuis l'adolescente. Si elle se vexait à l'époque, ce n'était pas pour autant qu'elle pensait que c'était vrai. Et pourtant, face à un homme aussi mystérieux et impressionnant que Klaus, elle avait l'impression d'être strictement rien du tout.

Pendant qu'elle était de nouveau plongée dans ses pensées, Klaus s'était éloigné pour ranger son livre. Lorsqu'il revient, il confirma d'ailleurs ses pensées. Rien ne l'interesse chez elle, il ne voulait rien savoir d'elle, trêve de bavardages inutiles. Katia laissa échapper un petit rire, un ricanement contre elle même, bien que l'homme en face d'elle ne devait pas en comprendre la raison, ni la signification. Inutile petite Katia, tu es tellement pitoyable !

« Je n'ai pas l'intention de vous parler de moi. Et ne vous inquiétez pas, je ne risque pas de reposer des questions sur vous, ah ça non, j'ai compris la leçon. Et je n'ai rien à vous raconter sur les élèves, parce que je ne les connais pas. Je vous l'ai dis, je suis nouvelle en tant que professeur assistante. Je crois que ce rendez vous prend fin maintenant, il est inutile d'aller plus loin. »

Katia se releva et traversa la pièce en quelques pas. Au moment d'ouvrir la porte, elle se retourna vers Klaus. Une question la démangeait depuis son petit discours. Ses yeux se posèrent sur sa propre alliance avant de replonger dans les pupilles de Klaus.

« ….. Au fait …. Comment savez vous que je ne suis pas heureuse ? Vous connaissez Jason ? »

Katia referma brusquement la porte, une folle idée lui traversant l'esprit.

« Si c'est Jason qui vous envoi ici pour m'espionner, c'est une bien lâche couverture de prendre le rôle d'un prof. Vous pouvez lui dire que je garde son secret, vous et tous les autres comme lui, vous n'avez pas à vous en faire. Mais si quelqu'un s'en reprend encore à moi, soyez assurer que je ne me laisserais pas faire. Je sais me défendre, que vous soyez humains, mangemorts, lycan, vampire, hybride, ou tout ce que vous voulez d'autres ! Je n'ai pas peur ! J'espère me tromper et que vous n'avez rien à faire avec cette histoire, mais si jamais c'est le cas, vous pouvez bien me garder à l'oeil, je m'en fiche, je vous le répète, je n'ai pas peur de vous ! »




code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Mer 29 Jan - 22:14

Niklaus Varney

Un hybride en tant que mentor !


« Je le pense aussi »

Répondit-il simplement à son analyse. Oui, il valait mieux que les choses se passent pour le mieux entre eux et c’était bien pour ça qu’il lui ferait comprendre que s’il y avait quelqu’un qui ici qui devait plutôt bien se tenir, ce n’était pas lui mais elle. Mais elle était définitivement bien partie pour jouer un jeu dangereux avec lui, prenant la mouche lorsqu’il lui avoua franchement qu’il avait que trop peu de considération pour ce qu’elle pouvait bien penser ou ce qu’elle pouvait être. Prête à quitter la pièce et à simplement laisser l’Hybride seul, avec un sourire de vainqueur figer sur son visage mais au final, avant même qu’elle ne quitte la pièce, elle hésita, claquant la porte sans quitter les lieux, se retournant vers lui et lui demandant alors comment il savait qu’elle n’était pas heureuse. Ce qui fit qu’accentuer son air de dédain, son regard qui exprimait sans cesser « j’ai gagné et je gagne toujours. ». Se mettant en colère sans qu’il ne puisse contrôler quoi que soit, il observa le spectre tout simplement.

Comment avait-il su qu’elle n’était pas heureuse ? En réalité, il l’ignorait complètement, cela n’avait été qu’une provocation balancer parmi d’autres, mais au final il avait vu juste et bien plus encore, il avait touché une corde sensible et cette idiote lui permettait d’en découvrir une autre du nom de Jason, étroitement lié à son bonheur inexistant. Ses yeux se posèrent sur sa bague, c’était donc le nom d’un mari qu’elle n’aimait plus mais dont elle s’entêtait à garder la laisse et le collier qui va avec. Il se leva, alors qu’elle continuait son verbiage, sa langue venant humecter ses lèvres alors que son air s’endurcit de seconde en seconde, visiblement de plus en plus irrité par tout ce blabla qui ne le concernait pas. Ce n’était qu’une provocation et non une invitation à pleurer sur son épaule.
Et lorsqu’elle semblait s’arrêter, enfin, en quelque seconde à peine il se retrouva en face d’elle, sa main sur sa gorge, la plaquant contre la porte qu’elle venait de claquer. Elle aurait tellement mieux fait de quitter cette pièce.


« Contrôlez-vous mademoiselle Harper…Non seulement j’ignore qui est Jason, mais je suppose facilement qu’il est vôtre maitre et que vous êtes sa chienne »

D’une main, il maintenant toujours son cou et son corps contre la porte, de l’autre, il vint attraper le poignet de la main qui arborait cette jolie alliance.

« L’amour rend aveugle, et terriblement faible, c’est une maladie, cruel, douloureuse, longue, et qui parfois s’avère être incurable. »

Un ongle s’enfonça légèrement dans la chaire de sa nuque, sentant sous ses doigts le sang circuler avec une certaine difficulté, et son souffle chercher son chemin. Il approcha son visage du sien, son nez venant frôler le sien, murmurant ses dernières paroles.


« Vous êtes sûr de ne pas avoir peur Miss Harper ? »

Il finit par la lâché, disparaissant de sa vue durant une seconde à peine, réapparaissant derrière son bureau. Comme ultime provocation, son pouce se trouvant dans sa bouche, se délectant du sang qu’il avait réussi à faire couler de son cou.



code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Lun 10 Fév - 21:52

Katia Harper

Un hybride en tant que mentor !


Elle avait eu tout faux sur toute la ligne c'est cela ? Elle l'avait compris dès que Klaus c'était approchée. Katia se retrouva bloquée contre la porte, la main du vampire à son cou. Il resserra son emprise alors qu'elle se sentit peu à peu partir, étouffée par la main qui serrait sa gorge. Elle avait du mal à comprendre ce qu'il lui disait, et semblait perdre pieds. Si elle n'était pas aussi crispée (et retenue par l'hybride), elle serait certainement tomber sur le sol, ses muscles ne lui répondant plus. Ses yeux se remplirent de larmes, qui pourtant ne coulaient pas. Elle ne réagit même pas lorsqu'il prit sa main, effleurant son alliance. En revanche lorsqu'elle sentit l'entaille sur son cou, un petit crie perçant s'échappa de sa gorge pourtant toujours maintenu. Et lorsqu'il la lâcha, la rousse tomba à genoux sur le sol, toussant. Elle reprit doucement sa respiration et essuya son visage humide. Quand est-ce qu'elle avait pleuré ? A vrai dire elle ne s'en était pas rendu compte. Sans doute quand il avait enfoncé son ongle dans son cou, des larmes de frayeur.

Et pourtant, la rousse se reprit et se releva, tremblant toujours légèrement. Elle posa son regard et visage bouleversé sur Klaus, tout en essuyant son cou avec sa main, alors qu'il la provoquait en léchant son doigt ensanglanté. Hé !! Non mais c'est son sang ! Malgré son air affligé, ce geste suffit à lui faire reprendre du poil de la bête, et en quelques pas, Katia traversa la pièce, grimpa sur le bureau et à quatre pattes, elle attrapa sa main pour mordre son pouce d'un bon coup de dents, avant d'aspirer quelques gouttes de sang. Un goût qui lui faisait une sensation bizarre, peut-être parce que ce n'est pas le sang d'un humain. Étrangement, elle se sentait en meilleure forme. Katy se redressa sur le bureau et rougit de son audace, soudainement très mal à l'aise. Elle prit la parole d'une petite voix qui n'assumait absolument pas son geste.

« …. Au moins … Maintenant …. Nous sommes quitte …. »

Il serait peut-être plus judicieux de descendre non ? La rousse recula sur le bureau tout en pensant à Jason. S'il l'avait vu, il aurait fait une violente crise de jalousie. Mais qui là serait mérité. La culpabilité prit le dessus dans le coeur de la jeune femme. Jamais elle n'avait eu une telle attitude avec un homme, et encore moins en étant marié. Certes, il n'y avait aucune tromperie, mais lécher le doigts d'un homme (et en plus un homme abjecte) n'était absolument pas convenable. Pourquoi est-ce qu'elle avait fait ça ? Pourquoi est-ce que de telles sensations se réveillaient en elle ? … Quelles sensations d'ailleurs ?




code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Mar 11 Fév - 21:32

Niklaus Varney

Un hybride en tant que mentor !


Honnêtement, il ne s’y était pas attendu, fronçant légèrement les sourcils en sentant ses dents s’enfoncer dans sa chaire. Il aurait pu la dégager très facilement, mettre un terme à cette mascarade en une seconde mais il la laissa faire, ses yeux rivés sur cette étrange spectacle. Il ignorait ce qui avait traversé l’esprit de son assistante mais elle avait réussi à susciter chez lui un certain intérêt, des interrogations. Il la fixa, presque fasciné par cette vision étrange de cette sorcière se permettant de boire son sang. Cette petite ignorait quelque chose à propos du sang des vampires mais par extension celui des hybrides. C’était très certainement pour cette raison qu’il la laissa faire, amusée par la perspective de la voir se pervertir doucement, devenir obsédé par une seule idée. Le sang des vampires possédait des vertus connu de tous, il était même parfois utiliser dans les hôpitaux pour des cas gravissimes, en dernier recours et pour cause…Le sang de vampire agissait simplement comme une drogue, son buveur pouvait se sentir puissant, plus fort, plus vif, et cette nouvelle puissance entraîne le cerveau à en vouloir encore plus, toujours plus. Il était déjà certain qu’il viendrait hanter les rêves de cette jeune assistante et s’il ne l’était pas, maintenant qu’elle avait goutté de son sang, c’était inéluctable.

Elle semblait presque excuser son geste, prétextant à demi-mot que comme ça, ils étaient à égalité mais même en prononçant cette phrase à voix haute, elle ne semblait pas du tout convaincu parce qu’elle venait de dire et mieux encore, elle semblait incapable de comprendre ce qui l’avait poussé à faire ça. Ignorant complètement dans quoi elle venait de mettre les pieds. Deux choix s’offraient à lui à présent, prendre un malin plaisir à lui raconter en détail les effets qu’elle ressentirait, les conséquences qui en découlerait, ou la laisser découvrir, étape par étape, ce nouveau chemin qu’elle venait de prendre. Quittant son bureau, il semblait presque déçu de la voir à nouveau debout, la vue de cette charmante créature à quatre pattes sur le bureau ne laisserait personne sans réaction ou sans pensées équivoques. Il esquissa un simple sourire, mystérieux, moqueur ou charmeur, c’était toujours difficile à dire. Finissant à sous tour par se relever, il baissa les yeux sur ses mains posés sur le bois de son meuble. Lui dire ou ne pas lui dire ? La décision n’était pas facile à prendre. Quelques secondes s’écoulèrent, laissant la pauvre assistante dans l’attente d’une quelconque réaction alors qu’il fixait la blessure qu’elle avait laissée. Il finit par relever les yeux sur elle, contournant son bureau pour lui faire ça.


« Vous avez raison, je n’aurais pas dû… »

Il désigna la marque sur sa nuque, et était sincère.

« Je suis habitué à ce qu’on me craigne et me considère comme le monstre que je suis, à force de l’entendre, il est plus facile de coller à cette image que d’essayer de la changer… »

Et ce qui rendait ses paroles sincère, fut cette part de vérité qui se trouvait dans ces mots. Il n’avait jamais envisagé d’être autrement que comme on l’a toujours considérer. Sa vie était régit par une soif insatiable et éternel et de vengeance. Son visage semblait se refermer, effaçant le sourire en coin qu’il semblait arborer si facilement. Il n’était pas difficile de lire une part de rage dans son regard, une colère profonde qui n’était pas destinée à cette assistante. S’éloignant d’elle, il s’approcha de la porte, et l’ouvrit simplement.

« Vous alliez partir je crois… »

Mais le plus vicieux dans cette histoire, c’est que cette vérité demi avouée en cachant une autre. Les conséquences du geste de Katia, il se garda bien de les lui dire, beaucoup plus séduit à l’idée de la voir plonger, tenter de résister et simplement lui revenir, lui expliquer, et là, il prendrait un plaisir malsain à lui refuser ce qu’elle sera venu chercher…


code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   Lun 17 Fév - 19:08

Katia Harper

Un hybride en tant que mentor !


Honte ! C'était une véritable honte ! Comment est-ce qu'elle avait pu faire une chose pareille ? Bon sang Katia, qu'est-ce qu'il t'es passé par la tête ? Ce n'était absolument pas son genre d'avoir de tels gestes déplacés. La prude Katia à la tenue impeccable depuis son enfance, à quatre pattes sur un bureau à allumer un mec. Personne ne l'aurait cru. Ce qui lui irait d'ailleurs parfaitement bien. Mais peut-être qu'il comptait garder cette histoire pour lui … Son coeur sembla rater un battement lorsqu'il imagina le regard des professeurs sur elle. Ils la connaissaient depuis ses 11 ans ! Honteuse, Katia porta ses mains à ses joues en feux. Elle se rendit compte d'ailleurs une nouvelle fois à quel point les paroles de Klaus à son sujet étaient justes. Elle se souciait trop de son image. Gentille fille qui ne supporterait pas d'être jugé en mal.

C'est avec appréhension qu'elle attendait la réaction du vampire qui tardait à venir. Elle allait sans doute mourir à force d'attendre ainsi. Son coeur battait tellement vite et fort qu'elle avait l'impression que son organe aller s'échapper de son corps, bien qu'heureusement ce ne fut pas le cas. Enfin, l'hybride consentit à se relever à son tour. Quel fut son soulagement en constatant qu'il n'était pas réellement fâché et qu'il n'allait pas non plus la plaquer contre un mur pour la prendre sauvagement. Et bien quoi ? Katia connaissait quelques petits choses sur les vampires, et il faut avouer que la pudeur ne fait pas vraiment parti de leur caractéristique et elle était prête à parier son bras que Klaus devait avoir eu plusieurs relations à son actif. Elle rougit de nouveau et secoua la tête. Hors de question de baver sur son référant, surtout qu'elle était mariée. Katia aimait Jason, elle l'aimait au delà de la raison, dans une passion dévorante qui la tuait à petits feux, sous ses coups ou non. Voilà, elle était quelqu'un d'honnête et de fidèle. De toute façon, la question ne se posait pas.

La voix de Klaus la ramena à la réalité. Il s'excusait pour son comportement. Surprise, Katia recula d'un pas. Elle ne s'attendait pas à cela. Et la suite fut aussi un choc. Empathique comme pas deux, elle sentit son coeur se serrer douloureusement face aux paroles de l'hybride. S'il était un enfant, elle l'aurait sans doute prit dans ses bras pour un câlin de réconfort et d'encouragement. Mais ce n'était pas le cas, et elle doutait que l'hybride aurait accepté ce geste …. quoi que avec ce qui venait de se passer … Bref, ne revenons pas la-dessus.

« Je ….. Je suis sur que vous n'êtes pas un monstre …. »

Suite à cela, il la mit cordialement dehors. Katia fronça les sourcils. En fait si, c'est un monstre !!! Une personne incompréhensible, lunatique et probablement schizophrène. La jeune assistante gonfla ses joues d'une manière enfantine, montrant ainsi son mécontentement et attrapa son sac avant de passer la porte du bureau. Néanmoins, avant de réellement partir, elle se retourna.

« …. Je …. J'ose espérer que cet incident ne sortira pas de ce bureau …... Nous nous reverrons pour le premier cours …. Au revoir Monsieur Varney. »

Sur ce, la rouquine disparu dans les couloirs du château.





code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un hybride en tant que mentor ! [PV Klaus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Vous recherchez un mentor ? C'est par ici !
» Pam, mon mentor XD
» [Résolu] Mentor of the meek et Mayor of avabruck
» Pourquoi tant de joueurs n'utilisent-t-ils pas leurs jours gratuits à l'ouverture d'un tournoi ?
» Tant Qu'il En Restera Un (1870)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: L'intérieur du Château :: Rez-de-chaussée :: Salle des professeurs-