AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Event: Bal de noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Event: Bal de noël   Dim 10 Aoû - 8:21

Le bal de noël, pour une raison qui lui échappait, cela la rendait d’autant plus morose ces derniers temps. Fuyant absolument tout le monde, il avait été étonnant d’apprendre qu’elle avait accepté de monter sur scène pour ambiancer ce bal ! Mais malgré ça, face à son miroir, elle ne se sentait pas vraiment à la fête, peut-être à cause du joint qu’elle avait fumé ou simplement parce que cette année elle ne recevrait ni lettre, ni cadeau, ni rien d’autre de la sorte, plus que jamais elle se sentait terriblement seule et ironiquement, elle n’était pas la seule dans cette situation. Toute sa promotion était dans cette situation. Enfermé dans ce château.
Laissant glisser le stick du rouge à lèvre contre sa bouche, elle le referma, remerciant au passage la gryffondor qui avait bien voulu lui prêter son maquillage. Elle avait même réussi à dénicher une robe de soirée. Cela lui faisant bizarre d’ailleurs même si au fond elle aimait ce qu’elle portait, elle était beaucoup trop habituée au long t shirt et au bas en dessous. Esquissant un mince sourire comme si cela pouvait lui donner un peu de courage, elle quitta enfin la salle commune et se rendit directement à la grande salle.

Les lieux étaient décoré pour la soirée, de la neige tombait du plafond et les bougies traditionnelle avait laisser place à des cannes en sucres lumineuse. Mais ce n’était pas la décoration qui intéressait Amy en cet instant, la salle était encore vide d’élève et elle voulait surtout voir le comité du bal de cette année qui s’affairait sur scène. S’approchant, elle monta sur l’estrade, rejoignant les instruments. Elle joua le jeu, saluant les autres élèves recruter pour jouer être ses musiciens ce soir, attrapant la guitare, elle laissa ses doigts glisser sur les cordes, accordant l’instrument…D’ici deux heures, ils seraient probablement plus seul. Et lorsque les premiers élèves arriveront, elle sera assise à une table, sirotant l’un des cocktails ( sans alcool, dommage ), qui était servi pour l’occasion.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Dim 10 Aoû - 11:29

Fray Satch

La plus gosse fêtarde de Poudlard



Le Bal de Noël ! Peu importe ce que le cruel univers déversait sur Fray Satch, il n'y avait rien qui puisse démotiver la plus grande fêtarde de Poudlard ce jour là. Au contraire, à la recherche constante de distraction pour ne pas trop penser à la mort de son idole, Fray s'était mit en tête d'organiser la plus grande fête qui ait jamais été faite au château.

S'organisant cette fois avec la direction, elle parvint à ajouter du goût et de la modernité dans les décors de Noël, un réel esprit d'innovation dans les différentes parties du château et une générosité sans égale dans les en-cas et les boissons à disposition.
La grande salle resplendissait de mille feux. Les murs et les colonnes transformés en fausse glace reflétaient les cannes à sucre lumineuses qui avaient remplacées les traditionnelles bougies du plafond magique. Les meubles semblaient tantôt sculpté dans la glace, tantôt fait d'une douce neige en poudreuse pourtant la température restait la même. Le buffet, remplit à ras bord de nourriture en tout genre était sûr de le rester grâce à l'approvisionnement constant des chers elfes de maison. Salé, sucré, non identifié, il y en avait pour tout les goûts.

Le coin boisson était une grande fontaine de laquelle jaillissaient des fluides de toutes les couleurs. Il suffisait de demander à haute voix la boisson de son choix pour qu'un jet se jette directement dans votre verre sans faire la moindre éclaboussure.
Bien sûr, il n'y avait pas d'alcool. Mais bien-sûr, Fray Satch avait trouvé un moyen pour injecter sa dose habituelle de fun dans la soirée. La fontaine principale correspondait aux règles de l'établissement mais toutes celles parsemées dans le reste du château et dans le parc avaient été légèrement modifiées pour distribuer également toute sorte d'alcool et de cocktails en tout genre.

La grande salle était le coeur de la fête mais l'entièreté du château avait été décoré pour l'occasion. Des petits patios, des fauteuils dans un coin de couloir, des balades illuminées entre autres avaient étés disséminés pour permettre aux fêtards de profiter aussi d'un peu de calme et apprécier l'air frais de la nuit.



Trottinant dans tout les sens dans sa robe verte émeraudes aux motifs et à la dentelles rappelant les plumes d'un pan majestueux et ses petits talons brillants, Fray faisait une ravissante fourmi ouvrière. Commandant ses amis et les autres participants de l'organisation de la fête elle était telle un fier chef d'orchestre. Et elle le savait, la symphonie de ce soir serait parfaite.

En parlant de musique, Fray s'arrêta soudain lorsqu'elle aperçu du coin de l’œil la divine Amy Loreens s'approcher de l'estrade. Elle avait l'air perdue dans ses esprits, un peu sombre et distante et un bref instant, la poufsouffle s'inquiéta que la scène et les instruments ne lui convenaient pas. Mais la jeune fan oublia rapidement ses complexe lorsqu'elle observa son idole accorder la guitare, d'un silence religieux.

Fray avait eu à mainte reprise observé Amy Loreens sur une scène, bien que son âge était bien différent. Elle reconnu son regard lointain comme celui qu'elle avait lorsque la musique l'emportait loin de ses soucis. La grande Amy Loreens songeait toujours au sort de son mari, enfermé à Azkaban et celle-ci venait d'apprendre que la mort l'avait emportée.
Fray voulait accourir vers elle, lui demander si tout allait bien, si elle avait besoin de quoi que ce soit, un petit massage thaïlandais peut-être ? Mais elle su faire preuve de respect et de retenue. Profitant un instant de la simple présence de sa star sur scène une nouvelle fois, elle ne fit rien à part l'observer avec admiration.
Une larme naquit au coin de ses yeux verts élégamment maquillés alors qu'elle se rendait doucement compte quelle chance elle et tous les gens présent à cette fête allaient avoir d'assister à une représentation d'Amy Loreens. C'était comme si la star refusait de mourir et que malgré tout ce que l'univers avait déversé sur elle, elle ne laisserait jamais sa musique s'éteindre. Revenue d'entre les morts ou du passé, peu importe, Amy Loreens brillerait une fois de plus sur scène ce soir.

Une petite main tirant doucement sa robe sortit la rousse de sa contemplation. Une petite elfe de maison attendait toujours que l'organisatrice finisse la phrase qu'elle avait interrompue à l'arrivée de la chanteuse.

Oh pardon ! Oui je disais... Il faudra aussi un buffet et un bar dans le parc. Il fait beau et on a prévu le chauffage et les lumières. On attend plus que vous là bas ! Ça ira ? demanda-t-elle avec douceur en prenant la main osseuse de la créature. Cette dernière acquiesça vigoureusement avant de s'éclipser dans un petit sifflement semblable à celui d'un oiseau.

Fray se retourna vers la scène mais Amy était déjà descendue et s'était dirigée vers la fontaine de boisson. Avec un sourire, la Poufsouffle se redonna du courage. Amy serait parfait, maintenant c'était à elle d'assurer le reste du spectacle.


Sur les coups de vingt heures, toutes les lumières du châteaux s'éteignirent pour laisser place à celle plus festive et féerique des décorations, annonçant le début de la fête. Les grandes portes de la grande salle s'ouvrirent entièrement laissant s'échapper une joyeuse musique accueillante et invitante.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ada Bethney

avatar

Serpentard


Messages : 49
Date d'inscription : 18/11/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Dim 10 Aoû - 15:23

Ada Bethney

La fille décalée



Le bal était enfin arrivé. Si la fêtard l'avait longtemps attendu, aujourd'hui, elle n'avait aucune motivation pour y aller. En ce moment, elle était d'assez mauvaise humeur, et la raison commençait par un E. Inutile d'en dire d'avantage, vous l'avez tous compris. Elle nota cependant que le petit Rosier qui était revenu avait l'air aussi abattu qu'elle. Il faut donc croire que E avait un talent inné pour réduire l'humeur des gens qui l'apprécient, à néant. Elle foudroya du regard le E en question qui ne la remarqua même pas, et quitta la salle commune des serpentards pour s'enfermer dans son dortoir.

Quelques heures plus tard, tout le monde se préparait pour le bal, et Ada n'était pas vraiment au rendez vous des tenues à essayer. Elle avait pourtant de nombreuses robes qui pourraient attirer les regards sur elle, mais pas de la bonne personne. Ou du moins, pas le genre de regard qu'elle aimait. Après une bonne douche, elle se laissa tomber sur son lit en mode étoile de mer, en soupirant. Avant de se redresser et de faire la moue. La brune avait promis à Zoya d'aller à ce bal. Elle pencha la tête sur le côté en faisant une grimace découragée. Hmpf !!! Okey, elle allait y aller à ce fichu bal, mais elle avait bien l'intention d'emmener avec elle toutes ses ondes négatives.

Ada passa la porte de la grande salle avec nonchalance. Les personnes déjà présentes se retournèrent vers elle avec un regard surprit. Il faut dire qu'elle ne passait pas vraiment inaperçu et certains qui la connaissaient ne semblaient justement pas la reconnaître. Elle s'approcha d'une table après avoir piqué un plateau et commença à dégustée des amuses-gueules avec toute la rage dont elle était capable de transmettre. Pour une raison qui échappait à tous, Ada était loin d'être sur son 31. Non, en fait, elle était vêtue très simplement. Un simple t-shirt gris, un pantalon noir et des ballerines d'une même couleur. Elle n'était que très légèrement maquillée, comme si elle avait perdu tout son éclat. Sa frange autrefois bien droite était passé à une mèche sur le côté (vive la magie) et elle avait enlevé ses mèches de couleurs. La simplicité la rendait bien mignonne, il faut bien l'avouer, mais tout de même loin de sa personnalité.

Affalée sur sa chaise d'une manière détendu et presque grotesque, elle consentit néanmoins à se redresser pour poser ses coudes sur la table et soutenir sa tête avec ses mains sur ses joues, en soufflant de dépit. A quoi bon s'amuser et tenter d'attirer son regard puisque ce fichu serpent était hors d'atteinte. Et même sans parler de E, Griffin lui manquait. Mais le loupiot ne la laisserait pas quitter Poudlard pour autant.

Un tendre sourire étira ses lèvres lorsqu'elle aperçu la version adolescent de l'homme qu'elle considérait comme son frère, entrer dans la grande salle. Il avait toujours son petit air sympathique, loin du gros râleur qu'il était devenu. Mais l'un comme l'autre, elle les appréciait tous les deux. La vision de ce garçon lui redonna un peu de punch et elle bu une gorgée de la boisson qu'elle avait prise en venant, buvant avec amusement, sans le quitter des yeux. Jusqu'à que la tête de Rosier fils apparu devant elle, lui gâchant la vue. Ada grimaça alors que le gamin croisa les bras, la regardant avec cet air sévère qui ne lui allait pas du tout.

« Tu as trouvé tes fringues dans une poubelle ? »

« Et toi ? Tu as trouvé ta perruque dans la même poubelle ? Ah non c'est naturel chez toi, le Mouton. Va donc voir ton bélier d'or et fiche moi la paix ! »

Génial, maintenant elle avait perdu Griffin de vue. A ces Rosier, tous des chieurs !




code by biscotte

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Rosier

avatar

Serpentard


Messages : 74
Date d'inscription : 02/04/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Lun 11 Aoû - 13:17

Elliot Rosier

Le Sauvageon



Depuis qu'il avait avoué à la version adolescente d'Evan qu'il pensait que son père était en vie, ce dernier -après avoir jubilé- l'ignorait complètement. Pffff qu'est-ce qu'il se passait encore dans sa tête ? Franchement, Elliot avait beaucoup de mal à le suivre. Mais il prit sur lui et décida de ne pas y prêter attention (la bonne blague !). Après tout, celui qui lui importait d'avantage, c'était bien son père et non cet adolescent.

Allongé dans son lit, le brun poussa un soupire à fendre l'âme avant de tirer sur ses bouclettes, en poussant des cries de frustrations, et en bougeant les jambes, tapant des pieds sur son lit. Il commençait à en avoir sérieusement marre de toutes ses histoires. Et puis Bethney là aussi ? Il ne pouvait pas glisser sur un peau de banane, se taper la tête contre le sol et mourir sur le coup ? Non, c'était beaucoup trop demandé. Pffff ! Vie de merde ! Et puis, il y avait aussi Saïd Wilkes qui était sorti de l'infirmerie. Elliot avait pu apercevoir sa tête de décoiffé dans les couloirs de l'école. Du coup, le gamin était obligé de rester sur ses gardes quand il retournait dans le dortoir ou qu'ils étaient dans la grande salle.

Par ailleurs, Elly mangeait en ce moment à la table des … Poufsouffle. Imaginez donc la tête de Malefoy quand il a vu un Serpentard, un sang pur s'intéresser de trop prêt à la maison sans intérêt de Poudlard. Le petit brun avait bien conscience de l'effet qu'il produisait, mais il s'en fichait, et puis avouons le, il aimait également provoquer. Le jeune Rosier avait reprit ses bonnes vieilles habitudes. Puisque Monsieur Evan Rosier avait décidé de l'ignorer, c'était parfait !! On entendait de nouveau la voix criarde du gamin dans les couloirs, et bien entendu, il avait également récupérer son épée qu'il brandissait à tout va. Tout redevenait comme au débout, comme si Elliot se réveillait d'un cauchemar et qu'il reprenait ainsi du poil de la bête. Le Roi Elly est de retour, prenez garde !!

Pour être franc, le bal, il s'en fichait pas mal, mais alors complètement. Au départ, il n'avait vraiment pas eu l'attention d'y aller. Même pas y faire un saut. Il n'avait pas envie d'être obligé de danser avec la gente féminine. Mon dieu non, il ne manquerait plus qu'une fille lui fasse une déclaration, ou qu'on essaye de l'embrasser. Beuuuurk !! Il en grimaçait de dégout par avance, en se frictionnant les bras. Bon sang, cette idée lui donnait la chaire de poule. Mais Enma lui avait judicieusement fait remarquer qu'Amy allait donner un petit concert, et que puisque lui était un musicien hors pair, il arriverait peut-être enfin à avoir un duo avec sa chère célébrité.

Elliot grimaça, ayant une petite pensée pour son piano qui avait cramé, comme le reste de sa maison. Et puis … il devait toujours présenter ses excuses à Amy pour lui avoir annoncé sa mort peut-être un peu trop brusquement. Il faut dire que le petit Elly n'était pas spécialement connu pour sa délicatesse, lui qui était une vraie tête brulée un peu trop dynamique. Donc c'est décidé, il irait.

Le petit serpent -qui avait plus l'air d'un chat sauvage qu'un vicieux serpent- bondit de son lit pour aller prendre une douche rapidement, et il se prépara. Il se vêtit d'un costard assez chic, la veste posée sur ses épaules. Ses cheveux étaient aussi bouclés que d'habitude, et enfin paré, il partit en direction de la grande salle, non sans oublier d'accrocher son sabre à sa ceinture, à vue de tous. Si au passage, il pouvait faire grincer des dents une certaine personne, il n'allait pas se gêner.

Lorsqu'il entra dans la salle où il y avait déjà quelques personnes, son regard fut immédiatement attiré vers une fille qui se goinfrait au fond de la pièce. Ada Bethney. Il fronça des sourcils en la regardant. Non seulement ce n'était pas une tenue approprié pour un bal, mais en plus de ça, ce n'était absolument pas le style habituel de la jeune fille. Avec un sourire espiègle, il s'approcha d'elle pour échanger quelques … « cordialités. ». Ada ayant finalement obtenu face à lui, il se renfrogna et croisa les bras, un faux air sévère sur le visage. La soirée allait être longue, il le sentait bien. Mais où sont donc Enma et Leo ? Ce dernier ne l'avait même pas aidé à se préparer. Tu parles d'un serviteur !

Son regard se posa ensuite sur Amy Loreens, qui buvait tranquillement dans son coin. Bon, c'était le moment pour aller la voir et présenter ses excuses. Elliot se leva, s'apprêtant à prendre congé d'Ada pour aller parler à la blonde, lorsque soudainement un plateau apparu devant lui. Elly cligna des yeux plusieurs fois et baissa les paupières vers le propriétaire du dit plateau, qui n'était autre qu'un …. elfe de maison. Une grimace déforma le visage d'Elliot, alors que ses yeux s'agrandirent sous la stupéfaction.

« Aaaaaaaaaaaaaaaaah !!!! »

Il bondit et recula de quelques pas, avant de chopper la permière personne qu'il avait sous la main, ne regardant même pas qui c'était. Il se contenta de se cacher derrière la dite personne, pour pointer le pauvre elfe du doigt.

« L-l-là !!! Un elfe !!! AAAAAAAAAAAAAH FAIS LE PARTIR !!!! »

Elliot sautilla sur place en criant, des doigts se crispant sur le bras de la personne. Bon sang, qu'est-ce qu'il pouvait détester les elfes de maison ! C'est bien pour ça qu'il avait Leo, justement parce qu'il n'avait jamais voulu d'un elfe de maison ! Ils ont des oreilles trop moches, et trop grande, puis leur petit corps et bizarrement proportionner ! Ils ressemblent à des extra-terrestres. Elliot fit des petits gestes de la main, comme s'il chassait des mouches.

« Allez, oust oust oust !! »

Pour plus de précaution, il grimpa sur le dos de la personne, sait-on jamais !




code by biscotte

_________________





Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Mar 12 Aoû - 10:35

Griffin Whide

(Futur) Auror Lycanthrope Protecteur


- Et la petite gothique qui t'a sauté dessus en cours d'histoire ? demanda Fabian avec un petit sourire complice.

Griffin se retourna vers lui, ne comprenant pas tout de suite de qui il parlait. Occupé à boutonner la chemise que lui avait dégoté son camarade de chambre, il lui lança un regard interrogatif.

- Aller fait pas l'innocent ! Tu crois que j't'ai pas vu griffonner sa petite tête sur tes carnets ? Regarde ! Elle est presque sur toutes les pages ! cria Fabian en se saisissant du carnet posé sur la table de chevet de Griffin et en l'agitant dans les airs.

- Ta gueule ! Elle est pas sur toutes les pages. Et donne moi ça ! grogna Griffin en sentant ses joues rosir légèrement. Il arracha son carnet des mains de Fabian qui s'était mit à danser avec. On s'est jamais parlé. Ça la disqualifie des cavalières potentielles. ajouta-t-il d'un ton ferme en arrangeant ses boutons de manchettes.

- GRIIIIIIIFF ! Si tu continues à penser comme ça tes seules cavalières potentielles seront McGonnagal et Mme Pomfresh ! s'excita Fabian comme il savait bien le faire. Tu connais personne ici à part les filles de notre promotion, il faut te lancer ! Et cette fille t'a littéralement SAUTE DESSUS ! Elle est clairement pas intéressés par... la conversatiooonnn~ ... siffla le Serdaigle dans le cou de son ami qui frissonna.

- Tu sais quoi ? Peut-être que je vais tenter ma chance avec McGonnagal ! Après tout on se connait depuis tant d'années... Il est peut-être temps de passer à l'étape suivante ! plaisanta Griffin en finissant d'enfiler son costard noir.
Il se retourna et se rendit seulement compte que son camarade était encore torse nu. Allongé sur son lit en jouant avec une petit balle fluorescente, il ne semblait pas pressé de s'habiller.
- Fab ! Tu viens ou pas ? Habille-toi c'est bientôt l'heure. gronda Griffin en saisissant sa cravate. Bien qu'ils avaient longuement plaisanté sur qui pourraient leur servir de cavalière à ce bal, Griffin savait qu'il ne comptait pas vraiment faire de rencontre ce soir là. Par contre, il comptait bien sur Fabian pour lui tenir compagnie au bar.

- Ouai ouai... Tu sais que c'est une fête hein ? Pas une réunion de boulot ! soupira Fabian en voyant Griffin ajuster sa cravate d'un air sérieux. D'un air distrait, il continua de lancer sa petite balle fluorescente.

Griffin jeta un regard soucieux vers son ami. Bien qu'il ne saisissait pas pourquoi, il sentait que Fabian n'avait aucunement envie d'aller à la fête. Pourtant c'était lui qui avait demandé à un autre élève d'aller leur en acheter en dehors du château, lui qui avait convaincu Griffin que c'était une bonne occasion pour se détendre. Un court silence suivit la réflexion du jeune homme tout préparé.

Il comprit enfin en remarquant une nouvelle fois la balle fluorescente que son ami jetait et rattrapait d'un air distrait, sans même voir que Griffin l'attendait. Fabian avait gagné une balle similaire à une fête foraine l'année dernière et l'avait offert à sa petite amie Sarah. Depuis leur arrivée ici, Fabian n'en avait pas vraiment parlé mais Griffin savait qu'elle lui manquait énormément. Bien évidemment, il aurait voulu l'avoir comme cavalière ce soir.

- Tu sais... Je pense que Sarah aurait voulu que tu t'éclates un peu au lieu de rester là comme un autiste ! aboya Griffin. Il fut un peu plus blessant qu'il ne le voulait, mais c'était dans l'espoir de voir Fabian lui jeter cette balle brillante au visage, exploser de rire et laisser ses soucis dans cette chambre pour aller s'amuser avec lui.
Mais son camarade n'en fit rien. C'était à peine s'il l'avait entendu. Griffin soupira et se dirigea seul vers la sortie.

- On se retrouve là bas. Merci pour le costard. dit-il avant de refermer la porte de la chambre.


Griffin marcha rapidement pour rejoindre la grande salle. Il ne se sentait pas très bien ainsi vêtu et seul. Lui qui était presque toujours en retard, il se trouva devant la porte au moment même où elle s'ouvrit, annonçant le début des festivités.
La salle était encore presque vide à l'exception des organisateurs et d'Amy Loreens assise dans un coin. Griffin se gronda intérieurement de n'être resté plus longtemps dans sa chambre à se faire embêter par Fabian. Quelle idée d'être à l'heure à une fête.
Heureusement il n'était pas le seul a avoir sentit la pression de l'horaire sur ses épaules et plusieurs élèves pénétrèrent dans la salle en même temps que lui.

La découverte des décorations et des buffets changea un peu les idées de Griffin qui fit le tour de la grande salle métamorphosée d'un air curieux. Il toucha la surface des murs qui, malgré leur apparence glaciale, n'était pas plus froids que ceux de pierre. Il leva les yeux au ciel et observa les cannes à sucres lumineuses en se demandant si elles étaient comestibles et si elle brilleraient encore une fois dans son estomac. Bref, comme à une exposition, il visita les lieux et quitta même la grande salle une première fois pour voir les couloirs sombres éclairés de petites guirlandes flottantes.
Il revint un peu plus tard dans la grande salle pour cette fois pour étancher sa soif. Il s'extasia brièvement devant la grande fontaine de boisson, prit une coupe de jus de citron avant d'aller cette fois observer les instruments disposés sur la scène. En voyant Amy déjà présente, Griffin avait deviné qu'elle s'occuperait de mettre l'ambiance dans la salle qui se remplissait de plus en plus. Voir les instruments essentiels à ses morceaux l'en convainquit.
Il faisait son chemin pour la féliciter et l'encourager lorsque soudainement, quelqu'un lui sauta dessus en hurlant à la mort.

La première pensée de Griffin fut de se demander ce qui faisait de lui un si bon support sur lequel sauter. La deuxième fut d'essayer de comprendre qui l'étranglait en braillant dans ses tympans. Ce n'était clairement pas la même personne que celle en cours d'histoire. Plus légère, plus agitée et beaucoup plus inconfortable.

- Descends de là ! gronda-t-il en tentant d'attraper celui qui s'accrochait à lui comme s'il s'accrochait à la vie. Il finit par saisir un de ses bras et le tira en le faisant tomber au sol. Par Merlin ! Qu'est-ce que c'est cette manie de me sauter dessus ?! pesta-t-il d'un air sombre.

En voyant le jeune élève, Griffin prit enfin le temps de comprendre la situation un peu plus dans son ensemble. Il vit le regard plein de dégoût du gamin pour une petite créature qui prenait ses jambes à son coup avec son plateau d'argent. Le Serdaigle sentit la colère exploser en lui.

- Tu devrais avoir honte ! C'est grâce à eux qu'on a des plats délicieux à chaque repas ! Si tu les méprises autant, prépare-toi ta propre bouffe ! aboya-t-il avant de s'éloigner pour rattraper la petite créature.
Il faillit la perdre de vue dans la foule mais finit par la retrouver tremblotante derrière une colonne de glace. Celle-ci portait encore le plateau sur lequel balançait parfaitement une fine coupe d'un breuvage pétillant.
- Je suis tellement désolé. Cet enfant manque clairement d'éducation. dit-il d'une voix douce en posant une main chaude sur l'épaule squelettique de l'elfe. Tenez, laissez-moi vous débarrasser. il prit le plateau de l'elfe et sa coupe. Il fut surprit un instant par le poids de l'argent que portait ces petits bras frêles.
L'elfe le regarda avec de grand yeux brillants emplis de surprise. Puis, il fini par lui offrir un grand sourire avant de s'éclipser dans un petit claquement.

Griffin se retrouvait maintenant avec un plateau et une coupe qui ne l'inspirait pas vraiment. Jouant le jeu, il se dirigea vers les tables où étaient assises quelques personnes. Sans réfléchir, il se dirigea vers la plus proche.

- Une coupe de... euh... Un coupe ? offrit-il poliment.

Il se rendit compte un peu tard que la fille qu'il servait était justement "la petite gothique" qui lui avait aussi sauté dessus. Elle ne faisait vraiment gothique sur le moment. Très peu de maquillage, un simple T-shirt gris et un pantalon noir. Même sa coiffure semblait avoir moins de caractère que d'habitude. C'était peut-être la raison pour laquelle Griffin ne l'avait pas tout de suite reconnu.
Bien que c'était la jeune fille qui jurait avec le cadre festif de l’événement, Griffin ne put s'empêcher de se sentir un peu ridicule à côté d'elle. Les costards n'étaient pas son truc et le faisait sentir comme un pingouin sur la banquise.

- Je... Je m'appelle Griffin Whide. On s'est déjà euh... très brièvement rencontré en cours d'histoire ? C'est pas grave si tu ne t'en souviens pas. Sache juste que je suis pas un serveur. Enfin pas vraiment. Il faut peut-être que je me débarrasse de ce plateau et peut-être de ce costard pour que ça soit plus crédible. dit-il d'un ton un peu timide.

- Je peux m'asseoir ? demanda-t-il poliment.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Mar 12 Aoû - 19:58


Qu’est-ce qu’elle foutait là ? Sérieusement ? Un bal…Bon ok y avait le côté intéressant du truc avec la petite fête foraine qui se trouvait dans le parc mais quand même. Et puis surtout qu’est-ce qui lui avait prit d’accepter ce stupide paris ? Bon...Ok…Ca fait quand même quelques galions facilement gagné. Bien qu’elle n’était pas spécialement habituée des robes de soirées ce n’était pas le genre de chose qui la mettait mal à l’aise, ce qui l’emmerdait en réalité c’était de se "mélanger" aux autres. La dernière fois qu’elle était allée à ce type de manifestation, elle s’était retrouvée avec un gamin lui hurlant dessus soudainement. Maintenant qu’elle était habillée, coiffée et maquillée, c’était le moment d’y aller. Les talons claquants sur le sol du château, elle retrouva bien trop rapidement à son gout la grande salle et les gens déjà présent. Reconnaissant d’un coup d’œil Griffin, ce mec l’exaspérait, toujours à la juger et lui faire part de ces foutus jugements d’ailleurs, ils auraient pu bien s’entendre pourtant, Zoya ne s’en était jamais cacher, le jeune homme était plutôt bon et il fallait bien avouer qu’elle avait cette mauvaise manie de trouver attirant ceux qui étaient capable de sérieusement l’emmerder…

Se dirigeant directement vers les boissons en espérant comme une idiote qu’elle trouverait de quoi noyer ses pensées, elle rejoint brièvement Amy le temps de prendre un verre et de s’en éloigner. C’était triste à dire, mais cette fille lui foutait le bourdon, c’était étrange de la voir déambuler quand tout le monde ici avait lu les journaux annonçant sa mort. La sensation lui paraissait trop étrange, et puis surtout, elle consommait bien assez de substance pour voir sur la tronche de la blonde qu’elle se laissait actuellement aller à ces mêmes vices. Les gens qui dépriment, c’est contagieux et valait mieux pour elle qu’elle les évite. C’est là que son regard se posa sur Ada…Enfin…Elle eut un peu de mal à la reconnaître honnêtement, sérieusement, t-shirt jogging ? Elle connaissait assez bien la demoiselle pour savoir que si elle ne se serait probablement pas accoutré comme les autres filles du château, elle aurait profiter de l’occasion pour sortir sa meilleure tenue, être 100% elle-même, allier classe et excentrisme, c’était pour ça qu’elle l’adorait, mais là, elle ne la reconnaissait absolument pas. Son radar à emmerde se mettant à sonner frénétiquement dans sa tête, il s’accentua à l’approche de Griffin.

Bon ok, c’était un chouette gars et honnêtement elle aurait préféré qu’Ada lui dise qu’elle était tomber amoureuse de lui plutôt que le psychopathe qui servait d’ami à Saïd mais malgré tout…S’approchant rapidement de sa meilleure amie, elle esquissa un sourire à Griffin du genre « Oui je vous interrompt et alors ? » avant de se tourner vers Ada.


« Toi aussi t’as trouver un plan pour gagner des galions facilement ? »

Objectivement, il n’y avait que deux explications possibles à l’accoutrement pyjamatesque de son amie : la déprime ou le pari. Et comme expliquer il y a peu, Zoya croisait les doigts pour que ça soit le pari plutôt que la déprime. Mais même s’il s’agissait de la première option, la serdaigle tenterait de rapidement faire changer ça, Ada, contrairement à Amy, était son amie. Elle reposa ses yeux sur Griffin, fallait avouer que malgré tout, elle n’était pas spécialement douée pour réconforter les autres, Zoya arrangeait ses problèmes de trois façons différentes, le sexe, l’alcool ou la violence et surtout elle arrangeait ça par elle-même généralement. Bref, son regard aurait presque pu sembler à un appel à l’aide masquer pour être soutenue dans sa mission : remonter le moral de son amie.

Sa robe:
 

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ada Bethney

avatar

Serpentard


Messages : 49
Date d'inscription : 18/11/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Sam 30 Aoû - 21:43

Ada Bethney

La fille décalée



Ada regarda avec un air ahuri le petit Elliot s'exciter pour un elfe de maison. Décidément, toujours aussi exubérant le môme. Et pourtant sa moue se déforma en sourire qui s'élargit petit à petit. Mine de rien, Elliot dégageait cette énergie qui était toute aussi agaçante qu'attrayante. Et pourtant, elle cligna les paupières en reconnaissant la personne qui se retrouvait avec le gamin sur le dos. Griffin. Elle sentit ses lèvres trembler et du se retenir de bondir pour le serrer dans ses bras. A la place, elle resta sur son siège sans bouger, à les observer. Griffin réprimanda Elliot qui avait eu un comportement inadmissible avec le pauvre elfe. Le Serdaigle débarrassa la petite créature et s'approcha des tables pour faire le service. Ce qui amusa beaucoup la brune, notant ce contraste avec le Griffin bourru qu'elle connaissait. Elle se doutait que la lycanthropie était un facteur primordial qui était à l'origine du changement de caractère de ce grand frère protecteur qu'elle aimait temps. C'était pourtant drôle de le voir aussi aimable et serviable, si bien qu'elle laissa échapper un petit rire jusqu'à que Griffin se tourne vers elle. Ce dernier n'avait pas l'air de se sentir bien à l'aise, et se présenta avec timidité. Le sourire d'Ada avait disparu de ses lèvres bien qu'elle buvait chacune de ses paroles.

« Oui, tu peux t'asseoir. » Fit-elle en lui débarrassant le plateau qu'elle posa sur la table, avant de se retourner vers lui. « Tu es toujours moins ridicule que la fille qui vient au bal en survêtement. Et oui je me souviens de toi, et figure toi que comme mon savoir est immense, je savais même déjà qui tu es ! Tu peux m'appeler Badass si l'envie t'en prend ! »

Elle avait parlé avec son naturel habituel, mettant en avant son côté un peu décalé, bien que son humeur n'y était pas. Après tout, c'est Griffin Whide, la personne la plus importante pour elle, alors elle peut bien se permettre de rester elle même. Elle lui adressa un petit sourire, avant de remonter ses jambes contre elle, les entourant de ses bras, en posant son menton sur ses genoux.

« Tu sais Griffin, tu me ma... »

Elle ne pu terminer sa phrase, car c'est à ce moment là que Zoya décida d'intervenir avec des paroles sarcastiques mais pas méchantes pour autant. Zoya n'était de toute façon jamais méchante avec elle, aussi étrange que cela puisse paraître. Par ailleurs, une pointe d'inquiétude se faisait entendre derrière son humeur, et elle perçu également le regard qu'elle lança à Griffin, cherchant de l'aide. Elle poussa un profond soupire à fendre l'âme, sa mauvaise humeur grimpant en flèche, avant de se lever.

« Laissez tomber. Je n'ai rien à faire ici. Bonne soirée. »

La brune quitta la grande salle sans demander son reste, retournant dans sa salle commune. Sur son chemin, elle croisa l'objet de ses sombres pensées et le foudroya du regard, sans pour autant s'arrêter. Une fois dans les dortoirs, elle s'assit sur son lit en soupirant une nouvelle fois. A vrai dire, l'excitation qu'elle avait ressenti à son arrivé en voyant les drôles d’événements avait vite diminuer. Il faut dire qu'elle n'avait jamais voulu mettre les pieds à Poudlard à cause de sa condition de vie. Livrée à elle même, elle avait fuit les familles d'accueil, vivant dans les rues, squattant le bar de son cher nain Theon. C'est d'ailleurs là qu'elle avait envie de se réfugier pour le moment. Ce lieu rassurant dans lequel elle avait passé tellement de temps. Beaucoup considérait Poudlard comme une maison, après tout il y avait un fort travail d'équipe pour faire gagner sa maison à la fin de l'année. Mais ce n'était pas le cas d'Ada. Son foyer c'était chez Theon, ainsi que chez Griffin depuis quelques années maintenant. Bien que le château était immense, elle se sentait toujours enfermée et ne supportait pas ça. La jeune femme aurait aimé appeler Griffin et lui demander de venir la récupérer. Mais elle savait que ce dernier avait maintenant beaucoup de travail et qu'elle ne pouvait pas se permettre de le déranger par caprice.

Ada regarda son visage à travers le miroir, en soufflant. Ou était passée sa fierté ? Il faut croire qu'Evan Rosier s'en était débarrassé dans le cachot. Et pourtant …. Elle revoyait le sourire maladroit et timide de Griffin. Ada n'avait jamais vraiment chercher la compagnie, et il faut dire que son Loupiot et Zoya sont des rencontres plutôt uniques dans sa vie. Et les deux sont ici, alors … Alors de quoi pouvait-elle se plaindre ?

Non, elle ne pouvait pas se laisser aller. La brune prit son air déterminé avant de se lever brusquement. Elle allait aller à se fichu bal !!! Non mais oh !!! Elle attrapa une robe noire, s'attacha les cheveux, se maquilla et mit quelques bijoux. Elle prit ses chaussures à talons et hop, la voilà de nouveau dans la grande salle. Elle s'approcha de Zoya, lui fit un clin d'oeil avant d'attraper la main de Griffin pour le tirer de force.

« Toi, viens danser ! »


Spoiler:
 



code by biscotte

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Prewett

avatar

Serdaigle


Messages : 10
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Dim 31 Aoû - 11:04

Killian Prewett

Le fils d'un héros



J'y crois pas !!! J'y crois pas !!! J'y crois pas !!! Les jumeaux, j'en suis sur que c'est une de leur stupide blague !!! Ils devaient savoir quand est-ce que j'allais sortir de la salle commune des Serdaigle à la minute prêt !!! … Non non, je ne suis pas parano ! Je suis sur que c'est ça ! Bref, pour en revenir à la petite histoire, j'avais décidé de me rendre à ce bal, un peu comme tout le monde vous allez me dire. D'ailleurs j'avais entendu Griffin et Fabian discuter entre eux. Si le premier était parti, le second n'était pas trop enchanté de venir à ce bal. Parfait, donc si mon futur père n'y allait pas … Bah moi je pouvais y aller !! …. Sans lui tomber dessus ! Génial, ma vie est parfaite !! Ou presque !!! Le sourire aux lèvres, je me rendis dans le dortoir pour me changer, optant pour un simple costard …. Si je ne pète pas de câble entre temps, j'allais ce soir jouer le rôle du gentil préfet en chef …. Je posais un regard sur le sachet de pilules posé sur mon lit. Nop, ne tentons pas le diable. La pleine lune était passée, normalement, je n'avais pas besoin de calmant. Normalement. Je sortis en rasant les murs. Ne change pas d'avis, ne viens pas ! Ne change pas d'avis, surtout ne viens pas! Je jetais un rapide coup d'oeil dans les chambres d'à côté. Le blond était toujours dans son lit, jouant avec la balle fluorescente. Ouf !! … C'est le moment de se barrer ! J'accélérais un peu le pas pour arriver jusqu'à la salle commune et au moment où j'ouvris la porte pour sortir …. un truc plein de sang me tomba dessus.

« AAAAAAAAAAAAAaaaaaa ….. ah ! PUTAIN LES CONS !!! »

Comme à chaque fois que je voyais du sang, je paniquais, pris d'un vertige, en me débattant pour faire tomber cette chose par terre. Cette fichue phobie du sang était vraiment contrariante !! Mais bordel de merde, qu'est-ce que c'est que ce truc ? En me penchant – de loin – je me rendis compte que c'était un petit squelette en caoutchouc recouvert de faux sang ! Putain !!! Ca c'est signé Weasley !!! Y'a que ces crétins pour mettre leur nez de partout et trouver cette horreur ! Et maintenant ma chemise avait quelques charmantes taches rouges ! Ils n’arrêteront donc jamais ? Je repris les escaliers qui donnaient au dortoir, en tapant des pieds.

« Non mais quels guignols !! » criais-je en claquant la porte du dortoir de ma session. Moi qui voulait être discret, c'était loupé. Le dortoir de la promotion 76 était juste à côté. Mais ce n'est pas de ma faute, ce sont ces crétins de jumeaux aussi !

Je me changeais rapidement en continuant de râler et pester contre ces deux idiots qui devaient être bien fier de leur blague stupide. Je suis sur que m'avoir entendu crier les a fait jubiler ! Je les imagine bien caché dans le couloir à observer en pouffant dans leur manche. Et cette idée m'énervait encore plus. Bande de petits cons !!! Enfin, je les aime bien mes cousins, mais parfois ils sont un peu trop …. trop.

De nouveau paré pour aller au bal, je soupirais avant de quitter le dortoir sur la pointe des pieds … et courir hors de la salle commune jusqu'à la grande salle. Beaucoup d'élèves étaient déjà sur place. Je soupirais avant d'aller m'asseoir à une table prendre un grand verre d'une boisson étrange, pour me détendre, cherchant les frimousses rousses du regard. En faisant la moue, j'avalais une de mes précieuses pilules que j'avais prit avant de partir avant de boire une gorgée de la boisson. Finalement, ces calmants allaient servir. Puis un deuxième tient, sait on jamais !!! Je mis la main dans mon sachet pour chopper une deuxième pilule.



code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Mar 2 Sep - 9:50

Griffin Whide

(Futur) Auror Lycanthrope Protecteur


- Vraiment ? s'amusa-t-il en regardant son propre accoutrement.

Malgré l'occasion, il ne pouvait s'empêcher de penser que d'eux deux, Ada n'était définitivement pas la plus ridicule. Il se sentait comme un clown pompeux.

Il avait gardé un œil alerte pour la demoiselle ces derniers jours. Il avait eu le loisir de voir plusieurs accoutrements, tous plus étranges et intriguant les uns que les autres. C'était la première fois qu'il la voyait dans des habits que lui-même aurait qualifié de normaux. Griffin ne savait pas vraiment quoi penser.
D'un côté, il la trouvait moins intimidante, plus accessible, comme si un style vestimentaire similaire pouvait les rapprocher. Même si ce soir là, c'était lui qui était complètement à l'ouest.
Mais d'un autre côté, il trouvait qu'elle renvoyait une image plus triste que d'habitude. Comme si l'idée de cette soirée avait aspiré toute volonté de se faire belle et d'assumer son style électrique habituel. Elle s'était abandonnée à la normalité.

Il l'observa doucement avec un petit sourire et se garda de faire le moindre commentaire. Déjà il ne savait pas quoi dire, mais il savait aussi que commenter les choix vestimentaires d'une fille était quelque peu suicidaire.

Il fut rassuré d'entendre qu'elle se souvenait de lui. La possibilité que la jeune fille l'ai prit pour un poney se baladant bêtement dans une salle de classe d'histoire de la magie lui avait effleuré l'esprit. Mais contrairement à ce que Griffin avait prit pour une démonstration spontanée de joie et d'excitation, le geste était justifié.
Griffin l'écouta sans vraiment comprendre au début, appréciant seulement l'enthousiasme naturel de la jeune femme qui émergeait à nouveau. Mais rapidement un déclic se fit dans son esprit. Elle parlait de son futur lui. La curiosité explosa dans tout son être.

- Vraiment ? M- commença-t-il plein d'enthousiasme sans entendre les derniers mots d'Ada, mais tout comme elle, il fut interrompu par l'arrivée de Zoya Horlov.

Griffin ravala son excitation dans une petite moue déconfite. Vu l'expression de la nouvelle arrivante, elle savait très bien qu'elle n'était pas forcément la bienvenue. Mais elle s'en fichait complètement.
Griffin n'avait rien contre Zoya contrairement à beaucoup d'autres élèves. Malheureusement la jeune Serdaigle n'était vraiment pas facile à approcher et étrangement, elle semblait même grandement apprécier être considéré comme le mouton noir du troupeau. Les premières années, son attitude avait pu susciter de la curiosité et de la compassion, mais en dernière année elle semblait juste être devenue transparente.
Le Serdaigle ravala sa frustration en se rappelant que les deux demoiselles se connaissaient et semblait même amies. Il esquissa même un sourire maladroit lorsque Zoya l'appela silencieusement au secours pour remonter le moral de son amie. Elle semblait aussi être au courant qu'égayer une personne n'était pas son fort.

Griffin tenta de trouver quelque chose mais bizarrement l'arrivée de Zoya avait enlevé toute spontanéité à la situation. La Serpentarde comprit leur petit manège et sembla s'en vexer. Soupirant un grand coup, elle s'en alla s'en laisser de chance au deux autres de s'y opposer.

Ce fut au tour de Griffin de soupirer longuement. Du coin de l’œil, il vit le verre encore plein qu'il avait prit de l'elfe de maison avant de venir à cette table. Il le prit et l'engloutit cul-sec. Il grimaça, surprit par le goût de barbe-à-papa mentholé sucré et pétillant. Bien sûr, il n'y avait pas d'alcool pour l'aider à apaiser la situation.

Il observa alors Zoya qui elle aussi avait changé de look pour l'occasion. Ainsi accoutrée, elle semblait aussi s'être abandonnée à la normalité. Mais son regard d'acier, sa bouche pincée et ses sourcils agressifs, eux, était toujours présent. Griffin se retint de lui dire que son amie n'aurait pas eu besoin d'être égayée et ne serait pas partie, si elle n'était pas venue.

- Tu es très jolie. dit-il en détournant le regard. C'était bien évidemment un compliment, mais son ton quelque peu sombre et froid gardait un écho discret de reproche.

Et c'était tout, Griffin ne se força pas à trouver autre chose pour faire la conversation. Les années lui avait apprit que ce n'était de toute manière pas la tasse de thé de sa camarade. Observant le reste des élèves d'un air discret, il ne regarda même pas si celle-ci resterait à cette table.

Fabian n'était pas là, Ada était partie et Griffin se demandait vraiment ce qu'il faisait là. Au bout d'un moment le regard du jeune homme se posa sur le professeur McGonnagal qui papotait joyeusement dans un coin de la salle avec Mme Pomfresh. Avec une moue indécise, le jeune homme envisageait de plus en plus se joindre à elles. Après tout pourquoi pas ? Leur rôle de professeur n'éliminait pas leur statut d'être humain capable de conversation divertissante.

Heureusement, une poigne déterminée vint le tirer de ses rêveries sur la piste de danse. Surprit et un peu perdu, Griffin eu besoin d'un certain temps avant de reconnaître la jeune serpentarde qui s'était éclipsée plus tôt. Maintenant maquillée, parée et vêtue d'une petite robe noire, elle avait reprit du poil de la bête. Griffin savait très bien quoi en penser cette fois. Elle resplendissait.

- Tu es vraiment... euh... très... très Badass ! s'exclama-t-il au dessus de la musique avec un grand sourire avant de la prendre par la taille et l’entraîner dans une danse joyeuse.

Tenue de Griffin:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Mar 2 Sep - 15:29

Fabian Prewett

Futur mari et père


La porte se referma derrière Griffin, laissant le silence tomber dans la chambre des Serdaigles. Allongé sur son lit, Fabian continuait de lancer la petite balle fluorescente, perdu dans ses pensées.
Ses pensées ? Il savait qu'il y avait la fête de Noël pour laquelle il avait bataillé pour trouver un costard. Il savait que Griffin y était allé sans vraiment le vouloir parce qu''il avait été celui qui l'avait convaincu de venir. Le pauvre devait sûrement être entrain de l'attendre sur une chaise dans un coin de la grande salle. Il savait qu'il n'avait pas l'intention de rester dans sa chambre comme un autiste.
Pourtant, la petite étincelle qui s'allumait lorsque la balle se mettait à tourner dans l'air, la légèreté qu'elle lui communiquait en s'élevant et la satisfaction qu'il éprouvait à la rattraper au creux de sa main pour la lancer à nouveau, tout cela l'hypnotisait complètement.
Bien sûr, Sarah était dans ses pensées. Jouait-elle aussi avec ce stupide gadget qu'il lui avait refilé faute d'avoir réussi à lui gagner cette peluche de Boursouf ? Où était-elle en ce moment ? Qu'aurait-elle porté à cette soirée ? Une robe bleue pour aller avec ses yeux ? Aurait-elle porté le collier qu'il lui avait offert le Noël dernier ?

Finalement c'était comme si Fabian était allé à la soirée. Il aurait rejoint Griffin et l'aurait poussé sur la piste de danse d'un coup de coude. Il aurait prit un verre au bar en rigolant dans son coin. Puis Sarah serait entrée, plus ravissante que jamais et l'aurait directement repéré dans la foule pour le rejoindre. Elle aurait fait de son mieux pour faire comme si elle était à l'aise, parlant de la musique et de la décoration. Mais Fabian savait que la seule chose qu'elle attendait était ce qu'il fit. La prendre par la taille et susurrer dans son oreille qu'elle était merveilleuse. Elle aurait gloussé et lui aurait déposé un bisou furtif et maladroit sur le coin de la bouche avant de le tirer sur la piste de danse.
Ils tournoyaient ensemble, leurs pas synchronisés, oubliant le reste du monde. Parfois il la surprendrait en la tirant un peu plus fort contre lui et elle laisserait échapper un petit cri de surprise et-

« AAAAAAAAAAAAAaaaaaa ….. ah ! PUTAIN LES CONS !!! »

Fabian sursauta et son jouet lui échappa des mains. Sautant sur ses pieds, il se précipita à l'extérieur pour voir la cause d'un tel raffut.
Il aperçu un jeune homme sur le chemin de la fête, tâché d'un liquide ressemblant à du sang. Sur le sol devant lui gisait un petit squelette en caoutchouc ensanglanté. Furieux, la jeune victime rouspéta en remontant les escalier jusqu'à sa chambre. Fabian se camoufla légèrement derrière la sienne et attendit d'entendre l'autre élève claquer la porte pour pouffer de rire.
Le pauvre avait dû longuement se préparer pour la soirée. Tout ces efforts anéantit par une farce stupide. Fabian aurait piqué une crise de colère digne d'une beuglante, mais comme cela ne le concernait pas, il se contenta d'en rire dans son coin.

Certains ont confondu Noël et Halloween, apparemment. s'amusa-t-il en se redirigeant vers son lit.

Du regard, il chercha la balle qui lui avait échappé. Ne la voyant pas, il comprit qu'elle avait dû rouler sous un des meubles. Fabian grommela, se mettant à quatre pattes pour chercher. Apercevant le jouet sous sa table de chevet, il galéra un peu pour l'attraper et c'est finalement avec un sourire triomphant qu'il la récupéra.
Mais son regard se porta alors sur son costard posé sur la table de chevet. Un nouveau regard vers la balle lui arracha un soupir de résignation. Il était vraiment pathétique.

Se décidant enfin à bouger, Fabian s'habilla rapidement. Il ne mit pas autant de soin que Griffin dans sa préparation mais après tout, ce n'était pas comme s'il voulait se faire beau pour quelqu'un en particulier. Il glissa la chaîne en or blanc que lui avait offert Sarah sous son col de chemise et la petite balle fluo dans une de ses poches. Se passant une main dans ses cheveux blonds, il vérifia une dernière fois dans le miroir qu'il était tout de même présentable. Ce noir et ce blanc, il avait l'air d'une table d'échec ! Avait-il vraiment laissé Griffin sortir ainsi ? D'un coup de baguette il teinta son ensemble d'une douce teinte bleutée. Ah bien mieux.

Satisfait du résultat, Fabian sortit de sa chambre et se dirigea vers la grande salle où les festivités avaient déjà sûrement commencé. Ce n'était pas plus mal, Fabian préférait toujours arriver au moment où l'ambiance était déjà bien animée. D'un pas rapide, il ne perdit pas son temps à admirer les divers décorations qui ornaient les couloirs du château et se laissa guider par le son étouffé de la musique.

Un petit sourire anima le visage du jeune Prewett lorsqu'il pénétra dans la grande salle. La fête battait son plein, les gens dansaient, d'autre mangeaient et riaient dans un coin de la salle. Cherchant Griffin du regard, Fabian pensa le trouver grognon et morose dans un coin mais ne trouva collant à cette description, que le jeune homme colérique qu'il avait aperçu chez les Serdaigles. Cherchant un peu mieux, Fabian fut surprit de le trouver sur la piste de danse avec la petite gothique. Il les observa avec un sourire fier et attendrit. Ce n'était peut-être pas plus mal qu'il ne soit pas venu avec Griffin.

Fabian voulu féliciter son ami pour avoir ôté le balai de son arrière train et faire connaissance avec cette étrange créature qui occupait ses pensées ses derniers jours, mais à les voir si heureux à se dandiner sur la musique, il préféra les laisser seuls pour l'instant. Instinctivement, il se dirigea alors vers son camarade de maison encore inconnu, assit dans un coin de la salle. Il  fronça les sourcils en l'apercevant gober une pilule mais continua son chemin. En le voyant en prendre une autre au moment où il arrivait le poussa cependant à l'arrêter et saisir son sachet un peu brusquement.

- Ça ira comme ça tu crois pas ? dit-il d'un ton un peu sévère.

Le jeune homme observa le sachet mais aucune étiquette ne permettait de savoir de quoi il s'agissait. Fabian fronça un peu plus les sourcils. Puis, sans explication, il fourra le sachet dans sa poche et s'assit à côté du Serdaigle.

- Y a plein de chose de prévu pour s'amuser ce soir. Je pense que tu peux t'en passer. En attendant, je vais les garder pour toi. annonça-t-il d'un ton et d'un regard qui ne donnait pas le choix.

Fabian n'était pas préfet. Il n'était pas assez rigoureux et impliqué pour cette tâche. Griffin en revanche, était taillé pour le job, un vrai défenseur de la justice, leader compréhensif qui savait pourtant se montrer autoritaire. Cependant il n'était pas rare que Fabian glisse plusieurs idées à l'oreille de son ami préfet pour s'assurer que tout aille bien dans la maison des sages.
Certains se plaignait qu'il faisait trop froid ? Des livres étaient égarés ? La lumière trop faible pour étudier la nuit ? Les coussins trop durs ? Les rideaux trop fins ? Fabian était toujours là pour entendre les moindres plaintes des gens et les reporter à Griffin. Et ce dernier était bien obliger de s'assurer que tout était réglé ou il était sûr de voir le blondinet faire un scandale. Leurs amis aimaient comparer Fabian à la maman poule de la maison et Griffin au père concilient.

Et maman poule n'aime pas les histoires de drogue. Vous pourrez le demander à Zoya Horlov sur qui Fabian ne se lasse jamais de hurler. Bien sûr, en bonne ado rebelle, elle n'en a strictement rien a foutre. Heureusement pour Killian, il n'aurait pas à subir la colère du Prewett car lors qu'il amènerait le sachet à Mme Pomfresh, elle reconnaîtrait rapidement les cachet comme des calmants. Néanmoins, pour l'instant, Fabian sentit une moue sévère grimper sur son visage.

- Par contre je peux t'aider à trouver les coupables pour l'histoire du squelette si tu veux. ajouta-t-il néanmoins. Oh et pardon, moi c'est Fabian. Prewett. Serdaigle. Comment ça va ?

Tenue de Fabian:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Prewett

avatar

Serdaigle


Messages : 10
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Mar 2 Sep - 19:10

Killian Prewett

Le fils d'un héros



Renfrogné comme à mon habitude, je continuais de grommeler dans ma barbe, lorsque subitement, une main attrapa mon bras, alors que je m’apprêtais à prendre un second calmant. Je levais mes yeux furieux, prêt à hurler à plein poumons sur cet inconscient qui osait m'empêcher d'aller mieux, mais il s'avère que cette personne en question n'était autre que … Fabien Prewett. Je me figeais brusquement, me sentant soudainement bien raide et devant sa réprimande, je ne pouvais m'empêcher de rougir, bien malgré moi. C'est ce qui s'appelle être prit la main dans le sac ! Par la mauvaise personne. Pourquoi de toutes les personnes qu'il y avait ici, il a fallu que ce soit justement mon père ? C'est dingue ça, cette poisse me traîne réellement aux baskets. Par la barbe de Merlin ! Je lui aurais bien hurlé que je n'ai aucun compte à lui rendre, mais il se trouve que si justement. Indirectement. Et puis je ne me vois pas parler ainsi à mon idole et père. Je me me mordis les lèvres, frustré !

« … Ce sont des calmants. » me sentais-je obligé de préciser.

Je savais que je n'étais pas dans l'obligation de me justifier et que de toute façon, il ne me croirait pas, mais je n'avais pas pu m'en empêcher. De toute façon, si jamais il part vérifier, il verra que ce n'était pas un mensonge. Je l'ai déjà vu hurler sur Zoya, ce qui me faisait bien marrer mais si jamais c'est mon tour, là, ce sera tout de suite moins drôle. C'est une chance qu'il n'y ait que des calmants dans ce sachet, parce que si c'était autre chose …. Il allait falloir que je sois plus vigilant. Entre les calmants et les médicaments pour rester éveiller que je prend en sur-dose, déjà ça, je doute qu'il l'accepte … Donc s'il a vent qu'il y a d'autres produits illicites …. Oh puis oooooh !!!! Il n'a rien à me dire, ce n'est pas mon père !!!! … Enfin si ! Mais il ne le sait pas ! Donc pas de panique ! Du moment qu'il ne capte pas le lien qui nous uni, tout ira bien ! Joue là sérieux, mon Kilou !!

Fabian lui fit la morale sans être désagréable pour autant. Il garderait le sachet et ajouta qu'il y avait de quoi s'amuser sans avoir recours à ces pilules. Il y avait quelque chose de sévère et pour autant bien veillant, dans son regard. Je le fixais un moment, bien que je savais que ce regard réprobateur, il l'avait pour tout le monde, et pourtant … Ce n'était pas désagréable. Non non, je ne suis pas maso,  C'est juste que je n'ai pas l'habitude.

Soudainement un peu mal à l'aise, je toussotais pour finalement attraper deux boissons au hasard et lui en tendit une. De plus c'était vraiment indigne d'un préfet en chef. Normalement c'était à lui de faire la police, pas aux autres. Je poussais un petit soupire. Ce n'est pas que je prend plaisir à provoquer, mais il faut dire que mon statut de lycan m'avait poussé à prendre des médicaments puisque je ne voulais pas de la potion tue loup. Et du coup … Bah j'avais développé une certaine addiction qui m'avait rendu plus au moins instable. Je savais que je risquais de péter un boulon quand j'étais un peu trop drogué, mais ce soir là, ce n'était pas le cas. Je croisais une nouvelle fois son regard sévère avant qu'il ne change de discussion pour se présenter et me proposer de trouver les coupables de cette stupide blague. Ainsi donc, il l'avait vu … Rah la honte !

Non mais je sais qui tu es mec, on s'est déjà vu, j'ai vomis sur tes pompes, tu ne t'en souviens pas ? Et accessoirement tu es aussi mon futur et défunt père. Ouais mais non, je vais peut-être évité de lui dire ça. Je poussais un soupire à fendre l'âme, un brin contrarié.

« Non mais laisse, je sais qui c'est. Mes imbéciles de cousins, ces deux farceurs de Weasley. Y'a que ma tante Molly qui est à peu prêt normale. Eux, ils ont le cerveau détérioré ! »

Oui parce que Molly est un peu comme mon père niveau caractère. Donc elle est forcément bien et ….... Et boum ! Je me rendis soudainement compte de mes propos !! Oh merdeuuuuuuuuh !!!!! Putain !!! J'ai VRAIMENT foiré là !!! Bah oui parce que si Molly est ma tante, ça veut dire que je suis forcément le fils de Gideon ou Fabian Prewett !! MERDE MERDE MERDE !!! T'es con Killou. Je restais figé sur ma chaise. Euuuuuh qu'est-ce que je fais maintenant ? Ouais, non !!! On va faire comme si de rien était … Peut-être qu'il n'a pas remarqué, pas fait le rapprochement. Allez Killian, agit naturellement !!! Je bus une gorgée de ma boisson, buvant avec peut-être un peu trop de self-contrôle, qui était tout sauf naturel, les yeux tourné vers lui. ….. Non laisse tomber, il sait tout, tu dois démentir, vite vite vite !!!

« Je …. Je …. Je suis Killian Pr-Weasley …. Oui, je suis le fils du petit frère d'Arthur Weasley …. Tu ne le connais pas encore, parce qu'il n'est pas encore né …. »

Okey c'est carrément illogique, car si le soit disant petit frère n'était pas né en 76, ça voudrait dire qu'il serait actuellement légèrement plus âgé que moi, et il ne risquait donc pas d'avoir un enfant de 17 ans …. Totalement pas crédible … Okey je fais un mauvais menteur.

« …. Okey c'est un mensonge … En fait je suis le fils de Gideon .. ; Tu ne le connais pas encore parce que … En fait si c'est ton frère mais …. euuh ….. Ce n'est pas …. Oh regarde, un hibou !!! »

Diversion de merde ! Je n'ai même pas le temps de disparaître sous la table. Là je suis grillé c'est mort. Même pour Gideon ça ne fait pas sincère sinon je n'aurais pas cherché une explication bancale.



code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Mer 3 Sep - 15:47

Fabian Prewett

Futur mari et père



L'élève paru surprit et quelque peu déconfit d'avoir été prit sur le fait. La meilleure réaction pour susciter assez de compassion chez Fabian pour qu'il ne fasse pas plus de scandale. Le jeune homme lui fit remarquer qu'il n'avait saisit que des calmants. Fabian acquiesça simplement d'un air sévère, il vérifierait ça par lui-même avec Mme Pomfresh.

Fabian accueillit le verre qu'on lui tendit avec un petit sourire. Il savait que c'était une façon de l'apaiser et de gagner ses faveurs. Il n'avait pas l'intention de rendre le sachet au blondinet avant de s'assurer de la nature des cachets, mais il apprécia tout de même le geste et sirota doucement le cocktail. Pas d'alcool, mais un goût subtil de rose et de menthe. Pourquoi pas.

Le Serdaigle laissa échapper un petit rire devant la mine déconfite qu'eu son camarade en se rendant compte que la farce qu'on lui avait faite avait eu un témoins.

- Des Weasley hein ? remarqua-t-il d'un air amusé.
Fabian connaissait Billius et Arthur était un bon ami de Molly. Ils avaient aussi un autre frère plus jeune. Bien qu'ils faisaient de leur mieux pour cacher leurs passions plus loufoques les unes que les autres, cela crevait les yeux que l'espièglerie coulait dans leurs veines.
- C'est marrant, ma soeur s'appelle Molly. remarqua-t-il d'un air distrait en prenant une nouvelle gorgée de son cocktail. Bien franchement Fabian n'était pas très concentré sur la conversation qu'il tenait juste pour passer le temps.
Ce qu'il remarqua par contre, c'est à quel point son interlocuteur s'était soudainement mis à stresser. Intrigué, il se retourna vers lui. Son regard interrogateur suffit à faire exploser le jeune homme en explication. Ses révélations ne purent laisser Fabian indifférent.

- PAR MERLIN C'EST VRAI ?? hurla-t-il sans s'en rendre compte. Heureusement, la musique était assez forte pour que cela n'attire pas vraiment l'attention. Non mais je connais Arthur Weasley, c'est un bon ami de ma soeur ! Et son petit frère je le connais je- ! Hmm... C'est quoi son nom déjà !
Fabian se donna des petits coups de poings sur la tête en tentant de se rappeler du nom de ce petit rouquin. Il l'avait croisé plusieurs fois en rendant visite à Bilius pendant l'été mais pas moyen de se souvenir de son nom. Il se souvenait bien mieux d'Arthur par contre et-

- NON D'UN DRAGON A PLUME !!! Tu as dit- Tu as dit "ta tante Molly" ? Mais alors si tu es le fils du frère d'Arthur... OOOOOOOOHHHHHHHH !!!!!! JE LE SAVAIS ! MOLLY CETTE CACHOTTIERE!!! s'excita-t-il en sautillant comme une sauterelle en overdose de caféine. Ses hurlements montraient difficilement si cette réalisation le ravissait ou l'enrageait au plus haut point. Cette fois-ci plusieurs personne se retournèrent pour essayer de comprendre la cause du raffut mais l'auteur n'y fit pas attention.

- Attend attend attend attteeend !!! Mais si Molly est ta tante et que Molly ta tante est en fait Molly ma soeur. CA VEUT DIRE QUE JE SUIS GENRE TON ONCLE ?!! Bon au second degré mais... ET T'ES MON NEUVEU !!! BOUUUUSE ! T'ES-
Mais l'excitation du Serdaigle fut rapidement coupé par Killian qui lui avoua avoir mentit. Confus, Fabian s'arrêta immédiatement. Mais ce que Killian choisit de lui révéler à la place de son mensonge n'aida à calmer la situation.

- OOOOOOOooooOOOOooOOOOOOOOHHHHHH !!!!!!! OH ! OOOOHHHH ! hurla Fabian tel une alarme à incendie endiablée, incapable de former des paroles cohérentes.

Cette fois une bonne moitié des personnes dans la grande salle lui jetèrent des regards intrigués. Fabian fut obligé de ravaler son excitation pour le public et se mordit la lèvre en sautillant. Lorsque les autres se détournèrent de lui et qu'il se retourna vers Killian, celui-ci avait disparu.

- Quoi ?! Non non non ! Tu peux pas me dire ça et disparaitre ! Où est-ce que t'es ?! souffla-t-il en cherchant partout autour de lui pour repérer le petit.
Il ne le vit nulle part mais se souvint soudain de ce qu'il avait dit pour faire diversion avant de s'éclipser. Bien évidemment, il n'y avait pas de hibou, mais s'il voulait que Fabian regarde en l'air, alors...

Habilement, il se glissa sous la table et trouva Killian recroquevillé là, comme prévu. Avant que celui-ci de tente de s'échapper à nouveau, il lui attrapa le visage et le força à le regarder.

- C'est bon ! C'est bon ! Je veux juste te regarder un peu. Oh par la barbe de Merlin ! C'est vrai que tu ressemble un peu à mon frère ! chuchotât Fabian d'un ton sur-excité, un sourire immense fendant son visage en deux.

Pour les Prewett, la famille était quelque chose de très important. Un amour inconditionnel et incontrôlable pour ceux qui partageait le même sang. Malgré les disputes et les chamailleries, les membres de la famille étaient et resteraient pour toujours les personnes les plus importantes au monde pour eux.
Se trouver dans un monde complètement différent du sien était difficile pour Fabian parce qu'il n'avait aucun contact avec Sarah mais aussi sa famille. Il ne savait pas du tout où ils étaient et s'ils s'inquiétaient. Donc trouver par hasard un membre de sa famille qu'il ne connait pas encore et qui lui apprend en plus que ce cher Gideon est marié et avec enfant était l'une des meilleures choses qui pouvaient lui remonter le moral.

- Qui est ta mère ? Est-ce que c'est Claire ? Claire Robinson ? Oh je sais qu'il a toujours eu un sacré béguin pour Claire ! s'amusa-t-il. Il donna de petits coups poings dans le bras de Killian pour calmer son excitation, sans succès.

- Aller soit pas timide ! J'suis ton oncle quand même ! Dis-moi tout ! Oh ! Est-ce que j'ai un gamin moi aussi ? Une fille peut-être ? Est-ce qu'elle est à Poudlard ?


Tenue de Fabian:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Prewett

avatar

Serdaigle


Messages : 10
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Dim 14 Déc - 19:30

Killian Prewett

Le fils d'un héros



Mais … Mais qu'est-ce qu'il a à s'exciter comme ça, subitement ?! Je m'étais moi même perdu dans mes fausses explications, et les déductions de Fabian me paraissaient encore plus improbable. Un sursaut s'empara de mon corps lorsque soudain, il se mit à hurler avec un peu trop d'entrain. Beaucoup se retournaient vers nous ? Non mais c'était quoi ça ? Et même lorsque j'ai démenti pour dire que finalement j'étais le fils de … bah de son frère, loin de se calmer, Fabian Prewett imitait maintenant une alarme. Je grimaçais, m'échappant le plus vite plus simple sous la table, rouge de honte. Mais le blond ne tarda pas à me rattraper. Le visage soudainement agrippé, je l'entendais débiter un flot de paroles qui me paraissait sans queue ni tête, sur l'identité de la femme de Gideon. Ma patience commençait à arriver à son terme. J'attrapais ses mains pour les écarter sans ménagement de mon visage.

« NON MAIS !! C'est qui cette Claire Machin ? Je m'en fiche d'elle !!! MA MERE C'EST SARAH !! SARAH !!!! » hurlais-je à plein poumons, couvrant même sa voix.

Il s'en suivit un moment de silence, et avant qu'il ne se fasse des idées comme Gideon qui aurait piqué sa copine, je continuais d'hurler !

« Mais t'es concon ou quoi ?! Tu ne vois pas ce que j'essaye de te dissimuler depuis tout à l'heure ?! Mon nom de famille n'est pas Weasley, je suis KILLIAN PREWETT, je suis TON fils ! Le fils du grand FABIAN PREWETT, LE SEUL, L'UNIQUE LE VRAI !!! Maintenant fiche moi la paix !! »

Faisant fi de sa réaction, et de celles de l'assemblé qui nous regardait toujours, intrigué par les cries, les joues toujours rougies par la gêne et la colère, je donnais un grand coup de mains sous la table pour la renverser et me redresser. Écrasant au passage les aliments qui étaient tombés sur le sol, je m'éloignais à grands pas, les poings serrés.

M'appuyant contre un mur pour reprendre un peu contenance, je frappais doucement ma main contre mon front, pestant contre mon idiotie et mon manque de patience qui m'avait fait révéler mon identité avec un certain manque de tact. Je fermais un instant les yeux, m'arrachant pratiquement les cheveux avec les mains, râlant à voix basse. Et lorsque j'ouvris de nouveau les paupières, un coup d'oeil vers la table me fit remarquer que mon père n'était plus à sa place. Mouais …. J'ai du lui faire peur. Ainsi il ne cherchera pas à me connaître … Ce n'est peut-être pas plus mal.



code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ada Bethney

avatar

Serpentard


Messages : 49
Date d'inscription : 18/11/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Dim 14 Déc - 20:20

Ada Bethney

La fille décalée



Lorsqu'ils arrivèrent sur la piste de danse, une chanson se termina et une autre commença. Du rock où Ada pourrait aisément bouger, comme si la chance était avec elle ce soir. Un sourire rayonna sur son visage, sans avoir besoin d'être forcé. Avec Griffin, elle pouvait être elle même. Cet homme avait changé sa vie, et puis, il était sa seule famille, autrement dit, tout pour elle. Et étrangement, quelque chose lui disait que ce n'était pas avec la version adulte qu'elle pourrait s'amuser ainsi, autant d'une danse rythmé, à rire de bon cœur. Griffin était devenu plus sombre, et elle en comprenait aisément les raisons. Face à ce jeune homme, elle pouvait découvrir une nouvelle facette de lui même. Une personnalité légère qu'elle avait hâte de découvrir, et déjà un lien étrange semblait s'installer entre les deux.

Le brune bougeait au même rythme que la musique, devant lui, ne se préoccupant pas du ridicule. Ses talons claquant sur le sol, durant les quelques minutes qui suivirent, elle n'eu pas besoin de parler, pas besoin de se forcer ou de se questionner. C'est comme si tous les ennuis, toutes les peurs et toute la tristesse avait disparue pour laisser place à la magie de noël et à la présence de cette personne si importante. Elle tournoyait, sa main dans celle de Griffin, elle sautait doucement, bougeait et riait de bon cœur. Le temps semblait s'arrêter autour d'eux, comme s'il n'y avait plus personne d'autre que Griffin Whide et elle même …. Jusqu'à que les premiers cries retentirent, assez fort pour couvrir la musique. Les deux protagonistes se stoppèrent brusquement comme la plupart des personnes autour d'eux. Ada se retourna vers la direction des cries. Il ne s'agissait de personne d'autre que Fabian et Killian Prewett, qui exprimaient leur affection à leur façon. La serpentarde connaissait un petit peu Killian et elle avait eu l'occasion de voir plusieurs fois Fabien Prewett à l'oeuvre, puisqu'il était ami avec son loupiot, et qu'Ada l'avait beaucoup observé depuis son arrivé. Elle n'avait pas été spécialement étonnée en apprenant que ces deux là étaient pères et fils. En apprenant cependant que Fabian n'était plus de ce monde à cette époque, elle n'avait pu retenir un pincement au cœur et c'était demandé s'il avait un facteur sur le côté « grognon » de son loup ? Il y avait encore beaucoup de choses qu'elle ignorait sur son tuteur.

La brune haussa les épaules en regardant Griffin.

« Ton ami a l'air en forme. »

Et en tournant la tête, elle aperçu ce regard sévère, ces traits figés et ces lèvres plissées qui n'avait pas l'air de particulièrement apprécier les deux sauvages qui se donnaient en spectacle devant tout le monde. Son cœur s'emballa. Ce serpent venimeux qui aimait le calme et la noblesse. Sa main se crispa contre celle de Griffin, qu'elle serra avec plus de force, sans même s'en apercevoir.

Une nouvelle musique reprit, un slow, et Ada détourna les yeux du visage d'Evan Rosier. Sans un mot, elle attira de nouveau Griffin dans une danse, cette fois-ci plus douce et plus calme. Elle passa ses bras autour de lui, s'approchant assez prêt pour sentir les battements du cœur du jeune homme. Un fin sourire étira ses lèvres alors qu'ils dansaient sur le slow. Elle s'efforça à sortir Evan de ses pensées pour se concentrer sur son futur tuteur et presque frère. Ada ferma doucement les yeux pour poser son front contre l'épaule de Griffin.

« Je ne t'ai jamais remercié … Enfin, je ne l'ai jamais remercié, lui, d'avoir changé ma vie, de prendre soin de moi … Merci … Merci Griffin. »


Spoiler:
 



code by biscotte

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Dim 14 Déc - 22:13

Une des raisons pour laquelle elle ne supportait pas ces soirées mondaines, au-delà du fait qu’il y ait un paquet de monde insupportable, c’était la sensation que les situations s’enchainaient beaucoup trop vite pour qu’elle les comprenne. Un exemple simple, une remarque innocente et voilà que sa meilleure amie dégageait comme une furie de la soirée, laissant derrière elle la Serdaigle et son regard froid. Pourtant, elle remarqua un détail, un seul, pour piger ce qui pouvait la mettre dans cette état. Haussant les épaules, elle porta ses yeux sur Griffin. Ayant une irrésistible envie de cogner quelqu’un là maintenant tout de suite, elle ne se contenta pourtant que de parole :

« Je vois qu’on peut toujours compter sur toi… »

Il avait beau ne pas être la raison pour laquelle Ada s’était casser d’un coup mais il ferait l’affaire pour être son bouc-émissaire du moment. S’éloignant, non sans lui donner un petit coup d’épaule en chemin, elle se dirigea directement vers le buffet. Si elle savait qu’aucun alcool était servi, elle savait aussi qu’en se montrant patiente et observatrice elle trouverait rapidement quelqu’un pour pimenter un peu son ponch. Il ne fallut pas autant de temps qu’elle ne l’aurait cru avant d’observer le petit manège d’un sixième de poufsouffle. S’approchant, elle lui tendit naturellement son verre. Il l’observa, hésitant.

« M’oblige pas à me défouler sur ta gueule… »

Cherchant pas plus loin, il versa une partie du contenu de sa flasque avant de retourner retrouver sa cavalière. Ca fera l’affaire, le temps d’un verre en tout cas, soupirant, elle se demandait bien ce qu’elle allait faire maintenant. Ses yeux se posant sur les différents invités, elle cherchait un visage familier au milieu de cette foule, finissant par se gifler mentalement lorsqu’elle se rendit compte du visage qu’elle cherchait. Il ne mettrait jamais les pieds ici et il était probablement préférable qu’il ne la voit pas dans cette robe, non seulement elle aurait droit à des moqueries mais en plus il ne finirait pas l’emmerder. D’un autre côté, la soirée serait probablement plus drôle s’il avait été présent.  Cherchant un autre visage familier, il était question à présent de retrouver ce connard avec qui elle avait fait ce paris stupide, qu’elle récupère son pognon maintenant et qu’elle se casse dans la fouler.

Mais avec la foule…Autant dire que c’était presque mission impossible.

Elle s’apprêtait à quitter la fête en se disant qu’elle finirait quand même par récupérer son dut d’une autre manière, elle irait peut-être faire un tour à la fête foraine, là où y a de la malbouffe y avait Zoya pas très loin généralement. Mais en chemin, elle se demanda pourquoi cette nana lui faisait un clin d’œil…Avant de se rendre compte que cette nana, c’était Ada. Se retournant, elle était déjà en train d’embarquer Griffin sur la piste, ajoutant un peu plus de frustration et de vexation à la Serdaigle. Ce connard ne pouvait pas s’empêcher de juger ce qu’elle était, il suffisait à Zoya de croiser son regard pour lire dans ses yeux une montagne de reproche, putain ! Qu’est-ce qu’elle lui préférait à elle ? Se mordant la langue devant son excès de jalousie stupide, elle remarqua un autre sombre regard pour un autre sombre mec qui ne méritait pas l’intention de son amie. Encore lui…Ce serpentard…
Elle n’ignorait pas les sentiments que son amie nourrissait pour ce serpent, mais autant dire que si elle s’était toujours garder de juger cette histoire, elle commençait à se rendre compte tout le mal que ce pauvre type faisait et là…C’était un autre terrain…

Attirer peut-être par l’alcool, elle retrouva facilement son fournisseur de tout à l’heure, dégageant d’un geste sa cavalière, elle dansa avec lui au rythme de la musique, glissant quelques mots à son oreille, sa main se glissant dans sa veste pour lui subtiliser ce qui l’intéressait. S’éloignant dans la minute, elle retourna s’installer à une table, ruminant sa colère du moment et la noyant simplement dans l’alcool qu’elle glissait dans son verre dès qu’aucun regard de professeur ou tout autre chaperon du genre était ailleurs.


_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Dim 14 Déc - 22:54




L’ambiance montait, un groupe jouait, pas encore elle…Elle avait fini par quitter la pièce pour rejoindre l’arrière scène. Un verra à la main et la terrible envie de rendre le contenu de son estomac. Elle avait toujours ressenti cette peur avant de monter sur scène et pendant un instant, elle oubliait tout ce pourquoi elle pouvait se sentir mal. La solitude, la peur, celle de savoir que quoi qu’on fasse on finira par lâcher tout le monde. Elle avait espéré malgré tout, voir un regard réconfortant, un visage familier, un peu de soutient, quelque chose d’aussi puéril qu’un regard, un sourire, quelque chose. Mais au final, elle avait tout brisé. On l’appela, elle criait un « attend putain ! », reprenant une lente respiration, finissant son verre, elle s’approcha de l’entrée de la scène, entendant alors une jeune fille annoncé la grande surprise de la soirée, l’honneur que faisait Amy Loreens de chanter pour le bal, et une remarque maladroite sur le fait qu’ils étaient tous chanceux parce que c’était probablement l’un des derniers concert…Chassant ses sombres pensées de sa tête, elle monta sur scène, ses talons haut claquant sur le sol, elle rejoint le micro, cherchant dans la foule quelque chose qu’elle ne trouva pas.

Elle se tourna vers les musiciens qui la suivait ce soir, son regard se portant sur le batteur, un signe de la tête et ils envoyèrent la musique. La batterie cognant la première, aussitôt suivit de la guitare et de la basse. Elle laissa quelques seconde la musique imprégnée la pièce et attirer les regard avant de se mettre à chanter.


Since I met you I've been crazy
Since I've been with you I've been lost
You make everything see hazy
Love comes with such a cost


Et alors qu’elle prononçait les premières paroles de la chanson, elle ressenti toute l’ivresse que lui procurait la musique. La peur s’était évanouit pour ne laisser place qu’aux émotions à l’état brute, son corps suivant le rythme, la blonde avait toujours eu du mal à rester sur place sur scène. Provocatrice, confiante, elle semblait presque être une tout autre personne alors qu’elle se délectait de cet instant où plus rien d’autre que ça, comptait.

Have I lost my mind?

Follow me down to the river
Drink while the water is clean
Follow me down to the river tonight
I'll be down here on my knees
Follow me down to the river
Follow me down through the trees
Follow me down to the river man
I'll be down here on my knees

Nights avoiding things unholy
Your hand slips across my skin
I go down on you so slowly
Don't confess none of your sins

Have I lost my mind?

Follow me down to the river
Drink while the water is clean
Follow me down to the river tonight
I'll be down here on my knees
Follow me down to the river
Follow me down through the trees
Follow me down to the river man
I'll be down here on my knees


La musique se radoucit alors presque soudainement, laissant son corps onduler au son de la musique, elle se laissa doucement aller. Ce qu’elle avait fumé peu de temps avant ayant toujours un certain effet sur elle, il semblait n’avoir qu’elle sur scène. Pourtant, elle semblait encore chercher quelque chose dans la foule, observant chaque visage, chaque corps qui se déchaine et s’adoucit au son de la musique alors qu’elle s’approchait du micro et continuait la chanson.

When you're young you always take what you can get
Even bicycles and sprinklers get you wet
Now I know that there's a different way to die
My body breathes, heart still beats, but I am not alive

Follow me down to the river
Drink while the water is clean
Follow me down to the river tonight
I'll be down here on my knees


Se déhanchant et se secouant au son effréné qui reprenait d’un coup :

Follow me down to the river
Follow me down through the trees
Follow me down to the river man
I'll be down here on my knees

Young love as sweet as can be


La première chanson se terminait mais cela n’était pourtant qu’un début, continuant dans sa lancer, d’autre chanson suivi celle-ci.



code by biscotte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Lun 15 Déc - 0:01

Fabian Prewett

Futur mari et père

Fabian n'eu pas vraiment le temps d'assimiler toutes les informations avant que le jeune blond lui lâche une nouvelle salve de révélation. L'adrénaline et l'excitation qui bouillonnait dans ses veines l'empêchait de rester calme et de réfléchir. Il fallait croire que c'était de famille.

Fabian resta bouche bée et intrigué en entendant d'abord le nom de la mère du jeune homme. Il ne peut s'empêcher de penser à Sarah, sa Sarah qu'il avait laissé quelque par dans leur époque à eux. Il resta silencieux, son cerveau tentant tant bien que mal de relier les points et de comprendre s'il y avait réellement un lien ou si ça n'était qu'une simple coïncidence.

Killian avait dû lire la lenteur et la détresse dans les yeux de son interlocuteur car il explosa pour la deuxième fois, faisant cette fois sursauter le blond encore plongé dans ses réflexions.

Tout se passa très vite et très bruyamment, ou en tout cas pour le cerveau de Fabian qui resta figé et ahuri devant l'élève qui s'éloigna en renversant la table sous laquelle ils s'étaient réfugier.
Il se releva néanmoins, suivant le jeune homme furax du regard.

- On ne traite pas son père de concon... balbutia-t-il avant d'avoir réellement assimilé la vérité, comme si une bonne éducation de famille était inscrite dans son ADN et s'était soudainement réveillée.

Puis enfin, la lumière se fit. Lui et Sarah. Le petit Killian Prewett.

- J'suis papa... murmura-t-il, complètement illuminé.

Étrangement la vérité s'illustra dans son cerveau comme un souvenir imaginé d'un réveillon de Noël. Il se voyait rire au éclat et ébouriffer la petite tête blonde d'un petit garçon turbulent. En face de lui, Molly rougissait en se blottissant contre Arthur. Gideon faisait le pitre pour amuser le petit enfant et se aisait réprimandé par leur mère. Fabian se sentait aux anges et un sourire niai naissant sur ses lèvres en témoigna.
Dans ce rêve, il se retourna et à ses côtés il pu voir Sarah, rayonnante de bonheur.
Mais ce visage venait parfaire le tableau ne lui apporta pas au comble du bonheur. Au contraire, son visage si familier et si proche dans son imagination le ramena doucement à la réalité. Il regarda à nouveau le petit garçon mais vit à sa place Killian Prewett comme il le voyait aujourd'hui. Un jeune homme à peu près du même âge que lui.

Son sourire faiblit doucement alors et son regard se perdit dans la foule. Certains élève le dévisageait encore d'un air intrigué alors qu'il était resté debout au milieu du désastre.
Il se réveilla alors soudain et prit de malaise, il ramassa la table renversée et la remit à sa place. Il minimisa aussi le désordre et rangea un peu les éléments sur la table comme s'il rangeait ses idées.

C'était si étrange. Si difficile à accepter et pourtant si évident. Lui, Sarah et leur petit garçon. Un petit garçon à Serdaigle, frustré de ne pouvoir rien dire à son père débarqué d'un autre temps.

Fabian avait tant de questions mais aussi un étrange appréhension à l'idée d'en savoir plus. Était-il vraiment sensé savoir ce genre de chose ? Et était-ce vraiment la vérité et ce qui se profilait dans son futur ?
Cette crainte l'empêcha de chercher Killian dans la foule du regard. Après tout, que lui dire ? Que faire ?

Son attention fut alors attirée par une personne au visage familier bien que pas forcément apprécié. Ce qui fut très apprécié cependant fut la vue d'une petite fiole dont elle versa le contenu dans son verre.
Sans réfléchir plus que ça, il traversa la salle jusqu'à la table de Zoya en quelques foulée. Il marmonna quelque chose d'incompréhensible se rapprochant d'une question mais avant d'avoir une quelconque réponse ou permission, il arracha la fiole de ses mains et y prit plusieurs goulées.
Il s'attendait à la vider complètement la fiole à la deuxième longue goulée mais le liquide continua de couler dans son gosier jusqu'à ce qu'il décide de s'arrêter à la dixième. Vive la magie.

Sentant déjà sa tête s'en plaindre il se laissa tomber sur un chaise à côté de sa camarade de Serdaigle et lui refila la fiole d'un geste maladroit.

- Pardon je... J'en avais besoin. se contenta-t-il d'annoncer en retenant un relent alcoolisé.

Tenue de Fabian:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 28

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Lun 15 Déc - 13:39

Lise Parker

Semi-Lycan



Dans un coin de la salle, assise à une table dans l'ombre, seule, Lise Parker refusait comme à son habitude de se mêler à la foule. Les rares personnes qui osaient s'approcher repartaient bien vite en voyant le regard vide d'émotions de la jeune poufsouffle. Il faut dire qu'elle savait comment faire fuir les gens, et ça lui convenait parfaitement. Elle avait tout de même accepté de troquer son uniforme en optant pour une robe de soirée un peu banale.

Son livre posé sur la table, elle termina de griffonner quelques détails concernant le début de cette soirée. C'est en entendant la voix mélodieuse de son amie qu'elle accepta de fermer son livre et le dissimuler à l'aide d'un sort dans son sac. Lise se releva, son appareil photo à la main et se rapprocha de l'estrade où chantait la blonde. Amy Loreens avec qui elle n'avait toujours pas reprit contact depuis le coup de poing qu'elle avait donné à Sirius Black. L'approche de la pleine lune était un facteur non négligeable sur la raison de ce geste, mais ça, elle ne l'expliquerait pas à sa meilleure amie. Elle préférait encore passer pour une sauvageonne dénouée d'humanité.

A distance raisonnable, mais assez pour faire de bonnes photos pour le journal de l'école, les photos défilaient et Lise notait parfaitement le professionnalisme dont faisait preuve Amy, sachant pertinemment que son attitude changerait dès qu'elle aurait quitté l'estrade. Il y avait une bien grande différence entre ce qu'elle montrait et ce qu'elle pouvait ressentir. Le maquillage cachait les cernes, mais son cœur fatigué n'échappait pas à Lise Parker. La fatigue mélangée à l'alcool et la drogue accumulée ces derniers temps. Un léger soupire s'échappa des lèvres de la brune. Entre Amy et James, elle ne savait plus où donner de la tête. Les rumeurs allaient bon train : Amy et Severus, James et Lise. Un rapprochement au niveau des deux duo qui n'avaient échappés à personne. Lise se demandait ce que pouvait bien faire Amy avait le serpentard. Cependant, très occupée avec James, elle n'avait pas encore eu l'occasion de mener son enquête.

Même si James et Sirius étaient en bonne voie de réconciliation, son travail n'était pas terminé. Elle devait encore trouver comment sortir de l'école et trouver Sirius Black version adulte. Lise ne savait pas encore comment procéder, mais deux pistes s'offraient déjà à elle. La première, aller voir l'homme le plus doué en magie noire qu'elle connaisse, à savoir Evan Rosier, mais demander de l'aide à ce garçon perfide …. Ce ne serait qu'en cas de dernier recours. La deuxième solution serait de se servir de Camille Loreens Black pour faire revenir la version adulte de Remus, et le questionner. Mais elle éprouvait un certain malaise à cette idée … Et la plus logique, serait de se retrouver elle même. Mais là encore, il faudrait sortir de Poudlard.

Photos terminées, Lise se retourna et percuta un jeune homme. L'appareil tomba sur le sol, sans se casser, bien heureusement.

« Par...don » fit-elle avec un silence entre les deux syllabe en reconnaissant la silhouette de Remus Lupin. Elle le fixa un instant, ses propres iris prenant une lueur jaunatre durant une demi secondes. Elle sentit ses sens s’aiguiser comme à chaque fois qu'il était dans le coin. Elle chassa ses drôles de sentiments dont elle ne comprenait pas la situation et se pencha pour ramasser son appareil photo, afin de reprendre un peu contenance.

Lise n'était pas quelqu'un de particulièrement bavarde. Si le mot « pardon » était venu naturellement, cependant, même dire bonjour semblait au dessus de ses forces, comme si sa gorge refusait de laisser échapper ne serait-ce qu'un petit mot.

Encore une fois, elle ressentait ces étranges sensations qui refusaient de la faire fuir le plus loin possible, comme si une envie irrésistible l'appelait vers Remus Lupin. Comme une certaine alchimie non explicable. Or, Lise savait pertinament qu'elle était bien trop différente pour s'entendre ou approcher qui que ce soit. Un sentiment que seul Klaus Vernay pouvait comprendre. Elle tourna instinctivement la tête vers le professeur. Depuis quand était-il arrivé d'ailleurs ? Et c'est avec surprise qu'elle croisa son regard. Est-ce qu'il les observait ? Mal à l'aise, Lise fut prit d'un mouvement de recul, qui la fit de nouveau percuter Remus, dos contre lui. Est-ce que M. Vernay avait ressenti son côté Lycan ? M*rde !!






code by biscotte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Jeu 18 Déc - 20:25




Installée à sa place, Zoya pouvait au moins apprécier la musique. Même si elle n’était pas une fan absolue de la chanteuse en tant que personne, la musique qu’elle jouait n’était pas pour lui déplaire et elle ne pouvait pas lui enlever un certain talent. A moins que l’alcool l’aidait à apprécier cela. Remplissant de temps en temps son verre de sa flasque magique ( et volée ), elle laissait au moins sa rage se noyer dans le breuvage un petit temps.
Elle observait, analysait, regardait de loin son amie et cherchait à comprendre son comportement. Ca ne pouvait pas être qu’à cause de cette histoire de béguin insensé pour cette enflure d’Evan. Elle méritait tellement plus qu’un connard tellement imbu de lui-même et de son sang que s’il le pouvait, il trouverait un moyen de pouvoir faire une mitose pour pouvoir se reproduire. Elle soupirait et s’apprêtait à reprendre du "jus de secours" qu’on lui prit la fiole des mains. Elle haussa les sourcils, d’abord surprise, ensuite énervée, presque impressionnée mais surtout énervée.

Elle reconnut Fabian, un type pas détestable en soi, du moins, elle n’avait rien contre lui ce n’était pas comme s’ils avaient vraiment pris le temps de discuter, Zoya ne prenait pas le temps de discuter avec les gens, elle faisait sa vie, ni plus ni moins. Attrapant la fiole avec un prof ne les remarques, elle la rangea rapidement, le regard sévère en observant l’état déjà bien avancé de Fabian. C’est en se rendant compte de son irrésistible envie de rire qu’elle se rendit compte qu’au final, l’alcool avait gagné du terrain dans sa tête aussi.

S’accoudant à la table pour regarder son camarade dans les yeux, elle tentait de comprendre.


« Besoin ? T’avait plutôt l’air de bien te marrer quand je suis passé à côté »

Elle chercha du regard la personne avec qui il était quelques secondes plutôt, mais l’élève en question semblait avoir disparu dans la foule ou plutôt, elle n’était plus vraiment en état de vraiment se souvenir de la tronche qu’il avait en réalité.


« Règle de la pochtronerie, je suis obligée d’écouter tes déboires…Vas-y lâche toi »



code by biscotte

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin

avatar

Gryffondor


Messages : 107
Date d'inscription : 04/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Nothing
Aptitude: Loup Garou
Affiliation: Absolument contre ses idées d'arriéré

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Sam 20 Déc - 17:22





Venir au bal de Noël. Peter avait insisté, ils en avaient discuter dans leur chambre, pendant des jours il semblait que queudver n’avait plus que cela en tête comme si faire la fête pourrait arranger tout leur problème. Et c’est parce qu’il ne souhaitait pas vexer son ami ou encore le blesser qu’il avait participé à ces conversations, sans grand conviction. Qui dit bal, dit filles, et forcément la discussion avait dérivé sur les demoiselles qu’il voulait inviter. Profitant de l’absence de Sirius dans la chambre pour avouer qu’il aurait bien tenté d’inviter Amy, se justifiant de vouloir lui changer les idées lorsque Remus lui avait jeté un regard froid sans vraiment se contrôler. Finissant par dire « de toute façon, elle y va avec Servilus » une rumeur qui allait bon train en ce moment. Remus ignorait encore ce qui se tramait derrière ses rendez-vous mais il lui était impossible de croire que cela avait une quelconque connotation amoureuse. « Et toi Lunard ? Tu vas inviter Lise ? » Et à cette question, Remus s’étouffa littéralement avec la gorgée de café qu’il allait avaler. Il toussa plusieurs longues minutes, sa gorge plus irrité que jamais et du attendre plusieurs autres minutes avant d’interroger Peter sur cette idée saugrenue. Ce fut sans compter sur James « oh arrête ! On a tous remarqué… » sans pouvoir se contrôler, le pauvre gryffondor rougissait, tentant tant bien que mal de se justifier devant ses amis, Lise ne s’intéressait pas à lui, il n’y avait rien entre eux, et alors qu’il tentait tant bien que mal de calmer les moqueries de ses amis, Sirius était arriver dans la chambre, se posant sur son lit, écoutant d’une oreille distraite ou non mais il finit par pointer du doigt un détail « mais toi ? Elle t’intéresse non ? ». Car oui, dans tout le plaidoyer de Remus, jamais il ne nia cette éventualité, et devant la question de Patmol, il resta muet.

Ca…C’était y a une semaine, depuis, Remus avait y le temps de réfléchir, encore et encore. Après tout, ce n’était qu’un bal, tenter d’inviter Lise n’était pas un grand risque. Dans le pire des cas elle lui dirait non et ça s’arrêterait là. Mais les jours défilaient et avant même qu’il ne trouve le courage de l’inviter, le bal était arrivé. Restait la possibilité de passer la soirée avec elle sans vraiment l’inviter, un « salut » ou « tu veux boire quelque chose ? » peut-être même qu’il pourrait tenter un « tu veux danser ? ». Il maudissait ces amis en cet instant précis qui avaient réussi, un à un, à lui mettre cette idée idiote qu’il pourrait éventuellement tenter quelque chose ! Devant un miroir, tiré à quatre épingle, il se frotta les cheveux incapable de savoir vraiment quoi faire avec avant de partir ! C’était le moment, s’il attendait trop, il se découragerait.
Descendant les marches jusqu’au hall, il finit par rejoindre la foule. Ok, maintenant qu’il y était, fallait trouver celle qu’il cherchait. Une affaire plus compliqué qu’il n’y pensait, il avait espéré que son odorat l’aidait mais ici, au milieu de la foule, des parfums, de la nourriture et des boissons, cela semblait être une tâche plutôt difficile. Un temps infini s’écoula avant qu’il ne finisse par se décourager, incapable de la retrouver, il pensait simplement qu’elle n’était pas venu et il avait été bête de croire qu’elle viendrait, elle détestait la foule après tout. Il s’apprêtait à partir quand il vit Amy entrer sur scène, se décidant alors à rester, il pourrait peut-être la voir après, discuter avec elle de cette histoire avec Severus, lui changer les idées peut-être.

Ces temps-ci, Amy se faisait discrète, apparaissait en cours essentiellement pour dormir, disparaissait le reste du temps, elle se cachait et évitait absolument tout le monde ou plutôt, elle évitait soigneusement les maraudeurs. L’observant sur scène, il eut la sensation de voir celle qu’il connaissait depuis toujours et pourtant, il y avait quelque chose dans ses yeux, une mélancolie toujours présente sur son visage. Il se fit bousculer, oui, rester prostré au milieu de la piste pour observer la chanteuse n’avait rien de bien intelligent, une bousculade, une autre et une autre et en un rien de temps voilà qu’il était devenu une catastrophe ambulante. Il avait seulement vu l’appareil tomber à terre avant de remarquer la propriétaire de l’appareil. Son souffle se coupa instantanément et sans le vouloir, il souriait bêtement. Finissant par redescendre sur terre, il s’accroupissait pour récupérer son appareil, elle semblait presque ailleurs lorsqu’il lui tendit celui-ci.


« Lise ? »

Regardant derrière lui, il n’aperçut rien d’autre que la foule d’élève qui dansait et le professeur d’histoire de la magie…Reposant son regard sur Lise, il eut un instant un doute mais chassa cette idée de sa tête.

« Je…Je pensais pas te voir ici. Tu…es magnifique ce soir. »

code by biscotte

_________________
For the werewolf, for the werewolf, has sympathy
For the werewolf, somebody like you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Mer 24 Déc - 11:01

Griffin Whide

(Futur) Auror Lycanthrope Protecteur


La musique, la danse et les filles. Bien que Griffin avait toujours su être à l'aise dans n'importe quelle situation, il fallait dire que ce n'était pas non plus son forte. Pourtant, avec elle, son regard et son sourire, il oubliait tout ses complexes et ses angoisses. Avec elle, il se sentait tout simplement bien.

Ils se fichaient bien que certains de leur pas faisaient grimacer les élèves autour et qu'au bout de quelques minutes ils se rendaient compte qu'ils n'étaient pas vraiment en rythme. Ils s'amusaient avec insouciance et riaient sans raison.

Griffin ne remarqua l'animation aux abord de la piste de danse seulement lorsqu'Ada la lui fit remarquer. Tournant la tête pour voir de qui il s'agissait, le blond pu voir que son camarade de classe était enfin sortit de sa chambre, accoutré du costard qu'il avait dégoté.
Il n'était pas rare que Fabian soit très bruyant et au vue de ses tics hyperactifs, le jeune homme était plus surexcité qu'énervé.
Pourtant Griffin ne put s'empêcher de sentir son expression se durcir alors qu'il regardait l'autre jeune élève qui s'en allait, furax. Il ne savait pas ce qu'il se tramait et bien que cela puisse être tout à fat innocent, Griffin n'aimait pas ne pas savoir.

- Ne t'inquiète pas, il est toujours comme ça. dit-il avec un petit sourire crispé sans vraiment savoir s'il la rassurait elle ou s'il disait ça pour lui-même.
Il ne vit pas cependant le serpent discret qui vint envenimer l'esprit de la petite serpentarde. Lorsqu'elle serra un peu plus sa main, il cru qu'elle s'inquiétait seulement de l'animation. La serrant à son tour, il l'amena plus profondément dans la piste de dans au moment même où la musique changea. Il aurait préféré quelque chose de rythmé et joyeux pour les emporter une nouvelle fois dans la joie simplette qu'ils avaient ressentit quelques minutes auparavant, mais le slow les força à se calmer et se rapprocher.

Griffin se prit au jeu et glissa une mains sur la taille d'Ada sans pourtant ressentir de malaise. C'était comme ils s'étaient connus depuis toujours. Et c'est sûrement ce qu'elle ressentit aussi car lorsqu'elle parla, elle mentionna celui qu'elle avait connu depuis bien plus longtemps que ce jeune Griffin.
Le jeune homme savait, ou du moins s'était permis de supposer cette possibilité. Que quelque part dans ce monde, il était un homme de 35 ans et un homme qui comptait beaucoup pour cette jeune femme.
Pourquoi se serait-elle soudainement jeté sur lui la première fois qu'il avait croisé sa route ? Pourquoi son nom "Griffin", roulait dans sa bouche comme s'il y avait toujours appartenu ? Pourquoi sa petite main trouvait si facilement sa place dans la sienne ? Lui-même n'aurait pas réussi à contenir son excitation et sa curiosité si son père était apparu devant lui avec une frimousse d'adolescent.
De par son nom différent du sien, Griffin avait eu le soulagement de savoir tout de même qu'Ada n'était pas sa fille. Non pas qu'il ne voulait pas d'une fille aussi chouette, mais parce qu'il n'était pas vraiment prêt psychologiquement à rencontrer une telle personne. Avec les mots d'Ada, il comprit cependant que leur relation ne différait pas tant d'une relation père / fille.

Tendrement, il passa une main sur sa tête. C'était étrange de savoir qu'elle avait le même âge que lui et pourtant il pouvait sentir cet écart, son rôle de protecteur, comme si elle avait été une petite enfant.

- Et je suis sûr qu'il te remercierait tout autant. T'es une chouette fille Ada. Un vieux trentenaire comme lui a de la chance de t'avoir dans sa vie ! dit-il en rigolant doucement.

Il déposa un petit baiser sur son front avant de laisser son regard se perdre dans le vide.
Que pouvait-il bien être devenu à 35 ans ? Avait-il réussi à être auror ? Quelle tête avait-il ?
Griffin se savait curieux et pourtant, il savait qu'en rencontrant Ada, il en savait déjà plus que ce qu'on aurait voulu qu'il sache. L'école se faisait si secrète sur ce qu'il se passait en son sein, son "vieux" lui était-il seulement au courant de ce qu'il se passait ?

Le slow s'éteignit doucement et la voix puissante de la rockstar de Gryffondor chassa toutes ces interrogations comme un ouragan d'énergie et de gnaque. Griffin échangea un sourire espiègle avec sa petite Ada, et retourna dans la danse euphorique et étrennée. Peu importe ce que leur réservait demain ou même hier. Aujourd'hui était bien trop bon pour être distrait !

Tenue de Griffin:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Mer 24 Déc - 11:36

Fabian Prewett

Futur mari et père


Fabian lâcha un vieux rire en entendant la blondinette répandre son incendie de son dans la grande salle. Il était un grand fan d'Amy Loreens, même si la compétition entre les maisons l'avait poussé à maîtriser un peu son fanboyisme. Et puis, à ce moment de la soirée, n'importe quoi avait le pouvoir de le faire rire bêtement.

Comme le regard noir de celle à qui il avait piqué la fiole remplie d'alcool inconnu. Il n'était pas fan de ce regard mais il était au moins très familier. Tous les Serdaigles connaissaient le regard noir de Zoya Horlov, si constant qu'une rumeur disait qu'elle était née avec ce regard de tueuse et qu'en sortant du ventre de sa mère, elle avait simplement fusillé les médecins du regard en leur lâchant un "quoi ?" nonchalant. Fabian lâcha un nouveau rire inexpliqué en se remémorant cette histoire.

- Tout le monde à l'air de bien se marrer quand on passe à côté de toi ! lâcha-t-il, sa phrase à moitié mangé par ses hoquets hilares.

Le blond profita que la brune détourne le regard pour prendre sa coupe comme s'il s'agissait de la sienne et en boire une gorgée. L'alcool était un peu plus doux et goûteux une fois assaisonné avec une autre boisson.

- QUOIIIIIIIIII ? s'exclama-t-il comme s'il venait d'apprendre qu'ils étaient tous des leprechauns. LA fille qui parle jamais à personne veut que JE me lâche ?

Il s'en offusqua mais fut rapidement regagné par les rires. Il rigolait sans savoir pourquoi et cela pouvait se sentir dans son regard complètement interloqué de lui-même. Il tenta de se calme en prenant une nouvelle gorgée du verre de Zoya.

- Je vais te dire un truc Zoya Horlov. Même si en dernière année c'est un peu tard. Mais t'as pas besoin d'alcool pour parler avec des gens tu sais ? Et t'as pas besoin de les acheter avec de l'alcool pour qu'ils te parlent non plus ! Même si j'veux bien un peu plus de machin là...

D'un doigt un peu désordonné, il pointa dans la direction approximative de l'endroit où il avait vu Zoya ranger la fiole.

- T'sais quoi ? Moi j'vais boire et toi tu vas parler pour changer ! dit-il finalement, son doigt se posant mollement sur sa clavicule dénudée.

Tenue de Fabian:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Gryffondor


Messages : 149
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: Ladies ~
Aptitude: Animagus non déclaré ( Chien )
Affiliation: Contre Vous-Savez-Qui

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Mer 24 Déc - 11:59




Marchant lentement dans les couloirs de pierre du château, Sirius laissa le froid le titiller. Le vent qui chantait dans les fentes des fenêtres semblait l'appeler et la noirceur de la nuit l'attirer. Mais il s'en détourna et continua doucement vers la Grande Salle. Pas cette nuit.
Cette nuit était une nuit de fête, une nuit d'insouciance. Quelque chose de difficile à trouver pour Sirius Black ces derniers temps et pourtant il ferait tout pour passer ces quelques heures de diversement innocent. Il prenait son temps, comme pour absorber le plus de calme et de silence avant de plonger tête la première dans la fête.

Savoir qu'il y retrouverait les Maraudeurs là bas le rassurait. Retrouver sa place parmi ses meilleurs amis avait été le premier pas vers le haut qu'il avait prit depuis leur arrivée ici. Il n'avait pas l'intention de se laisser dégringoler plus bas encore une fois. Il n'en avait pas le droit.
S'approchant lentement du lieu où la fête battait déjà son plein, Sirius fut accueilli par une voix familière. Elle aussi l'appelait et plus fortement que la solitude de la nuit. Chaude, forte et pleine de reproche, elle la fit sourire doucement.
Bien qu'il n'avait pas changé d'avis sur ce point, qu'il se disait toujours que la blonde se porterait bien mieux sans lui, il se devait d'être fort pour elle aussi. Il lui avait causé tant ce tord et apparemment bien plus encore.

Sirius s'arrêta devant les portes grandes ouvertes de la Grande Salle. A l'intérieurs, des silhouettes glissaient et sautillaient avec entrain. Les spots éclairaient la chanteuse à la façon d'un concert sans pourtant plonger le reste de la salle dans le noir.
Du coin de l’œil, Sirius reconnu la stature anxieuse de son cher Remus. Face à la foule, lui aussi semblait essayer de rassembler son courage pour rejoindre celle qui inconsciemment l'avait poussée à arriver jusqu'ici et à se faire aussi beau. Le jeune Black eu un petit sourire espiègle et approchant à pas de loup, il poussa Remus avec force d'une main dans le dos. Sans voir qui l'avait bousculé, le pauvre se fit emporté par les torrents de la danse pour disparaître dans la foule. Sirius eu un petit rire inaudible alors qu'il bénissait son ami et lui souhaitait un voyage en sécurité jusqu'à la belle Lise Parker.

Sirius ne le suivit pourtant pas et se permit même de regarder derrière lui pour que personne ne lui fasse le même coup.
Il était là, il était motivé à profiter de la soirée mais il fallait dire que le monde, l'énergie et la présence écrasante d'Amy Loreens était quelque peu intimidante. Sirius se souvenait encore de la dernière soirée à laquelle il avait participé cette année qui ne s'était pas très bien terminée.
Il décida finalement de se diriger vers l'extérieur où l'ambiance y était plus douce et docile. Il savait que l'air frais de la nuit l'empêcherait de retomber dans ses travers. Et puis il y avait des attractions, peut-être y trouverait-il la plus grande attraction du château : James Potter ?

Avant de quitter la Grande Salle, Sirius eu le réflexe de se retourner et de saluer la chanteuse d'un petit signe de tête et un sourire courtois. Bien qu'il ne pense pas être très visible depuis la scène.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Ven 9 Jan - 11:56

Dorian Giovania

Groupie des Maraudeurs


Mec !! T'es le plus génial de tous les mecs géniaux qui existent sur cette Terre ! Enfin, après Sirius Black, parce qu'il ne faut pas abusé non plus ! Bien vite, Dorian avait remarqué que les Maraudeurs étaient de nouveaux les meilleurs amis du monde, et le jeunot pouvait se venter d'être celui qui avait réconcilié James Potter et Sirius Black ! « T'es un vrai Maraudeur » lui avait dit Black. Bien entendu ! C'est normal ! Il prend exemple sur eux ! Allez bombe le torse et avance avec classe ! Oh et puis, il ne faut pas oublier de passer ta main dans tes cheveux comme le fait James. Voila, maintenant c'est parfait !

Alors qu'il allait entrer dans la grande salle, la porte s'ouvrit avant qu'il ne puisse l'éteindre, et son visage déjà bien heureux, s'illumina d'avantage en reconnaissant la silhouette de son grand héros Sirius Black ! Il du se maitriser pour ne pas hurler …. Non en fait, il ne se maitrisa pas, plaquant ses mains ses joues.

« AAAAAH !!! Monsieur Sirius Black !! T'as l'air en forme !!! Ca y'est, ça y'est ??!!!! Les Maraudeurs sont enfin de retour ? Les toilettes vont exploser ? Les feux d'artifices vont revenir ? L'école va être envahis par les bêtes de la forêt interdite ? Vous avez prévu quelque chose ? Vous me préviendrez hein, je ne veux pas louper ça !!! »

Son excitation à son paroxysme, il cessa pourtant d'harceler son idole et entra dans la grande salle. Avant de changer d'avis et de faire demi tour pour courir jusqu'à la foire, c'était bien plus drôle.


code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   Sam 10 Jan - 23:02




Sur scène, elle avait cette sensation d’être tout simplement invincible, elle était incapable de véritablement mettre des mots sur ce qu’elle ressentait lorsqu’elle était face à un publique. Elle était à la fois terriblement excités mais aussi effrayé, elle était presque certaine que si elle sautait dans le vide, la sensation que cela lui procurerait se rapprocherait un peu de celle qu’elle ressentait en ce moment-même. Alors qu’elle continuait à mettre de l’ambiance, elle piochait dans les chansons qui bougeaient le plus, parfois des originales, parfois des reprises. Reconnaissant dans la foule des visages familiers. Elle se donnait corps et âmes sur scène, plus que jamais, elle se sentait belle et bien vivante, la fatigue, la rage, l’amour, tant d’émotion exacerbée qu’elle pouvait exprimer librement. Alors qu’elle fixait un endroit dans le vide, insultant le monde dans des paroles acerbes dont elle avait le secret, elle arrivait à la fin de sa chanson quand on regard se posa sur un visage beaucoup trop familier.

Son cœur se serra, lui rappelant les derniers évènements, la terrible séparation des Maraudeurs, leur propre engueulade, la petite Camille et par-dessus tout cela, son absence tout simplement. Détournant les yeux pour les posés sur le public présent, elle se tourna vers les musiciens derrières elle, leur souriant sincèrement, une manière pour elle de les remercier…


« J’espère que autant prit votre pied que moi ! »
« UNE AUTRE ! »

Elle laissa échapper un rire, frottant le bout de son nez, une autre chanson lui réclamait-on. Elle leva simplement son index pour montrer qu’elle n’en ferait qu’une. Attrapant sa guitare.

« Une nouvelle que j’ai écrite récemment… »

Glissant ses doigts sur les cordes, elle commença un accord avant de se rapprocher un peu plus du micro et de se mettre à nouveau à chanter :

« Here comes the darkness
It's eating at my soul
Now that the spark has
Gone out of control
This fire is raging
I can't find the door
I just wanna die here
But you wanted more

You want me to burn
Want me to burn
Want me to hurt
And maybe I will finally learn

Here comes the darkness
It's eating at my brain
Now that the light has
Driven me insane
This fire is blazing
And I'm still inside
I just wanna die here
You won''t let me out alive

You want me to burn
Want me to burn
Want me to hurt
And maybe I will finally learn »


Seule avec sa guitare, il n’y avait qu’elle et sa voix qui emplissait à présent la grande salle. Elle n’était pas sans savoir que cette chanson ferait probablement parler d’elle et elle avait longtemps hésité à ne pas la faire mais lorsqu’on lui en demanda une dernière, c’était la seule qu’elle souhaitait chanter. La seule, qui avait besoin de sortir et de s’exprimer. Sa gorge avait tendance à se serrer parfois au cours de la chanson mais elle ne s’arrêta, jusqu’au dernier accord, jusqu’au dernier mot.

Lorsqu’elle eut à peine terminé de chanter, elle posa la guitare et quitta la scène après un bref remerciement. C’est au moment où elle quittait la scène qu’à l’extérieur se faisait entendre un feu d’artifice qu’elle n’observa pas, ayant à son tour quitter la grand salle. Ne prenant pas le chemin habituel pour rejoindre l’extérieur, elle fit un plus grand tour, lui évitant ainsi de croiser les gens.


code by biscotte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Event: Bal de noël   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event: Bal de noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Event Djaul]
» MTGO Sealed Premier event.
» [event]La Famakna souffle sa première bougie
» [Event] Dernier Hommage à Vil Smisse 1.29
» MTG : Event Deck Innistrad
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: L'intérieur du Château :: Rez-de-chaussée :: Grande Salle-