AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Il commence à bouger [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elliot Rosier

avatar

Serpentard


Messages : 74
Date d'inscription : 02/04/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Il commence à bouger [Libre]   Sam 15 Nov - 12:43

Ce samedi là, le trio était à Pré-Au-Lard, dans un bar. Bien entendu, vu leurs jeunes âges, on ne pouvait pas leur servir d'alcool mais un jus de citrouille, c'était tout aussi bien. De toute façon, ils n'étaient pas là pour boire mais bien pour parler stratégie. Elliot c'était mit dans la tête de retrouver son père. Après tout, il n'y avait que lui pour faire quelque chose contre William Bethney. Sans parler du mangemort qui avait infiltré l'école en tant que surveillant. Ils l'avaient aussi sur le dos. Leo semblait réfléchir, pesant le pour et le contre, mais Enma, elle, était totalement contre. Pour la énième fois, elle tentait de raisonner son jeune ami.

« Ecoute Elliot, de un, tu n'es même pas sur qu'Evan Rosier est vivant. Et puis quand bien même, si personne n'a réussi à le trouver jusqu'ici, tu crois que nous on y arrivera ? On n'a aucun indices. Et je te rappelle que Zoya Horlov est sur cette affaire, il faut la voir et tout lui raconter. Maintenant qu'elle est au courant pour toi …. Je suis sûre qu'elle prendra cette histoire encore plus à cœur. »

Elliot frappa sur la table comme un petit chien enragé, les sourcils froncés, faisant sursauté les deux autres élèves. Il n'était pas question de faire appel à Zoya. Elle est responsable de la mort de sa … mère ? Et en plus, ils ont cramé sa maison. Pour l'instant, il préférait l'éviter plutôt que d'avoir une discussion avec elle, que ce soit pour l'affaire Bethney, ou autre chose plus … Personnel. Elliot poussa un crie de frustration en frottant ses mèches bouclées. Il détestait se sentir impuissant.

« Je t'ai déjà dit que non ! Et mon père est vivant, je le sais ! Si personne ne l'a trouvé jusqu'ici, c'est parce qu'on le pensait mort, donc aucune raison de le chercher. Et son apparition n'est qu'une rumeur, pas assez concrète pour mobiliser les Aurors ! Mais moi, je le sais qu'il est en vie, je l'ai vu ! »

Enma leva les yeux au ciel, c'était toujours la même histoire avec lui. Qu'est-ce qu'il pouvait être têtu.

« Tu ne l'as pas vu, Elliot ! Tu dormais ! »
« Oui bah, l'infirmière, elle l'a vu ! »
« Arrêtez tous les deux ! » les coupa Léo en soupirant. Il frotta ses yeux sous ses lunettes et prit la parole d'une voix vaguement intéressée. « Très bien. Si tu insistes, on peut commencer par retourner dans la chambre où tu étais à Ste Mangouste. Peut-être qu'il a laissé un indice. Mais Elliot, c'est Evan Rosier. S'il ne veut pas être retrouvé, tu ne le retrouveras pas. »

Les trois adolescents restaient silencieux, réfléchissant de leur côté. C'était un bon début ou, mais comment se rendre à Sainte Mangouste ? Avec le corps qui a été trouvé pendant le bal, les élèves sont hautement surveillés par les Aurors, impossible de quitter Pré-Au-Lard. Ils pouvaient toujours se servir de l'excuse des problèmes de santé d'Elliot, après tout, il avait quitté l’hôpital plus tôt que prévu, mais Elly devenu soudainement raisonnable …. Cette version manquait de crédibilité, jamais Mc Gonagall ne le croirait, surtout pas après tout le cinéma qu'il lui avait fait pour pouvoir rester.

« Si on ne peut pas sortir d'ici, ça va être compliqué pour chercher mon père ! On va devoir se débarrasser des Aurors ! Peut-être créer une potion pour qu'ils dorment ? »
« Non mais Elly, reviens à la réalité, on n'est pas dans un film. »
« Et accessoirement, ils sont là pour la sécurité de tous, les mettre temporairement hors jeu, ça peut être dangereux pour les autres. Imaginez qu'il se passe quelque chose pendant ce temps là hein ? »

Leo avait raison, le plus réfléchit comme d'habitude. Ils retombèrent dans le silence, sachant que si Elliot avait décidé de retrouver son père, ce serait difficile de lui enlever cette idée de la tête. Enma tenta une autre approche : demander de l'aide au Evan Rosier adolescent mais … non. Ce fut la réponse catégorique d'Elliot. Ce dernier était encore vexé de la distance que son aîné avait mit entre eux depuis son retour à Poudlard.
***

Ils avaient à peine traverser cette ruelle déserte de Pré-Au-Lard, qu'ils se retrouvaient face à … Simon Walker. Ils se figèrent tous les trois. Et merde. Elliot se mit devant ses deux amis, écartant les bras pour les empêcher de passer et même de reculer. Il suffisait simplement de voir dans le regard du brun pour comprendre qu'il n'allait cette fois-ci pas les laisser partir. Simon s'avança d'un pas assurer, un léger sourire aux lèvres. Ce sourire sarcastique qui vous fait froid dans le droit. Ce qui avait le don d'agacer la tête de linotte aux cheveux bouclés. Elliot sortit sa baguette et la leva dans la direction de Walker, avant de lancer un sort d'explosion, son favori du moment. Ce dernier dévia le sort avec sa baguette, et regarda une partie du mur exploser, non sans surprise. Enma attrapa le bras d'Elliot.

« Déconne pas ! COURREZ !!! »

Ils n'avaient après tout pas à faire à un gamin qui provoquait le jeune Rosier, mais cette fois ci, bien à un mangemort, ce qui était tout de même à prendre au sérieux. Ils firent demi tour en courant, alors que les sorts fusaient derrière eux. Les pas les menaient non loin de la cabane hurlante, mais de toute façon il était trop tard pour reculer.

« Venez ! » fit Elliot.
« Attend » répondu Léo en se stoppant. « On va se retrouver enfermer là dedans. Tu signes notre arrêt de mort. Il vaut mieux aller sur les places bondés, on sera hors de danger ! »
« On n'a pas le temps, il nous a suivi je te signale ! »

Les trois gamins se réfugièrent dans la fameuse cabane et se retrouvèrent rapidement dans la chambre. Là au moins, ils l'entendraient arriver … Ils sont trois et lui tout seul. Ce qui n'était pas pour autant des plus rassurants. Soudainement, la porte vola en éclats, un éclair rouge fut jeté, Leo attrapa la table de chevet, pour parer le sort. La dite table explosa. Le brun attrapa la chaise qu'il lança sur le mangemort. Ce dernier se baissa et la chaise se fracassa dans le couloir. Leo échappa de peu à un avada, poussé par terre par Elliot qui s'était jeté sur lui. Simon se rapprocha et attrapa Elliot par les cheveux, encaissant le coup de poing du môme sans broncher. Enma l'envoya contre le mur à coup de baguette magique avant qu'il ne puisse lancer son sort. Simon fut projeté contre le mur, et ils profitèrent de cet instant de répit pour s'enfuir.

Dans leurs courses, ils se séparèrent, Elliot se retrouvant avec Léo, poursuivit par Simon. Le moumoute se prit un sort dans le dos. Il s'étala par terre, en sang, ses anciennes blessures au passage rouvertes. Il crachait du sang sur le sol, son corps tout engourdit refusait de répondre. Sans doute à cause du sort. Simon se rapprochait et Léo attrapa son maitre pour la trainer de force dans un bâtiment abandonné où ils pourraient se cacher.

Pendant ce temps, Enma était arrivée jusqu'à la demeure de Zoya Horlov, c'est une chance que cette dernière loge à Pré-Au-Lad. Elle tambourina comme une malade à la porte, en hurlant comme une folle.

« OUVREZ !!! AIDEZ NOUS !!! C'EST ELLIOT !!! IL A DES ENNUIS !!! UN MANGEMORT !»

_________________





Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: Il commence à bouger [Libre]   Dim 23 Nov - 10:24

Et c’était une chance que l’ancienne Auror se trouvait chez elle aujourd’hui. Et pour cause, depuis les derniers évènements, la jeune femme tentait tant bien que mal de remettre un peu d’ordre dans tout ce bordel. Elle savait qu’elle ne pourrait jamais avoir la vie qu’on lui avait volé, le fils qu’on lui avait pris mais elle tenta malgré tout quelque chose. C’était pour cela qu’elle s’était rendu à Pré-Au-Lard avec un gobelin, faisant l’état des lieux du bien immobilier qu’elle possédait ici. Pourquoi ? Parce qu’elle souhaitait changer le propriétaire des lieux, offrir son appartement à Eliot. Lorsqu’elle apposa sa signature qui officialisa ce don, le gobelin disparu et elle se retrouva seule chez elle. Malgré cela, elle ne se sentait pas mieux. Se dirigeant vers la salle de bain, elle observa son visage avant d’ouvrir l’eau fraiche. S’aspergeant un peu avec, de quoi remettre ses idées en place et lui éviter de craquer. Replaçant quelque mèche blonde, elle esquissa même un sourire amusé, elle n’avait jamais su se poser, jamais, même ses cheveux en faisait les frais. Un jour brune, le lendemain blonde, depuis son adolescence elle n’avait jamais vraiment su choisir.

Elle observa l’heure, elle avait rendez-vous d’ici quelques minutes avec cet imbécile de Saïd, et après ? Elle ignorait en réalité ce qu’elle allait faire, probablement trouver un moyen de contacter la gamine, Enma, elle devait se charger de cette affaire, et le plus vite elle en aurait terminé avec ça plus vite elle pourrait se concentrer sur autre chose. Attrapant son perfecto, elle s’apprêtait à transplané quand on tambourina à la porte. La surprise était telle qu’elle en avait sursauté mais la jeune femme s’était rapidement ressaisie en reconnaissant la voix derrière cette porte. Elle se précipita à la porte lorsqu’elle prononça le prénom Elliot, le mot mangemort suffisait à inquiéter la jeune femme. Poussant la demoiselle en dehors de l’appartement, baguette à la main.


« Où ? »

Prenant déjà la route, elle pointa sa baguette vers le ciel, sans prononcé un mot, elle lança un sortilège qui semblait ressembler à un simple feu d’artifice rouge qui se désagrégea dans le ciel. C’était un code, et à moins que le ministère en ait changé après son départ, cela signifiait simplement aux autres Auror des environs qu’il y avait un ou plusieurs mangemort dans le coin. De quoi affolé celui qui osait s’en prendre à son fils. Cela permettrait de rendre plus difficile le boulot de cet enfoiré.

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Rosier

avatar

Serpentard


Messages : 74
Date d'inscription : 02/04/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Il commence à bouger [Libre]   Dim 8 Fév - 13:31

Cacher au deuxième étage de l'entrepôt désinfecté, Leo essayait de soigner les blessures d'Elliot avec quelques sorts de soin qu'il avait lu dans des livres. Une chance que le brun passait son temps à lire. Mais les blessures se refermaient avec lenteur, laissant ainsi tout le temps à Simon Walker de les retrouver. Leo ignora pour la énième fois le mouvement du bras de son ami qui le poussait en lui disant de partir pour sauver sa vie. Hors de question de laisser le jeune Rosier ici.

"Tais toi, j'ai besoin de me concentrer." fit simplement le brun d'un air stoïque cachant son regard rempli d'émotions derrière ses grosses lunettes rondes. En entendant les bruits de pas se rapprocher, il se mordit les lèvres et redressa Elliot de force s'éloignant le plus possible de Walker. Leo déposa Elliot entre plusieurs caisses, là il serait en sécurité ... pour le moment. Il se redressa pour s'éloigner, baguette levée.

"Leo ? Qu'est-ce que tu fais ?"
"Chut, tais toi."

Le coeur serré, Elliot regarda son ami s'éloigner dans les ténèbres. Les stores fermés, l'étage était plongé dans le noir. Leo n'avait pas l'intention de faire de la lumière avec sa baguette, ce serait indiquer sa position et son ennemi en faisait de même. Tout reposer sur l'ouïe et la discrétion de leurs pas. La chasse était ouverte ... Qui retrouverait l'autre en premier ? Le jeune serdaigle n'était pas particulièrement sûr de lui. Et même s'il retrouvait le mangemort en premier, qu'allait-il faire ? La seule chose dont il était persuadé c'était qu'il devait protéger son jeune maître. Il ne le laisserait pas retourner à Ste Mangouste et encore moins dans une tombe.

Aucun d'eux ne vit à ce moment là, l'éclair rouge s'élever dans le ciel, alertant les Aurors de la présence des mangemorts dans les environs.

De son côté, Elliot se maudissait. Il c'était toujours prit pour un leader. Le Roi. Il était Elliot Rosier. C'était à lui de protéger Enma et Leo, pas le contraire. Rester ici caché pendant que son serviteur et meilleur ami prenait tous les risques ? Non, ça ce n'était pas lui. Il poussa un grognement et se força à se relever. Oui bon, ce n'est pas à 14 ans qu'on est le roi du monde mais il s'en fichait pas mal. Il n'avait pas l'intention de changer et se terrer dans un coin sous la peur. Soudainement, des éclairs dû à différents sortilèges éclairèrent une partie de l'étage. Mettant la douleur de côté, Elliot se mit à courir à vive allure, traversant l'immense pièce.

"AAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!" Il sauta sur le dos de Walker alors que Leo tomba par terre, sans connaissance, toucher par un sortilège. Elliot lui attrapa les cheveux et tira de toutes ses forces d'une main alors que de son autre main libre, il enfonça ses doigts dans les paupières de Walker, lui crevant les yeux. Le mangemort gesticulait, hurlant de douleur, Elliot toujours son dos. Il leva sa baguette derrière sa tête pour toucher Elliot et commença à prononcer le sortilège.

"Avada ...."

_________________





Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: Il commence à bouger [Libre]   Ven 13 Mar - 11:36

D’un coup, le corps du jeune serpentard fut projeté en arrière comme attirer par une force invisible. Evitant de justesse le sortilège impardonnable qui lui était réservé, le corps du jeune homme chuta au pied de la nouvelle intruse. Elle ne jeta pas un seul regard à Elliot, les yeux rivés sur l’ennemi, elle esquissa un sourire lorsqu’il se retourna vers eux, ne comprenant pas vraiment ce qui venait de se passer.

« Salut Simon, ça fait longtemps… »

L’auror connaissait Walker, ce n’était pas la première fois qu’elle lui faisait face, elle connaissait une majeure partie de ces connards qui ployait le genou devant Voldemort. Le visage du mangemort se déforma en une grimace haineuse, Zoya Horlov, comment oublier le visage d’une traitresse de ce genre ? Les sortilèges volèrent, elle les évitait, les contrait, attrapant Elliot, elle profitait des nombreuses cachette de l’endroit où y laisser le jeune homme à l’abri. Et pendant une seconde, elle se retrouva, les yeux dans les siens, pendant une seconde, elle ne put s’empêcher de sourire, à la fois triste et rassurée. Son visage reprit son air sévère.

« Je m’occupe de lui »

Laissant derrière elle Elliot, elle avança lentement au travers des cachettes, contournant Walker, elle semblait être dans son élément, l’adrénaline faisait son effet. S’approchant de sa proie, elle attendit le moment idéal pour se mettre à découvert. Baguette à la main, une nuée d’oiseau en sortie, de plus en plus nombreux, tous se dirigeant droit vers Simon Walker, destabilisant celui-ci et permettant à Zoya de lancer un autre sortilège d’attaque. Ceux-ci fusèrent une nouvelle fois, la voix de Zoya résonnait en échos dans la pièce lorsqu’elle gratifiait le mangemort de diverse provocation verbal et de menace :

« C’est tout de suite plus compliqué quand ton adversaire à plus de 15 ans Walker »

Se moquant de lui, elle riait presque malgré le danger et le chaos qui l’entourait.

« Croise les doigts pour que mes collègues débarques rapidement mon pote…Parce que je te le promets, je te tuerai de mes mains pour ce que tu as tenté de faire ce soir… »

Sortant à nouveau de sa cachette pour une nouvelle salve d’attaque, il prit le dessus à son dessous et sans qu’elle ne puisse esquiver a temps, elle prit un sortilège doloris. La douleur la fit hurler et tomber sur le sol. Walker riait à plein poumons, lui donnant l’échange, elle ferma les yeux, cessant de hurler comme elle le pouvait, honnêtement oui, dans cette situation, elle faisait clairement moins la maline et la fière. Elle sentie certaine coupure, elle vit son sang s’écouler au sol, la douleur atteignait son apogée quand ce connard approchait pas à pas d’elle. Elle tenait fermement sa baguette entre les mains lorsqu’il l’attrapa par la gorge.

« Tu es née seule et tu crèvera seule… »

Dit-il en souriant, pointant sa baguette vers Zoya, elle esquissa un sourire, elle ria même.

« Pas toute seule non… »

Et un instant, elle agita sa baguette, attirant un nombre de caisse directement vers eux, s’éclatant sur le duo avant même que Walker ait pu faire quoi que ce soit. Un lourd silence reprenait alors doucement ses doigts dans les décombre des caisses de bois, ce n’est qu’au bout d’un long moment que l’ancienne Auror se dégagea de ses décombre, se tenant le bras, a l’instant même où d’autre Auror arrivait enfin sur les lieux.

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Rosier

avatar

Serpentard


Messages : 74
Date d'inscription : 02/04/2013

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Demander à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Il commence à bouger [Libre]   Lun 29 Juin - 21:30


Elliot sentit son corps se faire projeter en arrière et il s'étala sur le sol, évitant ainsi le sortilège impardonnable qui lui était réservé. Le gamin redressa légèrement la tête pour voir à qui appartenait la silhouette devant lui alors qu'il se tenait à ses pieds. Et il la reconnu parfaitement.

« Zoya ? » fit-il d'une voix surprise et même plus étranglée qu'il ne l'aurait voulu, prit d'une soudaine émotion qu'il ne comprenait pas. Ou plutôt qu'il refusait de comprendre. Mais comment sa mère avait-elle pu arriver jusqu'ici ? …. Enma ?! Bon sang, elle n'écoute donc jamais ce qu'on lui dit ? Bon pour le coup, il ferait mieux d'être reconnaissait plutôt que râler.

Le jeune aux cheveux bouclés tenta de se relever tant bien que mal alors que devant lui, le combat entre l'auror et le mangemort venait de débuter. De toute évidence, Zoya connaissait déjà ce Simon. Déjà blessé, son corps refusait de lui obéir et le sommeil le gagnait. N-non … Il devait résister encore un peu. Ce n'est pas le moment de flancher. Le gamin sursauta lorsqu'il vit la blonde se prendre un sortilège doloris. Son cœur semblait s'arrêter en voyant son corps se tordre de douleur, ainsi qu'à la vue du sang qui s'écoulait de celle qui l'avait mis au monde.

« NE LA TOUCHE PAS !! » Cria-t-il. Mais il n'était pas en mesure d'empêcher Simon Walker s'approcher dangereusement de sa proie, laissant le gamin frustré, sa respiration s'accélérant.

Les yeux écarquillés de terreur, il vit les caisses -plutôt lourdes en plus- tomber sur les deux protagonistes suite à un coup de baguette de magique de Zoya qui comptait bien les enterrer vivant tous les deux.

« Zo- … MOM !! » hurla-t-il de nouveau. La douleur de son corps semblait passer subitement en second plan et Elliot bondit sur ses pieds pour accourir vers eux, dégageant comme il pouvait quelques caisses, murmurant des « non non non » paniqués. Enfin, Zoya réussit à se dégager, tenant contre elle son bras blessé. Les Aurors arrivaient en même temps mais Elly les ignora, attrapant l'ex-auror par les épaules, le visage exprimant encore son angoisse et sa colère.

« MAIS T'ES DINGUE ?! Je ne t'ai jamais demandé de te sacrifier pour moi ! Tu penses jouer les héroïnes ? Mais c'est juste de la lâcheté !! As tu pensé aux gens que tu laisserais derrière toi ?! » Bon d'accord venant d'un garçon aussi impulsif que kamikaze, c'est bien gonflé. Surtout qu'il s'est retrouvé dans le coma après avoir fait exploser une baraque, étant lui même dedans, allant droit à la mort. « Et moi alors ?! Je n'ai plus que toi au monde!! » Malgré les blessures de Zoya, il renferma d'avantage sa poigne contre elle. « Si tu venais à mourir, je serais seul, j'aurais tout perdu sur cette terre ! Comment pourrais-je apprendre à t'aimer si tu n'es pas là ?! Tu pourrais au moins me faciliter la tâche !! »

Prit d'un vertige, il la lâcha. Ses forces le lâchaient mais jamais il ne cessait d'en faire trop. Il tourna la tête vers un des Auror qui venait de s'approcher d'eux.

« Occupez vous d'elle … Et de Leo. » Leo … Il fallait qu'il aille bien. Elliot perdit connaissance, s'effondrant sur le sol.

_________________





Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: Re: Il commence à bouger [Libre]   Ven 7 Aoû - 20:38

Cette histoire de caisse, ça avait une certaine classe mais maintenant qu’elle avait l’épaule démise et la mâchoire douloureuse, elle se demandait si ça en valait vraiment la peine. Elle esquissa un sourire en voyant Elliot, oui, la douleur en valait largement la peine. Se laissant tomber sur l’une des caisses, un peu fatiguée par le combat, le jeune homme la maintient par les épaules, faisant grimacer sa mère sous la douleur de celle qui s’était démise. Il lui hurlait dessus et la seule chose qu’elle fut capable de ressentir en cet instant, fut un profond attachement pour cette petite chose bouclée qui gueulait, gesticulait et lui faisait foutrement mal. Et alors qu’il l’engueulait, elle se rendit surtout compte de quelque chose, lui qui avait été si prompte à l’accuser de traitre, lui qui semblait ne jamais vouloir d’elle dans sa vie, laissait à présent sous-entendre à Zoya qu’il souhaitait apprendre à l’aimer.

Et ce fut la seule chose qu’elle retint…Son regard maternelle se teinta d’une légère inquiétude lorsqu’elle vit la peau de son fils perdre en couleur alors qu’il s’énervait toujours. Elle se releva légèrement, tendant les bras juste à temps avant qu’il ne s’effondre. Elle l’avait à présent contre lui, le maintenant d’un bras son unique bras encore valide alors que l’Auror observait la scène.


« Vous l’avez entendu non ? »

Ajoutait-elle alors qu’elle voyait déjà un autre de ses collègues s’occuper du Walker, un troisième ramenait le Leo auprès du groupe alors qu’elle tenait toujours Elliot dans ses bras.

« Je vais les ramener à Poudlard… »

Sa voix laissait clairement sous-entendre qu’elle ne changerait pas d’avis à ce sujet. On l’aida simplement à remettre son épaule en place, lui permettant au moins de porter plus facilement le corps inconscient de son fils. Elle ne pouvait le lâcher des yeux maintenant qu’elle pouvait l’observer avec plus d’attention, vérifiant ses anciennes blessures, rien ne semblait avoir été touché. La fatigue et les nerfs avaient simplement lâché prise. Imprimant chaque trait de son visage dans son esprit, elle ne pouvait s’empêcher de reconnaitre des détails qu’il partageait avec son père. Se relevant, elle fit enfin la route vers le trajet du retour, retrouvant à l’extérieur les autres amis d’Elliot.

« Allez, en route les casse-cous…Faut qu'on cause... »

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Il commence à bouger [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il commence à bouger [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]
» Les RPG en libre téléchargement
» Libre antenne samedi 25 !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Village de Pré-Au-Lard-