AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Discussion entre maraudeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Discussion entre maraudeurs    Lun 23 Nov - 20:51

Tout comme Griffin, Fabian et Zozo, James a passé plusieurs heures à Sainte Mangouste, premièrement pour se faire soigner. Son combat contre William Bethney auprès de Lucy et Fabian lui ont laissé quelques dégâts physiques malgré l'efficacité de leur trio. Il est encore particulièrement troublé de savoir que la prof aigrit n'est autre que leur petite Lucy. Fabien doit être lui aussi perturbé.
Pour en revenir aux heures passées à Ste Mangouste, la seconde raison n'est autre que les Aurors. Venus en masse, ils ont tenu à interroger chacun des élèves sur les différents événements de la soirée qu'il ont passé. Il est vrai que risquer leur vie ainsi n'est pas particulièrement malin mais le maraudeur n'est pas du genre à montrer une quelconque gêne face à des leçons de moral. En fait la seule personne qui peut le faire culpabiliser n'est autre que Remus Lupin. James soupire en pensant à la réaction de ses amis qui doivent être inquiets depuis des heures. Il imagine aisément Sirius tourner en rond et grogner, Remus attendre patiemment, essayant de rassurer tout le monde en cachant sa propre inquiétude, et Peter essayer de détendre l'atmosphère avec des blagues, un peu gêné.
Sachant à quel rythme les info se propagent, il est évidement que la nouvelle de la mort de Bethney et le rôle à joué des quelques élèves avaient déjà fait le tour de Poudlard. Au moins, les maraudeurs savent qu'il n'a pas succombé face aux mangemorts. Par sur que cela allège leur état d'esprit.

Lorsqu'enfin il pénètre l'enceinte du château en compagnie de leur garde rapproché, à savoir Lucy qui les a raccompagné, chacun regagne ses dortoirs, le cœur lourd. Lorsque James passe le portrait de la grosse dame, il ressent comme une boule à la gorge. La nuit bat son plein, tous les élèves dorment … Tous à part ses amis, il le sait. Et ils l'ont certainement vu rentrer grâce à la carte des Maraudeurs.

Devant la porte de leur dortoir, James ignore encore quelle attitude adopter. Un grand sourire victorieux et charmeur avec des excuses peu crédibles et gênées ? C'est le plus naturel venant de sa part, mais là tout de suite, il n'a pas envie de rire. La soirée a été particulièrement exténuantes et il sait qu'il n'est pas encore couché. Il leur doit quelques explications. De plus lui même se pose encore plein de questions. Bethney a insinué que Sirius l'a tué, Lucy ne l'a pas détrompé et a évité volontairement la question. Il a comprit, il l'a vu dans son regard. Oh, James n'a aucune rancoeur envers son ami, Sirius n'est pas encore celui … Qu'il deviendrait. Il n'a jamais rien dit, ni au principal concerné, ni à Remus, ni à Amy. Il n'y a que Lise qui est au courant, puisqu'il a fait appel à elle pour faire quelques recherches. Il connaît sa discrétion, son secret est à l'abri.

En ouvrant la porte, James a prit sa décision. Il va partir. Le lendemain, il quittera Poudlard, à la recherche de Sirius Black. Il n'a plus qu'à savoir par où commencer, mais ce n'est pas le moment de réfléchir aux détails. Évidemment, il croise leurs regards, et leur offre un léger sourire. Aucun arrogance, aucune fierté, aucune provocation, son sourire reflète une certaine tristesse, accentué par la fatigue.

« Salut … Votre héros est revenu ! Regardez moi ça, j'ai plein de blessures de guerre ! »

Sa voix ne parvient pas à être aussi enjouée et dynamique que d'habitude. Il pousse un léger soupire.

« Les gars … C'était affreux. Je sais que vous êtes en colère et que je suis parti sur un coup de tête. Mais dites vous qu'on a sauvé une vie. » C'est vrai, Ada Bethney est maintenant hors de danger, les médicomages ont pu la réanimer. « Et je vais bien. » assure-t-il d'une voix peu convaincante. Il en a conscience. « Je suis juste fatigué. Je suis désolé de vous avoir inquiété. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Gryffondor


Messages : 149
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: Ladies ~
Aptitude: Animagus non déclaré ( Chien )
Affiliation: Contre Vous-Savez-Qui

MessageSujet: Re: Discussion entre maraudeurs    Dim 29 Nov - 18:32



Sirius ne pouvait s’empêcher de faire les cents pas. Comme si bouger lui évitait de trop penser. Énervé, grognon et inquet, il l’était pour James mais aussi envers lui-même. Il aurait préféré être simplement fâché que James l’ai occulté de sa petite escapade mais c’était plus compliqué que ça. Depuis leur récente réconciliation, Sirius avait espéré que les choses redeviennent comme avant. Mais une partie de lui lui susurrait aujourd’hui à l’oreille que James n’avait plus confiance en lui et ne le voyait peut-être plus comme son camarade de bêtise privilégié. Et c’était compréhensible.

Si Sirius ne s’était pas précipité à la suite de son ami en apprenant sa disparition c’était uniquement parce que Remus l’avait convaincu de ne pas le faire. De plus, il suspectait McGonnagal de monter la garde près du portrait de la Grosse Dame pour s’assurer que pas plus d’élèves de sa maison auraient la bonne idée de disparaître.
S’il ne s’arrête ce n’est que pour scanner des yeux la carte des Maraudeurs. Il pouvait y voir beaucoup de nom mais jamais celui de James. La frustration était telle qu’il commença à réfléchir à un moyen d’en faire une du monde entier. Bien sûr, il se rendit bien compte que cela était impossible. La création de la Carte des Maraudeurs était déjà un exploit en soit, il se rappelait de toutes les galères qu’ils avaient dû combattre dont l’une avait faillit exploser la tour d’astronomie. Le souvenir lui arracha un petit sourire crispé et la nostalgie se transforma rapidement en anxiété qui le poussa à refaire les cents pas.

- AH ! Le voilà ! s’exclama-t-il lorsqu’enfin le nom de James Potter apparu sur la carte, faisant doucement son chemin vers la tour des Gryffondors.

Tendant la Carte à ses deux amis présents eux aussi dans la chambre, il sentit un énorme poids être enlevé de sa poitrine et laissa échapper un soupir de soulagement. Mais ça ne dure pas longtemps. Plus les secondes passent avant que James passe la porte de la chambre, plus les questions reviennent le hanté maintenant qu’il sait qu’il pourra avoir des réponses. Pourquoi était-il partit sans eux ? Qu’avait-il fait ? Pourquoi ne les avait-il même pas prévenu ?
Sirius se rendit aussi compte que c’était la première grande expédition de James depuis qu’ils avaient découvert qu’ils étaient capable de quitter le château. Quelque part, il aurait pensé qu’il aurait réserver ce moment si particulier à ses meilleurs amis plutôt qu’a… des Serdaigles ? Surtout après que James lui avait parlé de son grand plan pour retrouver l'autre Sirius Black, de sinistre réputation. Qu’y avait-il de plus important que ça ?

La frustration remonta en Sirius comme un volcan en éruption et soudainement en colère et vexé, il sauta dans son lit et se cacha sous sa couverture. Tout compte fait il n’avait pas envie d’écouter James tenter de se justifier d’un air mi-embarassé et mi-fier. Ronchon, il opta pour la très habile option de faire semblant de dormir. Complètement recouvert par sa couverture. Alors qu’il était encore complètement habillé.

Bien sûr, lorsqu’enfin la porte de la chambre s’ouvrit laissant place à James Potter, le canin ne put s’empêcher de jeter un coup d’oeil de sous les draps. Par curiosité, pour s’assurer qu’il avait encore tout ses membres et sa précieuse coupe de cheveux, mais aussi parce qu’il était très tenté de communiquer tout son mécontentement d’un regard noir et puérile.
Mais la vue que le glorieux James Potter leur offrit n’avait rien d’un glorieux James Potter revenu de croisade bien qu’il faisait de son mieux pour en avoir l’air. Blessé, fatigué, triste, désolé et simplement heureux d’être de retour chez lui auprès de ses amis.
Bien que grognon, Sirius fut incapable de laisser son meilleur ami dans cet état. Encore moins de le blesser plus encore.

Il sauta hors de son lit en agrippant son coussin au passage, arborant une moue de matrone sévère.


- James Potter ! Espèce d’enfant égoïste, égocentrique, égosillant, égorgeur d’égout ! cria-t-il en frappant sa tête touffue de son coussin moelleux à maintes reprises.
- Comment oses-tu nous laisser sans un mot, un regard, un bisou d’au revoir ! Peter n’a cessé de pleurer comme un bébé perdu au Chemin de Traverse et Remus a presque perdu tout ses poils, ses cheveux et même ses sourcils à cause du stress !

Bien évidemment ce n’était pas vrai car des trois comparses, Sirius avait été le moins calme. Ou du moins en apparence.

- Je le sais maintenant ! Voilà ta mort James Potter ! De la main du plus fâché des hommes, Sirius Black ! Décoiffé jusqu’à la mort ! AAAAHHHH !!! s’exclama-t-il en laissant tomber le coussin pour agripper le brun et lui gratter la tête frénétiquement. Il se fichait bien que cela puisse être choquant. Il se fichait de savoir ce qu’il s’était passé. Il était juste heureux de retrouver son meilleur ami.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Discussion entre maraudeurs    Dim 29 Nov - 19:08


Avec le temps, sa vue n’était pas encore tout à fait revenue, elle avait commencé à voir des ombres, des différences de lumière et petit à petit, les ombres s’était dessiné, coloré même. Voilà où elle en était aujourd’hui, à voir le monde en flou, sous formes de tâches et de formes étranges. Si ce n’était pas pratique du tout, au moins, cela signifiait que ce n’était pas irréversible et que d’ici quelque temps, elle reverrait le monde normalement. Comme les maraudeurs, Amy n’avait pas pu s’empêcher de s’inquiéter pour cet imbécile de Potter…Enfin…Leur Potter à eux, pas le fiston. Elle s’était postée dans la salle commune, comme chaque soir. Son corps entouré d’une couverture, face au feu. De toute façon, avec sa cécité partielle, prendre les escaliers devenait compliqué voir dangereux, et puis elle s’était habituée au confort du canapé de la salle. Elle avait réclamé son bisou du soir à Sirius avant que celui-ci ne rejoigne le dortoir, ne lâchant pas celui-ci jusqu’à ce qu’il la gratifie d’un baiser sur la joue qu’elle tendait. Depuis l’infirmerie, Amy ne savait pas trop comment agir avec lui, ils s’étaient à nouveau embrasser mais n’en avait pas rediscuté ensuite, comme d’habitude, les deux adolescents avaient une fâcheuse tendance à vouloir éviter les discussions trop sérieuse pour eux. Elle avait fini par s’endormir en regardant les ombres jaunes orangé bouger, n’entendant pas l’arrivé de James.

***

« Sérieusement Patmol ? »

Soupira Remus en observant Sirius se cacher sous ses draps en choisissant de faire semblant de dormir plutôt que d’accueillir James. Il leva les yeux au ciel devant le silence de son ami, jetant un regard à Peter qui se contenta d’hausser les épaules et de sourire simplement. "C’est Sirius" pouvait-il lire dans les yeux de Queudver Restant installé sur le lit de celui-ci, il fixa la porte en attendant l’entrée de James. Bien décidé à ne pas fuir cette confrontation.
A peine eut-il franchit le seuil de l’entrée qu’il faisait déjà son show, fronçant les sourcils d’un air sévère et quasiment paternelle, il lui faudrait autre chose pour lui faire oublier l’inquiétude qui avait rongé le groupe d’ami. Peut-être que l’attitude de Remus suffisait à lui faire cracher un minimum d’explication mais celle de Peter par contre…

« Fais voir ! »

S’écriait le garçon qui réclamait à observer les blessures de guerre. Recevant une tape sur le bras de la part de Remus pour le ramener à l’ordre. Mais ça partait déjà en live, Sirius avait décidé de quitter sa cachette et sautait sur James en s’égosillant…

***

Les voix avaient fini par la réveiller, l’ennuie avec sa vue défaillante c’est que son ouïe était devenue plus fine encore, c’était utile pour sa musique mais ça l’empêchait parfois de dormir, comme ce soir. Se relevant, elle reconnut facilement la voix de Sirius. Piquée par la curiosité, elle quitta le canapé, s’approchant de l’entrée des dortoirs des garçons. C’est lentement, très lentement qu’elle gravit marche après marche, s’approchant encore et encore des voix qui lui parvenaient. Elle entendit Remus réclamer un peu de calme et de silence, leur rappelant qu’ils avaient des voisins de chambres et une directrice de maison particulièrement tendue en ce moment. Elle avança, jusqu’à sentir le bois massif de la porte d’entrée qu’elle caressa du plat de la main en cherchant la poignée. Dans le noir, c’était tout de suite plus compliqué de trouver quelque chose, encore plus dans son état.

Elle se résigna alors à frapper cinq petit coup sur la porte.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Discussion entre maraudeurs    Dim 29 Nov - 20:01


Il est un peu étonné de voir Sirius dans la couverture, mais un sourire attendrit s'étire légèrement sur ses lèvres en comprenant que la bouderie est mêlée à l'inquiétude. Pourtant, il ne peut ignorer la pointe qui lui transperce le coeur. Le décoiffé inspire un bon coup pour se calmer et c'est sans doute ce qui valu son self-contrôle lors des fausses insultes de son Patmol préféré qui lui témoigne enfin de l'attention. Bon acteur, son sourire s'accentue de toutes ses dents.

"Ohohoh que de mots d'amour, mon chéri ! Superbe déclaration, marions nous ! Désolée pour Amychoute mais elle pourra toujours être demoiselle d'honneur ! Je prend Mumus comme témoin !" Il lui adresse un clin d'oeil en ricanant.

Mais son ami pousse plus loin la chansonnette. James se prend des coups de coussin sur la tête, il proteste, il hurle, il insiste sur la qualité de ses cheveux en pétards et de leur côté beaucoup trop précieux pour être abîmés. Et par dessus tout, il ignore les remontrances de la voix de la sagesse, à savoir Remus, qui leur demande de la mettre en sourdine pour ne pas réveiller leurs camarades ou attirer la colère de McGo. Sirius semble lui aussi ne pas tenir compte des avertissements de leur ami et remplace l'oreiller par sa main.

Lorsque ses mains frottent sa tête, son malaise qu'il avait pourtant contrôlé, s'accentue, et James se crispe. Son teint blêmit légèrement, c'est plus fort que lui, il ne peut que retourner quelques heures en arrière, juste avant leur combat contre Bethney. Il revoit ce crétin de William le provoquer, insinuer sur les raisons de sa mort, jubiler de sa victoire en voyant la réaction de Lucy. Lucy .... Lucy et son visage qui prouve les faits. James se crispe d'avantage.

"Ne me touche pas." fait-il d'une voix forte et plus sèche qu'il ne l'aurait voulu, cassant l'ambiance bon enfant pour installer un froid.

Le silence pesant lui fait réaliser ses paroles et surtout la distance injuste qu'il met entre les deux. Ses yeux noisettes se voilent de tristesse, il a agit par instinct et le regrette. C'est pourtant trop tard.

"Pardon ... Je ne voulais pas ..."

James jette un regard à Remus, ne sachant pas s'il s'attend à ce qu'il intervienne pour changer de sujet, ou s'il va croiser un regard réprobateur. Il n'a pas le temps de le constaté, interrompu par des coups frappés à la porte. Il profite de cette bénédiction de diversion pour ouvrir la porte et accueille Amy avec un sourire chaleureux qu'elle ne peut voir. Afin de contrer cela, il se contente de la serrer dans ses bras et de la faire tournoyer au dessus de lui, comme si rien ne venait de se passer à l'instant. Et hop, il dépose Amy dans les bras de Sirius, sans demander leur avis, ni se préoccuper de leurs gênes. Une fois encore, il en profite pour faire diversion et s'échapper, fermant derrière lui la porte du dortoir. James s'appuie contre le mur, se laisser glisser, assit sur le sol et attend simplement que Remus le rejoigne. Il sait qu'il le fera. Il l'a toujours fait. Le maraudeur a besoin de parler, il voudrait tout raconter à Remus, mais ignore encore s'il va le faire. Il entend la porte s'ouvrir et se refermer avec délicatesse. James n'a pas besoin d'ouvrir les yeux pour reconnaitre la présence rassurante de Remus qui s'agenouille en face de lui. Mais il le fait tout de même, plongeant son regard dans le sien.

"Si je t'en parle, ça va mettre un trop gros fardeau sur tes épaules ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Discussion entre maraudeurs    Dim 29 Nov - 20:38

La surprise avait été beaucoup plus efficace que ses multiples remontrances. Le silence avait pris soudainement ses droits dans le dortoir, aucun d’eux était capable de trouver quelque chose à dire. Même Peter qui était passé l’art dans le domaine de faire une blague au moment le plus inapproprié était aussi silencieux que le reste de la bande. Les coups sur la porte eut pour effet de presque soulager tout le monde. Pendant une seconde, Remus cru que c’était leur directrice qui était venu pour leur remonter les bretelles mais au lieu de cela, ce fut une petite Amy un peu timide et perdue qui se présentait à la porte. James profita pour la prendre dans ses bras, la faire tournoyer et la glisser simplement dans les bras de Sirius ensuite. Il reconnaissait bien là cornedrue qui profitait de l’occasion pour se défiler tout simplement. Quittant le dortoir, Remus observa ses camarades, réprimant un soupire las. Il quitta le lit de Peter, laissant celui-ci en compagnie de Sirius et Amy. Sortant à son tour, il rejoint James.

S’adossant au mur, il se laissa glisser au côté de James.

« Tu sais aussi que si tu en parle pas, on finira par trouver par nous-même. A toi de choisir comment tu préfères qu’on apprenne ce que tu nous cache. »

C’était un fait, les secrets ne faisaient jamais long feu, encore moins à Poudlard, encore moins entre les Maraudeurs qui étaient des experts dans le domaine. James pourrait probablement cacher ses tourments pendant un temps, mais ce ne sera pas éternelle et c’était réellement à lui de voir s’il préférait que ses amis apprennent cela de sa bouche ou non.

« Je ne suis pas là pour te forcer en quoi que ce soit. Je sais pas ce qu’il s’est passé là-bas, ni même ce que t’y faisait » Après tout, Ada était une demoiselle que les Maraudeurs ne connaissaient quasiment pas.

***

Dans le dortoir, Amy avait bien du mal à comprendre ce qui s’était passé, et à reprendre un peu ses esprits. Elle avait légèrement le tournis et s’agrippait au t-shirt de Sirius, persuadée que si elle le lâchait, elle allait perdre pied. Elle laissa échapper un petit rire, un peu gênée, alors que ses joues s’empourpraient légèrement, relevant les yeux vers l’ombre de celui-ci qu’elle discernait.

« Tu m’as réveillée »

Dit-elle dans un faux reproche, elle entendit un raclement de gorge qui l’a fit rougir un peu plus en se rendant compte qu’elle avait presque oublié la présence de Peter.

« Pardon Peter, tu vas bien ? »
« Au poil ! »

Dit-il joyeusement avant de retourner à une occupation quelconque, attrapant un livre qu’il fit semblant de lire. La blondinette reporta son attention vers le Sirius et murmura un peu gênée :

« Je l’avais oublié »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Discussion entre maraudeurs    Lun 30 Nov - 18:35


Remus a raison, entre les maraudeurs, les secrets ne restent pas bien longtemps dissimulés. Ils l'apprendront tôt ou tard et vu l'importance du sujet, il vaut mieux que ce soit par sa bouche. Trop lâche pour faire face à Sirius, il n'a pas le courage de l'affronter et de lui apprendre la vérité. Les conséquences sont trop nombreuses et surtout désastreuses. Mais à Remus, peut-être que ....

James soupire, un peu trop fataliste, lassé par ces dernières semaines et ces drames qui n'en finissent plus. Son regard croise celui rassurant de son ami, mais l'animagus détourne la tête. Il racle sa gorge sèche pour prendre la parole, regardant à l'autre bout du couloir, soit à l'opposé de Remus.

"Je ne sais même pas par où commencer ... Tu te souviens quand Sirius croyait que j'avais poussé Amy à se suicider ? Enfin, nos versions adultes. Et bien j'ai demandé à Lise d'enquêter là dessus et comme toujours, elle a trouvé."

James marque une pause, Lise Parker étant un sujet un peu intime pour Remus. La mystérieuse brune ne cesse de lui échapper, lorsque Remus fait un pas en avant, elle en fait trois en arrière. Le seul moyen de garder Parker prêt de soit, c'est l'engager pour une enquête mais ce n'est pas la relation que Remus cherche auprès d'elle. Mais cette nuit, le nom de Parker n'est qu'énoncé, la conversation ne s'attarde pas sur elle.

"Ca ne pouvait pas être moi. Je ne pouvais pas être responsable de la mort d'Amy. Parce que je ....."

Finir cette phrase est beaucoup trop difficile, James n'a jamais admit cette vérité de vive voix, cela rend sa mort plus officielle, plus réelle. Bien qu'il a pleinement conscience de la réalité, ce n'est pas pour autant qu'il l'admet. Trop jeune pour mourir, il n'a pas assez vécu, pas assez évolué. Tout ce qu'il veut accomplir dans la vie, il n'en aura pas l'occasion. Un frisson parcours son corps et James tourne la tête de l'autre côté, pour la poser contre l'épaule de Remus.

"Sirius est arrêté pour meurtre. Il a tué des Moldus .... IL .... Il serait devenu une partisan de Voldemort. Il le sait, ça, je lui ai dis. C'est pour ça qu'on veut retrouver sa version adulte, pour le questionner mais moi .... Mais moi .... Ce n'est pas seulement ça mon but, il y a des choses que je voulais savoir. Si j'ai accompagné les autres, pour sauver Ada, ce n'est pas que pour elle. Je savais que je serais face à des mangemorts et en plus, un proche de Voldemort. Et que j'obtiendrais enfin ma réponse. .... Je l'ai eu."

Sa voix se brise, tremblante. Une de ses mains serrent la chemise de Remus. Il inspire un bon coup.

"C'est Sirius. C'est Sirius qui m'a trahit. Il m'a vendu à Voldemort. Je suis mort, indirectement, il m'a tué. Ca fait des semaines que je traîne ça ... Je ne pouvais pas en parler. Qu'est-ce que j'aurais pu te dire ? Vous dire ... Je ne veux pas entendre que je me trompe surement et que tout va s'arranger. Je ne veux pas entendre ça, parce que c'est faux. Rien ne peut s'arranger, parce qu'on est dans une époque qui nous dépasse. J'aurais voulu ne jamais être ici, n'avoir rien apprit et continuer de vivre avec insouciance. Mais on ne peut pas, comment le pourrais-je alors que je sais que je vais mourir dans 4 ans ? C'est quoi cet avenir de merde ?"

James se mord les lèvres jusqu'au sang, mais la douleur ne suffit pas à reprendre le contrôle de ses émotions. Elle n'empêche pas non plus les larmes de couler sur son visage. Il se sent faible, pathétique et humilié d'être ainsi désorienté devant le sage Remus. Cette confusion et cette souffrance, ce n'est pas lui, ce n'est pas ce qu'il souhaite montrer. Cette douleur, elle lui rappelle trop Lucy et lui rappelle alors que c'est bien réel. Qu'ils ne se sont pas trompés.

"Oh Sirius .. Je ne peux pas lui dire, ça va le détruire ...."

Sa main passe sur son visage qui reposait quelques secondes plus tôt, sur l'épaule de Remus. Ses doigts s'entremêlent dans ses cheveux bruns et touffus, qu'il serre plus fort que nécessaire. Enfin, James se plie, cachant son visage sur les genoux de Remus, pour taire au minimum ses sanglots, bien que son corps tremblant ne le laisse pas dupe.

"Je ne veux pas mourir ... 21 ans, c'est beaucoup trop tôt. Au final, je ne suis pas du tout courageux, le James que je montre tous les jours, il n'existe pas. Tout ce qui est réel, c'est que je ne veux pas mourir."

Sa voix n'a rien d'assurée, coupée par les quelques sanglots qui s'échappent de sa gorge. C'est si pathétique. Où est donc le James qui a fait face à William Bethney ? Mais là contre quoi doit-il se défendre ? Sirius ? Comme s'il pouvait se battre avec lui. La bonne blague.

"Je sais ce que tu vas dire ... Que je ne vais pas mourir, que tu ne vas pas laisser ce futur arriver. Mais c'est faux Remus, on ne peut rien faire. On ne se dressera pas face à Sirius, jamais je ne ferais ça."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin

avatar

Gryffondor


Messages : 107
Date d'inscription : 04/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Nothing
Aptitude: Loup Garou
Affiliation: Absolument contre ses idées d'arriéré

MessageSujet: Re: Discussion entre maraudeurs    Dim 6 Déc - 0:23

Remus écouta, il écouta son ami comme il l’avait toujours fait, comme il le faisait toujours avec chacun d’entre eux. C’était la seule chose dont il était réellement capable. Ecouter. Il n’était pas un jeune homme d’action, ses amis le savaient, c’était probablement pour ça qu’il était facile pour eux de se confier à lui plus qu’à une autre personne. Il eut un peu de mal à comprendre ce que lui racontait James, le récit était décousu, compliqué, mais plus son ami parlait et plus cela commençait à avoir une certaine logique. Il lui raconta que c’était Sirius qui les avait trahit, que c’était lui son meurtrier, indirectement. Il dut faire face au désespoir de James, et à son incapacité de lui répondre quoi que ce soit. Bien sûr, il pouvait lui dire que c’était un futur hypothétique, qu’absolument rien ne les garantissait de vivre cela, mais surtout, malgré les dire de James…Remus n’arrivait pas à en croire un mot.

« Tu as raison, on ne se dressera pas contre Sirius… »

Il soupira, c’était un fait, Remus serait probablement incapable de se dresser contre lui. Mais c’était bien pour une raison précise.

« Parce que je ne le crois pas coupable de ça… »

Tout ce qu’il avait, c’était des histoires, des témoignages, et de qui ? De mangemort ? De personne capable d’absolument tout pour déstabiliser l’ennemi. Remus avait besoin de bien plus que ça, de preuve, de fait. Sa main posa sur le dos de James, Remus était convaincue d’une chose, les Maraudeurs étaient une famille, et jamais ils ne se trahiraient les uns les autres. Il ne voulait et ne pouvait pas croire à pareil histoire. Lise avait beau être une excellente enquêtrice, il savait aussi que personne n’était infaillible.

« Le Sirius adulte est toujours en vie non ? »

_________________
For the werewolf, for the werewolf, has sympathy
For the werewolf, somebody like you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Discussion entre maraudeurs    Dim 6 Déc - 13:01


Le calme de Remus l'apaise un peu et James pousse un profond soupire pour se reprendre. Le maraudeur détourne la tête, un peu honteux de sa vulnérabilité, bien qu'il sait que face à Lunard, il peut se le permettre. Cependant, il reste moins persuadé que lui quant à l'innocence de la version adulte de Sirius. Remus n'était pas au manoir Bethney. Un frisson le prend, de toute façon, il n'a pas envie de revenir là dessus.

"Oui ... Oui, il est en vie. Je ... Remus, je vais quitter Poudlard. Avec Lise. On va partir à sa recherche. Si quelqu'un peut le trouver, c'est bien nous. Je pars avant le lever du jour."

C'est sans appel, il ne changera pas d'avis. Pour mettre un terme à la conversation, James se redresse et tend la main à Remus pour l'aider à en faire de même. Sans attendre, il ouvre de nouveau la porte du dortoir, interrompant un moment de tendresse entre Amy et Sirius pour les chatouiller avec énergie, redevenant le James que tout le monde connait. Au moins pour le reste de la nuit. Oui, il peut au moins faire ça avant de tout quitter. Offrir une dernière soirée aux maraudeurs. C'est ce qu'il fait, pour les heures qui suivent, à rire, faire les pitres, se gaver de bonbons et se moquer de toutes les personnes qui le méritent. James aurait presque pu oublier ce qu'il allait faire juste après.

Et pourtant non, il profite du sommeil des autres pour faire ses affaires. Avant de partir, il se stoppe sur les visages endormis de Sirius et Amy. Un sourire attendrit se dessine sur ses lèvres. Il fera tout pour préserver leur futur. Si Sirius l'a vraiment trahit, il doit comprendre pourquoi et faire en sorte que cela n'arrive pas. Aucun des Maraudeurs ne doit mourir. Et ils resteront tous soudés. Finalement, il laisse tomber la carte des Maraudeurs sur Sirius, avec un petit morceau de parchemin, où il a laissé quelques mots à son intention. "Je sais ce que je fais ... Fais moi confiance."

Après un dernier regard pour Peter et Remus, il quitte la tour des gryffondor pour rejoindre Lise Parker dans le hall. Elle est là, à l'attendre, enveloppé dans sa cape rouge avec ce capuchon qui dissimule légèrement son visage. James lève les yeux au ciel.

"Tu appelles ça un modèle de discrétion ?"

"Mes vêtements ne portent pas l'attention sur qui je suis. Et je te ferais remarqué que tu as été moins discret que moi. Regarde derrière toi."

Lise a ressenti cette odeur particulière avant même qu'il ne soit dans le hall. James se retourne pour le voir arriver.

"Remus ? ... Mais ..." Il soupire. "Je suppose que ça ne sert à rien de te dire de rebrousser chemin."

Bien que sage, Remus peut lui aussi être particulièrement têtu. Mais c'est avec surprise qu'il voit Lise s'approcher de son ami loupiot. Doucement ses doigts saisissent volontairement ceux de Remus. Ses yeux sont baissés vers sa main, évitant ainsi de le regarder. Geste surprenant de la part de cette jeune femme qui déteste la proximité. James se frotte la tête, un peu perplexe.

"Bon, on ferait mieux d'y aller avant de tomber sur McGo."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Gryffondor


Messages : 149
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: Ladies ~
Aptitude: Animagus non déclaré ( Chien )
Affiliation: Contre Vous-Savez-Qui

MessageSujet: Re: Discussion entre maraudeurs    Sam 12 Déc - 12:41

Voir la fatigue et le malaise sur le visage de James ne fit qu’encourager le Gryffondor a pousser son jeu plus loin. Loin de pensé qu’il aggravait les choses, il pensait pouvoir chasser toute la noirceur et la déprime que James avait rapporté avec lui en lui rappelant qu’ici, avec eux, il n’avait pas à s’inquiéter de quoi que ce soit. C’était faux malheureusement, mais James comme Sirius, Remus et Peter pouvaient profiter d’un peu d’insouciance.

Il s’attendait à ce que Remus grogne face au chahut, encourageant un peu de calme et d’espace pour le blessé de guerre. Il s’attendait à ce que Peter cherche à se faufiler au coeur de la pagaille pour participer au jeu. Il s’attendait à ce que James s’égosille, même faiblement sous les assauts perpétré contre sa magnifique chevelure. Mais il ne s’attendit pas à ça.

Le ton si méconnaissable de James figea Patmol sur place comme si on lui avait soudainement déversé un sceau d’eau glacial sur la tête. Il n’eut même pas l’esprit d’être vexé tant la surprise et l’incompréhension avait paralysé son cerveau. Interdit, il fixa James sans parvenir à comprendre ce qui se cachait derrière ce soudain changement d’attitude.

Au fond de lui, la crainte que James ne lui fasse plus assez confiance pour lui parler de ses escapades et celle que leur amitié se soit affaiblie à cause de leur conflit avait été présente et bruyante pendant toute la durée de l’attente qui avait précédé le retour de James. Mais en cet instant tout s’était tu dans le cerveau de Sirius. Comme si même ses insécurités et ses peurs les plus profondes ne pouvaient comprendre ce qu’il avait vu dans les yeux de James. Était-ce de la peur ? De la haine ? La seule chose que Sirius parvint a saisir de la situation était que c’était une émotion qui n’appartenait pas dans le visage de son meilleur ami.

Alors qu’il espérait encore le voir exploser de rire devant la mine déconfite de ses amis, James s’excusa, plein de tristesse. Encore une fois Sirius ne parvient pas a comprendre. Muet, il a le réflexe de se tourner vers Remus bien que Peter était le seul qui aurait pu trouver une blague pourrie pour détendre l’atmosphère. Mais c’est la même surprise et incompréhension qu’il trouva dans les yeux de ses amis alors que James se releva.

Sirius n’avait même pas entendu les coups sur la porte. Trop perturbé, il pouvait sentir son propre coeur indécis tenter de comprendre quelle émotion il devait ressentir. Avant de comprendre quoi que ce soit, Sirius se retrouva soudainement avec une blondinette dans les bras. Par réflexe il avait prit ce qu’on lui donnait mais il sentit quelque chose dans son torse se crisper doucement lorsqu’il reconnu Amy. Face à elle, son coeur semblait beaucoup plus agité, mais pas forcément plus clair. Sentant ses joues s'empourprer, il lui servit un petit sourire gêné. Il ne la lâcha pas pour autant voyant qu’elle s’agrippait à sa chemise.

- Ah euh… pardon. répondit-il d’un ton malhabile.

Peter choisit le meilleur moment pour se faire remarquer d’un petit raclement de gorge. Bien que la discrète moquerie qui s’y cachait lui vaudrait une petite tape sur le museau, Sirius fut rassuré par sa présence et son soutien. Enfin, maigre soutien car le blondinet tenta ensuite de s’éclipser en feignant lire un bouquin. Sirius lui lança un regard noir mélangé à un appel au secours mais ce dernier ne fit que pouffer derrière les pages. Amy s’excusa d’un murmure gêné qui arracha un sourire à Sirius.

- Oh tu es toute pardonnée. Tu sais… Il aime regarder. murmura-t-il à l’oreille de la blonde d'un ton tendancieux et espiègle bien assez fort pour que leur copain voyeur entende très bien.

- Eh ! C’est faux ! couina-t-il en lançant son bouquin sur les deux tourtereaux.

Un petit combat bien flou pour Amy s’en suivi mais les rires qu’elle pu entendre lui indiquait que c’était bon enfant. Après l’étrange épisode avec James, il fallait croire que tout le monde avait besoin de se détendre. Remus s’en était allé lui parler et tous deux ne tardèrent pas à revenir pour se joindre aux festivités. Trop occupé à éviter que la mi-voyante Amy Loreens ne se prenne un nouveau coup sur la tête, Patmol ne s’approcha pas énormément de James qui semblait remit de ses émotions.
S’amusant comme à leur habitude jusqu’au bout de la nuit, les Maraudeurs sombrèrent doucement dans un sommeil sucré et insouciant. En tout cas pour Sirius qui ayant passé la soirée près d’Amy ne se rendit pas compte qu’il s’était endormi en la tenant encore dans ses bras.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Discussion entre maraudeurs    

Revenir en haut Aller en bas
 

Discussion entre maraudeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Discussion entre potes prière de ne pas déranger!
» Discussion entre BFF |ft Evanounet|
» Discussion entre filles (PV Kairi)
» Les 2 minutes du peuple
» Système d'échanges entre villes en mode solo
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: L'intérieur du Château :: Les tours :: Dortoir des garçons-