AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 [Solo] Une surprenante amitiée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: [Solo] Une surprenante amitiée   Sam 13 Fév - 22:01

Elle s’était levée ce matin-là, éblouie par la lumière du soleil. Encore embrouiller par le sommeil, la Gryffondor avait toujours été difficile au réveil. Tant et si bien qu’elle ne remarqua pas la différence de ce matin. Elle se leva, comme à son habitude, chercha des vêtements, se dirigea vers la salle de bain du dortoir. La longue douche chaude lui permit de se réveiller en douceur, s’essuyant, s’habillant, elle se retrouva devant le miroir de la pièce. Elle observa ses cheveux, son visage, grimaça devant son reflet : « Cette tête » commenta-t-elle avec une pointe de moquerie, il lui fallut encore quelques secondes avant de comprendre, son visage se fendit d’un sourire franc avant qu’elle ne sautille sur place en observant son reflet. Elle frappa dans ses mains, tourna sur elle-même, submergé par une vague de bonne humeur. Il avait fallu du temps mais sa vue semblait être pleinement  revenue. Se dirigeant en quatrième vitesse vers la salle commune, elle chercha après quelqu’un avec qui partager la nouvelle :

« Siriiiiiii ! »

Mais il n’y eut aucune réaction, ni de « Amyyyyyy » aigu en guise de petite moquerie ou encore de grognement quelconque, elle prit la peine de grimper les marches jusqu’au dortoir des garçons mais là encore, il n’y avait personne. Elle fronça les sourcils, gonflant ses joues dans une mimique boudeuse. Elle le retrouverait probablement à la grande salle. Prenant la route, elle manqua à plusieurs reprises de se casser la figure dans les escaliers. On aurait pu croire que l’évènement aurait pu la rendre un peu plus prudente mais elle était bien trop excitée pour vraiment l’être. En un rien de temps, elle se retrouva dans la grande salle, tous les regards se posèrent sur elle alors qu’elle cherchait du regard Sirius mais là encore, elle ne trouva personne…Sauf un Peter, fixant son bol de porridge l’air triste, voir même un peu colérique. C’était cet air sombre qui l’amena à ne pas vouloir lui demander plus de détail, préférant chercher par elle-même. Quittant la somptueuse pièce aussi rapidement qu’elle y était entrée, elle se dirigea vers le parc, rien y faisait et rapidement, les cours reprirent. Elle aurait pu ne pas y aller, ce n’est pas comme si ça allait avoir un véritable impact sur eux...Mais la gryffondor imaginait qu’elle le croiserait plus facilement en cours mais rien.

Le derniers cours fut un cours de potion, bien qu’ils n’aient pas le professeur d’origine. Obliger de travailler en duo, le regard de la Gryffondor se pose sur Severus. Une étrange amitié était né entre les deux alors qu’il l’avait aidé à remonter la pente, elle avait souvent joué de la musique lorsqu’il travaillait, c’était presque devenu un rendez-vous hebdomadaire. Elle se plaça naturellement en face de lui. Un grand sourire sur ses lèvres, elle n’avait pas besoin de prononcé sa demande pour qu’il comprenne qu’elle souhaitait faire équipe avec lui pour ce travail pratique.

« Je suppose que tes yeux vont mieux »
« Depuis ce matin »

Elle crut entrevoir l’ombre d’un sourire sur les lèvres du Serpentard, travaillant ensemble, il consentit à partager avec elle quelques astuces. Elle savait le garçon doué dans cette matière mais n’avait jamais réellement réalisé à quel point. La fin des cours sonna et Amy quitta la salle de cours en compagnie de Severus.

« On se rejoint dans la même salle ? »

Lui dit-elle alors qu’il esquissa un geste positive de la tête. Un sourire franc, elle se dirigea directement vers la salle commune, direction le dortoir, elle y récupéra sa guitare. Alors qu’elle s’apprêtait à quitter les lieux, la sortie lui fut barrée par une rouquine qu’elle connaissait que trop bien.


« Il se passe quoi entre toi et Severus ? »

La question, aussi tranchante que franche lui coupa la respiration sur le moment, elle fronça les sourcils.

« En quoi ça te regarde Lily ? »

Amy n’avait rien contre la rousse, elles étaient camarade de maison, pas vraiment amie, mais pas ennemie non plus. Il lui arrivait de rire avec elle, elle l’aimait bien globalement, sauf dans ses moments précis…Ceux où elle se sentait obliger d’être un peu trop "maternelle", cette version d’elle, un peu donneuse de leçon. Elle ne pensait pas à mal, Amy le savait, mais cela ne l’empêchait pas d’être agacée par cette facette.

« Tu devrais te méfier »
« Pourquoi ? Je croyais que vous vous étiez réconcilier »
« C’est parce que je le connais bien mieux que toi que je peux me permettre de te donner ce conseil. »

Le regard de la blonde se teinta d’un éclair de défis.

« Me méfier de quoi ? »
« J’ai entendu des rumeurs… »
« Des rumeurs ? T’es sérieuse ? »

Evans se mordit la lèvre, un peu honteuse à l’idée qu’effectivement, ce n’était que des simples rumeurs sur le Severus adulte qui la poussait à vouloir éloigner Amy de la version adolescente. Mais à leur époque, elle connaissait déjà ses projets, il suivrait son groupe d’ami vers un chemin beaucoup trop sombre pour elle, beaucoup trop sombre pour qu’elle lui accorde une totale confiance.

« La jalousie ne te va pas Lily… » Fini-t-elle par balancer à la jeune fille, soudain prise d’une certaine colère. Amy ne supportait la sensation d’être jugée et c’était bien ce qu’elle ressentait en cet instant. Son cœur battait la chamade tant elle se sentait fulminée devant les propos de Lily.

« C’est pas ce qu »
« Ferme-là, j’en ai assez entendu et je ne veux pas en entendre plus. Il m’attend, et à moins que tu décides de m’y empêcher autrement, je vais y aller »

Elle força le passage, mais avant d’ouvrir la porte, elle se tourna vers sa camarade.


« Il serait temps que tu sache ce que tu veux… »

Dit-elle dans une dernière pique. Elle appréciait Lily mais aujourd’hui elle avait la sensation de voir la rousse hésité, James ou Severus, l’un ou l’autre, Amy voyait surtout que l’un de ses deux amis finirait tôt ou tard par être blessé et c’était loin de plaire à la bonde qui quitta la salle commune. Elle bouscula d’autres élèves en sortant mais elle était bien trop énervée pour s’excuser ou même voir qui elle venait de bousculer. Elle redescendit de plusieurs étages, retrouvant la fraicheur des cachots et la salle de classe vide qu’elle squattait. Le serpentard s’y trouvait déjà, des bouquins à un table.

« Désolé pour l’attente…J’ai eu… » Elle réfléchit quelques secondes « un contre-temps »

La jeune fille qui semblait être d’excellente humeur avant de quitter Severus, se retrouvait à présent particulièrement énervée.  Elle posa ses fesses sur la table en face de celle sur laquelle le garçon s’était installé.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue

avatar

Serpentard


Messages : 26
Date d'inscription : 31/03/2013
Age : 29

Votre Sorcier
Côté coeur: Only Lily
Aptitude: Occlumens, Legilimens
Affiliation: Pro-Voldemort

MessageSujet: Re: [Solo] Une surprenante amitiée   Sam 5 Mar - 20:29

En ce moment, les rares moments où il pouvait travailler tranquillement c’était lorsqu’il se trouvait à la bibliothèque où qu’il retrouvait Amy dans l’une de leur séance de travail conjugué à sa musique. Il aimait écouter ses quelques airs, cela avait d’ailleurs surpris la Gryffondor la première fois, soupçonnant plutôt son camarade serpentard écouté de la musique très classique du type Beethoven. Aujourd’hui, ce fut une agréable surprise de voir que la jeune fille semblait être parfaitement remise de l’incident du bal d’hiver. Elle ne lui avait pas vraiment parlé de ce qui s’était passé, elle s’y refusait catégoriquement et même s’il aurait été facile pour lui de tester ses talents en legilimancie pour pouvoir en savoir plus, il n’en était pas question. Il était déjà présent dans leur petite salle abandonnée lorsqu’elle vint le retrouvé, il l’observa quelques secondes, surprise qu’elle s’excuse pour son retard. Ce n’était pas vraiment la reine de la ponctualité même si elle n’avait jamais plus de dix minutes de "retard" mais là, elle semblait particulièrement contrariée.
Refermant son livre d’histoire de la magie, il la regarda s’installer sur la table en face de la sienne, quelque chose s’était forcément passé pour que l’humour de la bonde change du tout au tout.

Il hésita, de longue seconde, déglutissant, ce qu’il avait en tête il avait bien du mal à le formuler ou plutôt, il avait du mal à le prononcer. Il reposa ses yeux sur son parchemin et le début de devoir qu’il avait commencé à rédiger. Ses doigts se raidirent juste avant qu’il ouvre sa bouche :

« Sirius ? »

Il se forçait à ne pas l’appeler par son nom, sachant l’importance du Gryffondor dans la vie de la demoiselle. Une histoire qu’il n’avait jamais vue cela d’un bon œil depuis qu’il connaissait plus amplement la musicienne. Elle releva la tête, surprise d’entendre Severus parler de lui, bien qu’il ait disparu sans même lui laisser un mot ou tout autre chose, il n’était pas vraiment la cause de son humeur mais maintenant que le sujet était sur le tapis, elle ne put s’empêcher de penser au dernier évènement en date.

« Oui…Enfin non » dit-elle en se précipitant, elle secoua la tête « Non non, c’est juste que certain ne voit pas ça » elle fit un mouvement d’aller et venue entre elle et Severus avec sa main «  comme quelque chose de bon »


Le visage du serpentard se ferma devant cette phrase. Il avait l’habitude d’être jugé par les autres mais c’était toujours compliqué de l’être par quelqu’un auquel on s’est attaché.

« Et… » Commença-t-il « c’est aussi ce que tu penses ? »

Le rire de la Gryffondor éclata en un écho dans la pièce alors qu’elle secoua la tête

« Non ! Bien sur que non » l’ombre d’un sourire traversa les lèvres du serpentard alors qu’il reposa ses yeux sur son parchemin.

« Rien d’étonnant à ce que Sirius ne voit pas cela d’un bon œil de toute façon » Commenta-t-il
« Ce n’était pas Sirius » Répondit-elle du tac o tac, incapable de supporter la possibilité qu’on puisse le juger coupable aussi facilement.
« Ah ? »  Elle avait attisé la curiosité « Potter ? »
« Tu sais bien qu’il est parti avec Remus »

Le blanc qui s’installa alors soudainement entre eux rendit Amy particulièrement mal à l’aise, le rythme de son cœur s’accéléra légèrement alors qu’elle s’en voulait d’avoir soulevé le sujet.

« J’ai écrit une nouvelle chanson »

Dit-elle simplement en plaçant sa guitare. Severus savait qu’il lui serait impossible de revenir sur le sujet, échangeant un regard entendu, il se replaça un peu plus confortablement sur sa chaise, attendant simplement les premiers accords de guitare et que la voix de la Gryffondor emplisse la pièce.



« 2am, where do I begin
Crying off my face again
The silent sound of loneliness
Wants to follow me to bed
I'm the ghost of a girl
That I want to be most
I'm the shell of a girl

That I used to know well
Dancing slowly in an empty room
Can the lonely take the place of you
I sing myself a quiet lullaby
Let you go and let the lonely in

To take my heart again
Too afraid, to go inside
For the pain of one more loveless night
For the loneliness will stay with me

And hold me till I fall asleep
I'm the ghost of a girl

That I want to be most
I'm the shell of a girl
That I used to know well
Dancing slowly in an empty room
Can the lonely take the place of you

I sing myself a quiet lullaby
Then you go and let the lonely in
To take my heart again
Broken pieces of

A barely breathing story
Where there once was love
Now there's only me
And the lonely...
Dancing slowly in an empty room
Can the lonely take the place of you
I sing myself a quiet lullaby
Then you go and let the lonely in
To take my heart again... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: [Solo] Une surprenante amitiée   Dim 6 Mar - 21:16

C’est avec attention qu’il écoutait les paroles de la Gryffondor alors qu’elle jouait, et comme à chaque fois qu’elle s’adonnait à la musique, elle s’offrait corps et âme. C’était probablement à cause de cela que chacune de ses chansons reflétait ses sentiments beaucoup plus qu’elle ne l’aurait voulu. Elle grattait les cordes de sa guitare, emplissant la pièce de sa petite voix, se laissant emporter par la chanson. Elle échangea de temps à autre un regard avec Severus, un petit sourire discret et timide, jusqu’à ce que la musique prenne fin. Elle se sentie rougir, comme à chaque fois qu’elle chantait ainsi avec un nombre d’auditeur aussi limité. Le blanc qui suivit n’arrangeait en rien son malaise.

« C’était si nulle que ça ? »

Dit-elle un poil vexé, secouant alors subitement la tête, Severus revenait simplement sur terre, lui-même s’était laisser emporter par la mélancolie de la mélodie. Il observa la demoiselle, hésitant un instant.

« Elle était très belle…Et triste. » Elle ne répondit pas, haussant simplement les épaules. « Si tu veux en parler »
« Pas de lui…Pas avec toi… »
« Parce que c’est lui ? » Il esquissa un sourire un peu crispé « on est ami non ? » Insista-t-il « les sentiments qu’il y a entre lui et moi ne devrait pas entrer en considération tu ne crois pas ? »  elle haussa une nouvelle fois les épaules en détournant le regard.
« J’en sais rien, tu vas me dire quoi ? Qu’il faut que j’arrête de courir après un… »

Elle soupira, laissa échapper un rire tant elle se sentait idiote en cet instant bien précis. Elle ne comprenait pas pourquoi cela lui tenait tant à cœur mais c’était bel et bien le cas. Elle releva les yeux vers le plafond pour retenir quelques larmes.


« Ce matin, j’avais juste envie de partager ma guérison avec lui et…Il était simplement plus là. »

Sa gorge devint douloureuse, retenant des sanglots qu’elle ne voulait pas exprimer pour Sirius, à la fois particulièrement triste et en colère. Elle soupira, ravalant ses larmes et reposant ses yeux sur Severus.

« Un vrai cœur d’artichaut hein… »
« On fait la paire suppose »

Dit-il simplement en se relevant pour sortir un paquet de mouchoir de sa poche et s’approcher d’Amy pour le lui tendre. Elle l’attrapa, remerciant timidement celui-ci, le mouchoir entre les mains, elle le tripota sans véritablement l’utiliser, fixer celui-ci.

« C’est un imbécile »

L’insulte attira l’attention de la jolie qui releva les yeux, un peu sévère, sur le serpentard.

« Et je ne dis pas ça seulement parce que je peux pas le voir en peinture Amy…Mais il faut voir les choses en face, tu as toujours ou presque toujours été là pour lui lorsque tu le pouvais, de ce que je sais, tu lui as toujours pardonner. Soit il ne se rend pas compte à quel point tu es quelqu’un qui mérite qu’on s’intéresse à elle, soit il préfère sciemment l’ignorer, et dans les deux cas et bien, c’est un imbécile. »

Elle rougit, esquissa un sourire, ricana légèrement en se frottant les yeux avec le mouchoir.

« C’est beaucoup plus compliqué que ça »
« Ca ne devrait pas l’être » Rajouta-t-il sans attendre un quelconque argument de la part de la Gryffondor.
« C’est vrai…Ca ne devrait pas l’être » soupira-t-elle, se sentant soudainement assailli par la fatigue. Elle posa son front contre le torse de Severus, cherchant juste un peu de réconfort.

« Je ne sais pas quoi faire » lui confia-t-elle.
« Pensez à toi, ce serait un bon début tu ne crois pas ? »

Elle esquissa un sourire qu’il ne pouvait pas voir.

« A quoi bon ? Je connais déjà la fin de l’histoire »

Cela faisait longtemps qu’Amy n’avait pas fait allusion au funeste destin qui l’attendait et l’entendre ainsi parler lui brisa légèrement le cœur. Assez pour qu’il la repousse légère, pour qu’il puisse la regarder dans les yeux.

« Raison de plus tu ne crois pas ? Si dans l’absolu personne ne pouvait rien changer à cela, tu ne crois pas qu’à défaut de continuer à penser aux autres en t’oubliant tu ne devrais pas simplement vivre chacun des jours de ta vie pour toi et uniquement pour toi ? Tu t’en fais toujours pour ses sentiments à lui mais laisse-moi te poser une question ? En a-t-il fait autant avec toi ?  Est-ce que ça l’a empêché de vivre sa vie comme il l’a toujours fait ? Tu ne dois pas passer ta vie à laisser le temps s’écouler comme on tourne les pages d’un album photo sans s’attarder sur les souvenirs. »

Elle fixa une longue seconde Severus sans trop savoir quoi dire ou quoi faire et au final, ce fut un éclat de rire qui traversa la barrière de ses lèvres, aussitôt suivit d’un fou rire. La réaction le vexa légèrement  et il l’aurait planté là si elle ne l’avait pas retenue en lui tenant le bras.


« Désolé, c’est juste que tu es désastreux pour faire des métaphores… »

Expliqua-t-elle entre deux rires, rougissant, un peu gêné, il finit bien malgré lui par se faire avoir par la contagion de son rire, partageant un moment de légèreté absolu où l’un se moquait de l’autre sans être véritablement sérieux. Ils finirent petit à petit par se calmer, reprenant sa respiration, Amy s’essuyait les yeux mais cette fois, c’était les larmes d’un fou rire qu’elle effaçait.

« Merci »

Relevant les yeux vers lui, ils échangèrent un regard amusé. Ils ne comprirent pas vraiment à quel moment l’atmosphère changea du tout au tout mais avant même qu’il ne puisse comprendre ce qui se passait, la petite blonde s’était relever sur la pointe de ses pieds et avaient posé ses lèvres sur celle du Serpentard. Une sensation terriblement agréable et différente pour l’un et pour l’autre envahissait les deux adolescents. Posant timidement une main sur les hanches de la Gryffondor, il se laissa emporter par l’élan du geste, attirant la jeune fille un peu plus contre lui alors qu’elle n’interrompait pas le baiser, plaçant ses mains autour de sa nuque.
Ce fut Severus qui mit fin à cet instant de folie.

« Amy, je suis pas certain que ça soit une bonne i...»
« Tu réfléchis beaucoup trop »

Dit-elle en reposant ses lèvres sur celle de Severus, elle ignorait le comment, le pourquoi, tout ce qu’elle savait en réalité c’est qu’elle souhaitait simplement cette attention, qu’elle appréciait sa compagnie et malgré l’étrange sentiment de culpabilité qui l’a gagnait, une part d’elle appréciait simplement cette tendresse.

Il répondit à son baiser, avant que sa conscience ne refasse surface et qu’il ne se détourne une nouvelle fois d’elle, il l’observa, la bouche légèrement entrouverte alors qu’il cherchait un quelconque argument à lui soumettre pour qu’elle retrouve la raison mais quelque chose en lui l’empêchait de prononcer le moindre mot, une petite voix lui murmurant que cela n’avait rien de désagréable, qu’il ne faisait rien de mal, que c’était elle qui avait commencer et qu’au final, il y avait peut-être quelque chose…

A son tour, il l’embrassa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Solo] Une surprenante amitiée   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Solo] Une surprenante amitiée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: L'intérieur du Château :: Cachots et Sous-sols :: Les cachots-