AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Entre adultes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Entre adultes   Jeu 17 Mar - 16:20



Elle n'était pas réellement là mais il put sentir sa main douce contre la sienne. Fermant les yeux comme pour fermer son visage et son coeur, il ne s’autorisa pas à ressentir quoique ce soit de plus qu’un peu de chaleur humaine. Lorsqu’il les rouvrit, il l’observa s’efface lentement de son esprit avec comme dernier mot sur ses lèvres un discret merci.

Puis le silence, la solitude. L’auror ne les trouva pas plus agréables que ce qu’ils concluaient mais il se permit d’en profiter quelques secondes en sachant ce qui allait suivre. Avec un soupir et un dernier regard pour la salle vide dans laquelle il allait devoir revenir, il sortit de la pièce pour retourner dans la cuisine.
Là l’ambiance y était comme il l’avait laissée, joyeuse, conviviale détendue. Sa deuxième entrée ne suscita pas la première excitation mais il se sentait toujours le bienvenue. Un bon sentiment mais qui devenait étrange lorsqu’il n’y était pas vraiment habitué. Peu friand de trop perdre son temps à jouer les bons invités, il s’adressa à Remus sans un mot en portant sur lui son regard bleu électrique.

Sirius le remarqua aussi et comprenant qu’il n’était pas de la partie, il lança un petit regard à son ami. Dedans s’y mêlait questionnement, inquiétude mais aussi encouragement et un peu de taquinement. Tant de choses que seuls les Maraudeurs pouvaient comprendre et pour lesquelles FolOeil n’avait que très peu de patience.

- Remus, est-ce qu’on peut se parler un moment ? demanda l’auror en faisant un effort d’adoucir les angles de son ton autoritaire. Mais peu importe ce qu’il pouvait faire, cela ressemblerait toujours à une convocation. Ses efforts lui valurent néanmoins une réaction très tolérante et discrète de la part des autres membres de l’Ordre présents.

- Je vous garde une part de dessert de côté ! Encouragea même Molly alors que les deux hommes rejoignirent le petit salon.

Cette fois-ci Alastor ne s’assit pas et inconsciemment il prit place près de la tapisserie brûlée là où Zoya s’était trouvée quelques instants auparavant. Il laissa même ses doigts glisser aux mêmes endroits qu’elle en attendant que Remus entre et referme la porte derrière lui. Peu pressé d’avoir cette conversation, Fol Oeil se retourna lentement vers un des sorciers les plus raisonnables qu’il connaisse en dépit de ce qu’il avait pu vivre ou même de sa condition de lycantrope.
Il ne lui en voulait pas de lui avoir caché des choses car il savait que cela était inévitable. Dans le cas de Remus Lupin, l’auror avait au moins la semi-conviction que peu importe ce que cela concernait, l’homme n’était pas du genre a prendre des décisions complètement stupides et imprudentes.

- On doit parler de Lise Parker. Commença Alastor, connu pour ne pas être du genre à tourner autour du pot. Elle est vivante et je pense que tu es au courant.

Bien qu’il était à peu près sûr de ce qu’il avançait, il laissa un peu de temps à Remus pour que celui-ci remette un peu d’ordre dans ses idées avant de continuer. Il se détourna un instant de l’homme comme pour lui donner un peu d’intimité mais son oeil bleu le fixait toujours à travers son crâne, plus par réflexe que par méfiance.

- J’ai besoin de savoir tout ce que tu sais, Remus. Et j’aurais besoin de lui parler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin

avatar

Gryffondor


Messages : 107
Date d'inscription : 04/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Nothing
Aptitude: Loup Garou
Affiliation: Absolument contre ses idées d'arriéré

MessageSujet: Re: Entre adultes   Jeu 17 Mar - 18:07


La bonne humeur ambiante faisait un bien fou à Remus, pouvant à loisir chasser de son esprit les préoccupations qu’avait engendré la dernière visite de Fenrir dans sa vie. Il n’en avait rien dire, il ne souhaitait en rien inquiéter ses amis et puis au fond, il n’était pas certain de vouloir véritablement partager cela avec l’ordre. Pour le moment, il se concentrait surtout sur le projet complètement dingue que Sirius et lui mettait en place de leur côté pour pouvoir aller directement à la rencontre de leur homologue adolescent. Un plan que les deux comparses se gardaient bien de partager, seul Amy était dans la confidence. Ils retrouvaient un peu de le candeur d’antan  lorsqu’ils en parlaient à l’abris des oreilles indiscrète. Le repas plus que copieux de Molly finissait de remplir l’estomac du lycan qui se régalait, les conversations allaient bon train, débutant sur Alastor lorsque celui-ci quittait soudainement la table. Molly ne cessait de répéter qu’il s’agissait d’un brave homme qui avait vu beaucoup trop de chose, alors que Thonks se lança dans une imitation presque parfaite du vieux bougre. Au fond, tout le monde appréciait et bénissait la présence de l’Auror à leur côté malgré le sale caractère de celui-ci. Les conversations bifurquèrent sur les capacités de Nymphadora avant de tourner au tour des animagus.

C’est avec Sirius que Remus se lança dans les explications hilarantes de l’époque où les maraudeurs avaient décidé qu’ils maitriseraient cet art pour pouvoir suivre Remus à chaque pleine lune. Alastor revenait à la table à l’instant même où Amy taquinait les deux amis :

« Alors ça ne t’a jamais gêné que Sirius te lèche le visage ? » son sourire malicieux, elle posa sa tête sur l’épaule de Sirius « n’empêche c’est un peu comme si tu le léchais pour de vrai… » Insinua-t-elle pour les embêter. Des éclats de rire emplissaient la cuisine alors que Remus détourna le regard, un peu gêné. Ses yeux se posèrent sur Fol’œil, remarquant l’insistance de celui-ci, il comprit. C’est par réflexe qu’il posa ses yeux sur Sirius, avait-il deviné quelque chose ?
Il demanda à lui parler et Remus acquiesça simplement la tête en se relevant.

« J’espère bien Molly ! J’ai encore de la place ! »

Dit-il en se tapotant le vendre déjà bien arrondit par la quantité de nourriture qu’il avait ingurgité depuis le début de cette soirée. Il suivit simplement l’infirme jusqu’au petit salon, observant un instant l’attitude de celui-ci. Comme à son habitude, il alla droit au but, prenant littéralement le lycan par surprise. Son cœur s’accéléra d’un coup en entendant le nom de celle qu’il n’avait jamais pu oublier. Un mélange de colère et de profonde tristesse l’immergea soudainement alors qu’il détourna le regard lorsqu’il lui annonçait qu’il savait que Remus était déjà au courant de ce fait.

Il n’en avait rien dit à l’ordre et pour cause…Il ne l’avait revu qu’une seule et unique fois, lui-même se demandait parfois s’il ne l’avait pas simplement imaginé. Pourtant, il avait mis un terme au petit flirt initié avec Thonks, il avait continué à espérer qu’elle reviendrait le voir…Il ne prit même pas le temps de se demander comme Fol’œil avait fini par avoir l’information, la seule chose qu’il retenait de ça, c’est qu’elle s’était forcément montrer quelque part récemment pour qu’Alastor soit au courant ce soir. Il se laissa tomber sur le fauteuil.

« Je suis désolé » commença-t-il, culpabilisant d’avoir gardé le secret. « Je l’ai revu le jour de la mise en scène de l’enterrement d’Amy » plus de deux mois que cette rencontre avait eu lieux et il n’en avait jamais rien dit. Il regardait ses mains, simplement pour ne pas avoir à affronter les reproches possibles dans les yeux de Maugrey.

« Je ne sais pas pourquoi elle a fait ça. Elle a prétexter qu’elle voulait me protéger » un étrange rire d’une seconde à peine se fit entendre, laissant entendre la légère colère derrière sa voix. « Que je serai en danger si elle restait » ça lui paraissait maintenant tellement ridicule de raconter ça à Maugrey. Il s’enfonça un peu plus dans le fauteuil, observant l’auror en tendant les mains de dépit « je ne peux pas t’aider pour la retrouver, elle a disparu aussi rapidement qu’elle est revenu »

Voulait-il seulement la revoir au fond ? Il commençait à se poser la question, il avait appris ce qu’elle lui cachait depuis tellement d’année et il lui en voulait profondément pour ça. Pourtant, une part de lui tenait réellement à se racheter pour n’avoir rien dit à ce moment-là.

« Elle était revenue pour Amy ce jour-là…Peut-être que »

Il ne termina pas sa phrase, tant l’idée lui semblait abjecte d’utiliser son amie pour retrouver Lise…

_________________
For the werewolf, for the werewolf, has sympathy
For the werewolf, somebody like you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Entre adultes   Sam 19 Mar - 20:38



Alastor lui donna le temps de trouver ses mots. Il avait fait exprès de ne faire aucune remarque ou reproche par rapport au fait que Remus ai gardé ce secret pourtant s'excuser fut la première chose que ce dernier fit. Bien sûr, Fol Oeil détestait les secrets et surtout le genre dont il n'était pas au courant, mais si le retour de Lise n'était pas mêlé à Evan Rosier il aurait pu se passer de ce scoop. Se faire passer pour morte et laisser derrière son mari. Ça n'avait pas l'air d'être une affaire très joyeuse et il pouvait comprendre que Remus ai choisit de le garder pour lui.

Pourtant il ne joua pas au cachottier et donna à Alastor toutes les informations qu'il avait en sa possession. L'auror ne s'attendait pas à des merveilles, il se préparait même à devoir interroger un peu plus fermement son camarade mais il fut surprit de voir à quel point son savoir était maigre. Une conversation vague et impromptue. Même Zoya semblait en savoir plus sur la femme de cet homme que lui. Alastor se garda de partager cet avis.

Il observa l'attitude coupable, perdue et dépité de Remus Lupin avec un certain malaise. Cet homme ne méritait vraiment pas cela et en même temps c'était comme s'il était le seul a pouvoir supporter une telle existence. Un ami tué pendant la guerre, un autre qui avait retourné sa veste et un dernier qui avait quelque peu perdu la tête en prison. Une femme qui s'est faite passée pour morte et qui sans donner de nouvelle réapparait d'entre les morts sans plus d'explication qu'un "je l'ai fais pour toi". Et ajouter à cela le supplice et le stress de devoir se transformer tous les mois en monstre dangereux. Et il arrivait encore a être si coopératif.
Alastor n'était pas du genre à prendre les gens par des pincettes pour les border mais si quelqu'un avait l'air d'avoir mérité une pause dans tout ce chaos, un bon grog et une tape sur le dos, c'était bien Remus Lupin. Mais malheureusement l'auror savait qu'il ne pouvait pas se le permettre. Même s'il n'en savait pas autant qu'on l'aurait cru, Remus restait la piste la plus solide pour retrouver Lise Parker. Même si cela signifiait qu'il le guiderait sur une autre piste.

- Amy Loreens, hein... répondit l'auror sans grand enthousiasme.

L'idée d'impliquer une personne de plus dans cette opération ne le réjouissait pas. De plus, il faisait confiance à la chanteuse autant qu'à quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Ce n'était que récemment et contre les indications de l'auror que cette dernière avait rejoins le petit groupe du Square Grimmaud. C'était plus de la faute de l'indomptable et irraisonnable fugitif mais pour Maugrey ça ne faisait pas de grande différence. Depuis qu'elle était là, elle avait certes réussi à apaiser son mari mais l'énergie qu'elle lui insufflait n'était pas forcément une bonne chose du point de vue de l'auror.

Ce dernier boita lentement le long de la vieille tapisserie en observant ses options. Il n'en avait pas beaucoup. Selon Remus, Amy serait une solution et il était le mieux placé pour savoir quoi faire pour retrouver Lise Parker. Fol Oeil pouvait essayer de retrouver la détective par lui-même mais il savait que cela prendrait plus de temps, surtout en sachant que la brunette était un véritable fantôme très douée pour disparaitre. Il poussa un discret soupir et se retourna vers Remus.

Mais quelque chose le fit hésiter et les mots qu'il avait préparé semblèrent se perdre lorsque son regard se posa sur Remus. Il s'approcha de lui, les sourcils froncé l'air doucement sérieux et grave.

- Ecoutes, avec Amy ou par un autre moyen je devrais la retrouver. Mais... C'est ta femme Remus. Alors je dois te demander. Est-ce que toi, tu veux la retrouver ?

Il savait que ça ne devait pas avoir d'importance dans son plan. Retrouver Lise pour lui parler d'Evan et des horcruxes n'avait rien à voir avec les sentiments de Remus Lupin. Lui-même n'avait posé aucune question pour savoir pourquoi Alastor cherchait à contacter sa femme et avait immédiatement coopéré. Pourtant l'auror n'arrivait pas à se résoudre à l'utiliser comme un simple outil comme il l'avait prévu et aurait dû.
S'il devait lui demander son aide, Alastor voulait s'assurer qu'il ne serait pas un coup de plus dans l'armure déjà bien cabossée de Remus Lupin. Si celui-ci devait lui dire qu'il n'était pas prêt, il trouverait un autre moyen pour retrouver Lise Parker.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin

avatar

Gryffondor


Messages : 107
Date d'inscription : 04/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Nothing
Aptitude: Loup Garou
Affiliation: Absolument contre ses idées d'arriéré

MessageSujet: Re: Entre adultes   Sam 19 Mar - 21:19

Il regrettait déjà d’avoir précisé que c’était pour Amy qu’elle avait réapparut. Au-delà du fait qu’il ne pouvait supporter l’idée de se servir de la femme de son meilleur ami ( et qui était aussi son amie ), c’était l’idée concrète de peut-être revoir Lise qui le paralysait littéralement. Les yeux rivés dans le vide, il ne répondit rien en tendant Fol’œil prononcer le prénom de la rockstar. Maintenant que l’Auror savait et surtout qu’il avait besoin d’elle, cela ne faisait qu’ajouter quelque chose de plus réel à cette apparition trop brève de sa femme.
Etait-elle encore sa femme d’ailleurs ?
Ses pensées se retrouvèrent plusieurs jours en arrière, la voix de Greyback resurgissant dans sa tête, lui annonçant d’un coup qu’il était un père, que non seulement sa femme l’avait abandonné mais qu’en plus elle lui avait caché qu’il avait une véritable famille. Il ignorait tout de ce garçon, la seule chose qu’il pouvait faire c’était supposé son âge…Il ignorait ses gouts, son plats préféré, ou pire encore s’il avait hérité de lui cette malédiction et le lourd fardeau que cela entraîne.

Et qu’avait donc pu raconter Lise lorsqu’il la questionnait sur son père ? Avait-elle raconté qu’il était mort ? Qu’il les avait abandonnés ? Les interrogations se bousculaient dans son esprit et il ne se rendit pas compte à quel point le poids de ses questionnements pesait lourd sur ses épaules et se lisaient sur son visage soudainement éteint et extrêmement fatigué. Il n’entendit pas Alastor s’approcher de lui, ce ne fut qu’en voyant son pied de boit ornée de griffes qu’il releva les yeux vers le sorcier qui lui posa alors une question qu’il aurait préféré ne pas entendre. Voulait-il la retrouver. Il détourna le regard, quelque peu honteux. Un sourire désolé traversa son visage.

«Est-ce que ça a vraiment de l’importance ? » c’était dans la nature de Remus d’être comme ça, se sacrifier pour quelque chose, pour quelqu’un, pour les autres. S’il avait parfois du mal avec la façon de faire de l’Auror, il avait pourtant une entière confiance en cet homme et si celui-ci souhaitait voir Lise, ce n’était pas sans raison…Et c’était beaucoup plus important que ses sentiments à lui…Il soupira : « Honnêtement, je n’en sais rien… » Avoua-t-il, honteux et culpabilisant directement en s’entendant dire cela.

Il se passa une main sur le visage, tentant de garder un peu de contenance, ce n’était pas franchement le moment de craquer. Sirius reprenait du poil de la bête et il était encore bien trop instable pour qu’il puisse lui-même se permettre de s’affaiblir. Son meilleur ami avait besoin de lui et il n’était pas le seul.

« Elle serait un atout pour l’ordre » tentant de se convaincre lui-même plus qu’autre chose. Mais il y avait une raison beaucoup plus personnelle derrière sa faible envie de revoir Lise… « Et j’ai aussi des questions à lui poser » le ton de sa voix se fit légèrement plus sombre, derrière ses paroles se cachait difficilement un fond de reproche. Relevant ses yeux clair sur l’Auror.

« On la retrouvera, mais sans Amy…Rien que toi et moi »

C’était au fond l’unique exigence du lycan. S’il devait la retrouver, il préférait le faire sans servir de quelqu’un d’autres.

_________________
For the werewolf, for the werewolf, has sympathy
For the werewolf, somebody like you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Entre adultes   Dim 20 Mar - 11:46



Un rictus triste anima le visage marqué d'Alastor lorsque Remus lui répondit. Il avait bien sentit dans son ton évasif et sa bonne volonté que l'homme avait préféré ne pas se poser la question. Il répondait simplement à la demande de l'auror sans se soucier de ses propres sentiments. Mais Maugrey n'avait pas l'intention de jouer à ce jeu et d'endosser ce rôle. En plein milieu d'une guerre, d'histoire de fausses morts, de secrets et de complots, les sentiments avaient-ils vraiment leur place ? Alastor lui-même se posait parfois la question et bien que dans son cas c'était peine perdue, il ne préférait pas l'assumer pour Remus. Il ne répondit pas à sa question mais son regard indiquait bien qu'il ne demandait pas ça par simple politesse.

Remus fini par lui avouer dans un soupir. Il ne savait pas. Alastor put voir dans l'attitude du lycan que c'était peut-être la première fois qu'il s'autorisait à y réfléchir et à exprimer son avis. Il pouvait sentir le poids de ses paroles peser visuellement sur son corps fatigué, la honte et la culpabilité tirer son visage. Mais Maugrey ne le jugeait pas, ni même lui en voulait. Dans cette histoire Remus ne semblait jamais avoir eu son mot à dire et aujourd'hui il avait bien le droit de penser comme bon lui semblait.
Maintenant qu'il avait planté la graine de réflexion chez Remus, l'auror ne pouvait plus revenir en arrière et devrait s'efforcer de respecter son choix quel qu'il soit. Il le laissa réfléchir, peser le pour et le contre et réfléchir sur ses sentiments. Alastor lui n'avait pas besoin d'être convaincu car il savait qu'il devrait avoir une conversation avec la brunette avec ou sans l'aide et la bénédiction de son mari.

Alastor hésita à lui confier la raison de tout cela. L'initier à la menace qu'était Evan Rosier et les magouilles indépendantes menées par Lise. Mais cela signifiait embarquer Remus Lupin dans bien plus encore qu'il ne devait déjà supporter. Avant que Fol Oeil ne puisse se décider, celui-ci parvint néanmoins à prendre sa décision. Il voulait retrouver sa femme, pas pour l'Ordre, pas pour Fol Oeil, mais pour lui et pour avoir des réponses.
Un sourire anima le visage rigide de l'auror. Sans vraiment savoir exactement pourquoi, il avait l'impression que pour une fois il n'avait pas fait les choses à sa manière pour atteindre efficacement son but. Pour une fois il avait l'impression d'avoir bien fait les choses. Ne pas utiliser les gens comme un moyen d'arriver à une fin mais comme des alliés, des coéquipiers.

- Rien que toi et moi. répéta Alastor d'un ton amusé et léger, le visage éclairé d'un sourire sincère rare.

Il posa sa main rugueuse sur l'épaule du vieux Remus et le tapota énergiquement, sentant une nouvelle énergie l'animer comme dans ses plus jeunes jours.

- Allons prendre cette part de dessert. On va avoir besoin d'énergie, et de chocolat ! encouragea-t-il avant de se diriger vers la porte pour rejoindre la cuisine en clopinant allègrement.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Entre adultes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre adultes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Angleterre :: Londres :: Square Grimmaud-