AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Jour de fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Jour de fête    Dim 3 Avr - 21:07

Une nouvelle fois, James a choisit Godric's Hollow. Mais cette fois-ci, pas du côté de sa maison détruite. Cependant c'est un village qu'il connaît sur le bout des doigts, où il se sent chez lui et en sécurité. En ces temps qui courent, plus qu'à Poudlard.

« On est à Godric's Hollow. C'est là où je vis. C'est un village semi-sorciers, on avait pour habitude de se fondre avec les moldus. Et tu as de la chance, même si le nouvel an est passé, c'est encore un peu jours de fêtes ici ! »

Sans lâcher sa main, il se retourne vers la rouquine, marchant à reculons. Il éclate de rire.

« Tu me pardonnes si je ne te présente pas encore à mes parents ? Ils vont croire que je veux t'épouser ! »


Il ricane, dans sa petite bulle, un monde où les Potter sont bien tous envie. Loin de la réalité mais il se plait à le croire. Courant à travers les rues, James entraîne Lily, alors que les moldus les regarde bizarrement. Finalement, il entre dans une petite boutique de vêtements de luxes. L'avantage de faire partie d'une famille de riche. Aujourd'hui, ils peuvent bien s'accorder un peu de loisirs et bon temps.

« Mais avant d'aller à la fête, il va falloir se changer, pour eux, on doit avoir l'air de guignol ! »

Il lui tend alors une affiche qu'il a trouvé sur le chemin, prouvant ses dires. Aujourd'hui, c'est une journée de fête masquée.

« Essaye ce que tu veux. Tu verras, ce sera chouette. Ici, tout le monde aime tout le monde ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Jour de fête    Lun 4 Avr - 11:38

Pour te préserver

Lily Evans

Au fond ce qu’elle voulait c’était surtout protéger sa camarade et préserver le meilleur ami de James mais celui-ci ne lui laissa pas le temps de lui faire part de son aveu. Refusant de lui promettre quoi que ce soit, au lieu de cela, il lui propose un échange…Une journée, une seule. Cette idée la prend un peu au dépourvue et elle n’a pas vraiment le temps d’accepter ou de refuser qu’il se lève, lui prend la main et l’emmène.

James attend, on devrait pas sortir comme ça de l’école



Protestait-elle tout en continuant pourtant de le suivre. Une partie de la jeune Gryffondor était un peu curieuse de savoir où il comptait l’emmener, une autre était un peu soulager à l’idée de quitter les lieux le temps d’une journée. Elle éclata soudainement de rire lorsqu’il l’attira tout contre elle, dans ses bras, elle ne s’attendait pas réellement à transplaner et s’apprêtait plutôt à le surnommer d’idiot. Mais avant que la première syllabe n’ait quitté la porte de sa bouche, elle sentie cette sensation étrange et caractéristique du sortilège de déplacement. Les doigts crispés contre le t-shirt de James, elle rouvrit les yeux sur un village qu’elle ne connaissait pas.

Son regard interrogateur et un peu désapprobateur se posa sur James qui s’empressa de lui donner les réponses qu’elle attendait. Elle avait plutôt cru qu’il l’emmènerait à Pré-Au-Lard pour se goinfrer de sucrerie jusqu’à en être malade mais non, comme d’habitude, James ne faisait jamais rien à moitié. Elle se prend rapidement au jeu, oubliant le stress de manquer un cours ou même de se retrouver dans un endroit qu’elle ne connait absolument, le laissant prendre le contrôle sur cette journée qui s’annonce particulièrement dingue. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de froncer les sourcils lorsqu’il la fait entrée dans une boutique de vêtement du soir bien trop onéreuse à son gout.

Mais on n’a pas les moyens pour ça James



Après tout, ils n’ont pas vraiment compte en banque ici, enfin, c’est compliqué au vue de leur statut…Il lui montre l’affiche d’un bal d’hiver, une fête, masquée. Reposant son regard sévère sur son camarade.

Tu vas pas ensorceler la vaisselle j’espère ?



Faisant référence au bal qu’ils avaient vécu quelques semaines plus tôt à Poudlard et durant lequel des peluches avaient soudainement prit vie. Son regard se posa sur la boutique dans son ensemble, s’avançant dans les étroites allées elle ne put s’empêcher de malgré tout observer les robes qui s’y trouvait et la qualité indéniable de celles-ci. Ses joues s’étaient teintée d’une couleur rose plus prononcée, faisant ressortir ses taches de rousseur, visiblement très mal à l’aise à l’idée de dépenser de l’argent qu’ils n’avaient pas réellement dans une boutique et tout ça pour une seule et unique soirée un peu folle…

Tu es vraiment cinglé James Potter…


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Jour de fête    Lun 4 Avr - 22:16


« Je ne prendrais pas le risque de m'attirer tes foudres aujourd'hui » répond James en riant lorsque Lily s'inquiète de savoir s'il compte ensorceler la vaisselle ou non. « Peut-être demain. » ajout-il d'un petit ton espiègle.

Malgré les folles idées du brun, Lily se prête déjà au jeu, regardant les robes qui lui font de l'oeil. James sent son cœur bondir de joie en l'entendant rire, loin de ses peines et ennuis. Tant mieux. C'est l'effet escompté. Dans son coin, il l'observe en souriant tendrement, sans se rendre compte que ses propres malheurs disparaissent eux aussi momentanément.

Puis enfin, il décide de bouger, attrapant un costume qui lui plaît bien.

« Ne t'inquiète pas, je ne suis pas un voleur. C'est une fête annuelle, une tradition du village depuis … Depuis toujours en faite ! Mes parents prenaient déjà les reines de l'organisation quand j'étais petit. Ils tenaient à ce que ce jour soit mémorable. Ils étaient très impliqués dans le village. »


James se rend compte qu'il parle d'eux au passé. Sans doute à cause de ce qu'il a comprit cette nuit, mais non … ils ne sont pas encore morts. Ses parents l'attendent dans leur époque. Un tendre sourire nostalgique étire ses lèvres.

« C'est vrai que je viens d'une famille fortunée mais on n'a jamais gardé notre argent seulement pour nous. Dans le village, beaucoup de choses appartiennent aux Potter. Mais ce qui est à nous, est à eux. Tout ça pour te dire que tu n'as pas à t'en faire, on les loue juste. Alors fais toi plaisir, aujourd'hui, il n'y a aucun restriction. »

Disparaissant dans une cabine d'essayage, le brun se change rapidement puis ressort, vêtu d'une manière peut-être un peu trop noble, mais ce qui l'intéresse c'est surtout, ce dernier élément. Il dépose un masque vénitien sur son visage, qui n'en dissimule qu'une partie, le front, les yeux et le nez. Au retour de Lily, il s'approche de son dos, pour passer les bras autour d'elle, déposant un autre masque sur son visage.

« C'est l'élément primordial. On passera inaperçu dans la foule … Mais surtout, c'est une manière d'oublier notre identité et de simplement être qui on veut. Je crois qu'on en a besoin. »

Le jeune homme s'éloigne de la rousse pour ouvrir la porte. Il négocie rapidement avec la vendeuse, le moment où il devra rendre les costumes, puis les voilà de nouveau dans les rues du village. Après avoir marché un moment, ils arrivent sur une place, spacieuse et bondés. Avec différent stands et animations. James prend la main de Lily pour aller commander deux verres de vin chaud aromatisé à divers jus de fruit puis s'installe sur un bain, savourant ses quelques gorgées.

Involontairement, les yeux rivés sur chaque détails de la fête, il pourrait en oublier la présence de Lily, plongé dans sa nostalgie. Un sourire complètement idiot au visage, il regarde en enfant en poursuivre un autre pour lui piquer sa glace. Celui lui rappelle les enfantillages qu'il a lui même vécu étant môme, sous la vigilance et le manque d'autorité de ses gentils parents. James glousse en entendant chanter deux hommes, épaules contre épaules, ayant peut-être un peu trop abuser du vin. Amy ferait un arrêt cardiaque si elle entendait leurs voix stridentes.

« Ils pourraient presque rivaliser avec Lucy. »
rigole James, l'amie de Lily, petite fan des maraudeurs, étant connue pour sa voix légendaire, agaçante, et la trop bonne humeur de la jeune fille. Les gens dansent, s'amusent, discutent entre eux, et apprennent à se connaître. Ils sont à la fois tout le monde et personne. James pose son verre sur une petite table avant de se lever et d'entraîner Lily dans un stand de carabine.

« Tu vas voir ! Je vais te gagner la plus mignonne des peluches ! »

Prenant un fusil … le premier coup percute le mur, bien loin de la cible. Et pour les 5 autres … Ce n'est même pas la peine d'en parler. Après un silence gêné, James éclate de rire.

« Et bien en fait, je suis une grosse daube ! Navré pour ta peluche ! »

« Tu peux toujours retenter mon gaillard, ne fais pas honte à la demoiselle. » fait le vendeur en riant lui aussi de l'échec lamentable de James.
« Inutile, je sais reconnaître ma défaite » Il s'incline en enlevant son chapeau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Jour de fête    Mar 5 Avr - 17:22

Pour te préserver

Lily Evans

Malgré les explications de James, Lily avait encore quelques réservent concernant cette location de soirée, mais visiblement, il était bien à l’aise avec ça et il était certain qu’il ne la lâcherait pas si elle ne se pliait pas à ses règles et puis…Cette robe verte lui irait bien non ? Elle se pinça les lèvres en se rendant compte avec quelle facilité il arrivait à l’entraîner dans cette folle histoire de bal masquée. Elle alla à son tour se changer, sortant la première de la cabine, elle se sentait particulièrement mal à l’aise et ne pouvait s’empêcher de lancer des sourires un peu crispée à la vendeuse de la boutique qui ne la quittait pas des yeux. James fit à nouveau son apparition lorsqu’il se glissa derrière elle, un masque entre les mains. Elle enfila celui-ci, le nouant à l’arrière de sa tête…L’élément primordial selon James.

Elle doutait réellement de la capacité d’un masque à faire oublier qui on était…Surtout dans un village où tout le monde connaissait visiblement tout le monde. Mais elle n’avait pas franchement envie de débattre avec le Gryffondor et puis de toute façon, ce n’est pas comme si il lui laissait une minute à elle. En un rien de temps, elle se retrouve déjà dehors avec un verre de vin chaud à la main. Une part d’elle ne peut s’empêcher de faire malgré tout une remarque :

Du vin, c’est pas très raisonnable



Non pas que Lily n’ait jamais vu d’alcool de toute son adolescence mais c’était généralement très encadré par des adultes et surtout, s’était autorisé uniquement en période de fête…Une coupe de champagne à la nouvelle année par exemple. Elle avait la sensation de transgressé les règles et peu habituée à cela, elle se pinça la lèvre avant de malgré tout s’autoriser une gorger. Juste pour se réchauffer se disait-elle.
Les chanteurs improvisé la crispa soudainement tant la cacophonie était une véritable torture pour les oreilles mais fort heureusement, la remarque de James lui fit rapidement oublier la souffrance de ses tympans au profit d’un fou rire.

Bien décidé à vouloir rendre cette soirée mémorable, il se décida à participer à l’un des nombreux stands, ce qui fut, disons-le clairement, un échec plutôt cuisant.  Mais plus que la défaite de James, ce fut son attitude face à celle-ci qui la fit rire.

Le Grand James Potter reconnaître sa défaite ?



Elle le fixa des yeux, fronçant les sourcils d’un air suspicieux

Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait du véritable James Potter ?


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Jour de fête    Mar 5 Avr - 19:10


« C'est peut-être que tu ne connais pas vraiment James Potter. »

Sa voix n'a rien d'un reproche, c'est plutôt une constatation, accompagné d'un fin sourire. Les seuls qui peuvent se vanter de le connaître jusqu'aux bouts des doigts, ce sont les maraudeurs. Seulement vers eux, il dévoile son affection et son honnêteté. Vers les autres, il est surtout le frimeur, populaire et riche. Un jeune homme farceur, joyeux mais qui n'a aucune conscience ni limite. Cependant, il ne se résume absolument pas à ça.

« Allez gamin, je te fais un petit prix sur la peluche. »


« Hein ? Non mais ça ne va pas ? Je veux gagner cette peluche avec le cœur, pas avec de l'argent ! »


De mauvaise humeur, James se retient de lui jeter la carabine à la figure. Jetant quelques pièces, c'est bien pour commencer une nouvelle partie. Non, ce n'est pas par fierté, mais vraiment pour combler la jeune femme, en ayant réussit à accomplir quelque chose par lui même, bien que ce soit minime. C'est vrai, il a de l'argent, mais James veut montrer à Lily, que malgré son arrogance, il ne pense pas que tout lui est dû et qu'il ne compte se servir de son argent pour obtenir ce qu'il souhaite. Les échecs se succèdent mais après des énièmes tentatives, il fini par toucher trois fois de suite sa cible, et enfin gagner la peluche. Pourtant, le maraudeur ne laisse pas à la rouquine de choisir celle qu'elle souhaite. Il attrape le petit cerf qui lui a tapé dans l'oeil depuis le début et le dépose dans ses bras. Bon d'accord, c'est complètement vaniteux quand on sait quel animagus le représente, mais Lily ne connaît pas ce détail. Malgré tout, James ne peut s'empêcher de trouver cela romantique.

Souriant, il se détourne pour marcher devant elle, bien heureux, riant parfois tout seul, avec discrétion, l'humeur légère. Soudainement, le garçon masqué sent son costume être tiré par une toute petite main. Baissant les yeux, il découvre une petite fille, haute comme trois pommes, qui le tire, montrant un arbre avec une lueur d'espoir. James peut rapidement remarqué le ballon qui est coincé entre les branches, pas très haut. Il aurait pu le récupérer lui même, mais la petite fille le fait trop craquer avec ses grands yeux et ses petites couettes. Alors il l'attrape pour la soulever et la déposer sur ses épaules, avant de s'approcher de l'arbre. Riant, la petite tend les bras pour attraper son ballon. Elle le tient possessivement dans les bras …. Avant de tout simplement le laisser tomber sur le sol. La fillette à trouver une activité plus passionnante. Ses doigts agrippent les cheveux touffus de James pour les tirer avec force. Les cries et les protestations du jeune homme la pousse à rire et continuer sa tache avec encore plus d'acharnement.

« Fais l'avion ! Fais l'avion ! »


James jette un regard ennuyé à Lily, puis pousse un soupire à fendre l'âme. Bon et bien de toute façon, le ridicule ne tue pas. Alors soudainement, il lève les bras, poussant un long crie de moteur avant de courir sur la place, zigzagant entre les gens. Les protestations des passant ne le font pas arrêter, mais finalement après quelques minutes, le jeune gryffondor retourne auprès de sa chère rouquine. Epuisé, il dépose la fille sur le sol. Cette dernière observe Lily et gonfle ses joues.

« C'est ta copine ? C'est pas juste, c'est moi qui t'épouse ! »

La question le fait piquer un phare malgré lui, et James est obligé de se tourner, accroupi devant la gamine, dos à Lily, plus pour ne pas qu'elle voit son embarras que pour porter son attention à la petite.

« Impossible ! Quand tu seras grande, je serais un vieux chnoque ! »
« Beurk » fait la fille en riant la langue avant de partir en courant. James se relève, remet son masque en place et se tourne vers Lily. « C'est pas tout ça, mais l'heure tourne. Il va y avoir un petit rassemblement, viens. »

En effet, les gens commencent à se déplacer et James suit le mouvement, faisant attention à ce que la jeune fille le suive. De peur de la perdre dans tout ce monde, James lui attrape la main.

« Je ne voudrais pas que tu te perdes ... » murmure-t-il un peu gêné.

Déjà, les couples se rassemblent sur la place, pour danser au rythme de la mélodie. Un sourire bête se forme sur le visage de James. Il semble néanmoins hésiter mais se lance à l'eau.

« Tu me fais l'honneur de m'accorder cette danse ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Jour de fête    Mer 6 Avr - 20:58

Pour te préserver

Lily Evans

AIl n’y avait pas de reproche dans sa voix et pourtant, elle ne pu s’empêcher de culpabiliser en l’entendant parler. Il est vrai qu’elle n’avait jamais véritablement donné sa chance au Gryffondor mais en même temps…Etait-ce uniquement de sa faute ? Elle se perdit une seconde dans ses pensées, une seconde de trop parce que le Gryffondor dépensait un peu plus d’argent pour retenter sa chance là où, il y a même pas deux minutes, il disait reconnaître sa défaite. Décidément, James Potter était vraiment compliqué à comprendre et encore plus à suivre. Il s’acharna, plusieurs parties, laissant le temps à Lily de terminer son verre de vin chaud tant et si bien qu’au final ce qu’il avait dépensé pour y arriver devait probablement être la valeur de la peluche qui finit dans ses bras sans même qu’elle n’ait pu choisir.

Elle observa le cerf, un peu prise au dépourvue, ne sachant pas trop si elle devait se sentir vexée, en colère ou être contente du cadeau. La situation lui paraissait presque surréaliste et comme à son habitude, James agissait beaucoup plus vite qu’elle, qui analysait la situation à chaque fois. Il prenait déjà la route, marchant à un ou deux mètre devant elle alors qu’elle continuait d’observer la peluche sans trop savoir quoi penser. Son regard se posa sur James et cette petite fille. Elle ne put s’empêcher de sourire devant l’attitude du Gryffondor, la scène était plutôt adorable il fallait bien l’admettre. Observant James faire le pitre pour cette enfant l’amusa un peu plus, tentant de les suivre sans les perdre de vue, après quelque minute de pitrerie, elle retrouva son camarade quasiment exténuée alors qu’elle le rejoignait.

L’accueil de l’enfant à son encore fut beaucoup moins chaleureux, mais Lily ne s’en offusqua pas, c’était qu’une petite fille. Elle laissa le sorcier gérer la situation et à peine avait-il terminé avec elle qu’il se retourna à nouveau vers la rousse sans lui laisser le temps de respirer, il voulait déjà passer à autre chose. Tentant de le suivre, il lui attrapa sa main, prétextant qu’il ne souhaitait pas qu’elle se perde. Elle est loin de se rendre compte que ce n’est pas qu’un simple rassemblement, que là où il l’emmène c’est tout bonnement une piste de danse. La musique lui parvient aux oreilles mais elle commence à comprendre que lorsque son regard croise d’autres duo qui se mette à valser au rythme de la musique. Posant ses yeux bleus sur James, son regard est réprobateur alors qu’il lui demande de lui accorder cette danse.

Ses joues s’enflamment, terriblement gênée.

Mais euh non



Elle sourit bêtement, tente de se défaire de son étreinte.

Je sais pas danser, tu me prends un peu au dépourvue, je risque de t’écraser les orteils



Elle insiste pour éviter ce moment, elle ne tient pas à vexé James mais elle n’est pas comme lui, elle n’est absolument pas capable de gérer le ridicule, les regards sur elle, ça la stresse plus qu’autre chose. Devant la timidité plus que visible de Lily, le Gryffondor cède à sa demande, la rassurant et acceptant simplement de s’éloigner de là. Au fond, elle se sent un peu coupable elle sait qu’il pensait probablement lui faire plaisir. Se mordant la langue, elle observe simplement les autres couples avant de proposer un jeu idiot.

Et si on leur inventait des vies ?



Elle se tourna vers lui, et devant l’air interrogateur de James, elle s’explique plus en détail sur son petit jeu.

Tu l’as dis toi-même tout à l’heure, les masques, c’est pour oublier une identité…Alors on a qu’à leur en inventer une, avec une histoire qui va avec ?



Son attention se reporta à nouveau sur les différents couples, essayant de trouver quelque chose d’intéressant, de repérer un détail, un petit truc…

Regarde, ceux qui sont là-bas… Un peu plus à gauche



Vérifiant que James observe le bon couple, elle prend sa tête entre ses mains pour rectifier la trajectoire de celle-ci, montrant ensuite discrètement du doigt un couple qui danse tout en discutant l’un et l’autre.

Et bien…Lui il est aveugle mais il adore écouter sa voix, et elle…Ayant épuisée tous les sujets de conversation possible, elle est en train de lui raconter pour la énième fois à quel point elle a eu le souffle coupé devant le dernier match de quidditch auquel elle a assisté.



L’histoire était fausse, pas particulièrement drôle et même pas forcément mignonne d’ailleurs et durant une seconde elle regretta déjà d’avoir fait cette proposition qui lui avait sembler être sympa sur le moment.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Jour de fête    Mar 12 Avr - 17:52


Si le refus vexe James, il ne tarde pas à comprendre que c'est plus par gêne que par rejet. Alors comment ne pas la trouver adorable ? Son cœur se gonfle d'affection, et au lieu de s'offenser, un tendre sourire orne ses lèvres. Doucement, il pose une main rassurante sur la tête rousse.

« Très bien. Nous ne sommes pas obligés de danser. Tu es présente à cette fête et c'est le plus important. » Il se détourne légèrement, pour regarder les couples danser en paix, avec l'innocence et la joie des festivités. En ce moment, il a besoin de cette pureté, pour garder force et courage. James n'a pas le droit d'abandonner et d'accepter son triste sort. Parce qu'il y a beaucoup de choses qu'il souhaite encore préservé. « Ce village. Mes amis. Toi. Ce sont des souvenirs que je veux chérir à jamais. »

Murmurant ces paroles avec nostalgie, il les prononce plus pour lui même que pour la jeune femme qui l’accompagne. Par ailleurs, il ne cherche pas à savoir si Lily l'a entendu ou non. James revient à la réalité et se prête facilement au jeu de la rouquine. Il rit à l'histoire de la gryffondor, qui, confuse, essaye d'abandonner le projet de discussion.

« Ne te dévalorise pas, j'aime beaucoup ton histoire. Elle sort de l'ordinaire. J'aimerais que ceux qui ont des handicapes soient d'avantage apprécié et accepté au lieu d'être discriminé. »

On ressent d'avantage le reproche dans la voix du sang pur. James pense à ce moment à Remus, dont le statut de lycan est intolérable pour la société. Lui qui vit toujours dans la peur d'être rejeté. Une société qui lui ferme des portes quant à un avenir qu'il mérite amplement. Si il y a bien quelqu'un qui mérite d'être heureux, c'est bien ce si empathique Remus Lupin.

Néanmoins, il n'a aucune envie de gâcher cette sortie avec ses pensées lugubre, aussi, il ne tarde pas à proposer lui aussi un couple. Du doigt, le brun désigne deux vieux près de l'estrade.

« Ils se connaissent depuis l'enfance. Ils ont grandit et évolués ensemble. Leurs parents leur ont imposé un mariage. Mais ils ont apprit à s'aimer. Et aujourd'hui, ce n'est pas que par le mariage qu'ils sont unis, mais par la vie et par la famille. Ils ont tout pour être heureux et n'ont plus qu'à continuer de savourer les courtes années qu'ils leur restent. »

Son histoire prend fin, et le silence prend place. Vagabondant de couple en couple, il éclate de rire en stoppant son regard vers un jeune homme qui tente en vain, de séduire une demoiselle.

« Lui, il n'a pas de chance avec cette fille. Il lui court après depuis des années. Mais comme il est maladroit et gêné, pour l'approcher, il ne sait que se mettre en avant et sortir des idioties. Un peu turbulent, mais en fait, il est loin d'être méchant. C'est vrai, il a son orgueil. Ce qu'il porte aujourd'hui, n'est pas son seul déguisement. C'est un super héros. Chaque jour, il s'efforce de protéger les citoyens. »


James tire doucement le bras de Lily pour la rapprocher de lui. Avec un air sérieux, il murmure à son oreille.

« Personne ne doit le savoir. Mais en fait … C'est Loïs et Clarke. »
fait-il en référence à des bandes dessinées moldu de Super Héros. James n'est pas pro de toute la connaissance moldu, mais vivant dans un village où sorciers et moldus sont en harmonies, il a lui aussi sa petite culture.

Ils continuent de commenter les danseurs pendant une bonne heure avant que James ne se lève pour s'étirer.

« Tu veux une glace ? Ou une barbe à papa ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Jour de fête    Mar 12 Avr - 18:57

Pour te préserver

Lily Evans

Il lui désigna un nouveau couple, âgé, racontant à son tour une nouvelle histoire. Elle ne put s’empêcher de sourire en voyant que James se prenait au jeu tout simplement. A peine a-t-il terminé avec ce couple qu’il en désigne un autre et offre une nouvelle histoire. La rouquine n’est pas complètement idiote en l’écoutant, cette histoire faisant facilement écho dans l’esprit de la jeune femme qui se demande si au fond, le gryffondor est sérieux. S’il tente effectivement de lui dire quelque chose sérieusement ou si encore une fois, il joue. Elle n’aura probablement jamais la réponse et une partie d’elle ne peut s’empêcher de lui en vouloir alors qu’il l’approche d’elle pour conclure l’histoire sur une référence moldus. Elle esquissa un sourire en demi-teinte, à la fois amusée et frustrée, son regard se pose sur les innombrables couples et s’arrête alors sur une fille, un peu morose qui observe un autre couple danser.

Regarde là…Elle est triste, parce que ça fait des années qu’elle est amoureuse de son meilleur ami. Elle a essayé de le lui faire comprendre mais elle a tellement peur de sa réaction et de perdre ce qu’elle possède avec lui que chacune de ses marques d’affection sont des explosions de bonne humeur, de rire et de blague, personne la prend au sérieux, même pas elle en fait…



Son regard reste fixa sur la jeune fille assise qui regarde le couple danser.

Et lui, il l’aime aussi mais il est bien trop bête pour se rendre compte que ce n’est pas parce qu’il lui avoue qu’il la rangera forcément dans la même case que toute celle qui sont passer dans ses bras avant elle.



Elle soupire.

Les gens sont pas capable de se rendre compte qu’ils se cherchent tous des excuses pour ne pas oser…



Son cœur loupe un battement en se rendant compte qu’elle-même fait partie de ces personnes qui n’osent pas. Son regard se pose sur le gryffondor et dans son esprit, il y a un millier de raison qui la pousse à ne pas franchir cette limite, à ne pas faire ce choix et pourtant…
Il lui propose une glace, ou une barbe à papa mais elle ne répond pas, elle ne fait que le fixer de longue seconde avant d’entrouvrir la bouche.

Dis le…



Lui demande-t-elle d’une voix fragile

dis le James…Trois petits mots et après…



Et après quoi Lily ? Se demande-t-elle alors qu’elle commence sérieusement à paniquer.

Après…



Mais les mots lui manquent et ses pensées se perdent dans sa propre peur, réalisant ce qu’elle venait de dire, ce qu’elle venait de commencer.

DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Jour de fête    Sam 16 Avr - 9:49


L'histoire de Lily le laisse sans voix pendant un petit moment, avant qu'il n'éclate de rire, plaquant la main sur ses lèvres. A travers le récit, il voit nettement deux personnes qui lui sont chères, se dessiner dans son esprit. Une jolie petit blonde et un brun ténébreux.

« C'est l'histoire d'Amy et Sirius que tu nous contes ? T'inquiète pas pour eux, maintenant plus rien ne peut le séparer ! »

Il lève le pouce vers la rouquine, en signe de victoire, accompagné d'un petit clin d'oeil. Avant son départ de Poudlard, James avait pu voir le rapprochement de Sirius et d'Amy, et maintenant qu'il en sait d'avantage sur le futur, il sait que ces deux là, c'est pour la vie. Il rit encore.

« J'ai confiance en eux. Sirius est enfin prêt ! »

Et eux ? La conversation reprend rapidement autour de l'étrange lien qui les lies, et cette fois-ci c'est Lily qui a prit l'initiative. Devant son air grave, James reprend son sérieux. Il voit bien à quel point elle est perdue et qu'elle panique. Doucement, il attrape ses mains comme si cela pouvait faire cesser ses tremblements. C'est avec un doux sourire qu'il reprend la parole.

« Je n'ai jamais eu de problème à les dire ces mots. Ca fait bien longtemps que je suis amoureux de toi Lily. Maintenant que tu commences à me regarder sous un autre œil, ça m'encourage d'avantage. Ne te pose pas de question sur « après ». Tu n'es pas prête. Si tu penses l'être, c'est une illusion. Parce qu'en ce moment, tu te sens seule. Je ne profiterais pas de ton état de faiblesse pour t'encourager dans un chemin qui ne t'es pas encore totalement ouvert. Ne brûlons pas les étapes. Je ne te rejette pas, Lily. Je ne le ferais jamais. N'oublie pas ma promesse. Pour toi, je serais toujours là. Je suis prêt à attendre. Toute ma vie s'il le faut. »

Aussi courte soit-elle. Lily est sa destiné. Il le sait. Et ça suffit pour faire son bonheur. Maintenant, c'est à lui de la préserver, de maintenant jusqu'à ce moment fatidique. Il ne la laissera pas mourir. L'avenir, il le changera. Doucement, il attire la rouquine, la serrant dans ses bras.

« Je serais toujours là. » murmure-t-il de nouveau.

James ferme les yeux, sans la lâcher. Les secondes défilent, où son esprit s'éloigne. Il ne se rend pas compte que la musique à cesser et que les dansent se terminent. Un vieux monsieur que James a connu durant son enfance, s'approche de l'estrade. C'est au son de sa voix dans le micro qu'il peut entendre, que James revient à la réalité. Il s'éloigne de Lily, gardant simplement sa main dans la sienne.

« Les festivités se terminent. Je vous remercie d'être tous venus et d'être toujours fidèle à ce que nous ont laissé les Potter. Comme chaque année, nous voulons rendent hommages à ceux qui du plus loin que je m'en souvienne, avaient toujours organisés cette fête. »

La main de James se crispe dans celle de Lily. Tout son corps se fige. A vrai dire, il ne s'attendait pas à ça. Pourtant il aurait du se douter. Mais c'est innocemment qu'il est venu ici, pour se rapprocher des siens, profiter de la bonne ambiance, apaisé par la nostalgie d'un environnement qu'il connaît et qui a tellement d'importance. Médusé, son cœur semble rater un battement lorsqu'il voit les couronnes de fleurs déposés sur la place.

« Rendons hommage à Fleamont et Euphemia Potter. Rendons hommage à James Potter. Rendons hommage à L- »

Oh seigneur. Lily !! James sort rapidement de sa torpeur. Il sort sa baguette magique et la pointe sur la rouquine.

« Assurdiato. » murmure-t-il rapidement, coupant à Lily le reste de la conversation.

James se sent défaillir alors qu'il ne la quitte pas des yeux, horrifié par ce qu'il vient de se passer. Il n'a pas pu la préserver. Il n'a pas pu empêcher la rouquine d'entendre la nouvelle de la mort des parents Potter, la mort de lui-même James …. Alors qu'il venait de lui dire qu'il ne la quitterait jamais. La seule chose qu'il a pu faire, c'est l'empêcher d'apprendre sa propre mort, qui était sur le point d'être énoncée dans cet hommage, même si pour se faire, il a du lui jeter un sort. Il a jeté un sort à Lily.

Alors que tout le monde applaudit autour d'eux, surtout les plus adultes ou âgés qui ont connu les Potter, livide, James laisse tomber sa baguette magique sur le sol. Le garçon se sent comme la veille, dans cette maison détruite, seul en l'absence de ses parents vers qui il aurait voulu demander protection. Ils sont morts.

Ses yeux horrifiés ne quitte pas Lily. Ils sont morts. Ils sont tous morts. Il aurait du égayer la journée de sa jolie rouquine. Pas lui imposer cette vision. La réalité revient comme un coup de massue, violente et écrasante. James a eu tort de croire qu'il pouvait passer au dessus. Que sa propre bonne humeur pouvait chasser les mauvaises pensées. Celles de Lily. Les siennes. Non, ce n'est pas comme ça que ça marche. Les illusions finissent toujours par se dissiper.

Le poids dans sa poitrine s'alourdit. Les bruits le rende fou. James plaque ses mains sur ses oreilles, comme si cela pouvait l'empêcher de tout entendre. Son corps refuse de lui répondre d'avantage, il tombe à genoux sur le sol, la tête penchée en avant. La maraudeur essaye de simplement respirer et ne pas sombrer. Ses mains se crispent d'avantage, il les serre avec force contre son crâne.

Après la nuit ignoble qu'ils ont passé, James a cru qu'il pourrait simplement continuer comme si de rien était. Quelle empoisonnante illusion. L'animagus se redresse brusquement, repoussant Lily malgré lui. La folie prend le dessus, il ne la reconnaît plus. Il ne reconnaît plus rien. Il faut qu'il parte, maintenant. Courir. Ne plus s'arrêter.

C'est ce qu'il fait. James se détourne pour prendre la fuite, disparaissant dans le village et bientôt, dans la forêt qui l'entoure. Hors de vue, l'animagus se transforme en cerf. Sous cette forme, plus rien n'a d'importance, il n'est plus James Potter. Pas aux yeux des autres. Il ne savent pas qui il est. L'animal fini par se laisser tomber au sol, le museau contre la terre. Seuls ses grands bois dépassent du feuillage. L'animal gémit de douleur, laissant couler sa détresse à travers des larmes.

Il n'est pas James Potter. Les gémissements plaintifs du cerf se font entendre doucement, ses petits crient de détresse appellent un certain chien, ainsi qu'un loup, qui sont bien trop loin et fatigués pour l'entendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Jour de fête    Sam 16 Avr - 12:31

Pour te préserver

Lily Evans

Sous ses yeux, le Cerf reprit sa forme humaine. Elle ne fut pas surprise de voir James mais il n’en restait pas moins impressionnant de voir la transformation d’un animagus. Elle se souvint de leur professeur de métamorphose qui leur avait fait un accueil similaire. Il s’excusa, et elle ne sut quoi dire. Elle avait déjà oublier la colère qu’elle avait ressentie en le voyant pointer sa baguette sur elle, à vrai dire, plus que ses propres sentiments, elle s’inquiétait surtout pour le Gryffondor. Elle l’écouta, découvrant un Gryffondor différent de celui qu’elle avait l’habitude de cotoyer à Poudlard. Il y avait chez lui une partie plus calme, plus posée, plus sérieuse et surtout, infiniment bon. Elle l’avait toujours soupçonner à vrai dire et c’était bien ce qu’elle lui reprochait, c’est qu’il ne soit pas plus souvent ce garçon-là.

Il lui faisant face, alors qu’il lui disait qu’un jour il pourrait peut-être se vanter qu’elle était la seule femme avec qui il souhaitait partager sa vie. Il lui avait dit qu’il l’aimait et elle en rougissait depuis plusieurs minutes déjà. Elle ignorait complètement comment réagir. Alors décida simplement d’arrêter de réfléchir, d’arrêter de peser le pour et le contre, de tout analyser. Simplement se laisser aller. Ses mains délicate attrapèrent alors doucement le visage du Gryffondor qu’elle attira lentement à elle pour pouvoir poser ses lèvres sur celle de James.
Elle l’embrassa, de longue seconde, ce n’était pas son premier baiser et pourtant elle avait cette même sensation de stress agréable au creux de son ventre. Elle ne pensa plus au sortilège qu’il lui avait lancé, au fait qu’il allait mourir d’ici quelques années à peine, elle ne pensait plus à ce qu’elle souhaitait lui dire au départ.

Là, en cet instant, il n’y avait plus qu’elle, lui et ses désirs profonds. Emmenant James dans sa propre petite bulle, ses mains quittèrent les jours du Gryffondor pour se glisser le long de ses épaules et le serrer dans ses bras. Rompant ainsi le contact de leurs bouches, elle posa simplement sa tête contre son épaule en murmurant.

ou pas assez



Répondit-elle avec le même ton espiègle, faisant référence à ses dernières paroles avant qu’elle ne l’embrasse. Elle profita de quelques secondes de plus dans ses bras avant de s’éloigner et de se relever. Lui tendant sa main pour qu’il la rejoigne. Elle remarqua alors l’état du costume de James et ne put s’empêcher de regarder sa propre robe.

Il va falloir qu’on arrange ça avant de rendre nos tenues


DEV NERD GIRL


https://www.youtube.com/watch?v=QSgACibpRRQ


Dernière édition par NPC Amy le Ven 22 Avr - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Jour de fête    Dim 17 Avr - 19:44


Alors que l'animal continuer de couiner de souffrance, appelant ses amis à l'aide, c'est une autre personne qui arrive à son secours. Elle est arrivée jusqu'à lui. Si essoufflée, mais si innocente et si belle. Lily Evans. Un ange. Le cerf tourne légèrement la tête vers elle, alors qu'elle se blottit contre lui, chantonnant pour le calmer. Lily ignore à quel point sa voix est douce, à quelle point elle est rafraîchissante et apaisante. Doucement son cœur qui c'était emballé reprend une respiration plus tempérée. Le cerf pose la tête contre les cuisses de la jeune femme, pleurant doucement contre elle.

Peu à peu, il se calme et ferme les yeux. Les minutes passent, où il profite simplement de la présence rassurante de la rouquine, et de ses caresses. Enfin, l'animal change de forme, pour reprendre une apparence humaine. Sans se relever, James se roule en boule sur lui même, dos à Lily, il reste tout de même contre elle, la tête sur ses genoux. Embarrassé et un peu honteux, l'animagus n'ose pas bouger. Récupérant sa baguette, il la pointe derrière son dos, vers Lily, et toujours sans se retourner, il annule les effets du sortilège pour lui rendre l'ouïe. Poussant un léger soupire de fatigue, James ne reprend pas tout de suite la parole. Il hôte ses lunettes et sèche ses yeux rougis par les larmes. Quelle honte. Le brun se mord les lèvres.

« Désolé... »
murmure-t-il enfin avec difficulté. Sa voix tremble encore sous l'effet des émotions qui le submerge toujours. « Pour le sortilège … J'ai paniqué. Je ne voulais pas que tu entendes tout ça …. J'ai ruiné ta journée alors que tu devais sourire. »

Quel bon à rien. Même pas capable de rentre heureux celle qu'il aime pendant au moins une journée. Il rit doucement, amer.

« Je suis pathétique. Mais ce n'était pas un mensonge. La promesse que je t'ai faite, je compte bien la tenir. Je sais que mon destin est de mourir à 21 ans. Mais ça n'arrivera pas. Je ne laisserais pas ça arriver. Tout ce que je veux, c'est rester auprès de toi. Te convenir. Te voir heureuse. Te voir sourire. Et partager ton bonheur. Parce que …. Parce que je …. »


James ignore s'il fait bien de lui dire ses mots. Maintenant qu'il sait que ses sentiments finiront par être réciproque. Mais cela risque de sceller fatalement le destin de Lily. Pour le meilleur ou pour le pire. Mais ce n'est pas une décision qu'il doit prendre seul. Il ne peut pas la priver de son libre arbitre comme il vient de le faire. Ce n'est ni moral, ni juste. Non, ça, ce n'est pas lui.

Alors James se retourne enfin, toujours allongé sur le sol, la tête sur les genoux de Lily. Mais ses yeux noisettes, sérieux, l'observe en silence pendant quelques instant, avant qu'il ne reprenne la parole.

« Parce que je t'aime. Je te l'ai dis, j'attendrais toute ma vie pour toi. Peut-être qu'un jour, on se bâtera ensemble pour notre avenir. Peut-être qu'un jour, quand on sera retourné dans notre époque, tu pourras goûter les repas de ma mère. Peut-être qu'un jour, mon père aura l'occasion de t'adorer. »

Doucement, James se redresse, assit, ne la quittant toujours pas des yeux. Lentement, il se penche vers elle, ses mains cherchant les siennes, qu'il tient avec délicatesse.

« Peut-être qu'un jour ... » Toujours avec douceur, il dépose un chaste baiser sur ses lèvres, pendant une fraction de seconde. « Je pourrais dire que tu m'as enfin ouvert ton cœur. »

Ses mains remontent sur les joues de Lily, puis continues leur chemin jusqu'à que ses doigts emmêlent les mèches rousses.

« Peut-être qu'un jour, je pourrais dire à tout le monde que Lily Evans est la seule femme avec qui je veux partager toute mon existence. »


Malgré le tendre sourire qui orne ses lèvres, James la lâche enfin, pour reprendre une distance plus raisonnable. Riant nerveusement, il passe sa main dans ses cheveux comme il le fait habituellement, mais avec plus de maladresse.

« Ahahaha mais je vais un peu vite en besogne ! »


James Potter semble avoir retrouvé du poil de la bête. Les joues toutes rouges, affreusement gêné, il se sent particulièrement stupide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Jour de fête    Ven 22 Avr - 11:11

Pour te préserver

Lily Evans

Sous ses yeux, le Cerf reprit sa forme humaine. Elle ne fut pas surprise de voir James mais il n’en restait pas moins impressionnant de voir la transformation d’un animagus. Elle se souvint de leur professeur de métamorphose qui leur avait fait un accueil similaire. Il s’excusa, et elle ne sut quoi dire. Elle avait déjà oublier la colère qu’elle avait ressentie en le voyant pointer sa baguette sur elle, à vrai dire, plus que ses propres sentiments, elle s’inquiétait surtout pour le Gryffondor. Elle l’écouta, découvrant un Gryffondor différent de celui qu’elle avait l’habitude de cotoyer à Poudlard. Il y avait chez lui une partie plus calme, plus posée, plus sérieuse et surtout, infiniment bon. Elle l’avait toujours soupçonner à vrai dire et c’était bien ce qu’elle lui reprochait, c’est qu’il ne soit pas plus souvent ce garçon-là.

Il lui faisant face, alors qu’il lui disait qu’un jour il pourrait peut-être se vanter qu’elle était la seule femme avec qui il souhaitait partager sa vie. Il lui avait dit qu’il l’aimait et elle en rougissait depuis plusieurs minutes déjà. Elle ignorait complètement comment réagir. Alors décida simplement d’arrêter de réfléchir, d’arrêter de peser le pour et le contre, de tout analyser. Simplement se laisser aller. Ses mains délicate attrapèrent alors doucement le visage du Gryffondor qu’elle attira lentement à elle pour pouvoir poser ses lèvres sur celle de James.
Elle l’embrassa, de longue seconde, ce n’était pas son premier baiser et pourtant elle avait cette même sensation de stress agréable au creux de son ventre. Elle ne pensa plus au sortilège qu’il lui avait lancé, au fait qu’il allait mourir d’ici quelques années à peine, elle ne pensait plus à ce qu’elle souhaitait lui dire au départ.

Là, en cet instant, il n’y avait plus qu’elle, lui et ses désirs profonds. Emmenant James dans sa propre petite bulle, ses mains quittèrent les jours du Gryffondor pour se glisser le long de ses épaules et le serrer dans ses bras. Rompant ainsi le contact de leurs bouches, elle posa simplement sa tête contre son épaule en murmurant.

ou pas assez



Répondit-elle avec le même ton espiègle, faisant référence à ses dernières paroles avant qu’elle ne l’embrasse. Elle profita de quelques secondes de plus dans ses bras avant de s’éloigner et de se relever. Lui tendant sa main pour qu’il la rejoigne. Elle remarqua alors l’état du costume de James et ne put s’empêcher de regarder sa propre robe.

Il va falloir qu’on arrange ça avant de rendre nos tenues


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Gryffondor


Messages : 72
Date d'inscription : 06/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: Animagus non déclaré ( Cerf )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Jour de fête    Sam 23 Avr - 6:52


Embarrassé par sa propre initiative, James n'aurait pas cru qu'elle sera approuvé si vite. Lorsque Lily pose ses mains sur ses joues, il a regarde, un peu confus. Mais lorsqu'elle dépose ses lèvres sur les siennes, pour échanger un long mais doux baiser, il se sent rougir jusqu'aux oreilles. Ce moment de tendresse, bien qu'il lui paraît encore tellement surréaliste, réussit néanmoins à réchauffer son cœur meurtrit. Sans un mot, il la serre dans ses bras, rejoignant ainsi le même geste qu'elle. Ils restent comme ça, tout simplement. Plus rien n'a d'importance, si ce n'est la présence de l'un, et de l'autre. James c'est même autorisé à fermé les yeux.

C'est finalement Lily qui les ramène à la réalité en reculant légèrement et commentant l'état de leur tenue qu'ils ne peuvent rendre ainsi. Le maraudeur se relève alors, avec un petit sourire espiègle, une idée en adéquation avec son discours de tout à l'heure, lui vient à l'esprit.

« Tu préfères ça ? » s'amuse-t-il en laissant glisser sa baguette vers le corps de Lily. Les vêtements de la rouquine se changent par magie, et la voilà vêtue d'une somptueuse robe de mariage, avec les parures et la coiffure qui va avec. James sent de nouveau la chaleur lui monter aux joues. Son sourire devient moins taquins pour se montrer plus tendre.

« Si par malheur ce jour n'arrive pas, j'aurais au moins eu le bonheur de te voir ainsi. Tu es une femme parfaite Lily Evans Potter. » rit-il avant de changer de nouveau ses vêtements pour qu'elle retrouve la robe prise dans la boutique de costume, mais cet fois dans un état irréprochable. Il en fait de même avec son costume, puis passe un bras autour de Lily, pour la ramener près de lui.

« Mais tu es d'autant plus fabuleuse au naturel. »

Transplanant non loin de la boutique de costumes, ils rendent les vêtements empruntés pour la soirée, puis James décide simplement de rentrer à Poudlard. Malgré le drama et les drames, cela reste pour lui, la plus magique des journées. Attrapant la main de Lily, les deux disparaissent de Godric's Hollow. James sait que l'avenir leur fera remettre les pieds dans son village natal. Il se languit de ce jour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jour de fête    

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour de fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Angleterre :: Villes et villages :: Godric's Hollow-