AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Un peu de rédemption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 28

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Un peu de rédemption    Dim 17 Avr - 13:46


Remus n'a pas cherché à la contredire, même si c'est plus à cause de la fatigue. Elle se demande même s'il l'a vraiment entendu. Lorsque le silence lui répond, elle tourne la tête vers lui. Endormit. Malgré la gravité de la situation, elle ne peut s'empêcher de sourire. En le regardant, on ne peut pas trouver plus adorable que lui. A part Sam bien entendu. Lise se redresse et soulève Remus tant bien que mal pour le coucher sur le lit, et l'envelopper dans les couvertures. La jeune femme le borde, laissant au passage ses doigts glisser le long de la peau marquée, pour découvrir chacun de ses traits. Elle surveille son souffle, et veille sur son sommeil. Se penchant, la louve dépose un léger baiser sur ses lèvres.

Enfin seule, Remus endormit, à l'abri d'un quelconque regard, Lise s'autorise à bailler, abandonnant son masque de manque d'émotions. Quittant sa cape, elle la balance sur la chaise, où était assit son compagnon quelques minutes avant. Lise se laisse tomber sur le lit, épuisée, les yeux clos. Elle est si fatiguée … par la pleine lune, mais pas que. De devoir toujours être sur ses gardes, de faire attention de ne blesser personne. Fatiguée d'être loin de Sam. Fatiguée de se battre contre Remus. Et fatiguée d'être toujours aussi incompréhensive.

La brune tourne et tourne dans son lit, auprès de Remus. Malgré la fatigue, elle ne parvient pas à trouver le sommeil. Vigilante au moindre bruit qui peut se passer derrière cette peur. Les nerfs à vifs, Lise se redresse brusquement.

« Ce n'est pas vrai. »

Tout va bien, personne ne va débarquer brusquement. Se forçant à se calmer, et se recoucher, les minutes passent encore. Elles défilent alors que la louve reste toujours les yeux grands ouverts. C'est dingue ça. Se relevant, elle attrape une couverture dans le placard et se drape avec. Cela ne suffit pas à dissiper ce froid qui couvre son corps. Alors Lise quitte la chambre, pour traverser les couloirs à pas de loup, rasant les murs. Manquant de tomber nez à nez avec Sirius, elle a tout juste eu le temps de se dissimuler dans un renfoncement.

Finalement, trouvant l'odeur qu'elle cherchait depuis le départ, Lise entre dans cette pièce sans frapper. Elle sait bien qu'elle a l'air totalement ridicule avec sa grosse couverture sur la tête, face à la si jolie Amy Loreens Black, mais elle n'en a cure. Son cœur bondit de soulagement et Lise se sent craquer. La couverture tombe sur le sol, et Parker se jette ni plus ni moins dans les bras de la blonde, cachant sa tête contre elle, pour pouvoir sangloter sans se sentir observer.

« Pourquoi est-ce qu'il faut que je sois une si mauvaise personne ?  Pourquoi est-ce que je reste bloquée dans cette peur ? Dans ce passé. J'ai toujours voulu les préserver, mais à la place je les ai brisé. Sam et Remus me détestent. Autant qu'ils m'aiment. Je les ai tellement fait souffrir. Je n'ai jamais voulu ça Amy, je n'ai jamais voulu ça. »

Son étreinte se referme d'avantage sur la blonde, elle qui n'a jamais été très friand des contacts physiques. Que ce soit Remus ou Amy, elle n'est jamais arrivé à se livrer à eux, lui dire son secret, se reposer sur eux. Et si là elle y arrive, ce n'est que parce qu'elle craque. Mais c'est bien trop tard.

« Je suis si fatiguée de me battre et de le blesser. Oh Amy, je me sens tellement mal. »


La louve ne parvient pas à se calmer, ses sanglots ne veulent pas cesser. Même en fermant les yeux, elle ne voit que le visage blessé de Remus, celui de Sam, ou encore celui sans vie de sa mère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Un peu de rédemption    Dim 17 Avr - 15:45


Les journées étaient mouvementées ses derniers temps au sein de l’Ordre. Il y avait du mouvement et même si Alastor gardait une partie de ses activités entièrement secrète, tous savaient très bien ce que cela signifiait. Quelque chose se passait et ils allaient probablement être mit tôt ou tard au courant. Amy ne s’inquiétait pas plus que de raison, elle avait confiance en cet homme et son jugement. Le retour de Zoya avait été une surprise et même si l’ancienne Gryffondor appréciait moyennement la compagnie de sa camarade de Serdaigle, elle vivait avec tout simplement et ne cherchait pas spécialement à lui créer de problème. Comme tout le monde ici, tous devinaient qu’elle avait passé de sale moment et si certain ne lui accordait pas leur confiance, beaucoup avait assez d’empathie pour mettre de l’eau dans leur vin. De son côté, Zoya restait assez distante et tout le monde y trouvait son compte à la fin.

La rumeur du retour de Remus avec une femme avait rapidement fait le tour de la demeure. Il y avait peu de loisir pour ceux et celle qui était contraint de vivre enfermer entre ces murs et Amy profitait de ce moment derrière une tasse de thé fumante pour discuter avec Molly. Amy savait pertinemment qu’il s’agissait de Lise et si elle était ici, tous ne tarderaient pas à le savoir alors qu’elle ne cacha pas ce détail aux autres. Molly spéculait sur des retrouvailles romantique là où l’ancienne Gryffondor y mettait plus de pointiller. Bien sur, toutes les deux estimaient que Remus avait largement mérité de pouvoir vivre heureux mais la petite blonde connaissait trop bien son amie pour savoir que les choses étaient beaucoup plus compliqué qu’il n’y paraissait. Les secrets pouvaient tellement de ravage chez les gens.

Lorsqu’ils entendirent la porte s’ouvrir, les deux femmes, se levèrent pour se précipiter  vers le couloir. Tout ce qu’elles purent voir c’est Remus qui faisait route en direction des étages de la maison et Maugrey quitter les lieux. En éternelle romantique, la mère de la famille Weasley continuait à dépeindre des retrouvailles en tête à tête et au bout de dix minutes de discussion et de glousserie de jeune fille, Amy se décida à quitter les lieux. Elle croisa son époux sur la route, lui volant un baiser en chemin et précisant qu’elle se rendait dans la salle de musique. Petite pièce de la demeure qui avait probablement accueillit autrefois un professeur particulier pour un Sirius Black pas plus haut que trois pommes.
Mais à peine fut-elle à l’intérieur que la porte s’ouvrit une nouvelle fois, elle s’attendait à voir le père de sa fille réclamer une chanson ou tout autre chose d’ailleurs mais au lieu de cela, elle découvrit une Lise Parker emmitouflé dans une couverture. Elle lui tendit les bras, à la seconde où elle posa les yeux sur elle, une invitation qu’elle ne manqua pas de prendre.

Serrant son amie contre elle, elle la laissa déversé ses craintes et ses larmes sur son épaule. L’écoutant simplement. Lise avait fait une majorité de ses choix pour protéger les gens qu’elle aimait et si elle ne pouvait la blâmer pour cela, il était compliqué pour elle de prendre un quelconque parti. Elle avait vu Remus vivre ces nombreuses années sans elle, elle-même avait du faire le deuil de sa meilleure amie alors si elle devait lui demander si elle avait fait le bon choix, Amy serait contrainte de lui dire non mais pour le moment, tout ce que souhaitait faire la chanteuse c’était soutenir son amie comme elle le pouvait.

« Tu devrais t’asseoir… »

Elle la guida, jusqu’à un petit canapé sur laquelle elle l’installa avant de la rejoindre, s’y positionnant de côté pour pouvoir lui faire faire.

« Je suis contente de te revoir »

Lui dit-elle dans un premier temps en lui souriant. Elle se dandina légèrement à sa place, le temps de sortir de sa poche un paquet de mouchoir qu’elle posa à côté de Lise.

« Mais si tu tiens réellement à ce que je réponde à tes questions Lise, je sais que tu n’as jamais voulu ce qui s’est passé et je sais aussi que tu as pris chacune de tes décisions pour les protéger mais… » Elle prit la main de Lise, tentant au mieux d’apaiser la jeune femme. « Tu as pris chaque décision seule…Et en les prenant seule, tu fini seule face aux conséquences. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 28

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Un peu de rédemption    Dim 17 Avr - 16:23


Si les larmes se sont calmées, Lise ne reprend pas son masque pour autant. Elle respire bruyamment, si fatiguée, sans parvenir à trouver le sommeil, détruite par le sens de sa vie qui lui échappe.

« Je sais. » répond-elle simplement dans un premier temps. Le silence prend place, la jeune femme cherche ses mots. Mais plutôt que de continuer, elle attrape un mouchoir dans le paquet qu'Amy a posé à ses côtés. Elle nettoie doucement ses yeux rougis par la fatigue et les larmes. Son teint paraît plus pâle que d'habitude, les lèvres plus sèche. Lise passe une mèche brune derrière son oreille.

« Je sais que ça ne justifie pas tout. Mais j'étais jeune et terrifiée par mon passé. En lui racontant ce qui se passait, je devais mettre les mains dans un problème bien plus ancien et profond. Je n'en étais pas capable. Et même aujourd'hui, bien que je lui ai tout révélé …. Parce que je suis un monstre et personne ne peut changer ça. Pas même Remus. J'aurais préféré qu'il ne le sache jamais. Qu'il ne sache jamais qui je suis. J'ai tellement honte. »

Lise sait parfaitement que si son passé avait autrement. Si sa mère était toujours en vie, elle n'aurait pas cédé au chantage de son oncle sans consulté Remus. Ce n'est pas Fenrir qu'elle blâme, mais elle même pour le crime qu'elle a commit, alors qu'elle n'était qu'une adolescente. Pour protéger son père. Si rien ne c'était passé ce jour là, elle n'aurait pas eu à vivre en ayant sur la conscience d'avoir privé Fenrir de sa précieuse sœur. De s'être privé d'une mère. Ses choix et son avenir auraient été différent. Peu importe ce qu'elle fait, elle en revient toujours à là, telle une histoire sans fin. Tous les chemins mènent à ce point. Elle rit, amer.

« A chaque fois que j'ai tenté de protéger un proche, cela a toujours fini en fiasco. Et à chaque fois, je n'ai fais que fuir. Tu sais Amy, le plus difficile, ce n'est pas de partir, c'est de revenir. J'ignore ce que je dois faire maintenant. Je ne mérite pas Remus, je ne l'ai jamais mérité. Et lui … Il mérite tellement mieux. Il aurait du rester avec Tonks. C'est ce que me dit la raison. Mais mon cœur, lui, il refuse de le laisser partir. Seulement ... »


Parker se retourne vers son amie, qui l'écoute depuis tout à l'heure, sans rien dire, attendant simplement qu'elle termine. Lise ne peut que la remercier de ne pas l'interrompre. Dans le cas contraire, elle n'aurait pas eu la force de continuer de se livrer ainsi.

« Ma seule manière d'avancer, c'est de régler le problème de mon enfance. Si je reste bloquée là dessus, je continuerais dans ce même chemin, je le sais. Mais ça … Je ne sais pas du tout comment faire. Je ne pourrais jamais me pardonner une telle atrocité. »

Les larmes brûlent ses yeux déjà rougis. Lise se mord les lèvres en ramenant une nouvelle fois sa couverture sur ses épaules.

« Ca fait plus de 20 ans que je suis bloquée là dessus. Rien que d'y penser me détruit. Je ne peux pas imposer mes problèmes à Remus … Ce n'est pas le bon moment pour ça. Si nous n'étions pas autant en froid … Peut-être que …. Mais là, non. Amy, je t'en supplie, pour la première fois, je demande de l'aide. Je t'en supplie, aide moi. »

Ce n'est pas trop tôt … Cette aide, elle aurait du la lui demander alors qu'elles étaient élèves à Poudlard. La blondinette lui a tendu la perche à plusieurs reprises. Elle n'a pas voulu la saisir.

« Dis moi que ce n'est pas trop tard ... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Un peu de rédemption    Mer 20 Avr - 19:48


« Ce n’est jamais trop tard Lise… »

Lui répondit-elle avec sincérité après les longues explications de la jeune femme. Fidèle à elle-même, l’ancienne Poufsouffle n’avait pas donné de véritable détail et Amy ne pouvait faire que des suppositions sur ce que pouvait être ce problème du passé qu’elle devait régler. Elle lui avait demandé de l’aide mais objectivement, la chanteuse ne savait pas vraiment comment l’aider avec aussi peu d’information. Elle ne lui en tenait pas rigueur mais elle était toujours surprise de voir que malgré son intelligence et son esprit de déduction, Lise Parker n’était toujours pas capable de voir que le problème se situait là, devant ses yeux…Des demi-paroles, des demi-informations.

« Je crois que je suis plutôt bien placé pour le savoir… »

Si elle n’avait pas vraiment de chose à se reprocher quant à son histoire avec Sirius, leur histoire était l’image même qu’il n’était jamais trop tard. Ni pour se faire pardonner, ni pour pardonner et encore moins pour s’aimer. Bien sûr, l’ancienne gryffondor ne cautionnait absolument pas ce qu’avait fait sa meilleure amie, les décisions qu’elle avait prise mais qui était-elle pour juger ? Au final, elle aussi avait jouer les mortes et elle s’en était sérieusement mordue les doigts lorsque Camille lui était revenue. Les circonstances n’étaient pas les mêmes c’est certain mais ce simple fait suffisait pour qu’elle évite tout jugement envers elle.

« Qu’est-ce que tu attends de moi exactement Lise ? » Lui demanda-t-elle doucement, elle voulait l’aider, c’était certain mais elle ne saisissait pas encore bien comment elle le pourrait. Après tout, elle était coincée ici au même titre que son Mari ou encore Greyson…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 28

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Un peu de rédemption    Mer 20 Avr - 20:10


Qu'est-ce qu'elle attend d'elle ? Ce n'est pas la réelle question. Tout d'abord, Lise doit savoir ce qu'elle-même veut faire. La réponse, elle l'a depuis bien des années. C'est toujours sur les moyens qu'elle hésite. Comment se pardonner ? Comment faire face à la réalité et remettre les doigts dans tant de douleur ? Au final, ils ont tous fuis. Joshua, son père, elle ... Si Lise est revenue avec Sam il y a 17 ans, auprès de son père, jamais ils n'ont reparlé de cette nuit là. Sa mère est devenue un sujet tabou auquel elle pense pourtant sans cesse.

Parker prend une profonde inspiration. Elle sait bien que ce que lui reproche Remus, et les autres, ce sont les demi-mots. Maintenant, Remus connait toute l'histoire, ce qui n'est pas le cas d'Amy. Ce n'est pas par manque de confiance. Ca n'a jamais été le cas. La petite blondinette est la pureté même. Jamais elle n'avait vu quelqu'un avec de bonté, sans rien attendre en retour. Un point commun qu'elle partage avec Remus, certes, mais tous les deux d'une manière différente.

Le problème est de trouver les mots. De ce souvenir.

"Amy ... J'ai ..... J'ai ...." Mais la fin de sa phrase se bloque. Elle n'y arrive pas. Prononcer son pêché à haute voix rend l'affaire encore plus terrible. Alors Lise se renferme malgré elle. Elle toussotte et préfère répondre simplement à la question de son amie.

"Montego Bay. Je voudrais que tu viennes chez moi. Pour une journée. Pour m'aider à faire mon ... Deuil." En y repensant, c'est la première fois qu'elle parle de ses origines. Ses parents étaient du genre à suivre leurs impulsions, romantique à souhait. Ils avaient tout plaqué pour pouvoir vivre aux caraïbes. "Personne ne peut te reconnaître sur notre île. C'est bien isolé de tout. Mais .... pas aujourd'hui. Je dois me préparer un peu. Et surtout ... Je veux être présente au réveil de Remus."

Elle même est encore si fatiguée. Un peu de repos ne sera pas de refus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Loreens

avatar

Gryffondor


Messages : 611
Date d'inscription : 14/07/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Sirius Black
Aptitude: Possède le troisième oeil ( rêve prémonitoire, etc etc ), animagus déclaré - Fennec ( seulement pour Amy adulte ) - Metamorphomage
Affiliation: Contre, contre et contre les idées de Vous-savez-qui

MessageSujet: Re: Un peu de rédemption    Ven 22 Avr - 11:17

Elle le sentait que c’était pas une chose facile qu’elle souhaitait partager avec elle et non pas parce qu’elle ne voulait pas lui en parler à elle mais parce qu’elle ne voulait pas s’entendre raconter ce moment difficile de son passé qu’elle ne cessait de vouloir cacher. Amy n’insista pas, posant simplement sa main sur celle de Lise pour lui faire savoir qu’elle n’était pas obliger de lui en parler si elle n’y arrivait pas, alors l’ancienne poufsouffle revint sur la question qu’elle lui avait poser…Que pouvait-elle faire pour l’aider ?
Montego Bay, chez elle, deuil, c’était de nouvelles informations qu’elle lui offrait. Elle lui assura que personne ne pourrait la reconnaître là-bas et Amy ne put s’empêcher de plaisanter en faisant une tête faussement vexée :

« Ca tu ne peux pas savoir chérie ! Je suis une rockstar bébé ! »

Et dans le fond, ce n’était pas complètement faux. Si effectivement la jamaïque ne faisait pas vraiment partie des pays dans lesquels elle s’était retrouvée pour sa carrière, il n’en restait pas moins qu’elle n’était pas à l’abri d’y croiser quelqu’un qui la reconnaîtrait peut-être. Cependant, sa demande n’était pas passée à la trappe et comme Lise avait besoin de discuter avec Remus, Amy ne pouvait pas se permettre de quitter les lieux sans en parler à Sirius.

« Je peux pas partir sans en discuter avec Sirius » resserrant sa main contre celle de son amie. Elle savait qu’elle comprendrait, tout comme elle savait qu’Amy ne la laisserait pas pour autant tomber. Esquissant une nouvelle fois un sourire, elle ne put s’empêcher de tenter d’amuser sa meilleure amie :

« C’est dommage, tous mes maillots de bain ont brulé avec ma maison… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Parker

avatar

Poufsouffle


Messages : 127
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 28

Votre Sorcier
Côté coeur:
Aptitude: semi loup garou ( crise de violence et d'hystérie durant les pleines lunes, aucune transformation physique )
Affiliation: Pour, neutre ou contre les idées de Vous-savez-qui ?

MessageSujet: Re: Un peu de rédemption    Ven 22 Avr - 20:18


Elle sourit malgré elle. C'est vrai. Une rockstar. Lise elle même n'a manqué aucun album de sa meilleure amie. Même de loin, elle a continuer à suivre son parcours. C'est bien pour ne pas l'oublier qu'elle a prit son prénom pour sa fausse identité. Amy Wayne. Le plus marquant reste la chanson où elle hurle l'innocence de son mari, Sirius Black. Parker a du se faire violence pour ne pas tout plaquer et revenir. Auprès d'Amy, auprès de Remus. Son amour qui avait encore perdu des personnes si importantes pour lui.

« En effet, il ne faut pas le négliger. »


Amy n'a pas tort, même si c'est coupé du monde, ils ne sont pas totalement à l'abri des regards. Elle a su se faire discrète mais personne ne le connaît dans toute la planète. Alors que la blondinette est mondialement connue.

Cependant, son amie n'écarte pas cette possibilité de voyage mais affirme qu'elle doit d'abord en discuter avec Sirius. Lise acquiesce d'un signe de même. Ne vivant pas accompagnée depuis 17 ans, elle oublie que les décisions se prennent à deux, ayant pour habitude de prendre seule les décisions, en tant que femme …. En tant que mère. Toutes ses décisions ont été mûrement réfléchit en ce qui concerne Sam, de sa naissance à maintenant. Malgré la situation tendue entre les deux, Lise sait que l'affection qu'ils éprouvent l'un pour l'autre est plus fort que le reste. La détective c'est montré comme étant une mère sévère mais juste. Une femme intransigeante, mais présente et surprotectrice. Jamais elle ne c'est montré froide avec lui. Etrangement avec Sam, elle n'a jamais eu de mal à être elle même. La présence de son petit garçon a réussit à lui accorder la chaleur qui l'avait quitté depuis tellement longtemps. Malgré tout, Lise n'a jamais été réellement heureuse. Dans ce tableau parfait, il manquait Remus. Il lui manquait, autant à elle, qu'à Sam. Et c'est uniquement de sa faute.

« Sirius peut aussi venir … Si cela peut le rassurer. Si jamais il accepte de te laisser y aller. » elle s'autorise un instant de pause, pour reprendre avec quelques hésitations. « … Peut-être que je devais également en parler à Remus …. »

Elle doute que l'ancien maraudeur se sente concerné et encore moins qu'il veuille l'accompagner. Au contraire, il risque plutôt de lui faire la moral, parce qu'elle risque d'attirer le danger auprès de Sirius et d'Amy. Bien qu'au final, Lise est bien décidée à partir pendant une journée, afin d'accepter enfin d'évoluer.

« Au moins à titre informatif. » Après tout, c'est bien Remus qui lui a demandé de ne plus faire cavalier seule. Au moins, elle l'aura prévenu avant d'agir. Parker soupire. Pourquoi la vie est-elle si difficile ? « Il faut que j'aille dormir un peu …. Tu me tiens rapidement au courant ? »

Attendant la réponse, Lise fini par se lever et la remercier de son attention … Avant de remettre son capuchon sur la tête et quitter la salle de musique, pour regagner sa chambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un peu de rédemption    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de rédemption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La rédemption du marchand de sable (Tom Piccirilli)
» [Fan-fiction] La rédemption d'un héros
» Format V6 officiel du club
» [Phoenix D'Arwin / Angel of Rédemption] Heart of rédemption
» [Phoenix D'Arwin/ AORédemption] Chapelain investigateur + escouade de la rédemption
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Angleterre :: Londres :: Square Grimmaud-