AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Un renouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Un renouveau    Dim 17 Avr - 15:20




Un renouveau


Klaus & Katia


Livide en touchant le sol, Katia ne remarqua pas tout de suite la beauté des lieux. Elle se force à respirer convenablement et ne pas rendre son estomac sur le sol. Peu habituée à la vitesse de Klaus, la rouquine a légèrement tourné de l'oeil.

Malgré tout, la jeune assistante est surprise que le vampire l'ait suivi dans sa folie. Pour être honnête, elle s'était attendu à des paroles moqueuses, et même méchantes au plus pire des cas. Le jeu du chat et de la souris ne c'est jamais terminé entre eux, mais les tensions semblent être apaisées pour le moment.

Relevant enfin la tête, elle peut admirer le magnifique jardin, qu'elle pourrait plutôt qualifier de parc tant la verdure se prolongeait à pertes de vue. Katia rit en se laissant tomber au milieu des fleurs, disparaissant pratiquement dans les hautes herbes.

« Ca sent bon. » murmure-t-elle. « Les jardins de Poudlard sont du pipi de chat à côté ! »

Katia se redresse vers le vampire et pose doucement ses mains sur ses yeux pour ensuite déposer un baiser sur ses lèvres.

« J'ai déjà vu cet endroit. Sur un de tes tableaux je crois. Où est-ce qu'on est ? »

Katia libère ses yeux puis s'assoit dans l'herbe, profitant de l'air frais. Une idée stupide lui vient en tête, qui la fait rire de nouveau.

« Et si tu me peignais ? C'est l'endroit approprié non ? D'accord, je ne suis pas le meilleur des modèles, et je ne me suis même pas mise en valeur. Mais peu importe … Je voudrais chérir ce moment, et le garder jalousement pour moi toute seule. »

Et par dessus tout, cela lui permettrait d'observer Klaus dans sa passion, dans son sérieux, loin des problèmes, de l'amertume, et de la provocation. Klaus perdu dans son monde pendant plusieurs heures. Cela faisait quelques temps qu'elle voulait l'observer ainsi.

Cheveux dans le vent, elle remonte ses genoux contre elle pour y déposer sa tête, avec un faux air de chien battu.

« C'est ma journée, tu n'as pas le droit de refuser. »

Sa moue en détresse est si peu convaincante, que Katia elle-même éclate une nouvelle fois de rire. Elle a bien conscience que c'est ce genre de bons sentiments qui agace Klaus, mais elle n'en a cure. Au milieu de ce champ, elle se sent parfaitement bien, d'humeur légère. Enfin apaisée.





Codage (c) AuRel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Un renouveau    Mer 20 Avr - 22:56

Katia - Klaus.
   
  I am softly watching you
Oh boy your eyes betray what burns inside you
« Du pipi de chat… »

Répétait-il après elle, un peu surpris par cette expression aussi disgracieuse que désuète. Ses yeux se posèrent sur l’immense demeure qui se trouvait au milieu de ces jardins. Il ne remarqua pas son approche et fut quelque peu surpris lorsque sa vue lui fut soudainement enlevé et qu’il reconnut le contact de ses lèvres sur les siennes le temps d’une seconde à peine. Il n’ouvre pas de suite les paupières lorsqu’elle lui découvre les yeux, attendant deux autres secondes avant de les ouvrir lentement en écoutant les dires de la jeune femme et sa question.

« Chez moi »


Ou plus précisément, dans la propriété familiale. Sa mère avait depuis très longtemps été chassée de cette famille en laissant derrière elle les enfants à un père plus abusif qu’aimant. Si bien que le manoir était généralement occupé par Elijah qui aimait y revenir de temps à autre pour éviter que les lieux ne tombent en ruine. Après tout, à certaine époque, ses lieux avaient abrité ses frères, ses sœurs et lui-même dans une douce harmonie.
Il fut tiré de ses pensées à l’instant où elle réclama qu’il la peigne. Il l’observa, légèrement incrédule, était-elle sérieuse ? Et lui, que faisait-il vraiment là ? Etait-il donc réellement incapable de se détacher de cette sorcière ?
Une part de lui-même murmurait au creux de son oreille qu’il aurait dû la laisser mourir ce soir-là avant de chassée cette terrible pensée de son esprit. Il s’apprêtait à refuser mais elle insista, digne d’une enfant capricieuse, il haussa les sourcils. Lui, ne pas avoir le droit de refuser ?

« Quand bien même j’accepterai Katia » Il écarta ses bras de son corps pour mettre en avant ce qu’il s’apprêtait à ajouter «  je n’ai aucun matériel ici-même »

S’approchant soudainement d’elle en une fraction de seconde, appréciant l’idée de la surprendre avec ses dons surnaturelle, il lui tendit la main.

« A l’intérieur peut-être… » L’invitant à le suivre, il esquissa un sourire au coin de ses lèvres « en marchant, je te le promet » bien conscient que son estomac ne supporterait probablement pas de subir un autre voyage à sa vitesse, même sur une aussi courte distance.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: Un renouveau    Sam 23 Avr - 8:05




Un renouveau


Klaus & Katia



Face au presque refus du vampire, la petite sorcière ne peut que faire une moue désapprobatrice. Mais la brise fraîche l'empêche de bouder plus qu'une fraction de seconde. Ici elle se sent bien et surtout particulièrement honorée que Klaus l'ait emmené dans sa demeure familiale. Le professeur est très secret concernant sa famille, son passé, et toute sa vie privée en fait. Au final, Katia ne connaît pas grand chose de lui, et ainsi, elle a l'impression d'avoir l'autorisation de se rapprocher un peu.

L'initiative de l'hybride la fait sourire doucement avant qu'elle ne sursaute brusquement, ramenée à la réalité par l'apparition soudaine de Klaus devant elle. Katia grimace. La sorcière déteste quand il fait ça. Et plus elle sursaute, plus cela le réjoui, satisfait. La rouquine lui jette un regard sévère qui est pourtant lui aussi coupé par la main qui se tend vers elle.

Après une petite hésitation, elle dépose ses doigts contre les siens, puis se redresse pour le suivre à travers le jardin. C'est une fois devant la porte de l'imposante demeure qu'elle se fige, n'avançant pas un pas de plus. Katia n'est pas sûre d'avoir l'autorisation d'entrer dans un tel lieux. C'est un peu tôt, non ? Personnellement, elle ne se voit pas inviter le vampire chez elle, encore moins chez ses parents. Si Dorian trouverait ça particulièrement drôle, son père ferait un arrêt cardiaque. Enfin quoi qu'il en soit, Klaus ne sera jamais venu. C'est encore plus délicat devant cette bâtisse qui renferme son passé ainsi que des sombres secrets. Katia peut le ressentir. Elle tourne la tête vers lui, se souciant de savoir s'il est vraiment prêt à la faire entrer. Il n'est pas trop tard pour rebrousser chemin.

C'est en observant la bâtisse qui même imposante et magnifique est bien loin d'être moderne, que Katia réalise quelque chose.

« Mais …. Mais tu as quel âge au juste ? »

Si Katia ignore totalement la réponse à cette question, elle se rend compte qu'il doit bien avoir des centaines et des centaines d'années. Dans la tête de la jeune femme, Klaus n'était pas si vieux. Soudainement mal à l'aise, ses doigts se retirent doucement de sa main. Ce n'est pas l'âge qui embête la jeune femme mais plutôt ce que cela signifie. Il avait tant vu, tant vécu. Et verra le monde évoluer pendant encore tellement longtemps. Un long passé derrière lui et un long avenir qui l'attend. Du haut de ses 23 ans, elle se sent soudainement si jeune …. Et surtout, si insignifiante. La sorcière reste bloquée devant ce portail, l'esprit complètement ailleurs, un peu déboussolée. Elle en oublie jusqu'à la présence de Klaus, jusqu'au lieu où elle se trouve, perdue dans ses pensées et ses révélations.

En tant d'années, combien de Katia avait-il rencontré ? Combien de filles envahissantes qui ne veulent pas le lâcher ? Pour simplement suivre le cours du temps et de mourir, laissant le vampire continuer son chemin, oublier pour rencontrer d'autres personnes. C'est ce qu'il lui arrivera n'est-ce pas ? Katia, dans ses idées rêveuses de vie parfaite, pensait qu'elle allait mourir vieille avec des tonnes de petits enfants. Qu'elle aurait bien vécu. C'est ça, une longue vie. 89 ans. Ce serait parfait. Mais maintenant, elle se rend compte à quel point cela est si court. Tout ce à quoi elle s'attache, ce qu'elle ne veut absolument pas perdre. Défendant son existence et sa présence auprès de Klaus. Tous ses actes sont passagers, tellement court dans la longue vie de Klaus.

Katia revient doucement à la réalité et regarde de nouveau le vampire pour lui sourire doucement. Elle ne veut pas l'agacer avec ses pensées futiles. Aujourd'hui, elle peut au moins … Profiter.

« J'espère que tu as de quoi manger, parce que je meurs de faim » fait-elle joyeusement, avant de réaliser la stupidité de sa phrase. « ….. Ok. C'était incroyablement stupide ! »

Mais quelle idiote ! Les vampires ne mangent pas. Il boivent du sang. D'animaux. D'humains. D'humains surtout. « Est-ce que … Tu as déjà été attiré par mon sang ? »

Katia ignore si elle se sentirait flatté par une réponse positive ou si au contraire cela lui ferait peur. Un mélange des deux sans doutes.




Codage (c) AuRel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un renouveau    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un renouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Le Renouveau] - Les Archives d'Amakna
» Le Renouveau de Lordaeron
» Le renouveau de l'armée de Mhetep
» Le retour du Renouveau Krytien [KRY]
» Le Renouveau seconde édition
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Angleterre :: Villes et villages-