AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 De toi à moi [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: De toi à moi [Solo]   Ven 22 Avr - 23:50


Elle trainait dans le château, elle n’avait pas franchement envie de se rendre en cours. Cette sensation que cela ne servait à pas grand-chose ne la quittait pas. Elle aurait aimé faire quelque chose de beaucoup plus significatif que de simplement regarder le temps qui passe en ayant son cul sur une chaise. N’y avait-il pas une nouvelle guerre qui allait être déclaré à l’extérieur ? Bien sûr elle avait entendu dire que Harry Potter ne cessait de mentir et que le Seigneur des ténèbres n’étaient absolument pas de retour mais pour Zoya, qui avait connu cette menace à son époque, il était difficile pour elle de croire qu’un grand sorcier ait pu simplement disparaitre à cause d’un bébé alors cette nouvelle guerre…A cette époque…Elle y croyait. Et c’était bien pour ça qu’elle avait décidé de suivre Ada et les autres pour ces putains d’entrainement mais elle n’y avait pas trouvé ce qu’elle cherchait réellement alors quoi ? Maintenant elle allait rester là ?

Cette perspective ne lui plaisait pas réellement mais alors quoi ? Elle se dirigeait à l’extérieur, rejoignant le saule cogneur…Juste pour se défouler, il lui arrivait régulièrement de venir là, lancer des sortilèges ou juste des cailloux pour voir l’arbre se déchainer comme si c’était elle qui se battait avec autant de force. Elle était arrivée à hauteur de celui-ci lorsqu’elle s’installa sur le sol, elle observa le majestueux arbre. Sans ses feuilles, il semblait d’autant plus féroce, elle avait toujours aimé être ici, près de ce truc. Elle n’aurait jamais su l’expliquer mais il y avait quelque chose dans cet arbre qui l’attirait. Elle chercha dans ses poches une cigarette qu’elle alluma du bout de sa baguette avant de tirer profondément dessus.

C’est en relevant les yeux qu’elle vit une pierre se faire littéralement dégommer lorsque le végétal, en colère et bien vivant, frappa sur le projectile. Elle se retourna en entendant une voix qui lui fit un étrange effet.

« Il a toujours de sacré réflexe malgré les années »

La personne qui se trouvait devant elle lui donnait une étrange sensation familière et gênante. Elle fronça les sourcils quelques secondes avant de comprendre.

« Merde »

Laissa-t-elle simplement échappé alors qu’elle observait ce à quoi elle ressemblerait dans une quinzaine d’année. L’adulte posa ses yeux sur l’adolescente, dès la seconde où elle avait appris son propre retour au château, elle avait saisi l’occasion pour venir ici-même.

« Il faut qu’on cause »

S’approchant d’elle-même, elle arracha de ses mains la cigarette pour en tirer une bonne inspiration avant de rendre celle-ci à l’adolescente. Elle laissa le tabac lui brûler la gorge et les poumons avant d’en expirer la fumée en observant le vieux saule.

« Où est Ada ? » Elle préférait clairement aller droit au but, elle savait que sa version d’elle-même âgée de 17 ans était revenu au château mais elle s’était rapidement rendu compte qu’elle était revenue seule.
« J’en sais rien » mentait l’adolescente, cette situation la gênait beaucoup trop pour que l’idée de balancer son amie à elle-même lui apparaisse comme une chose.

L’adulte soupira, elle connaissait ses propres tic de langage et en se voyant mentir, elle se demandait bien comment elle avait pu jouer les agents doubles pendant autant de temps.

« J’ai pas envie de jouer, où est Ada ? »
« Je n’en sais foutrement rien »

La sensation de s’exaspérer soi-même était définitivement pas le truc le plus agréable qu’elle vécue.

« Ok, on va la jouer autrement…Si je retrouve pas ta pote, il se pourrait bien que ça soit Evan Rosier qui la retrouve en premier et je te parle pas de l’adolescent arrogant à qui tu as envie de faire avaler ses bouquins et pas par la bouche, je te parle d’un Evan Rosier encore plus chiant que ça et bien décidé à asseoir sa putain de supériorité à deux balles sur à peu près tout ce qui vit sur terre… »

L’adolescent observa l’adulte avec un sourire amusé sur les lèvres et la furieuse envie de jouer avec ses propres nerfs mais elle se connaissait elle-même et elle ne pouvait qu’imaginer qu’avec le temps, sa patience ne s’était pas franchement améliorer alors elle garda ses remarques à deux mornilles pour elle.

« Evan ou moi, c’est toi qui voit. »

Elle soupira.

« Elle pourrait être n’importe où…On a passé je sais plus combien de jour dans une putain de forêt à dégommer des pantins mangemort »

Des pantins mangemort ? Ce n’était pas sans rappeler les entraînements qu’elle avait elle-même subit à l’académie des Aurors…

« Qui vous accompagnait exactement ? »
« Griffin...Fabian » L’adulte roula des yeux en entendant ces deux prénoms, n’osant imaginer son propre calvaire ce qui amusa l’adolescente bien qu’elle n’en montra rien. « Et Killian… »
« Et ? »
« Lucy Gates… Pas la nana que je connais…Plutôt une version avec deux bonnets de plus »

Lucy ? Sérieusement ? Elle avait toute les informations qu’elle voulait ayant bien du mal à croire que son ancienne partenaire avait décidé d’emmener des gamins jouer les Auror en dehors du château, elle était inconsciente.
Elle s’apprêtait à retourner débrieffer des infos avec Alastor lorsqu’une voix raisonna dans tous le parc. Cette voix, elle la connaissait que trop bien et en ce moment, l’adulte se serait bien passer de l’entendre encore une fois...Malgré la distance, la voix était net et raisonnait, comme si elle provenait de tout l’édifice qu’était Poudlard.

Les deux Zoya observaient à présent l’école, écoutant la voix. Et lorsque l’information concernant Sam leur parvenait, l’adulte eut directement le réflexe de sortir sa baguette et de stupéfixer cette version adolescente d’elle-même. Elle se connaissait très bien pour savoir ce qu’elle s’apprêtait à faire aller savoir pourquoi elle avait décidé de s’en empêcher. Se dirigeant vers le corps paralyser de la jeune fille, elle s’accroupissait à côté.

« J’adorais te voir casser les dents de cette salope et je me ferai probablement un certain plaisir à le faire avec la version adulte mais tu vas m’écouter très attentivement…J’ai beaucoup mieux que ça »

Elle se fixa elle-même, comme si l’élève de Serdaigle avait d’autre choix que de s’écouter elle-même.

« Lise Parker à tuer sa propre mère » Elle esquissa un sourire mauvais, si jusqu’à présent elle avait laissé la jeune femme croire qu’elle était la seule à pouvoir mener des enquêtes, elle se gourait et l'apprendrait à ses dépends. Cela avait été facile de remonter au père, à la mère ensuite, facile de retrouver la trace à Montegobay, de retrouver des coupures de journaux. Alastor l’assassinerait surement s’il avait su qu’elle avait passé ses dernières vingt-quatre heures à se renseigner sur la dernière venue dans l’Ordre. Officiellement, aucun corps n’avait été trouvé selon les autorités de l’époque…Ca coïncidait avec l’arrivée de Parker à Poudlard, le puzzle se mettait de lui-même en place. Si elle n’avait pas de preuve formelle, elle avait de l’instinct et il ne se trompait que très rarement et au pire, se serait à son soi adolescent de se débrouiller avec les conséquences.

« Un soir de pleine lune »

Ajouta-t-elle, laissant alors l’histoire se mettre en place dans la tête de la serdaigle paralysée. Elle le vit dans ses yeux qu’elle avait compris, ce qu’elle possédait comme information était une véritable bombe, une arme autrement plus redoutable que sa baguette ou ses propres poings mais allait-elle réellement s’en servir ? Si l’adolescente ne pouvait s’empêcher de ressentir une soudaine et profonde jalousie pour cette fille qui avait visiblement donné le second prénom de Saïd à son propre enfant, elle n’en restait pas moins peu friande. Annulant son sortilège auprès de l’élève, elle l’aida à se relever. Maintenant peu lui importait de savoir si elle déciderait de la blesser de ses poings ou des mots. Elle avait autre chose à faire à présent, gardant en tête cette histoire au château…Quelque chose continuait d’avoir lieu et ce quelque chose ne pouvait naître sans qu’il n’y ait un quelqu’un derrière.

Quittant le parc et Poudlard, l’adulte hésitait à présent sur la marche à suivre, tenir Alastor au courant ou directement se rendre au bureau de Lucy pour lui coller deux baffes avant de papoter comme deux vieilles copines…
Derrière, l’adolescente décida de ravaler sa jalousie avec difficulté, elle se serait bien coller des baffes à elle-même à vrai dire, encore une fois, c’est pas comme s’il y avait quelque chose de véritablement sérieux entre Saïd et elle, ce n’était pas comme s’ils étaient amoureux. Mais elle n’aimait pas l’idée de partager et durant une seconde, elle aurait presque couru derrière la version d’elle-même, juste pour savoir…Juste…Mais elle resta simplement là, s’observant disparaitre à l’horizon avec cette sensation désagréable au fond du cœur et cette envie de vomir.

Finissant par se diriger vers le château, bien décidé à noyer cette douleur d’une manière ou d’une autre.

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

De toi à moi [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» blueprint en solo
» [Stuff][Pandawa Terre][80-100] PvM Solo et Multi
» Jeux solo et multijoueur
» [SOLO] Habitants jamais satisfaits des loisirs !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: L'extérieur du Château :: Le Saule Cogneur-