AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 You can't see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: You can't see...   Lun 25 Avr - 17:08


Elle était rentrée au château après cette étrange visite d’elle-même. Elle ne savait pas encore bien comment réagir ni même digérer ce qu’elle venait à la fois de voir et d’entendre. Entre cette histoire de bébé qui portait le second prénom de Saïd et l’information qu’elle avait reçu de Lise, la Serdaigle se disait que là, en cet instant précis, elle se serait bien retourner la tête avec quelques verres. Elle ne savait pas bien si elle avait envie de calme ou de se défouler. Son regard se porta une seconde vers la direction des cachots, elle savait qu’elle pourrait y retrouver Saïd, légèrement curieuse de savoir comment lui-même réagissait face à ça mais d’un autre côté, elle savait qu’elle pouvait aussi bifurqué en direction de la salle commune de Poufsouffle et attendre sagement d’y croiser Lise Parker histoire de lui péter le nez, juste pour le plaisir.

C’est en cet instant précis qu’elle l’entendit…Hurlant à plein poumon, la voix de Saïd raisonnait dans tous le château. L’une de ses chansons paillarde préféré, cela la fit sourire dans un premier temps et elle aurait presque rit si elle ne s’était pas rendu compte du pourquoi il faisait ça. Etait-il sérieusement en train d’aider Parker ? Il ne faisait qu’aujouter de l’huile sur le feu qu’était son humeur actuel. Dans son estomac, elle avait la sensation qu’une bric s’y était loger tant elle se sentait lourde et nauséeuse. Si Saïd ne lui appartenait pas vraiment et si elle savait qu’il allait probablement voir ailleurs, le fait de l’entendre et de voir ses doutes se confirmer dans le comportement de son amant bouclé faisait naître en elle un profond sentiment de jalousie ce qui ne faisait qu’approfondir son envie d’éclater la gueule de quelqu’un.

Ses poings se serraient alors qu’elle se mordait délibérément la langue en tentant de contrôler le flux de rage soudaine qui lui donnait la sensation de se noyer. Que pouvait-elle faire ou dire maintenant ? Chercher après Saïd ne ferait que lui prouver qu’elle était beaucoup plus accroc à lui qu’elle ne le laissait paraître mais ne rien faire du tout semblait faire partie du domaine de l’impossible. Là, complètement paumée avec ses sentiments elle aurait aimé pouvoir s’arracher le cœur juste pour ne plus avoir à sentir se bourdonnement étrange, incompréhensible et tout bonnement désagréable dans sa poitrine. Tout comme elle aurait aimé pouvoir arracher la langue de Saïd pour ne plus avoir  l’entendre hurler.

Avalant sa salive mêler à un peu de sang, elle laissa tranquille sa pauvre langue et décida simplement de prendre sur elle. Après tout, cela ne la regardait pas. Elle avait atteint un tel niveau d’énervement que cela semblait l’avoir complètement vider de ses forces. C’est en étant étrangement calme qu’elle commençait à prendre la route en direction de la tour de Serdaigle. Pour ceux qui connaissaient assez bien la Serdaigle, il était facile de voir dans les yeux de la jeune fille qu’il valait mieux se tenir à l’écart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saïd S. Wilkes

avatar

Serpentard


Messages : 446
Date d'inscription : 17/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: M. O. I.
Aptitude: Faire la demande à l'administration ( Animagus, Metarmophomage, Etc...etc...)
Affiliation: Pour

MessageSujet: Re: You can't see...   Jeu 28 Avr - 15:58


Il était une fillette qui s'appelait Suzon,
Il était une fillette qui s'appelait Suzon,
Et qui aimait à rire avec tous les garçoons !

Aaaah ! Laaaa salopeuh !
Va laver ton cul malpropre !
Car il n'est pas propre tirelire,
car il n'est pas propre tirela !
Car il n'est pas propre tirelire,
car il n'est pas propre tirelaaaa !


La voix de Saïd Seth Wilkes raisonnait depuis un certain temps déjà dans l’entièreté du château de Poudlard. Il était difficile de savoir si c'était la fatigue de tous, l'entrain grandissant du Serpentard pour son propre concert ou les effort de Severus pour augmenter le sort d'amplification afin de masquer efficacement la voix de Lise Parker mais la torture semblait s'intensifier de minute en minute.
Plantés au milieu d'un couloir du sixième étage pour s'assurer d'avoir la meilleure acoustique a travers le château possible, les deux serpentards durent se contenter d'un simple sort de confusion dans la zone autour d'eux pour éviter qu'on les retrouve trop facilement. Il allait sans dire que le corps enseignant était en train de devenir fou, tout autant a cause de l'étrange phénomène de la voix de Lise Parker qu'a cause de la contre mesure de ses camarades.

Et qui aimait à rire avec tous les garçons,
Et qui aimait à rire avec tous les garçons.
Mais à force de rire son ventre devint rond !

Aaaah ! Laaa salope !
Va laver ton cul malpropre !
Car il n'est pas propre tirelire,
car il n'est pas propre tirela !
Car il n'est pas propre tirelire,
car il n'est pas propre tirelaaaa !


Saïd reprit sa respiration, au comble du bonheur mais alors qu'il s’apprêta a se relancer en crachant ses poumons dans sa baguette comme dans un micro, quelqu'un le bouscula et il tomba a la renverse. Il s’apprêta a se débattre a coup de gros coups de pieds dans la tête du nouveau venu mais reconnu rapidement la chevelure brune de sa Serdaigle préférée. Celle-ci sûrement affectée par le sort de confusion n'avait pas du voir les deux garçons.

- Hey Zoya ! Tu veux faire un duo ? s'écria-t-il avec enthousiasme en oubliant que sa voix raisonnait dans tout le château.  Il se releva et lui tendit la main ainsi que sa baguette pour l'inviter a se joindre au concert.

Mais à force de rire son ventre devint rond,
Mais à force de rire son ventre devint rond.
Sa mère lui demande : Qui t'a fait ca, Suzoooooon..... ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: You can't see...   Sam 7 Mai - 14:06


- AAAAHHHH LAAAAAA S-

Mais un éclair rouge vint couper court au refrain plein d’entrain du chanteur grivois. Il le frappa de plein fouet et l’envoya valser loin de Zoya, le faisant terminer sa courses deux mètres plus loin sur les dalles dures et froides du couloir. Il y avait trois personnes en face du Gryffondor mais à l’instant où il avait posé ses yeux sur Saïd, l’attaquant avait abandonné toute intention d’être malin et tacticien, laissant simplement sa rage et sa colère jaillir de sa baguette à une vitesse effrénée.
Le Serpentard n’avait eu eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait ou de se relever qu’il vit trois autres éclairs voler dans sa direction, il les évita de justesse en roulant sur le côté mais s’en prit un quatrième qui le balança contre un mur telle une vulgaire poupée de chiffon. Mais ça ne suffisait pas à Sirius Black, l’un des sorciers les plus doués de son âge. Deux sorts le frappèrent avant que l’irlandais ne touche le sol, un pour le paralyser et un pour lui bloquer la respiration. Figé et étranglé, l’adolescent retomba sur le sol comme une brique, incapable de faire quoi que ce soit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: You can't see...   Sam 7 Mai - 16:22

Retourner à sa tour, dans sa salle commune, garder pour elle ce qu’une version plus âgé lui avait balancé sur cette garce de Poufsouffle. C’était une chose facile à faire en théorie…Ouais…En théorie…Si elle ne s’était pas retrouvée avec la gueule de Saïd Wilkes à moins d’un mètre de la sienne alors qu’il hurlait cette putain de chanson pour aider cette conne qui n’aurait jamais dût jouer à l’apprentie espionne. Elle s’apprêtait à simplement envoyer chier le serpentard sans lui décrocher le moindre son, reprendre sa route et juste l’ignorer, parce que c’était trop difficile de le voir se démener ainsi pour une autre nana.
Putain…Elle venait vraiment de penser ça ?
Son regard se posa une seconde sur Severus qui accompagnait son pote, et lui, qu’est-ce qu’il foutait là dans cette histoire ?

Severus avait suivi Saïd, plus pour aider celui-ci que pour véritablement aider Lise Parker. Il n’avait pas cherché à comprendre l’amitié ou tout autre chose qui unissait les deux élèves, si son ami avait besoin d’aide…Même si c’était Saïd. Il lui fournirait cette aide.

Casse-toi Zoya…Casse-toi maintenant…

Mais elle ne bougea pas d’un poil, paralysé par la fureur qu’elle essayait de taire au fond d’elle. Y avait quoi entre ces deux-là ? Qu’est-ce qu’elle avait manqué pour qu’elle apprenne que cet enflure avait probablement fait un gosse avec cette poufsouffle. Merde putain…Merde…
S’auto-insultant mentalement, elle avait fini par sourire d’un air mauvais à Saïd et sortir sa baguette, un geste que Severus vit avant son ami mais celui-ci était déjà projeter à l’autre bout du couloir.

La surprise se lisait dans les yeux de la Serdaigle et du Serpentard. Tous deux savaient qu’elle n’avait pas encore eu le temps de lancer le moindre sort, alors qui ? Trois autres sortilèges volèrent et Zoya en dévia un dans un réflexe débile pour protéger ce crétin mais lorsqu’elle reconnue l’attaquant, elle se figea autant que Severus lui-même.
Sirius Black ? Pour quel foutu raison il venait foutre le bordel ici ? Son regard se posa sur un Saïd paralyser et suffoquant et ce fut la seule chose qui lui suffit pour faire face au Gryffondor. Il avait beau être un des meilleurs élèves de sa génération, Zoya se défendait pas trop mal non plus, probablement pas aussi bien mais là, elle ne réfléchissait pas vraiment à ça.

Elle échangeait des sorts d’attaques et de défense avec le Gryffondor, mettant à sac le couloir alors que Severus libéra son ami en lui lançant un regard incompréhensif.

« T’es complètement malade Black ! »


Hurlait-elle en tentant de comprendre quelque chose à tout ça mais ce fut en cet instant précis que la voix de Lise Parker s’éleva une nouvelle fois dans tous le château. Provenant des murs, du plafond, du sol et avec cette voix, son propre nom…

« Isendre m’a demandé de trouver un membre de sa famille. Un frère ou une sœur qui aurait été abandonné à la naissance. Isendre a l’espoir que l’enfant soit encore en vie, bien que sa mère lui dit que non. Suite aux recherches, je ne suis pas sûre à 100 % mais je crois que sa grande sœur est Zoya Horlov. En tout cas, la date de naissance correspond. Ses parents ne sont pas biologiques. Et ils ont tous les deux la même taches de naissances. C’est hypothétique mais il y a de grandes chances que ce soit elle. »

Le regard incompréhensif de Zoya changea alors du tout au tout…Cette garce avait franchi une limite. Non seulement elle s’était permise de fouiner dans sa vie mais en plus elle soulevait un détail de la vie de la Serdaigle qui était particulièrement sensible. Peu de gens savait que la Serdaigle avait été abandonnée de naissance, a vrai dire, dans ce couloir, il n’y avait que Saïd qui connaissait ce détail…

« Où est-elle ? »

Demanda-t-elle sombrement, posant son regard sur Saïd pour ensuite le poser sur Sirius.

« Où est-elle ! »

Beuglant une nouvelle fois, elle lança un premier sortilège en direction du Serpentard aussitôt suivit d’un second directement sur Sirius. Elle ne laisserait pas le plaisir à Black de s’en prendre au Serpentard, elle se réserverait ce droit, n’ayant strictement rien à foutre de connaître les raisons qui poussait le Gryffondor à péter un cable.
Là, dans la seconde, elle voulait juste savoir se trouvait cette petite pute, elle était bien décidé à régler ses différents avec Lise à sa manière…

A coup de poing dans sa jolie petite tête de fille coincée.

Protéger Saïd des sorts de Sirius, contre-attaquer ensuite…C’était ça le programme.
Elle l’ignorait encore, mais non loin derrière, Severus Rogue avait lui aussi dégainer sa baguette. Non pas pour prêter main forte à Zoya mais simplement pour le plaisir d’avoir sa revenge sur Sirius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: You can't see...   Ven 17 Juin - 10:21

Saïd pu respirer et bouger a nouveau et pourtant il se sentit encore paralysé une seconde par l’incompréhension. D’ordinaire c’était lui qui attaquait sans raison et cela l’avait habitué a ne pas se poser trop de question. Mais la violence et l’acharnement de l’assaut l’avait tant surprit qu’il ne put s'empêcher d’en chercher la raison. Sirius Black. Chacun avaient leur pensées sur l’un et l’autre mais ils n’avaient jamais rien fait de plus que de se croiser dans les couloirs. Oh bien sur, il avait toujours eu envie d’écraser son poing dans sa tête de petit Gryffondor rebelle, plus encore ces derniers temps en connaissant l’animosité qu’entretenait Severus envers les Maraudeurs. Mais ceci n’était pas une bagarre de couloir et ce n’était clairement pas a propos de Severus. C’était personnel, et Saïd ne parvenait pas a comprendre pourquoi.

La nouvelle annonce de la voix immatérielle de Lise Parker les coupa tous dans leur élan. Maintenant qu’il n’était pas recouvert par la voix insupportable de Saïd, elle paru si claire et forte qu’il était impossible de ne pas y prêter attention. Lorsque le nom de leur camarade Serdaigle, leur regards se posèrent inévitablement sur la concernée. Saïd en oublia un instant son agresseur, inquiet et curieux de la réaction que pourrait avoir Zoya et il n’eut pas tord de le faire.
Sirius lui n’en avait que faire de Zoya, ni même des révélations de Lise Parker car la seule qui emplissait son esprit de rage était celle d’Amy. Il fut surprit par l’attaque soudaine de la Serdaigle et ne comprit même pas tout de suite a qui elle faisait référence mais bloqua tout de même son sortilège.

- Ça ne te concerne pas, Horlov. cracha-t-il froidement lorsqu’il fini par comprendre que Zoya initiai son petit vendetta contre la Poufsouffle.

Le Gryffondor n’était même par sur qu’il disait cela pour protéger l’amie d’Amy, leur amie et celle qui lui avait sauvé la vie et non simplement pour se reconcentrer sur sa propre mission et sa propre cible dans cette histoire. Leur regard se croisèrent et l’animosité s’alluma a nouveau dans le regard de Sirius mais il du se rendre compte cette fois que ce ne serait pas aussi simple qu’un affrontement entre lui et Saïd.

L’animagus lança ensuite un regard a Severus qui se tenait proche de son camarade et prêt a en découdre mais étrangement cette vue l’anima de contradiction. Alors qu’il n’avait jamais porté Severus dans son coeur, l’avait détesté bien plus et depuis bien plus longtemps que Saïd, il se rendait compte qu’il ne voulait pas se battre avec lui. Il l’avait fait souffert beaucoup de fois déjà mais il ne voulait pas lui faire de mal, pas comme il voulait en faire a Said.
Son regard fila ensuite sur Zoya Horlov qu’il ne connaissait pas mieux que Saïd voire même moins. Il ne l’appréciait pas non plus et a cet instant il n’aurait eu aucun mal a avouer qu’elle le répugnait. Elle suintait la vulgarité, l’amertume et la médisance mais ce n’était pas cela qui le dégoutta plus encore aujourd’hui. Il ne su pourquoi mais il était persuadé qu’elle le savait elle aussi, ce que ce monstre avait pu faire a Amy et pourtant tout le monde savait qu’elle écartait ses cuisses avec plaisir pour lui laisser lui faire la même chose.

Le dégoût fila dans ses yeux gris, mais avant qu’il puisse même songer a agir dessus une ombre fila dans le coin de ses yeux et il se retrouva violemment projeté sur le sol. Pas d’éclair, de formule ou de sortilège, simplement le corps sec de Saïd le renversant avec brutalité. Il chercha a se défendre mais immédiatement les coups de poings commencèrent a s’abattre sans pitié sur son visage. Il se rendit compte rapidement a quel point il était difficile de prononcer la moindre formule lorsqu’on se faisait marteler de coup et user de magie non-verbale était bien trop difficile lorsque la concentration était violemment chassée par la douleur. Abandonnant instinctivement la magie pour rejoindre son adversaire en se servant de ses poings il parvint a en éviter et en mettre lui aussi mais il fut obligé de se rendre compte qu’il était moins doué que Saïd Wilkes dans cet art. La douleur, la confusion et la panique fit naître en lui un instinct qu’il parvint pourtant encore a se rappeler de contrôler. Il ne pouvait pas se transformer en chien et briser le secret des Maraudeurs, pas devant eux. Pourtant la frustration fut telle qu’elle s’exprima dans son regard qui prit une couleur jaune une fraction de seconde.

Saïd sursauta en poussant un hoquet d’horreur, reculant soudainement, les entrailles crispés de peur.
- Non… Toi aussi ! TOI AUSSI ! MERDE MERDE MERDE ! hurla-t-il en cédant complètement a la panique. Sans réfléchir, il prit ses jambes a son cou et instinctivement il agrippa violemment Zoya pour l’emporter avec lui loin du monstre.
- ON SE CASSE ! cria-t-il horrifié sans prendre le temps de voir si Severus suivrait son conseil mais continua de fuir a toute jambes en emportant Zoya avec lui malgré elle. Il ne s'arrêta de courir que lorsqu’ils furent a l’autre bout du château, en sécurité derrière la porte verrouillée d’un cachot.

L’animagus ne comprit pas du tout ce qu’il venait de se passer mais il fut obligé de profiter de la fuite de Saïd pour se remettre de ses émotions et de ses blessures qui le faisaient terriblement souffrir. Le sang qu’il pouvait sentir couler sur son visage lui indiquait qu’il avait probablement l’arcade fracassée, sûrement le nez aussi et la lèvre fendue. Peinant a voir a travers le sang, il lutta pour retrouver sa baguette magique pour se soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: You can't see...   Sam 18 Juin - 16:41

Amy avait pris les devants, animé par un courage soudain, elle pouvait entendre Peter lui dire de ralentir, tout comme elle put entendre les pas de Remus rapidement les rejoindre. C’est ce dernier qui les guida au final, emprunter un raccourcit, la voix de Saïd avait cesser de raisonner dans tous le château et les trois gryffondor n’était pas sans savoir que cela voulait dire que deux choses. La première, c’était qu’un prof était tombé sur le serpentard avant Sirius…Soit c’était l’inverse. Ils pressèrent le pas, malgré les plaintes de Peter qui tentait de suivre le duo.

Et dans ce couloir il ne restait plus que Severus et Sirius, il n’avait pas vraiment comprit ce qui avait pousser son camarade à quitter les lieux en emmenant avec lui sa serdaigle préférée, mais lui n’avait pas bouger d’un poil. Baguette à la main, il observa son ennemi sur le sol. Celui qui avait tenter de le tuer un soir sous le couvert d’une farce, celui qui aurait du avoir le cœur brisé, tout comme James. Repenser à Lily lui fit immédiatement penser à Amy, il avait toujours accorder toute confiance et amour à la première et la seconde avait réussi à simplement creuser jusqu’à son cœur mais les deux avaient simplement choisi de l’abandonner et pour qui ? Pour quoi ?

Un sortilège éloigna la baguette de Sirius à l’instant où les doigts de celui-ci en avait frôler les doigts. Le bruit de ses pas annonçant son approche. Il aurait pu se faire discret mais ce n’était pas ce qu’il souhaite. Là, en cet instant, il savait qu’il avait le dessus sur la situation et il était bien décidé à en profiter au maximum, à savourer cette sensation de puissance qu’il l’anima. Et lorsqu’il arriva à hauteur de Sirius, il ne put s’empêcher de lui mettre un coup de pied pour qu’il se retourne et se retrouve le dos contre le sol. Au-dessus de lui, sa baguette pointé sur Sirius, il eut un franc sourire mauvais en l’observant.

« C’est nettement plus difficile quand on a pas ses petits copains avec soi… »

Et ce fut les seuls paroles qu’il eut pour lui avant de jeter un premier sort qui serait similaire à des coups de poing d’un boxeur. Mais c’était bien moins fatiguant de jeter des sortilèges que de frapper comme pouvait le faire Saïd. Il pouvait ainsi pleinement profiter du spectacle et le voir se tordre de douleur et tenter désespérément de lui échapper ou d’encaisser les coups.
Jusqu’à ce que sa baguette lui glisse des doigts et qu’il soit projeter violemment à l’autre bout du couloir.

« Siri ! »

Elle se précipita vers lui, l’attirant contre lui alors que non loin derrière Remus tenait encore sa baguette et menaçait Severus de celle-ci.

« Va t’en Rogue… La fête est fini… »

Rogue se leva, esquissant un sourire satisfait malgré lui. Il prit le temps de récupérer sa baguette avant de s’en aller. Peter quant à lui avait récupérer celle de Sirius et c’était approcher du couple pour la tendre à son propriétaire. Il observa l’étendu des dégats et ne put s’empêcher de siffler en guise de commentaire.

« C’est Servilus qui t’a fait ça ? Il t’a pas loupé… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: You can't see...   

Revenir en haut Aller en bas
 

You can't see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: L'intérieur du Château :: 6ème étage-