AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 [Solo] Un dernier verre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoya Horlov

avatar

Serdaigle


Messages : 297
Date d'inscription : 12/12/2012

Votre Sorcier
Côté coeur: John Doe
Aptitude: Aucune
Affiliation: tous des ingrats

MessageSujet: [Solo] Un dernier verre    Mer 27 Avr - 23:17


Le regard de Zoya fixait les lunettes en demi-lune de son ancien directeur. Habituellement, face à lui, elle avait l’impression de redevenir une adolescente mais cette nuit…Cette nuit c’était bien en adulte qu’elle lui faisait face. La chose était entendu pour eux deux. Elle jeta un dernier regard vers Alastor, son cœur se pinça douloureusement alors qu’elle se tenait toujours le ventre.
Une main compatissante se posa sur son épaule mais ça n’ôta absolument pas sa peine qu’elle s’efforça de changer en force. Elle n’avait plus le droit de flancher, il comptait sur elle maintenant et elle était bien décidé à ne pas le décevoir.

Elle ignorait ce qu’il aurait pensé de sa décision mais elle s’imaginait qu’il lui dirait qu’elle avait bien fait, qu’elle avait eu raison, que c’était la meilleure décision, la seule chose à faire. Déglutissant avec difficulté, elle finit par quitter les lieux. Laissant alors le soin à Dumbledore de s’occuper des "funérailles" de cet Auror, lançant un sortilège fidélitas pour que nulle autre que lui-même puisse trouver l’endroit où Alastor Maugrey reposerait à présent.

Son corps réapparut devant une bicoque qui ne payait pas de mine. Le cœur lourd, elle se dirigea vers l’entrée en désactivant chacun des pièges qui en barrait la route. Cela aurait dût l’amuser, comme à chaque fois qu’elle avait traversé ce jardin défraichi pour rejoindre l’intérieur des lieux pour pouvoir attirer l’attention de l’Auror. Mais cette fois, il ne viendrait pas…Cette fois, il n’y aurait qu’elle. Elle aurait dût rejoindre le reste du groupe, rassurez tout le monde, mais là, elle avait seulement besoin d’être seule. Elle n’était pas prête encore, mentir à tout ce beau monde, c’était complexe et si elle était passé maître dans l’art de tromper les gens, elle devait d’abord se préparer à ça. D’un geste, elle insonorisa complètement les lieux, à croire qu’il commençait déjà à déteindre sur elle qui devenait de plus en plus paranoïaque.

Machinalement, elle se dirigea vers son buffet, sortant l’une de ses bouteilles de whisky. Ses pat la menaient vers la cuisine, sortant un verre, et un second…Elle remplit les deux, bu le sien d’une traite avant de décider qu’elle allait boire le reste directement à la bouteille. Observant l’autre verre plein.

« Tu m'emmerdes Al’, t’était pas censé partir comme ça » soupira-t-elle, elle imaginait sa réponse, avait presque la sensation de pouvoir sentir son soupire blasé en entendant Zoya se plaindre une énième fois de lui.


« Je fais quoi maintenant ? »
« Tu te relèves et tu continues le plan gamine… »

Elle esquissa un sourire, buvant quelques gorgées à la bouteille. C’était à ça qu’allait ressemblée sa vie maintenant ?

« Maintenant, tu n’as plus rien à perdre »

C’était probablement pas ce que lui dirait Alastor ou alors sur le ton de l’humour noir comme il en avait parfois le secret mais là, le fait de l’imaginer lui balancer ça ne fit que rendre plus difficile sa déglutition avant de laisser échapper un rire. Elle déambulait dans la pièce, s’installant le fauteuil de son mentor. Sortant de sa poche l’insigne de Maugrey et le souvenir qu’il y avait derrière.

« Tu peux prendre le mien si tu veux »

Répéta-t-elle à autre voix alors que dans sa tête la voix rauque et naturellement sévère d’Al s’était élevé en chœur avec la sienne. Ne craque pas se disait-elle, ne craque pas…Mais il était compliqué de ne pas simplement se laisser aller. Elle en avait envie, vidé le contenu de cette bouteille et laisser l’alcool la rendre complètement amorphe et inconsciente de sa propre tristesse. Fixant l’insigne, elle culpabilisa à l’idée qu’une des plus importantes personnes de sa vie n’ait pas les funérailles qu’il méritait. Alastor aurait mérité sa présence et celle de tous ceux qui l’avait respecté. Il méritait le grand show, les cornes muses, et tout le toutim et non pas une tombe anonyme quelques part en Angleterre, complètement seul. Personne pourrait le retrouver, du moins pas tant que Dumbledore le décidait.

« Tu méritais pas ça mais j’avais pas le choix Al’ » relevant sa tête, elle le posa sur le verre qu’elle avait servi à son mentor disparut « mais eux…Ils ont pas besoin de savoir, pas maintenant…Pas avec ce qui nous arrive droit sur la gueule »

Elle tentait de se justifier juste pour se rassurer, juste pour se dire qu’il lui pardonnerait cet affront, qu’il en avait rien à foutre d’être enterrer au fin fond d’un bois en écosse s’il le fallait, que le plus important…C’était pas ça. S’inquiéter pour les morts, c’était inutile, on aurait tout le temps de les pleurer après la guerre.

« Ils sont pas comme toi. Ils pourront pas supporter et j’ai pas besoin…On a pas besoin qu’ils baissent les bras maintenant. » Elle soupira « ces idiots…Exaspérant qui ont besoin d’illusion… » le timbre de sa voix était amer alors qu’elle termina sa phrase d’une nouvelle gorgée, continuant de fixer le verre en face d’elle.

« Je sais ce que tu vas dire, que ça leur fait du bien de croire qu’il y a toujours de l’espoir mais Al’ » Elle soupira « même moi j’y crois plus. Je croyais qu’après la guerre, se serait terminé, j’avais perdu mes parents, mon fils, et même si t’as envie de me baffer, j’avais perdu Saïd et maintenant ? »

Elle laisse échapper un ricanement.


« Ca recommence. » elle baissa la tête « tout ce qu’il me reste, c’est du vide gros comme la place que tu occupais dans ma vie, comme la place qu’occupait Elliot et » elle inclina la tête. « Même cet enculé de Wilkes… » Elle posa sa main sur son ventre encore douloureux, sa côte devait probablement repousser à l’heure qu’il est…

« Un vide et une plaque… »

Elle esquissa malgré elle un sourire, tendant la bouteille en direction du verre.

« Merci, grâce à toi je suis condamné à jouer les babysitter pour une bande de pleureuse »
fit-elle de son ton habituel amer mais qui n’avait jamais réellement trompé Alastor. Il avait toujours su au fond que l’Ordre du Phenix avait bien plus de place dans le cœur de Zoya qu’elle ne le laissait sous-entendre à chaque fois qu’elle y faisait référence.

« On se reverra. »

Dit-elle en quittant enfin le fauteuil. Fermant la bouteille, elle se dirigea à nouveau vers la cuisine et le verre d’Alastor qu’elle vida à son tour avant de nettoyer les deux, de les ranger et d’en faire de même avec la bouteille. Se dirigeant vers la porte, elle inspira profondément. Il était temps qu’elle reparte, il était temps qu’elle rassure tout le monde.

« Pas trop tôt j’espère…Ca va me faire des vacances de pas t’avoir sur le dos »

Plaisanta-t-elle sans grande conviction. Ignorant si elle disait ça en son nom à elle ou en imaginant une nouvelle fois ce que son plus grand ami lui aurait dit. Quittant les lieux, elle réactiva chacun des pièges avant de disparaitre à nouveau.

_________________
I tried to love you, baby. In every way, in every way. I tried to satisfy you, honey. But you wouldn't stay, you wouldn't stay. I knew it was wrong, but I thought about you still.
If you do me wrong, If I'm cruel to you, You're a fool for me, I'm a fool for you. I'm your finish, love, I'm the one for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Solo] Un dernier verre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hop pop pop, un dernier verre avant 2013
» [Stuff][Pandawa Terre][80-100] PvM Solo et Multi
» xp solo frigost =)
» Mission 6 : Rira bien qui rira le dernier !
» prèsentation du vilain MERCENAIRE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Ecosse-