AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 La meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Remus Lupin

avatar

Gryffondor


Messages : 107
Date d'inscription : 04/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Nothing
Aptitude: Loup Garou
Affiliation: Absolument contre ses idées d'arriéré

MessageSujet: La meute    Dim 1 Mai - 21:30


Remus réapparut devant un paysage verdoyant d’Irlande. L’odeur de l’herbe aurait pu lui remplir les poumons si celle-ci n’était pas souillée par l’odeur métallique du sang mêlé à la sueur. Il lâcha les deux bras qu’il maintenait, fixant le paysage face à lui…Ce paysage.
Son regard dans le vide, Lupin encaissait les dernières heures qu’il venait de vivre. L’arrivée de son fils dans sa vie, le bonheur incommensurable qu’il avait ressenti, l’allégresse d’une soirée à boire avec Sirius Black et puis…La dégringolade émotionnelle. Son cœur cognait lourdement alors qu’il avait la sensation d’avoir une brique dans l’estomac. Que venait-il de faire ?
Fenrir et Griffin pouvait observer le paysage, un paysage qui n’était pas inconnu à l’alpha s’il arrivait à le reconnaitre de nuit et pour cause, derrière eux se trouvait une petite maison modeste mais qui avait un jour abrité un père, une mère et un Remus pas plus haut que trois pommes.

C’était le seul endroit qui lui était venu en tête en sachant que personne ne viendrait le chercher ici. Chez lui ne lui avait pas été une option idéale et avec qui s’était passé, l’Ordre du phénix…
Il chassa cette pensée en baissant simplement la tête, observant l’herbe sous ses chaussures usées. Il ignorait toujours comment il arrivait encore à tenir debout dans cet instant précis. Lise était dans un état critique, Sam l’avait probablement rayé de sa vie, l’Ordre en ferait autant. Que lui restait-il au fond ?
Lentement, il s’installa dans l’herbe, observant la nuit étoilée au-dessus d’eux. Il se fichait bien d’avoir en sa compagnie Griffin et Fenrir, là en cet instant, il ne s’était jamais senti aussi seul et perdu. Il ferma les yeux, inspirant et expirant profondément à plusieurs reprises. Il aurait pu se montrer agressive, poser des tonnes de questions pour savoir ce qui s’était passé mais là, dans l’immédiat, Remus n’était pas certain de vouloir connaître les réponses et de pouvoir les encaisser.

« Qui a fait ça ? »

Fini-t-il par demander. Il parlait bien évidement de Lise et de son état et dans la voix de Remus vibrait une étrange détermination. Cette question et sa réponse, ça, il savait qu’il pourrait l’encaisser. Il avait besoin de savoir, bien qu’il ne savait pas encore très bien ce qu’il ferait de cette information. Traquerait-il cette personne ? La tuerait-il ou la ferait-il enfermer ?  
Ouvrant les yeux sur le ciel, il répéta simplement :

« Qui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: La meute    Lun 2 Mai - 8:57


Il réapparurent. L’espace, l’air et la fraîcheur arracha a Fenrir un lourd soupir de soulagement alors qu’il s’autorisa un instant a clore ses yeux. Il était fatigué, blessé, perdu et pourtant quelque chose en lui se sentait plus paisible et fort que jamais. L’Alpha le savait, c’était la présence de ses deux loupiots, de sa meute qui lui communiquait ce sentiment d’appartenance et de bien être. Malgré le fait que tous soient dans un état déplorable, leur conscience et leur force collective était ce qui leur permettait de tenir encore debout en cet instant.
C’était la première fois depuis bien longtemps que Fenrir pouvait goûter a nouveau a cette sensation mais il ne se laissa pas bercer d’illusions trop longtemps. Ils étaient loin d'être une meute et cela par sa faute. Bien qu’ils étaient présents, les deux loups a ses cotés n’étaient qu’a moitié conscient de ce qu’ils représentaient pour lui et s’ils l’avaient été complètement il était plus que probable qu’ils rejettent tout en bloc a nouveau. Mais ça ne faisait rien. Greyback l’avait accepté.

Le loup-garou rouvrit les yeux, portant son regard vitreux sur cette petite maison d’Irlande. La ou d’un coup de mâchoire il avait scellé le destin du jeune Remus Lupin. Il songea. Si c’était a refaire, referait-il la même chose ? Aujourd’hui avait un goût de défaite et de regret mais était-ce parce qu’il aurait voulu n’avoir jamais mordu ce garçon ou ne l’avoir jamais laissé grandir seul dans cette maison ? Ça n’avait pas d’importance. Fenrir le leur avait bien dit ce jour la dans la maison d’un Remus qui avait bien grandit, ils ne pouvaient pas changer le passé. Le futur en revanche…
Fenrir sentit son corps le faire souffrir alors qu’il pu percevoir a nouveau l'écho de la voix de Kalev Laine dans son esprit. Il grimaça, sans savoir si le frisson qui le parcourait venait de la ou des blessures infligées par l’auror enragé.
Lupin s’installa dans l’herbe et comme si cela fut une permission Griffin se laissa tomber lui aussi, se recroquevillant immédiatement en prenant ses mains dans sa tête. Fenrir lui resta debout et fier malgré ses blessures a contempler ce lieu qui avait été le théâtre d’un des nombreux choix qui les avaient menés jusqu’ici. Le futur. Préserver les siens, son espèce. C’est tout ce qu’il avait toujours voulu et tout ce dont il était capable de vouloir. Le reste il s’en fichait. Mais il devait se rendre compte qu’il ne pouvait plus se limiter a ça. Pas s’il voulait réellement pouvoir veiller sur les siens. Lise était blessée. Jim. Sam, Remus et leur foyer brisé. Griffin, Ada. Killian, Lucy. Alastor Maugrey. Kalev Laine. Evan Rosier. Voldemort. Dumbledore. L’Ordre…

- Des chasseurs. répondit Fenrir de sa voix rauque.

Il se laissa guider par la voix mais aussi la détermination de Remus pour revenir et poser son regard vers lui. Son esprit laissa les déboires de l’arithmancien pour des pensées plus concrètes. Les souvenirs de cette atroce soirée. L’odeur du sang, du poison, de la colère et de la haine.

- Ils venaient pour Sam. se remémora-t-il en luttant pour contenir les échos de panique qui crispait ses cotes brisées. Il pouvait encore entendre les hurlements de Lise résonner dans ses oreilles et retourner ses entrailles. Le sang devant les portes de Poudlard. Le sang puis l’incompréhension. Ce jeune homme, Joshua Prescott. Un chasseur et pourtant il la sauva.
- Montego Bay, en Jamaïque. C’est la ou Lise est née, la ou elle a vécu toutes ces années, la ou Sam a grandit. Ils venaient de la. expliqua-t-il tout en se rendant compte lui-meme. Leurs accoutrements légers, leur accent, leur odeur et la vue de Lise sans son habituelle cape rouge.
- Jim… murmura sombrement Fenrir d’un air soucieux. Mais il ne s’éclipsa pas, il n’alla pas voir si l’homme que sa soeur avait aimé avait passé l’arme a gauche. Parce qu’il ne voulait pas savoir, pas aujourd’hui, pas tant que les siens avaient besoin de lui.

Fenrir leva ses yeux bleus vers Remus. Il pouvait lire en lui la détermination d’un homme prêt a tout. Il aurait pu se sentir fier en cet instant de voir cette lueur dans son regard habituellement vide mais c’était lui en cet instant qui se sentait vide et a bout de force. Il avait l’impression d’observer son loupiot comme il avait observé la maison devant laquelle il se trouvait. Résigné et impuissant face au cours du temps et des évenements. Il savait que peu importe ce que Remus déciderait de faire ensuite, il ne serait pas capable de l’en dissuader. Seulement l’aider peut-être et le protéger du mieux qu’il pouvait comme il l’avait toujours fait.

- Il y a autre chose, Remus. ajouta-t-il d’un ton fatigué.

Griffin réprima un sanglot en tremblant. Il savait que personne n’avait besoin de l’entendre, qu’en révélant cela il verrait peut-être Remus lui glisser entre les doigts et lui tourner le dos une nouvelle fois pour aller rejoindre ceux qu’il appelait ses amis. Mais lui n’était pas l’un d’entre eux a vouloir préserver les illusions et se défiler de la vérité. Il savait que Remus était fort mais aussi qu’il avait besoin de le savoir et de l’entendre pour prendre ses propres décisions pour la suite. Il ne serait pas une personne de plus prêt a le laisser sur le banc de touche.

- Alastor Maugrey est mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin

avatar

Gryffondor


Messages : 107
Date d'inscription : 04/08/2011

Votre Sorcier
Côté coeur: Nothing
Aptitude: Loup Garou
Affiliation: Absolument contre ses idées d'arriéré

MessageSujet: Re: La meute    Lun 2 Mai - 18:42

Des chasseurs, ce n’était pas vraiment la réponse qu’il souhaitait. Ce qu’il souhaitait au fond, c’était un nom, un visage a apposé derrière ce crime. Quelqu’un d’autres à blâmer que lui-même. Il écouta les paroles de Fenrir, le regard dans le vide, ils étaient venus pour Sam. Il semblait rester de marbre mais intérieur, quelque chose de sombre grondait en lui. Lise avait peut-être eu raison de s’éloigner de lui, de partir il y a quinze ans et d’emporter avec elle le secret de la naissance de leur fils. Il n’avait pas été capable de la protéger à l’époque et aujourd’hui rien n’avait changé. Comment pouvait-il encore en vouloir à celle-ci de ne pas lui avoir fait confiance ? Il avait tellement peur de lui-même et de ce qu’il pouvait faire qu’il en était devenu passif et encaissement simplement les coups avec le sourire et un carré de chocolat.

Alors qu’il était resté extérieurement impassible, se rendant compte de toutes ses erreurs, la dernière révélation de Fenrir le fit enfin réagir. Il scruta l’Alpha, hésitant encore les accusations, la colère ou la résignation. Il voulait voir dans les yeux de cet homme la culpabilité, quelque chose qui lui dirait ce qui s’était passé, qui donnerait raison à ses doutes mais dans le regard de Fenrir, il ne trouva rien de tout cela et en lui naissait la certitude qu’il n’y était pour rien. Son regard se porta sur Griffin, il n’avait pas besoin de poser la question pour savoir…C’était comme s’il pouvait profondément le sentir. Mais pour l’heure, Remus ne souhaitait pas pleurer l’Auror. Il secoua la tête, il voulait resté concentrer sur son objectif premier.

« J’ai besoin d’aller les rassurer » Fit-il en parlant de l’Ordre. Ou peut-être avait-il seulement besoin de leur dire au revoir. Il l’ignorait encore. Une partie de lui ne pourrait jamais se détacher de ceux-ci et pour cause, au sein de l’Ordre se trouvait celui qui avait été un de ses frères et qui l’était encore aujourd’hui et si Alastor Maugrey était mort, nulle doute que son meilleur ami aurait probablement besoin de son soutien. Verrouillant son regard dans celui du Lycan mangemort, il lui interdisait muettement de lui faire une quelconque remarque sur l’ordre du phénix et le fait qu’il continuait de s’y attacher. Ils avaient été pour Remus sa meute, bien plus que ne l’était Fenrir aujourd’hui et s’il pouvait pas le comprendre, il n’avait pas besoin de l’entendre encore une fois.

Il savait déjà bien assez quelle déception il était.

« Tu penses pouvoir les retrouver ? » Demanda-t-il timidement à Greyback en parlant des chasseurs qui avaient oser s’en prendre à sa famille. La même détermination dans le regard.

« On ne doit pas laisser ça se reproduire une nouvelle fois » Ajouta-t-il.

_________________
For the werewolf, for the werewolf, has sympathy
For the werewolf, somebody like you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: La meute    Lun 2 Mai - 19:22


Fenrir ferma les yeux et réprima un sourire amer mais il ne laissa pas s’échapper le soupir de frustration qui resta coincé dans sa gorge. Il s’en était douté, avant de lui révéler la mort du leader de l’Ordre que cela serait une motivation pour lui de retourner les voir. Car ils avaient besoin de lui, car c’était ce qu’il fallait faire, car il fallait les rassurer. Tout cela il ne le lui souhaitait pas et pourtant il n’avait pas décidé de lui cacher ce fait.
C’était la décision de Remus et s’il était frustré de ne pouvoir ou de vraiment vouloir aller à l’encontre de celle-ci, il était rassuré de savoir qu’il l’avait prise en connaissance de cause. Il en avait assez de le voir docile, sage et soumis mais il en avait par dessus tout assez de le voir se faire manipuler et trimbaler par la vie comme un vulgaire sac de sable.

Il n’eut pas de réaction au regard préventif du loupiot. Sa méfiance et son ressentiment, ça aussi il s’en doutait, mais il n’avait plus la force de lutter inutilement. En sachant que celui-ci ne le pardonnerait probablement jamais, le mieux qu’il pouvait espérer aujourd’hui était Remus trouve sa propre voie, une ou il dépasserait le poids de cet héritage qu’il voyait comme un fardeau. Qu’il aille rejoindre l’Ordre du Phoenix une nouvelle fois, Fenrir n’en avait jamais vraiment plus pensé d’eux que d’autres ennemis, mais qu’il soit un peu dégourdit pour une fois et peut-être moins apathique. En cet instant, cette simple certitude aurait suffit à soulager l’Alpha, alors il le laissa partir.

Mais celui-ci ne partit pas, pas tout de suite. Fenrir rouvrit les yeux, paraissant à la fois insulté et amusé par la question du loup. Il vint observer de ses yeux bleus la lueur brillante dans le regard de Remus Lupin.
- Je vais les retrouver. le corrigea-t-il d’un grognement sévère mais affectueux.
Cette détermination, cet esprit d’initiative, il fit vibrer doucement le coeur de l’Alpha qui avait jusqu’ici plutôt l’impression de s'éteindre à petit feu à cause de la fatigue et des blessures. Mais Remus n’était pas prêt à s’arrêter là.
- On doit penser que Lise et Sam seront en sécurité à St-Mangouste. Et le monde est rempli de chasseurs et de tueurs Remus. modéra-t-il tout en se laissant néanmoins doucement contaminer par l’étincelle de vie de son loupiot. Mais oui. Ceux là je les retrouverais. conclu-t-il avec un sourire édenté plein de colère et de sadisme sombre.
- Et lorsque je les aurais… Continua-t-il, sa propre lueur à la couleur de la haine filant dans son regard clair. Mais il releva les yeux vers le professeur. Devrais-je t’attendre ? demanda-t-il d’un air lugubrement complice et plein de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La meute    

Revenir en haut Aller en bas
 

La meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Essai Sculpture d'un Maître des Meute Skaven
» Meute sauvage et échoppe de l'alchimiste *3
» L'agonie de la meute
» [Deck -Joute] Stark Tutorat et Meute Sauvage
» Un loup sans meute.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Irlande-