AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Mélodie entêtante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Mélodie entêtante   Mer 1 Juin - 21:52

Les derniers mois avaient été teintés de solitude. On lui avait demandé une armée, il l’avait donné, on lui avait demandé de tuer et bien qu’il tua une part de lui-même en obéissant, il avait obéis. Le lendemain on lui demandait d’entraîner chaque soldat à lui résister, des plus vieux au plus jeunes, on lui demandait d’ériger sa propre prison, de creuser sa propre tombe. Mais il obéissait. Parce qu’ainsi était sa vie. Il se montra dure, avec chacun des hommes, les poussant à le chasser de leur tête aussi violemment qu’il pouvait y entrer, il se montra sournois, les obligeant à sentir le moindre frisson étrange, la moindre indice…Et l’harmonie qu’il pouvait écouter s’estompait un peu plus lorsque l’un d’eux arrivaient à le chasser.

Chasser…

Son regard se porta sur le plafond de sa chambre lorsqu’il revint à son corps après une nouvelle session d’entraînement. Et si parfois le calme et la tranquillité pouvait lui faire du bien, aujourd’hui ce silence le rendait plus sombre. Il ferma à nouveau les yeux et voyagea, captant les bourdonnements de ceux qu’il n’entrainait pas à le chasser et parmi cette symphonie, il y avait une mélodie qui l’attirait toujours plus que les autres. Lorsqu’il ouvrit à nouveau les paupières se fut pour voir la vie à travers les yeux d’une femme.
Elle semblait pourtant calme aujourd’hui mais il savait que cette accalmie serait de courte de durée, elle ne faisait qu’annoncé une nouvelle explosion de vie qu’il attendait patiemment comme on observe un feu d’artifice fendre l’air avant qu’il n’explose dans le ciel en offrant toute la beauté de ses couleurs.

Il n’était pas sans connaître les risques de sa présence dans cet esprit, mais depuis le jour où il avait capté la musique de son âme,  il ne s’en était simplement pas lassé. Son existence était devenu si fade à présent, Rê lui manquait, sa symphonie lui manquait et Shani représentait tout l’opposé de sa vie. Alors il se plaisait à se poser discrètement dans son être, à observer la vie à travers ses yeux, à ressentir ses sentiments, à voir à nouveau ses sens s’éveiller. Et si chaque sensation n’était que légère, qu’une infime vérité sur ce qu’elles étaient réellement, il s’en contentait malgré tout parce qu’elle était celle qui lui offrait le plus d’intensité malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Mélodie entêtante   Ven 3 Juin - 15:01



La lumière du Soleil baignait la grande chambre de Shani, mordant doucement sa peau nue comme la caresse d’un amant un peu capricieux. Elle se lécha les lèvres en souriant, s'empêchant d’exploser de rire sans raison. Elle étira lentement et langoureusement son corps sur son grand lit recouvert de soie, offrant un peu plus sa peau au contact chaud de l’astre divin en poussant un long soupir voluptueux. Elle se retourna pour s’allonger une seconde sur le dos, quitter le vieux livre qu’elle avait feuilleté pendant quelques minutes et plonger son regard dans le Soleil. La forte lumière fit rétracter ses pupilles sombres et étirer son sourire sur ses lèvres. La vue de Ra avait toujours le don de l’exciter et de l’électriser.

Juste ainsi, elle abandonna sa session de lecture et roula sur son lit jusqu'à rejoindre le bord et se lever. Elle tournoya doucement, laissant l’air de la pièce caresser son corps libre avant qu’elle ne vienne le recouvrir d’une robe de tissu semi-transparent orange et rouge brillant. Elle ne s’observa pas longtemps dans le miroir, se fichant bien de ce qu’elle pourrait y voir ou ce que d’autre verrait d’elle une fois qu’elle quitta sa chambre.

La démarche légère et dansante, elle gambada gaiement dans les couloirs de son Temple sans but réel. Mais c’était comme cela que Shani vivait sa vie la plupart du temps, en toute liberté, dans l’espace comme dans le temps. Chaque seconde elle la vivait sans être dictée par le passé ou le futur. Chaque émotion, chaque pensée, chaque pulsion, chaque action, indépendante et libre.

En se baladant, la jeune femme passa dans un couloir et se pencha sur la rambarde pour observer un groupe de soldat discuter dans la cour plus bas.
- HEY LES SOLDATS ! VOUS ÊTES PAS SENSÉS VOUS ENTRAÎNER ? cria-t-elle de son air mesquin du haut du balcon.
Lorsque les hommes relevèrent la tête, elle avait déjà placé ses mains devant elle, faisant rougir ses bracelets d’or et de magie. Une bourrasque de vent s’engouffra dans la cour en faisant voler le sable et la poussière autour du groupe de soldats qui grimacèrent, agacés. Le vent continua de souffler de plus en plus fort et des gouttes de pluies se mélangèrent même a la tempête. Les soldats râlèrent en se protégeant de leur propre magie et Shani éclata d’un rire machiavélique.

- Shani. appela une voix juste derrière elle et la tempête cessa immédiatement. Tétanisée, elle fit tout de même l’effort de se retourner vers le chef du Temple.
Malick l’observait avec le même mélange d’intensité et d’indifférence qu’a son habitude. Elle n’avait pas peur de lui ou du moins c’est ce qu’elle aimait penser, mais il l’intimidait grandement. Ses yeux étaient comme le Soleil, a la fois si attirants et hypnotisant mais aussi cruels et dangereux lorsqu’on faisait l’erreur de trop s’en approcher. Elle l’observa, silencieuse, s'empêchant de montrer au moindre signe de culpabilité ou de stress et s’arma même d’une petite moue agacée et boudeuse. Malick la fixa sans bouger, sans parler, sans même sembler réfléchir et pourtant chaque seconde qui passait ce n’était pas le vide qui brillait derrière ses iris dorés. Il fini tout de même par les détourner et croiser ses mains derrière son dos.
- Ou est Issa ? questionna-t-il simplement d’un ton légèrement lassé.
Shani croisa les bras, exhibant cette fois clairement une moue boudeuse et agacée.
- Ou penses-tu qu’elle est ? répondit-elle d’un ton un peu puérile et grognon.
Il n’était en effet pas difficile de répondre a la question du chef. Depuis que son plus jeune fils avait été frappé par la malédiction, Issa ne quittait que très rarement son chevet. En en était parfois contrainte quand les crises d’agonies de Re menaçaient de la rendre folle, mais elle n’était jamais bien loin. Malick sembla se rendre compte de la stupidité de sa demande et fit une chose que le chef du Temple faisait très rarement. Il soupira.

Shani pinça les lèvres et haussa un sourcil en penchant sa tête sur le coté pour laisser sa longue chevelure bouclée et noire glisser sur ses épaules.
- Je ne sais pas si Re ira mieux un jour, mais… j’ai l’impression la malédiction faiblit de jour en jour.commenta-t-elle doucement sans vraiment savoir si elle disait cela pour le rassurer ou pour autre chose.
Malick releva légèrement la tête mais ses yeux n'allèrent pas trouver ceux de Shani. Après une brève hésitation, il acquiesça simplement. Les débordements des serpents maléfiques se faisaient de moins en moins fréquents et dorénavant, toute la magie des prêtres l’aidait a restreindre le mal a la petite pièce ou l’enfant maudit était confiné.
- Issa est bête de s’enfermer avec lui. Il est maudit et il n’y a rien qu’elle puisse y faire. Même si Re meurt-
Malick se retourna vers elle en haussant un sourcil. Il n’y avait dans son regard aucune colère ou reproche mais sa réaction et son attention seule coupa Shani dans son commentaire. Elle pinça les lèvres mais ne se laissa pas déstabilisée plus d’une seconde.
- Ce que j’veux dire c’est que la guerre ne se trouve pas dans cette petite chambre. Elle les la dehors. C’est avec toi qu’elle devrait rester. conclu-t-elle d’un ton un peu sec.
Apres une longue seconde d’impassibilité, un petit sourire craquela le masque dur du chef du Temple et il détourna a nouveau le regard, s'apprêtant simplement a s’en aller sans plus de formalité.
- Je suis la. laissa échapper Shani en le voyant s’éloigner mais Malick continua sa route sans s'arrêter ou se retourner.

Elle l’observa prendre la direction de la chambre de Re en silence mais put sentir une pointe de colère se planter dans sa poitrine et elle tourna les talons pour retourner a sa propre chambre d’un pas agressif.
La première chose qu’elle fit en retournant chez elle fut de donner un énorme coup dans un grand vase de terre cuite qui explosa en mille morceaux sur le sol. Cela ne l’aida pas a se calmer et elle dirigea ses mains et ses bracelets vers les morceaux brisés pour les faire léviter. Elle les fit tournoyer autour d’elle comme une tornade tranchante mais au lieu de venir détruire son appartement, elle resserra le cylindre tranchant sur elle-même.
La première entaille sur son bras lui arracha un râle de rage plutôt que de douleur. Elle s’attaquait elle même mais dans son esprit, elle préférait s’imaginer la guerre, les combats auxquels elle ne participait pas, les armes tranchantes des ennemis. La douleur, le sang et la rage étaient grisantes et elle continua de se lacérer la peau de ses morceaux de vase flottants pendant de longues minutes jusqu'à ce qu’elle finisse par tout laisser tomber d’un coup.
A bout de souffle et de force, elle se laissa tomber a genoux sur le sol au milieux des brisures et des petites flaques de sang. Sa robe et son corps étaient un désastre mais sur ses lèvres était étiré un énorme sourire de bien-être. Elle gloussa dans l’intimité de son appartement en sentant ses plaies la piquer et le sang couler lentement sur sa peau alors qu’elle commença doucement a se soigner. S’allongeant lentement a même le sol au milieu du chaos, elle poussa un long soupir de soulagement et de joie alors qu’elle se sentit libérée de toute frustration et colère. Au milieu du sang et de la destruction, elle rayonnait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Mélodie entêtante   Sam 4 Juin - 10:30

il observe cette vie qui n'était pas la sienne. Ressentit des sensations qui ne lui appartenait pas et des sentiments qui n'était pas sien. Il aimait a la voir découvrir chaque jour au présent sans se soucier du passer et encore moins du futur. Invisible visiteur, spectateur muet. Il faillit bien perdre en discrétion lorsqu'il fit face a Malick mais surtout lorsque l'état de Rê fut aborder.


il n'avait pu revoir son maître depuis qu'il avait tenter de le tuer en obéissant aux ordres qu'on lui donnait. Il l'avait pourtant entendu l'appeler mais il n'avait jamais été capable de pouvoir le rejoindre. Avait il pu l'entendre l'appeler à son tour lorsqu'il bataillait pour le retrouver ?

il l'ignorait et il avait simplement du subir le temps et se rendre doucement compte que les appels de son maître se faisait de plus en plus rare jusqu'à être complètement inexistant.


Il ne quitta pas cet esprit, appréciant bien trop de pouvoir gouter, d'une certaine manière, a l'image qu'il se faisait de la liberté. Il ne souhaitait pas être libre mais cela ne l'empêchait pas d'être curieux. Ou alors était ce une excuse de plus pour justifier ses présences répétés ici ?

Il ressentit sa frustration, son désir et Melle sa colère lorsqu'elle explosa un vase tout comme il ressentit son plaisir en ressentant la douleur de chaque coupure. Il regardait le monde danser avant d'enfin souffler et regarder plafond dans un état intense de plénitude.


Un plafond... Cette image se superposa au sien. Sombre et sans lumière alors que celui de Shani semblait d'une beauté absolue. Il ne sut ce qui le poussa réellement à faire ça mais il l'emmena soudainement. Un violent flash lumineux et tout deux se retrouvèrent sur un champs de bataille. Réalité ou fiction... Seul Telg le savait et pour l'heure il effaça sa présence donnant l'impression à la jeune femme d'être seule sous le feu de l'action.


Elle voulait une vie de soldat et il la lui offrit pour sentir encore la force de ses sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Mélodie entêtante   Dim 5 Juin - 20:52

Un flash violent la ramena soudain à la réalité. Ou était-ce autre chose ? Shani sursauta et inspira en se relevant brusquement. Elle se savait soudainement dehors et se sentit très légèrement gênée d’être en haillons, mais avant de songer à retourner à sa chambre ou à se cacher, elle comprit.
Elle entendit les cris, vit virevolter la magie et le monde dans tous les sens et avec violence. La terre et le sable explosait à gauche et à droite, les murs sursautaient, l’air sifflait et les corps se tordaient et tombaient. L’adrénaline dessina un énorme sourire sur les lèvres de la jeune femme. Songe ou réalité, elle avait l’impression de vivre un rêve.

Ne voulant pas en perdre une seule seconde, elle se précipita soudain au coeur de l’action. Sautant, dansant, glissant et faisant des galipettes avec grâce et agilité pour éviter les danger, elle semblait faite pour le champ de bataille bien qu’on ne l’ai jamais autorisé à en côtoyer. Elle l’avait cependant tant imaginé. Et cette fois-ci n’était peut-être qu’une fois parmi tant d’autres mais elle avait l’impression que c’était si réel, si intense, tellement plus vrai.
Elle vit les ombres des ennemis filer derrière des colonnes et il n’en fallu pas plus pour allumer ses instincts de prédatrices. On lui reprochait souvent d’exagérer lorsqu’elle s’amusait à taquiner ses frères et soeurs au Temple, mais elle savait que contre eux, on ne le lui reprocherait pas. Avide et impatiente elle brandit ses bras devant elle, laissant ses bijoux s'imprégner de magie et chauffer contre sa peau jusqu’à la brûler. Elle déversa alors des torrents de flammes sur les troupes ennemis et dans les couloirs du lieu où ils se trouvaient. Elle enveloppa tout l’espace d’un brasier ardent et dansant comme sa passion pour la vie et la guerre et éleva des colonnes de feux qui grimpèrent jusqu’au nuages.
Shani explosa de joie et de rire, oubliant même un instant le champ de bataille, complètement grisé par ce sentiment de liberté, de n’avoir aucune limite et de pouvoir se donner a fond comme elle aimait le faire dans tout ce qu’elle faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mélodie entêtante   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mélodie entêtante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Petite musique entêtante
» *Tiens.. Qui est là?Ma tante Charlotte! Euh non.. Day-Hayate
» Mélodie de glace [RP privé]
» Wie die Tante - so die Nichte...
» Je titille l'anus de ma tante a la cam !!!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Rp's spéciaux :: Flashback-