AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Enfin des réponses !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Lise


PNJ


Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Enfin des réponses !   Dim 3 Juil - 20:25



Puisque personne n'a l'air de se bouger, alors la jeune Lucy a décidé de prendre les choses en mains. Si James est emballé par l'idée des entraînement secrets avec l'Auror rousse, ce n'est pas le cas de tout le monde. Mais pourquoi pas hein. N'écoutant pas sa dernière camarade de maison et de chambre tenter de la dissuader, Lucy prend la route du bureau d'étude des moldus à la recherche de son homologue.

« Lucy !! » tente une dernière fois de la convaincre Alice. « Ton idée n'est pas à jeter mais c'est trop risqué avec ce qu'il se passe pour le moment. Lucy Gates est déjà dans la ligne de mire d'Ombrage, si elle se fait prendre à entraîner des élèves, s'en est fini de sa carrière. C'est de ton avenir qu'on parle. »

Alice Lynsey est une sorcière qui ne compte que sur les faits et le rationnel pour avancer. C'est une personne réfléchit qui cherche une stratégie avant d'agir. Tout le contraire de Lucy qui vit dans son petit monde, n'écoutant que son instinct. La voire ainsi se précipiter sur un coup de tête pour fantasmer sur une idée loufoque …. Tout ceci va mal finir.

Mais Lucy ne se laisse pas démonter pour autant. Elle se retourne vers la blonde et croise les mains sur ses hanches.

« Justement. Protéger les civils est son rôle. Apprendre à se défendre en fait parti. J'ai la conviction que je dois le faire. »
« Cela n'a rien d'une conviction Lucy, c'est simplement une de tes idées farfelues. Tu ne sais même pas dans quoi tu t'embarques ! »

« Trop tard ! » glousse la rouquine en lui faisant un petit clin d'oeil avant d'ouvrir la porte de la chambre du faux professeur. La première chose qu'elle note, c'est la silhouette féminine crispée dans le lit. Lorsque Lucy redresse la tête vers le duo, la cadette recule d'un pas sous la surprise.

« Nom d'un dragon ! On ne t'a jamais dit que tu as une tête de zombie ? »
« Ta gueule ! » répond l'Auror au tac au tac, visiblement irritée et fatiguée. L'adolescente ne s'en formalise pas, avec les quelques mois passés ici, elle a prit l'habitude de voir sa version adulte dans toute sa bonne humeur légendaire. Mais derrière elle, Alice fronce les sourcils et s'approche.

« Lucy ? Vous allez bien ? »

Gates laisse échapper un râle grognon en signe de réponse, avant de se lever du lit et de les rejoindre en chancelant, cramponnée au mur. Alice a tout juste le temps de la rattraper avant qu'elle ne chute sur le sol.

« Lucy, que se passe-t-il ?? »

Comme la rouquine se tient l'épaule, la jeune gryffondor a le réflexe de soulever son t-shirt pour voir les marques de morsure et tout autour, la peau qui est en train de pourrir.

« Mon dieu, qu'est-ce que c'est que ça ? Elle est fiévreuse en plus ! Alice, il faut l'emmener à l'infirmerie. »
« Non !! » coupe Lucy d'une voix tranchante. « Ste Mangouste. »

Il n'est pas question qu'elle attire l'attention de Griffin ou de Prewett père et fils, quant à son état anormal. Finalement les deux élèves s'organisent rapidement. Alice quitte Poudlard avec l'adulte pour transplaner à l'hôpital des sorciers et pendant ce temps la jeune élève rousse s'assure que personne ne remarque leur absence.

C'est du moins ce qu'est censé faire la jeune Lucy, mais elle ne pensait pas tomber directement sur James Potter et Killian Prewett qui venaient de faire une pseudo partie de Quidditch. Si elle tente de rester neutre, les deux garçons remarquent tout de suite son air aussi alarmé que fuyant. Après avoir insisté pendant quelques instants, Lucy leur déballe tout.

***

« Nous avons besoin d'aide ! » crie Alice après avoir transplané à Sainte Mangouste, soutenant Lucy qui semble sur le point de perdre connaissance. La rouquine fait de son mieux pour garder pieds à la réalité et enchaîne, montrant son badge d'Auror.

« Lynsey. Allez me chercher la médicomage Alice Lynsey. »

La blonde lui jete un regard surprit alors que les infirmières s'activent. Une version adulte d'Alice ne tarde pas à arriver, vêtue de sa blouse blanche. L'état alarmant de son amie fait qu'elle ne remarque pas tout de suite l'étrange présence de son homologue du passé.

« Lucy ? Mais qu'est-ce que ... »
elle l'attrape avant qu'elle ne tombe sur le sol. « Je m'en charge, libérez moi une chambre, maintenant. » fait-elle d'une voix autoritaire avant de tourner la tête vers la deuxième jeune personne …. Et de se figer sur place. Les deux femmes s'observent silencieusement.

« Alors ça, c'est la chose la plus hallucinante que j'ai pu voir. »
« Je n'aurais pas dit mieux » confirme l'adulte.

Alors que Lucy grogne sur le fait que ce n'est pas le moment de s'émerveiller ou de poser des questions, la médicomage l'installe dans le lit qui lui a été trouvé. Jetant un vague regard à la petite blonde, elle reporte son attention sur l'Auror, l'auscultant en gardant son calme.

« Que c'est-il passé ? »
« Morsure de vampire. »

Alice fronce les sourcils. Dans quelle situation c'est mise son amie pour faire face à un vampire ? Est-ce dans le cadre du travail ou une affaire plus personnelle ? Depuis la mort de Fabian, elle a connu Lucy comme une acharnée du travail et d'ailleurs chaque visite est restée professionnelle. Pourtant, Alice a l'impression que ces derniers mois, l'Auror c'est perdu dans une toute autre routine. Ne répondant pas immédiatement, la jeune femme fait simplement quelques testes, dans un silence sous tension de la part des trois protagonistes.

« C'est un empoisonnement. » confirme Alice. « Dois-je informer le bureau des Aurors ? »
« Non … Ma présence n'a rien d'officiel. » répond Lucy en luttant pour rester éveiller. « Contente toi de faire … Ce que tu fais d'habitude. »

Alice acquiesçe d'un signe de tête et réfléchit à une solution, lorsque la porte s'ouvre brusquement, pour laisser place à Killian Prewett, James Potter et …. Lise Parker. Lucy se redresse tout aussi brusquement sur son lit.

« Bordel mais qu'est-ce que vous fichez là ?!!! »

James émet un sourire sarcastique en signe de réponse.
« Tu ne peux t'en prendre qu'à toi même, c'est Lucy qui a cafté ! »
« Qu'est-ce qui se passe ?? Qu'est-ce qu'il t'arrive ? » panique Killian en accourant, ne tenant pas en place. « MAIS QU'EST-CE QU'IL Y A??? »

« Morsure de vampire. » répond la version adolescente d'Alice qui n'était pas intervenu jusqu'à maintenant.
« Sérieux ?? » commente James l'air admiratif et passionné. « Cooool …. Euh je veux dire, c'est terrible. »

Lucy lui jette un regard noir alors que Killian fait le rapprochement avec leur rencontre quelques jours plus tôt avec un certain vampire. Alors qu'il hurle sur Lucy, cherchant à savoir pourquoi elle ne leur a rien dit, l'Auror lui répond avec le même ton. La médicomage s'empresse de fermer la porte et de se retourner vers la petite troupe, se retenant de jeter des regards au défunt James Potter. Elle ne comprend pas tout mais ce n'est pas le moment de paniquer.

« Je vous demande du calme. De toute évidence, vous ne devez pas être vu ici, alors ne faites pas de bruits. De plus, Lucy a besoin de repos. J'ai un antidote pour ralentir le processus et soigner ta peau, mais il me faut faire des analyses supplémentaires pour te guérir complètement. Et j'ignore si je dispose du temps nécessaire. Alors je vous demanderais à tous le silence pour que je puisse me concentrer. »

Le silence demandé s'installe enfin, coupé par quelques murmures des deux garçons. Refusant de dormir sous la présence de ses élèves et anciens amis d'école, Lucy reste assise contre le mur, une main sur l'épaule, observant chacun des élèves, avant de stopper son regard vers Parker.

« Et toi ? Que fais-tu ici ? »

Ne jugeant pas nécessaire de répondre, Lise reste simplement en retrait. C'est James qui s'approche, faisant son petit malin comme à son habitude.

« Je suis officiellement son garde du corps. Où que j'aille, elle me suit. »

La louve se retient de lui faire remarquer que sa phrase n'est pas exacte, s'il est son garde du corps, c'est à lui de le suivre où qu'elle aille et non le contraire. Néanmoins, il n'a pas tort dans l'idée.

« …. Mais c'est n'importe quoi !! » beugle l'Aurore alors qu'Alice ado leur fait signe de se taire.

Mais avant que la médicomage ne trouve de traitement, Killian et Lise se figent d'un même mouvement, le même frisson de peur et de rage parcourant leurs corps. La porte s'ouvre calmement, laissant entrer un homme au pas assuré. Un homme qui n'en est pas vraiment un et que Lucy et Killian ne peuvent que reconnaître. Gates saute du lit, levant sa baguette vers Oswald Ruthven. Killian se force à rester sur place et ne pas répondre à ses instincts. Des grognements se font entendre de la gorge de la louve, qui a du mal à se contenir, les yeux jaunis. Les deux blondes sont figées sur place par une peur qu'elles ne peuvent contrôler et James a lui aussi sa baguette levée. Alors qu'il s'apprête à jeter un sort, le vampire se déplace rapidement pour lui arracher sa baguette des mains. Lise ne tarde pas à se mettre au milieu, faisant bouclier de son corps pour protéger Potter, prête à attaquer.

« Calmez vous, Louve, je suis là en paix. Et je dirais même que je viens en ami. » Calmement, il se retourne vers Lucy qui a toujours sa baguette levée, puis lui tend une fiole contenant un produit à la couleur indéchiffrable. « Ceci vous soignera, Miss Gates. Vous n'avez aucune raison de me faire confiance, mais je crains que cela soit votre seul espoir. Sachez que je ne mens jamais. »

Lucy lui arrache la fiole des mains en lui jetant un regard noir. De toute façon, elle compte bien faire analyser le produit par Alice avant de le prendre. Killian est également sorti de sa torpeur et pose à haute voix la question qui est le centre de leur attention depuis quelques jours.

« Où est Ada ?!! »


Avec un hochement de tête, Oswald prend le temps de rendre la baguette à James avant de se positionner devant la porte, mains croisées derrière le dos après avoir ajusté sa cravate. Lucy aurait pu en profiter pour attaquer, mais par expérience, elle sait qu'elle ne sera pas aussi rapide que le vampire.

« Ada Bethney est la seconde raison de ma présence ici. Vous n'avez pas à vous en faire, la demoiselle se porte bien. Elle souhaite d'ailleurs voir ses amis, et puisqu'elle se montre un peu trop insistante à ce propos, j'ai pris la décision de vous inviter au gala que j'organise dans ma demeure, dans 5 jours. »


Le vampire tend des petites enveloppes d'invitations à l'Auror qui les regarde avec méfiance. James s'approche pour en tirer une et la lire. Sceptique, il s'adresse au vampire.

« Pas d'entourloupes. N'essayez pas de nous faire gober votre histoire. Comme si vous alliez nous laisser entrer si facilement chez vous alors que le seul désire de ce groupe est de récupérer la petite gothique. »

Si James n'a pas été présent lors de l'enlèvement d'Ada qui c'est passé apparemment le même soir où avec ses amis, il a faillit perdre la vie, il se sent néanmoins concerné, surtout depuis qu'il a fait parti de l'équipe de sauvetage chez William Bethney et qu'ils ont eux même tué le mangemort. Au fond, il sait qu'il devrait s'accorder une pause, se reposer, cela évitera un arrêt cardiaque de Lily. Mais s'occuper des problèmes de ses proches lui permet de décompression concernant les siens. De toute manière, il n'a jamais su rester en retrait. En ce moment, sa relation avec les maraudeurs n'est pas au meilleur de sa forme. S'il a réussi à comprendre qu'il ne doit pas en tenir rigueur à Remus et Sirius, après discussion avec les filles au dortoir, il n'est pas encore prêt à voir Peter. Ils doivent se battre plutôt que de rester passif, c'est ce qu'à dit Lucy ado. Pour ce coup ci, il est d'accord avec elle.

Oswald sourit légèrement aux paroles de Potter.

« Ce que vous dites est censé. D'un point de vu externe. Mais vous n'êtes pas une menace pour moi, tout comme Ada ne pourra pas quitter les lieux. Venez avec votre invitation, si vous voulez entrer. » conclu le vampire avant de tout simplement disparaître en utilisant sa vitesse.

Le silence retombe rapidement, Lise se calme, reprenant doucement sa respiration, tout comme Killian qui regarde ensuite James. Potter lui rend son regard.

« N'y pensez même pas !!! »
hurle Lucy, mais trop tard, les deux garçons se sont déjà rués hors de la chambre. « KILLIAN PREWETT ! JAMES POTTER ! SI VOUS LEUR EN PARLEZ, JE VOUS ETRIPE !!! »

A vrai dire, après le savon qu'elle c'est passé par son collègue Griffin et la tension qui a régné entre eux, Lucy n'a plus envie d'impliquer qui que ce soit, dans quoi que ce soit. Mais il faut croire que le destin se joue d'elle, tout comme ses deux imbéciles.

Lise se fait la remarque que son soit disant garde du corps est parti sans elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Enfin des réponses !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Angleterre :: Hôpital Sainte Mangouste :: Troisième étage : Empoisonnement par potions et plantes-