AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 I will always love you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: I will always love you   Lun 11 Juil - 22:30

Son instinct l’avait poussé à les éloigner de la civilisation et il ignorait où sa magie l’emmènerait, tout ce qu’il savait c’était qu’il tenait dans ses bras son frère. Ignorant sciemment la brûlure qui faisait rougir sa peau. Il serait de toutes ces forces avec pour seule et unique penser le désir profond de l’apaiser. Le contact et sa magie tentait alors d’absorber les ténèbres qui rongeait le corps et surtout l’esprit de Tumaini, bien qu’il n’en avait nullement conscience.

« Je sais que tu peux m’entendre Tumai’…Ecoute moi…Reviens »

Il l’implorait d’une voix alors qu’ils étaient entouré du désert, le soleil brûlant au-dessus de leur terre et le sable s’agitant autour d’eux, il était incapable de le lacher, préférant encore mourir calciner plutôt que de l’abandonner encore une fois.

« Je t’aime… » Murmura-t-il, s’accrochant à cette unique certitude qui ne l’avait jamais vraiment quitter malgré tous ses efforts « je t’aimerai toujours… »

Il trouva la force de s’éloigner de son étreinte, les stigmates des brûlures sur son visage, il posa malgré tous les yeux dans ceux de Tumaini…Son regard troubler par les larmes alors qu’il luttait contre l’envie de hurler sa douleur tant physique que moral.

« On doit combattre…Ensemble…Sen… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: I will always love you   Lun 11 Juil - 23:19

Il remarqua à peine qu'ils changeaient de lieu. Le flash blanc se perdait dans le chaos, la chaleur du désert n'était rien comparé à celle qui brûlait sa chair, le contact de l'assassin n'était qu'une douleur de plus. Ils se trouvaient pourtant si loin du brasier qu'il avait déferlé sur le quartier d'El-Hazar. Kafele le serrait avec force en ignorant les brûlures que cela lui causait mais celui qu'il serrait ne sentit rien de semblable au contact d'un corps humain. Sa chair n'était plus de la chair mais du charbon et Tumai' n'était plus Tumai'. Ou l'était-il encore ?
Même face à la confession de celui qui l'avait aimé et qui l'aimait encore, le soldat brûlé resta figé pourtant quelque chose sembla frémir et vibrer derrière ses globes noirs. Quelque chose remua en lui. Kafele pu le voir en fixant ses yeux vides et il tenta de le rappeler à lui mais les mots qu'il employait raviva le brasier dans le corps de l'homme calciné qui le repoussa violemment en le faisant chuter sur le sable.

- COMMENT OSES-TU ?!  rugit-il de toute sa puissance, sa rage fuyant de son corps sous forme d'ondes de chaleur étouffante.
- Je te hais et tu n'es pas mon frère. Mon frère est mort en même temps que tout les autres, en  même temps que moi !  Hurla-t-il en se ruant sur lui pour le frapper, ses bras s'enflammant violemment, mais il n'alla pas pour le tuer.
- Un coeur mort ne peux souffrir mais je te ferais souffrir toi,  et tout les autres. Je vous ferais regretter d'être vivant et toi le premier !  Car tu nourrira le brasier, tu élèvera ma haine. Tu vivras jusqu'à ce que tout les autres soient mort et que le monde entier brûlera !  Toi et moi, Kaf' ! Ensemble !
S'esclaffa-t-il hystériquement en titubant dans le sable comme s'il continuait de batailler pour contenir le feu en lui.
- Je serais sympa. Je commencerai par les femmes, je sais que tu ne t'en soucis que très peu. Ensuite... Ensuite j'éliminerais les faibles, les malades,  les vieux, les jeunes... Je garderais le plus gros pour la fin. Les hommes, les soldats. Je me nourrirais de la leur haine, leur rage et leur colère, je hm... J'en ai déjà l'eau à la la bouche... ! Jubila-t-il complètement ivre de sadisme et de haine.

Puis soudain il posa ses yeux vides sur Kafele et de flamme dansante il sembla se transformer en pilier de roche glaciale.
- Je t'en laisserais six. Six frères. Et je les observerait. Je les regarderais comprendre doucement que tout ça est à cause de toi. Je les verrais se retourner contre toi et peu importe que tu les tues ou pas, que tu fuies ou pas. Ne vois tu pas humain ?  Je me fiche de vos histoires. Tout ce que je veux, c'est votre colère et votre rage.  Ronronna le Djinn, sa voix lourde et crépitant comme le foyer d'un feu violent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: I will always love you   Lun 11 Juil - 23:43

Repousser violemment, il senti le sable chaud se glisser dans ses brûlures et augmenter considérablement la douleur qu’elle produisait déjà. Défigurer, la peau rougit, la chaleur du soleil n’aidait en rien et il crut un instant que Ra avait décidé de l’abandonner. Mais il se rappelait, il n’était pas seul, ne le serait jamais, et dans la lumière de l’astre il eut presque l’impression de pouvoir sentir la présence de ces frères mais il en oublia aussitôt cette seconde d’accalmie lorsqu’il entendit se déferler sur lui la rage, le corps de Tumaini au-dessus du sien, les flammes l’acculant. Il aurait probablement du dégainer ses Kepesh depuis longtemps mais il s’en trouvait incapable. Il se retrouvait face à l’inconnu sous les traits trop familier de son amant. Il avait pu remarquer cette seconde de trouble dans les yeux du soldat avant qu’il ne le rejette ainsi mais à présent il ne voyait rien d’autres que le vide dans ses yeux alors que le corps du soldat se changeait à nouveau.

Il n’avait jamais rien vu de semblable et il était incapable de savoir quoi faire, quoi dire. Son cœur se laissait aller à la panique alors qu’il sentait la peur se déferler en lui. Il tenta de se relever mais la chaleur écrasante et les brûlures qui parcouraient son corps partiellement dénudé à présent l’empêchait d’exercer le mouvement nécessaire. Sa magie continuait pourtant de se montrer plus forte, une douce lumière blanche se concentrant petit à petit sur la pointe de ses sœurs…Et un par un, sans qu’il ne s’en rende véritablement compte dans un premier temps, les corps de ses frères perdus naissait dans cette lumière.

Percevant leur présence que lorsqu’il senti quelque chose l’aider à se relever. Etait-il vraiment ? Ou la chaleur et la douleur avait eu raison de son esprit au point d’imaginer Seth l’aider à se relever, au point d’imaginer son sourire avant que son visage ne s’assombrisse légèrement en regardant Tumaini.
Les yeux de Kafele parcourait les hommes qui semblait être né de ses armes, leur allure fantomatique ne semblait en rien détérioré la sensation réelle de leur présence à leur côté.

« Vous n’êtes pas seul… »

Lui rappela doucement la voix enjôleur de Nail alors qu’il posa une main sur l’épaule de Kafele en tournant lui aussi son regard vers Tumaini, bien décidé à aider leurs frères même dans l’au-delà. La petite voix d’Uga lui murmura de s’approcher et c’est ce qu’il fit, il s’approcha alors que Thi lui ordonnait de dégainer, Kames le rassurait sur le fait qu’il serait largement capable de se défendre sans avoir à faire couler le sang.
Seth quant à lui eut un regard rieur en observant le Djinn.

« Chante lui ta chanson, t’as bien dit que personne y résistait »

Et c’est ce qu’il fit, en même temps qu’il s’élançait pour combattre. Son unique objectif était de l’avoir à nouveau dans ses bras, de le toucher, comme Uga le lui avait conseiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Eli

avatar

PNJ


Messages : 490
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: I will always love you   Mer 13 Juil - 8:59


Le Fils de Ra était à terre mais sa magie vint l'épauler. Brillant à la pointe de ses armes elle laissa échapper une lumière laiteuse qui dessina la silhouette de cinq hommes. Les yeux noirs du Djinn les observa une fraction de seconde avant de laisser un sourire amusé se dessiner sur son visage craquelé. Il ne les reconnu pas, ni même ne remarqua qu'il se trouvait devant le tableau dont Tumaini rêvait autant qu'il redoutait plus que tout. Les revoir tous réunis, tous les sept, à nouveau. Mais aussi de ressentir à nouveau l'impuissance, le désespoir et la peur face à la certitude de ce qui allait suivre. Il l'avait vécu et revécu assez de fois pour le savoir et pourtant l'homme calciné n'eut pas plus de réaction que s'il se trouvait simplement devant six adversaires.

Le Djinn s'enflamma de plus belle en ricanant, enveloppant le corps du soldat de flammes et de chaleur si forte qu'elle tordait son image. Insolant et plein de défi, il resta planté là devant Kafele et ses acolytes juste pour voir s'il aurait assez de courage et de détermination pour venir se consumer lui-même dans sa fournaise. Mais l'assassin ne fit pas que s'approcher et armé de ses fidèles jumelles, il s'élança à corps perdu vers le brasier.
Surprit, celui-ci tomba à la renverse, se retrouvant à être celui cherchant à mettre de la distance entre eux. Il voulait le faire souffrir mais le tuer, pas tout de suite. Pourtant le Fils de Ra s'acharna à venir le chercher et de l'agripper.
- Petite vermine insensée... !  Tu n'es rien face à moi ! grogna l'être de feu, fou de rage alors qu'il continuait pourtant de devoir l'éviter et s'éloigner. J'aurais le fin mot de cette histoire et tu feras comme je l'ai décidé ! rugit l'être de braise.

Mais si Kafele, ni Tumaini n'écoutaient ses paroles furieuse car dans le combat et le brasier s'était insinuée une envoutante mélodie. Elle était faible et recouverte de la colère du feu mais elle parvint à trouver son chemin jusqu'au soldat, recroquevillé au milieu de son corps rongé par les flammes. Elle vint le chercher, l'appeler et malgré lui il se sentit tiraillé de toute part, comme forcé à ré-habiter son corps contrôlé par la rage. Mais les parois de son subconscient étaient des murailles de flammes et de douleur qu'il avait tout fait pour fuir et depuis trop longtemps. Même la voix de Kafele de l'autre côté de l'incendie ne su le convaincre de foncer la tête la première dedans et il se battu au contraire pour resté scellé et à l'abri. Il incanta les mots de toutes ses forces pour refermer la porte que Kafele s'efforçait d'ouvrir mais chaque note, chaque syllabe de son chant était une douleur de plus qui le faisait faiblir et paniquer un peu plus.

- Je suis un dieu né du chaos et de la rage des soldats ! Rage de vivre, rage de tuer, rage de vaincre ! Un coeur mort... Dieu Rouge, Seth. Sa colère j'abattrais sur le monde. Ne peux souffrir... Je suis la lumière dans le néant. Le feu dans le froid de la Mort. Je suis la fureur divine ! N-ne peux me brûler... La voix du soldat, faible et tremblante s'échappait parfois dans un souffle comme un écho lointain mais le Djinn ne s'en soucia aucunement, attisant le foyer de sa rage de ses propres grands discours et de son amertume.
- Assoiffé, enfermé, depuis trop longtemps ! Plus jamais ! La haine... m-ma force... Je suis l'arme de Seth et sa victoire j'imposerais. Je ferais renaitre la guerre ! Stop... Comme je suis né à nouveau des cendres d'un soldat tombé. Kafele arrête... Par pitié arrête !
La voix de Tumaini semblait se faire de plus en plus forte mais aussi de plus en plus désespérée mais soudain le visage du Djinn redevint de marbre et cessant de fuir il agrippa soudainement la gorge du Fils de Ra de ses mains brûlantes pour l'arrêter net et le fixer de ses globes noirs.
- Alors continue... Kafele. Continue à t'acharner autant que tu le veux car je suis né en hurlant ton nom et je ne te laisserais jamais tranquille. ronronna-t-il d'un ton sadique et cruel et ils disparurent dans un nouveau flash blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I will always love you   

Revenir en haut Aller en bas
 

I will always love you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Shooting Love 2007 (Naomi) Exzeal & Shmups Skill Test
» Jim carrey (What is love)
» love and hate
» [Vidéo] E.L.A. in Love at First Byte à voir absolument !!!
» Habbo Love 2007 = Pourrave
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Egypte :: Le Désert-