AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Up Above

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Up Above   Ven 26 Aoû - 13:57

Part 1: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/t760-up-above#4737

https://rpnow.net/rp/nhPdTg8L/7


Ankhésenamon: *Maintenant qu'elle était arrivée, elle hésita, être dans un véhicule lui avait surtout permit de voir l'extérieur sans vraiment y être et maintenant...Elle s'apprêtait à réellement fouler du pied un sol qu'elle ne connaissait pas dans une ville qu'elle ne connaissait pas et ce à 2h30 de chez elle. Elle retira pourtant sa ceinture, observa une nouvelle fois ses gants, elle fini par simplement les enlever et les laisser sur le siège en sortant du véhicule. Elle observa les alentours, le parking, l'hotel, elle posa son regard sur Eric mais le reste du voyage en silence la poussa à ne plus vouloir le déranger. D'autant qu'elle n'était pas certaine que sa voix ne tremblerait pas au moindre son qu'elle pourrait émettre*

ERIC: *il ouvrit le coffre pour en récupérer un gros sac noir et capta son regard du coin de l'oeil* Quoi ? T'as le trac ? Tu veux rentrer ? *se moqua-t-il en rigolant doucement, verrouillant sa voiture en jetant son sac sur son épaule. Il se dirigea directement vers l'ascenseur.*

Ankhésenamon: Non *Dit-elle simplement en le suivant jusqu'à l'ascenseur, elle appuya elle-même sur le bouton d'appel. Un millier de question s'enchainait dans son esprit, se rendant compte à quel point elle était simplement parti sans préparatif aucun et à quel point, elle ne voulait pas revenir bredouille mais plus encore...Elle sentait l'impatience en elle, cette part d'elle qu'elle taisait, cette soif...Comme si elle savait qu'elle pourrait bientôt être étancher...*

ERIC: *il ne put s'empêcher de rire en la regardant. Il appuya sur l'étage du lobby. Sortant de l'ascenseur il salua d'un signe de tête un des hommes à l'acceuil qui lui donna la clé d'une chambre. Il la prit et se retourna vers la demoiselle en secouant la clé.* On monte ou tu veux faire ça tout de suite ?

Ankhésenamon: *Elle ne l'écoutait qu'à moitié, jusqu'à ce qu'il se retourne vers elle en agitant la clé. Elle ne releva pas vraiment le double sens, trop au prise avec elle-même. Elle se dirigea simplement vers l'ascenseur en guise de réponse, ils monteraient*

ERIC: *il la suivi jusqu'à l'ascenseur, appuyant sur le 8 ème étage et la guida jusqu'à la chambre 803. Il lui ouvrit la porte et laissa ton gros sac noir retomber sur le lit. Il récupéra une paire de jumelles dans une des poches sur le côté du sac et s'approcha de la fenêtre pour jeter un coup d'oeil. Puis, il se retourna vers Ankhésenamon avec un petit sourire.* Alors, c'est quoi ton plan ?

Ankhésenamon: *Elle observa la chambre, l'observa lui, son sac, ses jumelles, alors qu'il s'approchait de la fenêtre. Il lui sourit et elle ne sut s'il continuait de se moquer d'elle ou non. Sa question la prit pourtant au dépourvu. Un plan...* J'ai besoin que vous me fassiez mal... *Elle le regarda avec le plus grand des sérieux* vraiment... *Elle réfléchissait à tout allure, se tripotant les doigts à défauts des gants à présent* Ils me viendront en aide, je sais qu'ils se méfieront, ça ne fait pas si longtemps que l'Ama est parti, je pense me servir de ça, que je suis venu ici pour les prévenir, je me débrouillerai pour qu'il me touche...Et là... *Son coeur palpitait doucement, à la fois affolé et excité par cette pensée qu'elle venait de prononcer à voix haute, ses doigts ses crispèrent tellement que ses jointures blanchissaient, elle avait envie de réussir et plus pour pouvoir satisfaire Ptolémée mais pour se satisfaire elle-même...*

ERIC: *il ecouta son plan avec un sourire sans se moquer ou s'étonner. Il finit par acquiescer avec une moue un peu indifférente.* Okay. *il s'approcha de son sac pour en sortir des gants de cuir noir qu'il enfila.* Si quelque chose tourne mal, voit cette chambre comme un refuge. À partir du moment où tu pose un pied dans le lobby, aucun sorcier ne te suivra. Et même s'ils te suivent ils pourront pas faire grand-chose. Magie interdit par ici. *expliqua-t-il* Endroit de sécurité... Maintenant, un mot de sécurité et un signe de sécurité. *il leva une main avec trois doigts levés, l'index le majeur et l'annulaire* Je vois ça, ou tu me dis "Yankees" et je te ramène direct à la maison, capiche ?

Ankhésenamon: *Il l'écouta sans juger, sans rien dire, juste un okay et elle ne sut quoi en penser. Elle enregistra le reste, l'hotel, aucun sorcier, pas de magie...L'endroit de sécurité, le mot, le signe.* Yankize et *Elle mima le geste* Capiche *prononça-t-elle de son accent, elle déglutit légèrement, ne le quittant plus des yeux à présents* Maintenant ?

ERIC: *il acquiesça légèrement amusé pas son accent et sa concentration. Il referma son sac et le remit sur son épaule.* Sauf si t'as prévu autre chose. *la nargua-t-il en sortant de la chambre* On va s'approcher à pied. Je te laisserais pas loin du parc, c'est là où tous les enfants jouent. Ton petit numéro attirera plus d'attention. C'est un bon moyen pour attirer Gaafar, le gars surveille tous les dérapages dans le quartier. *expliqua-t-il alors qu'ils redescendaient*

Ankhésenamon: *Elle acquiesça doucement en le suivant, elle écoutait, sans un mot, redescendant, trouvant l'extérieur, elle s'efforça de se montrer observatrice, de retenir les ruelles, les lieux, de pouvoir retrouver sa route si elle en avait besoin*

ERIC: *dès qu'il quittèrent les zones peuplés de moldus il emprunta des petites ruelles, des passages tortueux, des allées menant dans des petites cours. Cela semblait nécessaire pour atteindre les quartiers de sorciers mais même lorsqu'ils atteignirent ces lieux de vie, il prit des chemins plus discrets et déserts, passant même à travers la vieille remise d'un magasin de tapis. Ils finirent par arriver aux abords du grands parc où résonnaient les rires des enfants, caché dans une ruelle tortueuse semblant mener nulle part. Il se retourna vers elle, laissant son sac retomber sur le sol. Il sortit un petit couteau papillon de la poche arrière de son pantalon qu'il tournoyer dans sa main. * Alors dit moi. Bleux ? Balafre pas balafre ? Sang ? À peine consciente ? J'peux faire du confondant, tazer ou du par balle aussi. *proposa-t-il en désignant son sac *

Ankhésenamon: *Elle le regarda, ne sachant pas si elle devait se sentir rassuré par son détachement ou au contraire, complètement paniquée. Elle observa le couteau, observa le sac, et reposa les yeux sur lui* Pas d'arme à feu, les sorciers ne savent pas s'en servir...Rend moi moins jolie *tenta-t-elle de plaisanter, sachant très bien que ce qui allait suivre n'allait pas être agréable du tout...* Juste...Donne moi l'air d'une demoiselle en détresse... *Elle ferma les yeux, probablement parce qu'elle ne voulait pas voir le premier coup venir*

ERIC: Okay. *acquiesça-t-il simplement en jouant avec sa lame* Essaye de pas crier trop tôt. *conseilla-t-il pour tout les deux et pour s'en assurer, il plaqua sa main contre sa bouche alors qu'il fit courir sa lame sur son corps. Il le couvrit de longues taillades peu profondes semblable à celles d'une arme à la lame bien plus grande qui déchirerent ses vêtements en faisant couler le sang mais sans blesser ses muscles. Il en marqua une un peu plus sur sa joue s'arrêtant juste en dessous de son oeil. Tout aussi habilement et rapidement il rangea sa lame dans sa poche et enchaîna sur un puissant coup de poing en plein ventre qui lui coupa le souffle, enchaîna sur quelques coups sec dans les côtes pour la plier en deux, une méchante béquille pour la faire boiter et un dernier coup au visage qui lui fendit la lèvre, pour la cosmétique. Il lui aggripa la gorge pour croiser son regard, s'assurant qu'elle n'allait pas s'évanouir dans ses bras. * Ça m'a l'air plutôt bien. À toi de jouer. * chuchota-t-il avant de reprendre son sac et de se dépêcher vers les toits*

Ankhésenamon: *Elle posa ses mains sur la sienne, les yeux toujours clos, son coeur tambourinait déjà dans sa poitrine avant même de sentir la première douleur. Essayer de ne pas crier était un doux euphémisme alors que la lame courrait sous sa peau et ses vêtements. Les yeux clos, les larmes s'échappaient pourtant des coins extérieur alors qu'elle s'agrippait à cette main contre sa bouche. Il étouffait ses plaintes et instinctivement elle tentait de s'échapper de son emprise, Ses ongles s'enfonçaient dans sa chair alors qu'elle sentait ses larmes se glisser dans une plaie nouvelle dessiner sous son oeil. Mais ce ne fut rien, absolument rien face au coups. Au bout de quelques minutes de supplice, son corps semblait avoir simplement cessé de lutter et elle cru partir, avant qu'il ne l'attrape, qu'il ne croise son regard. Elle ne sembla même pas entendre ses derniers paroles et avant même qu'elle ne s'en rende compte, il était déjà plus là.* *Appuyée contre le mur, il lui fallut un temps avant de retrouver un semblant de conscience et d'esprit, son corps était gorgée d'adrénaline pour lui faire supporter la douleur, elle se força à avancer vers les bruits d'enfants...Elle se força à courir, bien que pas tant que ça. Elle se savait sans magie, sans rien et la vue du sang la fit soudainement paniqué alors qu'elle tenta de courir, un bras se tenant le ventre, trainant la jambe, et chaque pas était une torture de plus*

RANIA: Non Pili laisse ça ce n'est pas à toi. Laisse le jouer un p- *elle remarqua la jeune femme qui s'approchait désespérément d'eux* Oh mon Dieu ! *elle se précipita vers elle en panique, entourant déjà la jeune femme d'un sortilège de soin * Que vous est-il arrivé ?? Qui vous a fait ça ?

Ankhésenamon: *Elle chuta au sol en voulant, par réflexe, éviter la jeune femme. Elle pouvait déjà sentir sa magie et elle paniqua un peu plus. au sol, elle s'éloignait de Rania. Se mordant la langue pour ne pas succomber à la soif, la douleur l'y aida.* Il faut que je lui parle... *Elle répéta cette phrase à plusieurs reprises, le souffle court, la voix tremblante par ses propres efforts pour ne pas succomber*

RANIA: Parler à qui ? *s'affola-t-elle mais la jeune femme répétait et les enfants devenaient curieux* Les enfants rentrez à la maison ! Anis occupe-toi de tes frères. Meena chérie, va trouver quelqu'un. Shérif, Bakari, peu importe ! *les enfants obéir en captant la légère panique dans la voix de leur mère, elle put se reconcentrer sur la demoiselle et son sortilège de soin* A qui dois-tu parler ? Qui t'as fait ça ? Est-tu en danger ?

Ankhésenamon: *Son regard paniqué, elle avait sincèrement peur face à Rania, peur d'elle, de sa magie, peur des enfants, tant et si bien qu'elle tenta de s'en défaire, se relevant, elle repoussa la jeune femme, tentant de s'en éloigner, ses blessures encore douloureuse, elle n'alla pas bien loin pourtant. une main tendu vers Rania pour lui demander de rester éloigner, comme si cette femme était capable de lui faire du mal, ou tout du moins, qu'elle le redoutait.*

RANIA: *elle fut surprise de se faire repousser mais la peur dans les yeux de la jeune femme était évidente* Tout va bien ! Tout va bien. Je ne vais pas te faire de mal, promis. Ne t'inquiète pas. Tu es blessée, je veux juste te soigner. *insista-t-elle avec douceur sans pourtant s'approcher, attendant que la demoiselle le lui autorise*

BAKARI: Rania ! Que se passe-t-il ? *il accouru mais la mère de famille lui fit signe de ne pas trop s'agiter*

RANIA: Je ne sais pas... Elle est blessée et elle a peur. Elle a dit devoir parler à quelqu'un mais...

Ankhésenamon: * être entourée d' inconnu contribuait a nourrir sa peur. Elle reculait de plus belle en voyant l'homme. Ses yeux encore gorge de larmes, son corps tremblant* je dois le voir. Je dois le prévenir. Gaaraf...Gaaraf * elle recula a nouveau. Redoutant cet homme et cette femme.*

RANIA: Ahmed ! *s'affola-t-elle en se retournant vers Bakari*

BAKARI: Shérif est partit le chercher. De quoi dois-tu le prévenir ?

Ankhésenamon: *Elle fronça les sourcils, détournant les yeux, elle observa les traces de sang sur ses doigts tremblant. Sa respiration saccadée, sa vue brouillée, elle se laissa tomber au sol, Elle observa les alentours, s'assurant que personne n'arrivait derrière elle. Une main sur son coeur affolé, elle sanglotait doucement, elle était là, et elle regrettait d'y être* Il va me tuer...

RANIA: *choquée elle porta ses mains à sa bouche* On devrait avertir le Ministère. On...

BAKARI: Va retrouver tes enfants Rania. Mêler plus de gens n'aidera en rien tant qu'on ne sait pas ce qu'il s'est passé. *il se retourna vers la demoiselle* Ahmed arrive. Nous te protègerons. Laisse-moi te soigner. *il s'approcha d'elle pour l'envelopper d'un sort de soin alors que Rania hésitait à partir*

Ankhésenamon: *Elle rabattu doucement ses jambes contre elle, les entourant de ses bras et enfuissant son visage au creux de ses genoux. Ses doigts s'agrippait à ses cuisses alors qu'elle le laissait doucement faire, ses ongles dans sa chair, elle tentait de contrôler ses tremblements sans grand succès, se plongeant dans un mutisme profond, elle se plongea dans le souvenir de sa mère pour supporter...Si cela ne calmait pas les larmes, ça l'aidait sur un autre combat qu'elle menait intérieurement*

BAKARI: *Rania finit par partir et devant la non réaction de la jeune fille, il s'agenouilla à ses côtés.* Tout va bien, tu es en sécurité maintenant. Nous ne laisserons rien t'arriver. Comment t'appelles-tu ? Moi c'est Bakari.

Ankhésenamon: *Elle resta recroquevillé, écoutant la voix de cet homme. C'est d'une voix fébrile qu'elle lui répondit* A...ma

BAKARI: *son sang se glaça à cette réponse. Il se souvenait du dernier esclave venu à la recherche de Ahmed. Mais elle était blessée, devait-il vraiment se méfier ? Mais on lui avait expliqué que le précédent avait utilisé d'un stratagème similaire en se couvrant de sang pour attirer l'attention et la méfiance, les poussant à avertir Ahmed. Figé de crainte et de suspicion il entendit les bruits de pas annoncer la venue du concerné. Il se retourna vivement en leur faisant signe de ne pas approcher.* RESTEZ EN ARRIÈRE ! C'est une esclave ! *avertit-il*

Ankhésenamon: *Elle se figea un peu plus en l'entendant hurler, tremblant de plus belle, elle ne bougea pourtant pas. Ses larmes courraient toujours sur ses joues alors que la peur ne semblait pas s'estomper* Ne me tuez pas *Supplia-t-elle doucement, tournant la tête vers Bakari*

BAKARI: *son coeur se pinça en l'entendant supplier* N-non... Personne ne va te tuer. *la rassura-t-il d'un ton incertain* Pourquoi est-tu ici ? Qui t'envoies ?

Ankhésenamon: Vous l'avez tué *Affirma-t-elle en détournant à nouveau les yeux pour enfuir son visage sur ses genoux, elle sanglota de plus belle* il est parti...Il est jamais revenu...Vous l'avez tué, vous...

BAKARI: De qui parle-tu... L'autre Ama ? Nous ne l'avons pas tué. Il s'est libéré de ses chaînes et il s'en est allé. L'autre Ama... Il était venu tuer Ahmed. Pourquoi es-tu là ?

Ankhésenamon: *Elle pleura un peu plus, comme si apprendre qu'il était libéré lui semblait pire encore. Elle prit quelques minutes pour se calmer, retrouvant sa respiration, elle frotta l'un des yeux, n'osant frotter l'autre à cause de l'entaille* je dois pas être ici, il va me retrouver, il va... *Elle posa ses yeux sur Bakari* Y en aura d'autres...

BAKARI: Qui va te retrouver ? Qui les envoies ? *insista-t-il d'un air soucieux*

Ankhésenamon: *Elle se pinça les lèvres, se mordant de plus belle la langue, elle tenta de se relever, à nouveau prise par la peur, elle chercha du regard une issus, alors qu'elle reculait, ne tournant pas le dos à Bakari bien qu'elle regardait sans cesse derrière elle* je peux pas le dire, je peux pas le dire, je....Je suis désolé, pardon...je suis désolé, je peux pas...

AHMED: Bakari ! *appela-t-il en s'approchant * Si elle est là pour me tuer, qu'elle essaye. Mais en attendant cette femme est blessée, désarmée et apeurée. Ne la laissons pas là.

Ankhésenamon: *Elle sursauta en se tournant vivement vers le nouvel arrivant, les mains toujours tendu, signifiant qu'elle ne voulait pas qu'on s'approche d'elle, elle avait du mal à vraiment tenir debout* Je dois parler à Gaafar... *répéta-t-elle une nouvelle fois* Ne me tuez pas...

AHMED: *il posa une main sur l'épaule de Bakari pour le pousser à s'écarter alors qu'il s'approchait d'elle* Mon nom est Ahmed Gaafar. Je ne suis pas là pour te tuer.

Ankhésenamon: Vous ? *Elle observa les deux hommes* Vraiment ? *Elle ne semblait pas réellement rassurée mais semblait au moins s'apaiser doucement,*

AHMED: Oui. *il lui tendit la main* Laissez-moi vous inviter chez-moi où vous pourrez vous reposer. Vous y serez en sécurité.

Ankhésenamon: *Elle fixa cette main tendue, reculant les siennes malgré tout, elle le regarda avec méfiance, baissant les yeux, hésitante. A défaut de prendre la main qui lui était tendu, elle avança simplement d'un pas, les yeux et la tête basse.*

AHMED: *il acquiesça devant son attitude, se retournant pour l'inviter à le suivre*

Ankhésenamon: *Elle regarda toujours derrière elle, avançant lentement*

AHMED: *Ils avancèrent dans les rues paisibles et ensoleillées de Nasr City. Shérif qui était allé cherché Ahmed observa curieusement l'inconnue mais comprenant que la situation n'était plus critique, il s'éloigna. Bakari lui resta avec Ahmed, ne pouvant s'empêcher d'être méfiant. Ils arrivèrent bientôt devant une modeste demeure, adjacente à un restaurant bien calme. Ahmed ouvrit la porte et les invita chez lui.* Ma maison est votre maison tant que vous le désirez. Vous pourrez prendre un bain après que nous aurons fini de soigner vos blessures. Avez-vous faim ou soif ? *demanda-t-il gentiment en l'invitant d'un geste à s'installer sur le canapé du salon*

Ankhésenamon: *Elle resta a une distance raisonnable, suivant lentement Ahmed, continuant d'observer autour d'elle avec méfiance, elle croisa le regard de Bakari qui lui fit baisser à nouveau la tête, elle essuya ses mains contre ses vêtements, pour en contrôler les tremblements. La porte s'ouvrit et elle resta à l'entrée quelques secondes. Terrifiée à l'idée d'entrer chez de parfait inconnu, elle reporta son attention sur Bakari* Vous...Vous ne l'avez pas tuer ? *Comme si l'entendre le lui dire à nouveau pouvait la rassurer sur leur intention son égard. Elle attendit d'avoir cette réponse avant d'entrer à l'intérieur, bien qu'elle ne s'éloigna pas trop de la sortie, elle secoua la tête, déclinant l'invitation à boire ou même à manger*

AHMED: Il était venu pour me tuer. Mais quelqu'un l'a convaincu de décider par lui-même si c'était ce qu'il voulait faire. Il en a décidé autrement, puis il est partit. *expliqua-t-il calmement* Il s'appelle Jabari.

Ankhésenamon: C'est... *Elle baissa les yeux, finissant par s'adosser au mur derrière elle* Impossible...Il...Il serait revenu me... *Elle se laissa glisser jusqu'au sol, fatiguée, rabattant à nouveau ses jambes contre sa poitrine* Je suis désolé...Il n'avait pas le choix...

AHMED: Il avait le choix et il a fait celui de ne pas tuer. *repondit-il avec douceur. Il s'assit en face d'elle sans la forcer à faire quoi que ce soit, lui laissant le temps de se calmer et de prendre confiance* Tu connais mon nom, quel est le tien ? Ton vrai nom ?

Ankhésenamon: *Elle sembla vouloir se recroqueviller un peu plus en le voyant s'approcher d'elle, ses yeux sur lui, elle pinça ses lèvres, détourna le regard, et murmura comme si c'était un terrible secret qu'elle dévoilait.* Anna...Ma mère était... *Elle s'interrompit, secouant la tête, ses ongles se plantaient à nouveau dans sa chair* j'ai pas le droit de le dire...

AHMED: Ça ne fait rien Anna. *répondit avec compassion* Y a t'il quelque chose que je puisse faire pour toi ?

Ankhésenamon: *Elle fit un signe négatif de la tête* Vous pouvez plus rien faire pour moi *Dit-elle non sans un certain désespoir.*

AHMED: *il eu un petit sourire compatissant* Mais non mais non. Tu es vivante. Et tant que tu es ici personne ne te fera du mal. Tu peux rester tant que tu le souhaites.

Ankhésenamon: *Elle esquissa l'ombre d'un sourire* Vous ne pouvez pas me protéger...Pas contre Lui...Vous gênez...Vous représentez le chaos...L'anarchie...Pour eux... *Elle baissa les yeux, cachant son visage d'un geste honteux* La liberté pour ceux qui ne l'ont pas...Vous gênez...

AHMED: Nous essayons simplement de vivre et de nous reconstruire après cette si longue guerre. *soupira-t-il. Peu importe ce que leur ennemis leur reprochait, ce n'était que le fruit de la haine et ils en avaient assez ici de cela. *

Ankhésenamon: *Elle resta recroquevillée contre elle-même quelques secondes avant de relever la tête. Elle observa Ahmed avant de poser les yeux sur Bakari. Elle se sentait menacée entouré ainsi de deux hommes, détournant le regard en tentant de dissimuler son trouble*

AHMED: *il remarqua son attitude craintive* Bakari, tu n'as pas à rester.

BAKARI: M-mais si quelque chose t'arrives...

AHMED: Et si quelque chose m'arrive ? *il sembla presque le gronder du regard * Ça ne fait rien. Ça ne change rien si ce n'est qu'on arrêtera d'envoyer des gens chez nous pour me tuer. Tu sais quoi faire. Maintenant laisse-nous.

BAKARI: *sa mâchoire se serra* Très bien dit-il dépité avant de partir*

Ankhésenamon: *Elle observa Bakari partir, désolé de l'avoir chassé. Elle baissa à nouveau les yeux* Je suis désolé *laissa-t-elle échapper en se frottant les yeux, grimaçant en effleurant son entaille*

AHMED: Ne le soit pas. *la rassura-t-il avec douceur* Permettez-moi demanda-t-il en approchant ses mains de son visage*

Ankhésenamon: *Elle se crispa, attrapant l'un de ses bras pour arrêter son geste par réflexe...Sa respiration c'était à nouveau saccadé alors qu'elle le regardait dans les yeux, elle hésita, sa main serrant légèrement le bras d'Ahmed, elle ferma les yeux. Elle inspira* D'accord... *Laissa-t-elle doucement échapper*

AHMED: *il se fit aussi docile que possible, lui permettant de paniquer pour finalement l'autoriser à la soigner. Déposant doucement sa main sur sa joue blessée il fit chauffer sa main d'une magie réparatrice *

Ankhésenamon: *Les yeux clos, elle pouvait sentir cette douce chaleur, elle le laissa le soigner, profitant de cette sensation agréable qui se mêlait à sa soif grandissante...Son corps tremblait et une partie d'elle-même voulu se retenir mais il était déjà trop tard. La tentation était bien trop grande, et elle avait été sur le fil bien trop de fois pour s'y soustraire à présent. Ce n'était pas tant le désir de satisfaire Ptolémée qui la poussa à agir mais ce fut cette soif...Une douce froideur se fit sentir là où elle tenait son bras et avant même qu'il n'ait pu comprendre quoi que ce soit...Il fut simplement paralyser. Elle ouvrit des yeux, larmoyant, le regardant* J'ai soif... Tellement soif... *Laissa-t-elle échappée dans un murmure, suppliante et désolé* Ca ne vous fera pas mal... *Rassura-t-elle cependant, ne sachant si elle cherchait à se rassurer elle ou lui. Elle absorba, sa magie, et chaque fois qu'elle se disait qu'elle devait arrêter, une autre part en réclamait encore...Et elle ne put s'arrêter. Elle pleura, tout du long, jusqu'à ce que l'homme semble simplement s'endormir. Elle pouvait sentir en elle toute la magie, toute cette puissance, et le désir de s'en servir. Elle se leva, hurla, envoyant une salve autour d'elle qui envoyer les meubles contre les murs dans une flash lumineux dans lequel elle disparu*

La jeune femme réapparut, retrouvant la ruelle où tout cela avait commencer, les traces de son sang au sol. La respiration affolé, elle usa de la magie en elle pour soigner ses blessures mais aussi pour le simple plaisir de sentir cette sensation. Une main sur sa bouche pour taire son ivresse de l'instant, elle s'adossa au mur, réfléchissant à tout allure. Elle leva les yeux vers les toits, disparaissant une nouvelle fois, c'est sur l'un d'eux qu'elle se retrouva, tombant sur ses genoux. Son sang bouillonnait dans ses veines et son coeur battait dans ses tempes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Up Above   Ven 26 Aoû - 13:59

Ankhésenamon: *Elle murmura à plusieurs reprise "Yankees" parce qu'elle se savait incapable de retrouver la route de l'hotel, son désir à vouloir user de la magie qu'elle possédait enfin la poussa à s'en servir une nouvelle, L'ombre d'un chien sembla se dissocier de sa propre ombre, la quittant, cherchant alors l'homme qu'elle avait en mémoire pour l'amener jusqu'à elle*

ERIC: Merde ! *s'exclama-t-il en voyant le flash de lumière lui indiquer que la demoiselle avait disparue en utilisant la magie. Où était-elle allée ? Difficile de savoir mais il demonta sont arme rapidement en le fourrant dans son sac noir pour simplement rebrousser chemin. Au mieux, elle etait elle meme retournee a Alexandrie, au pire, elle errait quelque part dans ces quartiers et il finirait bien par la retrouver. Il fut surprit lorsqu'une ombre sembla se ruer vers lui, mais celle-ci fit vivement demi tour pour courir devant lui. Instinctivement, il le suivit, retournant de toute facon la ou il avait parle a la jeune femme la derniere fois. Il soupira de soulagement en la voyant enfin.* Okay ! Bon ! Super ! De la magie ! *rala-t-il neanmoins en approchant d'elle, essoufle.* Tu l'as bien fini ? *demanda-t-il pour confirmer*

Ankhésenamon: *Entendre sa voix la ramena à la réalité, lui faisant oublier l'euphorie de l'étanchement de sa soif. Elle ne portait plus de trace des blessures qu'il lui avait infliger et ses yeux oscillaient entre une profonde ivresse et tristesse. Elle acquiesça* Il est mort *Et prononcer ses mots la frappa de plein fouet, la culpabilité lui enserra les entrailles* Ric... *Elle baissa les yeux sur le sol* T'avais raison...

ERIC: Raison ? Raison de quoi ? *questionna-t-il en profitant de quelques secondes pour retrouver son souffle*

Ankhésenamon: *Elle laissa échappé un rire, qui semblait se mêler à un sanglot* C'est pas fait pour les jolies petites filles

ERIC: *il rigola lui aussi, incrédule* T'as tué le gars, et t'es toujours une très jolie minette. *la rassura-t-il en lui tapotant sur l'épaule avant de fermement lui prendre la main* Tu pourras pleurnicher autant que tu veux à l'hôtel. En attendant il faut qu'on s'arrache, viens. *il la tira pour se dépêcher hors des quartiers sorciers pour retrouver l'hôtel*

Ankhésenamon: *Elle essuya ses yeux en l'écoutant, laissant échapper un autre éclat de rire à cause du compliment. Agrippant sa main, elle se laissa emporter. Concentrer sur lui, elle était au moins aussi impatiente que lui de retrouver l'hôtel*

ERIC: *il put ralentir lorsqu'ils retrouvèrent le monde moldu. Les voitures, les touristes, les montres, les cabines téléphoniques, tant de repères qui le rassura. Il ne lâcha pas sa main pour autant, entrant dans l'hôtel sans un regard en arrière. Il ne la lâcha qu'une fois dans l' ascenceur et laissa échapper un petit rire de soulagement*

Ankhésenamon: * Se retrouver dans la cabine d'ascenseur lui donna un sentiment de sécurité. Se reposant contre l'une des parois, elle le regarda rire sans vraiment comprendre pourquoi mais cela la fit sourire* ça va ?

ERIC: Moi ça va, toi ? *répondit-il joyeusement*

Ankhésenamon: *Elle fut presque surprise par sa bonne humeur, Elle observa ses mains une seconde, pouvant sentir le fourmillement glacée de la magie en elle* Je... *Elle oscillait avec ce plaisir intense de ne plus ressentir la soif et la culpabilité* Je sais pas trop... *Avoua-t-elle en relevant ses yeux vers lui*

ERIC: C'est pas la peine de trop réfléchir. Ce qui est fait est fait, autant en profiter. *remarqua-t-il assez indifféremment alors que l'hôtel s'ouvrit à leur étage

Ankhésenamon: *Elle l'écouta, acquiesçant doucement en le regardant avant de se détacher de la parois lorsqu'ils arrivèrent à leur étage* Et tu profite comment toi ?

ERIC: Comment ? *il réfléchi une seconde* Là j'dirais un bon burger et une bière bien fraîche. *répondit-il en ouvrant la porte de la chambre. Il laissa son sac retomber à l'entrée et sauta sur le lit en s'allongeant en poussant un soupir de bien être *

Ankhésenamon: *Elle ne put s'empêcher de rire en l'écoutant, se moquant d'elle-même et de sa surprise. A quoi c'était-elle attendue comme réponse au final ? Comme s'il y avait une bonne manière de profiter de ça au fond...Elle rentra dans la chambre à son tour, s'installant sur le fauteuil, elle ôta ses chaussures, pour le plaisir de mettre ses pieds sur l'assise.* J'en ai jamais mangé *Bien qu'elle savait ce que c'était, ce n'était pas vraiment dans ses habitudes alimentaires et Ankhésenamon appréciait bien trop sa routine pour changer mais aujourd'hui...Ses habitudes avaient été tant bousculées*

ERIC: *il se redressa en la regardant les sourcils froncés* C'est pas putain de vrai... *laissa-t-il échapper avant de décrocher le combiné du téléphone et de taper le numéro de l'accueil.* Allo ouai ? C'est une urgence là. Je suis en train de parler à une fille qui n'a jamais mangé de burger de sa vie. ... Non vraiment c'est pas une blague ! ... Ouai deux à point et deux bières. ... *il lui jeta un regard* Oh et vous savez quoi, rajoutez nous un gâteau à la fraise ou au chocolat, un truc dans le genre, gâteau sucré quoi. ... Ouai carrément un de chaque ! Merci. À toute. *il raccrocha et se laissa retomber dans le lit* Que Dieu bénisse le room-service. *soupira-t-il avec bonheur*

Ankhésenamon: *Elle se mit à rougir en le voyant presque offusqué à l'idée qu'elle n'en ait jamais manger. A la fois un peu vexée d'être afficher de la sorte, un peu gênée et une partie d'elle amusée. Elle détourna le regard lorsqu'il posa ses yeux sur elle, écoutant simplement faire la commande. Ses yeux posés sur le sol, elle prit un certain plaisir à écoutant le bonheur qui transparaissait chez Eric, celui-ci devenant plus sympathique qu'il ne l'avait été au début. Elle resta silencieuse plusieurs minutes avant de se retourner vers lui, curieuse* Tu as tout regarder ?

ERIC: La plupart. *répondit-il simplement en mettant ses mains derrière sa tête*

Ankhésenamon: *Elle se pinça les lèvres à cette idée, tripotant le tissus de sa robe* Désolé pour m'être...tu sais... *Elle chercha un mot qui conviendrait mieux* Téléporter... *Relevant les yeux vers lui* Ca été...Instinctif

ERIC: *il eu un petit sourire amusé* Ça s'appelle "transplaner". Et c'est pas grave, j'ai l'habitude. Enfin... La prochaine fois je m'assurerais de te foutre un mouchard. *répondit-il d'un ton indifférent*

Ankhésenamon: Je sais ! *S'offusqua-t-elle légèrement* Je disais ça pour toi *Elle croisa les bras contre sa poitrine*

ERIC: *il rigola d'un air doucement et faussement outré * "Pour moi" ? Pourquoi parce que j'suis un moldu ? D'accord ! Je vois qu'on est passé au racisme, très bien...

Ankhésenamon: Quoi ? mais non ! *Dit-elle en manquant de s'étrangler sous le choc, ses joues s'empourprant soudainement. Remarquant qu'il se moquait d'elle, elle attrapa sa chaussure pour la lui balancer* Tu m'agace ! *Finit-elle par dire en boudant de plus belle*

ERIC: *il éclata de rire en rattrapant sa chaussure au vol* Oh des projectiles maintenant ? Mais c'est le début de la fin !

Ankhésenamon: *Elle lui jeta la deuxième en se relevant de son siège* Arrête ! *Ordonna-t-elle toujours autant ennuyée et gênée par ses moqueries*

ERIC: Et elle crie des ordres maintenant ! Ça devient vraiment hors de contrôle... *continua-t-il en receptionnant l'autre chaussure d'un air peu impressionné*

Ankhésenamon: *Elle le sentit au bout de ses doigts, les nerfs, l'instinct, sa magie chercha à se manifesta mais tout ce qu'elle obtint fut simplement ce picotement constant, ajoutant un peu plus à sa frustration du moment*

ERIC: *il l'observa fulminer en haussant les sourcils, attendant la surenchère mais celle-ci ne vint pas.* Alors quoi ? Tu boudes ?

Ankhésenamon: *Elle eut la sensation d'être, comme enchainée, se rappelant alors ce qu'Eric lui avait dit sur les lieux* Endroit sans magie *Laissa-t-elle échappé. Mais les choses étaient différentes pour elle, sa magie n'était pas la sienne et elle ne pouvait pas la contenir indéfiniment, encore moins dans son état actuel. Elle se précipita vers la sortie.*

ERIC: Hey attends ! *il se précipita à sa suite* Qu'est-ce qu'y a ?

Ankhésenamon: *Elle appuyait frénétiquement sur le bouton d'appel de l'ascenseur* Je vole la magie des autres, c'est comme ça que je fonctionne et...Je peux pas garder ça en moi sans l'utiliser, ça devient un poison...

ERIC: Ahmerde

ERIC: Ah merde pas cool. *repondit-il d'un ton calme en regardant les numeros d'etages des ascenceurs et la facon frenetique qu'elle eu d'appuyer sur le bouton. Il soupira et ouvrit la porte menant aux escaliers de secours.* Le toit sinon. *conseilla-t-il comme il n'etait que un etage plus haut*

Ankhésenamon: *a la seconde où il lui proposa les toits. Elle se précipita dans les escaliers. Grimpant les marches jusqu'à se retrouver a l'extérieur*

ERIC: *il la suivit jusqu'au toit, profitant de la sortie pour s'allumer une cigarette, il l'observa calmement non sans une lueure soucieuse dans le regard* Ava mieux ?

Ankhésenamon: *Elle attrapa son briquet dans un geste désespérée et une lumière froide vint directement englober ses mains et l'objet. Elle grimaça légèrement en sentant la magie quitter son corps alors que celui-ci réclamait sa présence comme une drogue. Légèrement tremblante, la lumière devint lueur et la lueur fini doucement par mourir dans le briquet. Elle observa l'objet dans lequel elle avait enfermé la dite magie avant de regarder Eric* Maintenant oui... *Elle ne lui rendit pas le briquet pour autant*

ERIC: *il l'observa faire, intrigué, puis contina de fumer sa cigarette.* Garde-le. *lui indiqua-t-il concernant le briquet. Il n'était pas certain de vouloir le récupérer de toute manière*

Ankhésenamon: Je ne comptais pas te le rendre *Rétorqua-t-elle avec un petit sourire au coin des lèvres* mais merci *Elle se dirigea vers l'entrée pour redescendre* Je voudrais pas rater les hamburgers

ERIC: *il lui lança la clé de la chambre* vas-y, moi je finis ça. *indiqua-t-il en montranr sa cigarette*

Ankhésenamon: *Elle n'avait pas vraiment les réflexes qu'Eric et fut forcée de ramasser la clé à ses pieds en rougissant légèrement. Evitant de recroiser son regard, elle fit la route inverse pour retourner dans la chambre*

Ankhésenamon: *Seule dans la chambre, elle observa un instant les lieux, ses yeux trouvant le sac au sol. Ses lèvres se pincèrent, Elle observa la porte refermée derrière avant de se diriger vers le sac qu'elle ouvrit doucement, juste par curiosité. Elle en observa le contenu, à la fois amusée et excitée, reconnaissant certains objets, d'autres non. Elle ne toucha pas à l'argent, continuant simplement de fouiner un peu sans vraiment savoir ce qu'elle cherchait au final*

"Room Service !" S'exclama une voix à l'extérieur de la chambre.
Ankhésenamon: *Elle eut un hoquet de surprise, refermant le sac immédiatement avant de rire d'elle-même, se dirigeant vers la porte. Ouvrant celle-ci assez naturellement* Bonjour !

L'hôtesse lui sourit en ouvrant la cloche qui renfermait le repas chaud. "Bonjour ! Deux burgers à point et deux bières. Bon appétit !"

Ankhésenamon: *Son sourire fut franc en observant les deux burgers. Elle récupéra les plats, remerciant l'hôtesse. A nouveau seule, elle observa les deux assiettes, le parfum du plat embaumer à présent la chambre, ouvrant son appétit. Se détournant, par politesse, elle se posa sur le lit en soupirant, elle se tourna vers les tables de nuits, qu'elle fouina à leur tour, juste pour tuer le temps*

ERIC: C'est pas bien de fouiner. *commenta-t-il alors qu'il revenait, la surprenant en train de faire les tiroirs.* Mais si jamais tu te demandes. C'est la Bible. De la littérature moldue très connue. *ne put-il s'empêcher de la narguer* Mange ça va être froid. *lui indiqua-t-il ensuite alors qu'il prit une des bières pour en boire une longue gorgée*

Ankhésenamon: Je m'ennuyais *Dit-elle en observant le livre, feuilletant les premières pages avant de se relever et de rejoindre la table pour déjeuner. Elle fixa le hamburger avec une certaine appréhension mais fini par le prendre entre ses doigts pour mordre dedans. Elle sourit en mâchant, c'était bon, vraiment bon. Assez pour la faire taire*

ERIC: *il l'observa approcher son hamburger avec un peu d'appréhension puis mordre dedans et machouiller avec un grand sourire. Cela le fit rire doucement.* Exactement ! *encouragea-t-il alors qu'il empoignait le sien et mordait dedans en avalant un bon tiers du sandwich en une bouchée* Ça c'est ce que j'appelle profiter ! *soupira-t-il avec bonheur*

Ankhésenamon: *Elle du mettre la main devant sa bouche pour ne pas rire et s'étouffer en l'écoutant. Elle avala sa bouchée avant de reposer son hamburger entamer. Ses yeux se posèrent sur la bouteille de bière et bien qu'elle la prit naturellement pour la porter à sa bouche, là aussi, ce fut une autre découverte gustative. Elle grimaça légèrement, pas du tout habituée au gout*

ERIC: *Il rigola de plus belle en la voyant grimacer en buvant probablement sa première bière .* Première fois pour tout... *marmonna-t-il en reprenant une gorgée lui aussi comme pour s'empêcher de s'offusquer*

Ankhésenamon: *Elle acquiesça en avalant sa première gorgée, c'était la première fois qu'elle buvait de l'alcool tout simplement mais elle se garda bien de lui dire. Continuant de manger, elle alternait entre bouchée de hamburger et gorgée de bière, jusqu'à ce que son ventre soit plein et que ses joues garde les traces d'un début d'ivresse. Elle s'accouda à la table, en regardant Eric* C'est ton ex femme qui est egyptienne ?

ERIC: *il avait rapidement englouti son Burger et profitait de sa bière paisiblement lorsqu'il faillit recracher sa gorgée en l'entendant parler de son ex-femme. Il avala rapidement l'alcool et essuya sa bouche de potentiel fuite. Bien qu'il savait que c'était probablement l'effet escompté et que ce devait être comique à voir mais il eu du mal à en rire* Qu'est-ce qui te fait dire ça ? *rétorqua-t-il en essayant de paraître détendu mais son ton était tout de même un peu agressif *

Ankhésenamon: *Elle esquissa un sourire un peu amusée, un peu éméchée, lui désignant sa main* j'ai remarqué la marque et je me suis dis qu'il y avait qu'une seule raison pour partir aussi loin de chez soi... *Elle soupira doucement*

ERIC: *il porta son regard sur la marque et la masqua rapidement en tripotant inconsciemment là où avait été son alliance. Il prit sa bière et se leva, s'éloignant un peu* Ouai elle était Égyptienne. * répondit-il tout de même avant de reprendre une gorgée de bière *

Ankhésenamon: *C'est en l'entendant parler d'elle au passé qu'elle compris et surtout se rendit compte que le sujet était plus que sensible. Alors elle préféra garder le silence, prenant sa propre bouteille de bière, elle en but une petite gorgée. Le gout lui paraissait plus si étrange depuis la première, voir même ce n'était pas si désagréable. Observant les desserts, elle tenta de rompre le lourd silence d'une autre façon* Plutôt fraise ou chocolat ?

ERIC: Comme tu veux. *repondit-il simplement, désolé d'avoir pourri l'ambiance mais au moins elle arrêterait de le questionner*

Ankhésenamon: *Elle prit la fraise, plantant sa fourchette dedans sans grande motivation. Elle en mangea un morceau, laissant la crème se répandre avant de croquer dans le morceau de fraise. Plantant à nouveau sa fourchette dans le gateau, elle observa Eric et parce qu'il lui avait dit d'en profiter et qu'elle se rendait compte qu'elle avait gâcher ce qui était son moment à lui...Elle fit une catapulte de ses doigts, visant Eric avec son morceau de fraise, de crème fouette et de pâte brisé. Un éclat de rire traversa ses lèvres au moment où elle propulsa sa première munition vers lui*

ERIC: *il la laissa prendre la part à la fraise, continuant de boire sa bière ne se rappelant pas très bien pourquoi il avait eu cette envie de sucrée. Après le burger et la bière il avait plutôt envie d'une nouvelle cigarette. Profitant du calme et du silence, il ne remarqua pas le petit jeu de la jeune femme et fut surprit par son projectiles un peu médiocre.* Bataille de bouffe ? Vraiment ? Non mais t'as quel âge ?

Ankhésenamon: 26 ans et toi ? *Rétorqua-t-elle en envoyant une deuxième salve en rigolant* Première fois pour tout...

ERIC: Plus vieux. *répondit-il en évitant les projectiles* J'y crois pas ! Arrêtes ça ! J'te préviens c'est pas moi qui vais nettoyer ce bordel.

Ankhésenamon: Arrête de les éviter alors ! *Répondit-elle en prenant l'assiette entre sa main, se levant pour s'approcher*

ERIC: *alors qu'elle se leva, il se glissa juste en face d'elle en saisissant son poignet pour ne pas qu'elle ne s'éloigne ou qu'elle laisse échapper l'assiette dans la surprise, il empoigna le reste de sa part de gateau de l'autre main et la fourra entièrement dans sa bouche* Wala. *déclara-t-il la bouche pleine de crème*

Ankhésenamon: *Elle se crispa au contact physique, assez pour évitez de se débattre. Écarquillant les yeux en l'observant faire, elle éclata de rire, oubliant cette main qui lui tenait le poignet* C'est dégueulasse *Commenta-t-elle en riant encore* T'en a plein la main maintenant et *elle désigna une partie de son visage taché de crème d'un geste vague avec sa main encore libre*

ERIC: Khu m'a forché ! *S'insurgea-t-il en luttant pour tout avaler, ne sacant pas trop quoi faire de sa main pleine de crème*

Ankhésenamon: *Elle détourna la tête* Mais arrête de parler tu vas en mettre partout ! *Dit-elle en grimaçant bien qu'elle continuait toujours de rire*

ERIC: *il déglutit avec difficulté, avant tout le contenu de sa bouche en grimaçant* C'est pas possible, t'as pas 26 ans. *râla-t-il en allant vers la salle de bain pour se laver les mains et le visage.* Une fille qu'a jamais bu de bière, jamais mangé de burger et qui fait des batailles de nourriture... Non je dirais... 16 ans. Max.

Ankhésenamon: *Elle resta planter là en l'écoutant, en une seconde, sa bonne humeur s'était juste envoler alors qu'il lui rappela qu'elle était simplement passer à côté de beaucoup de chose* Je... *Elle fronça les sourcils* Je peux pas sortir...Je n'ai jamais quitter le San Stefano...C'est la première fois en 14 ans. *Répondit-elle d'une voix un peu brisée, elle se dirigea vers la fenêtre, juste pour observer l'activité au-dehors*

ERIC: *il remarqua son changement d'humeur dans le reflet du mirroir et fronça les sourcils. Il s'essuya les mains et le visage puis revint vers elle.* Ben t'es dehors maintenant. Tu veux faire quoi ? *demanda-t-il simplement, peu désireux de l'entendre chouiner à propos des 14 ans de sa vie perdue à rester enfermée comme une princesse dans son donjon*

Ankhésenamon: *Elle regardait toujours à l'extérieur* Je sais pas, je ne connais rien ici *Elle se retourna doucement vers lui* Je veux écouter de la musique...En vrai

ERIC: "En vrai ?" Genre un concert quoi. *il y réfléchit tout en s'amusant de sa demande si typique d'une ado* Quel genre de musique ?

Ankhésenamon: *Elle fronça les sourcils en reconnaissant déjà le ton qu'il prenait lorsqu'il semblait se moquer d'elle* Tu préférais que je propose autre chose peut-être ? *Dit-elle en râlant un peu, se dirigeant doucement vers la sortie* Peu importe le genre de musique c'est juste un prétexte pour sortir

ERIC: *il haussa les épaules d'un air indifférent mais la voir prête à sortir le fit réagir* Uhuh. Je fais pas de baby-sitting. Si tu veux sortir il va falloir que tu demandes à ton boss.

Ankhésenamon: *Elle haussa un sourcils en le regardant* Je n'ai pas de boss *Elle ouvrit la porte, se glissant déjà à l'extérieur de l'appartement pour rejoindre l'ascenseur*

ERIC: *il soupira, forcé de la suivre* Et ben moi si. Et il me paye pas pour ça.

Ankhésenamon: *Elle soupira en l'entendant parler une nouvelle fois d'argent* T'en fais quoi de tout cette argent exactement ? *Elle fit appelé l'ascenseur*

ERIC: J'achète des armes. *répondit-il en se calant une cancéreuse entre les lèvres près à en griller une nouvelle une fois dehors* ... Des briquets. *ajouta-t-il en se souvenant qu'elle lui avait piqué le sien*

Ankhésenamon: *Elle laissa échappé un rire en se disant qu'au fond, il y en avait probablement pas un pour en rattraper l'autre* En résumé, tu te prépare *Dit-elle en observant les portes qui s'ouvrirent devant eux, elle s'y engouffra, appuyant directement sur le bouton qui les mènerait dans le hall de l'hotel*

ERIC: *il haussa les épaules * Peu importe, moi au moins j'suis payé. Et j'fais c'que j'veux. *ajouta-t-il en soupirant les yeux rivés sur les étages *

Ankhésenamon: * Elle se vexa en l'écoutant * Arrête je vais finir par être jalouse * répondit-elle avec sarcasme*

ERIC: *il se retint d'avoir un sourire moqueur et haussa à nouveau les épaules. L'ascenseur s'ouvrit et ils descendirent dans le hall.* Et maintenant ? *demanda-t-il d'un air agacé en la toisant du coin de l'oeil*

Ankhésenamon: * elle ne lui répondit pas se dirigeant directement a l'accueil où elle demanda où elle pourrait sortir ce soir tout simplement et comment s'y rendre*

On lui conseilla plusieurs centres d'intérêts, des mosquées et des vieux Temple illuminés le soir ou les nombreuses promenades et restaurants le long du Nil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Up Above   Ven 26 Aoû - 14:00



Ankhésenamon: * elle remercia la personne. Prenant les indications qu'on lui donnait avant de sortir. Bien qu'hésitante elle prit la route en direction du Nil. *

ERIC: *il mit ses mains dans les poches et la suivi. Renfrogné il du se faire à l'idée qu'il devrait bel et bien jouer les baby-sitter ce soir *

Ankhésenamon: * Elle continua de marché. Moins assurée qu'au début mais malgré tout décidé a en profiter un peu. Elle n'en restait pas moins attentive sur son environnement*

ERIC: *alpaguant un passant, il alluma sa cigarette et continua de la suivre silencieusement, la laissant choisir son propre chemin à son propre rythme. Il en profita de cette petite balade pour passer quelques coups de fils à ses fournisseurs*

Ankhésenamon: * c'est au final le bruit d'une musique qui attira son attention. Suivant le son jusqu'à sa source elle se retrouva face a un bar. Il y avait du monde, la encore elle hésita, effrayée par la foule. Inspirant, elle s'engouffra à l'intérieur des lieux. Découvrant au fond une toute petite scène où se représentait un groupe. Elle resta là, à les regarder. Profitant du spectacle.*

ERIC: *il la suivit et profita lui aussi du spectacle et passa au bar sans la perdre de vue. Il revint vers elle avec deux shooters et lui en tendit un.* Alors satisfaite ?

Ankhésenamon: * elle observait les musiciens et le chanteur. Ayant plus de mal a traduire la chanson dans sa tête. Elle se tourna vers Eric qui lui tendait un petit verre qu'elle prit entre ses mains* Très ! * lui dit elle en venant légèrement frapper son verre contre le sien avant d'en boire le contenu d'une traite. Elle eut une quinte de toux immédiatement bien qu'elle riait en même temps* c'était quoi ?

ERIC: *il s'exclaffa en la voyant s'envoyer le shooter sans se poser de questions ou plutôt en s'en posant un peu tard* Ça s'appelle un Silver Bullet. Moitié tequila, moitié Jack Daniel's. Il rate jamais sa cible ! *plaisanta-t-il en pointant son index vers elle avec un clin d'oeil *

Ankhésenamon: *Une main sur ses lèvres encore échauffées par le contact de l'alcool, elle le regarda, les yeux brillants par sa précédente toux* Ca fait parti du contrat de me saouler ? *Le taquina-t-elle, elle pointa ensuite son verre du doigt* J'ai de l'avance

ERIC: J'te l'ai dit j'suis pas payé pour ça. *rappela-t-il avant d'avaler son propre verre* De l'avance ? J'ai douze ans d'avance sur toi ma p'tite.

Ankhésenamon: *Elle faillit lui demandé pourquoi il le faisait s'il n'était pas payé pour ça mais elle se retint, le regardant boire son verre sans même réagir d'une quelconque façon. Elle reporta son attention sur la musique et le groupe* Si t'es gentil, je dirai rien qui pourrait faire diminuer ta paye *Elle se dirigea vers le bar, juste pour poser son verre vide avant de se retourner vers Eric. Elle lui sourit franchement avant de se glisser entre les gens jusqu'à rejoindre au plus près la scène et par la même occasion les personnes qui dansaient. Se joignant à eux.*

ERIC: Ma paye est non négociable. *rétorqua-t-il avec un peu d'orgeuil. En la voyant s'éloigner il tenta de la suivre mais en la voyant se mettre à danser il se cala plutôt à un coin du bar, s'ordonnant un nouveau shooter et une bière, la surveillant de loin. *

Ankhésenamon: *Elle se laissa emporter par la musique et l'ambiance générale, l'alcool aidant, doublé de son envie de ne surtout pas se mettre à penser ou réfléchir à ce qui s'était passer, elle redoublait d'effort pour simplement...En profiter.*

La soirée continua joyeusement et à un rythme effréné sans que l'ambiance ne se calme jamais. Les danseurs allaient et venaient, secouant leurs verres et allant en commander d'autre mais la jeune asiatique ne semblait pas se lasser. Deux jeunes hommes semblerent la remarquer et prétextant vouloir danser eux aussi, ils l'entourerent avec leur sourire charmeur et quelques mains baladeuses

Ankhésenamon: *Elle se retourna à la seconde où une main l'effleura de bien trop près. Remarquant qu'ils étaient deux, elle cessa presque immédiatement de danser.* J'aimerais passer *Leur fit-elle savoir en tentant de se faufiler pour quitter l'attroupement de danseur*

"Oh aller tu vas pas danser toute seule toute la soirée ! " railla un des deux hommes. "Laisse-nous t'offrir un verre ! " proposa joyeusement l'autre.

Ankhésenamon: Je n'ai plus envie de danser *répondit-elle au premier avant de se faire proposer un verre par le second* Non merci *fit-elle au second en forçant le passage cette fois pour quitter la piste de danse et tenter de rejoindre Eric*

"Une dernière danse ! " insista l'un en lui attrapant le bras. "Aller soit pas timide ! On va pas te manger tu sais ! " ajouta l'autre.

Ankhésenamon: *Son corps entier se crispa en sentant cette main l'agripper* Lachez moi *Répondit-elle d'un regard noir, sa main libre commençait déjà à chercher le contact du briquet avant de se souvenir du lieu où elle se trouvait...Elle fit alors la seule chose qu'elle cru bon de faire, elle leva sa main, pour qu'elle dépasse la foule et fit le signe de sécurité qu'Eric lui avait apprit* Lachez...Moi *Ses yeux sombres posés sur celui qui lui tenait encore le bras, elle baissa sa main libre*

ERIC: Dégagez, elle est avec moi. *déclara-t-il en agrippant un des hommes par l'épaule pour se glisser jusqu'à elle. L'autre la lâcha par réflexe lorsqu'il entoura les épaules de la jeune femme de son bras. Il ne put s'empêcher de rigoler doucement, surpris de l'avoir vu utiliser le signe de secours.* Vraiment ? Panique pas princesse c'est juste des gars qui cherchent un peu de compagnie, pas vrai les gars ? Désolé hein elle sort pas souvent.

Ankhésenamon: *Elle se mit à rougir à la fois gênée et au font d'elle vexée par sa façon de faire. Elle avait paniqué, c'était vrai mais ils avaient insisté. Elle fusilla malgré tout les deux hommes du regard* Quand une fille vous dit non...C'est non *Gronda-t-elle*

ERIC: *il haussa les sourcils d'un air amusé et impressionné* Vous l'avez entendu, quand la princesse dit non, c'est non

"Ouai, ouai... On... On pensait qu'elle était toute seule." balbutia un des hommes, bien moins enthousiaste tout d'un coup.

ERIC: Oh vous inquiétez pas. Elle est bien accompagnée. *insista-t-il. Il souleva le pan de sa veste en cuir en dévoilant son arme ce qui suffit à couper court à la conversation immédiatement. Les deux hommes s'eloignèrent en leur jetant des regards inquiets.* Aller on s'est bien amusé... Il est temps de rentrer.

Ankhésenamon: *Elle soupira devant ce surnom qu'il employait, la sensation d'être un peu plus rabaissée plutôt que véritablement aider mais au moins, les deux jeunes hommes étaient parti sans demander leur reste. Relevant les yeux vers lui, encore énervée, elle fini par s'adoucir, il en avait fait assez pour elle. Elle souffla* Ok *Le suivant jusqu'à l'extérieur du bar*

ERIC: *il lui laissa un peu d'espace, s'allumant une cigarette avec un briquet qu'il avait piqué dans la poche d'un inconnu. Il ne put s'empêcher de ricaner en se remémorant le signe employé dans cette situation si anodine.*

Ankhésenamon: *Elle fronça les sourcils en l'entendant rire* Arrête *Grommela-t-elle en continuant d'avancer un peu plus rapidement que lui*

ERIC: *son air renfrogné le fit rire un peu plus.* Quoi ? T'aurais voulu que je les descendent ?

Ankhésenamon: Mais non ! *S'insurgea-t-elle bien qu'elle aurait probablement préféré être certaine que ces garçons ne recommencent plus jamais leur numéro* Et arrête de rire ! T'aurais préféré que je m'en occupe toute seule ? *Sachant très bien ce que cela pouvait potentiellement signifier comme emmerde*

ERIC: *il leva les mains en l'air devant sa colère sans arrêter de rire* Hey c'est pas moi qui a voulu aller dans un bar pour dandiner mes petites fesses !

Ankhésenamon: Et alors ? *Dit-elle en s'énervant de plus belle*

ERIC: Eh ben... *il tira sur sa cigarette en la toisant du regard* Et alors c'est pas de ma faute si les jolies petites filles comme toi attirent l'attention de gars comme eux. Et j'te l'ai dit, j'suis pas là pour faire du babysitting.

Ankhésenamon: Exact mais à t'entendre c'est de ma faute...T'es quelqu'un de sympa, t'étais pas obligé de m'offrir un hamburger, une bière, de venir jusqu'ici et de m'offrir un verre, t'aurais pu tout aussi bien m'enfermer dans cette chambre ça t'aurais faciliter la vie mais putain t'es vraiment un connard que tu t'y mets ! *Elle se mit à rougir en se rendant compte de son propre langage, peu habituée à parler de cette façon, elle baissa la tête, soupira et continua d'avancer* Désolé...Je voulais juste...Ne pas penser à ce que j'ai fais...

ERIC: *il fût prit au dépourvu par son discours, partagé entre l'incompréhension et la gêne* N-nan c'est pas ce que... J'étais juste... *mais en réalité il ne savait pas comment ou pourquoi se justifier* T'aurais dû boire plus. Aller, rentrons. *finit-il par conclure en pressant le pas*

Ankhésenamon: Y a toujours le room service *Répondit-elle en haussant les épaules et en le suivant*

ERIC: *il renifla amusé* On peut demander une bouteille de vin ou de champagne à emporter. J'te ramène à Alexandrie. *précisa-t-il*

Ankhésenamon: *Elle esquissa un sourire* J'en ai jamais bu *Et elle ne put s'empêcher d'en rire cette fois.*

ERIC: *il leva les yeux au ciel en râlant * C'est pas vrai !

Ankhésenamon: *Elle rit de plus belle devant sa réaction* Je n'ai jamais conduit de ma vie non plus...Tu me laisserait conduire ?

ERIC: Pas avec ma voiture non.

Ankhésenamon: Je croyais que t'avais le gout du risque

ERIC: J'ai le goût de rester en vie surtout !

Ankhésenamon: *Elle rit* Même pas un petit tour du parking ?

ERIC: Où y a plein de murs, de voitures et de poteaux où tu peux bousiller ma bagnole ? Ah ça non.

Ankhésenamon: On a traversé une route déserte à l'allée... *suggéra-t-elle pour le taquiner*

ERIC: *il réfléchit une seconde, jaugeant son insistance en inspirant la fumée de sa cigarette* Peut être bien... *finit-il par dire * Mais je vais devoir boire beaucoup plus. Beaucoup beaucoup plus.

Ankhésenamon: Tu préfère ne pas être conscient à l'approche de ta mort imminente ?

ERIC: Je préfère oublier pourquoi après toute la merde que j'ai vécu je laisserai une gamine de seize ans causer ma perte.

Ankhésenamon: Vingt-six ! *Dit-elle en lui cognant le bras de son petit poing*

ERIC: Ça change rien t'es encore une putain d'ado !

Ankhésenamon: Ca sonne comme quelque chose de mauvais dans ta bouche

ERIC: C'est...! *mais il se retint de confirmer * Bon sang tu me fais me sentir vieux... *souffla-t-il en levant les yeux au ciel *

Ankhésenamon: *Elle ne put s'empêcher de rire, se moquant un peu de lui* C'est toi qui m'a dit d'en profiter, assume *Elle se retourna vers lui alors qu'elle voyait l'hotel non loin*On a qu'à faire un truc que tu n'as jamais pour changer !

ERIC: Moi ? J'ai tout fait moi. *renifla-t-il d'un air pas peu fier *

Ankhésenamon: Je ne te crois pas *répondit-elle du tac o tac*

ERIC: Vraiment ? *il haussa les sourcils d'un air hautain* Très bien mademoiselle, trouve moi quelque chose que j'ai pas fait et je le ferais.

Ankhésenamon: *Elle élimina de sa liste ceux qu'elle pouvait déjà deviner. Il n'était probablement pas puceaux, avait bu de l'alcool toute la soirée, fumait, et à en juger par l'arsenal dans la chambre d'hôtel et sa nonchalance, le meurtre faisait pratiquement partie de son quotidien...Elle réfléchis* Drogue ? *Tenta-t-elle même si elle pouvait déjà deviner la réponse* Danser ? *Fit-elle pas vraiment sérieuse mais plutôt amusée à l'idée de le voir danser*

ERIC: Fait. Et fait. *il s'amusa de la voir chercher *

Ankhésenamon: *Elle chercha sans trop savoir* Bain de minuit ? *Mais au fond elle pria pour qu'il lui dise que c'était fait* Oh ! Te teindre les cheveux ! ?

ERIC: Fait ! Abandonne. J't'ai dit j'ai tout fait !

Ankhésenamon: *Elle soupira* Y a jamais eut un truc que tu as toujours voulu essayer et tu as pas pu ?

ERIC: *il réfléchit en terminant sa cigarette, soufflant sa dernière taffe d'un air songeur* Pas vraiment non. Ce que j'voulais faire j'l'ai fait.

Ankhésenamon: *Elle fit la moue* Même faire un job gratuitement ?

ERIC: *il rigola devant sa vivacité de l'esprit* Ben... J'ai déjà fait des choses pour des amis. Mais j'sais pas si on peut appeler ça "gratuitement". J'ai travaillé très longtemps sans vraiment voir passer un billet ceci dit mais bon... J'étais quand même payé.

Ankhésenamon: Ah ! Refuse ta paye cette fois...

ERIC: Quoi ?! Nan ! Pourquoi j'ferais ça ?! *s'insurgea-t-il*

Ankhésenamon: Parce que tu l'as jamais fait !

Ankhésenamon: Ou alors donne l'entièreté de ta paye a un orphelinat, ou un hopital, ou...Des gens qui en ont vraiment besoin

ERIC: Mais... ! *il écrasa sa cigarette sur le sol d'un air plus qu'agacé, clairement il avait perdu la partie.* D'abord tu me chourres mon briquet et maintenant tu veux que je fasse la charité... *il soupira* Okay. Mais comme je suis pauvre maintenant, pas de vin, pas de champagne et pas de voiture pour toi.

Ankhésenamon: Mais ! *Elle soupira mais au fond, elle ne put s'empêcher de sourire* J'ai gagné *Dit-elle se retourna pour faire face à l'hotel et rentré à l'intérieur*

ERIC: *il soupira * Une vraie ado...

Ankhésenamon: Mauvais perdant

ERIC: *ils remontèrent pour aller chercher le sac d'Eric. Celui-ci resta silencieux, faisant déjà le deuil de sa précieuse paye et des commandes de matériel qu'il devrait reporter à plus tard*

Ankhésenamon: *Elle ne put s'empêcher de rire plus ou moins discrètement en voyant sa tête.*

ERIC: Tu sais pas à quel point tu me blesse... *bouda-t-il doucement alors qu'il refermait la chambre à clef et revenait vers l'ascenseur avec son gros sac noir*

Ankhésenamon: Pauvre toi... *Dit-elle en faisant une fausse moue triste*

ERIC: J'te déteste. *râla-t-il. Il abandonna la clé à l'accueil et retourna dans l'ascenseur pour retrouver sa jeep au parking*

Ankhésenamon: Moi aussi *répondit-elle à son retour*

Ankhésenamon: *Dans la voiture, elle attendit d'être à l'extérieur du parking pour ressortir le briquet d'Eric, le plaçant à nouveau entre ses mains, la lumière froide les entourèrent, imprégnant ses mains et se diffusant doucement dans son corps cette fois. Elle souffla, d'aise, en sentant cette sensation la retrouvée avant de tendre le briquet au conducteur* Lot de consolation ?

ERIC: *il la regarda faire du coin de l'oeil les lèvres pincées, hésitant entre récupérer son bien ou lui renvoyer sa proposition. Il finit par reprendre le briquet d'un geste sec en le remettant dans la poche de sa veste.* Pas de magie dans ma voiture ! *prevint-il de mauvaise humeur *

Ankhésenamon: oooh arrête de bouder ! *dit-elle en le taquinant* Je t'ai rendu ton briquet

ERIC: M'en fou ! Ma voiture, mes règles. Si tu commences à faire mumuse je t'abandonne dans le desert.

Ankhésenamon: *Elle fronça les sourcils devant son ton* Tu sais que j'ai aucun moyen de t'obliger à renoncer à cette argent ? Alors tu sais quoi ? Oublie, *Et juste parce qu'il l'avait énervé, elle alluma la radio, sans y toucher pour autant* Vas y abandonne moi, je suppose que ça aussi ce ne serait pas une première pour toi.

ERIC: C'est pas ça. J'm'en fou de l'argent. *rétorqua-t-il sans se calmer pour autant, il la fusilla du regard et éteignit la radio d'un geste sec * J'plaisante pas.

Ankhésenamon: C'est quoi alors ? *Elle sembla comprendre* C'est à cause de ce que je suis ?

ERIC: Quoi ?! *il s'énerva sans comprendre* Non ! C'est juste... J'aime pas quand les gens utilisent la magie à côté de moi c'est tout ! *expliqua-t-il d'un ton impatient*

Ankhésenamon: Désolé...Je voulais te rendre ton briquet *Elle se tourna vers sa vitre* En fait non...Je voulais juste sentir encore cette sensation... *Avoua-t-elle*

ERIC: Oui ben garde là pour toi. *rétorqua-t-il sans enthousiasme et assez froidement*

Ankhésenamon: Arrête la voiture

ERIC: *il hésita une seconde mais s'exécuta et se gara sur le bas côté *

Ankhésenamon: *elle sortie du véhicule. Observant les alentours elle s'éloigna légèrement. Assez pour ne pas être à côté et pour ne pas être remarqué. Et bien que cela lui faisait mal de gâcher ainsi son dû... Elle se délesta de cette magie, un vent froid s'était levé autour d'elle durant l'opération qui dura plusieurs minutes et elle revint plus tard. Récupérant ses gants qu'elle enfila en silence avant de bouche sa ceinture* allons y

ERIC: *il ne la regarda pas faire, profitant plutôt de ce petit moment seul pour faire abstraction. * Merci. *dit-il simplement en s'eclaircissant la gorge avant de repartir *

Ankhésenamon: Pas de quoi *Dit elle en se retournant du côté de sa vitre, machinalement, elle tripota le bord de son gant, se mordant la langue à l'idée de ce qu'elle venait de sacrifier à l'instant.*

ERIC: *il continua de conduire en silence pendant plusieurs minutes avant de finalement allumer l'autoradio à nouveau pour que le silence soit moins gênant*

Ankhésenamon: * elle écouta la musique en tapant le rythme de ses doigts. Observant le paysage défilé à leur côté.* ta première fois... Tu as géré ça comment ? * lui demanda-t-elle en se tournant vers lui*

ERIC: Ma première fois ? *il fut surprit par la question* Ehm... J'avais 14 ans, elle s'appellait Jenny et elle était plus vieille...

Ankhésenamon: Mais non ! * soupira t elle * tu pense qu'à ça c'est pas possible * dit elle en rougissant* je parlais de la première fois que tu as quelqu'un

ERIC: *il rigola en se doutant à moitié du vrai sujet de la question. Mais pour cette seconde réponse il du réfléchir un peu plus.* Ben... C'est pas comme si c'était un contrat. Je saurais même pas te dire qui c'était, j'ai juste tiré le tas. J'essayais juste de rester en vie.

Ankhésenamon: Oh... *Elle semblait presque un peu déçue par sa réponse bien qu'elle pouvait deviner qu'il avait du faire la guerre, elle détourna pour les reposer sur le paysage qui défilait*

ERIC: *il capta la légère déception dans sa voix.* J'avais 21 ans. Le temps que j'arrive au stade de tuer quelqu'un de sang froid en face à face, j'avais déjà tué beaucoup de gens. C'est pas un truc qui s'improvise. Tu t'en est bien sortie.

Ankhésenamon: *Fixant le ciel étoilé au-dessus d'eux, elle haussa les épaules* Ce n'était pas ma première fois *elle aurait presque pu en rire en pensant à toute les choses qu'elle avait découvert aujourd'hui et l'ironie de cette situation*

ERIC: *il haussa les sourcils sincèrement surprit* Wow okay ! Maintenant j'suis curieux.

Ankhésenamon: *Elle le regarda, ne s'attendant pas vraiment à ce genre de réaction, hésitant un peu, elle jouait à nouveau avec le bord de son gants* J'avais douze ans, et je ne voulais pas mourir... *Expliqua-t-elle en se détachant de ses émotions*

ERIC: *il acquiesça et haussa les épaules* Okay. Ça me paraît légitime.

Ankhésenamon: *Elle reposa ses yeux sur le ciel* J'ai peur de ce qui va se passer...Après...

ERIC: Après ?

Ankhésenamon: Après... Les cauchemars, la culpabilité... * elle parlait tranquillement*

ERIC: *il eu un petit rire* J'fais des cauchemars. Mais c'est pas par culpabilité

Ankhésenamon: * elle eut un sourire* pas se poser de questions *répéta-t-elle*

ERIC: Et profites-en. Cette mission est un succès. Soit fière, c'est tout .

Ankhésenamon: *Elle sentit cette pointe de fierté poindre en elle, la détendant quant à l'avenir qui l'attendait* T'y croyait pas hein ? *Dit-elle avec amusement*

ERIC: J'ai... Peut-être douté, un peu... Mais j't'ai laissé faire, nan ?

Ankhésenamon: C'est vrai...Mais t'aurais presque préféré que je me plante

ERIC: Ben... Ça aurait justifié ma paye... Ou le déplacement. Mais bon... Il va falloir que j'apprenne à être plus "charitable". Et puis j'suis content pour toi.

Ankhésenamon: Content pour moi ?

ERIC: Ben ouais t'as bien géré quoi. Non j'ai pas le droit d'être content pour toi ?

Ankhésenamon: Si... *Dit-elle en détournant les yeux alors que ses joues s'empourpraient légèrement* Si tu m'avais pas aider j'y serai peut-être pas arrivée *elle eut un petit rire* même si...J'ai eu vraiment mal

ERIC: *il eu un petit rire * Oh c'est rien. On refait ça quand tu veux. * la taquina-t-il*

Ankhésenamon: Je me disais bien que t'avais un peu trop aimer ça

ERIC: *il renifla* C'est mon job.

Ankhésenamon: Je crois qu'il savait ce qui allait se passer...Il a dit un truc bizarre avant que son ami Bakari s'en aille...

ERIC: *il haussa les épaules* Qu'est-ce que ça change ? Il est mort.

Ankhésenamon: C'est vrai *Elle le regarda* Tu crois qu'on se reverra ?

ERIC: *il fronça les sourcils* Qui ? Toi et moi ?

Ankhésenamon: Non moi et les deux imbéciles du bar

Ankhésenamon: bien sur toi et moi

ERIC: Pourquoi ? J't'ai tapé dans l'oeil ? *plaisanta-t-il*

Ankhésenamon: Mais non ! *Dit-elle en rougissant de plus belle* On s'est quand même bien amusé...

ERIC: *il rigola doucement* Première fois pour tout... T'inquiète pas j'suis sur que si tu demandes gentiment ton papa te laissera t'amuser dehors.

Ankhésenamon: C'est pas mon père *s'insurgea-t-elle en l'écoutant*

ERIC: Bon "le très vénérable sa majesté d'egypte monsieur le grand pharaon Promenée numéro 126 ou je ne sais combien Soter". Je suis sûr qu'il te laissera sortir

Ankhésenamon: Ptolémée XXVIII Soter *Dit-elle en essayer de se retenir de sourire*

ERIC: Oh pardon. *s'excusa en se retenant d'en rire* Personnellement je trouve ça plus simple de l'appeler boss.

Ankhésenamon: Boss...Princesse...Ca doit être sympa tes rapports après le boulot

ERIC: Comment ça ?

Ankhésenamon: Je suppose que ton boulot ne s'arrête pas forcément au nettoyage...Alors des rapports d'espionnage avec des surnoms, ça doit être drôle

ERIC: T'es intelligente toi ! *s'amusa-t-il impressionné* Mais je mets pas forcément de noms dans mes rapports. Par exemple toi ça sera sûrement Asset A. Ce qui est encore plus pratique que princesse ou ton nom imprononçable et probablement impossible à écrire.

Ankhésenamon: Asset A ? *Elle se renfrogna en l'entendant critiquer son prénom* Il est pas imprononçable...Ankhésenamon...Tu veux que je te l'épèle ?

ERIC: Wow ! Le revoilà. Plus de deux syllabes, non merci.

Ankhésenamon: Ca veut dire "Elle vit pour Amon"

ERIC: C'est qui Amon ?

Ankhésenamon: Un dieu

ERIC: Donc... T'es comme... Un genre de none en fait.

Ankhésenamon: *Elle rit* Ce n'est qu'un prénom

ERIC: Un prénom méga compliqué.

Ankhésenamon: Ma mère voulait faire local je suppose

ERIC: *il rigola* Elle a bien réussi.

Ankhésenamon: * elle rit a son tour avant de doucement se calmer. Observant l'extérieur*

ERIC: *ils continuèrent leur route, mais avant d'atteindre Alexandrie, il se gara sur le côté de la longue route déserte à cette heure ci. Il se retourna vers elle avec un petit sourire.* Tu veux conduire ?

Ankhésenamon: * elle fut surprise dans un item

Ankhésenamon: *dans un premier temps. Se demandant pourquoi il s'arrêtait jusqu'à ce qu'il lui fasse cette proposition* Sérieux ? * mais avant même d'attendre sa réponse elle avait déjà détacher sa ceinture*

ERIC: *Il la regarda s'agiter avec enthousiasme en rigolant doucement, détachant sa propre ceinture et attendant qu'elle fasse le tour jusqu'au siège conducteur pour se glisser du côté passager. Il ne savait pas du tout pourquoi il faisait ça mais après tout pourquoi pas. La route était droite, plus ou moins et déserte, plus ou moins. Au pire il aurait toujours une main sur le volant et l'accès au frein à main.* Tu sais comment sa fonctionne ? *demanda-t-il en essayant de ne pas paraitre trop moqueur parce qu'il préférait sérieusement savoir avec quoi il travaillait*

Ankhésenamon: *assise sur le siège conducteur elle tenait déjà le

Ankhésenamon: Volant et régla le siège* en théorie oui *elle lisait beaucoup et de tout.* embrayage, frein, accélérateur... * dit elle en désignant chaque pédale *

ERIC: C'est déjà pas mal... En théorie. *répondit-il sans savoir s'il pouvait vraiment se rassurer de ce fait. Il pointa le levier de vitesse.* Et ça ? Tu sais comment t'en servir ?

Ankhésenamon: *elle observa le levier de vitesse et d

Ankhésenamon: *désigna l'un des cadran* ça a un lien avec ça non ?

ERIC: *il eu un petit rictus amusé* Ehhmmm... Oui... Tu sais quoi je pense que c'est plus simple de juste se lancer. *finit-il par dire* Commence par appuyer sur l'embrayage, jusqu'au bout, ajuste le siège si t'arrives pas à bien appuyer. Ensuite tu mets la première en utilisant le levier tu vois par là, tu suis le numéro 1. Ensuite très TRES lentement tu relaches la pédale d'embrayage et quand tu sens que ça vibre un peu, tu peux appuyer sur l'accélérateur un petit peu et ensuite relacher complètement l'embrayage, okay ?

Ankhésenamon: Okay * dit elle soudainement très concentrés. Elle exécuta ses leçons. Le visage fermé par la concentration. Le début d'un sourire se dessina sur ses lèvres lorsque la voiture avança doucement mais elle s'arrêta brusquement quelque seconde plus tard*

ERIC: *il grimaça en sentant la voiture caler mais finit par rire.* Accélère un peu plus en relâchant plus doucement. Prends ton temps. *conseilla-t-il en redémarrant la voiture en tournant la clé*

Ankhésenamon: * elle acquiesça, l'air déterminée et recommença. La voiture avança doucement, accélérant lentement. Elle attendit avant de sourire et de s'exclamer* je conduis !

ERIC: *il explosa de rire devant son enthousiasme alors que leur vitesse était minime.* On essaye d'aller un peu plus vite ? Pareil qu'au démarrage, embrayage, tu passes la 2 ici et tu relâches doucement.

Ankhésenamon: D'accord *dit elle en posant la main sur le levier de vitesse* j'y vais *annonça-t-elle en commençant la manoeuvre. Elle retint sa respiration... Et souffla lorsque la voiture continua d'avancer plus rapidement. Elle ne put s'empêcher de rire*

ERIC: *il rigola avec elle, s'amusant plus qu'il ne l'aurait cru* Ben voilà ! Maintenant que tu sais comment faire, t'as 6 autres vitesse ma poule !

Ankhésenamon: T'es sur ? * mais a vrai dire elle n'était pas prête a laisser sa place de suite. Pendant ses marques et apprivoisant la chose elle mit un peu de temps avant de passer a la vitesses supérieur. Une montée d'adrénaline la gagnait doucement alors qu' elle augmentait la vitesses. Riant de plus belles* les sorcier savent pas se qu'ils manquent

ERIC: T'as bien raison ma belle ! *s'esclaffa-t-il en appréciant la vitesse et la monté d'adrénaline que lui procurait la sensation de ne pas être au contrôle*

Ankhésenamon: * elle s'accomoda rapidement de la sensation. Inspirant profondément alors qu'elle passait une nouvelle vitesse et qu'elle dépassait la limite probablement autorisée. La sensation de liberté et de vitesses offrait un mélange intense d'euphorie. Jusqu'à ce que bête traversa la route et son champs de vision. Elle eut le réflexe de freiner de toute ses forces et de tourner pour éviter l'animal de justesse. Son Coeur tambourinait violemment dans sa poitrine lorsque le véhicule fut enfin l'arrêt. Respirant bruyamment et de manière saccadés elle mit quelque seconde avant de rejoindre la réalité. Partant dans un fou rire incontrôlé*

ERIC: *il éclata de rire en se pliant en deux après ce tour de piste et ce petit rodéo. Plus de peur que de mal et même beaucoup de fun.* Okay je pense que ça suffira pour aujourd'hui. *dit-il tout de même en tapotant sur l'épaule de la conductrice en essuyant des larmes de rire. Par réflexe il coupa le contact en descendant de la voiture pour rejoindre le côté passager*

Ankhésenamon: * elle se décala d'une place toujours en riant et au comble du bonheur sur le moment. Elle ne put cependant s'empêcher d'ouvrir la fenêtre pour se pencher vers l'extérieur en observant la route dans la nuit* j'espère qu'on l'a pas toucher

ERIC: T'inquiètes pas. Si on l'avait cogné tu l'aurais entendu et j'aurais pas été content. *gloussa-t-il en redémarrant, reprenant plus tranquillement la route jusqu'à Alexandrie.*

Ankhésenamon: * elle se repositionna à sa place. Bouclant sa ceinture, elle reprenait une respiration plus tranquille.* merci * dit elle encore sous le coup de l'enthousiasme et de l'énergie procurer par ces quelques minutes*

ERIC: *il chassa ses derniers hoquets de rire et se concentra sur la route sans répondre. Il hésitait presque à la remercier elle aussi pour cette aventure et ce fou rire mais l'approche de leur destination lui rappelait que justement cette aventure touchait à sa fin* On arrive bientôt. *dit-il d'un ton qui se voulait rassurant mais qui cachait une certaine déception mêlée à un peu de soulagement*

Ankhésenamon: *Elle soupira légèrement en voyant se dessiner au loin les lumière de la ville. Sentant son humeur basculer légèrement vers la morosité, elle se concentra sur les souvenirs de cette journée... La meilleure de son existence même si elle se garda bien de lui dire*

ERIC: *ils arrivèrent à l'hôtel et il se gara, laissant une seconde de silence après que le moteur ne s'éteigne* Voilà terminus. *annonça-t-il enfin en se retournant vers elle* Rentre bien.

Ankhésenamon: * elle observa le parking quelques secondes. Hésitante, elle fini malgré tout par défaire sa ceinture et ouvrir la portière.* c'était cool *fini-t-elle par commenter sans se retourner avant de filer*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Up Above   

Revenir en haut Aller en bas
 

Up Above

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Egypte :: Le Caire (Héliopolis) :: Nasr City-