AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Alliance par défaut - Part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Alliance par défaut - Part 1   Sam 1 Oct - 13:46

https://rpnow.net/rp/3WJFnBgJ/1


Zoya avait emmener Ali a l'hôpital sainte mangouste. Pas particulièrement joyeuse la seule qui lui permettrait de ne pas trop sombré était cette vibration a son bras laisser par la marque. Elle écrasa sa cigarette a l'entrée et pénétra les lieux. Montrant sa plaque elle réclama a voir Parker immédiatement.  
LISE:   *Dans son fauteuil roulant, Lise vient juste de quitter la morgue   lorsqu'elle se fait interpeller par une médicomage. Une auror   souhaite la voir. En passant devant sa chambre, elle ne peut voir que   sa version adolescente et celle de Sam attendent sagement. Finalement   elle se retrouve vers Zoya ainsi que l'homme qu'elle reconnait comme   étant Ali. Si son visage le lui avait permis, elle aurait sans doute   fait une moue ennuyée*  

LISE:   "..."  

ALI:   *il observa la femme dans le fauteuil roulant, le visage fermé.* On   s'est déjà vu. *constata-t-il simplement*  

ZOYA:   Moi aussi je suis contente de te voir *fit elle. Sarcastique, elle se   pencha sur le fauteuil, ne soulevant pas le détail... Elle inspira   pour réprimer son envie de l'étrangler* a cause de toi... Maugrey   est mort...  

ALI:   *il jeta un regard en coin à Zoya, se rendant compte que cette   situation était plus complexe que ce qu'il avait anticipé. La   première et la dernière fois qu'il avait vu cette femme, c'était   lorsqu'il avait ramené Saïd en Egypte. Il ne savait pas qui elle   était ni pourquoi elle était mêlée à leurs affaires. Et   apparemment elle était aussi impliquée dans les histoires de Zoya et   pas pour des choses très joyeuses. Il commença à se demander ce   qu'ils faisaient là.*  

LISE:   *Ses yeux fixent Ali sans répondre mais se retrouvent rapidement   kidnappés par Zoya. Mais de quoi elle parle ? Qu'est-ce que Maugrey a   à voir dans cette fichue histoire ? Lise se contente de la foudroyer   du regard, pas décidée à faire savoir qu'elle a gardé l'usage de   la parole malgré sa paralysie.*  

ZOYA:   * elle garda un sourire mauvais en la voyant* ton oncle a débarqué   au Q.G. *raconta-t-elle* avec cet enfoiré de Griffin... Tout ça pour   te ramener Lupin... T'avais si peur de mourir seule ? *murmura-t-elle   et plus elle parlait plus elle sentait son désir de vengeance et de   sang l'animer* quand je suis revenu... Il était étendu... *sa main   glissa sur la joue de Lise* je les tuerai... *la prévint elle   doucement* et comme tu es forcée de m'écouter, ouvre bien tes   oreilles...L'ordre ignore le décès d'Al' et je sais que tu peux   tenir un secret. Maugrey t'as accueillit et t'a probablement a aider a   renouer avec ton cher et tendre époux... Alors tu vas m'aider... Et   tu vas le faire avec le sourire...Tu vas m'aider a trouver ces putains   de fragment d ame de ce fils de chienne qu'est Evan... Tu vas m'aider   moi et tu vas aider Saïd...  

ALI:   *il commença a replacer les éléments dans sa tête reliant cette   femme à leur mission grâce aux paroles -bien que difficiles à   suivre- de Zoya. Ils avaient besoin d'elle pour agir contre Evan   Rosier et dans cet état... Il observa un peu plus la femme assise   dans son fauteuil roulant, se demandant lui-même s'il serait capable   de l'aider*  

LISE:   *Lise a du mal à suivre ce que lui raconte Zoya. A vrai dire la nuit   précédente était bien difficile, elle ne se rappelle que de la   douleur et d'avoir hurlé le nom de son époux. De toute manière,   elle ne compte pas se justifier. Mais quelque chose cloche dans son   histoire. Fenrir n'aurait pas tué Maugrey. Il n'est pas assez stupide   pour déclarer une guerre. Mais ce n'est pas avec elle qu'elle va en   débattre. Prise d'une envie de lui bouffer la main, elle ne peut   cependant rien faire.*  

LISE:   (Pas finiiii)  

LISE:   "Comme si j'avais un quelconque indice ... Et quand bien même, je   suis inapte à aider."  

ZOYA:   Oh c'est que ça parle encore... * elle la fixa* je crois que tu n'as   pas bien écouter... Tu n'as pas le choix. *elle se releva* mais je   suis pas qu'une garce je suis aussi là pour t'aider. * elle observa   Ali* ou du moins essayer  

ALI:   *il s'inclina légèrement et respectueusement pour appuyer ses dires.   Peu importe les détails ou le contexte, il avait décidé d'aider   Zoya et du coup, il aiderait aussi la femme devant lui.*  

LISE:   *Encore une fois, Lise reste perplexe. Pourquoi l'aider alors qu'elle   veut la voir morte. Zoya n'a jamais pu la blérer pour une stupide   raison. Une nouvelle fois ses yeux se posent sur Ali.* "Je n'ai aucun   regret d'être ainsi. Puisque c'était pour protéger mon fils ... A   recommencer je ferais la même chose. Quoi que vous voulez que je   fasse ... je ne suis plus seule à prendre les décisions maintenant.   Remus."  

ALI:   Il n'y a que peu d'honneur à jouer les martyrs. Tu n'es pas encore   morte. Si tu marches à nouveau, tu pourras continuer de te battre   pour eux et le monde dans lequel ton fils grandira. *répondit-il   calmement*  

ZOYA:   On va faire plus clair, j'ai besoin de toi... Et si toi tu refuse   j'irai faire une proposition a exactement la même fouineuse *faisant   carrément allusion a la version ado qui attendait dehors*  

LISE:   "Tu la laisses en dehors de ça." *répond-t'elle cette fois ci d'une   voix froide en haussant le ton.* "Je n'ai pas dis que je ne voudrais   pas. Simplement que je ne prendrais pas de risque sans en informer   Remus"  

ZOYA:   Il a l'air de t'avoir beaucoup consulter ces derniers temps...  

ZOYA:   * fit elle pleine d'ironie*  

LISE:   *Lise la foudroie du regard. C'est vrai qu'elle ignore ou est passé   Remus mais ce n'est pas de la bouche de Zoya qu'elle veut en apprendre   d'avantage.* Me soigner .... Quel sera le prix de cette dette ?  

ALI:   *il réfléchit en détournant le regard. Il n'était pas vraiment   habitué au marchandage et en réalité il aurait aimé dire qu'il ne   la soignerait pas simplement pour recevoir quelque chose en retour.   Mais s'il était honnête avec lui-même, c'était bien dans l'espoir   d'avoir un peu d'aide qu'il faisait cela.* Aides-nous. S'il-te-plait.   *ajouta-t-il tout de même*  

ZOYA:   * elle resta en retrait cette fois. N'ajoutant rien après Ali. Elle   s'éloigna même un peu, calmant ses nerfs et par la même occasion   elle s'efforça de penser a des moments agréables juste pour   retrouver un peu de maîtrise d'elle et de partager cela avec Saïd   qu'elle pouvait sentir au travers de sa marque*  

LISE:   ... Hn *cette courte réponse est pour elle un accord sinon elle   aurait tout simplement dit non. Lise ignore si c'est la meilleure voie   à suivre. Si Remus ne va pas lui en vouloir de revenir au devant de   la scene, dans le danger, sans le consulter. Mais que peut-elle faire   d'autre ? Specialiste des mauvaises décisions, elle n'est sure de   rien. Pourtant, elle ne reculera pas*  

ALI:   *il acquiesça devant sa brève réponse* Allons dans un endroit plus   tranquille. *conseilla-t-il en se permettant de se mettre derrière la   jeune femme pour pousser sa chaise roulante dans une pièce un peu à   l'écart. Il ouvrit les fenêtres et observa le ciel. Couvert. Il eu   une petite moue agacée mais vint tout de même la placer à côté de   la lumière du jour. Il fit apparaitre son grand sceptre doré.* Je   vais te Voir. Pour savoir si j'ai la capacité de te soigner.   *prévint-il alors que son sceptre émana une étrange fumée   argentée qui l'entoura lui et la convalescente. Il l'inspira   profondément en fermant les yeux et vint placer une main sur sa   poitrine pour sentir les battements de son coeur. Concentré, il   laissa la fumée et ce contact l'informer sur l'état de ce corps   paralysé. Il fut soulagé de sentir que rien n'était brisé car il   connaissait quelqu'un au Temple de Ra qui n'avait jamais pu se   remettre d'une telle blessure. Il pu sentir un mal, répandu dans la   totalité de son corps comme un poison, affaiblit mais se nourrissant   de quelques chose en l'attaquant lentement. Cela confirmait son   sentiment étrange.* Vous êtes en partie louve. *constata-t-il sans   rouvrir les yeux, vérifiant bien chaque zone de son corps infecté et   rongé pour savoir contre quoi il devrait se battre*  

LISE:   *A la remarque, le coeur de Lise s'emballe. Même si elle assume   d'avantage son côté lycan, ce n'est pas pour autant qu'elle accepte.   Etrangement, elle ressent l'énergie étrange d'Ali. Différent de ce   qu'elle a pu voir jusqu'à maintenant. Fermant les yeux a  son tour,   elle se force a penser positif. Sam, Remus, Amy."  

ZOYA:   * toujours en retrait elle s'assurait que personne ne viennent les   déranger. Attendant, elle passa doucement ses doigts contre sa marque   qu'elle serra *  

ALI:   Restes immobile. *demanda-t-il calmement avant d'inspirer doucement.   Il se mit à prier en Egyptien. La fumée se mit doucement à briller,   se changeant lentement en rayons de lumière qui irradièrent le corps   de la louve, la transperçant pour brûler le poison dans ses veines.   Le processus fut long et lent mais tout ce qu'elle put ressentir   était une lourde chaleur envahir tout son corps. Une bonne heure plus   tard, la lumière s'atténua pour finalement disparaitre en consumant   la dernière particule de poison.* Ne te relève pas tout de suite. Tu   as été purgée du poison mais ton corps à besoin de temps pour se   remettre de lui même. *indiqua-t-il calmement*  

ZOYA:   * elle éclata de rire en entendant Ali réclamer a une paralysé de   rester immobile. Se immédiatement pour ne pas attiré l'intention.   Elle referma la porte de la pièce et s'installa a l'entrée de celle   ci*  

LISE:   "...." *Comme si elle pouvait faire autre chose que rester immobile.   La chaleur l'envahit. Le processus fut long au point que Lise se   demande s'il y avait une réelle fin. Mais finalement .. elle sursaute   en ressentant de bonnes parties de son corps. Soulagement ...   gratitude.  

LISE:   ".... Merci ... merci"  

ALI:   Ce monde a encore besoin de toi. *répondit-il simplement*  

LISE:   *Hm c'edt plutôt Sam qui a encore besoin d'elle mais passons le   détail. Finalement elle se retourne vers Zoya* Et maintenant ?  

ZOYA:   * lorsqu'elle comprit que ce fut terminé elle rouvrit la porte pour   les rejoindre* je pensais jeter un oeil dans les ruines de son manoir  

ALI:   *il se releva, se mettant à l'écart en sachant qu'il ne savait pas   grand chose du reste de l'histoire. Là pour aider, il se décida à   simplement les suivre en silence jusqu'à ce qu'on ai de nouveau   besoin de lui.*  

La marque au bras de Zoya se glaça une fraction de seconde avant de s'enflammer d'une sourde agressivité.

LISE:   "Okey..." Elle se lève en titubant et savourant chaque pas. En   ouvrant la porte, elle tombe nez à nez avec une autre personne*   "...."  

LISE (ADO):   .... Quoi ? *En voyant le groupe passer devant la porte de la chambre   d'hopital'évidemment elle c'etait levée pour aller écouter aux   portes.*  

ZOYA:   * elle attrapa son bras. S Adossant violemment au mur* Sa mère * se   plaigna-t-elle en sentant le brûlure. Son poing se crispa et prise   d'une intense envie de se défouler elle se retourna et cogna   violemment le mur d'un coup de poing*  

ALI:   *il se figea en voyant l'adolescente, sentant que quelque chose   clochait énormément et il serra son sceptre, prêt à attaquer mais   la réaction de Zoya détourna son attention lorsqu'il la vit attraper   son bras.* Saïd... *laissa-t-il échapper en blêmissant. Il accouru   près de Zoya en lui saisissant les poings comme si cela aurait pu   aider son frère* Que se passe-t-il ?  

ZOYA:   * Elle tentait de faire la part des choses entre ses sentiments et   ceux qu'elle pouvait ressentir a travers la marque. S'accrochant a Ali   sur le coup elle ferma les yeux* ça s'est glacé... Il veut cogner   quelqu'un ou quelque chose * dit elle s'en s'empêcher d'en rire.   Cette sensation aussi intense que désagréable avait eut l'art de   violemment lui rappeler la présence de Saïd et cette idée a   l'inverse l'emplit d'ivresse*  

ALI:   *il baissa les yeux en ne pouvant s'empêcher de s'inquiéter* Il est   avec lui. *en déduit-il sombrement*  

SAM:   Maman ? *il se jeta sur elle en la serrant dans ses bras* Tu es debout   qu- qu'est-ce qui... Qui sont-ils ?  

ZOYA:   * elle laissa sa tête retomber en arrière. Inspirant et expirant a   plusieurs reprise* ne flippe pas il a pas besoin de ça * ne sachant   pas si c'était a elle ou Ali qu'elle s'adressait*

la brûlure s'atténua lentement en un arrière bruit de mécontentement

ZOYA:   * elle ne sut si c'était contre elle ou contre Evan ou lui même   qu'il était mécontent mais elle ne pu s'empêcher de répondre* va   te faire foutre * comme s'il pourrait l'entendre alors qu'elle sentait   les sensations s'atténuer sa respiration se calma et elle quitta le   mur*  

LISE:   *la louve serre Sam dans ses bras, soulagée de pouvoir encore le   faire* ..... Lise va te ramener à Poudlard.  

SAM:   Quoi ? Et toi ? Non ! J'vais pas te laisser toute seule !  

LISE (ADO):   *Lise fronce les sourcils en regardant Zoya qui n'a pas l'air au mieux   de sa forme* .... Hm  

LISE:   J'ai des choses importantes à faire Sam  

LISE (ADO):   On reste.  

SAM:   Non ! Tu es blessée ! Tu dois te reposer ! Je ne te laisserais pas   être en danger à nouveau !  

ZOYA:   * Elle soupira animé par ce qu'elle avait ressentit elle se détacha   d'Ali et s'approcha des enfants* vous retournez a Poudlard *dit elle   sèchement* pas de discussion possible ! * elle se retourna vers Sam   malgré tout.  * je te ramènerai ta maman saine et sauve, je te le   promet * dit elle en s agenouillant devant lui pour croiser son   regard. Elle fut étonnement maternelle*  

SAM:   *il la fusilla d'un regard noir, s'apprêtant à dire qu'il ne la   connaissait même pas et qu'il ne lui faisait pas confiance mais il   écarquilla les yeux en reconnaissant Zoya Horlov.* Je... Je sais pas   si je peux vous faire confiance. *dit-il d'une petite voix, presque   désolé* Vous ne pouvez pas la laisser tranquille ? Elle doit se   reposer et mon père il... *il baissa les yeux, espérant juste   pouvoir garder sa famille en sécurité* S'il-vous-plait...  

ZOYA:   Je comprends *admit elle doucement * non je ne peux pas * toujours   honnête*  j'ai besoin de l'aide de ta maman  

LISE:   *Lise sent son coeur se serrer et serre Sam contre elle* Tour ira bien  

SAM:   *il baissa les yeux en serrant un peu plus sa mère dans ses bras*   Je... Je ne peux pas retourner à Poudlard et juste... Faire comme si   de rien était. Je... *il mourrait déjà d'inquiétude avec sa mère   dans les bras alors se retrouver loin d'elle sans savoir ce qui   pouvait lui arriver*  

ALI:   Nous la protègerons. C'est une promesse. *ajouta-t-il pour rassurer   le garçon. Ce n'était pas qu'il voulait spécialement le séparer de   sa mère, mais sa promesse avec celle de Zoya pouvait alléger un peu   son inquiétude il n'hésita pas. Il n'avait de toute manière pas   l'intention de laisser quoi que ce soit arriver à ces deux femmes*  

LISE:   *Parker pose la main sur la tête de Sam, lui frottant doucement les   mèches bouclées pour la rassurer* Quoi qu'il arrive je retournerais   toujours vers toi, rien ne peut nous séparer. Ce n'est pas comme si   j'allais partir et ne plus te revoir. Ce n'est même pas un aurevoir.   Reste avec elle .... *Lise ferme les yeux* Vous allez avoir besoin   l"un de l'autre.  

SAM:   *il se mordit la lèvre, s'éloignant un peu de sa mère pour pouvoir   la regarder dans les yeux* Promets-moi que tu ne feras rien de   dangereux. Promets-moi qu'il ne t’arrivera rien. *demanda-t-il alors   car de toutes les personnes présentes il n'y avait que sa mère à   qui il faisait vraiment confiance*  

LISE (ADO):   *Elle reste silencieuse. C'est vrai ... avec le décès de Papa, ils   vont avoir beaucoup de choses à préparer de leur coté.* Ils ont   raison Sam ... Nous aussi nous sommes occupés. Toi et moi ...  

LISE:   Je te promets qu'il ne m'arrivera rien ... Sam je ne compte pas   gâcher la chance qui est donnée à notre famille....  

SAM:   *il ravala son angoisse, se forçant a faire un pas en arrière pour   s'éloigner d'elle et de se rapprocher de l'adolescente. Il ne put   s'empêcher de regarder les deux autres qui accompagneraient sa mère,   comme pour leur rappeler leur promesse.* D'accord... *fit-il par   capituler en baissant la tête*  

ZOYA:   *Elle se releva. Préférant sortir la première de l'hôpital devant   la scène qui lui rappelait douloureusement Elliot. Ravalant sa   frustration et sa peine pour ne rien transmettre elle quitta   l'hôpital pour filmer une cigarette*  

LUCY:   Bordel de merde !!!! *pratiquement rétablit de sa morsure du vampire   originel, Lucy est sortit prendre l'air. Et elle ne pensait pas tomber   sur Zoya. Qu'elle avait cherché de partout avant de se retrouver à   l'hosto* Oh mais toi !!!!!  

ZOYA:   * elle s'arrêta en entendant Lucy... Levant les yeux au ciel   clairement agacé * je te croyais a poudlard  

LUCY:   Et moi je te croyais ... Et bien nulle part justement. Où est ce que   tu étais ? Je t'ai cherché de partout ! La vieille chouette veut   qu'on reforme notre équipe. Rosier ! Cette couille molle d'Evan   Rosier est de retour ! *annonce-t-elle sans prendre de gant, bien que   ce soit une annonce spectaculaire*  

ZOYA:   Le vielle chouette a un putain d air bus en retard *commenta-t-elle en   fumant*' je m'occupe de Rosier... * elle marqua une pause avant de   poser ses yeux sur Lucy* sans le ministère *et en d'autre terme dans   Lucy*  

LUCY:   *Comment Zoya est elle au courant ? Quoi qu'il en soit, ses paroles ne   lui plaisent pas* Je ferais partie de l'affaire, avec ou sans toi. Cet   homme a tué celui que j'aimais. *Fabian était l'essence meme de son   existence.* Il ne s'en sortira pas ... Pas cette fois.  

ZOYA:   Et cet homme a défigurer Maugrey, il a kidnapper mon fils et me l'a   enlever pendant près de 14 ans. Il menace de le tuer alors si tu veux   jouer a qui a le plus de compte perso a réglé avec ce taré j'ai une   grosse longueurs d'avance.  

LUCY:   Tu as un fils toi ? *enfin tel n'est pas la question* On ne va pas   jouer à ce jeu là. On veut toutes les deux qu'il paye. Je ne   reculerais pas ... Quand j'aurais trouvé comment libérer Ada, je   t'aiderais pour Rosier. Ce n'est pas négociable.  

ZOYA:   * elle écarquilla les yeux en l'entendant parler d'Ada mais se fit   violence pour ne pas poser plus de questions. Elle ne voulait et   surtout ne pouvait pas se disperser.* okay * dit elle en haussant les   épaules. Regardant derrière elle en cherchant Ali et Lise du regard*  

LUCY:   Bien ... Maintenant si tu permets, faut que je retrouve ses crétins   de Potter et Prewett. Fais pas de conneries Zoya  

LISE:   *Parker sort à son tour de l'hôpital* ... Prete ?  

ALI:   *il suivit Lise, s'assurant qu'elle se remettait bien de sa   convalescence et aussi pour bien s'assurer qu'il respecterait sa   promesse au garçon*  

ZOYA:   * elle sourit a Lucy comme si lui demander de pas faire de connerie   était déjà une connerie en soi. Acquiescant a la remarque de Lise.   Elle attrapa sa main et en prit le bras d'Ali pour transplané*

 Le trio se retrouvèrent a l'extérieur de la ville face a une longue allé surplomber d'arbre imposant. Au bout de cette route aurait du se retrouver un majestueux manoir mais aujourd'hui il n'était que ruine après avoir succombé aux flammes

ALI:   *il grimaça devant les ruines, réprimant un frisson de colère et de   dégoût.*  

LISE:   *Lise inspecte un peu ce qu'il reste de l'ancien manoir* Tu penses   vraiment trouver quelque chose ici ? Tout à l'air d'avoir dépérit   .... *Elle tente de trouver une odeur particulière*  

ZOYA:   * elle observait les ruines et un long frisson la parcourut. Difficile   de ne pas oublier l'ivresse que cela lui avait procurer de tuer celle   qui avait prit sa place. Tout comme elle n'oublia pas l'excitation et   les images de sa nuit avec Saïd. Oubliant la marque et le lien qui l   unissait a lui éternellement à présent* tu as une autre piste   Sherlock ? Faut bien commencer quelque part  

ALI:   Ce lieu empeste la Noirceur... *gromela-t-il, peu désireux de   s'approcher* Qu'espère-tu trouver ?  

ZOYA:   Tu lui explique Parker ? * dit elle alors qu'elle s'avançait déjà   vers les lieux*  

LISE:   *Lise fait la gueule, parler ne fais pas partie de ses hobbies. Mais   bon. Elle lui doit la vie.* J"ai des raisons de penser qu'Evan Rosier   a partagé son âme en plusieurs parties, enfermées dans des   artefacts. Mais pour etre franche ... je n'ai aucun indice sur les   emplacements ... on pourrait meme passer devant sans savoir que s'en   est un ...  

ALI:   *il grimaça, se retenant de cracher sur le sol, répugné à cette   idée.* Folie... Blasphème... *grogna-t-il en s'assombrissant*  

ZOYA:   C'est comme ça que ce fou furieux est devenu immortel *conclua-t-elle   en entrant dans le semblant de salon* ça pourrait être n'importe   quel truc * soupira-t-elle* mais la logique voudrait que ça soit   rester intact...  

ALI:   Il n'y a rien ici. A part l'odeur du feu et la noirceur.   *commenta-t-il sombrement en restant toujours à l'écart*  

ZOYA:   * elle se tourna vers Ali écartant les bras* on continue la visite   alors  

LISE:   Ali ... On ne peut rien savoir si on ne cherche pas ... *murmure Lise   en se débarassant de quelques morceaux de bois*  

ALI:   *il pinça les lèvres en refusant clairement de s'aventurer plus loin   mais il garda tout de même un oeil sur les deux femmes*  

ZOYA:   * elle haussa un sourcil en le voyant l'attendre là * vraiment ?   *demanda-t-elle avant de rouler des yeux et de ses retourner allant   clairement faire un tour. Plus que l'objet en question elle cherchait   surtout un passage secret oublier. Quelque chose dans le genre...*  

LISE:   *Lise traverse les pièces à la recherche d'une en particulier. Enfin   elle arrive devant ce qui semblait être la chambre d'Evan Rosier.   Elle s'assit sur ce qui reste du lit (ce qu'elle n'aurait probablement   pas fait si elle savait ce que Saïd a fait ...) et laisse tous ses   sens s'agiter. Qu'est-ce que peut bien cacher Rosier dans ce lieu   personnel ?*  

ZOYA:   * elle revint bredouille. Énervée et frustrée elle sent sa gorge se   noué sous la colère. Baguette en main pour avoir tenter de   découvrir quelque chose... Elle était a présent plutôt dans   l'optique de détruire le reste du Manoir*  

ALI:   Contrôle ta colère. *rappela-t-il calmement en lui rappelant sa   marque d'un regard*  

LISE:   *Lise revient vers eux et soupire* S'il y a quelque chose, je ne l'ai   pas ressenti ...  

ALI:   Et maintenant ? *demanda-t-il d'un air doucement désolé*  

ZOYA:   *Elle posa sa main sur sa marque mais au final cela ne l'aida pas.   Saïd était la bas, dans la merde et jusqu'au cou, dans la fosse aux   serpents pendant qu'elle... Elle était ici...a échouer. Sa main   resserra sa marque*  

LISE:   Peut être trouver les autres lieux qu'il fréquente ?  

ALI:   *L'idée était plutôt bonne mais est-ce qu'ils savaient où ceux-ci   se trouvaient ? Il soupira en détournant le regard, un peu amer.*   Saïd aurait pu nous aider. Il le connait bien... *se rappela-t-il   tristement et avec un peu de colère toujours à l'idée que son petit   frère ai dû fréquenter des individus pareil au lieu de ses propres   frères*  

ZOYA:   Saïd...* sa voix se brisa légèrement mais elle eut soudain un   éclair de lucidité. Quittant brusquement les lieux*  

ALI:   Qu'est-ce que...  

ZOYA:   Je sais comment lui parler  

LISE:   *Lise la regarde partir et soupire. Elle était persuadée qu'il y   aurait quelque chose dans le manoir*  

ALI:   *il fronça les sourcils sans comprendre. S'ils avaient eu un moyen de   communiquer pourquoi se servir de la marque ?* Lui parler ? Comment ?  

ZOYA:   * elle se retourna vers Ali* A poudlard... Y a une version de ce qu'il était en 77 me demande pas comment ni   pourquoi je n'en sais rien...  

LISE:   *Oh ? L'autre crétin de Saïd ? Lise n'est pas persuadée qu'il   prendra la question au sérieux. Ce n'est peut être pas plus mal.   Cela évitera qu'il soit impliqué* .... Tant que tu as des réponses.   *Elle en profitera pour récupérer son vieux livre laissé à   Poudlard, il y a forcement des choses sur Evan Rosier dedans*  

ALI:   *il blêmit en comprenant de quoi elle parlait* Non... Pas ça.   *supplia-t-il faiblement*  

LISE:   Poudlard ... *fait soudainement Lise.* Rosier y a passé tant   d'années. Pourquoi pas là bas ? Quelle meilleure cachette que sous   nos yeux, là ou on ne penserait pas à chercher ? Surtout dans un   endroit aussi mystérieux que Pourdlard. Ce ne sont pas les cachettes   qui manquent. *Comme la chambre des secrets. Est ce que quelqu'un   comme Evan aurait pu trouver l'entrée à l'époque ?*  

ZOYA:   * elle observa Ali et sa réaction ignorant les réflexions de Lise   c'était une possibilité mais pour le coup elle y croyait moyennement   et étrangement elle s'inquiétait plutôt pour le grand frère* voir   ton frère de l'époque te fout la trouille ? Va falloir que tu fasse   avec, j'ai pas d'autres pistes et pendant ce temps l'homme que j'aime   est... * elle s'arrêta en se souvenant de la présence de Lise et   reprit en s avançant vers Ali* on s'aime pas et on s'aimera   probablement jamais mais on DOIT bosser ensemble et se faire   confiance. Ali j'ai besoin que tu sois avec moi...  

ALI:   Les choses qu'il y a dans ce château ne sont pas des personnes ! Ce   sont des abominations de la magie, Isfet ! Ils corrompent le cycle de   la vie, le Temps, le Maat ! Ils ne devraient pas exister !   *grogna-t-il sombrement*  

LISE:   *Lise le regarde d'un air perplexe. Quoi qu'il en soit, pour elle son   plan est déjà préparé.* Faites ce que vous voulez mais moi j'y   vais. *Et hop on transplane*  

ZOYA:   * elle soupira en entendant ce mot encore une fois* c'est vrai   *fini-t-elle par lui dire, d'accord sur le principe que ce qui se   passait a poudlard n'aurait pas du se produire* mais j'ai rien   d'autres * clairement à bout*  

ALI:   *il baissa les yeux, luttant avec cette idée. Communiquer avec ces   choses, se servir d'elles, c'était comme blasphémer, faire un pacte   avec le mal. Etait-il prêt à cela ? Il regarda la marque de Zoya, se   concentrant sur Saïd à l'autre bout. Son vrai frère avait besoin   d'eux et pour lui, il s'était dit prêt à tout. Ravalant son   dégoût et sa colère, il finit par prendre la main de Zoya pour la   laisser les enmener*  

LISE:   *Lise se trouve assise sur le sol, dans les toilettes, à l'entrée de   la chambre des secrets. Redressant son capuchon sur la tête, elle   reste perplexe. Le problème étant ... elle ne parle pas   fourchelangue*  

ZOYA:   * elle serra cette main. S'accrochant a ce petit bout d'espoir.   Disparaissant dans un craquement ils réapparurent a la sortie de pré   au lard sur le chemin qui les mènerait au château*  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Alliance par défaut - Part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ville 7 - départ?
» Faut il éteindre son PC ?
» il faut sauver le soldat ryan
» Mon départ à l'arraché mais nécessaire.
» [Recherche] Voici les Bionicle qu'il me faut absolument
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Angleterre-