AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Honeymoon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Honeymoon   Sam 1 Oct - 16:02

https://rpnow.net/rp/rVtD7W6Z/1


Cela faisait une quinzaine de jour que les tourtereaux avaient quitter l'école de Poudlard, décrétant que s'ils devaient vivre dans ce monde, ils vivraient leur existence comme ils l'entendaient et non comme on attendait qu'ils la vivent. Les connaissances d'Amy de la ville de Londres et des alentours leur permettait de s'y retrouver alors que tous deux profitaient de l'accès à leur compte ( certes d'adultes ) pour pouvoir éviter de dormir à la rue, pouvoir s'amuser et manger...Aujourd'hui, dans le metro londonniens, la petite blonde ne tenait plus vraiment en place. Emmenant Sirius découvrir l'un des quartiers préférés de la jeune fille. Le quartier de Camden  

SIRIUS:   Alors qu'est-ce que ça va être cette fois ?  Un grand machin rond   qui tourne, une galerie de tableaux qui bougent pas, une gallerie de   statues qui bougent pas... Qu'y a-t-il d'autre que je doive encore   découvrir de Londres Mademoiselle Loreens ?  

AMY:   Le quartier le plus alternatif de la ville ! *Dit-elle non sans cacher   son enthousiasme* musique, fringue, marché au puce, des tas de   groupes ont foulés ses rues avant d'être connu! Oh et puis y a les   disquaires la-bas ! Et le canal !  

SIRIUS:   *il s'amusa de son enthousiasme mais ne put s'empêcher de froncer les   sourcils* Pourquoi quelqu'un voudrait-il acheter des puces ?   *demanda-t-il et oh bien sûr, il se doutait que ce devait être un   autre de ces termes moldus étranges mais il ne pouvait s'empêcher de   l'embêter ainsi à pointer tout ce qui n'avait aucun sens pour un   respectable et ignorant sorcier comme lui*  

AMY:   *Elle lui pinça doucement le bras pour l'embêter mais aussi le   rappeler à l'ordre, ils étaient ici en toute "discrétion" après   tout.* C'est...Une expression...C'est un marché où tu achète des   trucs qui ont déjà servit...  

SIRIUS:   Oh ! Comme des choses de secondes mains ? *commenta-t-il, pas vraiment   le plus grand partisan de la discrétion* On a de l'argent tu sais...   Et apparemment pas si peu que ça !  

AMY:   Et alors ? Ces objets là ils ont une histoire, un truc, une vie, on   peut trouver des trucs de dingues parfois ! Lève toi, on descend au   prochain arrêt  

SIRIUS:   Oh ! Comme s'ils étaient enchantés ou maudis. *commenta-t-il d'un   air entendu en se relevant* J'préfère quand même mes trucs neufs.  

AMY:   Pas vraiment comme ça...C'est juste qu'ils sont...Unique *Le metro   s'arrêta et elle agrippa la main de Sirius pour l'emmener, se   souvenant que la première fois qu'ils avaient prit le métro   ensemble, il était rester à l'intérieur et ça avait été une   véritable galère de le retrouver.*  

SIRIUS:   *il eu un petit sourire heureux lorsqu'elle lui prit la main comme à   un enfant pour le pas le perdre. Comme quoi ça avait ses avantages de   jouer les idiots. Il la suivit jusqu'à l'extérieur de la station   sans lâcher sa main et même lorsqu'il atteignirent la rue, il ne   chercha pas spécialement à se défaire d'elle. Il observa les   bâtiments étranges et d'une certaines manières, ils ne l'étaient   pas tant que ça. Plusieurs arboraient de grandes enseignes atypique,   surement en rapport avec leurs produits, un peu comme dans toute   galerie marchandes de sorciers, notamment le célébrissime Chemin de   Traverse. * C'est... Coloré. *commenta-t-il simplement faute de   savoir quoi dire d'autre*  

AMY:   C'est le meilleur quartier de la ville tu veux dire...Les Sex Pistols   ont jouer ici... *Sa main serra celle de Sirius dans l'expression de   son excitation* Ca a tellement changer *Ne put-elle s'empêcher de   dire malgré tout. Après tout, elle avait connu ce quartier dans les   années 70 et c'était près de 20 ans qui s'était écouler pour ce   quartier. S'en rappeler lui fit une drôle de sensation, n'osant plus   vraiment marché d'un seul, elle fronça les sourcils. Oubliant ce   pourquoi elle était venu à la base*  

SIRIUS:   *il perçu son changement d'attitude sans vraiment savoir ce qui   l'avait troublé. Pour lui de toute manière, tout était nouveau et   il n'avait pas l'intention de perdre son temps à ressasser le passer.   Il passa un bras sous ses jambes et la porta pour la sortir de sa   petite pause* Et bien ! Moi j'ai envie d'acheter des puces !   *annonça-t-il en s'avançant dans la grande rue au milieu des   nombreux magasins et bâtiments décorés*  

AMY:   *Elle éclata doucement de rire lorsqu'il la ramena à la réalité en   la portant soudainement. Lui attrapant le cou pour ne pas basculer et   tomber* T'es complètement fou, tu vas te perdre si t'avance comme ça  

SIRIUS:   Me perdre ? Mais j'ai la meilleur guide du coin dans les mains ! *se   venta-t-il* Hm ? Qu'est-ce que je sens ? Qu'est-ce que j'entends ? *de   la musique et des odeurs alléchantes de nourriture se mêlant aux   étales et aux plus petites ruelles. Il croisa le regard de la   blonde.* En vrai, je déteste les puces ! Mais un bon hot dog... Miam   miam !  

AMY:   Me regarde pas comme ça, j'ai l'impression que c'est moi que tu veux   manger *Dit-elle en secouant joyeusement les jambes* mais c'est vrai   qu'un hot dog... *La gourmandise de la jeune femme se réveilla   immédiatement lorsqu'elle perçu à son tour les odeurs de   nourriture*  

SIRIUS:   *il eu un petit rire de l'entendre le rejoindre sur son envie de   viande. Suivant son sens du flaire, il les amena alors dans un petit   passage qui se révéla être bien plus grand en réalité. Les   étales de nourritures étaient nombreuses et les odeurs se   mélangeaient dans un ambiance appétissante. Il la reposa au sol pour   lui permettre de mieux voir autour d'elle et de choisir sa proie*  

AMY:   Y a trop de choix *Se plaigna-t-il malgré elle* Sucré...salé...   *Elle se tourna vers Sirius* oh je sais ! Un hamburger ! Saignant !   Avec des frittes ! Oh oh et un milkshake ! A la fraise !  

SIRIUS:   *il rigola en la voyant hésiter et puis enfin trouver son bonheur. Il   la suivit, demandant simplement la même chose histoire de ne pas trop   se casser la tête mais aussi d'être sûr de découvrir exactement ce   qui lui plaisait tant ici.* Alors tu venais souvent ici ?  

AMY:   *Elle prit la commande, bien précise, elle semblait presque savoir   exactement quoi prendre pour elle comme pour Sirius. Esquissant un   sourire.* Amélie adorait ce quartier...Elle achetait presque tout   ici, les meubles, les livres, la musique, les vêtements. Mes   vacances, mes week end, c'est presque exclusivement ici qu'on les   passait *Expliqua-t-elle doucement, se penchant pour payer et   récupérer leur commande* A taaaableeeuh  

SIRIUS:   J'ai cru voir des tables part là prêt du... euh... Très gros cheval   en cuivre. *commenta-t-il amusé*  

AMY:   T'es sur que c'est un cheval ? *Dit-elle en observant la statue, pas   certaine de l'avoir déjà vue avant. Elle le suivit, jusqu'à la   table, déposant leur repas sur la table, elle s'y installa. Et bien   que la logique voulait qu'on commence par le plat plutôt que le   dessert, Amy sirota directement son milkshake*  

SIRIUS:   Ou une mystique créature moldue... *se moqua-t-il doucement en   l'imitant, sirottant le milkshake sans s'empêcher d'observer les   alentours*  

AMY:   Tu sais ce qu'on peut trouver ici... *Dit-elle avec un petit sourire   taquin*  

SIRIUS:   Hm ? Des euhh... *il chercha dans sa mémoire ce qu'elle avait pu lui   dire plus tôt* des habits... de la musique... des meubles, des...   discothèques... ?  

AMY:   Des tatoueurs... *Son sourire s'élargit doucement, attendant de voir   l'effet de son annonce dans l'esprit du Gryffondor*  

SIRIUS:   *ses yeux s'agrandirent lentement, il dû lutter pour avaler sa   gorgée de milkshake à la fraise* Sérieux ?! J'veux dire... Est-ce   que... Est-ce que tu veux... qu'on... *il se sentit rougir à cette   idée et pourtant si excité qu'il avait du mal à cacher son   entousiasme*  

AMY:   *Elle acquiesça en jouant avec la paille de son milkshake* Ce serait   une garantie, pour se rappeler, peu importe ce qui se passe dans le   futur, il suffira de regarder ce tatouage pour se dire...Ce jour   là...J'ai été vraiment heureux  

SIRIUS:   *il fut amusé par la poésie de ses paroles* N'importe quel jour   passé avec toi sera un jour où je serais vraiment heureux.   *remarqua-t-il en haussant les épaules, ne se rendant pas compte que   ses paroles pouvaient sonner plus mielleuse encore que celles d'Amy.*  

AMY:   *Elle rougit, détournant les yeux vers son hamburger, elle attrapa   une fritte qu'elle mangea* Alors ça te le rappellera...Tu pourrais   faire...Un fennec *Dit-elle en souriant soudainement, retrouvant assez   de contenance pour reposer ses yeux sur lui*  

SIRIUS:   Comme tes fennecs ? *remarqua-t-il sans vraiment saisir le sens de   cette image en dehors de cela*  

AMY:   Entre autre oui *Dit-elle en penchant doucement la tête* Tu serais   obliger de penser à moi en le regardant  

SIRIUS:   Pourquoi ne pas simplement marquer ton nom ? *se moqua-t-il doucement   devant sa possessivité*  

AMY:   C'est trop direct...C'est plus drôle quand les gens se posent des   questions et se disent "mmmh pourquoi ?" *Elle se pencha sur le table,   simplement pour lui voler un baiser* Dis-toi que ça ajoutera à ton   capital mystère et que moi...Moi je serai ce que ça voudra dire  

SIRIUS:   Mon capital mystère... *il rigola* ça me plait bien... Et toi ?   Qu'est-ce que tu ferais ?  

AMY:   *Elle haussa doucement les épaules* Je n'en sais trop rien...Les   armoiries de ta maison pourrait probablement signer mon arrêt de mort   *Plaisanta-t-elle doucement* C'est quoi ton animal préféré ?   *Demanda-t-elle simplement* Je ferai ça...On sera raccord  

SIRIUS:   *il ouvrit la bouche mais la referma rapidement se demandant soudain   si il avait le droit de le dire. Non pas que son animal préféré   soit une information particulièrement intéressante, mais elle   trahissait aussi sa seconde nature, sa forme d'animagus, un secret de   maraudeurs. Queudver, Patmol, Lunard et Cornedrue. Il ne se voyait pas   cacher quoi que ce soit à Amy et pourtant, il sentait aussi que ce   secret là ne lui appartenait pas.* Je... J'aime... Les euhm... Les   chiens. Les chiens noirs ? *avoua-t-il d'un air presque coupable*  

AMY:   *Elle rit doucement en voyant son air* c'est vrai que t'a l'air d'un   sale cabot quand tu t'y met *se moqua-t-elle en croquant sans retenue   dans son hamburger* quel genre de chien ?  

SIRIUS:   *il pinça doucement les lèvres, non pas parce qu'il était vexé   mais parce qu'elle avait terriblement raison sans le savoir. Il savait   qu'il ne devrait pas, qu'il ferais mieux de changer de sujet au lieu   de s'embourber mais lui mentir était impossible tout comme lui   résister* Ehm une genre de... Berger Allemand ? Mais euh... plus   grand ? Presque comme un loup... Je sais pas j'ai jamais vraiment   su... Euh je... J'suis un peu nul avec les histoires de race.  

AMY:   *Elle sourit de plus belle en l'écoutant* Comme un loup... Comme le   *Elle sembla perdre son sourire alors que son esprit l'emmena à cette   nuit dans la forêt interdite. ses yeux se perdant dans le vide, elle   chassa ce souvenir de sa tête, baissant les yeux* mange, ça va être   froid sinon *dit-elle doucement*  

SIRIUS:   Comme le ? *il fut surprit de la voir soudain changer d'attitude.   Instinctivement il vint prendre sa main pour la pousser a ne pas fuir   son regard* Amy qu'y a-t-il ?  

AMY:   Ri-rien *Tenta-t-elle malgré tout mais elle serrait déjà si fort sa   main qu'elle savait qu'elle ne pouvait pas vraiment se cacher, encore   moins à lui* je repensais à ce soir là...Dans la forêt...Désolé.  

SIRIUS:   *Ce soir là ? Il sentit ses joues rougir de colère et la honte de   n'avoir su donner une bonne leçon à ce monstre de Serpentard se   mêla au cocktail d'émotion* J'aurais dû le tuer. * laissa-t-il   échapper amèrement. Cela paraissait extrème mais pour lui si cela   pouvait permettre à Amy d'être soulagée et de pouvoir mettre cela   derrière elle, ça valait le coup.*  

AMY:   Non *Souffla-t-elle, entremêlant ses doigts au sien* on serait pas   ici sinon...  

SIRIUS:   *il baissa les yeux, honteux* Je suis désolé je... J'aurais dû   rester avec toi je... Je t'ai vu y aller et je... Je suis resté avec   James...  

AMY:   Non... *Elle secoua la tête* j'aurai pas aimé que tu me vois *Elle   rougit, honteuse, baissant les yeux* j'étais pas...  

SIRIUS:   *il serra un peu plus sa main* Ce n'était pas ta faute Amy. Ce type   est un malade, un fou furieux. Je ne comprends même pas comment il   n'a pas déjà été renvoyé de Poudlard, ou envoyé a Azkaban. Je ne   veux même pas savoir... Ce qu'il est devenu aujourd'hui. C'est un   monstre.  

AMY:   *Elle acquiesça doucement, ne sachant pas vraiment quoi ajouter.   Esquissant un sourire, elle se perdit une seconde ou deux dans ses   yeux, rougissant un peu*  

SIRIUS:   *il ne comprit pas tout de suite qu'il était parvenue à la rassurer   mais en croisant son regard il en oublia instantannément cette   histoire. Il s'approcha comme attiré par une étrange gravité   jusqu'a finalement capturer ses lèvres avec douceur* Comment j'ai   pu... Passer à côté de ça toutes ces années... *soupira-t-il en   l'embrassant un peu plus avidement*  

AMY:   *Elle se laissa doucement faire, appréciant l'instant présent et son   coeur qui battait la chamade. Ne pouvant s'empêcher de sourire en   l'embrassant, elle alla jusqu'à glousser légèrement* ça va   vraiment être froid  

SIRIUS:   *il ne lâcha pas ses lèvres pour autant continuant de l'embrasser   sans s'en lasser* On pourra les réchauffer plus tard...  

AMY:   *Plus il l'embrassait et plus elle semblait en redemander. Elle   s'éloigna, simplement pour changer de place et ne plus avoir la table   entre eux* Les frittes réchauffer c'est pas bon  

SIRIUS:   J'men fiche j'ai pas faim. *souffla-t-il entre ses lèvres en   souriant, glissant ses mains sur ses hanches pour la rapprocher un peu   plus*  

AMY:   C'est pas vrai *Laissa-t-elle échapper bien qu'elle chercha à   nouveau le contact de ses lèvres, son dos se cambrant au contact de   ses mains. Ses joues s'enflammèrent alors qu'elle se rappelait qu'ils   étaient loin d'être que tous les deux* Y a des gens qui nous   regarde...  

SIRIUS:   *il dû se faire violence pour s'éloigner d'elle, les joues rougies   et le souffle court. Il eu une petite moue embarassée et se passa une   main dans les cheveux pour se redonner un peu de contenance. Il   s'éclaircit la gorge.* T'as raison...  

AMY:   J'ai toujours raison *précisa-t-elle avec une petite moue, elle   observa la nourriture qu'ils avaient au final à peine touché.   S'éloignant de la table pour demander de quoi les emporter, elle   revint, empactant le tout, en dehors des milkshake, prenant le sien   pour en boire une nouvelle longue gorgée sucrée qui avait au moins   le mérite de refroidir un peu ses ardeurs* T'es prêt ?  

SIRIUS:   *il haussa les épaules en acquiesçant, prenant son propre milkshake   sans vraiment savoir ce qu'elle avait prévu mais il était de toute   façon toujours prêt à la suivre dans ses aventures*  

AMY:   *Elle lui sourit, prenant les devants, elle savait parfaitement où se   rendre. Passant de ruelle en ruelle, elle semblait s'éloigner de la   partie plus populaire pour rejoindre une partie moins exposée, moins   connue du grand publique, jusqu'à se retrouver devant une toute   petite devanture. A l'extérieur était exposé des dessins alors   qu'un néon violet laissait lire le nom du salon. Loin d'avoir oublier   ce projet de tatouage*  

SIRIUS:   *il observa les alentours et la devanture du salon de tatouage. Ce   qu'il remarqua en premier était que les dessins exposés ne   bougeaient pas, comme ils avaient pu en discuter au château. Il   pouvait aussi entendre le grésillement étrange d'une machine et un   certain trac l'envahit alors qu'il jeta un coup d'oeil à Amy, bien   déterminée*  

AMY:   Bouge pas *Elle lui vola un baiser, entrant dans le salon le temps de   discuter, elle avait vécu dans le quartier, connaissait même ce   tatoueur pour parce qu'il avait été celui d'Amélie pendant de   longues années. Il avait voulu à une époque lui faire un tatouage   et si elle ne s'était pas retrouvé ici, cela se serait concrétiser   l'été même mais maintenant. Les choses étaient différente. Elle   discuta, plusieurs minutes expliquant les deux projets avant de   ressortir du salon pour rejoindre Sirius* On revient dans quatre   heures... *Fit-elle, enthousiaste, lui tendant la main*  

SIRIUS:   Quatre heures ? Pourquoi ? *demanda-t-il interloqué*  

AMY:   Le temps qu'il dessine *Expliqua-t-elle amusée par sa question tant   cela lui semblait logique. Glissant sa main dans la sienne, elle   l'emmena à nouveau à travers les ruelles*  

SIRIUS:   Oh... *cela lui sembla logique mais n'étant jamais été dans un   salon de tatouage, il n'était simplement pas très familier avec la   dynamique. Il la suivit, guidé par sa main sans se demander ce   qu'elle avait prévu ensuite, lui faisant simplement confiance et   profitant de sa présence et de son enthousiasme*  

AMY:   *Elle retourna là où il y avait un  peu plus de monde, entrant dans   une boutique où leur arrivé fut annoncé par une clochette. Devant   eux, des tas de CD était ranger alors qu'en fond se jouait un album   des Ramones* ma deuxième maison *commenta-t-elle dans un murmure. Le   propriétaire des lieux était revenu de l'arrière boutique pour   venir voir les nouveaux clients et il se figea de surprise en   observant un visage, qu'effectivement, il connaissait très bien.   Troublé, il savait que cela ne pouvait être l'adolescente qu'il   avait connu, il salua le couple, fronçant malgré tout les sourcils   sans pouvoir s'empêcher de se poser des questions*  

SIRIUS:   *il observa toutes les pochettes d'albums et d'artistes qu'il ne   connaissait pas. Il n'était de toute manière pas très calé en   musique, même du côté du monde magique.* Donc ça c'est... Les   trucs qui tournent et qui font de la musique. *tenta-t-il de se   rappeler en pointant un gros disque noir accroché au mur*  

AMY:   *Elle ne put s'empêcher de sourire au disquaire en éloignant   doucement Sirius des oreilles indiscrète* Oui...Et y a les compact   disc maintenant *dit-elle en désignant les boitiers, plus petit,   ranger sur des étales par ordres alphabétiques des artistes* y a   plein de groupe que je connais pas *remarqua-t-elle malgré tout, un   peu boudeuse,*  

SIRIUS:   Vraiment ? *demanda-t-il un peu incrédule. Pour lui Amy semblait   avoir une connaissance sans limite sur le monde moldu mais aussi celui   de la musique, toujours a lui parler de groupes dont il n'avait jamais   entendu parler, faire référence a des chansons qu'il ne connaissait   pas...* Ben au moins t'en connaitra toujours plus que moi. *la   rassura-t-il en rigolant doucement. Il observa tout les disques en   sachant que la plupart contenait même plusieurs chansons. Le magasin   était petit et pourtant il y avait tellement de disques. Cela   parraissait gigantesque. *  

AMY:   Moui *Comme si c'était qu'une maigre consolation d'avoir manquer tant   d'année d'évolution musicale. Elle s'approcha de la première   rangée, faisant basculer les disques des groupes qu'elle ne   connaissait pas, juste pour le plaisir de découvrir leur pochette,   leur nom, le titre de leurs chansons*  

SIRIUS:   *Il l'observa étudier les disques avec un sourire, avant de se rendre   compte d'une chose et de lui donner un petit coup de coude.* Hey ! Tu   penses que les tiens y sont ? *demanda-t-il avec un grand sourire   excité*  

AMY:   Quoi ? Non... *Répondit-elle bien qu'elle ne pouvait s'empêcher de   sourire d'excitation à cette idée* tu crois ? *murmura-t-elle comme   si c'était un secret.*  

SIRIUS:   *il rigola doucement* Hey... T'as du talent... Des fans... ! C'est   obligé !  

AMY:   *Elle gloussa en rougissant à cette idée, ne pouvant malgré tout   bifurqué au rayonnage où elle devrait probablement se trouver* C'est   bizarre un peu non ?  

SIRIUS:   Pas tant que ça... On est dans le futuuuure... *lui rappela-t-elle   avec excitation et pour une fois cela sonnait réellement comme une   aventure incroyable à ses oreilles plutôt qu'un cauchemar*  

AMY:   T'imagine si je m'étais mise à faire juste de la pop...Ou pire...   *Elle n'était pas certaine de vouloir savoir ce qu'était devenu sa   musique avec le temps, connaissant bien trop d'exemple de   désastre...*  

SIRIUS:   *il rigola a cette idée. Pour lui chaque musique avait son attrait et   il n'était pas assez connaisseur pour critiquer.* Des comptines pour   enfant ? *nargua-t-il pour la rejoindre dans son imagination*  

AMY:   *Elle frissonna avec horreur avant de se souvenir qu'une Amy avait   probablement du en chanter pour une petite Camille*  

SIRIUS:   *il ricanna* C'est sûr que ça fait un grand changement de   registre...  

AMY:   *Elle commença à fouiller les différentes boites de CD, un peu   nerveuse à l'idée de ce qu'elle allait découvrir.*  

SIRIUS:   *il la laissa chercher, trop perdu dans tout ces disques* Alors ?  

AMY:   *Elle releva un premier boitier, un peu fébrile, terriblement   curieuse et nerveuse. Elle regarda la couverture du CD en premier, la   cachant à Sirius juste pour le taquiner mais aussi, puérilement,   pour s'assurer qu'elle n'aurait pas trop honte*  

SIRIUS:   *Il écarquilla les yeux en la voyant en sortir un du reste,   incrédule* Non... Sérieux ??!! *il éclata de rire, tout exciter*   Laisse-moi voir ! Viens on l'achète !  

AMY:   Naaan *Dit-elle en éloignant le CD le plus possible de lui alors   qu'elle éclatait de rire à son tour*  

SIRIUS:   Hey !!! Laisse-moi voiiiir ! C'est moi qu'y ai eu l'idée ! Aller Amy   ! *se plaignit-il puérilement en la poursuivant dans les rayons*  

AMY:   *Elle tenta de le fuir, tout en faisant attention aux restes des   rayons * Je suis même pas habillée sur la photo *dit-elle en   rougissant sans vraiment se rendre compte qu'elle parlait à la   première personne alors qu'elle ne le devrait pas et surtout, qu'elle   balançait cette info à Sirius*  

SIRIUS:   QUOI ?!!! *il cru s'étouffer sur sa salive de surprise* M-mais...   Ehhh.... Pourquoi ??!!  

AMY:   J'en sais rien *Dit-elle à la fois amusée et un peu effrayée par sa   réaction. Elle garda le CD contre elle* On voit pas beaucoup   mais...Je veux pas.... *Elle se mit à rougir* C'est pas comme ça que   tu *Elle savait pas vraiment quel mot employé pour s'exprimer en cet   instant* Enfin, si tu dois voir ça...C'est pas sur la pochette d'un   cd...Ce sera *Elle observa ses chaussures* en vrai  

SIRIUS:   *son visage s'enflamma à cette idée et il se figea sur place. Oui   bien sûr, c'était prévu mais l'idée n'en restait pas moins   intimidante et terrifiante quelque part* D-d'accord je... Je   regarderais pas. *abandonna-t-il en se frottant la tête, embarrassé*  

AMY:   *Elle lui tourna le dos, plaquant le CD contre elle, elle se dirigea   vers la caisse, réglant l'achat.* Ca empêche pas de l'écouter   *Expliqua-t-elle à Sirius sans vraiment oser reposer ses yeux sur   lui*  

SIRIUS:   Hm hm. *répondit-il timidement, son cerveau tout chamboulé par   toutes ces informations et son coeur tout affolé lui aussi*  

AMY:   *Elle prit le sac, devant l'air encore incrédule du disquaire qui   n'osa faire aucun commentaire, laissant le duo partir en lui laissant   une étrange et intense sensation bizarre. Amy continua de marcher,   silencieuse, emmenant Sirius sans trop savoir où, elle s'arrêtant au   bout d'une longue marche devant le canal qui traversait Camdentown*  

SIRIUS:   *il resta silencieux lui aussi, ne sachant pas trop quoi dire ou même   penser en la suivant. Non pas parce qu'il était choqué mais son   esprit était simplement noyé dans un bourdonnement qu'il n'arrivait   pas à faire taire ou à discerner. Il sentait ses joues rougir et son   coeur battre à la chamade sans parvenir à se calmer et il n'osa pas   vraiment la regarder lorsqu'elle s'arrêta devant le canal*  

AMY:   * elle s'installa au bord posant son sac avec le cd a côté d'elle.   Le silence l'a rendit mal a l'aise et elle releva enfin les yeux vers   lui* Siri * l'appellait elle* tu boude ?  

SIRIUS:   *il tenta de retrouver un peu de constance et s'éclaircit la gorge*   Euh non euh je... J'me disais juste que... J'me sens... Stressé.   *avoua-t-il finalement l'air un peu coupable* J'me sens pas aussi   stressé... avec les filles... n-normalement. *il inspira pour essayer   de chasser ce sentiment étrange et essuya la paume de ses mains sur   son pantalon avant de s'asseoir à côté d'elle* Pardon c'est   stupide. J'devrais pas être stressé, t'es stressée toi ?  

AMY:   Tu m'as toujours rendu nerveuse *dit-elle en souriant en fixant   l'autre rive* Je suis morte de trouille tout le temps...Mais pas le   truc désagréable qui te donne envie de fuir *Elle approcha sa main   de la sienne, juste pour le sentir près d'elle* C'est   plutôt...Comme...Vouloir faire un piquer avec un balais *tenta-t-elle   d'expliquer* T'en a vraiment envie, tu sais que c'est dangereux mais   ça t'attire, tu peux pas t'empêcher d'y penser ou quand tu le fais,   a un moment ou un autre il y a toujours un truc qui t'y fera penser.   Alors t'es juste là, à regarder le vide sous tes pieds, et à te   dire...Je me lance ? Ou je me lance pas ?  

SIRIUS:   *il l'écouta en la fixant, soulagé de ne pas être seul mais aussi   qu'elle arrive a trouver les mots pour expliquer ce qu'il ressentait*   Oui... Quelque chose comme ça... *murmura-t-il en rougissant, sentant   toujours son coeur battre violemment dans sa poitrine* J'me lance ? Ou   j'me lance pas ? *répéta-t-il pour mieux comprendre ce sentiment   étrange. Il n'avait jamais hésité avec une autre, ce n'en était   qu'une de plus, qu'un petit saut au dessus d'un court d'eau mais là,   il avait l'impression de se retrouver au dessus d'une cascade, le   grand saut, quelque chose qui le remplissait d'adrénaline et dont il   avait envie plus que tout le reste mais aussi quelque chose   d'absolument terrifiant qui le tétanisait.* La maison des braves....   Tu parles... Regarde-moi je tremble... *se moqua-t-il de lui même en   observant ses mains moites. Allons bon Sirius Black ! On ne te connait   pas si peu dégourdit !*  

AMY:   C'est le milkshake...Trop de sucre, t'es pas habitué *taquina-t-elle   doucement en posant sa tête sur son épaule, serrant sa main   tremblante dans la sienne. Bien qu'elle semblait sereine, à   l'intérieur c'était tout autre chose* Tu tremble mais...T'es   toujours là *lui fit-elle remarqué*  

SIRIUS:   *il vint prendre son visage pour le guider jusqu'à lui et l'embrasser   doucement* Où d'autres pourrais-je être ?  

AMY:   *Elle se pinça les lèvres après son baiser, les humectant doucement   dans un tic nerveux* Loin de ce qui te fait peur *murmura-t-elle   doucement*  

SIRIUS:   Loin de toi ? *il plongea son regard dans ses yeux bleus. Il pouvait   sentir l'angoisse lui donner envie de fuir mais ces yeux... Il ne   supporterait pas de ne pas pouvoir les voir.* Tu es la seule chose...   Que je n'ai jamais su fuir.  

AMY:   *Elle rougit sans pourtant pouvoir détacher son regard du sien. Se   sentant particulièrement vulnérable, comme à chaque fois avec lui.*   Je ne t'en ai jamais laisser l'occasion  

SIRIUS:   *il carressa ses long cheveux blonds d'un geste tendre et timide*   Qu'ai-je donc fait pour te mériter Amy Loreens. Je suis le pire des   imbéciles.  

AMY:   T'as rien mérité du tout *Dit-elle en glissant le bout de son nez   contre le sien* C'est moi qui te voulait...  

SIRIUS:   *il rigola doucement* Alors je n'ai pas mon mot a dire ?  

AMY:   *Elle secoua doucement la tête* Nop *Dit-elle en lui volant un petit   bisou* Sauf si c'est pour me dire que tu m'aimes  

SIRIUS:   *il lui sourit, complètement charmé* Je t'aime, Amy Loreens. Je   t'aime.  

AMY:   *Elle l'embrassa, encore et encore, laissant échapper un rire entre   deux baiser, ne cessant jamais de sourire, lui répétant à plusieurs   reprise "encore". L'embrassant entre chaque mot, chaque déclaration,   jusqu'à finir par s'empêcher l'un et l'autre de prononcer le moindre   mot*  

SIRIUS:   Je taime... Je t'aime... *lui répéta-t-il en riant joyeusement,   impressionné par la facilité avec laquelle ces mots coulaient dans   sa bouche alors qu'il avait été si longtemps terrifié de lui dire   ces mots. Ils semblaient avoir trouvé leur place dans sa bouche,   comme une évidence, toute comme ses lèvres contre les siennes.* Je   t'aime mais si tu continues comme ça j'vais pas pouvoir continuer à   te le dire. *remarqua-t-il en luttant pour retrouver assez d'espace   pour parler*  

AMY:   C'est pas grave *Murmura-t-elle presque contre sa bouche. L'embrassant   de plus belle, elle posa sa main sur sa joue, l'incitant juste à   poursuivre. Loin de s'en lasser, c'était tout le contraire, commencer   était bien plus facile que de s'arrêter et pour l'heure, elle   voulait juste en profiter. *  

SIRIUS:   *il l'embrassa encore et encore, abandonnant les mots pour la chaleur   de ses lèvres, glissant ses mains autour d'elle pour la serrer un peu   plus contre lui et l'embrasser à en perdre haleine, éteignant   complètement son cerveau pour la laisser l'emporter loin de la peur   et loin des doutes.*  

AMY:   *Sa main glissa de sa joue jusqu'à son torse, s'accrochant à sa   chemise, elle pouvait sentir son coeur battre sous sa main, ou   était-ce le sien qui battait si fort qu'elle le sentait jusqu'au bout   de ses doigts ? Elle s'approcha, pour toujours plus de contact,   jusqu'à ce qu'elle entende quelque chose tomber à l'eau, ce qui   attira son attention. * Merde les hamburger...  

SIRIUS:   *il vint accompagner sa main sur son torse et la serra doucement sans   se résoudre à quitter ses lèvres. Il n'entendit même pas leur   nourriture tomber à l'eau et ne le remarqua que lorsque Amy le   pointa.* Mince désolé... *s'excusa-t-il en se sentant soudain bête   de se laisser autant emporter*  

AMY:   *elle haussa doucement les épaules en rigolant* c'est pas grave *   elle humecta ses lèvres. Encore capable de sentir le gout des siennes   et leur chaleur. Se relevant en gardant sa main dans la sienne* on a   tatouage a faire * lui rappela t elle*  

SIRIUS:   *il acquiesça timidement en baissant les yeux, essayant de se calmer   un peu et de retrouver la bonne attitude*  

AMY:   * elle lui vola un baiser avant de se remettre en route.* tu sais que   celui la il partira pas * lui rappela t elle doucement*  

SIRIUS:   *il la suivit et releva les yeux à sa remarque* Oui enfin je peux   quand même... Je peux quand même le cacher avec un sort.   *remarqua-t-il*  

AMY:   C'est de la triche ça *bouda t elle* j'en cache aucun moi  

SIRIUS:   B-ben... C'est juste que... C'est juste que... *il détourna le   regard, embarrassé* J'suis pas habitué à avoir quelque chose   marqué sur ma peau. De visible j'veux dire... Et si...  

AMY:   T'es pas obligé de le faire a un endroit particulièrement visible   *Remarqua-t-elle* Mais *elle s'arrêta, lui faisant face, plantant ses   yeux dans les siens* je sais que c'est pas anodin, ça marque ta peau,   à vie. Les moldus ne font pas ça à la légère, enfin si, certain   oui, mais ils ont aucun moyen de tricher ensuite alors...Je veux pas   que tu le fasse si t'en es pas certain ou que t'en ai pas vraiment   envie. Rien ne t'oblige à l'exhiber mais si tu le regarde un jour et   que tu le cache à ta vue à toi, c'est... *Elle trouva pas les mots*   complètement con *fut la seule chose qu'elle trouva à dire sur le   moment même si ça n'exprimait pas vraiment ce qu'elle ressentait à   ce sujet*  

SIRIUS:   *il l'écouta en sentant son coeur battre à la chamade et lorsqu'elle   trouva sa conclusion, lui lui vola ses mots grossiers par un baiser.   Il l'embrassant en sentant et en sachant que c'était la seule chose   qu'il voulait faire à cet instant, rester avec elle, l'aimer et   pourtant il pouvait se sentir douter et angoisser. Pas à propos   d'aujourd'hui, pas même de demain, mais de l'avenir. Il plongea son   regard gris dans le sien.* Je ne sais pas ce qui est le plus idiot...   D'avoir peur que tu ne m'aimeras pas pour toujours... Ou d'avoir peur   que tu m'aimes pour toujours. *souffla-t-il honteux et vulnérable* Je   le veux... Je veux pouvoir te faire cette promesse de t'aimer et   d'être là pour toi comme une marque sur ma peau qui ne s'en ira   pas... mais et si je n'en suis pas capable ? Et si je ne peux pas te   promettre l'éternité ?  

AMY:   *Elle rougit doucement, sur la pointe de ses pieds pour l'embrasser   une nouvelle fois et chasser le trouble qu'il avait insinuer en elle   avec ses mots. S'accrochant à sa chemise, ses lèvres contres les   siennes, les yeux clos, elle les garder fermé lorsqu'elle souffla   quelques mots contre sa bouche* Je t'aime depuis un millier d'année   et je t'aimerais un millier de plus *ouvrant ses yeux pour croiser son   regard malgré ses jours enflammées, elle lui sourit doucement*  

SIRIUS:   Je sais... *soupira-t-il avant de croiser son regard bleu sans se   sentir pourtant rassuré* Je te fais confiance. C'est à moi... Que je   ne fais pas confiance. *avoua-t-il en détournant le regard*  

AMY:   *Elle murmura, tirant légèrement sur sa chemise pour réclamer un   autre baiser* Moi...Je te fais confiance... *Et elle l'avait toujours   fait.*  

SIRIUS:   *il releva les yeux en l'entendant le rassurer et le tirer vers elle,   venant l'embrasser tendrement en glissant ses doigts dans ses cheveux   blonds.* Je suis désolé... Je suis désolé pour tout le mal que je   t'ai fais... Et tout le mal que je te ferais... Je suis un idiot. *il   l'embrassa sur le front avant de s'éloigner un peu pour la regarder*   Ce tatouage... Je veux qu'il signifie quelque chose, je ne veux pas   qu'il soit un mensonge, je... Je ne peux pas. Je ne peux pas te   laisser faire ça. Je ne peux pas te mentir.  

AMY:   *Elle garda sa main accrocha à sa chemise même lorsqu'il s'éloigna   un peu d'elle pour la regarder. Son coeur cognait dans sa poitrine,   effrayer à l'idée qu'il échappe et dans ses yeux, la peur pouvait   déjà se lire alors que ses doigts se crispaient sur l'étoffe de   tissus* D'accord *Dit-elle d'une voix plus tremblante, loin de   comprendre que Sirius tentait de lui dire autre chose* C'est pas   grave, on est pas obligé... *Elle releva les yeux vers lui* Tu veux   rentrer ?  *demanda-t-elle soudainement fébrile*  

SIRIUS:   *il sentit son coeur se serrer en sachant qu'il lui faisait renoncer   à un projet qui lui tenait à coeur. Il lui prit la main et la fixa   avec tristesse.* Oui. *souffla-t-il faiblement comme si cette simple   idée l'avait dépossédé de tout son oxygène. Pourtant il la serra   un peu plus et prit son courage à deux mains, il la tira un peu a   l'écart des regards et la prit dans ses bras en embrassant ses   cheveux.* Je veux te montrer quelque chose. *murmura-t-il avant de   transplanner avec elle. Ils réapparurent alors devant les bâtiments   du 11 et du 13 Square Grimmauld.*  

AMY:   *Elle se senti défaillir dans ses bras, tremblant légèrement alors   qu'elle posa sa tête contre son torse pour écouter son coeur battre   et rejoindre la chamade du sien. Elle n'eut pas le temps de répondre   qu'elle senti les effets du transplanage et lorsqu'ils réapparurent,   Amy était encore fortement accroché à lui, attendant un peu que les   effets s'estompent pour se détacher de lui.* On est où ?  

SIRIUS:   Chez... mes parents. *s'étrangla-t-il en tentant de contenir ses   émotions, l'angoisse, la colère, la honte et cet inévitable envie   de prendre ses jambes à son cou et de fuir sans se retourner* C'est   là où j'ai grandi... *avoua-t-il la gorge serrée*  

AMY:   *Elle fixait les lieux, la rue, c'était loin d'être ce qu'elle   s'était toujours imaginer en réalité.* C'est...Triste *Ne put-elle   s'empêcher, baissant les yeux un peu honteuse* pardon  

SIRIUS:   *il aurait voulu pouvoir en dire de même et baisser les yeux mais il   ne parvint pas à détâcher ses yeux du bâtiment invisible* J'ai   toujours détesté cet endroit... Si glauque... Etouffant. Et j'étais   sensé être fier... Fier de vivre ici, fier d'être un Black. J'ai   essayé... Mais quand je suis allé à Poudlard je me suis rendu   compte que ce n'était pas juste moi. Qu'il y avait tellement mieux   que cet endroit, que cette vie, que d'être un Black. Chaque été je   revenais ici comme si j'allais en prison pour trois mois. Et puis j'me   suis enfuis. J'me suis enfuis et je fuis encore... Et je fuierais   toute ma vie parce que je serais toujours un Black.  

AMY:   Je trouve pas que tu ai l'air de fuir Sirius...  

SIRIUS:   *il baissa les yeux vers elle, quittant enfin ce lieu du regard mais   le gardant encore dans son esprit et son expression angoissée* Je ne   sais pas qui je suis... Je ne sais pas qui je deviendrais... Et à   chaque fois que j'y pense la seule chose dont je suis ŝûr... C'est   ça. D'où je viens. Mon nom, ma famille... C'est pas... Juste une   histoire pour ma réputation de bad boy, c'est la vérité. Et je ne   pourrais jamais en changer.  

AMY:   *Elle ne  supportait pas de le voir ainsi. Posant sa main sur son   visage, elle cherchait à ce qu'il la regarde* Je pourrai jamais le   comprendre *Dit elle en s'en excusant dans le timbre de sa voix* Ce   n'est pas vraiment comme si je venais d'une illustre famille *Elle   sourit doucement* Ni même si j'en ai vraiment une *Remarqua-t-elle   avec tristesse.* Oui, tu as un nom, et toute les choses que ça   implique dans ce monde là mais...C'est très loin d'être la seule   chose qui te définis. Tu pourra jamais changer ton passé, ni tes   racines, tout comme je pourrai jamais ramener mon   père...C'est...Comme ça... *Posa son front contre lui, juste pour   cacher les larmes qui lui montaient aux yeux* Tu pourras pas changer   ton nom mais tu as le pouvoir de ne pas faire la même chose que tes   parents...D'être un autre Black...Une version amélioré ? *elle   gloussa légèrement, se moquant d'elle-même alors que ses yeux   observait la main de Sirius, y glissant ses doigts doucement* Et puis   ici...Est-ce que ça à encore son importance ? Cette maison   appartient à un autre Black, un autre Sirius, qui n'est pas toi...Qui   n'a pas fuit Poudlard avec une Amy, qui n'a pas passer ces deux   dernières semaines à se goinfrer, à se promener, à rigoler, à   visiter, à parler et qui  n'a pas failli se retrouver avec un Fennec   tatouer quelque part sur le corps  

SIRIUS:   *il eu un petit sourire en l'écoutant le défendre. Sa fan number one   et bien plus encore. Elle semblait si dévouée et amoureuse alors   qu'elle ne le connaissait même pas entièrement. Coureur de jupons et   prince de Gryffondor n'était qu'une farce, un rêve d'ado à côté   de la dur et cruelle réalité. Son nom, son enfance était comme une   marque indélébile sur sa vie et une autre marque n'y changerait   rien, même la date du jour où il avait tout quitté.* Et toi avec un   chien noir... *ajouta-t-il d'un ton si dégoûté qu'on oublierait   qu'il avait qualifié cela de son animal préféré. Mais ce n'était   pas que cela. Cette image, c'était lui, et l'aposer sur le corps   d'Amy comme si c'était là une preuve d'amour l'emplissait de   dégoût. Etre avec lui, c'était loin d'être un cadeau.*  

AMY:   *Elle se crispa en écoutant son dégout. Serrant sa main de ses   petits doigts* Tu veux me faire du mal ? *Demanda-t-elle doucement*  

SIRIUS:   *il se crispa de tristesse à sa question* C'est la dernière chose   que je veux faire... Et pourtant... *il détourna le regard, coupable*   On peut se goinfrer... On peut se promener, rigoler, visiter,   parler... s'aimer... Mais au final... *il releva les yeux vers les   bâtiments en déglutissant les mots se coinçant dans sa gorge. Il   soupira.* Laisse tomber... Allons-nous en. *proposa-t-il en se   détournant de la rue*  

AMY:   Non *Dit-elle sans bouger et sans lacher sa main* Tu comprends pas   *Elle releva les yeux vers lui* Je ne te demande pas si tu me feras du   mal...Je te demande si tu veux m'en faire... *Insistant sur la notion   de vouloir* Parce que c'est probablement ce que ta famille   voudrait...Me faire du mal, intentionnellement, comme on a fait du mal   à mon père *Elle serra sa petite main* Tu me blesseras, tu l'as   déjà fait et moi aussi je l'ai déjà fait, c'est comme ça, on y   peut rien...Mais je n'ai jamais voulu te faire mal parce que t'étais   un Black et je...Même si tu l'as dis...Je sais que tu n'as jamais   voulu me faire mal parce que je suis une... *mais ce mot resta coincé   dans sa gorge* Tu crois qu'il y a quelque chose de sombre en toi à   cause de ce nom...C'est peut-être vrai, peut-être pas   mais...Siri...Je te promets que je cesserai jamais de te   rappeler...Que t'es pas seulement un Black...Je sais que t'essais de   me faire comprendre, je suis désolé... *Elle se sentait impuissante   et même un peu paniquée à l'idée de pas pouvoir entendre ce qu'il   essayait de lui dire* je suis désolé...  

SIRIUS:   Je t'ai traité de sang-de-bourbe ! *s'insurgea-t-il avec désespoir*   Je me moque tout le temps des autres, je les prends de haut. Je me   moque des faibles. J'utilise les femmes pour mon bon plaisir ! A   m'appeler... "Le Prince des Gryffondors"... J'ai malmené Severus...   J'ai voulu tuer Wilkes, je... J'ai peut-être changé de camp mais je   ne suis qu'une brute. *il s'éloigna d'elle* C'est vraiment avec   quelqu'un comme ça que tu veux être ? Que tu veux faire ta vie ? Et   peu importe comment tu te sens maintenant... Amy... Je sais ce que ça   va donner... C'est un désastre... Et je ne peux pas... Même si ce   n'est pas nous... S'il y a la moindre chance que... *il prit sa tête   dans ses mains, frustré de lutter avec les mots* Je ne suis juste pas   bon pour toi Amy. Et je ne peux pas me résoudre à t'enfermer dans   une vie... Où tu seras malheureuse. *il jeta un coup d'oeil amer vers   cette demeure qu'il n'avait pas besoin d'avoir devant lui pour voir.   Sombre, étroite, étouffante... Elegante mais putride. Le pire   endroit, pour une fille comme elle.*  

AMY:   *Il lui échappa des mains et elle senti son coeur se tordre de   douleur en l'écoutant, elle savait tout ça mais pour une raison ou   pour une autre, elle ne pouvait pas résumé Sirius uniquement à ses   erreurs* T'as toujours été là pour tes amis. A commencé par Remus   parce que je sais que vous étiez au courant, aucun de vous n'a été   surpris quand il me l'a dit...Je sais que t'es aller l'aider...Tu es   capable de les faire sourire, rire et t'es capable de me rendre   heureuse. Je sais que ça fait peur, je sais qu'on peut se planter, je   sais que je peux avoir le coeur brisé mais je sais que tu m'aime et   je sais que je t'aime et ça ! Ca devrait compter beaucoup plus que   tout le reste ! *Elle le fixa* Ce n'est pas comme si tu t'en foutais   de moi, tu t'en fous pas justement, t'es mort de trouille à l'idée   de me mettre dans la même case que les autres avant moi...Tu regrette   d'avoir été méchant...Tout ça, ça prouve que tu veux être   quelqu'un bien et que tu es quelqu'un de bien. *Elle se glissa en   dehors de ses mains pour se retrouver dans ses bras* On est sur ce   balais, les pieds dans le vide et il n'y a que deux solutions, on se   lance ou on se lance pas...*Elle transplana avec lui, loin de cette   rue, loin de cette maudite maison, retrouvant juste la chambre de   l'hotel qu'ils avaient louer pour cette nuit* On se lance   *Répondit-elle, se glissant sur la pointe de ses pieds pour   l'embrasser *  

SIRIUS:   *il la serra désespérément comme s'il avait peur qu'elle lui   échappe* Comment peux-tu être si calme ? Comment peux-tu être si   sûre ? *demanda-t-il si envieux et à la fois si effrayé d'être   aveuglé*  

AMY:   Je ne le suis pas...Ni calme...Ni sûre... *Elle releva les yeux* Je   veux pas me réveiller un matin en me demande ce que ça aurait pu   être. Et si je dois faire cette chute dans le vide...Tu es de loin la   personne avec qui je veux la faire... *Elle tripota le col de sa   chemise nerveusement, ses yeux plantés dans les siens*  

SIRIUS:   *il dégluti en soutenant son regard, se sentant plus perdu que   jamais. Il avait l'impression de nager dans le brouillard, v   l'angoisse et le doute et pourtant dans ses yeux il ne trouvait que   l'amour, le courage, le désir. Il attrapa ses mains pour l'empêcher   de tripoter son col. Ses mains ne tremblaient pas et il défit les   boutons de sa chemise avec des gestes calmes et maîtrisés. Trop   maîtrisés à son goût mais il ne s'arrêtera pas, venant guider les   mains d'Amy sous ses vêtements et contre son torse nu.* Que du   bonus... *Murmura-t-il comme pour se donner du courage mais aussi   éloigner les angoisses et tout le reste*  

AMY:   *Elle le laissa faire, ses mains tremblante trahissant la panique   intérieur alors qu'il ôtait, bouton par bouton, sa chemise.Guidant   sa main contre lui. Son coeur cognait bruyamment alors qu'il   prononçait cette phrase qu'elle avait eut à leur arrivée et elle ne   détacha pas ses yeux des siens, trop effrayé à l'idée de regarder   ailleurs, de rougir ou de rire à cause de la nervosité. * Que du   bonus *Répéta-t-elle d'une voix chevrotante, à nouveau sur la   pointe de ses pieds pour l'embrasser, quittant les mains de Sirius   pour remonter jusqu'à sa nuque qu'elle délaissa au bout de quelques   secondes pour glisser sur ses épaules et retirer complètement la   chemise de celui-ci*  

SIRIUS:   *il l'embrassa avec douceur et simplicité, la laissant explorer son   corps et dicter son rythme et ses envies. Il glissa sa main sous son   haut mais seulement pour la placer sur le bas de son dos et   l'accompagner dans ses gestes. Il la guida doucement vers le lit,   imperceptiblement en la laissant profiter autrement de ses lèvres et   de son corps*  

AMY:   *Elle avait la sensation que tout lui échappait tout en ayant le   contrôle sur la situation, un mélange contradictoire mais hautement   attractif. Se laissant guider jusqu'au lit, elle le sentit derrière   elle sans pour autant s'y asseoir directement. Elle l'obligea à   reculer en le repoussant doucement, autant pour pouvoir reprendre un   peu d'air qu'elle avait l'impression de manquer que pour le regarder   et s'assurer que tout ceci était bien réel. Ses yeux clairs se   reposa sur lui, humectant à nouveau ses lèvres elle attrapa le bord   de son épais pull rayé, découvrant son ventre et ses seins encore   couvert d'un soutien gorge...Elle laissa le vêtement rejoindre la   chemise de Sirius, tendant une main vers la taille du Gryffondor, elle   l'attira à elle en tirant sur la ceinture, s'asseyant sur le lit...La   tête relevée, elle recula plus loin dans le lit, l'invitant de ses   yeux à la suivre alors qu'elle cherchait à nouveau à l'embrasser,   pour chasser son stress*  

SIRIUS:   *il se mordit la lèvre en la voyant se dénuder et lui révéler son   corps nu. La voir ainsi, sur ce lit, son regard l'incitant à la   rejoindre le crispa d'une angoisse qu'il eu du mal à chasser.   Immobile il la contempla quelques secondes, hésitant, terrifié   presque par ce désir qu'il pouvait voir briller dans ses yeux.* Tu es   si belle... *Souffla-t-il avec un petit écho de culpabilité et de   honte*  

AMY:   *Elle détourna les yeux en sentant son regard sur elle et rougit en   l'entendant la complimenté comme s'il s'agissait d'un secret. Ses   long cheveux blonds retombant jusqu'à son nombril venait cacher une   partie de son sous-vêtement alors qu'elle se mordit le coin de la   lèvre, trouvant le courage de relever les yeux vers lui, un petit   sourire sincère et discret sur son visage* Me laisse pas toute seule   *dit-elle en lui tendant la main cette fois, sa respiration, visible,   trahissait une part de sa nervosité et de son profond désir à le   vouloir près d'elle*  

SIRIUS:   *il finit par se glisser lentement prêt d'elle, déposant sa main sur   ses hanches fines, remontant lentement le long de son ventre jusqu'à   ses côtes et son soutien gorge. Il l'embrassa pour masquer son   trouble en soupirant contre ses lèvres.* J'aimerais tant...   J'aimerais tant pouvoir oublier les autres. *Murmura-t-il en se   mordant la lèvre, ses gestes portant trop l'écho de ses ébats   insignifiants se figèrent. Il souffla de frustration.*  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Honeymoon   Sam 1 Oct - 16:13


AMY: *Elle senti son corps tressaillir au premier contact, l'embrassant timidement, redoutant toujours la suite, c'était comme faire un pas de plus vers un précipice et elle était là, non loin du bord, à regarder en bas...Avec la délicieuse envie de plonger et la peur de le faire. Son souffle chaud contre sa bouche et ses mots qui lui rappelaient à quel point il pourrait la comparer à toutes les précédentes lui donna envie de reculer mais elle s'accrocha à ce désir et cette envie en cherchant ses lèvres et sa langue. Caressant sa peau et s'habituant à son contact contre la sienne, elle releva légèrement sa jambe droite, son corps se couvrait de chair de poule, murmura contre ses lèvres* Guide moi...

SIRIUS: *il frissonna sous ses caresses et ses gestes trahissant son désir. Il finit par glisser ses mains sur la courbes de ses fesses, faisant glisser ses vêtements sur ses longues jambes lisses. La douceur de sa peau l'appela a quitter ses lèvres pour venir déposer un baiser sur sa cuisse chaude.*

AMY: * elle tressaillit en sentant sa main et ses vêtements glisser sur sa peau. Rougissant en le voyant quitter ses lèvres pour sa cuisse elle cacha son visage empourpré dans ses mains. Son cœur lui donnait l'impression de vouloir quitter son corps et elle se releva légèrement. Assez pour le rejoindre et retrouvé le contact rassurant de sa bouche contre la sienne. Imitant ses gestes elle posa ses mains sur lui. Caressant de ses ongles sa peau jusqu'à atteindre sa ceinture. Le tremblement de ses mains rendaient la tâche plus difficile et elle pu retenir un petit rire nerveux contre ses lèvres*

SIRIUS: *l'entendre rire leva un poids de sa poitrine comme si cela lui rappelait bien avec qui il se trouvait. Amy Loreens et pas une autre. Il eu un petit sourire de joie, la laissant lutter avec sa boucle de ceinture quelques secondes de plus pour l'entendre rire encore avant de venir l'aider* Tu vas me faire tout faire moi même ? *la taquina-t-il en se libérant de sa ceinture*

AMY: *Elle lui tira la langue devant ses paroles, le bout de celle-ci se glissant une seconde sur les lèvres de Sirius. Les yeux dans les yeux, elle lui souriait* Pourquoi pas ? *L'idée n'était pas déplaisante mais à peine avait-elle dit cette phrase que ses mains, plus rassurée parce qu'ils se parlaient, défaisait les boutons de son pantalon, faisant glisser le vêtement contre ses jambes, obliger de le faire basculer et d'être au-dessus de lui pour pouvoir complètement le retirer. Elle revint à lui lorsque la tâche fut accomplie, sourire satisfait sur les lèvres, ses longs cheveux blonds glissèrent de ses épaules pour venir chatouiller son visage et son torse. Elle se pinça la lèvre inférieur en le regardant, se glissant complètement au-dessus de lui, assise contre son bassin, elle pouvait sentir contre elle son anatomie malgré la barrière des sous vêtements. Ses mains contre son ventre, elle le regarda un moment, ses yeux brillant de désir et d'émotion. ce n'est qu'au bout de quelques longues secondes qu'elle joua de ses hanches, dansant contre lui, se caressant et le caressant très lentement*

SIRIUS: *il senti l'angoisse lui picotter les entrailles en la sentant le dénuder et plus encore lorsuq'elle le fit basculer pour s'asseoir au dessus de lui. Il se sentit rougir à l'idée qu'elle puisse sentir son corps se prêter doucement au jeu et se gorger d'impatience. Pourtant il n'en était lui-même pas encore sûr.* On... va vraiment faire ça ? *laissa-t-il échapper d'un ton inquiet en se sentant approcher chaque seconde de ce moment fatidique, le grand saut.*

AMY: * elle se pencha vers lui... Un doux mélange d appréhension et d'excitation lui réchauffait le bas du ventre alors qu'elle continuait d onduler contre lui. * j'en ai envie * lui dit elle en guise de confirmation. Prise par le doute pourtant elle cessa sa danse et le regarda...* et toi ?

SIRIUS: Je... *Il se sentit frissonner en sentant très bien que son corps en avait clairement envie. Mais son esprit livrait une vraie bataille. Il le voulait terriblement, s'abandonner dans ses bras et lui offrir cette nuit si magique qu'elle désirait. Mais l'angoisse que cela ne soit pas cette nuit justement, que cela ne soit qu'une autre nuit, une autre fille... Elle l'avait bien comprit et même si c'etait ce qu'il ne voulait pas, il se sentait quand même plus rassuré à ne simplement pas tenter le diable. Préserver ce qu'ils avaient, quelque chose de si différent jusqu'à aujourd'hui... * Je... Sais pas. *Avoua-t-il en rougissant de culpabilité*

AMY: *Elle lui sourit doucement, l'embrassa, et se glissa simplement dans ses bras* D'accord *S'allongeant doucement à ses côtés, ses cheveux s'étalant sur leur deux corps, elle garda simplement sa tête contre lui, cherchant le contact de ses mains. Elle ne voulait rien forcé malgré une part de déception qu'elle se garda bien de ne pas montrer, elle l'aimait, et elle attendrait* Siri ? *Elle roula légèrement sur le côté, se glissant sur le dos, ses yeux se posant sur le plafond de cette chambre* Tu sais quoi ?

SIRIUS: *il ravala sa gêne et sa culpabilité, loin d'avoir cru un jour être celui qui se déroulerait d'une partie de jambes en l'air. Mais c'était justement mieux ainsi. Cela le rassura que ce moment n'était pas un moment parmis tant d'autre. Il soupira doucement de soulagement en laissant l'angoisse l'abandonner. Il se sentit alors reconnaissant qu'elle ne le lui reproche pas, lui laissant même l'opportunité de s'exprimer alors qu'il aurait été si facile d'assumer. L'entendre l'appeler Siri lui arracha un petit sourire et il se rapprocha d'elle, posant doucement sa tête contre son épaule.* Quoi ?

AMY: T'as un truc sur le visage *Lui fit-elle remarquer en se relevant* Juste...ici *Mais au mot ici et profitant de la petite diversion, elle écrasa l'oreiller qu'elle prit entre ses petites mains, ne pouvant s'empêcher d'éclater de rire en le regardant ensuite après le coups moëlleux qu'elle venait de lui mettre*

SIRIUS: *il fut surprit de son attaque et explosa de rire* Ah oui ? Ben toi t'as plein de tâches partout là ! *S'exclama-t-il en lui chatouillant ses côtes toutes nues*

AMY: Non pas là ! *Dit-elle en tentant de se défaire de son attaque surprise de chatouille, se débattant à coup d'oreiller, de rire et roulade, jusqu'à ce qu'ils glissent tout deux du lit, chutant sur le sol et malgré ça, elle ne pouvait s'empêcher de rire aux éclats*

SIRIUS: *il éclata de rire en s'emportant dans la lutte, tombant à la renverse sur le sol* T'es complètement folle ! *se moqua-t-il en hoquetant de joie, le sourire aux lèvres*

AMY: Toi aussi *remarqua-t-elle entre deux fou rire alors qu'elle retournait à l'attaque, se plaçant sur lui pour pouvoir plus facilement le "frapper", jusqu'à ce que l'oreiller éclate et qu'un nuage de plume s'envole et s'éparpille partout autour et sur eux* Oups *Remarqua-t-elle avec le reste de la literie entre ses mains*

SIRIUS: *il toussa et cracha en sentant les plumes s'éparpiller sur son visage et tout autour d'eux, s'étouffant de rire devant le bordel* Espèce de sauvage ! *s'exclama-t-il théatralement avant de la faire basculer sur le côté, en profitant pour glisser ses mains sous ses jambes pour la porter et se relever. Il contempla les plumes flottantes un peu partout.* Hmm... C'est pas grave regarde... *il récupéra sa baguette magique et la fit tournoyer un peu. Les plus se transformèrent alors en pétales de rose* Tadaaa ! Magie !

AMY: * elle observa les plumes se changer en pétale de rose avec dans ses yeux une certaine admiration* t'as toujours eu un don en métamorphose * commenta t elle en glissant son visage contre son cou. Elle y déposa un baiser y laissant glisser une demi seconde sa langue contre sa peau*

SIRIUS: Tu n'as pas idée ! *répondit-il joyeusement avant d'être surprit par le contact humide de sa langue sur sa peau. Il lui jeta un regard curieux, à la fois amusé et intrigué.* Est-ce que tu viens de me lécher ? *demanda-t-il en se retenant de rire. Il lui mit alors un petite coup de langue sur son nez* Moi aussi j'peux le faire !

AMY: *elle rougie a sa remarque* j'ai pas- * mais elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il lui lecha le bout du nez. Ce qui la fit rire, attendrie* encore * lui dit elle amusée *

SIRIUS: *il eu un grand sourire canin, lui léchant joyeusement le visage avant de la déposer sur le lit et de s'attaquer au reste de son corps, chatouillant son nombril de ses petits coups de langue jovials*

AMY: * elle rigola plus qu'autre chose alors qu'il la prenait au mot * c'est toi qui est complètement fou * dit elle entre deux hoquets. Ses mains venant se glisser dans les cheveux du gryffondor *

SIRIUS: *il releva la tête, tout content.* J'suis pas fou ! J'suis comme un chien ! *s'exclama-t-il et on pouvait presque imaginer sa queue battre joyeusement l'air*

AMY: * elle éclata de rire à nouveau * j'ai mal au ventre a force de rire * se plaignait elle en tentant de se calmer*

SIRIUS: C'est pas drôle ! J'suis un chien méchant ! Rrr ! Rrr ! *s'amusa-t-il en venant mordiller son cou et ses épaules*

AMY: * elle riait de plus belle essayant de se défaire* au secours * tenta t elle sans grande conviction en rigolant* moi aussi je peux mordre * dit elle lui mordant la joue avant de lui faire un bisou*

SIRIUS: *il gloussa doucement* T'es un animal ! *se moqua-t-il avant de capturer ses lèvres, les siennes étirées d'un grand sourire*

AMY: * elle pouffa de rire vivre ses lèvres avant de répondre a son baiser sans cesser de sourire* c'est toi qui m'a lécher et mordu

SIRIUS: Je sais ! *il lui déposa un nouveau petit baiser sur le nez* C'est parce que je suis un chien très affectueux !

AMY: Je vois ça * elle l entoura de ses bras. Lui faisant des dizaine et dizaines de bisou d'affiler en riant un peu plus au fur et a mesure* je t'aime

SIRIUS: Je t'aime aussi. *murmura-t-il en rougissant, plus heureux que jamais dans ses bras*

AMY: * elle sourit sincèrement en l'écoutant. Ne pouvant s'empêcher de caresser amoureusement ses cheveux* je peux avoir un bisou?

SIRIUS: *il eu un sourire attendrit, se penchant vers elle pour capturer ses lèvres avec douceur et amour*

AMY: * serrant un peu plus son étreinte elle répondit a son baiser lentement. Profitant de la chaleur de ses lèvres et du picotement que celle faisait au creux de son ventre*

SIRIUS: *se délectant de ses lèvres, il vint mêler leur langue à la danse chaude de leur baiser, ne se lassant pas de la sentir toujours plus proche de lui et de son coeur*

AMY: * elle se prêta a cette danse. Le laissant la guider bien qu'elle réclamait un peu plus de ce baiser a chaque fois qu'ils se séparaient. Ses mains glissant le long de son dos nu sur lequel elle trouva certaine pétale de rose ce qui la fit sourire*

SIRIUS: Je taime... Je t'aime tellement... *soupira-t-il en l'embrassant encore et encore, glissant ses mains pour caresser avec douceur son corps si doux et rassurant*

AMY: *Et à chaque fois qu'il lui disait, elle ressentait son coeur bondir de joie alors qu'elle souriait doucement plus. Profondément et sincèrement comblée, elle le regarda lorsqu'ils se permettaient une pause dans leur embrassade* Depuis un millier d'année et pour un millier d'autre *lui affirmait-elle dans un souffle, comme un secret, qui n'appartenait et n'appartiendrait qu'à eux*

SIRIUS: *Il ne su quoi répondre à cette phrase qui le faisait tant vibrer. Elle le rassurait plus qu'il ne pensait être possible mais elle le terrifiait aussi complètement. Il l'aimait tant et l'avoir à ses côtés était ce qu'il souhaitait terriblement mais il ne parvenait pas à chasser cette certitude qu'il n'était pas celui qui lui fallait, qu'il ne saurait pas la rendre heureuse, ni aujourd'hui, ni dans un millier d'année. Il l'enlaça en enfouissant son visage contre elle, laissant échapper un petit sourire de frustration face à cette angoisse qui le rongeait alors qu'il n'aurait dû que se réjouir de son amour.* Je t'aime. *murmura-t-il à nouveau car c'était la seule certitude qu'il pouvait lui donner à cet instant précis*

AMY: *Souriant tellement qu'elle en avait mal aux joues, elle pressa sa tête contre la sienne, l'entourant toujours de ses bras. Elle pouvait sentir la chaleur émané d'elle, et cette envie caresser le creux de ses reins, les yeux clos, son imagination lui jouait sensuellement des tours et elle se releva, les joues rosies par ses pensées* Pardon... *Elle ne savait pas vraiment pourquoi et de quoi elle s'excusait, c'était sortie tout seul de ses lèvres.* Je...devrais me doucher *fut la seule excuse qu'elle trouva alors que son visage s'empourprait un peu plus encore*

SIRIUS: *il la serra un peu plus, ne la laissant pas s'éloigner de lui* Reste. *la supplia-t-il d'une petite voix*

AMY: *Il avait suffit d'un mot pour faire voler en éclat son envie de fuite, regardant Sirius, ses joues gardaient leur teinte rosie* J- *Mais sa phrase resta coincé dans sa gorge, son corps tout entier lui intimant de rester, elle se relaissa tomber lentement sur le lit* Je vais nulle part *Rassura-t-elle, cherchant à ramener son visage à elle pour laisser ses lèvres se sceller aux siennes*

SIRIUS: *il l'embrassa fébrilement avec une certaine avidité et paru doucement coupable lorsqu'ils se séparèrent* J'aimerais tellement savoir comment te montrer que je t'aime. *parce qu'il l'avait tant répété et il l'avait embrassé encore et encore mais il savait que quelque chose manquait à l'appel. Et pourtant il avait l'impression d'avoir déjà souillé cette chose là qui les attendait encore. N'y avait-il rien d'autre qu'il puisse faire ? Qu'il puisse offrir pour rectifier cela ?*

AMY: *Elle chercha le contact de sa bouche contre la sienne, profitant d'un langoureux baiser pour réfléchir à ce qu'il venait de lui dire bien que l'embrasser ne l'aidait pas réellement à la réflexion. Elle s'éloigna doucement, le repoussant légèrement, son regard l'invitant à lui faire confiance* Je ne suis pas les autres filles... *Laissa-t-elle échapper, sans reproche, juste un ton rassurant, doux, parce qu'elle le voyait dans ses yeux qu'il ne l'avait jamais regarder comme les autres filles* Et je ne veux pas que tu me regarde comme les autres filles *Elle lui sourit, ses joues toujours empourpré, elle glissa son bras sur sa poitrine alors que son autres mains alla dans son dos, défaisant, d'un geste habituel les deux agrafes de son soutien gorge. elle laissa glissa le vêtement le long d'un bras, prenant soin pourtant de toujours cacher cette nouvelle nudité, une part d'elle effrayée par ce qu'elle pourrait lire dans ses yeux mais au fond...Lui comme elle avait besoin d'avoir cette réponse, cette certitude que cela ne changerait rien. Elle détourna alors les yeux lorsqu'elle découvrit sa poitrine de ses bras*

SIRIUS: *il se mordit la lèvre en reconnaissant ses gestes, sentant l'anxiété le saisir malgré ses mots. Il tenta de la ravaler en sentant son regard sur lui alors qu'il ne pouvait s'empêcher d'appréhender la suite. Mais lorsqu'elle découvrit ses seins, c'est son visage qu'il observa a son tour et la voir détourner le regard lui pinça le cœur. Il la rattrapa en glissant un doigt sous son menton pour la pousser à plonger son regard dans le sien.* Je t'aime, et je veux t'aimer. Je veux... J...Je veux... faire l'amour avec toi. *murmura-t-il en baissant les yeux, sentant tout son visage s'enflammer d'embarras à ces mots si ridicule et pourtant, ils qualifiaient si bien cette distinction.* Je suis juste... C'est la première fois... Pour moi aussi... Dans ce sens. *avoua-t-il en baissant les yeux, se sentant plus idiot et intimidé que jamais*

AMY: *Elle pouvait sentir son coeur à travers ses tempes, retenant ses tremblements de nervosité, jusqu'à ce qu'il lui revienne, l'obligeant à retrouver le chemin de ses yeux, elle s'y accrocha pour oublier qu'elle le laissait la découvrir d'une tout autre façon. Ses paroles ne firent qu'intensifier le tambourinement de son coeur, et lorsqu'il quitta ses yeux, gêné, elle se pencha légèrement, chercher à ramener son visage dans le champs de vision de Sirius* C'est ce que c'est...Une première fois... *Elle lui sourit, se rapprochant un peu plus de lui pour se glisser dans ses bras* Reste avec moi

SIRIUS: Toujours. *laissa-t-il échapper sans s'en rendre compte lorsqu'elle le lui demanda avant de plonger ses lèvres contre les siennes et d'abandonner ses angoisses dans ce baiser ou du moins, les partager avec elle. Fébrile, il glissa ses mains sur ses hanches menues et pressa doucement sa chaire si douce entre ses mains, éveillant en lui ce terrible désir qui l'électrisait aussi d'appréhension* Je t'aime *répéta-t-il entre chaque baiser comme pour se rappeler et se rassurer alors qu'il venait doucement glisser ses mains sous les derniers remparts de ses vêtements empoignant doucement ses fesses. Un contact plus osé qui le noya sous une vague de sensations contradictoires qui déboussolait son propre corps. L'angoisse et l'instinct de fuite le remplissait d'adrénaline qui se mélangeait au désir en créant un cocktail à la fois électrisant et douloureux qui le laissa haletant. Il se mordit la lèvres pour s'empêcher de laisser échapper un souffle de panique qu'il sentait vibrer dans sa gorge, préférant plutôt l'étouffer par un nouveau baiser plus pressant et plus torride*

AMY: *Elle se sentait entièrement à sa merci et pourtant, l'envie de rester avec lui était bien plus forte que l'instinct de préservation qui lui murmurait de fuir face à quelque chose qu'elle ne pourrait pas contrôler et qu'elle ne pourrait effacer. Se collant à lui, une façon pour elle d'oublier sa nudité contre son corps, elle l'embrassait de plus belle, laissant échapper un rire heureux en l'entendant lui murmurer tellement de fois qu'il l'aimait qu'elle n'arrivait pas à répondre "moi aussi" à la même vitesse, s'attardant plutôt sur ses lèvres et sa peau. Elle avait la sensation de pouvoir sentir chaque centimètre de sa peau réagir sous les doigts du Gryffondor, comme une décharge électrique mêler à une sensation chaleureuse, subtile et indescriptible. Sa main droite se laissa aller à redécouvrir son torse, ses doigts se glissant le long de son corps, imprimant dans son esprit chaque sensation, chaque ligne, jusqu'à ce qu'elle sente la frontière de son dernier vêtement. Elle humecta ses lèvres, se rassurant du gout laisser par le passage de Sirius, son regard croisant le sien, elle se glissa sous ses vêtements en rougissant, capturant ses lèvres et cherchant le contact de sa langue alors que ses doigts apprivoisait son desir*

SIRIUS: *il se rassura de ses lèvres en la sentant se glisser contre lui, venant découvrir cette partie de son corps qui en avait fait rêver de nombreuses mais qui face à elle était loin d'être une part de lui dont il pouvait être fier. Il l'embrassa encore et encore, s'enivrant de ses lèvres et venant chercher le contact de sa langue, pour partager avec elle ses souffles rauques. Ses mains exploraient ses courbes, l'enivrant de sa beauté et de la douceur de son corps chaud. Il savait quoi faire et les automatismes revenaient au galop, lui hurlant qu'il savait très bien comment s'occuper d'elle, comme la faire grimper aux rideaux et jouir mais leur voix ne firent que le paralyser un peu plus. Il se refusait d'user de ses tours sur elle et de jouer avec son corps si pure et précieux. Il remonta alors ses mains le long de son dos, sa nuque pour glisser ses doigts dans ses cheveux, retrouvant sa Amy et remplaçant les voix par son odeur et son souffle*

AMY: *Sa main tremblait contre lui, hésitante et timide, s'aidant de ses réactions pour trouver le chemin. Une part d'elle ne pouvant s'empêcher d'apprécier cette sensation de contrôle sur lui, elle s'en sentait à la fois honteuse et fière, mélange de contradiction pas si désagréable au fond alors qu'elle oubliait parfois ses caresses tant elle appréciait ses baisers ou même le contact de ses doigts contre son dos. Un frisson la fit légèrement sursauter lorsqu'il se glissa dans ses longs cheveux, ne pouvant s'empêcher d'en rire* Sensible *Laissa-t-elle échapper en guise d'excuse, caresser ses cheveux lui procurant doucement cette sensation électrisante qui se propageait tout le long de son échine. Elle retrouva bien vite ses lèvres, son souffle chaud et prenant peu à peu de l'assurance, ses caresses se firent plus entreprenante, ses doigts l'entourant. Elle sentait son propre corps prendre plaisir à l'idée de lui faire plaisir à lui, son souffle s'approfondissant doucement*

SIRIUS: *il se sentit sourire lui aussi en l'entendant rire, découvrant son corps pour la première fois et finalement, pas seulement ce qu'ils s'étaient cachés tout ce temps. Il l'embrassa tendrement, si soulager d'entendre sa voix, de l'entendre rire et plaisanter, lui rappelant bien qui il avait contre lui. Mais cela n'avait doucement plus rien de terrifiant et au contraire, il sentait que ce qui faisait cogner son coeur dans sa poitrine était un sentiment bien plus doux et chaud.* Qu'est-ce que je t'aime. *ne put-il s'empêcher de répéter pour la énième fois avant de l'embrasser. Il la laissa doucement prendre ses marques sur son corps et de familiariser avec le pouvoir qu'elle avait sur lui. Il ne se cacha pas de son plaisir mais chacun de ses souffles lui rappelait à lui-même qu'il n'était pas sensé faire ce voyage tout seul. Il la prit alors dans ses bras pour se redresser et qu'ils soient tous les deux assis sur ce lit, glissant sa main sur sa cuisse il l'encouragea à ne pas se refermer. Ses mains retrouvèrent alors le chemin de ses hanches, caressant doucement l'intérieur de sa cuisse. Il chercha son regard, de nouveau anxieux de mal faire en cherchant à lui faire du bien mais il fut doucement surprit de sentir sa chaleur et son humidité, l'invitant si fort à ne pas fuir. C'était comme si son corps venait lui assurer et lui confirmer que c'était bien ce qu'elle voulait, que ce n'était pas quelque chose découlant de ses propres aventures avec tant d'autre. Et c'était comme si soudain, il comprenait qu'il ne pouvait pas la laisser là, que peu importe ses angoisses il lui était interdit de l'abandonner, de la brider, de lui refuser plus longtemps ce qui lui appartenait. Il pressa alors doucement sa main contre son bas ventre en se redressant au dessus d'elle pour l'allonger. Il vint dégager les cheveux de son visage pour déposer un baiser tendre sur ses lèvres et plonger son regard gris dans le sien alors que de ses doigts, il venait caresser doucement son intimité, l'initiant à cette aventure tout de même plus familière pour lui en s'assurant dans son regard qu'elle était réellement prête à aller jusqu'au bout.*

AMY: Je m'en lasserai pas *Lui assurait-elle alors qu'il lui répétait une énième fois qu'il l'aimait. Elle le laissait le guider, se relevant, sentant cette sensation électrique réchauffer le bas de son ventre et son corps réagir à ses caresses, demandant plus, elle le lui faisait savoir, d'un regard, d'un sourire, d'un baiser mais le plus parlant n'était autre que l'intérieur de ses cuisses. Se couchant avec son aide, elle ne le quittait pas des yeux, se pinçant les lèvres lorsqu'elle le sentit se presser contre elle. Elle calla le rythme de ses caresses aux siennes, comme une danse. Elle laissa échappé un premier gémissement qui l'a fait rougir, étouffant le second contre ses lèvres*

SIRIUS: *il glissa doucement un doigt en elle avec délicatesse comme une promesse qu'il ne s'en irait pas, qu'il resterait et que si elle le souhaitait, il l’emmènerait jusqu'au bout du monde car il ne pouvait rien lui refuser. Son plaisir se mêlait au sien et tout le reste s'effaçait lentement pour laisser place simplement au désir. Glissant son autre main sous sa cuisse, il vint l'ouvrir un peu plus à lui alors que ses lèvres vinrent doucement se glisser sur son cou et ses clavicules.*

AMY: *Elle se mordit la langue en sentant la chaleur s'accumuler sur ses joues, ses pensées se bousculant dans sa tête dans des images obscènes. Elle intensifia l'étreinte de ses doigts contre lui, désireuse de lui procurer le même plaisir sans être certaine pourtant d'y arriver et de rester concentrer sur sa tâche. Elle s'offrait à lui, ses baiser s'enflammant, gesticulant doucement ses mains, sous ses doigts, elle l'embrassait de plus belle avant d'enfuir son visage dans sa nuque pour cacher son trouble et son plaisir, gênée qu'il puisse la voir ainsi, demandeuse et fiévreuse de plaisir*

SIRIUS: Je t'aime. *lui souffla-t-il encore a l'oreille, la voix doucement embaumée de plaisir, embrassant doucement son cou sans jamais s'éloigner d'elle, il vint doucement caresser son bras et prendre son poignet pour la faire quitter son membre. Il vint déposer un petit baiser sur sa paume chaude avant de croiser son regard, s'attardant silencieusement face à elle pour lui demander la permission d'aller plus loin, les joues empourprées et brûlantes*

AMY: * son corps tendu par la nervosité se laissait doucement aller sous ses caresses jusqu'à ce qu'elle sente sa main interrompre les siennes. Croyant un instant qu'elle s'y prenait mal. Rassurée par ses lèvres contre sa paume et le regard qu'il posa sur elle. Elle resta un moment a profitez de ce moment... Comme on profite du paysage lointain au bord d'un précipice. Elle lui sourit doucement, ses joues partageant la même couleur. * je t'aime Siri * souffla t elle en guise de réponse a sa demande muette. Sa cuisse caressant sa jambes pour l'inviter*

SIRIUS: *l'entendre l'appeler Siri étira un grand sourire sur ses lèvres et remplis son coeur de joie et de chaleur sans qu'il ne sache vraiment pourquoi. Avec celui-ci résonnait tous les autres, criés depuis le bout d'un couloir, boudeur lorsqu'il faisait de pitre dans sa chambre, murmuré lorsqu'elle venait l'embêter à la bibliothèque et ce soir... ce soir... il n'était pas prêt de l'oublier, tout comme les autres. Il posa son front contre le sien comme s'il aurait aimé qu'elle puisse lire dans ses pensées en cet instant et voir ce qu'elle était capable de faire. Sa présence n'avait toujours été qu'un rayon de soleil dans son existence baignée de noirceur. Oh bien sûr il lui l'en avait déjà éclaboussé de cette noirceur mais elle demeurait si rayonnante et son amour pour lui semblait si immuable qu'il en devenait impossible d'en douter.* Je t'aime, Amy. *lui répondit-il amoureusement avant de capturer tendrement ses lèvres et de se glisser doucement entre ses cuisses. Sa chaleur l'entoura et sembla envahir tout son corps et lorsqu'il sentit ses hanches se presser doucement sur l'intérieur de ses cuisses, il laissa échapper un petit souffle de soulagement. La dernière bulle d'angoisse explosa dans sa poitrine en affolant un peu plus son coeur et il se raccrocha aux lèvres d'Amy et à leur baiser, sentant son coeur, son coeur et son esprit dans tout leurs états*

AMY: * ses mains se posèrent sur son dos alors qu'il l'embrassait. Elle se sentait se crisper a l'idée d'avoir mal ou même que tout ceci ne soit qu'un rêve. L'embrassant avec tant d'avidité pour se rassurer. Tout deux semblait s'accrocher a ce contacte qu'ils connaissaient bien et cela lui faisait du bien de se rendre compte qu'il semblait tout aussi nerveux, voir plus encore, qu'elle. Elle cache son visage au creux de son cou, ses doigts ce crispant sur son dos * Reste avec moi

SIRIUS: *il glissa ses mains sous elle pour l'enlacer un peu plus mais aussi relever doucement son bassin, l'encourageant d'une caresse à venir entourer ses jambes autour de lui. Leurs deux corps s'unirent avec douceur, se pressant l'un contre l'autre comme dans une étreinte tendre et passionnelle.*

AMY: *Elle l'enlaça de ses jambes, alors qu'elle découvrait cette nouvelle sensation et tout ce que cela impliquait pour eux. Une crampe au bas de son ventre troublait le moment mais n'enleva en rien l'importance de cet instant alors qu'elle serrait un peu plus Sirius contre lui, laissant échapper une petite plainte douloureuse, son visage toujours contre son cou*

SIRIUS: *Il se redressa en caressant ses cheveux pour pouvoir la regarder et l'inviter à en faire de même.* Respire. Regarde-moi. Parle-moi. *lui murmura-t-il avec amour car pour lui c'était vraiment cela qui faisait de cette nuit, leur nuit. Cette danse il ne la connaissait que trop bien mais avec elle... Avec elle c'était si différent. Ce n'était pas qu'une danse, c'était tout un monde, leur monde, leur nuit, leur vie.* Amy... *l'appela-t-il comme il ne l'avait jamais appelé. Son prénom résonnait dans tout son corps, dans sa tête, ne laissant place à rien d'autre qu'elle et elle pu le voir dans ses yeux gris. Il n'avait d'yeux que pour elle.*

AMY: *Elle avait fermé ses yeux en le sentant se relever légèrement pour la regarder. Caressant ses cheveux. Elle n'osa ni le regarder ni bouger... Jusqu'à ce qu'il l'appelle. Ouvrant ses paupières, ses iris se verrouillèrent à son regard. Soufflant tout l'air de ses poumons, ses doigts toujours crispé contre lui* ne t'arrête pas * fut la seule chose qu'elle trouva a dire. Malgré la crispation de son corps, elle ne voulait pas qu'il s'éloigne d'elle et resserra légèrement ses cuisses contre lui. Il prononça son prénom et bien que cela n'était pas la première... Cette mélodie lui semblait pourtant inédite et emprunte d'émotion qui le fit entièrement vibrer. Elle sentit le picotement de ses yeux annonçant l'arrivée de larmes d'émotion mais surtout elle ne put s'empêcher de sourire et d'oublier une seconde la douleur. Ses mains se décrispèrent, posant l'une d'elles sur la joue de Sirius pour l'attirer a elle et l'embrasser* Je ne cesserai jamais de t'aimer

SIRIUS: Depuis un millier d'année et pour un millier d'autre... *répéta-t-il en rougissant et cette fois il voulait y croire. Il voulait y croire pour lui aussi et pour eux. Il voulait ces milliers d'années qui dans ses bras semblaient si magiques et merveilleux, loin de la peur du futur, de l'angoisse, du pessimisme. Avec elle, comment pourrait-il être malheureux ? Comment pourrait-il être mauvais ? Il l'enlaça avec force et tendresse, comme s'il s'accrochait à ce Soleil qu'était son amour pour lui.*

AMY: *Elle laissa l'éclat d'une seconde de rire et de joie traverser sa bouche en l'écoutant, l'embrassant à nouveau, ses mains tenant son visage en coupe. Son corps se détendait doucement alors qu'elle s'habituait à sa présence, les crampes bien qu'encore présence avait moins d'importance et elle arrivait à les oublier. Laissant glisser l'une de ses jambes contre lui, Le caressant de sa peau lisse, elle tenta de l'accompagner lentement dans cette danse, le coeur battant, des papillons plein l'estomac et les yeux humides d'émotions*

SIRIUS: *Glissant ses bras sous elle, il la releva sur lui pour pouvoir l'enlacer et la serrer, sentir son cœur battre contre le sien et susurrer son prénom à son oreille. Il caressa les courbes de ses hanches, se posant pour la guider et en même temps la laisser décider du rythme qui lui correspondait.*

AMY: *Se retrouver au-dessus de lui la fit rougir, il pouvait la voir, autant qu'il le souhaitait et ce sentir ainsi découverte la rendait à la fois fiévreuse et gênée. Ses longs cheveux blonds dessinant la courbe de ses seins, s'arrêtant à hauteur de son nombril. Ses mains posés sur son torse, elle le regardait, humectant ses lèvres, elle profita elle aussi de la vue qu'elle avait dans cette position. L'une de ses mains se glissa sur le bras de Sirius, rejoignant son poignet et sa main qu'elle prit dans la sienne, l'amenant à son visage, elle embrassa l'intérieur de son poignet relevant très lentement son corps, Son souffle se coinça dans sa gorge alors qu'elle pouvait sentir l'humidité entre ses cuisses, elle ne le quitta pas des yeux, contrôlant sa descente. Tenant toujours la main de Sirius contre sa joue et non loin de ses lèvres, elle répéta le même mouvement, à la même vitesse, sentant une douce chaleur se former au creux de ses reins*

SIRIUS: *il l'observa amoureusement, religieusement même, envoûté par son image et son corps si beau, si familier et pourtant si intimidant. La sentir le toucher, l'embrasser le faisait frissonner comme s'il n'avait jamais ressenti de tel. Fébrile devant le pouvoir qu'elle avait sur lui, il se sentait envahit d'une fièvre etrange mêlée de peur et de bonheur. A la contempler ainsi il en oubliait presque leur danse charnelle mais ses lents mouvements le ramena à la realité, lui arrachant un discret gémissement de plaisir. Il se sentait étrangement comme un nerf à vif, trop agité déjà par ce qu'il avait devant les yeux. Il les ferma, tentant de retrouver un peu de calme et de contrôle alors qu'il pouvait encore sentir ses mouvements lents et patients*

AMY: *Le voir fermé les yeux la libéra doucement de certaine inhibition, répéta le même pas de danse contre son corps, elle en augmenta que très légèrement la cadence, son souffle s'ajoutant au rythme comme un nouvel instrument dans une musique. Elle guida la main de Sirius qu'elle gardait dans la sienne sur son corps, commençant par sa nuque, elle descendit, abandonnant les doigts de celui-ci lorsqu'il se retrouva contre son sein. Sa main libéré, elle la posa sur la cuisse du Gryffondor, s'aidant ainsi pour se pencher un peu plus en arrière, intensifiant sans le savoir et le vouloir leur étreinte charnel. Son souffle laissait échappé les premiers gémissements de plaisir*

SIRIUS: *il la laissa trouver son rythme alors que lui même trouvais le sien. Le contact de ses cuisses et de ses hanches et bientôt de ses seins le transportèrent une seconde ailleurs, dans une autre nuit parmis tant d'autre qui l'aida à retrouver ses repères et son calme. Mais les gémissements d'Amy le ramenèrent très vite à la réalité. Il rouvrit les yeux, se redressant soudain pour l'enlacer et l'embrasser, venant l'allonger à nouveau pour reprendre la danse de plus belle et lui laisser profiter. Il caressa sa poitrine, embrassa son cou et ses épaules pour la laisser libre de gémir. Se laissant doucement emporté par le rythme de sa mélodie, il fut complètement envouté par son plaisir, oubliant à moitié le sien. Il se sentait si bien en elle et en sachant que ses chants étaient pour lui. Qu'il était capable de lui faire du bien plutôt que du mal et il se raccrochait à cette fierté, ce soulagement et ce bonheur.*

AMY: *Elle laissa échappé un hoquet de surprise en le sentant soudainement contre elle et au-dessus d'elle ensuite. Un hoquet qui s'étouffa dans l'union de leur bouche, prenant une seconde pour retrouver un peu de ses esprits pour répondre à son baiser. Sentir ses mains contre sa peau semblait intensifier chaque sensation, chaque sentiment, même le contact de ses propres cheveux contre elle lui procurait un frisson inattendu. Ses lèvres libérées, elle semblait désespérément tenter de retrouver une respiration convenable mais tout ce qu'elle arrivait à faire était haleté de plus belle et laisser sa voix raisonner dans la pièce. Elle laissa volé son surnom entre deux expressions de plaisirs alors qu'elle ramenait l'une de ses cuisses contre ses hanches, s'ouvrant et s'offrant plus encore à lui, sentant plus intensément le mouvement de son corps contre le sien. Ses mains, plaqués contre son dos, elle ne se rendit pas compte qu'elle perdait complètement le contrôle d'elle-même, ses ongles se plantant dans sa chair sans le vouloir. Un sursaut de conscience la fit rougir, tentant désespérément de faire moins de bruit en plaquant son avant bras contre sa bouche mais l'effort fut de courte durée...Appréciant bien trop d'étreindre Sirius, * Siri *Tenta-t-elle d'appeler non sans difficulté* Embrasse moi

SIRIUS: *Écoutant ses gémissements il en oubliait de contrôler les siens qui se mêlait avec sa voix envoutante et ses petits surnoms. À l'entendre c'est comme s'il le devenait. Son Siri, son idole, son prince et en cet instant il se refusait d'être qui que ce soit d'autre. Il se sentit frissonner de plaisir et laissa échapper un râle au contact de ses ongles avides de sa chair, comme l'idée d'être tant désiré par elle lui procurait plus de jouissance que tout le reste. Il voulu lui dire de ne pas s'obliger au silence mais ses souffles saccadés et son esprit embrumé ne le lui permit pas avant quelle se libère d'elle même. Il l'embrassa, se jetant presque sur ses lèvres avec gourmandise et passion, avide et fou de son corps mais surtout de son amour. Il voulait l'entendre et il voulait être capable de le lui donner.*

AMY: *Elle étouffa son plaisir à travers l'avide baiser qu'elle avait réclamer, sa main droit se glissant dans ses cheveux, y entremêlant ses doigts. L'embrasser devint compliqué, l'air semblait tant lui manqué. Elle se mordit la lèvre, pinçant celle de Sirius au passage, s'excusant d'un regard fiévreux qu'elle planta dans le sien, incapable de s'en détacher. La bouche entrouverte, son souffle se mélangeant à celui du Gryffondor, elle se sentait doucement glisser ailleurs, ses muscles se tendant, se crispant. Au bord du précipice elle semblait pourtant se retenir à lui, à ses yeux gris, à son amour, se retenant de faire se dernier pas sans lui à ses côtés*

SIRIUS: *Il la fixait d'un regard embrumé par l'amour et le plaisir, son regard planté dans le sien sans qu'il ne parvienne à s'en détacher. Il la regardait sans se lasser, l'écoutait sans se lasser. Il n'était pas lucide et plus que son esprit ce fut son propre corps fiévreux qui sembla comprendre ses signaux. Par réflèxe il se mordit la lèvre pour étouffer un cri trahissant sa jouissance mais il ne voulu pas se retenir plus longtemps, pas avec elle. Plongeant dans ses bras pour la serrer contre lui il laissa sa voix et ses souffles flotter jusqu'à son oreille alors qu'ils se lançaient ensemble dans le grand final. *

AMY: * Elle sourit en le regardant... Son front trempé de sueur, son souffle chaud caressant sa bouche. Ses bras entourèrent ses épaules lorsqu'il plongea dans ses bras, embrassant son épaule jusqu'à ce qu'elle le suive. Mêlant sa voix a la sienne pour le grand saut... La chute libre... La descente en piquée. Leurs voix moururent doucement, son corps se détendant lentement contre lui. Sa conscience reprenant le contrôle, elle ne put s'empêcher d'éclater de joie et de bonheur dans un petit rire. Serrant Sirius dans ses bras alors qu'elle essayait toujours de retrouver une respiration normal*

SIRIUS: *il eu l'impression de se réveiller doucement, mais non pas de se réveiller d'un rêve mais du cauchemar qu'avait été sa vie et en ouvrant les yeux, il se trouvait là où avait toujours été sa place, dans les bras d'Amy. Il rigola avec elle, comblé et si heureux qu'il n'y avait pas de mot pour l'exprimer. Le sourire aux lèvres, il se lova un peu plus contre sa nuque pour respirer son parfum.* Épouse-moi. *laissa-t-il échapper, le cerveau bercé d'endorphine et d'amour.*

AMY: *Son coeur battait la chamade, encore sous le coup des effort physique et des effets de l'amour. Elle posa sa tête contre la sienne, frissonnant en sentant son nez caresser sa nuque. Ca, c'était la définition même du bonheur ou du paradis et elle aurait voulu que cet instant dure l'éternité tant elle se sentait bien, libéré des problèmes, libéré des complexes. Juste elle-même, juste eux et leur amour. C'était probablement que folie de fuir Poudlard pour cette escapade en amoureux mais cette folie là, elle ne la regrettait pas, préférant de loin plonger un peu plus. Etaient-ils réellement anormal de vouloir simplement ce qui les rendait heureux et rien de plus ? * *Son coeur fit un bon en l'entendant lui demander de l'épouser, les choses allaient probablement trop vite mais dans un monde où le temps ne leur appartenait plus vraiment, est-ce que cela avait de l'importance ? Ici ou à leur époque, sa réponse aurait été la même au fond* D'accord *Laissa-t-elle échappé dans un soupire énamouré, se lovant contre lui, sa place avait toujours là, dans ses bras.* C'est des alliances qu'on devrait se faire tatouer *murmurait-elle contre lui*

SIRIUS: *il sentit sont coeur papillonner un peu plus devant son accord, la serrant contre lui avec tendresse. Il avait l'impression qu'il ne serait plus jamais capable de la lâcher et de s'éloigner et qu'ils seraient condamnés à restés ainsi l'un contre l'autre pour toujours. Cela lui paraissait comme le plus merveilleux des destins et c'était bien pour cela que ces mots étaient nés en lui. Il ne voulait pas oublier cette sensation, il voulait la ressentir chaque jour chaque instant de sa vie mais surtout que s'il venait à s'égarer, il était sûr qu'elle serait toujours là pour le retrouver et le lui rappeler.* Tout ce que tu voudras. *répondit-il comblé de joie avant de venir l'embrasser.* Je ferais tout pour toi et tout ce que je ferais, je veux le faire pour toi.

AMY: *Elle ne pouvait plus cesser de sourire en l'écoutant, en le sentant ainsi contre lui. Le reste n'avait plus aucune sorte d'importance, Elle voulait vivre tout ce qui lui permettrait d'être heureuse, attendre lui semblait tout aussi inutile. C'est en riant qu'elle se fit basculer sur le côté, se retrouvant allongée sur Sirius, sa tête contre son coeur, ses cheveux recouvrant son dos et les côtes du Gryffondor* Tu devrais pas me gâter autant, je vais finir accroc *lui dit-elle en déposant quelques petits baiser sur sa peau encore humide de leur ébat* Hey ! *Elle se releva, a califourchon sur lui* On peut écouter le cd maintenant

SIRIUS: Tu es déjà accroc. *répondit-il avec un sourire énamouré qui trahissait le fait que cela ne le dérangeais pas le moins du monde, bien au contraire.* Hm ? Oh c'est vrai, j'avais oublié. Par contre... *il la tira pour qu'elle retombe à nouveau sur lui et l'entoura de ses bras.* Je te laisserais pas partir, alors ça va être un peu compliqué. *la nargua-t-il avec une petite moue mutine.*

AMY: *Elle rougit à cette vérité, bien qu'au début elle jouait à être la fan, elle avait fini par réellement tomber amoureuse. Ses yeux l'interrogèrent du regard lorsqu'il sous entendait qu'écouter la cd serait peut être impossible, elle ne comprit pourquoi que lorsqu'il l'a ramena à lui et la serra dans ses bras, la faisant rire de ses paroles elle releva la tête, ses lèvres caressant sa nuque* Comment on va faire pour se laver ?

SIRIUS: *il fit mine d'y réfléchir très sérieusement* Hmm... *mais soudain, il se redressa toujours en la serrant dans ses bras et glissa un bras sous ses cuisses pour la porter et se relever. Il eu un grand sourire satisfait et tout fier de l'avoir ainsi dans ses bras.*

AMY: *Elle balança des pieds en rigolant, s'accrochant à son cou malgré tout* Et pour s'habiller ? Pour manger ? Pour se promener ? Tu vas vite être fatigué à me porter tout le temps *taquina-t-elle joyeusement*

SIRIUS: *il se pencha pour aller chercher le contact de ses lèvres* Je serais jamais fatigué. Jamais fatigué de toi. *murmura-t-il amoureusement en l'embrassant tendrement mais en finissant par la laisser retomber doucement au sol, il ne put pourtant s'empêcher d'entourer son corps de ses bras. Il ferma les yeux et déposa son front contre le sien, profitant simplement du contact de leur deux corps.* Comme ça. Je veux rester comme ça pour toujours.

AMY: *Elle resta sur la pointe des pieds, dans un équilibre plutôt précaire juste pour le plaisir de le sentir près d'elle et de pouvoir l'embrasser. Ses bras autour de son cou, elle ne pouvait cacher l'amour dans son regard, ni même dans ses gestes* Toi aussi tu es accroc *Remarqua-t-elle gentiment en l'embrassant, Elle glissa l'une de ses mains de son cou à son bras et de son bras à ses doigts, y entremêlant les siens en souriant* Viens *L'invitant à la suivre jusqu'à la petite salle de bain de la chambre*

SIRIUS: *il eu un petit sourire amusé. Il était peut-être bien accroc lui aussi. Il n'était pas aussi familier avec ce concept qu'elle mais s'en fichait tout autant. Il y avait des addictions plus dangereuses que l'amour et maintenant qu'il y avait goûté il savait qu'il n'y renoncerait jamais. Il la suivit docilement jusqu'à la petite salle de bain, rassuré par le contact de sa main dans la sienne, il pu profiter de la vue qu'elle lui offrait en prenant les devant.*

AMY: *Elle se retourna, oubliant sa propre nudité jusqu'à ce qu'elle soit pleinement face à celle de Sirius, rougissant de plus belle bien qu'elle ne pouvait s'empêche de sourire, son regard le parcourait elle lacha doucement sa main* Tu es nu *Remarqua-t-elle en se mordant la lèvre inférieur avant de se retourner, se glissant dans la cabine de douche, elle reposa ses yeux sur lui au bout d'une seconde* tu viens ?

SIRIUS: *il rigola devant sa remarque* Toi aussi. *répondit-il sur le même ton de la constatation pour la narguer. En réalité il n'était pas du genre à être gêné d'être nu, une conséquence indirecte de sa nature canine qui ne lui demandait pas de s'embêter avec des vêtements. Tout content lorsqu'elle l'invita à la rejoindre, il se glissa à ses côtés, l'entourant de ses bras et capturant ses lèvres à nouveau sans vraiment se soucier de l'élément "douche"*

AMY: *Elle gloussa de gêne, tentant de se cacher un peu alors qu'il la rejoignait, Lover dans ses bras, elle se perdit dans son baiser, oubliant sa gêne un instant. Souriant derrière son baiser, elle glissa sa main sur le robinet d'eau qu'elle alluma sans prévenir. Sursautant la première à cause du jet d'eau froide*

SIRIUS: *il se crispa doucement au contact de l'eau froide mais ce fut la réaction d'Amy qu'il le fit rire un peu plus, se remémorant une après-midi où ils s'étaient amusés au bord du lac. Son regard se baissa sur sa poitrine mouillée qu'il n'avait pu que deviner sous ses vêtements ce jour là. Il eu un sourire satisfait de pouvoir les contempler de si prêt et à la lumière de la salle de bain. Il ne put s'empêcher de remonter ses mains le long de son corps pour venir les envelopper et déposer un baiser sur sa chair si tendre.*

AMY: *Son coeur s'emballa en sentant ses mains contre elle, oubliant immédiatement l'eau froide. Serrant la mâchoire pour étouffer un petit gémissement en sentant ses lèvres sur elle. La promiscuité des lieux ne faisant qu'accentuer l'envie et le désir, elle glissa sa main dans les cheveux de Sirius, l'invitant à ne pas s'arrêter en si bon chemin*

SIRIUS: *il fut immédiatement envouté par la douceur de sa peau. Léchant avec gourmandise sa poitrine et s'abreuvant de l'eau qui coulait sur son corps. Sa langue trouva le relief de ses tétons qu'il suça et pinça entre ses lèvres. Alors que ses baisers se concentraient sur sa poitrine, ses mains elles, redescendirent pour se saisir de ses fesses rondes.*

AMY: *Elle profita clairement de l'instant, son dos se crispant légèrement lorsqu'il trouva le contact froid du mur derrière elle, Sa respiration pouvait se faire entendre malgré le clapotis de l'eau glissant sur eux et le carrelage. Elle releva l'une de ses jambes contre lui, sa main se glissant sous son menton pour le ramener à elle et qu'elle puisse passionnément l'embrasser. Se fichant de l'eau, de la difficulté à respirer, elle le voulait lui, sa bouche, sa langue, son contact et son amour*

SIRIUS: *il revint vers elle pour se saisir de ses lèvres chaudes et le contact de sa jambe contre lui trahissant son désir le fit frissonner lui aussi.* Je t'aime. *souffla-t-il fébrilement en venant caresser sa cuisse et serrer doucement ses hanches. Avec douceur mais puissance, il entra à nouveau en elle en laissant échapper un souffle rauque de plaisir renouvelé, avide d'en avoir plus encore. Rapidement, il vint empoigner ses fesses pour la soulever complètement du sol, la plaquant contre le mur de la douche pour la laisser entourer son bassin de ses jambes.*

AMY: Je t'aime aussi * soupira-t-elle d'une voix tendre qui trahissait facilement son désir. Une nouvelle plainte de plaisir lui échappa en le sentant s'unir à elle une nouvelle fois. Ses mains s'accrochèrent à son épaule et son dos, elle frotta son nez contre sa joue, cherchant à capter son attention. La bouche entrouverte elle geignait de plaisir*

SIRIUS: Amy... *murmura-t-il faiblement, l'air chaud portant sa voix dans l'espace de la petite salle de bain. L'eau massait leur deux corps unis et dansant. Il plongea son regard dans le sien, se délectant et s'inspirant de son plaisir pour trouver le sien, melant ses souffles et sa voix à la sienne*

AMY: *Elle passa une main sur le visage de Sirius, ramenant certaine mèche de ses cheveux trempée en arrière. Lui souriant

AMY: *Lui souriant, elle était pas vraiment capable de prononcer le moindre mot mais dans son regard elle tentait de lui faire comprendre que jamais elle ne le laisserait. Elle lui offrirait cet amour qu'elle nourrissait pour lui jusqu'à la fin des temps, tant qu'il voudrait d'elle dans sa vie, elle serait là, à l'aimer. Ses cuisses resserrèrent leur étreinte, gardant ses yeux noyés dans les iris du Gryffondor* Siri *Laissa-t-elle pourtant échapper dans un gémissement plus intense, la fatigue et l'effort que demandait cette position affolaient son coeur et sa respiration mais cela ne l'empêcha pas pourtant de chercher le contact de ses lèvres, bien qu'elle ne l'embrassa pas, laissant simplement son souffle chaud se mêler à celui du sorcier, leurs lèvres s'effleurant*

SIRIUS: *il l'embrassa avec force et avidité. Il haleta, sentant son coeur et son souffle s'affoler.* Je vais... Je vais... *balbutia-t-il mais son corps se crispa, le faisant soudain glisser sur le sol mouillé de la douche. Il bascula sur le sol, tentanr tant bien que mal de rattraper Amy pour lui éviter la chute.* Owwww... *laissa-t-il échapper plaintivement sur le sol*

AMY: *Elle avait la sensation de se déconnecter complètement du monde, l'air lui manquait et malgré l'eau ruisselante sur leur corps, elle pouvait sentir sa sueur et la sienne. Le mélange était tellement aphrodisiaque et enivrant. S'apprêtant à refaire le grand saut avec lui, ce fut face à une tout autre chute qu'elle dut faire face. Plus de peur que de mal pour elle, protéger par Sirius, elle se retrouvait au-dessus de lui. Sa tête lui tournait encore mais là, en cet instant, il n'y avait que l'inquiétude dans ses yeux alors qu'elle tenait le visage de Sirius entre ses mains* Mon siri, ça va ? *Elle vérifia immédiatement qu'il n'avait rien*

SIRIUS: J'ai... Mal. *avoua-t-il embarrassé par sa maladresse, tirant une petite grimace désolée* Embrasse-moi ? *ne put-il s'empêcher de demander en lui faisant les yeux doux*

AMY: Où ? *Demanda-t-elle en premier lieu, sa voix gorgée d'inquiétude avant d'entendre sa demande, elle le regarda et ne put s'empêcher de sourire devant son regard, se penchant vers lui pour l'embrasser tout doucement. Elle semblait presque que l'effleurer, de ses lèvres ou de sa langue, elle profita d'une longue minute de cette douceur avant de le regarder * tu m'as l'air d'être un grand blessé oui *taquina-t-elle*

SIRIUS: *il fronça les sourcils face à son baiser retenu et son air taquin* C'est très sérieux Amy. J'ai besoin de beaucoup d'affection ou... Ou je crois que mon égo ne s'en remettra pas. Il se meurt Amyyy !!! *geignit-il théâtralement en s'étalant un peu plus sur le sol mouillé*

AMY: *Elle éclata doucement de rire en le voyant s'étaler au sol. Elle fit une moue faussement inquiète cette fois en l'observant* Oooh mon pauvre chéri, t'as vraiment besoin de beaucoup... *se penchant au-dessus de lui, elle embrassa son front* beaucoup *un autre baiser sur le bout de son nez* beaucoup *elle embrassa son cou* beaucoup *et elle descendit un peu plus encore, ponctuant chaque baiser d'un autre "beaucoup" jusqu'à être à hauteur de ses hanches plus précisément de son anatomie masculine* d'affection...

SIRIUS: *il tenta d'attraper ses lèvres au passage mais elle sembla délibérément éviter les siennes et lorsqu'elles furent hors de portée, il eu une petite moue boudeuse. Il fut loin de se douter de ce qui trottait dans sa tête jusqu'à sentir un frisson dans son bas ventre, appelé par ses baisers descendant toujours plus bas.* Oh c'est pas ce que je... *balbutia-t-il gêné, sentant ses joues s'empourprer mais aussi son muscle se gorger de sang et d'excitation.*

AMY: *Elle l'embrassa pourtant, chaste mais amoureuse* Je sais *rassura-t-elle pourtant lui faisant comprendre qu'il s'agissait d'une envie à elle plus que d'une mauvaise compréhension. C'est timidement qu'elle le prit en main, l'embrassant tout le long, y mêlant doucement sa langue, elle resta attentive au réaction de Sirius, cherchant à découvrir ce qui lui plaisait à lui.*

SIRIUS: *il se mordit la lèvre, ses yeux s'écarquillant de la voir pourtant continuer de son propre chef. L'embarras se mêlait au désir et il voulu détourner les yeux par pudeur mais il fut complètement hypnotisé par la vue qu'elle lui offrait.* Je devrais être maladroit plus souvent... *tenta-t-il de plaisanter maladroitement comme pour se distraire de ce moment et tenter de se contrôler un minimum*

AMY: Tu finirais par vraiment te faire mal *remarqua-t-elle* et ceci *elle laissa sa langue glisser sur sa peau* ne te serait plus d'un grand secours *Elle rougit doucement malgré elle, consciente de l'allure coquine qu'elle offrait à Sirius mais elle avait tant envie de lui faire plaisir que cela ne l'arrêta pas pour autant, au contraire, elle échangea un regard avec lui, esquissa un sourire en coin avant de reprendre là où elle s'était arrêter. Le prenant dans sa bouche lentement, elle testa ses propres limites, sa langue le caressant avant de remonter et de recommencer lentement*

SIRIUS: *il ne su quoi répondre, trop envouté et intimidé par ses caresses. Il se crispa légèrement, sentant la chaleur de sa bouche l'envahir, il fut soudain difficile pour lui de continuer à regarder, sa tête retombant en arrière alors qu'un souffle rauque lui racla la gorge. Ne supportant pourtant pas l'idée de la quitter, il chercha sa main de la sienne à tâtons mais très déboussolé par ce qu'elle lui offrait.*

AMY: *L'entendre lui procurait un indescriptible frisson, être active et contrôler son plaisir à lui était autrement différent mais tout aussi plaisant. Le sentir la chercher lui fit relever les yeux, attrapant sa main, elle entremêla ses doigts, reprenant ses gourmandes caresses. Elle voulait l'entendre, un peu plus encore, et pousser par ce désir, elle en intensifia la cadence*

SIRIUS: *Sa voix lui échappa à chaque nouvelle intensité crispant son corps de plaisir, le prénom d'Amy se glissant parfois dans ses soupirs. Ainsi allongé sur le sol il avait l'impression de lutter un peu plus pour retrouver son souffle. Un bref cri racla sa gorge alors qu'il se plia en deux, se retenant de se libérer dans sa bouche. Il la tira doucement vers lui, l'obligeant à relever la tête et quitter sa chair pour un temps.* Viens... Viens avec moi. *la supplia-t-il les joues empourprées alors qu'il cherchait déjà ses hanches pour les guider contre lui*

AMY: Mais *Elle chercha à justifier quelque chose, ou lui expliquer que ce n'était pas vraiment nécessaire mais tout ça fut balayer avec ses paroles. Elle rougit doucement, sentant déjà son propre corps réclamer la même chose que Sirius, se glissant au-dessus de lui, elle sentait son désir caresser l'entrée chaude et humide de son corps. Se laissant lentement retomber dessus, un long soupire d'aise s'échappa de ses lèvres.* Tu as une longueur d'avance sur moi *lui rappela-t-elle avec malice dans un élan un peu provocateur. Elle se mit lascivement à danser contre lui, se frottant à lui lentement.*

SIRIUS: *il ne pu s'empêcher de soupirer en la sentant l'envelopper à nouveau mais il eu un petit sourire de défi à sa remarque.* Oh mais je sais. Je suis un vétéran du sexe moi jeune fille... *la taquina-t-il en s'efforçant de garder un masque de contrôle alors qu'elle se mit à onduler contre lui*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Honeymoon   Sam 1 Oct - 16:15

AMY: *Elle esquissa un sourire en haussant légèrement un sourcil en l'écoutant, continuant doucement de danser contre lui, sentant la chaleur se diffuser au bas de son ventre. Elle se pencha sur lui, caressant son torse de ses seins alors qu'elle remontait jusqu'à sa bouche pour l'embrasser avec autant de sensualité dont elle faisait preuve jusqu'à présent*

SIRIUS: *il soupira de bonheur en retrouvant enfin ses lèvres, sentant son corps se détendre au contact rassurant de son corps contre le sien. Il caressa ses cheveux blonds avec un sourire enamouré, contemplant un peu plus son beau visage.* Est-ce que je t'ai déjà dit que tu es merveilleusement belle ? Si douce, maline et drôle ? T'es une rockstar et maintenant tu vas m'épouser. T'as vraiment tout pour toi dit donc.

AMY: *Elle esquissa un sourire en l'écoutant, ses joues prenant de la couleur devant ses compliments,* Et je suis à toi *lui rappela-t-elle doucement. Elle s'éloigna doucement après l'avoir à nouveau embrasser, s'offrant en spectacle dans une danse dont elle accéléra doucement le rythme*

SIRIUS: *il se retint de glousser victorieusement à sa réponse et vint rejoindre ses lèvres dans un nouveau baiser. Il se mordit la lèvre pour la goûter encore un peu après son départ alors qu'elle lui offrait le plus beau des spectacles à danser devant lui. Un coup de rein lui arracha un petit sursaut et un bruit qu'il tenta de cacher avec une petite moue orgueilleuse.*

AMY: *Elle ondulait contre lui, esquissa un sourire en coin en l'entendant, n'oubliant pas leur petit défi pas vraiment formuler. L'idée de le battre sur "son propre terrain" l'amusait au moins autant que cela l'excitait en cet instant, alors elle ajouta ses mains à cette danse, les posant sur elle-même, les laissant glisser lentement sur sa peau sans le quitter des yeux*

SIRIUS: *il capta l'étincelle de défi et d'excitation dans son regard qui le fit sourire. Il haussa un sourcil arrogant devant ses caresses, venant faire courir les siennes sur son corps à son tour. Il glissa ses doigts le long du creux de sa colonne, de ses fesses à sa nuque, caressant ses seins de son autre main. Il plaqua ensuite ses paumes chaudes sur ses hanches dansantes, venant en glisser une derrière pour l'empêcher d'echapper à la deuxième qui vint poser ses doigts entre ses lèvres pour venir jouer avec le petit bouton qui avait le dont de rendre les femmes folles. Il pressa doucement, venant le titiller de mouvements circulaires en fixant Amy dans les yeux pour ne rater aucune de ses réactions mais aussi la narguer d'un petit regard frimeur*

AMY: *Loin de deviner où finirait ses mains, elle pensait avoir le dessus jusqu'à ce qu'elle sente cette sensation aussi intense que fulgurante. Elle du se mordre les lèvres pour ne pas faire trop de bruit après un hoquet de plaisir et de surprise. Ses yeux dans les siens, la sensation de vertige et ses jambes qui se mettaient doucement à trembler...C'était autant de chose qui la poussait à approfondir ses mouvements, se relevant un peu plus pour se laisser glisser contre lui, elle laissa sa propre main rejoindre celle de Sirius* Ne...T'arrête pas *souffla, à peine audible tant sa respiration était toujours profonde. La salle de bain était emplie de buée, provoquer par la douche qu'ils avaient as prit la peine d'éteindre, ajoutant à ce tableau qu'un peu plus de moiteur et fièvre*

SIRIUS: *il eu un petit rire victorieux en la sentant hoqueter de plaisir et se mettre doucement a trembler. Elle semblait surprise mais lui connaissait bien tout cela et lui montrer qu'elle avait encore beaucoup à apprendre de lui le remplissait de fierté contrairement à ce qu'il aurait pu croire. La sentir se joindre à lui sans se sentir gênée qu'il s'y connaisse autant le rassura un peu plus, l'encourageant à appuyer un peu plus ses caresses. Complètement conquis et envouté par ses souffles fébriles, il vint embrasser son cou, la menant toujours dans cette danse de plus en plus effrenée*

AMY: *En d'autre circonstance elle lui aurait tirer la langue d'une mine boudeuse mais là, elle était à peine capable de se rappeler leur petit jeu. Alors qu'il la rejoignait pour embrasser son cou, elle inclina la tête en arrière, redemandant un peu plus encore de ces baisers et de ses caresses. Ses soupires laissaient échapper ses gémissements et entre certains d'entre eux, elle l'appelait* Siri *Ce surnom qui ne l'avait jamais quitter, à un tel point que l'appeler par son prénom lui était presque devenu impossible. La main qui l'accompagnait s'agrippait maintenant à son bras, trahissant l'intensité du plaisir qu'elle ressentait bien que sa voix raisonnant dans la pièce était un indice tout aussi évocateur* Je *mais sa phrase se perdait dans sa tête, sentant soudainement son corps se crispé entièrement,*

SIRIUS: *il était tellement envouté par son plaisir qu'il en oubliait le sien et la sentir jouir contre lui fit exploser son coeur de bonheur et de fierté. Il la laissa redescendre tranquillement, l'entourant de ses bras et déposant de petits baisers sur ses épaules sans s'empêcher de glousser doucement de joie et de victoire.*

AMY: *Elle resta contre lui, se remettant de ses propres émotions alors qu'il gloussait et profitait de sa victoire. Son coeur ralentissait doucement et sa respiration redevenait supportable mais elle ne l'avait pas oublier, ses lèvres venant pincer le lobe de son oreilles, elle reprenait doucement sa petite danse avant de murmurer à son oreille* je t'ai pas entendu...

SIRIUS: *il s'amusa de sa victoire de son côté pour la laisser retrouver ses esprit. Ne pensant pas une seconde qu'elle songerait à prendre sa revanche si tôt il fut surprit de la sentir reprendre sa danse et frissonna doucement.* Vraiment ? *s'amusa-t-il en haussant un sourcil incrédule* Il faut savoir admettre sa défaite. *la nargua-t-il avec un sourire et un regard brillant alors qu'il se mordait déjà la lèvre pour tenter de garder le contrôle*

AMY: Considère ça comme la récompense du vainqueur *souffla t elle a son oreille*


SIRIUS: Ma récompense... C'est t'avoir fait jouir. *avoua-t-il avec un sourire fier.* Je pourrais le refaire une deuxième fois... troisième... quatrième... *se vanta-t-il en venant déposer des petits baisers sur ses lèvres avant de l'entourer de ses bras et de la presser contre lui pour ne pas la perdre en se relevant. Il la reposa sur le petit comptoir du lavabo, l'embrassant a nouveau, le sourire aux lèvres alors que ce fut à lui de reprendre agilement la danse avec ses hanches*

AMY: *Elle rougit un peu plus à chaque fois qu'il entendait pouvoir lui faire revivre ça encore de nombreuse fois. S'accrochant à lui jusqu'à sentir le contact du meuble sous ses fesses, elle répondit à son baiser, ses lèvres trahissant déjà sa fébrilité en le sentant reprendre le contrôle de la situation* Tu ne t'en lassera pas ? *Lui demanda-t-elle malgré elle, prit d'un sursaut d'inquiétude *

SIRIUS: *il s'arrêta un instant contre elle en captant son inquiétude, faisant écho à la sienne et pourtant il connaissait sa réponse. Il baissa les yeux en pinçant doucement les lèvres, gêné.* Je m'en suis lassé il y a longtemps. *avoua-t-il doucement coupable. Courir les jupons, c'était drôle certes, ça avait quelque chose d'excitant d'en conquérir une nouvelle et de voir la jalousie et l'admiration dans le regard des autres. Il s'était lentement rendu compte que tout cela était sûrtout un jeu pour gonfler son égaux de Prince des Gryffondors plutôt qu'une réelle quête d'affection et de partie de jambes en l'air. C'était amusant, ce n'était pas déplaisant mais au final ça n'était qu'un jeu qui était doucement devenu redondant.* Mais ça... Toi... *rectifia-t-il en relevant les yeux vers elle, sentant son coeur s'emballer rien que de pouvoir voir son visage de si prêt. Cela n'était pas pour son égo, pas pour sa réputation. C'était pour elle et c'était pour lui, leurs coeurs et leur esprits bien plus liés que leurs corps.* Je ne m'en lasserais jamais. Je t'aime. Et peut importe ce que je fais... Si je le fais avec toi, c'est comme une toute nouvelle aventure, à chaque fois. Je veux te voir sourire. Je veux t'entendre rire. Je veux t'entendre gémir. J'ai aimé ça depuis le premier jour... Et je n'en ai jamais eu assez. *lui avoua-t-il avec un petit sourire timide, les joues encore rouges*

AMY: * elle sentit l'émotion lui piquer les yeux. * t'es pas si mauvais avec les mots * lui répondit elle en laissant échapper un gémissement. Elle posa ses lèvres sur son épaule, se cachant un peu* je t'aime tellement... * murmura t elle contre lui*

SIRIUS: *il eu une petite moue d'embarras à son compliment.* C'est toi qui me délie la langue. *marmonna-t-il un peu boudeur* Et je t'aime aussi. *répondit-il tout de même*

AMY: * elle lui sourit tendrement. Relevant l'une de ses cuisses qu'elle accrocha a sa hanche* toi aussi * dit elle un peu coquine en venant l'embrasser. Amenant sa langue jusqu'à la sienne alors que sa main se glissa entre eux... Venant ajouter ses doigts a la danse qui se jouait sous leur taille*

SIRIUS: *son baiser répandit une décharge dans tout son corps et instinctivement il vint chercher un peu plus le contact du sien. La quittant pour mieux la retrouver, il prit tout son temps pour se délecter des sensations que lui offrait son corps, sa chaleur, son odeur. Il avait encore du mal à réaliser que c'était bien elle dans ses bras et il ne se gardait pas de la dévorer des yeux pour bien s'en assurer et imprimer son image dans sa rétine et son cerveau.*

AMY: *Elle continuait ses caresses alors qu'il lui faisait l'amour, elle pouvait sentir sur ses doigts les effets qu'il avait sur elle tout comme elle pouvait sentir les effets qu'elle avait sur lui. L'embrassant de plus belle, elle humectait ses lèvres pour s'imprégner du gout qu'il laissait derrière chacun de ses baisers. Echangeant de nombreux regard, elle l'attira à nouveau à lui en posant sa main libre contre sa nuque pour échanger à nouveau de passionnels baisers*

SIRIUS: *il se perdait complètement dans ses yeux, incapable de vraiment savoir pourquoi mais c'était comme si son regard et son cerveau étaient incapable de se détourner d'elle. Il n'avait littéralement d'yeux que pour elle et dans son esprit il n'y avait plus rien à part elle. La sentir le tirer vers elle agita un peu plus son coeur alors qu'ils mêlèrent leurs lèvres et leurs langues dans une danse lentement plus pressante et endiablé. Il fut incapable de retenir ses souffles rauques et ses discrets gémissements qui venaient se perdre dans leurs baisers. Il l'embrassa de plus belle, venant emprisonner sa nuque et en entremêlant ses doigts dans ses longs cheveux blonds. Il en voulait toujours plus de ses lèvres et de sa langue chaude, serrant doucement sa cuisse de l'autre main en se laissant son corps s'emporter de plus en plus dans un rythme passionné qui lui arrachèrent bientôt plus que des petits sons*

AMY: * il devenait difficile de vraiment pouvoir l'embrasser. Sa bouche entrouverte laissant passer sa langue juste pour goûter encore et encore la sienne et ses lèvres. Ses doigts avide continuèrent leur salace caresses alors qu'elle l'écoutait et le dévorait des yeux. * encore

SIRIUS: *le plaisir et le désir d'en ressentir plus encore enveloppait de plus en plus son esprit le laissant dénué de toute pensée et d'inhibition. Il se faisait doucement plus brusque et l'entendre lui en demander encore ne le poussait qu'à se libérer un peu plus. Ses mains se crispèrent sur son corps, la griffant légèrement à la cuisse et sur les hanches. Ses souffles rauques raisonnaient dans la salle de bain mais il vint les étouffer en mordant dans son cou, suçant avidement sa chair tendre.*

AMY: *Elle fut surprise par ses allures bestiales et bien plus encore en se rendant compte que ça lui plaisait. Ses griffures la firent frissonner et la morsure la fit gémir plus fort. Emportant par l'élan de sauvagerie, sa main libre dans ses cheveux glissant à son dos, y plantant ses ongles qu'elle laissa glisser tout le long. Relevant son autre cuisse contre lui, réclamant plus encore, ayant la sensation que plus il lui donnait et plus elle en voulait. Elle délaissa ses caresses coquines pour lui laisser tout le loisir de s'enfoncer en elle, remontant ces doigts humides le long de son torse jusqu'à atteindre son visage. Elle le força à quitter sa nuque, plantant ses yeux dans les siens, caressant les lèvres du gryffondor de son index.*

SIRIUS: *il eut du mal à quitter sa chair mais aussi à retrouver ses yeux, comme si le plaisir rendait tout flou dans son esprit. Sa bouche s'ouvrit instinctivement aux caresses de son index laissant sa langue venir caresser son doigt à son tour. Sa bouche ouverte laissait librement échapper des gémissements et des grognement rauques alors que ses yeux jaunes la fixait malgré lui. *

AMY: *Son regard croisa ses iris jaunes et avant même qu'elle ne puisse se contrôler, les flash du soir de la fête de l'hiver la prit à la gorge, l'étouffant, elle le repoussa soudainement. En un instant, sa conscience avait basculer dans cette horrible souvenir. Elle plaqua sa main contre sa poitrine et plus précisément son corps, cherchant de l'air, elle tenta de quitter le meuble mais ses jambes refusèrent de supporter son poids et c'est au sol qu'elle se retrouva, complètement paniquée, prise d'une crise incontrôlable*

SIRIUS: *il se sentit repoussé brusquement et déboussolé en sentant son dos cogner le mur il pensa d'abord qu'il avait de nouveau glissé. Il sentit le rouge et l'embarras lui monter aux joues mais il se rendit compte rapidement que Amy n'était pas en train de rire ou même de s'inquiéter pour lui. Quand était-elle tombée? Et pourquoi haletait-elle ainsi ?* Amy ? Amy qu'est-ce qu'y a ? *S'affola-t-il en la prenant doucement par les épaules, perdu face à sa crise de panique*

AMY: *Elle s'affolait doucement et lorsqu'il vint à nouveau vers elle, elle tenta de s'en dégager, jusqu'à ce qu'elle croise à nouveau son regard. Elle se lova alors dans ses bras, cherchant sa protection* je suis désolé *et elle l'implora de la pardonner à maintes reprises, restant contre lui, incapable de s'en détacher, incapable de s'en éloigner.* Ne me laisse pas *supplia-t-elle entre deux dizaines d'excuses*

SIRIUS: Jamais ! *La rassura-t-il en la serrant dans ses bras, s'efforçant de ne pas céder lui-même à la panique. Il caressa doucement ses cheveux blonds et son dos, s'affolant silencieusement intérieurement en se demandant ce qu'il avait fait de mal. Ce qu'il craignait était en train de se passer mais il trouva la force de garder son angoisse enfouit en lui. La serrant dans ses bras, il la porta avec soin jusqu'au lit, la glissant sous les couvertures pour le pas qu'elle prenne froid.* Amy... Ça va aller ? *Lui demanda-t-il cachant difficilement son malaise et sa culpabilité* Est-ce que... Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal?

AMY: *Elle secoua doucement la tête, cherchant sa main des siennes, elle tira dessus pour qu'il reste au plus près d'elle* Toi non *rassura-t-elle doucement, sa voix encore tremblante, elle chercha une façon douce de lui expliquer ce qui s'était passer mais n'en trouva aucune. Resserrant son étreinte contre ses mains* Je...Pendant un instant, tes yeux *Elle avait honte et culpabilisait tellement qu'elle semblait presque vouloir se cacher sous les couvertures* j'ai cru...J'ai vu...Je...J'ai vu Wilkes... *Elle lui tourna alors le dos, s'enfonçant un peu plus dans la couette* pardon...Je suis désolé, tellement...j'ai tout gaché

SIRIUS: *la voir ainsi lui donna envie de se glisser sous la couette et de la prendre dans ses bras. Mais ses mots arrêtèrent ses gestes. Il savait ce qu'il s'était passé et ce n'était pas la première fois qu'il exhibait quelques signes de transformation lorsqu'il ne faisait pas attention. Il eut peur qu'elle se souvienne du chien mais ce fut quelqu'un d'autre que ses yeux lui avaient rappelés. Saïd Wilkes. Il sentit une lame se planter dans son cœur en se rendant compte de ce que cela avait dû faire à Amy. Il voulu la prendre dans ses bras mais il n'osa encore moins et elle finit par lui tourner le dos.* N-non c'est moi qui... Je suis désolé. Je suis désolé de n'avoir pu... *Tuer Wilkes ? Arriver plus tôt ce soir là pour la protéger? Se contrôler pour ne pas lui causer cette douleur et cette peine?* Je ne te ferais jamais aucun mal. Je... Je ne ferais jamais...

AMY: *Elle essuya ses yeux larmoyant, encore tremblante.* Je sais *Souffla-t-elle doucement bien qu'elle ne se retourna pas* Je sais *répéta-t-elle sans trop savoir pourquoi, cherchant à le rassurer sur ce dont elle était certaine. Elle chercha sa main, à l'aveuglette* Prends moi dans tes bras *Elle se retourna, doucement, évitant malgré tout ses yeux. Toujours honteuse d'avoir pu voir le visage de Saïd en pareil instant.* Je serai en sécurité dans tes bras...

SIRIUS: *Il ne put se retenir plus longtemps de la prendre dans ses bras et de déposer un baiser sur sa chevelure blonde.* Je ne laisserais jamais rien t'arriver ou que quelqu'un te fasse du mal. Je... J'aurais dû... J'aurais dû être là, j'aurais dû l'en empêcher... J'aurais dû lui arracher la tête... *Grommela-t-il en la serrant doucement dans ses bras*

AMY: *Se lovant dans ses bras, elle écoutait les battements de coeur qu'elle pouvait percevoir, tentant de faire un non de la tête en restant contre lui* j'ai vu assez de cadavre cette nuit là

SIRIUS: *il baissa les yeux, se remémorant lui aussi cette terrible nuit de cauchemar, l'odeur du sang, la vue du sang et celui du corps pâle et inerte d'Amy sur le sol. Il la serra un peu plus en sentant a nouveau la culpabilité lui serrer la poitrine.* Pardon.

AMY: C'est pas de ta faute *Insista-t-elle doucement, laissant sa main rejoindre celle de Sirius, elle y entrelaça ses doigts, serrant un peu celle-ci* Je sais pas pourquoi...Je l'ai vu...C'est moi qui suit désolé

SIRIUS: *il détourna le regard coupable malgré tout et plus encore lorsqu'elle se blâma.* Non c'est moi je... *Ne put-il s'empêcher de rectifier en la prenant par les épaules pour la regarder en face.* Mes yeux... Ils... Ils changent de couleur des fois je... J'aurais dû te prévenir. Désolé ! *Expliqua-t-il en rigolant nerveusement, tentant de faire passer ça pour une petite farce loufoque plutôt que de la laisser penser qu'elle perdait la tête.*

AMY: *Elle fronça les sourcils en l'écoutant, ne sachant pas trop s'il était sérieux ou s'il tentait de la rassurer par n'importe quel moyen, elle sourit malgré tout devant ses efforts* Dis pas de bêtise...Je sais bien que tu n'es pas un métamorphomage

SIRIUS: Non j'suis pas metamophomage ! J'ai juste... Un peu trop joué avec des sorts de Métamorphose. L'ennui... tout ça... *Se justifia-t-il maladroitement*

AMY: *Elle fronça un peu les sourcils* L'ennui... *Venait-il sérieusement de lui dire qu'il s'était ennuyer au point de s'amuser avec des sorts quand il le pouvait ? Elle se releva, quittant ses bras, ne sachant pas si elle était vexée de savoir qu'il lui mentait ou de la prendre pour une idiote. * Je comprends que tu sois fâché que j'ai pu...Le voir lui à travers toi mais...Fais pas ça...

SIRIUS: *il pu voir qu'elle ne le croyait pas. Il se mordit la lèvre en la sentant s'éloigner de lui et tenta de la rattraper par réflèxe.* Non c'est vrai ! Je... Attends, regarde. *il s'assit en face d'elle, soufflant doucement pour retrouver son calme et se concentrer. Il s'efforça de ne visualiser que les yeux du chien qu'il avait tant l'habitude de devenir afin de ne pas se transformer entièrement. Seulement les yeux, seulement les yeux. Se tranformer entièrement était facile à sentir mais il n'avait jamais sciemment cherché à ne transformer qu'une partie de son corps. Après une longue minute d'effort et de concentration, il releva ses yeux jaunes vers elle d'un air curieux.* Ca... Ca a marché ?

AMY: *Elle se crispa devant son regard, les sourcils toujours froncé cependant, son coeur cognait douloureusement dans sa poitrine, cherchant sa main, elle s'efforça de se rappeler que c'était bien Sirius qu'elle avait devant elle* D...D'accord *Elle détourna le regard malgré elle, serrant sa main* Désolé... *Elle se sentait idiote de s'être énervée, plus encore d'avoir cru qu'il lui mentait, les yeux baissés par la honte*

SIRIUS: *il pensa la rassuré en lui montrant que ce n'était qu'un petit tour de magie mais au contraire cela ne sembla que la paniquer à nouveau. Il s'empressa de revisualiser son propre visage humain pour que ses yeux retrouvent leur teinte naturelle et lui prit la main en la serrant doucement, peiné de la voir dans un tel état.* Amy, ce ne sont que des yeux... *murmura-t-il avec douceur et tendresse*

AMY: Je sais *Dit-elle en se rapprochant, quittant les couvertures pour rejoindre ses bras et sentir le contact agréable et rassurant de sa peau contre la sienne * Ca va *Rassura-t-elle doucement malgré tout, lover contre lui, elle resta silencieuse, écoutant le clapotis de l'eau qui provenait de la salle de bain.* On a oublié de se laver *tenta-t-elle d'un sourire timide, changer de sujet lui semblait la meilleure des solutions*

SIRIUS: *il la serra tendrement dans ses bras, rassuré par ses mots. Il eu un petit sourire à sa remarque.* Je vais te laisser tranquille. J'irais après. *lui proposa-t-il gentiment.*

AMY: *Elle fit un signe positif de la tête mais n'esquissa pourtant aucun geste pour s'éloigner de lui. Profitant de son contact, elle releva la tête vers lui, l'embrassant tendrement. Elle trouva le courage et la force de s'en aller après un long contact, retrouvant la salle de bain et sa douche, elle se lava, rapidement, s'attardant un instant sur les marques laisser sur cuisse. Cela la fit frissonner et sourire. En sortant de la douche, elle passa sa main sur le miroir, découvrant une tout autre marque, flouté par la buée sur la glace.* Siriiii ?

SIRIUS: *il l'embrassa avec bonheur, plus rassuré par ce baiser que par leurs mots et la laissa se doucher tranquille. S'accrochant au bonheur et au reste d'endorphine dans ses veines, il s'efforça de ne pas trop réfléchir à ce qu'il s'était passé. Pourtant une question continua de trotter au fond de sa tête. Devait-il lui dire qu'il était un Animagus non déclaré ? Il ne se voyait pas garder cela un secret pour elle toute sa vie et en même temps, il n'osait pas dévoiler cela ainsi, sans en parler à James, Peter et Remus d'abord. Il s'était mit en tête qu'il devrait leur en parler la prochaine fois qu'il les verrait lorsqu'il l'entendit l'appeler.* Hm ? *répondit-il simplement en quittant le lit pour rejoindre la salle de bain*

AMY: *Elle se retourna vers lui, tout sourire et pimpante, ses cheveux trempée contre sa peau et une serviette cachant partiellement sa nudité* Je t'aime *Trottinant jusqu'à lui pour l'embrasser une nouvelle fois, elle s'efforçait de ne pas penser à ce qui l'avait troubler. Relevant la tête et découvrant son cou, elle lui montrait la marque rouge imprimer sur sa peau* heureusement que j'ai les cheveux long *remarqua-t-elle pour le taquiner*

SIRIUS: *il fut tout sourire sous ses lèvres* Moi aussi. *répondit-il instinctivement en l'enlaçant de ses bras. Il se mordit la lèvres d'un air doucement coupable lorsqu'elle découvrit la marque qu'il lui avait laissé au cou.* Désolé... C'est mon côté un peu... animal. *se justifia-t-il maladroitement en se grattant la nuque* J'ai un sort pour ça... Si tu veux. *proposa-t-il un peu plus embarrassé de dévoilé que ce n'était pas la première fois qu'il se confrontait au problème*

AMY: *Elle haussa les épaules* Vous les sorcier...Vous avez un sort pour tout cacher en fait... *Dit-elle en se moquant délibérément de cette tendance comme elle l'avait déjà fait avant. Bien sur, elle était une sorcière mais elle cultivait toujours cette part moldu d'elle-même* Tu as honte de quoi ? *Elle lui sourit doucement avant de lui tirer la langue malicieusement*

SIRIUS: *il baissa les yeux avec un petit sourire devant son indifférence. Tout ce qu'elle faisait, toutes ses réactions avaient le don de réchauffer un peu plus son coeur.* J'ai pas honte. *répondit-il honnêtement et en même temps il eu du mal de trouver les mots pour décrire ce qu'il ressentait.* C'est juste qu'il y a des choses... Que je ne suis pas sûr... De vouloir exhiber aux yeux de tous.

AMY: Qu'on s'aime ? * dit elle toujours dans la taquinerie parce qu'elle savait qu'il ne s'agissait pas de ça. Elle l'embrassa avant qu'il s'en offusque. Caressant sa joue* elle est où ta baguette ?

SIRIUS: Non ! *rétorqua-t-il en rougissant, détournant le regard mais la serrant un peu plus dans ses bras.* Que j'ai un côté animal par exemple. *rectifia-t-il en frôlant la vérité.* Elle est dans mon pantalon, dans la chambre. *lui indiqua-t-il en la libérant*

AMY: Graou * se moqua t elle doucement en s'éloignant. Elle se retourna avant de quitter la pièce. Rougissante* j'aimais bien * avoua t elle en s éclipsant. Elle chercha le pantalon, fouillant les poches pour en récupérer sa baguette et la lui ramener*

SIRIUS: *il eu un petit rire et un sourire charmé en l'entendant lui dire qu'elle aimait bien. Il l'accueuilli avec un nouveau baiser lorsqu'elle lui ramena sa baguette du bout de laquelle il fit glisser ses cheveux pour découvrir son cou. Il déposa un nouveau baiser sur sa peau rougie et se laissa allé à un petit croc.* Graou *se moqua-t-il doucement avant de faire glisser sa baguette magique sur sa peau qui retrouva doucement sa couleur naturelle*

AMY: * elle frissonna un peu plus a chacun de ces gestes. Se posant les lèvres. Elle croisa son regard tentant de dissimuler son trouble* il y a ma cuisse aussi...

SIRIUS: *il fronça les sourcils d'un air troublé* Ah bon ? C'était un chien méchant dit donc. *il la souleva du sol pour la porter jusqu'au lit* Il va falloir examiner tout ça ! *s'amusa-t-il en la déposant sur le matelas encore parsemé de pétales de roses. Il passa une main sur sa cuisse, la remontant pour écarter sa serviette de bain et découvrir sa peau marquée. Il ne put s'empêcher de se mordre la lèvre, un peu embarrassé par son manque de délicatesse et en même temps, cela lui rappelait à quel point il s'était laissé emporté, ivre de plaisir. Il déposa un nouveau petit baiser sur sa peau rougie, relevant un regard narguant vers Amy comme pour la prévenir qu'il allait la mordre mais au lieu de ça, il laissa sa baguette magique sur le bord du matelas et déposa un nouveau baiser sur sa cuisse, puis un autre, un peu plus à l'intérieur, puis encore un autre jusqu'à ce qu'il prenne doucement place entre ses cuisses, déposant un long baiser sur son intimité chaude*

AMY: * elle gloussa lorsqu'il la porta jusqu'au lit. * Docteur Black * se moqua t elle en riant le laissant examiner sa peau. Elle eut un hoquet en sentant ses lèvres. Le hoquet se mua en une longue inspiration, elle glissa ses mains sur sa tête, surprise et frissonnante, les joues écarlates* Siri... * souffla t elle fiévreuse* t'es pas... Obligé

SIRIUS: Obligé ? *il eu un petit rire en remontant légèrement, déposant un petit baiser sur son bas ventre* Je t'aime. Et j'aime ton corps. Et j'adore t'entendre jouir. *il se laissa aller à une petite léchouille mais se redressa rapidement* Mais si tu me dis que t'en a assez, je vais aller me doucher !

AMY: * elle rougissait un peu plus en l'écoutant. Posant ses mains sur ses joues pour les cacher. Elle se mordit la lèvre en le regardant sans être capable de lui répondre mais son silence en disait long*

SIRIUS: *Il s'attendit à ce qu'elle le rattrape ou qu'elle l'envoit à la douche mais elle ne lui répondit pas. Interloqué, il pencha la tête sur le côté sans vraiment comprendre si c'était de la gêne ou autre chose qui faisait rougir ses joues.*

AMY: *elle se mordit les lèvres* j'en ai envie * finit elle part lui dire. Elle se pencha vers lui. L'embrassant avec passion*

SIRIUS: *il fut agréablement surprit par sa demande et son baiser. Le sourire aux lèvres, il l'embrassa langoureusement en laissant ses mains courirent sur son corps doux et propre. Lorsqu'ils se séparèrent, il plongea son regard dans le sien une longue seconde en sachant qu'ils allaient se quitter pour ce petit moment de folie. Il la salua d'un petit coup de langue sur le nez pour la faire rire avant de redescendre doucement, embrassant son ventre, mordillant le relief de ses hanches avant de retrouver ses cuisses lisses. Il se délecta de la chair de ses jambes en prenant tout son temps avant de relever ses yeux bleus vers elle, étincellants de malice et de désir. Il pressa alors ses lèvres contre les siennes, brûlantes et humides. Libérant sa langue pour la gouter, il l'emporta dans un baiser d'une toute autre nature, langoureux et endiablé. Une véritable chorégraphie de sensations au rythme de la passion.*

AMY: * elle se laissa doucement retomber sur le lit au fur et a mesure que ses baisers descendait. Partager entre l'envie de le voir et la gêne elle préféra se concentrer sur les sensations. * merde * Laissa t elle

AMY: *Échappé face au florilège de sensation qui la gagnait. Se rendant compte de sa soudaine vulgarité elle rougit* pardon *dit elle d'une voix troublée retenant les premiers gémissements alors qu'elle se tortillait sous son terrible baiser *

SIRIUS: *Sa vulgarité le fit sourire à travers son baiser et ne fit que l'encourager à l'emporter plus loin, plus longtemps, lui faire perdre le contrôle et remplir la pièce de sa voix. Il adorait cette sensation de pouvoir et de fierté mais avec elle c'était encore différent. Ce qu'il ressentait en cet instant avait quelque chose de réparateur alors qu'avec d'autres cela avait toujours eu un arrière goût de débauche. Les autres, c'était les autres, mais elle, c'était la bonne, la seule. Il ne se sentait pas comme un guerrier ou un conquérant entre ses cuisses mais à sa place. Entendre son plaisir n'était pas un jeu, un défi, mais un désir qu'il pouvait ressentir au plus profond de lui comme un instinct. Il s'enivrait de sa jouissance sans jamais être rassasié et son coeur n'en avait jamais assez du bonheur qu'il pouvait ressentir.*

AMY: *Sa main droite agrippa le drap alors qu'elle pouvait deviner chaque geste, chaque caresse de sa langue, chaque sucions. Sa main gauche se glissa dans les cheveux de Sirius, attrapant une poignée sans tirer lorsqu'une vague intense de chaleur la prit.* Je t'aime *Laissa-t-elle échappé dans un mélange d'amour, de sensualité et de perversité. Repliant l'une de ses jambes, elle osa un regard en sa direction, animé par le plaisir.*

SIRIUS: *moi aussi lui répondait-il en plongeant un peu plus en elle, caressant de sa langue sa peau glissante et chaude, jouant avec le moindre point sensible pour doucement l'étouffer de plaisir. Concentré, dévoué, il la laissa exprimer toute sa fébrilité sans se laisser distraire.*

AMY: *Elle le regarda quelques secondes, excitée parce qu'il lui faisait ressentir mais aussi parce qu'elle voyait. Elle se sentait doucement partir, son coeur palpitant et sa respiration se saccadant. Elle se cambra, chaque seconde un peu plus, tirant sur le drap. Elle chantait son surnom comme une douce litanie destinée à l'encourager, à en redemander. jusqu'à ce qu'elle parte. Sa voix emplissant la pièce, son corps se tendant, sa tête lui tournait et sa respiration était à présent haletante. Ses doigts dans ses cheveux se détendaient doucement alors que l'autre main lachait le drap pour se poser sur son ventre encore secouer de petit spasme*

SIRIUS: *il fut incapable d'arrêter de sourire en la sentant partir et jouir bruyamment, son corps tout entier sur crispant sous ses baisers. Il l'emporta jusqu'au bout, la laissant ensuite redescendre tranquillement en gardant une main sur la barre, lui laissant la chaleur de sa langue et la douceur de quelques dernières caresses pour un atterrissage en douceur. Il déposa alors de petits baisers sur son corps électrisé, remontant doucement pour pouvoir profiter de son visage noyé de bien être alors qu'un petit sourire joyeux et fier, animait ses lèvres moites.*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Honeymoon   Sam 1 Oct - 16:15

AMY: *Elle frissonnait, ses lèvres lui laissant une douce sensation électrique, esquissant un sourire de bien être, elle ouvrit doucement les épaules en le sentant revenir doucement près d'elle.* Tu crois qu'on peut en mourir ? *Demanda-t-elle en plaisantant qu'à moitié, à peine capable de véritablement articuler ses mots, elle laissa échapper un rire alors que ses jambes gigotaient doucement, sentant des fourmis tout le long.*

SIRIUS: *il rigola doucement à sa remarque* On appelle ça la petite mort pour une raison... Mais toi je ne te laisserais jamais mourir. *Assura-t-il en déposant un petit baiser sur sa joue.*

AMY: La petite...Mort... *elle sourit, se mettant sur le coté, s'accrochant à son bras* c'était tout sauf petit...

SIRIUS: Comparé à la vraie Mort j'espère que ça l'était quand même un peu.

AMY: *Elle éclata de rire* Je me sens particulièrement vivante oui

SIRIUS: Tant mieux. *Murmura-t-il tendrement avant de déposer un baiser sur son front* J'peux aller prendre une douche maintenant ? *Demanda-t-il avec un grand sourire*

AMY: *Elle chercha le contact de ses lèvres* Je t'ai jamais empêcher d'y aller *dit-elle avec une fausse mine boudeuse*

SIRIUS: *il l'embrassa avec tendresse* Non mais tu peux. *Répondit-il espieglement avant de s'éloigner pour filer sous la douche*

AMY: Prend ton temps ! Je vais chercher a manger ! *Dit-elle tentant de trouver la force de quitter le lit pour se rhabiller. Ce qu'elle fit, uniquement parce que son estomac réclamait. Elle vérifia qu'elle avait bien ses affaires avant de quitter la chambre en quête du repas du soir*

SIRIUS: Okay ! *Acquiesça-t-il joyeusement en se savonnant. Mais à l'instant où il entendit la porte se fermer, un instinct et une idée s'alluma dans son esprit. Il s'empressa de finir sa douche, se séchant rapidement et sans prendre le temps de s'habiller il sortit, à quatre pattes, la truffe à l'air, sa queue touffue s'agitant derrière lui. Il ne tarda pas à retrouver Amy, mais jouant les chiens errants, il se contenta de passer à côté d'elle en frôlant sa jambe et sa main de son pelage noir et soyeux. Il trottina ensuite fièrement devant elle, l'air faussement distrait, l'air joyeux et la langue à l'air, ne pouvant s'empêcher quelques regards en arrière*

AMY: *Elle s'arrêta un instant en remarquant le chien, elle avait presque l'impression que celui-ci cherchait à lui dire quelque chose mais elle fut plutôt troublé par les yeux qu'elle remarqua en premier. Secouant légèrement la tête pour chasser ses souvenirs, elle ne put s'empêcher de sourire à l'animal, continuant sa route jusqu'à la première pizzeria du coin, non sans jeter de temps à autres un regard au chien.* T'as faim ? *demanda-t-elle au chien, en tendant doucement la main vers celui-ci*

SIRIUS: *il continua de la devancer, devinant qu'elle s'arrêterait devant les restaurants. Il piétina, hésitant à continuer a jouer les désintéressés ou à rester à côté d'Amy. Il fut surprit de l'entendre s'adresser directement à lui et se retourna vivement, tout joyeux. Il aboya en approbation, la queue joyeuse et la langue pendante. Observant la main d'Amy, il hésita une seconde avant d'y laisser un petit coup de langue.*

AMY: *Elle eut un petit rire en sentant la langue de l'animal sur le bout de ses doigts* Ca chatouille *elle eut une pensée pour Silver...La mélancolie traversa son regard le temps d'une seconde avant de se souvenir ce pourquoi elle était là.* Bouge pas *Comme si l'animal pouvait la comprendre, elle entra dans le restaurant, ressortissant quelque minutes plus tard avec une boite de pizza et un sac avec de quoi se désaltérer ainsi que de la glace. Cherchant le chien du regard, *

SIRIUS: *il s'assit sagement à l'entrée du restaurant, alléché par les odeurs flottant du restaurant jusqu'à ses narines. Il aboya joyeusement en la voyant sortir avec ses achats, s'approchant d'elle avec enthousiasme.*

AMY: Ok ok t'as vraiment faim *Commenta-t-elle en s'éloignant un peu, s'accroupissant dans un coin de la rue où elle ne gênerait personne, elle ouvrit la boite de pizza et en attrapa une part* Ca mange de la pizza les chiens ? *Silver était capable de manger de tout du moment que c'était elle lui donnait, il avait d'ailleurs une préférence toute particulière pour tout ce qui était à base de crème. Tendant la part au chien errant*

SIRIUS: *il s'assit en face d'elle, toujours avec son grand sourire de chien heureux et sa queue agitée. Il ne répondit pas à la question, ne la saisissant qu'à moitié maintenant que l'odeur de pizza enveloppait complètement sa truffe. Affamé, il prit la part de pizza et l'engloutit en trois crocs enthousiastes, aboyant de joie lorsqu'il eu fini.*

AMY: *Elle caressa l'animal, bien que toujours troublé par ses yeux, l'air joyeux du chien suffisait à lui faire oublier ses mauvais souvenirs.* Je vais devoir y aller, j'ai un autre cabot à nourrir *Se relevant, elle referma la boite, reprenant la route vers l'hotel*

SIRIUS: *il couina en la voyant s'éloigner, se précipitant pour trottiner à ses côtés et donnant des petits coups de museau dans sa main pour attirer son attention*

AMY: *Elle se retourna vers le chien, observant celui-ci de longue seconde* Quoi ? *Demanda-t-elle bêtement comme si l'animal allait lui répondre*

SIRIUS: *il aboya, gratta le sol avant de japper puérilement pour lui signifier qu'elle n'avait pas besoin de retrourner à l'hôtel tout de suite. Il finit par s'asseoir et lui faire ses yeux de chiens battus pour la faire rester*

AMY: *Son empathie pour les animaux prit rapidement le dessus, elle regarda la route quand même* Tu pourrais peut-être venir...

SIRIUS: *il pencha la tête d'un air interloqué, ne comprenant pas très bien où elle voulait en venir. Finissant par se distraire, il se mit à mordiller ses lacets et les tirer en remuant la queue, joueur.*

AMY: Mais ! Mais arrête ! *Dit-elle bien qu'elle rigolait déjà, tentant d'éloigner son pied et ses lacets de la gueule de l'animal. En tentant d'éviter de lui marcher dessus et de se faire manger ses lacets, elle se retrouva dans un équilibre précaire, finissant par chuter sur ses fesses en tenant toujours la boite de pizza entre ses mains* aoutch *se plaigna-t-elle doucement*

SIRIUS: *il souffla joyeusement en l'entendant rigoler, sans vraiment s'inquiéter de l'avoir fait tomber il en profita plutôt pour s'étaler sur ses jambes et s'allonger là, laissant échapper un petit "groumf" paresseux pour signifier qu'il n'avait pas l'intention de bouger*

AMY: *Elle éclata de rire devant son soupire, oubliant bien vite la petite douleur à ses fesses. Elle posa une main sur la tête du chien qu'elle gratta doucement* T'es du genre intrusif toi *Elle caressa le chien de longues minutes* Siri va s'inquiéter si je reste ici

SIRIUS: *il ferma les yeux pour profiter des caresses, agittant joyeusement la queue et sortant sa langue. Il groumpha de nouveau en l'entendant signifier qu'elle devait partir, oubliant à moitié que c'était lui-même qu'elle voulait retrouver dans cette chambre d'hôtel. Sous forme de chien les choses avaient tendance à être plus simple dans son esprit et là il était simplement heureux et ne voulait pas la voir partir.*

AMY: *Elle tenta de s'extirper du chien, caressant celui-ci de plus belle, elle refit ses lacets avant de se relever* Allez viens...Je vais trouver un moyen de te faire rentrer

SIRIUS: *il couina doucement, se relevant à contre coeur, se collant à ses jambes pour la suivre de prêt.*

AMY: *Elle eut un petit pincement au coeur, se demandant ce que Sirius en penserait si elle ramenait le chien à l'hotel discrètement. Se mordant la lèvre, elle biffurqua dans une ruelle déserte plutôt que de prendre la route vers l'hotel, clairement, y aller à pied serait problématique. Transplaner par contre. Sortant sa baguette, elle rétrécissait la taille du repas pour ensuite s'agenouiller près du chien. L'entourant de ses bras pour le porter avec tout le reste. Il pesait son poids certes mais ce serait que le temps d'une seconde ou deux se disait elle. Baguette en main, elle transplana jusqu'à la chambre*

SIRIUS: *il la suivit sans vraiment se poser de question, intrigué mais heureux lorsqu'elle le porta avec difficulté. Ils disparurent et réapparurent dans la chambre et il la félicita de son tour de magie d'un coup de langue sur le visage avant de sauter sur le lit*

AMY: *Redonnant forme normal au repas de ce soir, elle pouffa de rire devant l'excitation du chien* Siriiii *Appela-t-elle joyeusement, se dirigeant vers la salle de bain pour retrouver celui-ci*

SIRIUS: *il se laissa retomber sur le matelas, remuant dans les draps joyeusement sans se rendre compte que pour Amy, il manquait quelqu'un dans cette chambre d'hôtel.*

AMY: *Elle retrouva la salle de bain vide* Siri ? *Retournant dans la chambre, elle remarqua que les vêtements de celui-ci était toujours là, ainsi que sa baguette d'ailleurs, son coeur s'emballa doucement* Si tu fais une blague elle est pas drôle ! *Bouda-t-elle en oubliant la présence du chien*

SIRIUS: *il se releva, s'asseyant sur le lit l'air interloqué. Il eut du mal à comprendre d'abord mais en regardant autour de lui, prenant quelques secondes pour rallumer un peu son esprit d'humain il se rendit compte du hic. Soudain embarrassé, il laissa échapper un petit son étrange avant de sauter à bas du lit, il saisit sa baguette magique au sol et se précipita hors de la chambre*

AMY: Hey ! *Loin de comprendre le comment du pourquoi, elle s'était mise au trousse du chien* Rend moi ça c'est pas à toi !

SIRIUS: *il courrait bien plus vite que lui mais l'entendre la poursuivre éveillait ses instincts joueur. Partagé entre la panique de se faire pincer et l'adrénaline de la course poursuite, il la laissa le suivre jusqu'à ce qu'il bifurque à toute vitesse dans une petite ruelle derrière des magasins où il disparu, réapparaissant dans la chambre d'hôtel sous forme humaine, il éclata de rire et se laissa retomber sur le lit, à bout de souffle*

AMY: * elle resta dans la ruelle sans comprendre où était passer le chien et encore moins la baguette. Elle revint vers l'hôtel retrouvant la chambre l'air dépité. En voyant Sirius elle eut un sursaut de surprise* putain * laissa t elle échapper, une main sur son Coeur essoufflé.* tu étais où?

SIRIUS: *il la vit revenir, ne pouvant s'empêcher de pouffer de rire et de se plier en deux sur le lit. Il fut incapable de lui répondre sur le moment tant cela l'amusait.*

AMY: * elle fronça les sourcils en le voyant se moquer d'elle. Attrapant le boite de pizza elle éloigna celle ci de lui* pas de pizza pour toi *retorqua t elle boudeuse* toute façon faut que tu trouve ta baguette. Un chien l'a volé

SIRIUS: *il pouffa de rire, tentant de se calmer il essuya une larme de ses yeux.* Un chien ? Quel chien ?

AMY: * elle raconta sa rencontre avec l'animal. Boudant toujours devant sa réaction et des rires retenus*

SIRIUS: Ca c'est un chien très étrange. *commenta-t-il en se retenant difficilement de rire.* Et je suis honoré que tu lui ai courrus après pour récupérer ma baguette mais regarde, *il lui montra sa baguette magique qu'il avait dans la main* Magie !

AMY: * elle observa la baguette sans comprendre* quoi ? Mais comment ? Je l'ai vu avec et tétais pas la.

AMY: Tu étais où d'ailleurs ?

SIRIUS: *il gloussa en se mordant la lèvre de devoir lui mentir mais c'était trop amusant pour se sentir coupable* J'étais caché ! Juste là ! *il pointa la douche* Ca aurait été suspect qu'il y ai pas ma baguette sur le sol alors j'ai fait un double... Que le chien doit être très content d'avoir maintenant ! *plaisanta-t-il en ricannant*

AMY: Moui... Bah... C'était pas drôle *bouguona t elle en posant la boite de pizza pour s'approcher de Sirius et lui tapoter l'épaule d'un petit coup de poing* j'ai eu peur

SIRIUS: *il ricanna, lui rendant son petit coup* Peur de quoi ?

AMY: Que tu sois parti... Ou que quelqu'un t'ai attraper... Tu sais... A cause de ton autre toi...

SIRIUS: *il eu du mal a comprendre ce qu'elle voulait dire jusqu'à ce qu'elle l'explique. Il sentit quelque chose se serrer dans sa poitrine. Il était loin de penser à une telle chose et en réalité, il se rendait compte que cela ne lui était jamais venu à l'esprit. Sirius Black était un fugitif, un criminel recherché dans ce monde et peu importe que ce soit à tord. Son autre lui devait vivre caché. Le devait-il lui aussi ? Il voulu se rassurer, relativiser, se dire que personne ne songerait à faire le lien, il n'avait juste pas à annoncer son nom... Il baissa les yeux, doucement songeur mais se rendit rapidement compte du silence et du froid dans l'ambiance.* Pardon. *s'excusa-t-il, désolé de se rendre compte que sa farce aurait pu l'inquiéter autant.* En parlant de "ton autre toi"... *ajouta-t-il avec un petit sourire pour détourner la conversation, il alla chercher le disque qu'ils avaient acheté plus tôt pour l'agiter devant Amy*

AMY: *Elle eut une petite moue devant ses excuses, c'est pas qu'elle lui en voulait tant que ça en réalité mais sa petite fierté personnelle en avait prit un coup devant son rire. Elle le regarda s'éloigner, comprenant trop tard qu'il parlait du CD elle se jeta littéralement sur lui* Atteeeend ! * mais elle s'arrêta avant de lui prendre l'album* Ah mais non maintenant tu peux regarder *dit-elle en rigolant*

SIRIUS: *il eu un petit rire mais ne regarda pas, lui tendant le CD* Je m'en fiche, moi j'ai la vraie ! *s'exclama-t-il en tirant sur ses vêtements pour la dénuder à nouveau et la couvrir de baisers*

AMY: *Elle rigola, tentant de l'empêcher de la dénudée juste pour l'embêter mais elle se laissa rapidement faire juste pour le plaisir de sentir ses lèvres sur elle et sa peau contre la sienne* On peut quand même écouter... *dit-elle en lui faisant un petit bisou sur ses lèvres...Suivit d'un autre, toujours chaste mais plus appuyée...Et d'un autre...Moins chaste*

SIRIUS: *il sourit sous ses baisers lentement plus désireux* Tu peux le mettre si tu veux. Pas sûr que je soit très concentré dessus par contre... *nargua-t-il en la dévorant des yeux*

AMY: *Elle sourit doucement, ses lèvres contres les siennes* Tu m'as pas attendu pour manger... *Constata-t-elle simplement au gout de sa langue et de ses lèvres, continuant de l'embrasser encore de longue seconde avant de le repousser pour pouvoir attraper le CD en riant. Insonorisant la chambre d'un sortilège, elle mit le CD, appuyant sur play et augmentant le volume. Les premier accord de guitare se fit entendre, dansant déjà au rythme de celle-ci, elle se retourna vers Sirius avec un petit sourire.*

SIRIUS: *sa remarque lui rappela la pizza et alors qu'elle s'occupa du cd, il récupéra la boite et se prit une nouvelle part. Il la regarda en machouillant joyeusement, découvrir sa propre oeuvre et se mettre à danser.*

AMY: *Le voir manger réveilla son propre appétit, dansant jusqu'à la boite de pizza, elle l'ouvrit, l'observa plusieurs secondes avant d'en prendre un morceau, jetant un regard à Sirius. Petit sourire en coin, elle cessa de se dandiner le temps de croquer le premier morceau. Elle n'aurai su véritablement l'expliquer, mais la chanson lui paraissait tellement familier qu'elle commençait à en chanter les paroles comme si, elle l'a connaissait déjà*

SIRIUS: *C'était comme si la chanson était la sienne, et quelque part, elle l'était. C'était sa voix, son style, son rythme, ses paroles et pourtant une chanson qu'elle n'avait pas encore écrite et qu'elle n'écrirait probablement pas maintenant qu'elle était déjà produite. Quelle étrange situation que de mener deux vie mais de n'en connaitre qu'une partie. Amy semblait être restée la même, peu importe l'âge, peu importe les événements, c'était toujours une rockstar, elle était toujours aussi jolie, pleine d'énergie et la femme qu'il aimait. Mais lui ? Malgré la vérité, il avait bien vu ce qu'il était devenu. Un homme abattu, un chien plutôt, qui n'avait plus grand chose à quoi se raccrocher. Il y avait toujours Remus apparemment, l'éternel Remus et probablement une des seules raisons pour laquelle Sirius Black était encore là quelque part, et non un chien sans nom errant dans une forêt lointaine. Le poids de la pensée lui fit doucement baisser les yeux et arrêter de manger, fixant d'un air vide son morceau de pizza sur ce fond musical pourtant si entrainant. Pouvait-il dire que la mort de James, la trahison de Peter et la prison l'avaient transformés ou au contraire, avaient-elles révélés ce qu'il avait toujours été au fond. Un fugitif, quelqu'un qui veux bien faire mais qui au final n'est même pas capable de veiller sur ses amis et sa famille ? Il avait de la peine et de la compassion pour le Sirius Black qu'il avait croisé dans la Cabane Hurlante mais quelque part, il était aussi déçu, déçu de lui même. Il n'était pas l'homme qu'il aurait voulu être. Il voulait se détacher de cette image et de cette vie qu'il n'était pas la sienne, mais il savait qu'il se mentait en pensant qu'il aurait fini autrement si les choses se seraient passées de la même manière. Et puis au final, les choses étaient-elles si différentes ? Ce qu'ils avaient là avec Amy, eux aussi avaient dû l'avoir à un moment ou à un autre. Ils étaient les même personnes, s'aimaient autant... Et cette chanson, ils avaient dû l'écouter ensemble aussi. Il se sentit doucement abattu et perdu. Les choses étaient tellement plus simple lorsqu'il était sous forme de chien que les pensées humaines avaient tendance à l'étouffer. C'était dans ces moments qu'il n'avait qu'une idée en tête, aller se dégourdir les pattes et se vider la tête en gambadant quelque part dans la nature. Mais là encore cette pensée eu un goût amer dans sa bouche lorsqu'il revit le vieux chien abattu dans la Cabane Hurlante. Sirius Black, quel personnage pathétique...*

AMY: *Elle le vit doucement partir, cessant de chanter, de danser, s'approchant, elle s'agenouilla au pied du lit et des siens, se positionnant de tel sorte que son visage se retrouvait automatiquement dans son champs de vision.* Tu es où ? *demanda-t-elle doucement en approchant son visage du sien, l'attrapant délicatement entre ses mains, elle l'embrassa avec cette même délicatesse* Reste avec moi

SIRIUS: *il eu un petit rictus crispé en la sentant le tirer à nouveau vers la réalité. Il eu du mal à caché son trouble, lui-même surprit de sentir que sa gorge lui faisait mal et que ses yeux s'étaient mis à lui piquer. Il détourna le regard en s'éclaircissant la gorge, heureux que la musique leur assure tout de même un peu d'ambiance festive.* La pizza a un goût bizarre tu trouve pas ? Elle avait pas ce goût là tout à l'heure. *commenta-t-il en tentant de faire un peu d'humour pour détourner sa propre attention de tout ça*

AMY: *Elle se pinça les lèvres en l'écoutant, passant une main sur ses cheveux qu'elle caressa doucement* Peut-être parce que ton sens du gout change quand tu es en chien *Elle l'avait comprit, lorsqu'elle avait été prendre une part de pizza, elle avait senti son gout à travers son baiser et faire le compte ensuite avait été facile, le reste c'était rapidement mit en place de lui-même dans son esprit. *

SIRIUS: Ouai c'est probablement ça... Attends, quoi ? *questionna-t-il soudain prit au dépourvu. Il tentant d'esquisser un sourire amusé mais sa surprise et sa panique était trop spontanée pour être dissimulée. Il recula instinctivement, sentant ses joues s'enflammer de gêne et de culpabilité alors que son cerveau réfléchissait à toute vitesse dans l'espoir d'encore pouvoir trouver une excuse.*

AMY: *Elle éclata de rire en le voyant prit de court* J'ai donné une part...Tu avais le gout de la pizza...Y avait que deux part de disparut, celle que j'avais donné et celle que tu as en main...Alors... *Elle se glissa sur le lit, se retrouvant au-dessus, un sourire aux lèvres* je dirai rien *promit-elle doucement*

SIRIUS: *il déglutit comme un enfant prit la main dans le sac mais il y avait bien plus que ça. James, Peter, Remus... C'était pour eux qu'il se sentait affreusement coupable et même si Amy semblait très bien le prendre... Ses explications le coincèrent un peu plus dans un coin, incapable de s'en échapper ou de trouver une excuse. Paniqué, il tenta tout de même de s'échapper de la situation, rien que physiquement en reculant un peu plus dans le lit.* J-Je sais pas de quoi... J'suis pas... *balbutia-t-il mais il fut incapable de lui mentir, encore moins en sachant qu'elle s'en rendrait bien compte.* C'est juste qu-que... Qu-... Personne sait à part... *tenta-t-il de justifier mais elle lui avait déjà promit qu'elle n'en parlerait pas* Je suis désolé je... Je voulais pas... *mais a force de reculer, il tomba de l'autre côté du lit.*

AMY: * il reculait et elle avançait... Se couchant sur le ventre lorsqu'il tombât. Elle rit doucement* c'est un truc a vous j'ai compris * elle lui tendit une main * tu remonte ?

SIRIUS: "Vous"? *s'étrangla-t-il avec horreur en comprenant qu'elle avait aussi deviné l'implication des Maraudeurs* N-non je... C'est pas... *Mais encore une fois il fut incapable de sortir son mensonge jusqu'au bout, il pinça plutôt les lèvres, restant muet une seconde.* N-non j'suis bien là. *rétorqua-t-il puérilement sur le sol*

AMY: *Elle inclina doucement la tête, la posant sur son bras en le regardant* C'est si grave ? *Demanda-t-elle soucieuse*

SIRIUS: N-non ? *répondit-il d'un ton incertain* Si ? Je sais pas ? *balbutia-t-il maladroitement avant de se relever pour se détourner* C'est pas comme ça que je voulais que tu le découvres... *avoua-t-il d'un air coupable* Je voulais pas te le cacher je... Mais c'était un secret et... *il soupira* J'imagine que ça n'en est plus un maintenant.

AMY: *Elle le regarda sans oser le rejoindre à présent* Comment ? En me léchant le visage pour me réveiller un matin ? *plaisanta-t-elle doucement* Siri, tu veux les voir ?

SIRIUS: Peut-être, j'en sais rien... *répondit-il presque sèchement, pas fier de lui et de sa faiblesse à toujours vouloir jouer les toutous. A côté de cette envie qu'il avait bien trop indulgé, il y avait toujours eu cette crainte qu'il finirait par se faire prendre et qu'à cause de lui leur secret à tout les quatres seraient révélé. C'était Amy pourtant et il saviat qu'il n'avait rien à craindre, il avait même hésité à lui dire bien avant mais être prit au dépourvu ainsi lui rappelait affreusement ses tords.* J'en sais rien... *répéta-t-il en soupirant, fatigué de toutes ces émotions et de ces réflexions. Encore une fois l'envie de fuir et de courir dans les bois le prenait au tripes mais il se l'interdit. Il fallait qu'il arrête ça, qu'il arrête de jouer et de fuir comme un couard.* Pardon je... J'suis un peu fatigué. *s'excusa-t-il et se justifia-t-il d'une petite voix, conscient qu'il avait complètement plombé l'ambiance avec sa réaction démesurée.*

AMY: *Elle acquiesça, décidant qu'il valait peut-être mieux le laisser tranquille. Ou alors avait-elle peur de se retrouver blesser à nouveau ? Un peu des deux sans doutes. Se retournant, elle retrouva l'autre côté du lit, la pizza ne lui faisait guère plus envie. Se relevant, elle éteignit la musique, chercha le pot de glace qu'elle avait récupéré et la cuillère de plastique qui allait avec. Malgré la boule laisser dans sa gorge, elle s'efforça de manger un peu de glace au chocolat, plus pour tenter de se réconforter dans une douceur fondante et sucrée qu'autre chose*

SIRIUS: *le silence le laissa seul avec ses pensées mais il n'osa pas lui demander de la remettre seulement pour le distraire. Il se sentit même coupable de l'avoir coupé dans cette découverte tout de même important de sa propre musique. Il baissa les yeux, sentant le poids de la déception sur déception s'empiler sur ses épaules. Il serra les dents en tentant de se calmer, de retrouver son calme mais aussi de trouver la force de simplement se retourner et aller la prendre dans ses bras mais il se sentit figé, emprisonné par ses pensées. Il finit par abandonner, comme souvent, terminant à quatre pattes mais cette fois sa queue ne fouettait pas l'air. L'air tout triste et tout coupable, il pavint tout de même à contourner le lit pour venir poser sa tête sur ses jambes, couinant une petite apologie d'un air misérable.*

AMY: *Elle regarda le chien, l'attrapant doucement pour le ramener un peu plus contre elle. lui grattant le haut du museau.* Si on arrive pas à revenir chez nous *Elle savait pas vraiment s'il l'écoutait mais elle supportait pas beaucoup le silence interrompu par ses glapissements plaintifs qui lui déchirait le coeur* je pourrai pas faire de musique *conclut-elle simplement. C'était une vérité, cruelle aux yeux de celle qui n'avait toujours eut que ce rêve en tête, mais réel. Elle semblait pas vraiment triste bien qu'elle était loin de s'en réjouir. enfonçant sa cuillère dans la glace pour l'en ressortir une seconde plus tard, elle regarda Sirius* T'as le droit de manger du chocolat ?

SIRIUS: *Il eu un petit "groumph" avant d'attraper la cuillère de glace à pleine gueule, se fichant bien des détails techniques et oubliant déjà doucement ses réflexions humaines pour l'instinct simple et naturel de gourmandise du chien. Sa queue se mit brièvement à battre de joie alors qu'il se léchait les babines. Il provita de ce petit remontant pour retourner pret du lecteur CD, appuyant un peu au hasard avec sa truffe jusqu'à ce que la musique recommance avant de revenir vers Amy pour reposer sa tête sur elle, visiblement un peu plus content de lui.*

AMY: *Elle eut un petit éclat de rire en le voyant faire, supposant que ça voulait dire oui. Le regardant tenter de remettre la musique jusqu'à y arriver, c'était comme voir un personnage de dessin animé ou de film. L'accueillant dans ses bras, elle mangea une cuillère de glace avant de tendre la suivante* Je garde au moins le meilleur fan

SIRIUS: *Il aboya d'approbation, n'ayant pas besoin de plus que son rire et qu'une nouvelle bouchée de glace pour être soudain heureux. Il sauta alors sur elle, sa queue touffue agitée de joie pour lui lécher le visage avec entrain.*

AMY: *Elle éclata de rire en essayant d'éviter ses bisous canins* je vais mettre de la glace partout si tu continue *Se tortillant en tout sens pour éviter le moindre accident, elle se retrouva malgré elle avec de la glace sur la cuisse* aaah c'est froiiid

SIRIUS: *il se jetta sur le morceau de glace tombé sur sa cuisse pour le lécher avant de s'attaquer ensuite directement au pot*

AMY: Mais naaan *Elle se releva dans le lit, éloignant le pot de glace du canidé en rigolant* J'en aurai plus après *Décidant de battre en retraite, elle courut dans la chambre en riant, mangeant de temps à autres un peu de glace qui restait. C'est dans la salle de bain qu'elle trouva refuge, plus exactement la cabine de douche qu'elle referma derrière elle pour empêcher Sirius de la suivre* Difficile d'ouvrir des portes avec des pattes *nargua-t-elle en lui tirant la langue avant de caler la cuillère dans la bouche*

SIRIUS: *il aboya joyeusement en la poursuivant dans toute la chambre, sautant dans l'espoir de reprendre un peu de glace mais sans succès. Il couina d'un air grognon lorsqu'elle ferma la porte de la douche devant son museau en le narguant. Grognant doucement il tourna en rond pour rapidement se retrouver distrait par sa propre queue qu'il se mit à chasser avant d'enfin réussir à l'attraper. Content, il remua sa queue prisonnière avant de s'allonger sur le sol de la douche en attendant que Amy ressorte.*

AMY: *Elle ne put s'empêcher de presque l'envier en cet instant précis, ça semblait réellement amusant et tellement loin de la difficulté de leur quotidien. Riant de ses pitreries, elle mangea une partie de la glace avant de ressortir de la douche doucement, posant le pot à côté de lui*

SIRIUS: *Lâchant sa queue involontairement alors qu'il ouvrit la gueule dans un grand sourire canin en la voyant resortir de la douche, il se releva, léchant le reste de glace dans le pot avant de se lécher les babines et d'aboyer joyeusement en la regardant, la queue battante*

AMY: *Jetant le pot de glace à présent vide, elle se précipita dans la chambre pour sauter sur le lit, invitant Sirius à la rejoindre en frappant le matelas*

SIRIUS: *il sauta sur le lit à ses côtés en aboyant joyeusement, sautillant à droite à gauche pour faire rebondir le matelas avant de finalement s'allonger à côté d'elle, la langue pendante et la queue tapotant encore le lit*

AMY: *Elle se glissa sous les couvertures, soulevant celle-ci pour laisser Sirius la rejoindre. Elle n'était pas complètement fatiguée mais l'idée de simplement se poser et écouter de la musique était plutôt séduisante.*

SIRIUS: *il se glissa sous la couverture, jouant de nouveau quelques secondes avant de s'allonger plus confortablement et de fermer les yeux, profitant de la musique quelques minutes avant de finir par s'endormir*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Honeymoon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Honeymoon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Angleterre :: Londres-