AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 I will be strong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: I will be strong   Sam 1 Oct - 19:22


Près de trois jours s'étaient écoulé depuis son meurtre et une seule chose semblait l'obséder. Elle gardait pourtant ses habitudes, semblait être redevenue la douce jeune fille discrète et effrayée mais au fond d'elle...Il y avait un vide, quelque chose qu'elle n'arrivait pas à combler avec les livres. Son coeur se mettait à accélérer lorsqu'elle tentait de comprendre pourquoi ou encore comment elle pourrait remplir ce creux en elle. En ce début de soirée, elle profita du calme de la nuit pour quitter sa chambre, rejoignant un lieu qu'elle n'avait plus revu depuis qu'elle était enfant...L'endroit où les esclaves de Ptolémée étaient entreposer.

NEFERTITI: Stop. Que crois-tu faire par ici ? *Demanda-t-elle fermement en apparaissant au détour d'un couloir des catacombes de Kôm-el-Chougafa en la fixant calmement de ses yeux noirs.*

Ankhésenamon: *Elle sursauta en entendant cette voix, n'osant pas se retourner, tête basse et les yeux sur le sol* Je... *elle connaissait l'animosité que cette femme nourrissait pour elle et elle la redoutait plus que quiconque.*

NEFERTITI: Fait. Demi-tour. *lui ordonna-t-elle calmement mais d'une voix raisonnant de menace*

Ankhésenamon: *Elle observa un instant l'entrée, et malgré la menace, elle sembla hésité...* J'en ai besoin *Laissa-t-elle échappé malgré elle*

NEFERTITI: Non. *répondit-elle simplement et c'était à la fois un refus, une interdiction et une constatation.

Ankhésenamon: *Elle fronça les sourcils, sentant la frustration en elle plus difficile à gérer qu'elle ne l'aurait cru. Elle faillit promettre qu'elle ne tuerait personne mais face à Nefertiti elle perdit le courage de la contredire d'une quelconque façon. Le corps un peu raide à cause de sa crispation, elle recula de l'entrée. Réfléchissant déjà à une autre manière de se procurer ce qu'elle souhaitait*

LUKMAN: *Il la croisa alors qu'elle sortait des catacombes et releva ses yeux bleus vers elle, calme comme à son habitude.* Ankhésénamon. Tu ne devrais pas être là. Est-ce que tout va bien ?

Ankhésenamon: *Elle manqua de peu de percuter, obsédé par cette envie oppressante. Relevant les yeux vers Lukman, elle secoua légèrement la tête d'un signe négatif* Je veux de la magie *Avoua-t-elle, relevant timidement ses yeux vers lui*

LUKMAN: *Il eu une petite moue pincée et soucieuse.* Ce n'est pas une bonne idée. Tu dois te contrôler.

Ankhésenamon: Je sais *Elle posa une main contre sa propre poitrine pour illustrer son propos* je me sens vide depuis...

LUKMAN: Répondre à ton envie ne fera qu'augmenter ton appétit et le vide qui s'en suivra si tu ne cède pas à nouveau. *expliqua-t-il de sa voix calme*

Ankhésenamon: *Elle se mordit la lèvre* Pourquoi ce serait si mal ?

LUKMAN: Parce que tu finiras par tuer des gens. Et tu ne parviendras pas à t'arrêter. Tu luttes déjà aujourd'hui après t'être nourrie d'un seul homme. Tu lutteras encore plus lorsque tu en auras tué plusieurs. Tu as goûté à la magie, mais as-tu prit goût au meurtre Ankhésénamon ?

Ankhésenamon: *Elle le regarda dans les yeux, n'osant répondre à cette question parce qu'au fond, la réponse l'effrayait.* Et si le vide ne disparait pas ?

LUKMAN: Tu t'y habitueras.

Ankhésenamon: *Sa frustration n'en était que plus grande, ayant la sensation que personne ne pouvait comprendre ce qu'elle ressentait et au fond...C'était le cas...Personne ne pouvait. La solitude qui alourdit ses épaules l'empêcha d'avoir tout autre réaction,baissant simplement la tête*

LUKMAN: Remontes dans ta chambre. *conseilla-t-il avec douceur*

Ankhésenamon: *Elle acquiesça doucement, se mordant un peu plus la langue, espérant que la douleur lui ferait oublier sa frustration et le vide. Elle prit refit le chemin en direction de sa chambre*

LUKMAN: *il s'inclina devant son obéissance, continuant sa route jusqu'au catacombes*

Ankhésenamon: *Elle remonta jusqu'à l'étage où se trouvait sa chambre, incapable d'oublier, sentant toujours cette sensation désagréable...Une torture insoutenable qui lui donnait l'impression d'être fiévreuse un moment et frigorifier à d'autres.*

Cléopatre: *Elle l'attendait à l'entrée de sa chambre, l'observant approcher fiévreuse sans pourtant faire de commentaire ou ne laisser paraitre de jugement dans ses yeux.* Bonjour. *la salua-t-elle calmement.*

Ankhésenamon: *Elle se figea en la voyant, s'inclinant immédiatement, la saluant comme le voulait son rang*

Cléopatre: Ptolémée m'a expliqué ce qu'il t'avait fait faire. *avoua-t-elle simplement pour justifier sa venue.* Comment te sens tu ?

Ankhésenamon: Il ne m'a rien fait faire *Ne put elle s'empêcher de répondre, c'était sa décision, c'était elle qui l'avait proposer et elle qui l'avait fait au final. Elle s'approcha de l'entrée de sa chambre, l'ouvrant, invitant Cléopatre à y entrer la première* Ca va *menti-t-elle et bien qu'elle s'était révélé excellente actrice sur le terrain, ici, ses sensations de manques ne l'aidait pas*

Cléopatre: *Elle entra dans la chambre après l'invitation d'Ankhése, prenant place sur son lit en l'invitant à s'asseoir sur son fauteuil.* Je sais aussi que tu as croisé Ramsès l'autre jour. *ajouta-t-elle de la même voix calme*

Ankhésenamon: *Elle s'installa sur son fauteuil, ramenant ses jambes contre elle* C'est vrai *confirma-t-elle* Je n'ai rien fait *Ne put elle s'empêcher d'ajouter, sachant qu'il était normalement interdit à Ankhésenamon de l'approcher*

Cléopatre: Je sais. *la rassura-t-elle en l'observant.* Qu'as-tu pensé de lui ?

Ankhésenamon: *Elle ne comprit pas bien la tournure de sa question...Tripotant le rebord d'un de ses gants* Il... *Mais elle ne savait pas bien comment formuler cela* Il a un profond besoin de justice...

Cléopatre: *Elle eu un petit sourire attendrit.* Il est si jeune... Il aura besoin de courage pour affronter ce qui l'attends. *elle soupira en baissant le regard une seconde.* Il ne peut pas être comme eux. Les sorciers, les mages... Il les admire tellement pourtant.

Ankhésenamon: Je sais...J'ai...J'ai essayé de lui faire comprendre que la magie... *Elle observa ses mains gantés* ça corrompt les gens

Cléopatre: Elle peut aussi être d'une grande aide. Mais elle ne nous appartient pas. Ce n'est pas notre rôle. Ton habilité... A un rôle a jouer aussi.

Ankhésenamon: *Elle releva les yeux vers elle, l'interrogeant du regard*

Cléopatre: *Elle soutint son regard.* Je veux que tu restes avec moi. Plus de mission à l'extérieur. Et je veux m'assurer que tu puisses contrôler tes dons et que tu ne lui feras pas de mal.

Ankhésenamon: *Elle se crispa doucement à sa demande* plus de mission à l'extérieur ? *Son expérience dehors avait été un tel souvenir qu'elle ne retint que cette information au final*

Cléopatre: Tu dois prendre soin de toi. *affirma-t-elle calmement* Il y a d'autres personnes qui peuvent s'occuper de ce genre de choses. Tuer un homme n'est pas fait pour toi.

Ankhésenamon: Mais... *Elle ne su quoi répondre, une part d'elle quelque peu vexée de les entendre dire qu'elle n'était pas fait pour elle*

Cléopatre: *Elle se releva, mettant fin à la conversation.* Tu dois te reposer. *affirma-t-elle avant se diriger vers la porte* Tes dons sont très précieux Ankhésenamon. Tu dois faire attention.

Ankhésenamon: *Elle eut la sensation de perdre son libre arbitre soudainement, se relevant, elle senti un léger vertige l'attraper mais arriva à se maintenir debout* Et Ptolémée ?

Cléopatre: Je parlerais avec lui. Repose-toi. *dit-elle avant de sortir, refermant la porte derrière elle.*

Ankhésenamon: *Elle se retrouva seule, observant la porte qui venait de se refermer. Au bout de quelques minutes, elle se retourna vers la fenêtre, observant la ville, la nuit avait beau être entamé, on pouvait apercevoir la lumière de la circulation, des autres hôtels et immeubles et de tout ce qui vivait la nuit. Elle resta un long moment à regarder, repensant aux paroles de Cléopatre, Une heure s'était peut-être écoulé lorsqu'elle sortie de sa torpeur, repensant à ce qu'elle avait vécu, à ce qu'elle risquait de ne plus jamais revivre...Redoutant ce qu'on allait lui demander. Elle ne sut ce qui la poussa à faire ça, mais elle quitta à nouveau sa chambre, n'allant pas retrouver les catacombes, c'était l'extérieur qu'elle voulait. Retrouver cette liberté qu'elle avait connu*

Ankhésenamon: *Elle retrouva l'extérieur, l'air frais de la soirée, la vie ambiante. Se laissant aller au gré de l'instinct, elle ne savait pas vraiment où aller mais elle voulait juste être là, dehors, profiter.*

Au cours de sa marche, c'est à nouveau de la musique qui attira son attention, un musicien, non loin des bars qui bordait la plage, elle resta face à celui-ci...L'écoutant
La soirée se passa, d'artiste en artiste, de rencontre en rencontre, entouré de moldu elle se sentait relativement en sécurité...Assez pour ne pas avoir à s'inquiéter de ses capacités. Rencontrant au cours de la nuit une bande d'adolescent qui l'invitèrent à passer la soirée avec. La présence d'autres filles la rassura assez pour qu'elle se laisser aller, les suivants tout au long de la nuit jusqu'à finir sur la plage, autour d'un feu de camps, à écouter l'un d'entre eux tenter de jouer de la guitare en ayant fumer. Cette cigarette à l'odeur étrange arriva jusqu'à elle et n'osant s'y refuser, elle essaya...Découvrant dans un premier temps la désagréable sensation de brulure dans la gorge, une toux, et puis cette douce légèreté procurer par la drogue qu'elle venait d'inhaler. Une expérience de plus. La majorité du groupe finit par s'endormir et elle en fit de même, la tête contre les cuisses d'une demoiselle...Ce réveillant quelques heures plus tard, la bouche pâteuse mais avec une sensation de bien être...Le soleil se levait à l'horizon et c'est sans un bruit qu'elle se leva, profitant d'une longue marche à regarder l'astre se réveiller et réveiller lentement la ville

ERIC: Eh ! *L'appela-t-il de loin, les mains dans les poches de son bermuda beige, les sourcils froncés derrière ses lunettes de soleil.* Tu sais la prochaine fois que tu te tapes un trip comme ça, ça serait bien que tu préviennes ton papounet avant.

Ankhésenamon: *Elle se retourna en reconnaissant la voix d'Eric, et ses paroles...Dans un premier temps, contente de le voir, dans un second...Elle recula* C'est pas mon père, je te l'ai déjà dit *corrigea-t-elle.*

ERIC: Ouai ou demande lui de t'acheter un portable ou... Un talkie magique, hein. *Continua-t-il de râler en faisant déjà demi-tour vers la ville d'une démarche nonchalante*

Ankhésenamon: *Elle ne lui emboita pas le pas cependant, n'ayant clairement pas envie de rentrée*

ERIC: *Il se retourna l'air plus grognon encore.* Aller, on se bouge !

Ankhésenamon: Non *Répondit-elle l'air autant grognon que lui*

ERIC: Putain de merde mais il va falloir que je te traîne là bas en plus ?! *Rala-t-il en faisant demi-tour pour se rapprocher d'elle*

Ankhésenamon: *Elle recula n'ayant clairement pas l'intention de coopérer aussi facilement* Je veux pas y retourner ! Elle veut m'enfermer !

ERIC: "zeuh veuh pas y retourneeer !!!" *Singea-t-il grossièrement* Ah ouai ? Et t'irais où ? Faut se réveiller princesse, t'as été enfermée toute ta vie. Qu'est ce qui te dis que c'est mieux ailleurs?

Ankhésenamon: J'ai choisi de l'être toute ses années ! C'était MA décision comme j'ai décidé de sortir de là pour tuer ce type ! *Elle continua de reculer* je sais pas si c'est mieux mais j'ai le droit de le découvrir...

ERIC: Raaah arrêtes de dire des conneries... T'y connais rien. T'as rien ! Pas d'argent ! Pas de permis pas de voiture. J'ai mis moins d'une demi-heure pour te retrouver ! Alors arrêtes de me faire perdre mon temps et allons-y !

Ankhésenamon: Je veux tout ça *répondit-elle simplement en sachant pertinemment qu'elle ne pourrait pas fuir, pas sans magie et ici...Elle soupira, observa l'horizon* Tu veux pas boire un café avant de me ramener ? *demanda-t-elle, cherchant juste a profiter encore un peu de l'extérieur*

ERIC: Oui ! S'il te plaît ! *Soupira-t-il avec un mélange de mauvaise humeur et de soulagement, se retournant à nouveau pour rejoindre la ville. Il entra dans le premier restaurant au bord de la plage ouvert.* Je vais avoir besoin du putain de plus gros café que vous servez. *Annonça-t-il avant de se laisser tomber sur une chaise en poussant un profond soupir* Et ce que vous avez de plus ressemblant à des pancakes aussi... *Rajouta-t-il en se massant les yeux sous ses lunettes noires.*

Ankhésenamon: *Elle l'avait suivit, sans véritable entrain, jusqu'au premier restaurant qu'ils croisèrent.* Et un thé... *rajouta-t-elle sans se soucier que ce serait à Eric de payer l'addition. Il comptait la ramener là-bas, il pouvait bien faire ça pour elle*

ERIC: *il souffla en attendant leur commande en silence sans même la regarder.* Merci. *Grommela-t-il néanmoins lorsque le serveur leur apporta, thé, café et Pancakes.*

Ankhésenamon: *Elle observa le thé, restant silencieuse, ayant parfaitement bien comprit qu'Eric avait besoin d'un réveil en "douceur". Elle attendit qu'au moins la moitié de son assiette soit entamé, buvant son thé sagement avant de faire la conversation* j'ai fumé mon premier join *avoua-t-elle doucement dans la confidence, esquissant un petit sourire fier en y repensant*

ERIC: *Il haussa les sourcils derrière ses lunettes de soleil l'air intensément blasé.* Super.

Ankhésenamon: *Elle soupira devant sa réaction, boudant légèrement* t'es pas du matin toi *Constata-t-elle avant de se lever* Je vais aux toilettes *Dit-elle pour le rassurer directement*

ERIC: Ouai ouai d'accord... *marmonna-t-il en continuant de manger ses pancakes*

Ankhésenamon: *Elle soupira se dirigeant vers les toilettes. Elle ne voulait pas rentré, savait pourtant que sans argent et sans rien, elle était voué à rapidement finir par crever de faim, elle se lavait les mains en y pensant, rentrée signifierait faire face à la colère de Ptolémée et devoir obéir aux désirs de Cléopatre...Lorsqu'elle sortie, elle ne retourna pas directement dans la salle, attrapant le téléphone public, elle fit le numéro de la police. Elle expliqua qu'un homme l'avait attrapé, voulait l'emmener loin de chez elle, qu'il était armé, elle le décrivit et donna le nom du restaurant avant de raccrocher. Retournant dans les toilettes se cacher, elle attendit que la police vienne lui retirer cette épine du pied...Elle voulait juste, une journée de liberté de plus...*

ERIC: *Même levé du mauvais pied il put sentir que le temps se faisait long. Pourtant, gardant un oeil sur la sortie, il savait qu'elle n'avait pas quitté le restaurant. Peut-être était elle en train de pleurer en faisant un remake de Mulan devant la glace des toilettes se dit-il, mais il était loin de se douter de ce qui allait lui tomber dessus. Il les vit approcher, l'air de rien et pourtant identifiable au premier coup d'oeil. Il aurait put douter, se dire que ce n'était pas pour lui mais le restaurant était terriblement vide à cette heure-ci. Il finit sa tasse de café d'une traite, mettant les billets sur la table pour payer et se releva pour faire face aux trois policiers.*

"Où est la fille ?" demanda le plus imposant, visiblement le chef de l'opération.

ERIC: J'vois pas de quoi vous parlez M. l'officier. *répondit-il calmement, les mains dans les poches*

"Les mains derrière la tête." ordonna un deuxième officier.

ERIC: *Il soupira* Écoutez, vous devez faire une erreur ou on est en train de me faire une très mauvaise blague.

"Les mains derrière la tête !" insista le deuxième.

Ankhésenamon: *Elle guettait leur arrivé, et à la seconde où elle le pu, elle quitta les toilettes, se dirigeant vers les cuisines, c'est en courant au final qu'elle prit la sortie dédié au personnel, ne cherchant pas à s'arrêter, elle courut, très loin, aussi loin que cela lui était possible*

ERIC: *Il sembla réfléchir une seconde, peser le pour et le contre de ses différentes options, puis fini par mettre ses mains sur sa tête.* La fille est dans les toilettes. Gosse de riche. J'suis son garde du corps dont elle essaye apparemment de se débarrasser. Je porte une arme que vous trouverez à ma ceinture et un permis de port d'arme qui va avec bien sûr. Maintenant vous pouvez m'emmener au poste pour que je passe un coup de fil à mon employeur et me faire perdre une matinée de boulot pendant que mistinguette se fait la malle ou alors vous m'aider à la rattraper et ça vous évitera la paperasse de remplir un formulaire de personne disparue. *expliqua-t-il de son ton blasé*

Le chef eu un rictus amusé et pourtant il sembla considérer cette version de l'histoire. Il envoya ses deux officiers vérifier les toilettes pendant qu'il passait les menottes à l'Américain. "On va vous ramener tout les deux au poste et on verra bien." lui expliqua-t-il. "Elle est pas là chef !" annoncèrent les deux autres en ressortant des toilettes.

ERIC: Chier... *soupira-t-il* Bon, qu'on en finisse j'ai pas que ça a foutre. J'ai un portable là dans ma poche. Appelle le dernière numéro. Appelle j'te dit ! *grogna-t-il, mécontent*
Méfiant et dubitatif, le chef se laissa porté par sa curiosité et appela le dernier numéro. S'en suivit une courte conversation puis rapidement, un second appel sur la radio du policier pour lui dire de relâcher son homme. Ce qu'il fit rapidement en comprenant l'ampleur des relations de ce dernier.

Ankhésenamon: *Elle courrait à vive allure, ne sachant pas bien combien de temps il lui restait avant de refaire à nouveau face à Eric et sa seule option, elle le savait, c'était se procurer un peu de magie. C'est au détour d'une ruelle, plus calme et en retrait, qu'elle prit le temps de se cacher pour calmer son coeur et sa respiration, ce vide en elle grossissait au fur et à mesure qu'elle y pensait tant et si bien qu'elle tenta la seule chose qu'elle pouvait faire. Ôtant ses gants, qu'elle laissa au sol, elle se concentra pour sentir une vibration, elle savait qu'elle pouvait sentir la magie...Il suffisait d'un sorcier, d'un objet, dans le coin...*

ERIC: Merci putain ! *souffla-t-il en se massant les poignets* Si on est pas tout les deux virés j'te payerais une bière et j'te présenterais la princesse, hein ? *râla-t-il en s'élançant sans attendre à l'extérieur*

Ankhésenamon: *Elle la senti, cette sensation, maintenant c'était un jeu contre la montre. Trouver la source, avant d'être trouver*

ERIC: *Il lui bloqua la route, lui attrapant fermement l'épaule pour la plaquer dans un coin de rue.* Ça, c'était très malin. Et très stupide. *grogna-t-il d'un air noir* Fini de jouer. J'te ramène au bercail.

Ankhésenamon: *Elle se débattit sauvagement* Tu comprends pas ! *Lui cria-t-elle dessus en essayant de se dégager de ses mains*

ERIC: *Il ne se laissa pas impressionner par sa chamaillerie, la maintenant fermement plaquée contre le mur sans la lâcher.* Nan j'comprends pas et j'en ai rien à foutre ! Ton père m'as demandé de te ramener et c'est ce que j'vais faire !

Ankhésenamon: Ce n'est pas mon père *Hurla-t-elle en insistant, se débattant de plus belle, à la fois animé par sa soif réveillée depuis qu'elle pouvait sentir de la magie non loin d'eux que par sa peur de les retrouver et de faire face à la déception et la colère de Ptolémée* Dis lui que tu m'as pas trouvé ! Dis lui que je suis morte ! Je t'en prie, la laisse pas m'enfermer ! elle veut se servir de moi ! Je veux pas faire ça Eric ! Pas sur lui !

ERIC: *Il serra ses épaules en la secouant violemment.* Arrêtes de te comporter comme une gamine ! Tu veux te barrer ? J'comprends ! Mais pas aujourd'hui pas comme ça ! Je sais pas ce qu'ils ont prévu pour toi mais j'suis à peu prêt sûr qu'y a pire que d'être nourri et logé dans un putain d'hôtel 5 étoiles !

Ankhésenamon: *Elle cessa de se débattre lorsqu'il la secoua, le regardant dans les yeux, c'était tout ce qu'il retenait, qu'elle soit nourri et logé...* A peu prêt sur *souligna-t-elle cependant. jetant l'éponge, elle garda simplement le silence*

ERIC: *Il poussa un soupir à fendre l'âme en la voyant jouer les martyrs.* Ecoutes, j'vois pas de menottes à tes poignets, t'as une jolie chambre, des petits bouquins, une super vue, des femmes de chambres qui viennent faire le ménage, alors désolé si je ne vois pas à quel point ta vie est terrible. C'est sûr t'as pas d'amis mais ça c'est probablement parce que t'es une petite pleurnicheuse ingrate qui plante des couteaux dans le dos des gens ! Tu veux des amis qui en ont quelque chose à foutre de tes problèmes et qui vont te tenir la main en disant "oh pauvre de toi" ? Commences par ne JAMAIS PLUS leur foutre la POLICE SUR LE DOS ! *hurla-t-il avec colère*

Ankhésenamon: *Elle resta pantoise devant ses paroles, bien qu'elle fut profondément blessée par ses insultes, elle cru percevoir quelque chose derrière sans pourtant oser le relever. Sa gorge se noua alors qu'elle soutenait toujours son regard* Je suis désolé *Répondit-elle calmement et surtout sincèrement, elle aurait préféré que cette histoire retombe sur quelqu'un d'autres, peut-être parce que ça aurait été plus facile et qu'elle ne se serait pas senti misérable ensuite.*

ERIC: *Il souffla pour expulser sa colère, voyant bien que la gamine avait comprit la leçon mais il n'en revenait toujours pas qu'elle ai pu lui envoyer les flics. Pour elle ça n'avait été qu'un moyen de gagner du temps mais pour lui... Il prit quelques secondes pour retrouver son calme et finit par la lâcher.* Si tu cours, j'te flingue. *la prévint-il tout de même en se passant une main sur le visage.* Putain... Matin de merde quoi. *râla-t-il.*

Ankhésenamon: *Elle le laissa râler, la menacer, encaissant simplement sa mauvaise humeur alors qu'elle pouvait encore percevoir faiblement la présence de magie qui s'éloignait. Elle se senti fébrile mais garda pour elle cette sensation désagréable alors que la fièvre montait doucement. Elle attendait qu'il se mette en marche pour en faire de même, gardant pour elle toute tentative d'apaiser la situation en se moquant de la tête qu'il avait fait en voyant les flics arrivé ou de sa chemise à fleur. *

ERIC: *Il avait bien envie de la giffler, ou de se venger sur quelqu'un ou quelque chose de la frayeur qu'on lui avait infligé mais clairement ce n'était pas une bonne idée. Il se força a retrouver son calme et lui fit signe de marcher devant lui pour reprendre la route de l'hôtel. Il s'alluma une cigarette sur le chemin du retour pour adoucir ses nerfs.*

Ankhésenamon: *Elle se mit en marche, plutôt lentement, non pas à cause de sa peur de rentrer mais parce qu'elle percevait de moins en moins la magie ce qui ne fit qu'attiser un peu plus son état de manque. Luttant avec elle même pour continuer à avancer et faire taire cette soif*

Bien qu'il s'agissait du matin, le soleil n'en restait pas moins éclatant en cette journée de février...La fièvre n'avait cesser d'augmenter et cette soif cherchait par tout les moyens de lui faire comprendre qu'elle en avait réellement besoin. Elle lutta de toute ses forces, loin de vouloir en rajouter sur les épaules d'Eric, gardant le silence sur son état et continuant d'avancer simplement. Un pas de plus se disait-elle mais un pas de trop pour son corps qui réclamait violemment sa dose, ses jambes cessèrent de supporter son poids alors qu'elle basculait dans l'inconscience

ERIC: *Il l'observait d'un oeil attentif, surtout pour guetter la moindre tentative de fuite mais à part une lenteur trahissant le fait qu'elle ne voulait clairement pas rentrer, il n'y eu rien. Jusqu'à ce qu'elle mette à ralentir plus encore, tanguer et vaciller. Il aurait put l'accuser de faire la comédie pour retarder le moment où ils rentreraient mais elle n'était pas une si bonne actrice que ça. Lorsqu'elle bascula, il la rattrapa juste à temps pour que ça tête ne heurte pas le sol.* Chier merde putain... *grogna-t-il en la portant dans ses bras. Il hésita à la ramener à l'hôtel directement et laisser les autres s'en occuper mais son professionnalisme le pressait que ce ne serait pas très pro justement de la ramener inconsciente et inerte et de s'en laver les mains aussitôt. Il la posa plutôt sur une chaise d'une terrasse adjacente encore à l'ombre le matin et héla le serveur pour lui demander de l'eau. Il vérifia le pouls de la jeune fille, son souffle, s'assurant que ce n'était pas plus qu'un petit malaise. Elle n'avait probablement pas mangé depuis la veille, elle avait fumé, probablement bu et qui sait quoi d'autre. Il remarqua néanmoins qu'elle avait de la fièvre et poussa un petit juron soucieux. Avec l'aide du serveur un peu déboussolé, il humidifia une serviette fraiche pour lui rafraichir le visage et la posa sur son front.* Eh. Oh. On se réveille. *l'encouragea-t-il en claquant des doigts.*

Ankhésenamon: * la fraîcheur sembla doucement la ramener a la réalité mais il lui fallu quelque seconde de plus pour vraiment comprendre ce qui venait de se passer* merde * laissa t elle échapper. Tentant de se relever* c'est rien

ERIC: *Il l'empêcha de se relever, l'incitant a rester tranquille.* Qu'est-ce que t'as pris ? Et me dit pas "J'ai fumé mon premier joint !" parce que c'est pas ce que c'est.

Ankhésenamon: C'est pas ça... * tenta t elle de rassurer. Observant le serveur, elle pouvait pas en parler a Eric avec celui ci près d eux*

ERIC: *Il capta son regard et se retourna vers le serveur à son tour.* Merci gars, mais là elle a besoin d'air. *dit-il en lui glissant un billet pour le dérangement. Ce dernier s'éloigna, retournant à ses affaires derrière la caisse. Eric se retourna vers la demoiselle.* Alors, dis-moi ? Sinon j'vais dire à ton papa que t'es sorties faire la fête et faire le plein de drogue dure avec tes potes junkies.

Ankhésenamon: *Elle fronça les sourcils* lui dit rien *demanda-t-elle en premier lieu avant de soupirer. Elle ferma les yeux, la fièvre toujours présente* C'est...Un effet indésirable de ma capacité... *Expliqua-t-elle simplement* Ca va pas aller en s'arrangeant mais ça passera...

ERIC: Ta capacité... ? Genre, aspirer la vie hors des gens ? *questionna-t-il en plaisantant a moitié mais il comprit rapidement.* Oh... super. Donc t'es en manque de meurtre en gros.

Ankhésenamon: De magie *précisa-t-elle* c'est la magie que j'absorbe... *Elle plaça son index sur le front d'Eric* toi, ça te ferait rien

ERIC: Inh oui c'est vrai... *Il haussa les épaules.* C'est bon a savoir. Et tes potes à l’hôtel là ils peuvent pas te donner une petite dose ?

Ankhésenamon: Je prends pas...De petite dose...

ERIC: Aaaahh... J'comprends. *répondit-il avec un petit rictus amusé.* Du coup quoi... T'es sortie pour... partir à la chasse ?

Ankhésenamon: *Elle secoua la tête* Plus je vais en prendre, plus je vais en vouloir... *Elle reposa sa main sur ses jambes* Elle veut que je m'en serve pour empêcher son neveu de se servir de la magie...C'est un gentil garçon...Je veux pas faire ça *Elle soupira* C'est mon problème...

ERIC: *Il fronça les sourcils en tentant de remettre les informations en place dans sa tête.* Tu veux dire... Cléo et bébé Ramsès ?

Ankhésenamon: *Elle acquiesça*

ERIC: *Il réfléchit un seconde. Il ne voyait toujours pas en quoi cette situation était terrible mais elle l'était apparemment assez pour Ankhésenamon pour la faire fuir.* Okay... Et... Est-ce que t'as essayé de leur dire que t'avais pas envie ? J'dis ça comme ça...

Ankhésenamon: *Elle sourit faiblement* C'est pas le genre de personne à qui ont dit non *Et si elle savait qu'elle pourrait s'opposer à elle parce qu'elle ne l'aimait pas, elle redoutait Ptolémée plus que tout, sachant qu'à lui...Elle serait incapable de lui refuser quoi que ce soit* Ils m'ont nourri et logé dans un hotel 5 étoiles

ERIC: *Il eu un petit rire.* Ha t'as bien raison. Je leur avais dit que je faisais pas de babysitting et regarde moi.

Ankhésenamon: Il te paye assez généreusement pour ça *remarqua-t-elle simplement* C'était stupide de partir...

ERIC: Tu pourrais leur demander pareil. *suggéra-t-il avec un petit sourire taquin* Comme ça quand t'en a fini avec le gamin, tu pourras te prendre des bonnes vacances.

Ankhésenamon: Le jour où j'en aurai fini avec lui, c'est que je l'aurai tué et on te demandera de venir interrompre mes bonnes vacances

ERIC: Hm. J'pense pas que c'est ce qu'ils veulent. Y a des façons plus simple de tuer un gosse.

Ankhésenamon: C'est pas ce qu'ils veulent, c'est ce que je pourrais avoir envie de faire un jour...

ERIC: Ils te laisseront pas faire. J'ai cru comprendre que le gosse était assez important.

Ankhésenamon: *Baissant les yeux, elle ferma une seconde ou deux ses paupières, trouvant l'énergie nécessaire pour se relever. Fatiguée, elle n'avait pas vraiment la force d'essayer de se faire comprendre et une part d'elle doutait que cela ait un réel intérêt pour Eric. Elle posa une main sur son épaule lorsqu'elle senti un nouveau vertige* Rentrons avant que tu sois obligé de me porter

ERIC: *Il la porta sans lui donner son avis.* J'vais pas te laisser te péter la gueule une deuxième fois. *Se justifia-t-il d'un air bougon en prenant le chemin de l'hotel*

Ankhésenamon: *Elle s'agrippa à lui par surprise, se retrouvant dans ses bras, elle chercha pas à lutter, prise par la fatigue et la fièvre* Je t'embêterai plus *promit-elle à moitié consciente.*

ERIC: Ouaip. Ben ça j'en doute... *grommela-t-il en continuant sa route*

Ankhésenamon: *Elle esquissa l'ombre d'un sourire, frissonnant légèrement à cause de la fièvre.* T'as une chemise à fleur *se moqua-t-elle doucement*

ERIC: Ouep. *répondit-il simplement* Et toi t'as une sale gueule.

Ankhésenamon: On a pas le droit de dire ça au princesse

ERIC: *Il eu un petit rire.* Ouai ouai... *Ils arrivèrent à l'hotel, montant immédiatement dans l'ascenceur pour rejoindre les étages privés. Il la mena jusqu'à sa chambre où son lit n'était pas défait et l'y allongea.* Une vraie princesse... *la nargua-t-il avàt de s'éloigner pour aller trouver Ptolémée.*

Ankhésenamon: *Elle avait chercher à le retenir avant qu'il parte mais elle n'avait ni la force de le faire, ni la vitesse nécessaire. Se glissant entièrement sous la couverture, plonger dans le noir et la chaleur, elle se recroquevilla, tentant de chasser tant bien que mal cette sensation qui la torturait de l'intérieur*

Ptolémée: *Quelques minutes plus tard, il entra dans la chambre plongée dans la pénombre et s'assit sur le lit, carressant doucement le front chaud de la jeune femme.* Ankhésenamon. *appela-t-il avec douceur*

Ankhésenamon: *Elle battit des paupières avant de vraiment voir Ptolémée, cherchant à enfuir son visage pour le cacher* Je ne suis pas présentable

Ptolémée: *Il eu un petit sourire amusé.* Allons... Ne te cache pas. Tu n'as pas à te cacher de moi.

Ankhésenamon: *Elle se senti rougir sous ses paroles, se retournant malgré sa honte, elle évita pourtant de croiser son regard*

Ptolémée: *Il dégagea son visage d'une mèche de cheveux d'un geste tendre.* Comment te sens-tu ?

Ankhésenamon: Pas très bien *admit-elle. Elle fixait un point dans le vide, les yeux brillants de fièvre* Je suis désolé d'être sortie...

Ptolémée: Ne le soit pas. *la rassura-t-il avec douceur* Tu es courageuse.

Ankhésenamon: *Elle posa enfin ses yeux sur lui, surprise* Vous n'êtes pas en colère contre moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: I will be strong   Sam 1 Oct - 19:39

Ptolémée: Devrais-je ? *il se rapprocha un peu d'elle pour caresser ses épaules tremblantes*

Ankhésenamon: *Elle eut un frisson en sentant ses mains sur ses épaules, détournant à nouveau les yeux* Je vous ai causé des ennuis

Ptolémée: Tu en a causé plus à Eric Jones apparemment. *commenta-t-il d'un air amusé* Ankhésenamon. Pourquoi penses-tu qu'il n'y a pas de cadenas à ta porte ?

Ankhésenamon: *Elle tenta de se relever légèrement pour s'asseoir et mieux l'observer* Parce que je suis libre *Répondit-elle en baissant les yeux*

Ptolémée: *Il eu un sourire.* Exactement.

Ankhésenamon: *Elle tripota le rebord de sa couverture à défaut de ses gants* Je veux pas rester enfermé, je veux pas m'occuper de Ramsès...

Ptolémée: Tu n'as pas à le faire. *la rassura-t-il en caressant doucement ses cheveux.* Personne ne peut t'obliger à faire ce que tu ne souhaites pas.

Ankhésenamon: Elle *Elle eut pourtant du mal à continuer sa phrase, reposant ses yeux sur Ptolémée. Lui dire qu'elle n'avait pas l'air de vouloir lui laisser le choix l'effrayait, c'était sa femme après tout. *

Ptolémée: Pas même elle. *assura-t-il sans perdre son sourire*

Ankhésenamon: *Elle esquissa un discret sourire, effacé par la fatigue de son état. Elle prit la main de Ptolémée dans la sienne sans vraiment se rendre compte de son geste* Je suis tellement désolé d'avoir cru que...

Ptolémée: Ça ne fait rien. *la rassura-t-il un peu plus* Le pouvoir peut être intimidant, même pour celui qui le détient. *lui expliqua-t-il d'une voix calme.* Mais ne le fuit pas. Ne me fuit pas Ankhésenamon.

Ankhésenamon: *Elle resserra l'étreinte de sa main, quittant doucement les couvertures pour se placer derrière lui, l'entourant de ses bras* Plus jamais *promit-elle, posant sa tête contre son cou* J'ai voulu volé la magie d'un Ama... *Avoua-t-elle dans un murmure*

Ptolémée: *Il soupira en l'apprenant.* Nous allons avoir besoin d'eux. *lui avoua-t-il, justifiant qu'on lui ai refusé cet accès.* Et voyant dans quel état te mets ta dernière mission, je pense qu'il sera sage de l'éviter, ne crois-tu pas ?

Ankhésenamon: *Elle caressa sa peau de sa joue, les yeux fermés* J'en ai besoin *Bien que c'était la fièvre qui parlait plus qu'autre chose.* J'ai mal... *L'une de ses mains remonta le long de son torse, cherchant à se glisser entre les boutons de sa chemise* J'ai aimé ça... *Murmura-t-elle contre sa peau* Tuer pour vous...

Ptolémée: *Il se laissa faire, non sans un petit sourire orgueilleux en l'écoutant.* Et je t'en suis reconnaissant.

Ankhésenamon: *Elle défit un premier bouton, se glissant contre sa peau. Cette sensation qui lui était bien trop souvent interdite, touché de ses doigts suffisait à faire naître un frisson le long de son échine,* Aidez moi *souffla-t-elle alors qu'elle fit doucement le tour, se retrouvant en face de lui, ses yeux parcourant sa chemise qu'elle déboutonna* Je veux remplir ce vide

Ptolémée: Cela ne t'aideras pas. *Lui expliqua-t-il sans pourtant arrêter ses gestes*

Ankhésenamon: *Elle le dévorait de ses yeux brillants alors qu'elle le découvrait son torse* Je vais souffrir...Pour vous *Remontant ses yeux le long de son corps jusqu'à son regard* Ca vous plait ?

Ptolémée: Je déteste te voir souffrir. *répondit-il simplement*

Ankhésenamon: *Elle fit glisser la chemise lentement, laissant ses mains parcourir ses épaules et ses bras* Je me suis sentie...Puissante ce jour là... *Elle glissa sa main contre la nuque de Ptolémée* Je l'ai regardé s'éteindre...Comme une bougie...Et j'ai sentie cette sensation au fond de moi, intense, indescriptible. J'ai pleuré, tout du long, j'ai cru que je culpabilisais d'avoir tuer un inconnu mais j'ai compris...Que j'avais aimé ça...Contrôler, avoir droit de vie ou de mort... *Elle se releva légèrement sur ses genoux, juste pour pouvoir se grandir par rapport à Ptolémée* J'en veux encore *Et elle ne parla pas de magie, du moins, pas complètement, posant ses lèvres sur les siennes*

Ptolémée: *Il l'embrassa, doucement, chastement, la laissant faire et s'épanouir devant lui sans vraiment y ajouter du sien, l'observant simplement sans non plus la rejeter.* Et que vas-tu faire ?

Ankhésenamon: Grandir *Répondit-elle contre ses lèvres alors qu'elle ôtait ses propres vêtements, sa peau brûlante, elle chercha la main de Ptolémée qu'elle glissa d'elle-même entre ses cuisses* C'est le pouvoir que vous avez sur moi *murmura-t-elle en parlant de l'excitation déjà bien exprimé, abandonnant sa main à cette endroit, elle chercha à défaire la ceinture de son pantalon* Est-ce que j'en ai sur vous ?

Ptolémée: *Il cultivait ce mélange subtile de distance passive et de coopération imperceptible pour l'inciter à s'exprimer plus encore, se libérer et donner cours à ses envies. Il eu un petit sourire en sentant l'excitation chaude et moite entre ses cuisses qu'il caressa doucement comme il avait pu caresser ses épaules plus tôt.* Je suis un pharaon. Personne n'a de pouvoir sur moi. *répondit-il en la laissant pourtant se glisser sous sa ceinture pour constater que son corps n'était pourtant pas si indifférent.*

Ankhésenamon: *Elle en avait souvent rêver, se réveiller avant cette même sensation de chaleur au creux de son ventre. Elle glissa sa main le long de son excitation, se familiarisant avec ce contact. Esquissant un sourire insolant en la sentant contre ses doigts.* Je veux vous rendre ce qui vous reviens de droit *Elle inspira, provoquer par le contact de ses caresses. elle ferma les yeux* Amener vos ennemis à vos pieds et vous voir les soumettre...

Ptolémée: *Il emprisonna soudain ses hanches d'une main pour pénétrer en elle de son autre, l'obligeant à rouvrir les yeux et croiser son regard. Revenir à la réalité.

Ptolémée: *Il emprisonna soudain ses hanches d'une main pour pénétrer en elle de son autre, l'obligeant à rouvrir les yeux et croiser son regard. Revenir à la réalité.* Je ne suis pas là pour répondre à tes fantasmes. *lui rappela-t-il en venant pourtant la caresser plus encore, trahissant ses propres envies*

Ankhésenamon: * elle laissa filer un gémissement de plaisir. Reouvrant ses yeux pour les fixer dans les siens* Ce sont pas des fantasmes... C'est la réalité... Votre futur * Elle entama ses propres caresses alors que ses hanches s'agitaient lentement sous les siennes * vous les soumettrez et je serai là pour le voir

Ptolémée: *il la fusilla du regard avec un rictus arrogant* Tu ne sais rien du futur. *souffla-t-il avant d'agripper ses cuisses en se relevant, la plaquant contre un mur en la laissant s'empaler sur son corps*

Ankhésenamon: *Elle laissa une autre plainte s'échapper de ses lèvres, mélange de douleur et de plaisir * Le futur, ça se provoque *répondit-elle, la voix fébrile, attrapant ses lèvres dans un baiser qu'elle voulu beaucoup moins chaste que le premier *

Ptolémée: *Il pénétra en elle avec de moins en moins de retenue et de douceur, pressant et goûtant ce corps qu'elle lui offrait.* Le futur se conquit.

Ankhésenamon: *D'autres plaintes se fit entendre, ne le quittant pas des yeux, ses jambes s'accrochant fermement à ses hanches, Elle retint soudain ses gémissements, un lueur provocatrice filant dans ses yeux poser sur lui* Conquérez moi *Murmura-t-elle, la tête contre le mur, se retenant. Elle voulait le voir, lui, sa puissance, sa force...A l'état brut*

Ptolémée: *Il eu un rictus de colère en la voyant le provoquer et ne manqua pas de la gifler violemment. Il la balança au sol avant de la rejoindre sans lui laisser de répit, entrant plus profondément et brusquement en elle pour la faire crier.*

Ankhésenamon: *La douleur et la violence de leur étreinte lui faisait oublier la fièvre et le vide. Provoquant cette sensation de puissance, se sachant être la raison de ses actions. Elle continua de lutter pour garder ses cris pour elle, très loin de l'image prude, timide et fragile qu'elle offrait habituellement d'elle.* Je croyais que vous détestiez me voir souffrir *Ses paroles furent hachés par les gémissements qu'elle tentait, difficilement à présent, de garder pour elle*

Ptolémée: Es-tu en train de souffrir ? *rétorqua-t-il en l'assaillant toujours plus violemment de ses coups de reins en emprisonnant ses hanches pour les cogner contre les siennes*

Ankhésenamon: *Elle suivait le mouvement de ses mains, ajoutant sa force à la profondeur de leur échange, ne répondant pas à cette question. Toujours dans le désir d'avoir plus de contrôle, elle le repoussa soudainement, s'empalant contre lui, elle passa ses ongles sur son torse, sa main remontant vers sa gorge qu'elle garda entre ses doigts, sans serrer pour autant* Elle pourrait nous entendre *et pourtant, cette idée dans les yeux d'Ankhésenamon ne semblait pas tant lui déplaire, au contraire*

Ptolémée: Tu te soucis trop d'elle. *grogna-t-il sans la laisser s'échapper ou s'éloigner, encourageant toujours plus le choc de leurs corps en chaleur*

Ankhésenamon: Elle pourrait me faire tuer *Elle n'avait jamais apprécier la femme de Ptolémée, par jalousie et par méfiance, elle s'était toujours arrangé pour croiser le moins de fois possible sa route* Ou je pourrais le faire *Admit-elle, serrant légèrement l'étreinte à sa gorge, claquant toujours plus ses hanches contre les siennes*

Ptolémée: Tu pourrais faire n'importe quoi... *souffla-t-il avec une étrange adoration dans le regard alors qu'elle le serrait de plus en plus*

Ankhésenamon: *Elle serra encore, lui laissant à peine le moyen de respirer alors qu'elle continuait. sa joue lui brulait tout comme l'intérieur de ses cuisses mais chaque sensation affaiblissait les barrières, gémissant faiblement*

Ptolémée: *Il sentit l'air lentement lui manquer et l'adrénaline lui monter au cerveau, étirant ses lèvres dans un sourire extatique. Il l'attrapa soudain par les cheveux pour la renverser violemment sur le côté, la retournant sur le sol pour se retrouver derrière elle et faire claquer ses fesse contre son bassin. La tenant toujours par les cheveux il l'obligea à relever la tête comme une jument tenue par des rênes tendues.*

Ankhésenamon: *Elle ne put retenir ce cri, et encore moins les suivant alors qu'il la prenait violemment. Son dos cambrer à l'extrême, elle se releva sur ses genoux pour pouvoir participer à leur danse, cherchant la main libre de Ptolémée pour lui faire parcourir son corps brûlant, malaxant ses seins, redescendant a ses hanches et jusqu'à arriver entre ses cuisses, elle usait de sa main sous la sienne pour s'ajouter un peu plus de plaisir et de plainte* J'adore ça *Et son corps l'exprimait bien, entre ses seins fermes et l'humidité entre ses jambes, elle observa leur reflet sur la vitre* Regardez vous *Laissa-t-elle échappé, perdant le contrôle d'elle-même dans le flot de sensation*

Ptolémée: Regarde-nous. *rectifia-t-il dans un grognement puissant en la planquant contre la vitre, les seins écrasés contre la surface froide, l'horizon s'étendant devant eux.* Et tout ce qui nous appartiens.

Ankhésenamon: *Quelque chose dans le fait d'être à la vue de tous et à la fois de personne l'excita un peu plus mais ce furent ses mots qui eurent raison d'elle, pressant ses caresses autant que coups de reins, sa main entre libre se plaqua contre la surface de la fenêtre, y laissant une marque...* Qu'est ce que vous me faites *son corps entier s'enflammant sous ses différents, gémissant de plus belle alors qu'elle sentait son corps se crisper...Sa main contre la sienne fut incapable de continuer à guider les caresses qu'elle réclamait alors qu'elle jouissait bruyamment en regardant la ville sous eux*

Ptolémée: *Il la fit jouir violemment sans pourtant prendre son plaisir comme un signe qu'il était tant de s'adoucir, il poussa son corps jusqu'au bout du voyage sans lui laisser le temps de respirer ou de redescendre. Il asseyait son pouvoir sur elle de la plus vieille des façons, finissant par la laisser épuisée, tremblante, à bout de souffle et de force sur le sol. Il l'observa, elle et ses terres qu'il pouvait voir s'étendre derrière la vitre, satisfait et puissant.*

Ankhésenamon: *Elle resta contre le sol, le visage appuyer sur la vitre, son corps sursautant par de petit soubresaut incontrôlable. elle avait du mal à rester consciente, son regard trouva son chemin sur le corps de Ptolémée, le regardant, l'admirant. Elle sombra rapidement, la fatigue, la violence de leur ébat, la fièvre, tout cela lui tomba dessus d'un seul coup et il n'en fallu pas plus pour qu'elle perte connaissance*

Ptolémée reposa la jeune femme inconsciente dans son lit, la laissant seule. Celle-ci se réveilla le lendemain, prise d'assaut par les effets du manque, la fièvre revenant par intermittence, tout comme son obsession pour la magie. Refusant de s'alimenter, ou incapable de le faire, le peu de chose qu'elle ingérait elle finissait par le remettre. Elle savait que ce n'était qu'un dur moment à passer, deux jours tout au plus mais rien y faisait, elle voulait que ça s'arrête, maintenant. Et ce fut avec cette idée en tête qu'elle quitta sa chambre, cherchant à se procurer ce qu'elle désirait tant, se rendant à la bibliothèque.

ERIC: *Il entra à sa suite, les mains dans les poches.* Qu'est ce que tu cherches princesse ? *Demanda-t-il avec douceur*

Ankhésenamon: *Elle se retourna, dans un sursaut, ces dernières vingt quatre heures lui paraissait si flou qu'elle avait du mal à gérer réalité et délire causer par la fièvre* Aharon est souvent par ici *avoua-t-elle en s'approchant d'Eric, un peu honteuse* Ca m'obsède...

ERIC: Tu cherches ta dose ? *Il s'approcha d'elle avec un petit sourire navré* Désolé. Va falloir que tu tiennes bon.

Ankhésenamon: *Elle ferma les yeux, ravalant ses larmes* Ca ne s'arrêtera jamais *Rouvrant les yeux au bout de quelques secondes, c'était plus fort qu'elle, elle cherchait à ressentir la présence de magie dans le coin, à en repérer une, n'importe quoi* T'es vraiment là ?

ERIC: Moi oui. *Répondit-il calmement en s'adossant à une bibliothèque* Ils ont pas mal fait bougé les choses pendant que tu dormais. *Comme éloigner les mages des quartiers de Ankhésenamon par sécurité.* Ça aurait été plus simple de foutre des cadenas sur ta porte mais faut croire que l'idée plaisait pas à ton papa.

Ankhésenamon: *La mention du cadenas et Ptolémée raviva les souvenirs, souvenir ou rêve ? Elle l'ignorait en réalité* Arrête de l'appelé comme ça *demanda-t-elle en se crispant* Pourquoi t'es là ? *Elle cherchait à comprendre, à changer de sujet aussi, à se focaliser sur autre chose que son état *

ERIC: *il haussa les épaules* Ça se voit pas? Je joue les baby-sitter.

Ankhésenamon: Depuis quand ?

ERIC: Depuis que ton papa... Mon boss... M'a fait comprendre que j'avais rien de mieux à faire. *Soupira-t-il en finissant par s'asseoir sur une chaise*

Ankhésenamon: *Elle observa le rayonnage de livre, se rendant compte qu'elle ne percevait rien sur le bout de ses doigts* Ils ont tout prit...

ERIC: *Il l'observa chercher sans s'inquiéter. De toute manière il n'était pas capable de repérer la magie et de savoir quoi faire si elle tombait sur quelque chose. Il n'était là que par circonstances parce qu'il ne risquait rien.* Ils sont tous au petits soins pour toi. *Se moqua-t-il doucement*

Ankhésenamon: *Elle baissa les yeux, vacillant légèrement, elle se tint à la bibliothèque, renversant quelques livres au passage* Je vais mourir *elle en avait l'intime conviction, tant son coeur semblait battre si fort et son corps s'affaiblir*

ERIC: *Avec un petit rictus amusé, il se releva et la prit dans ses bras comme il l'avait portée pour la ramener à l'hôtel l'autre jour.* Ouai ben tu seras plus confortable dans ton lit. *dit-il en reprenant la direction de la chambre*

Ankhésenamon: *Elle s'agrippa à son col, ne luttant pas* On peut pas sortir je suppose ?

ERIC: Tu voudrais aller où ? *demanda-t-il en l'allongeant dans son lit, ouvrant tout de même les rideaux et les fenêtres pour laisser entrer le soleil et l'air frais*

Ankhésenamon: *Elle esquissa un sourire à sa question, si elle devait être honnête, elle irait à la recherche de sa dose. Les rayons du soleil la prirent par surprise, détournant le regard en se protéger les yeux* je croyais qu'il faisait nuit

ERIC: Aah t'occupes. *lui dit-il avec un petit geste de la main pour ne pas qu'elle s'inquiète. Il savait à quel point on pouvait être à la ramasse dans ce genre de situation. Il lui apporta un verre d'eau et s'assit à côté du lit, contemplant le paysage lumineux.* Moi j'irais bien me baigner ou... siroter un cocktail dans une buvette sur la plage, les pieds dans le sable.

Ankhésenamon: *Elle prit le verre en le remerciant, buvant quelques gorgées. Ses propositions eurent le mérite d'attirer son attention* Se baigner *Dit-elle* je l'ai pas fait quand je suis sortie...

ERIC: *Il jeta un regard vers elle, heureux que cette idée lui plaise aussi.* Ça te ferais pas de mal non plus.

Ankhésenamon: *Elle se releva doucement, posant le verre sur la table de nuit* Laisse moi le temps de me changer

ERIC: *Il la laissa faire, gardant un oeil sur elle l'air de rien sans pourtant l'accompagner.*

Ankhésenamon: *Elle se dirigea doucement vers la penderie bien que cette sortie lui donnait envie de se presser. Fouillant moins d'une minute, elle se dirigea vers la salle de bain, ne fermant pas complètement la porte dans un sursaut de conscience, juste au cas où. Elle se changea, mettant son bikini et une autre robe par dessus. Revenant vers la chambre en tenant une serviette, elle lui sourit faiblement*

ERIC: Eh ben t'as déjà meilleure mine. *lui dit-il avec un sourire en la voyant sortir de là toute apprêtée. Il se releva et s'approcha d'elle* Par contre il va falloir qu'on établisse des règles. Pas de police, pas de meurtre, okay ? Juste une bonne petite aprèm à la plage.

Ankhésenamon: *Elle rit discrètement* Pas de police, pas de meurtre *promit-elle en le répétant* une petite aprèm à la plage

ERIC: *Il eu un petit sourire reconnaissant, semblant presque se laisser aller à un geste mais il mit finalement ses mains dans ses poches et sortit de la chambre*

Ankhésenamon: *Elle le regarda une seconde, l'interrogeant silencieusement mais il prit la route et elle en fit de même, le suivant sagement, jusqu'à retrouver l'extérieur et enfin, quelques minutes plus tard, la plage. Choisissant un endroit plutôt calme pour y poser leur serviette, elle regarda les vagues...Le vent et l'air iodé calma ses angoisses liés aux manques, ôtant sa robe pour ne rester qu'en maillot de bain, elle se dirigea lentement vers la mer*

ERIC: *il ôta son t-shirt à son tour dévoilant un corps marqué par des cicatrices mais aussi divers tatouages dont un au bras représentait clairement son affiliation à une unité de l'armée des États-Unis d'Amérique. D'autres étaient des symboles moins reconnaissables sauf peut-être une phrase en arabe sur son omoplate droite "Au delà des frontières du monde". S'approchant de l'eau et de la jeune femme, il arqua un sourcil.* Rassure moi tu sais nager hein ?

Ankhésenamon: Il y a une piscine à l'hotel *lui fit-elle remarqué en se retournant vers lui.* Et je risque rien si t'es là *Elle ne put s'empêcher de l'observer, détournant le regard en le laissant la dépasser. Son regard se posa sur le tatouage dans son dos, s'avançant, elle baissa les yeux sur l'eau lorsqu'elle la senti caresser ses pieds. A la fois chaude et fraiche, elle continua de s'avancer, lentement cependant, laissant son corps s'habituer *

ERIC: Ha ha. *Rétorqua-t-il, peu désireux de jouer les maîtres nageurs après le babysitting. Il s'avança dans l'eau, voyant que la demoiselle prenait tout son temps il préféra plutôt plonger une fois pour toute pour accommoder son corps à la température de l'eau. Sans rester à ses côtés, il ne s'éloigna pourtant jamais, profitant de la baignade mais sans la perdre de vue une seule seconde.*

Ankhésenamon: *Elle le regarda faire, incapable de reproduire la même chose continuant simplement d'avancer jusqu'à ce que l'eau atteigne son nombril, elle y plongea ses mains, ramenant de l'eau le long de ses bras, de sa nuque, de ses épaules, de son dos et de son décolleté. Finissant petit à petit par s'immerger, elle préféra se laisser bercer par les vagues, observant le paysage et oubliant simplement, elle ne put s'empêcher de sourire. Son corps lui semblait moins lourd et moins douloureux, l'eau la rafraichissait et le soleil lui faisait oublier ses frissons. En cet instant précis, elle se sentait bien*

ERIC: *Alors que la demoiselle semblait profiter des vagues et du soleil, Éric lui en profita pour nager un peu, expulser un peu d'énergie et sortir son corps de l'inactivité. Il continua de nager et de se fatiguer sans se lasser, gardant toujours un oeil sur Ankhésenamon pour voir quand elle se lasserai de flotter.*

Ankhésenamon: *Chose qui ne semblait pas vraiment arriver, nageant par moment juste un peu pour réveiller ses muscles engourdit, elle semblait plus sereine et plus calme. Croisant son regard, elle fini par nager un peu plus, pour s'approcher, lasser d'être seule plus que d'être dans l'eau* C'est comment chez toi ? *Curieuse ou cherchant simplement à discuter*

ERIC: *Il capta son changement d'intérêt et s'arrêta de nager un moment.* Hein ? Chez moi ? *Répéta-t-il sans vraiment comprendre la question, reprenant doucement son souffle et essuyant son visage ruisselant d'eau de mer*

Ankhésenamon: Ton pays *Ajouta-t-elle, nageant autour de lui pour garder sa tête hors de l'eau vu qu'elle n'avait plus pied*

ERIC: C'est... Grand. *Fut la seule chose qu'il trouva à dire* Et les gens parlent anglais. *Ajouta-t-il dans un effort d'étoffer sa réponse mais sans grand succès*

Ankhésenamon: *Elle s'approcha, fatiguée de nager, s'accrochant à ses épaules, elle rit* c'est tout ?

ERIC: Ouais... J'sais pas moi... ! *Se défendit-il un peu pris au dépourvu par sa question* Et toi t'as quoi à raconter ?

Ankhésenamon: *Elle posa ses yeux sur l'un de ses tatouages* Moins de chose que toi *Reposant ses iris dans les siennes* Tu veux savoir quoi ?

ERIC: *Encore une fois il fut prit au dépourvu, pas vraiment du genre à faire la causette.* Euh... J'sais pas moi... T'as faim?

Ankhésenamon: Pas de nourriture *Répondit-elle, la seule idée de manger quelque chose de solide lui retournait d'avance l'estomac*

ERIC: Dommage... J'aurais bien pris un bon burger. Tiens... Ça aussi c'est un truc qui vient de chez moi.

Ankhésenamon: *Elle recula en nageant, l'attirant dans sa direction* Ce n'est pas parce que je n'ai pas envie de manger que tu peux pas manger *C'était une façon pour elle de se faire pardonner d'être quelque peu un fardeau*

ERIC: Nan ça va j'ai pas envie que tu vomisse dans mon assiette non plus. *Répondit-il en l'accompagnant pourtant tout de même vers le rivage*

Ankhésenamon: Et ton cocktail ?

ERIC: Okay va pour le cocktail. *Finit-il par céder, comprenant qu'elle n'avait pas envie de le voir se retenir pour elle. Ils retournèrent sur le rivage, quittant la fraîcheur de l'eau pour la chaleur du sable.*

Ankhésenamon: *Elle sourit, ravit qu'il accepte, finissant par lacher ses épaules lorsqu'elle senti à nouveau le sable sous ses pieds. retrouvant leur serviette, elle ne se sécha pas avec pour autant, appréciant la fraicheur de l'eau encore présente sur sa peau et les gouttes que laissait ses cheveux dans son dos. Elle remit simplement sa robe de plage,* Tu connais l'endroit parfait pour ça je suppose ?

ERIC: *Il attrapa son t-shirt sans le remettre non plus, laissant le soleil faire son travail.* Ouep, viens. *Répondit-il en prenant la direction d'une petite buvette construite de bois et de feuilles de palmiers sur la plage. Il salua le barman qui le reconnu immédiatement.*

JULIO: Heyyy Rick ! J'ai cru que t'avais plus soif ! Ou que t'étais mort... Et oh *chuchote en regardant la belle asiatique* Je crois que tu lui a tapé dans l'oeil... Qu'est-ce que je vous sers les amis !

ERIC: J'te présente An... Anna. Une amie. Et voilà Julio. Mon barman mais qui va finir par devenir mon banquier à ce rythme. Comme d'hab pour moi et ce que voudra la princesse.

JULIO: Princesse ? Ouuuh ~ *s'amusa-t-il en secouant ses shakers.* Je devrais faire un partenariat avec ton employeur Rick ! *Ajouta-t-il avant de revenir vers Ankhésenamon* Qu'est ce que je vous sers princesse Anna ?

Ankhésenamon: *Bien que ses joues réagirent à la remarque du barman, elle ne le contredisait pas, elle les laissa discuter un peu plus, fronçant les sourcils devant ce prénom et ce surnom. Elle était loin de savoir ce qu'elle voulait en réalité, c'était à peine si elle était capable de garder quelque chose dans son estomac ces dernières 24h.* Un jus de pamplemousse s'il vous plait

JULIO: C'est parti ! Caipinrinha Coco et Jus de Pamplemousse ! *S'exclama-t-il avant d'aller préparer tout ça en farfouillant dans ses placards et frigos*

Ankhésenamon: *Elle eut un sourire en découvrant ce qu'avait prit Eric, imaginant autre chose dans sa tête*

JULIO: Eeet voilà pour vous ! *Annonça-t-il en déposant les verres devant ses clients* Bonne chose qu'il vous ai amenée ici ! J'ai enfin quelqu'un avec qui causera parce que Ricky là... Je m'amuserais plus en faisant un remake de Hamlet avec une noix de coco. *S'amusa-t-il en faisant le pitre devant Ankhésenamon*

Ankhésenamon: *Elle éclata de rire en l'écoutant, jetant un petit regard moqueur à Eric* C'est pas juste avec moi alors

JULIO: Quoi ? Oh non non non Rick ! Je pensais que t'étais intimidé par ma beauté moi ! *S'offusqua-t-il théâtralement*

ERIC: Ouai ben si vous voulez j'vous laisse hein. J'ai mon verre ça me suffit moi.

Ankhésenamon: *Elle ne put s'empêcher de sourire de plus belle en le voyant bouder et se moqua doucement de lui* screugneugneu j'ai besoin que d'un verre et de mes clopes moi

ERIC: Exactement ! *Rétorqua-t-il* Et d'argent et de flingues et de jolies filles. *Ajouta-t-il en portant son verre à ses lèvres.*

Ankhésenamon: Quatre sur cinq, joli score *s'amusa-t-elle en buvant une gorgée de son verre*

ERIC: Là maintenant ? Je dirais un sur cinq... *grommela-t-il en buvant un peu plus*

Ankhésenamon: Parce que t'es venu sans cigarette et sans arme sur toi et que tu fais ça par pur bonté d'âme ? *Elle soupira décidant de le laisser, elle s'excusa auprès de Julio en prenant son verre, allant simplement s'asseoir non loin du boire mais assez pour ne pas avoir à supporter l'humeur changeante d'Eric*

JULIO: *Il gronda Eric de son regard et ses sourcils brousailleux.*

ERIC: Quoi ! J'viens juste d'aller me baigner. D'ailleurs j'ai pas un rond sur moi.

JULIO: Pour changer. *il sortit un paquet de cigarette pour lui en offrir une*

ERIC: J'passerais samedi... *le rassura-t-il en prenant la cigarette*

JULIO: Pour changer. *répéta-t-il en allumant leur deux bâtons de tabac*

ERIC: *Il fuma silencieusement, ne semblant pas songer à aller rejoindre la jeune fille.*

JULIO: Tu sais ce qui change par contre ? Toi. Avec une minette aussi mignonne et intelligente en plus ! Secoues-toi un peu hermano là !

ERIC: *Il ricanna* Non hermano. C'est rien de tout ça. Je dois la surveiller c'est tout. Trabajo capiche ?

JULIO: Trabajo ? T'as dis que c'était une amie.

ERIC: Ah ouai j'ai dis ça ?

JULIO: Aller man... Fait pas ton cabron et va lui parler ! Soit gentil un peu hein ? Moi je l'aime bien.

ERIC: *Il soupira* Parler parler être gentil... J'suis juste là pour boire un coup. Et depuis quand t'es devenu psychologue toi ?

JULIO: T'as raison ! J'suis juste un barman moi. Alors sauf si toi et la princesse voulez un autre verre... *il s'éloigna en lui tournant délibérément le dos.*

ERIC: Julio... *soupira-t-il. Parce qu'en vérité il appréciait l'énergie et la tchatche du barman. Il venait là pour ça, simplement d'habitude ce n'était justement pas à lui de parler. Se retrouvant seul, il finit par jeter un coup d'oeil à Ankhése, écrasa son mégot de cigarette et alla la rejoindre. Il s'assit à côté d'elle, pensant d'abord lui faire la conversation mais lorsque rien ne lui vint a l'esprit, il resta silencieux.*

Ankhésenamon: *Elle tourna le regard vers lui lorsqu'il s'installa à côté d'elle. Elle pouvait sentir l'odeur de tabac qui l'entourait* Deux sur cinq *commenta-t-elle, un peu amer avant de reposer ses yeux sur la plage*

ERIC: *Il leva les yeux au ciel en soupirant en comprenant qu'elle était encore là dessus.* Okay okay. On va dire trois. Oui, oui... Tu es très jolie. Juste trop jeune et pas mon style, mais Julio a flashé sur toi alors j'imagine que ça le fait. *rectifia-t-il*

Ankhésenamon: *Elle le fixa, ne sachant pas trop si elle devait se sentir flattée ou au contraire, sérieusement vexée. Jetant un bref coup d'oeil à Julio, elle fini par esquisser un sourire* T'es franchement nulle pour complimenter les gens *Elle se releva, son verre vide entre les mains.* Tu veux encore quelque chose ?

ERIC: *Il haussa les sourcils devant son semi-échec pour la consoler.* Nan ça va j'ai pas encore fini.

Ankhésenamon: Ok *S'éloignant une nouvelle fois de lui pour rejoindre le bar, elle redéposa son verre vide* Je pourrais en avoir un autre s'il te plait *Elle observa les shaker, un peu curieuse*

JULIO: Aaabsolument princesse ! *s'exclama-t-il en entendant la petite voix de la demoiselle* Désolé hein pour monsieur zero conversation ! C'est généralement au bout du dixième verre qu'il commence à parler.

Ankhésenamon: *Elle haussa les épaules* J'ai le mot "boulot" inscrit sur le front, c'est pas grave *L'excusa-t-elle simplement* Il a dit que je te plaisais *dit-elle sans détour, curieuse de voir la réaction de celui-ci*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: I will be strong   Sam 1 Oct - 20:04


JULIO: Cono ! Ha ! *s'exclama-t-il d'un air embarrassé* Ben... bien sûr ! On voit des nanas en bikini passer tout le temps ici. Mais des princesses comme toi, pas tant que ça. *dit-il avec un grand sourire chameur et charmé en lui tendant son verre de jus de pamplemousse.* Tu es ici en vacances ?

Ankhésenamon: *Elle fit non de la tête, un sourire enjôleur sur les lèvres* Je vis ici *Lui désignant du doigt l'hôtel en question*

JULIO: Oh ! Vraiment ? Je t'ai jamais vu pas ici alors ! Un visage comme le tiens, je l'aurais pas oublié.

Ankhésenamon: Je sors presque jamais * avoua t elle* et quand je le fais... * elle désigna Eric*

JULIO: Erf... *laissa-t-il échapper. Il appréciait Eric, surtout parce qu'il était bon public et un très bon client mais il ne se voyait pas faire la fête avec lui et encore moins se le coltiner tout le temps, lui et sa mine stoïque.* Et ben si un jour t'as besoin d'une compagnie un peu plus agréable, tu sais où me trouver ! D'ailleurs si tu veux... *il griffona un numéro sur la petite serviette sous son verre* Appelle-moi ! *il lui fit un petit clin d'oeil*

Ankhésenamon: * elle l observa faire lui volant son stylo et son bras elle y nota son nom* seulement si tu arrive a prononcer mon prénom

JULIO: Ankhésenamon ? *lit-il sans grande difficulté et intrigué par ce challenge*

Ankhésenamon: * elle sourit simplement* tu sais qui demander si tu passe à l'hôtel

JULIO: Cool ! Ouai ! J't'emmenerais faire des trucs cool tu vas voir ! On pourras danseerrr, chaanteeerr ! *s'amusa-t-il d'un air enthousiaste en se laissant aller à quelques pas de samba*

Ankhésenamon: J'adore danser * laissa t elle échappé. Emporter par son enthousiasme*

JULIO: Ah oui ? *Répondit-il avec enthousiasme, lui aussi très friand de danse* Tu vas voir! Y a plein d'endroits super pour ça ! Mais le meilleur partenaire... C'est Julio !

Ankhésenamon: Je ne peux que te croire * elle prit son verre* me fait pas trop attendre * dit elle d'un regard soutenu en récupérant son verre et la serviette. S'éloignant du bar avec un franc sourire pour revenir a sa place*

JULIO: Demain ! 19h ! *s'exclama-t-il joyeusement alors qu'elle s'éloignait*

Ankhésenamon: *Elle se retourna, confirmant le rendez-vous d'un sourire. Revenant auprès d'Eric, elle se réinstalla à côté de lui*

ERIC: *Il sirotta son cocktail en silence, se doutant de ce qu'il s'était tramé entre ses deux camarades et se préparant mentalement à annoncer ça à son boss mais aussi à se faire trainer dehors pour surveiller l'ado de première. Son visage était fermé et sombre.*

Ankhésenamon: *Elle l'observa un moment, lui donnant un petit coup de pied* Arrête de bouder

ERIC: Mrraah... *râla-t-il tout de même* Et puis je boude si j'veux d'abord.

Ankhésenamon: *Elle le regarda, l'air incrédule* t'es sur d'être plus vieux que moi ? *se moquant comme lui avait eu l'habitude de le faire dans la situation inverse*

ERIC: Ouai. Bien plus vieux. Trop vieux pour ces conneries justement. *soupira-t-il*

Ankhésenamon: *Elle détourna les yeux, se sentant un coupable. Observant l'horizon, elle réfléchissait un peu, finissant par reposer ses yeux sur lui* J'ai faim... *Bien que ce n'était pas vraiment le cas* Tu n'avais pas parler de hamburger ?

ERIC: *Il haussa un sourcil, interloqué par son nouveau changement d'envie. Il avait bien envie d'un hamburger mais l'impression de se faire trimbalé par les humeurs d'une ado lui arracha un soupir.* Ouep. *finit-il tout de même par répondre avant de se relever pour ramener son verre vide au bar. Il anticipa le grand sourire de Julio et lui intima d'un regard noir de ne rien ajouter à sa peine.* J'repasse samedi. *répéta-t-il par rapport à la note*

JULIO: T'façon... On se voit demain ! Ou alors tu préfères nous laisser seul. *ne put-il s'empêcher de remarquer avec un grand sourire*

ERIC: Si seulement... *soupira-t-il en s'éloignant déjà vers son restaurant de burger préféré, gardant Ankhése dans son champs de vision pour s'assurer qu'elle ne s'éloignait pas*

Ankhésenamon: *Elle termina son verre, revenant vers le bar pour le rendre à son propriétaire. Ayant perdu sa bonne humeur entre temps. Elle essayait pourtant mais il semblait bien décidé à rendre cette apres midi maussade. Jetant un regard à Julio, elle rangea la serviette avec son numéro, esquissa un discret sourire avant de retrouver Eric, le suivant, sans un mot, jusqu'à son restaurant*

ERIC: *Il prit place, regarda le menu bien qu'il savait déjà ce qu'il allait prendre et attendit qu'un serveur vienne prendre leur commande. Finissant par sentir le silence de la jeune femme, il releva les yeux pour la regarder et remarqua son air un peu éteint. Il se doutait qu'il faisait reflet au sien mais se rendre compte qu'il était là malgré lui à devoir veiller sur elle et qu'en plus elle ne semblait pas passer un bon moment le renfrogna un peu plus.* Bon, quoi ? Qu'est-ce que tu veux ? *demanda-t-il d'un ton un peu bourru en reposant le menu sur la table*

Ankhésenamon: * elle s'offusqua du ton qu'il prit soudainement avec elle.* toi qu'est ce que tu veux * répondit elle avec le même ton* j'sais que ça t'ennuie et je fais tout pour que t'oublie que je ne suis qu'un boulot. Je parle pas quand tu veux pas... Le cocktail... Le hamburger... Je suis désolé que ça te tombe dessus. Vraiment.

ERIC: *Il se retint avec difficulté de ne pas lever les yeux au ciel et soupirer à nouveau de la voir se mettre en victime. Il croisa les bras.* C'est mon job ça. De veiller sur toi... apparemment. Pas le tiens. Toi t'es sensée t'amuser, te détendre et faire je sais pas quoi que t'as envie de faire... Alors t'occupes pas de moi et fait ce que tu veux okay ? J'suis pas ton p'tit ami. Prends-moi comme... Un garde du corps. Ouai voilà. Un garde du corps.

Ankhésenamon: * elle resta muette de colère* c'est toi qui m'a proposer de sortir... Qui veille sur moi quand tout le monde décide de partir. Si tu veux pas que je te vois comme un ami te comporte pas comme tel pour me le cracher a la figure ensuite.* elle se leva* je vais parler de ça avec Ptolémée, t'entendra plus parler de moi et comme ça tu seras content de retourner a tes affaires. * sans un mot de plus elle s'en alla en direction de l'hôtel*

ERIC: *Il soupira d'un air blasé, obligé de la suivre hors du restaurant. Il savait qu'il aurait probablement dû dire quelque chose comme "non ! attends ! c'est pas ce que je voulais dire !" et en même temps... Non pas que vexer la jeune femme ne lui pinçait pas un peu le coeur mais si en effet Ptolémée pouvait déduire de tout ça que l'envoyer faire du babysitting n'était pas une bonne idée, il ne disait pas non. Il la suivit alors silencieusement, les mains dans les poches.* Désolé. *dit-il tout de même, navré de la voir en colère*

Ankhésenamon: * elle resta silencieuse malgré tout. Ravalant ses larmes en l'entendant. C'était assez difficile comme ça, elle n'avait pas envie de garde du corps et si elle devait en avoir un elle préférait autant que ça soit lui, elle lui faisait confiance et... Elle secoua la tête avançant plus vite. Essayant de nourrir sa colère pour lui, ça rendrait les choses moins difficile*

ERIC: *Sentant clairement l'attitude glaciale de la jeune fille, il se garda de commentaire. Il la suivit simplement sans la perdre de vue, sans se laisser distancer mais sans faire plus, tel un véritable garde du corps. Ca lui allait mieux finalement comme rôle qu'autre chose et il se demandait bien pourquoi il s'était laissé allé à autant de familiarité. Tout cela finissait par lui retomber sur la gueule mais ce n'était pas plus mal. Il fallait qu'on finisse par comprendre qu'il n'était pas là pour faire mumuse.*

Ankhésenamon: * elle arriva a l'hôtel toujours aussi silencieuse. Prenant l'ascenseur elle appuya directement a l'étage qui la mènerait a Ptolémée *

ERIC: Il est pas là t'sais. Pas avant ce soir. *ne put-il s'empêcher de commenter en la voyant appuyer sur le dernier étage.*

Ankhésenamon: Je l'attendrai

ERIC: D'accord. *soupira-t-il en continuant de simplement la suivre*

Ankhésenamon: Même ici ?

ERIC: *Il s'arrêta à sa remarque, un rictus agac animant son visage mais il sembla réfléchir.* Non en effet, pas ici. *répondit-il en finissant par s'adosser à la porte comme il l'avait fait à sa chambre lorsqu'elle dormait, la laissant faire ce que bon lui semblait à l'intérieur*

Ankhésenamon: * elle entra s'efforçant douloureusement de ne pas lui jeter un regard et de garder en tête pourquoi elle faisait cela. Elle se dirigea vers la baie vitrée observant la ville et l'horizon... Un frisson la parcourut. Posant ses doigts sur la vitre elle attendit *

Les heures passèrent lentement, le soleil descendait doucement dans le ciel et les lumières de la ville s'allumèrent. Ankhésenamon attendit patiemment le retour de Ptolémée et Eric lui ne bougea pas de sa place, derrière la porte. Le "ding" de l'ascenceur finit par se faire entendre aux alentours de 20h et comme il n'y avait plus grand monde par ici depuis l'annonce de l'état de la siphoneuse, il y avait de grande chance que cela annonçait le retour du pharaon.

Ptolémée: *Il sortit de l'ascenceur, défaisant déjà les boutons de sa chemise contraignante et ne s'attendit pas à voir Eric juste devant sa porte.* Allons bon. Quoi encore ? *demanda-t-il un peu impatiemment et fatigué par sa journée*

ERIC: *Il eu un petit rictus, comprenant très bien le sentiment.* Pas grand chose. Elle est réveillée. Elle est à l'intérieur. *résuma-t-il simplement*

Ptolémée: Bien. Vous pouvez disposer. *répondit-il en s'apprêtant à rentrer*

ERIC: Beeenn... Je crois que je vais rester dans les parages. On sait jamais. *répondit-il avec un petit sourire crispé sans bouger de sa place*

Ptolémée: *Il fronça les sourcils devant son attitude qui cachait clairement quelque chose mais il n'eut pas la patience de jouer au devinette. Il rentra.* Ankhésenamon. *salua-t-il patiemment en la voyant chez lui* Comment était ta journée. *demanda-t-il mais d'un ton quelque peu pressé et lassé alors qu'il se dirigea directement jusqu'à son bar.*

Ankhésenamon: *Elle sortie de ses rêves en entendant la porte et sa voix...Une seconde en sa présence et elle se sentie dépossédé de sa détermination.* Je vais mieux *Comprenant rapidement à l'attitude de Ptolémée que sa journée à lui n'avait probablement pas été faite de baignade, de flirt et de coktail, elle hésita...Préférant allez droit au but* Je n'ai pas besoin de garde du corps...

Ptolémée: *Il eu un petit souffle amusé et exaspéré, comprenant mieux le petit jeu du mercenaire.* J'étais soucieux. *justifia-t-il en se versant un verre de scotch* Eric Jones est seulement là pour me rassurer. *lui assura-t-il, écartant justement l'idée qu'elle puisse avoir besoin de quelqu'un pour veiller sur elle*

Ankhésenamon: Etais... *Souligna-t-elle pour appuyer sa demande* Je vais bien *Insista-t-elle doucement*

Ptolémée: Tu l'air oui. Tu veux quelque chose à boire ? *proposa-t-il avant de s'éloigner du bar*

Ankhésenamon: Non merci *Elle l'observa, lui, son verre, la chemise entrouverte, elle resta une seconde sur ce détail avant de relever les yeux* Je veux pas être surveiller *Elle se pinça la lèvre* pas par lui

Ptolémée: *Il s'éloigna du bar, prenant place dans l'un de ses confortables fauteuils prêt de la baie vitrée. Portant son verre à ses lèvres.* Pas par lui ? Ou pas du tout ? *demanda-t-il, cherchant visiblement à aller droit au but avec cette conversation.*

Ankhésenamon: *Elle s'adossa contre le vitre* Pas du tout *si elle pouvait se défaire complètement d'une quelconque surveillance, elle préférait clairement qu'il soit ainsi*

Ptolémée: *Il acquiesça, satisfait d'avoir évité quelques jours de tergiversations.* D'accord. Si tu penses pouvoir te contrôler.

Ankhésenamon: *Elle observa ses mains, qu'elle n'avait plus couvert depuis deux jours maintenant. Elle acquiesça, elle avait bien réussi à le faire pendant des années...* Je me contrôlerai *Pourtant elle le sentait au fond d'elle, le vide toujours présent, qui semblait vouloir la faire souffrir pour avoir prononcer ces mots. Ses yeux trouvèrent à nouveau le chemin vers le Ptolémée, ravivant des souvenirs aussi vif qu'intense, attisant quelque chose en elle. Elle fini par se diriger vers la sortie, s'arrêtant à un moins d'un mètre de celle-ci* J'ai un rendez vous demain soir *Elle avait supposé que de toute façon, Eric le lui dirait alors autant lui éviter cette peine*

Ptolémée: Un rendez-vous ? *Répéta-t-il l'air doucement amusé* Bien. *Répondit-il simplement en continuant de boire en contemplant la ville*

Ankhésenamon: *Elle esquissa un sourire devant son approbation ouvrant la porte pour découvrir qu'Eric se trouvait encore là, elle fut surprise*

ERIC: *Il ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire victorieux en la voyant ressortir de là* Alors ? J'peux y aller ?

Ankhésenamon: *Elle le fixa une seconde incapable d'expliquer pourquoi elle se sentait triste en cet instant précis, elle lui sourit malgré tout* Tu peux y aller *Finit-elle par lui répondre doucement avant se dirigeant vers les escaliers de services plutôt que l'ascenseur*

ERIC: *Il haussa les sourcils, ne s'attendant pas vraiment à un sourire courtois.* C'est tout ? Pas de "t'es trop nul" ou de "tu va me manquer" ?

Ankhésenamon: *Elle senti sa gorge se nouer en l'écoutant, les deux aurait été de circonstances mais c'est autre chose qu'elle prononça* Merci *commençant à descendre pour retrouver son étage*

ERIC: *Il eu une petite moue dubitative mais finit par hausser les épaules.* "Merci" ça me va. *répondit-il alors qu'elle quittait l'étage par l'escalier* Bonne nuit !

Ankhésenamon: *Elle s'arrêta à quelque marche en l'entendant, s'apprêtant à rajouter autre chose mais au final, elle se retint, reprenant la descente, elle retrouva l'étage où se trouvait sa chambre et bientôt celle-ci*

Le lendemain avait été une journée plutôt calme bien que les symptômes de manque frappaient toujours à sa porte par intermittence, elle les ignora. Occupant sa journée à l'étude et la musique jusqu'à ce qu'approche l'heure du rendez-vous. On lui fit savoir l'arrivée de Julio, à la fois nerveuse et enthousiasme, elle découvrait quelque chose de nouveau...Et quelque chose qui lui plaisait. Lorsque l'ascenseur s'ouvrit sur le hall, elle se dirigea vers l'accueil en souriant

JULIO: Heeeyy ! Princesse ! Tu es ravissante ! *S'exclama-t-il en levant les bras avec enthousiasme. Lui était vêtu d'un pantalon noir et d'une chemise de satin dorée. Col relevé, Cologne épicée et cheveux brillants de gel.* Prête à baila baila baila ! *S'amusa-t-il en esquissant quelques pas de danse*

Ankhésenamon: *Elle eut un petit rire amusé devant ses pas de danse* Pardonne moi à l'avance si je te marche sur les pieds *Lui attrapant le bras, elle l'emmena directement vers la sortie* Tu remarque rien ?

JULIO: Mais non mais non ! Avec Julio tout ira bien ! Tu n'as qu'à me laisser faire. *La rassura-t-il avec un grand sourire* Hm... Laisse-moi voir... Tu es plus resplendissante que je pensais que c'était possible alors... Nouvelle coiffure? Nouvelle robe? Nouvelle chaussures...? Nouveau rouge à lèvres... ?

Ankhésenamon: *Elle fit non de la tête à chaque proposition, souriant un peu plus chacune d'entre elle, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent à l'extérieur, elle se retourna pour lui faire face, marchant à reculons* On est combien ce soir ?

JULIO: Juste toi et moi ! *Répondit-il avec enthousiasme* Je savais que l'hermano comprendrait ! Tonight c'est juste toi et moi!

Ankhésenamon: *Bien que ce n'était pas exactement du fait d'Eric, elle ne le contredit pas, pinçant ses lèvres, elle posa ses yeux dans les siens* Tu m'emmène où ?

JULIO: El pueblo libre...! *Presenta-t-il à la façon d'un conteur de fables.* Une des meilleures adresses du coin ! On y mange très bien, bien sûr, des cocktails et on peut danser toute la nuit al ritmo de la pasión !

Ankhésenamon: *Elle sourit de plus belle en l'écoutant, amusée et emportée par son enthousiasme contagieux.* Je te suis ! *Dit-elle en lui prenant à nouveau le bras, visiblement impatiente de découvrir l'univers de Julio*

JULIO: *Il l'emmena au dit "village libre" apparemment dans un quartier latin où l'ambiance batait son plein, les odeurs, la musique... C'était presque la fête sur toute les terrasses et les trottoirs. Le restaurant était vaste et les tables entouraient une cours centrale où beaucoup s'étaient déjà laissé emportés par le rythme du petit orchestre. Julio prit la demoiselle par la main.* Boissons? Dîner? Ou danser ?

Ankhésenamon: Boisson *Fut sa première réponse, s'approchant de lui pour qu'il puisse l'entendre malgré la musique et l'ambiance* j'ai un peu peur

JULIO: Peur ? *Il entoura ses petites épaules pour les frotter doucement* Peur de te faire marcher sur les pieds ? Mais non mais non il faut pas avoir peur ! *La rassura-t-il* Qu'est-ce que tu veux boire ? Un jus de pamplemousse ou quelque chose de plus... Calienteee ?

Ankhésenamon: *Bien qu'il faisait des efforts pour tenter de la rassurer, elle se sentait toujours aussi nerveuse, il y avait du monde et elle y était si peu habituée, mais elle sourit à ses mots d'une autre langue.* Kalieeente *tenta-t-elle de répéter avec son propre accent.* Tu choisis ! T'es barman, tu dois avoir une sorte de don pour découvrir quel cocktail pour quel personne *s'amusa-t-elle*

JULIO: Tu as raison ! *Il l'etudia une seconde d'un air plein de concentration* Hmmm je sens une jeune fille pleine d'énergie qui veut s'amuser... Quelque chose de frais, quelque chose de léger, avec du peps ! Mmhh pas trop sucré mais un zeste de citron... Hmm... Tiens ça c'est marrant ! *Il héla un serveur qui passait par là* Deux Caipinrinha ! S'il vous plaît !

Ankhésenamon: *Elle rit en l'écoutant, soit c'était une coïncidence amusante, soit ce n'était pas un si bon barman que ça mais sa compagnie compensait la possible deuxième option. C'est là qu'elle le senti, cette vibration, cette sensation...Elle tourna la tête par réflexe, comme si elle venait de voir passer un fantôme. Se crispant soudainement*

JULIO: *Trop emporté dans l'ambiance festive et guettant l'arrivée de leur boissons, il ne remarqua pas l'attitude de la jeune femme*

Ankhésenamon: *Elle observa les personnes présentes, du monde, et cela pouvait-être n'importe qui. C'est l'arrivé du serveur qui la ramena à Julio, elle esquissa un sourire en le regardant. Elle prit son verre, trinqua avec lui, et en bu de longue gorgée...A vrai dire, la totalité y passa. Lorsqu'elle reposa son verre, elle rougit, baissant les yeux dessus* Désolé, je suis vraiment nerveuse

JULIO: *Il l'observa avaler son verre cul sec avec de grands yeux ronds.* Wow hey ! Je savais pas que je te faisais cet effet là ! *Plaisanta-t-il bien qu'il sentait que c'était quelque chose d'autre. Il but une gorgée de son propre verre et le reposa, posant ensuite sa main sur celle d'Ankhésenamon* Aller... Tu peux me raconter. Qu'est ce qui va pas ?

Ankhésenamon: *Elle le regarda, esquissant un sourire qui se voulait rassurant bien qu'elle savait d'avance qu'elle devrait lui mentir.* J'ai pas l'habitude de sortir...Ni du monde... *C'était tout ce qu'elle pouvait lui dire mais au moins, c'était vrai. Elle serra sa main* Ne me laisse pas toute seule d'accord ?

JULIO: Hey... T'inquiète pas ! Je te laisserais pas toute seule, promis. C'est toi et moi ! Tu te souviens ? *La rassura-t-il en lui tapotant amicalement l'épaule* Tu veux qu'on aille dans un coin plus tranquille ? Je connais ce petit bar avec un patio sur les toits près de la mer aussi. Très sympa, plus calme. *Proposa-t-il gentiment*

Ankhésenamon: *Elle hésita une minute, finissant par se relever en lui attrapant la main* Allons y *Elle culpabilisait un peu mais elle ne voulait clairement pas tenter le diable, se raccrochant aux différentes conséquences que cela aurait pour conforter sa décision et tenter d'oublier cette sensation au fond d'elle. Elle l'attira, dehors, prenant les devant en évitant soigneusement les gens. Jusqu'à ce qu'il y ai un peu de calme et plus d'espace, lui laissant alors reprendre le contrôle sur la route à suivre*

JULIO: *Il l'emmena au dit bar, beaucoup plus tranquille. Une très bonne adresse mais bien caché et qu'on évitait de partager au touristes pour préserver la quiétude des lieux. Il l'amena près du bord pour contempler la mer qui se confondait avec le ciel nocturne mais dont on entendait bien le bruit des vagues.* Et si y a encore trop de monde, on peut aller sur la plage. *Proposa-t-il avant qu'ils ne s'installent à une table*

Ankhésenamon: *Encore hésitante, elle observa le bar, gardant sa main dans la sienne, sa proposition de rester sur place lui semblait soudainement beaucoup plus attrayante alors elle l'attira à nouveau.* Je suis difficile *Admit-elle* ou égoïste *Laissa-t-elle filer d'un ton un peu plus enjôleur. Prenant la route pour la plage. La nuit et le fait que ça ne soit qu'éclairer par la lueur des restaurants et des bars de la ville rendait la visibilité plus compliqué mais au moins, elle était presque certaine de ne croiser personne d'autre que lui. Lorsqu'elle fut certaine de ce fait, elle se retourna vers lui, s'approcha assez pour glisser ses mains sur sa cou* Tu as besoin de musique pour danser ?

JULIO: Absolument pas. *Répondit-il avec un grand sourire* mais je peux chanter ! Ou alors écouter le son des vagues ce qui est tout aussi mélodieux.

Ankhésenamon: Fais moi danser *demanda-t-elle simplement, ses yeux dans les siens*

JULIO: *avec délicatesse, il glissa une main sur ses hanches, venant les coller aux siennes alors qu'il vint chercher sa main de l'autre. Par la proximité, il vint guider son corps et ses pas sur le sable dans un rythme doux mais élégant, la faisant tourner et pivoter sans mal.*

Ankhésenamon: *Elle ne put s'empêcher de sourire en sentant ses mains, se laissant entraîner. Ses joues se teintant de rouge de par leur proximité, sa main dans la sienne la serrant doucement. Elle se laissait guider, sans pourtant s'empêcher de baisser la tête, tentant de regarder leurs pieds par réflexe*

JULIO: Regarde pas tes pieds, regarde moi. *Conseilla-t-il* Voilà, moins de tournis, plus de pasión ! *Plaisanta-t-il en l'entraînant un peu plus dans sa danse. Il n'y avait pas de musique mais on pouvait bien sentir le rythme dans le corps de l'étonnament bon danseur qui enchaînait les pas naturellement.*

Ankhésenamon: *Elle releva la tête et reposa ses yeux dans les siens, son coeur s'accéléra doucement alors qu'elle essayait de suivre son guide. Elle aimait tellement danser qu'elle s'appliquait, c'était la première fois qu'elle le faisait avec quelqu'un et c'était autrement différent que de se dandiner dans sa chambre ou devant un concert. Son sourire se fit timide, son regard laissa filer un lueur que Julio qualifierait "d'apasionado" alors qu'elle commençait a assimiler les pas les plus répétitifs*

JULIO: *Il put la sentir y prendre doucement goût et lui répondit d'un grand sourire encourageant. Il la fit tourner, puis revenir contre lui, poussant doucement son corps a se réveiller et prendre conscience de lui même. Avoir confiance en lui mais aussi en elle-même. Il lui laissait un peu de liberté pour s'amuser, revenais la guider et l'emmenait parfois dans des passes folles où elle ne pouvait que profiter de la sensation excitante de tournoyer sans craindre de tomber.*

Ankhésenamon: *Se laisser, emporter, reprendre le contrôle, le d'une seconde, le temps d'une caresse contre sa nuque, d'un souffle à son oreille, d'une cuisse effleurant la sienne, de mot glisser à son attentions avec un sourire* J'ai le vertige * Elle était loin d'avoir son niveau mais elle se prêtait au jeu facilement, y ajoutant sa part. L'ennuie avec le sable, c'est qu'il est malléable, qu'il glisse sous les pieds et il suffisait d'un pied mal placer. Ce qui se passa, se sentant perdre l'équilibre, elle se retrouva les genoux au sol et ramener sur terre.*

JULIO: *Il se laissa tomber avec elle en éclatant de rire. L'avantage avec le sable, c'est que c'était toujours confortable pour s'allonger, ce qu'il fit pour reprendre un peu son souffle et la contempler.* Tu es plutôt douée !

Ankhésenamon: *Elle rit avec lui, restant assise sur ses genoux alors qu'il s'allongeait. Elle fuyait son regard lorsqu'il la complimenta* Merci *Un sourire discret sur ses lèvres* J'ai un excellent prof, je devrais te le présenter *Plaisanta-t-elle pour faire oublier sa timidité et pouvoir le regarder à nouveau*

JULIO: Je t'ai dis ! Julio c'est le meilleur !

Ankhésenamon: *Elle ria en l'écoutant, sa bonne humeur contagieuse lui faisant oublier ce qui les avait amener à s'isoler. Son regard retrouvant le sien et le rire s'estompant, elle ne sut exactement quoi dire ou faire en cet instant précis, à part le regarder et se sentir rougir*

JULIO: *Il haussa les sourcils devant son silence et se redressa avec un sourire interloqué.* Ca va ?

Ankhésenamon: *Elle esquissa un sourire en le voyant se redresser et lui demander si elle allait bien, Ses yeux dans les siens* C'est à peu près à ce moment là de la soirée que je ne sais pas ce que je dois dire ou faire

JULIO: Aahhh je comprends, tu ne trouves pas les mots... *la taquina-t-il* Pas la peine de parler, on a qu'à chanter ! *s'exclama-t-il avec un sourire* _Besame... Besame muuucho ! Come si fuera esta la noche la ultimaa vez~_

Ankhésenamon: *Elle l'écouta, toujours amusée devant son énergie et la vie qu'il se dégageait de lui. Ses pensées commençant à reprendre le dessus sur elle alors que son imagination et sa soif vint lui donner envie de voir comment tout ceci s'évanouirait d'un seul et unique touché. Elle posa sa main sur sa bouche sans vraiment être consciente du geste et bien évidemment, elle ne ressenti rien, ni magie, ni pouvoir...Son souffle se fit plus profond, approchant son visage du sien, juste pour le sentir respirer contre ses lèvres, elle laissa ses doigts glisser de sa bouche à son cou* Tu me traduis ? *Demanda-t-elle dans une vaine tentative d'oublier ses images morbides *

JULIO: *Il eu un petit sourire attendrit devant ses gestes* Ca veut dire Embrasse-moi. Embrasse-moi fort. Comme si cette nuit, c'était la dernière fois. -Emmmbrasse-moi embrasse-moi fooort... Parce que j'ai peur de te perdre, de te perdre plus taaard..._ *se remit-il à chanter avec joie, douceur et charme en plongeant son regard dans le sien*

Ankhésenamon: * elle mordit la lèvre en l'écoutant. Et bien qu'elle avait envie de répondre a cette chanson elle se retint pour le plaisir, pour essayer de voir chez lui s'il en avait au moins autant envie et pour continuer a chasser ses pensées meurtrière* tu vis comme ça... Comme si cette nuit était la dernière...

JULIO: *Son sourire s'aggrandit* Ce n'est qu'une chanson princesse... Non moi je vis chaque jour comme si c'était le premier. Le début d'une super aventure. *confia-t-il* Et si ça s'avère ne pas être une si bonne aventure et bien... au moins... Je me serais lancé. *dit-il avant de finir par venir doucement posséder ses lèvres en glissant ses mains dans ses cheveux.*

Ankhésenamon: *Elle l'écouta, sans vraiment comprendre la nuance, à la fois obsédé par cette idée qu'il suffisait de peu de chose pour éteindre cette vie que par l'envie de ne pas tout gâché. Le contact de ses lèvres sur les siennes éveilla d'autres souvenirs et d'autres désirs, souriant derrière ce baiser auquel elle répondit avec une insolente douceur. Ses doigts caressaient sa nuque et son cou, redessinant la ligne de sa mâchoire. Redescendant pour sentir sa pomme d'adam, un frisson la parcourut, descendant un peu plus encore sa main pour se glisser dans son dos en passant par le col ouvert de sa chemise*

JULIO: *Comme elle avait suivit le sien en dansant, il suivit son rythme dans ses caresses lentes. Sans quitter ses lèvres, il eu un sourire lui aussi et glissa ses mains autour de ses hanches, profitant simplement de ce contact chaste et pourtant si excitant.*

Ankhésenamon: * elle appuya son baiser prenant petit a petit le contrôle. Cherchant a retrouver ces sensations vécue entre la fièvre et son désir deux jours plus tôt tout en sachant qu'elle n'y arriverait pas. C'était d'autres lèvres qu'elle voulait... D'autres mains... Rompant le contact doucement* c'est une bonne façon de finir cette aventure * dit elle en l'embrassant a nouveau, ce baiser ayant le gout d'un au revoir* tu reviendra ?

JULIO: *Il pinça les lèvres, légèrement déçu bien sûr mais il comprenait parfaitement. Il était comme ça, à prendre les choses comme elles venaient et il savait aussi les laisser partir. Il acquiesça en se mordant les lèvres, ayant du mal à cacher son désir et son excitation.* Tu sais où me trouver. *lui rappela-t-il avec gentillesse*

Ankhésenamon: * observer ce tic et ce qu'il signifiait réveillait son profond désir de pouvoir... Lui rappelant la magie qu'elle avait ressentit et fuit... Les mots de Ptolémée sonnant comme une invitation. Elle se mordit la langue jusqu'à gouter son propre sang et maintenant que la logique voulait qu'elle s'en aille, ses mains jouaient avec le col de sa chemise jusqu'à ce qu'elle l agrippe et fasse sauter chaque bouton d'un geste violent. Emprisonnant a nouveau ses lèvres des siennes*

JULIO: *Il fut prit de court par son soudain élan de désir mais il ne se laissa pas déstabiliser longtemps, revenant à la charge en libérant sa passion, ses main faisant glisser la petite robe soyeuse de la jeune femme pour cette fois caresser sa peau douce et presser doucement sa chair chaude. Il l'embrassa, l'embrassa fort, peut-être bien comme si c'était la première et la dernière fois qu'il y goûtait et il voulait en profiter au maximum.*

Ankhésenamon: * plus il donnait et plus elle demandait. Glissant sa chemise elle quitta ses lèvres pour ses épaules. Y pressant ses dents alors qu'elle entourait sa taille de ses jambes*

JULIO: *Ils s'emportaient de plus en plus, chacun répondant au rythme de l'autre. Alors qu'elle venait goûter à son corps plus haut, lui les libéraient grossièrement de leurs barrières de tissu, la laissant rapidement le rejoindre et unir leurs deux corps brûlants de désir*

Ankhésenamon: * elle resserra l'étreinte de ses cuisses. Griffant, mordant, embrassant, entamant une toute nouvelle danse. *

JULIO: *Il poussa un gémissement chantant en la sentant se presser plus fort contre lui et se nourrir de son corps. Il joua avec elle dans cette nouvelle danse où elle semblait un peu plus au contrôle et il lui laissa cette liberté, l'emportant parfois dans une autre position, mais ne rompant jamais le rythme et la musique de leurs souffles.*

Ankhésenamon: * gémissant contre ses lèvres ou son cou. Elle le repoussa juste pour le regarder. Voir dans ses yeux le désir, le voir souffler, respirer. Ses doigts contre son torse, s'y appuyant pour se relever et retomber contre lui. Attrapant sa main, y glissant ses doigts dans sa bouche, cherchant a le rendre fou.*

JULIO: *Et il devenait complètement fou de la voir si désireuse et avide. Il n'avait aucune envie de se retenir devant ces yeux, ce visage, lui donnant tout ce qu'elle désirait, cherchant à la satisfaire. Il lécha, mordilla, dansa en lui obéissant au doigt et à l'oeil.*

Ankhésenamon: *elle gémissait un peu lorsqu'il lui fit mal. L'électrisant et l'animant, elle cessa de remonter contre son membre... Ondulant son ventre alors qu'elle se frottait contre lui sachant qu'il aurait moins de plaisir mais elle... Suçant et mordant ses doigts, elle gémissait plus fort alors que le feu brûlait ses reins glissant la main de Julio jusqu'à sa gorge alors qu'elle jouissait avant lui*

JULIO: *Il la laissa jouer avec son corps et partir en solo, se nourrissant de ses gémissements et de sa jouissance pour son propre spectacle. Il la serra comme elle sembla le lui demander, intensifiant un peu plus son expérience.*

Ankhésenamon: * elle se laissa complètement envahir par l'orgasme. Son corps tremblant elle sembla s'effondrer sur lui juste le temps de reprendre sa respiration. Elle chercha ses lèvres, l'embrassant passionnément avant de souffler* prend moi * en d'autre terme elle voulait lui rendre le contrôle. Du moins en apparence. *

JULIO: *Il s'exécuta, bien qu'il s'agissait de son propre plaisir, il le fit presque plus pour lui répondre que pour se satisfaire. Il la retourna sur le dos pour continuer la danse et l'embrassa fougueusement sans se lasser de ses lèvres et de son corps*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: I will be strong   Sam 1 Oct - 20:11

Ankhésenamon: * elle soupira, gémissant bientôt a nouveau. Etirant ses bras au dessus de sa tête pour s'offrir un peu plus en spectacle. Elle se cambra *

JULIO: *Accompagné par ses gémissements et sa beauté il se sentit doucement partir et jouir. Son corps tout entier se crispa de plaisir alors qu'il se déversait et il expira lourdement dans la nuit avant de se laisser redescendre sur Terre et sur le sable*

Ankhésenamon: *Bien qu'elle ne le rejoignit pas dans un second orgasme, elle en tira un plaisir tout aussi intense et différent. L'attirant contre elle lorsqu'il retrouva la réalité, elle laissa ses doigts se balader sur son dos, pouvant sentir les traces qu'elle avait laisser. Elle qui avait voulu partir vingt minutes plus tôt, elle se retrouvait à ne plus vouloir s'en aller du tout. Se laissant le temps de retrouver ses esprits, elle fixa le ciel* Et si on allait se baigner ? *Proposa-t-elle avec douceur*

JULIO: Super idée. *répondit-il avec une joie plus douce. Il se releva et lui tendit la main pour l'aider à se relever. Se débarrassant des restes de ses habits pour les abandonner sur le sol, il l'invita comme à la danse à le rejoindre pour aller à l'eau*

Ankhésenamon: *Elle sourit, attrapant sa main pour se relever avant de se dénuder à son tour. Malgré ce qu'ils venaient de faire, elle ne put s'empêcher de se sentir intimidé. Elle le suivit, jusqu'à sentir l'eau sur ses pieds. Elle était encore chaude de la journée ou le contraste avec la nuit et sa peau nue suffisait à lui donner cette impression. Un frisson la parcourut décidant de se glisser d'elle-même dans ses bras. *

JULIO: *Il l'entoura de ses bras avec un sourire enchanté, venant glisser ses mains sur ses hanches comme il l'avait fait en dansant et l'emmena un peu plus loin dans l'eau. Les vagues et le bonheur lui donnait l'impression de flotter et d'être tout léger. Il la fit tourner avec douceur en rigolant, profitant de cette baignade pour se laver, se raffraichir et redescendre doucement*

Ankhésenamon: *Elle rit, la simplicité du moment lui faisait oublier tout le chaos de ses désirs et de sa tête. Se sentant plus légère et surtout, se sentant normal. Ses bras autour de son cou, elle pouvait sentir sa peau contre la sienne, se laissant porter par ses mouvements et les caresses des vagues, elle profita de ce moment, de ce contact plein de douceur tellement loin de ce à quoi la vie l'avait habitué. * Tu m'emmènerais chez toi ?

JULIO: *Il haussa les sourcils, sincèrement surprit de cette demande mais aussi absolument ravi* Tu veux aller chez moi ? *demanda-t-il, incrédule mais avec un grand sourire* Bien sûr ! Enfin... Y a pas grand chose mais c'est plutôt comodo !

Ankhésenamon: *Son regard s'illumina doucement excitée de découvrir son chez lui. Confirmant ce qu'elle venait de demander, elle rit face à son expression* Comodo ?

JULIO: *Il la porta comme une princesse sous l'eau pour profiter un peu du contact de ses cuisses* Comfortable ! Cozy ! Super cool tu verras ! *décrivit-il avec enthousiasme en sautillant joyeusement*

Ankhésenamon: *Elle se laissa doucement porter, passant ses mains sur son torse et les marques laisser sur sa peau, elle aurait peut-être du s'en sentir désolé mais à vrai dire.* J'en ai encore envie *Laissa-t-elle échapper en relevant les yeux sur lui*

JULIO: *Il acceuillit cet aveu avec un petit rictus ravi, la laissant retrouver pied, il l'enlaça et l'embrassa avec douceur.* Restons un peu dans l'eau.

Ankhésenamon: *Elle se détacha pas de son cou, les joues rosies par ses propres mots, elle avait au moins la nuit pour le masquer. Répondant à son baiser, elle sourit, le nez contre le sien. Elle le caressa ainsi avant de reposer ses lèvres contre les siennes avec la même douceur.*

JULIO: *Il l'embrassa sans s'empêcher de sourire, les mains posées sur ses hanches. D'un petit geste, il la retourna et l'emprisonna à nouveau, baisant tendrement sa nuque. Il vint caresser son ventre et descendit doucement, lui faisant comprendre que même si lui avait besoin d'un peu de temps pour se remettre d'aplomb, il n'était pas complètement inutile et elle n'avait pas à l'attendre. Il glissa ses doigts entre ses lèvres, pressant doucement son intimité et dansant avec lenteur et tendresse.* (( OOC: vu que messenger il est pas gentil et qu'il refuse de te montrer ce que j'ai envie: http://wifflegif.com/gifs/487780-lesbians-squeezing-big-boobs-gif ))

Ankhésenamon: *Elle fut surprise de se retrouver dos à lui, un frisson parcourant son ventre alors qu'il y glissait ses doigts sur sa peau immergée. Elle ne s'était pas du tout attendu à les sentir plus bas, l'imaginant peut-être moins entreprenant. Balançant sa tête en arrière, offrant plus encore de son cou, elle soupira d'aise alors qu'une de ses mains s'attacha à son bras, devinant par les crispations le mouvement de ses doigts entre ses cuisses. Son autre main se posa sur la joue de Julio, devinant les traits de son visage maintenant qu'elle ne pouvait plus le regard. Son corps se balançait doucement, de droite à gauche, comme leur pas de danse, sensuelle, lente, le caressant de ses fesses et ses hanches pour signifier que ce qu'il lui faisait lui plaisait*

JULIO: *Il la fit danser, la menant aussi bien qu'il avait su le faire plus tôt sur la plage. Il fit accompagner leur valse par ses gémissements, laissant la musique monter crescendo jusqu'à sa plus belle note*

Ankhésenamon: *Elle se laissa emmené, une main se baladant sur les parties du corps de Julio qu'elle pouvait atteindre, sa poitrine se soulevant au rythme saccadé de sa respiration. Les vagues se firent plus rapprochée jusqu'à ce que son corps s'électrise complètement et qu'elle chante pour lui. A bout de souffle, elle avait guider sa main jusqu'à la sienne, lui indiquant la fin de cette valse. L'amenant jusqu'à sa bouche, elle embrassa ses doigts, s'entourant de ses bras avant de se retourner pour lui faire face. Se plaçant sur la pointe de ses pieds pour l'embrasser.*

JULIO: *Il rigola doucement, heureux en la sentant partir contre lui et chanter sa jouissance au milieu des vagues. Il la laissa reprendre ses esprits, carressée par l'eau et l'embrassa avec un sourire tendre lorsqu'elle se retourna vers lui.* Encore ? *demanda-t-il avec un petit sourire taquin*

Ankhésenamon: *Elle se mit à rougir en l'entendant, cachant son visage contre son cou. Elle qui ne connaissait rien de tout cela il y a encore une semaine se retrouvait à réclamer. Malgré tout, la question et la tentation derrière trouvait son chemin dans son esprit, embrassant son cou, remontant jusqu'à son oreille, elle en mordilla le lobe avant de murmurer* Pas sans toi

JULIO: *Il eu un grand sourire ravis devant sa réponse et la porta soudainement hors de l'eau* Prends tes affaires, on va chez moi ! *annonça-t-il avec énergie et enthousiasme.*
Ce qu'ils firent. La nuit fut mouvementée et bruyante mais les deux amants finirent pas s'épuiser et retomber dans les bras l'un de l'autre, sombrant dans un sommeil très lourd et profond jusqu'à ce que la lumière du jour viennent titiller leurs paupières closes.

Ankhésenamon: *Elle se réveilla, la lumière du soleil venant chatouiller ses paupières. Recroquevillé contre Julio, c'était la première fois qu'elle se réveillait dans les bras de quelqu'un et elle devait bien admettre que c'était un plaisir qu'elle aurait aimé répéter. Elle releva doucement la tête, faisant attention à ne pas le réveiller, elle le regarda dormir, détailla son visage, son corps et les marques laisser par leurs ébats. Un sourire se dessinant sur son visage, entre fierté et désir. Se relevant un peu plus pour s'asseoir, elle observa les lieux et le désordre qu'ils y avaient mit. *
L'appartement situé non loin de la plage et du quartier animé où ils étaient passés la veille était plutôt modeste mais correct pour un homme seul, plus encore pour quelqu'un qui servait des cocktails sur la plage. La grande chambre avec un grand lit, là où Julio dormait paisiblement, était baignée d'une lumière orangée filtrée par les rideaux de cette même couleur. Dans l'armoir, beaucoup de chemises à fleurs en tout genre, d'autres plus élégantes pour la fête mais aussi des habits plus épais et sombre. Sur les étagères étaient posés des objets venant de beaucoup de pays différents, des photos festives, des photos de famille dont plusieurs avec la même petite fille qui exhibait le même sourire que son père. Dans le grand salon à la décoration à la fois sobre et foisonnante d'histoire et de voyages se dégageait un petit goût pour le luxe. Grand canapé de cuir, télévision plate, de bonnes bouteilles d'alcool...

Ankhésenamon: *Son regard balayait la pièce, se rendant compte à quel point au final, elle s'était complètement laissé charmer sans en savoir plus. La honte s'insinuait doucement en elle mais elle fut rapidement éclipser par la curiosité qui la poussa à se lever silencieusement pour visiter, pour regarder. Les lieux étaient gorgés d'objets qui racontait quelque chose et elle se surprit à en être un peu jalouse. Tout ce temps à avoir si peur de vivre...Elle jeta un oeil à Julio, vérifiant qu'il dormait encore alors qu'elle observa une série de photo. Et devant ce qu'elle pouvait apprendre de lui à travers cette visite, elle se mit doucement à angoisser. Tous deux ne venaient pas vraiment du même monde, elle était ce qu'elle était et si elle pouvait ouvertement en parler à Eric qui connaissait l'existence de ses deux mondes, pouvait-elle le faire avec Julio en ignorant tout de sa réaction. Fixant une photo sans vraiment la voir, elle se perdit dans ses réflexions, sentant la solitude et la tristesse l'emporter ailleurs*

JULIO: *Il se glissa silencieusement derrière elle, l'entourant de ses bras pour déposer un petit baiser sur sa nuque.* Elle s'appelle Sofia. *indiqua-t-il d'une voix douce*

Ankhésenamon: *Elle laissa filer un petit sursaut en le sentant derrière elle. Posant ses bras contre les siens, elle observa réellement la photo et la petite fille.* Je peux pas avoir d'enfant *Elle savait pas trop pourquoi elle annonçait ça aussi directement, mais c'était la première fois qui lui était venu à l'esprit alors que dans sa tête, cette même question trottait "Et maintenant ?"*

JULIO: *Il eu un petit rire à sa remarque.* Une Sofia est bien assez pour moi. *la rassura-t-il avec un sourire.* Et puis... *Il baissa les yeux mais ne continua pas sa phrase.* Oui, une c'est bien assez. Café ? *proposa-t-il alors pour détourner le sujet de conversation*

Ankhésenamon: *Elle fronça les sourcils à sa phrase laisser en suspend, elle devinait bien que la petite fille ne vivait pas ici...Tirant légèrement sur ses bras pour resserrer leur étreinte, elle ignora sciemment sa proposition* Et puis ?

JULIO: *Ses lèvres se pincèrent légèrement, c'était la première fois que son sourire semblait avoir du mal à fleurir sur ses lèvres. Il détourna le regard l'air doucement embarrassé. Il n'avait pas vraiment envie d'étaler sa vie, surtout ça mais il ne se voyait pas cacher la vérité à Ankhése non plus.* Ben... C'est juste que... J'suis pas... J'suis pas vraiment le meilleur papa de la Terre. *avoua-t-il avec une pointe de honte. Il aimait sa fille plus que tout mais ça ne changeait rien car il ne pouvait pas être là pour elle.* Elle est a Puerto Rico, avec sa mère. Elle est super intelligente... comme son papa ! *plaisanta-t-il en tentant de retrouver sa jovialité*

Ankhésenamon: * elle passa sa main le long de son bras. Une façon de le rassurer ou de le soutenir... Ou juste d'être là. * elle a l'air gentille * commenta t elle en regardant la photo* pourquoi tu es parti ?

JULIO: *Il détourna le regard à nouveau, ayant visiblement du mal à penser à tout ça. Sans son sourire habituel son visage paraissait tellement plus sérieux et sombre.* ...le travail. *finit-il par avouer avec un rictus crispé.* J'pensais que ça pourrait fonctionner mais... Sa mère en a eu assez et... J'aurais pu rester j'aurais pu... faire les choses bien. Mais... J'suis parti. J'ai fuis. *avoua-t-il finalement en s'écartant d'elle pour se diriger vers la petite cuisine ouverte sur le salon et aller faire chauffer de l'eau.*

Ankhésenamon: * elle chercha a le garder près d'elle mais il s'éloigna. Hésitante entre le suivre ou partir comme elle en avait été habituée. Se rappelant de qui il s'agissait elle alla le retrouver, cherchant a glisser sa main dans la sienne. Elle posa ses lèvres sur son épaule* pardon * s'excusa t elle doucement* j'ai envie de te connaître...

JULIO: *Il fut touché et troublé qu'elle s'excuse pour sa curiosité.* Non ne soit pas désolée. *la rassura-t-il en lui souriant doucement, se retournant pour prendre son visage dans ses mains* Tu peux me demander ce que tu veux. C'est juste que je suis pas forcément fier de tout mais... c'est la vie hein ? *dit-il en haussant les épaules*

Ankhésenamon: * elle sourit toujours désolé. Elle lui vola un baiser, comprenant très bien ce sentiment. Elle décida malgré tout de le laisser tranquille.* café ?

JULIO: Café. *acquiesça-t-il en retrouvant son grand sourire. Il leur servit deux tasses bien chaudes et corsées.*

Ankhésenamon: * elle sourit plus franchement en voyant le sien. Déposant ses lèvres sur le rebord elle grimaça doucement en sentant le brevage* tu veux être certain que je tombe pas de fatigue

JULIO: C'est ce qu'il faut après cette nuit. *la taquina-t-il même si c'était plutôt une habitude pour lui de boire son café bien noir* J'ai du sucre et du lait si tu veux. *proposa-t-il ensuite*

Ankhésenamon: * elle rougit en l'écoutant se cachant derrière sa tasse* je sais pas ce qui m'as prise * tenta t elle de justifier* j'ai l'air d'une fille facile maintenant

JULIO: Non non non non dis pas ça ! *S'exclama-t-il en la serrant dans ses bras* Ça me fait passer pour qui moi hein ? Non ! Tu es une femme très très difficile et Julio est juste trop guapo pour que tu résiste à son charme ! *Se vanta-t-il théâtralement*

Ankhésenamon: * elle rit doucement en l'écoutant. Relevant ses yeux vers lui* guapo ? * bien qu'elle pouvait en deviner le sens elle aimait apprendre ces nouveaux mots*

JULIO: Hermoso ! Lindo ! Bello ! Magnifico ! Estupendo ! Radiente ! No ? *S'exclama-t-il héroïquement*

Ankhésenamon: * elle sourit de plus belle. Prononçant l un des seuls mots de sa langue qu'elle connaissait * Si ! * dit elle avec enthousiasme en déposant sa tasse de café pour le rejoindre et l'embrasser toujours en souriant* t'as raison *admit elle, il lui plaisait, lui et son exubérance, sa bonne humeur contagieuse et cette façon qu'il avait de lui donner l'impression d'être normal*

JULIO: *Son visage s'illumina et il la rejoignit pour l'embrasser avec tendresse en la serrant dans ses bras.* Alors ? Qu'est-ce que tu veux faire aujourd'hui ? *demanda-t-il avec curiosité et enthousiasme*

Ankhésenamon: * cette question lui glaça un peu le sang.* il faudrait que je rentre * mais sa phrase et son ton laissait clairement entendre qu'elle n'en avait pas envie. Embrassant l'une de ses nombreuses marques*

JULIO: *Il ne perdit pas son sourire pour autant. Même si elle n'en avait pas envie, il préférait suivre ses plans avec joie et encouragement plutôt que s'y opposer.* D'accord ! *répondit-il simplement d'un air jovial en buvant son café* Si tu as besoin de quoi que ce soit... Sers-toi. *lui dit-il avec un clin d'oeil*

Ankhésenamon: * elle se retourna * la j'ai surtout besoin de vêtement * dit elle en cherchant d'un regard où ils avaient pu laisser sa robe et sa petite culotte. * et d'une douche

JULIO: Hm.*Il acquiesça en reposant sa tasse de café* Moi aussi ! *Il la souleva du sol en tournoyant, l'emmenant dans la salle de bain où était installée une douche italienne*

Ankhésenamon: * un nouvel éclat de rire et elle se retrouva dans la salle de bain avec lui. Découvrant la salle de bain, elle esquissa un sourire* et c'est moi qu'on appelle princesse *remarqua-t-elle*

JULIO: *Il rigola devant sa remarque* Aah il faut bien ça pour pouvoir se faire passer pour un prince ! *plaisanta-t-il en la reposant au sol avant d'allumer l'eau*

Ankhésenamon: Se faire passer ? * souligna t elle* t'as pas besoin de ça.

JULIO: *Il vint se réchauffer de l'eau en pressant doucement son corps contre le sien.* Tu me flatte pour me consoler de devoir partir... *la taquina-t-il avant de l'embrasser tendrement*

Ankhésenamon: * elle se laissa emporter. Glissant ses mains dans ses cheveux et laissant l'eau la réchauffer bien que cette proximité suffisait. * c'est pour mieux revenir

JULIO: *Il ne se lassait pas d'embrasser ses lèvres et son corps, profitant de ces derniers instants avec elle. Il se sentit rougir alors qu'elle lui confiait qu'elle reviendrait.* J'ai hâte. *murmura-t-il avec un petit sourire*

Ankhésenamon: * elle rougit doucement en l'entendant. * vraiment ? * demanda t elle malgré tout. Cette idée lui plaisait, qu'elle puisse manquer a quelqu'un... Elle se colla contre lui, ses mains glissant sur sa peau mouillée*

JULIO: *Il l'embrassa un peu plus langoureusement pour pouvoir goûter à nouveau à sa langue et sa chaleur.* Je vais avoir du mal à ne pas y penser tout le temps...

Ankhésenamon: * elle sourit se laissant doucement emporter par ces gestes. Réciproque dans la passion, elle caressait son corps et fin a nouveau gouter a sa peau, sa respiration devenant plus profonde* j'ai laissé de quoi t'empêcher de m'oublier * s'amusa t elle en passant ses doigts sur une longue marque de griffure*

JULIO: *Il eu un petit rire, ravis en fait qu'elle lui ai laissé un souvenir de sa passion* Je cicatrise vite, il faudra repasser bientôt ! *plaisanta-t-il joyeusement*

Ankhésenamon: * elle esquissa un sourire en observant ces traces sur son corps. Relevant ses yeux brûlant de désir vers lui, elle glissa ses lèvres le long de sa gorges, descendant toujours plus bas. Elle se retrouva bientôt a genoux face a lui, laissant sa langue glisser lascivement contre lui*

JULIO: *Il ne s'attendit pas à ce qu'elle reprenne leurs jeux de la veille, surtout en sachant que ça n'allait pas l'aider à bien vouloir la laisser repartir mais il l'accompagna avec joie, venant jouer avec ses cheveux et laissant raisonner ses souffles ravis dans la douche.*

Ankhésenamon: * l'entendre et être celle qui lui faisait cet effet ne fit que l'encourager un peu plus. Le prenant en bouche . Elle s'appliqua avec gourmandise a lui faire plaisir et a contrôler ce plaisir*

JULIO: *Il se mit rapidement à chanter son plaisir, ne se cachant pas de l'effet qu'elle avait sur lui et à quel point il adorait ça, il dû s'adosser contre le mur froid de la douche pour garder un peu le contrôle de son corps et faire durer les caresses mais il fallait croire que même une nuit d'ébats n'avaient pas suffit à fatiguer son corps tant que ça*

Ankhésenamon: * elle continua, animé par son souffle rauque. Le poussant a ses limites alors qu'une de ses mains se délectait de son torses *

JULIO: *Il ne put se retenir très longtemps, finissant par jouir bruyamment alors que son corps tout entier se tendait de plaisir.*

Ankhésenamon: * elle fut surprise de le sentir jouir dans sa bouche. Elle cracha le contenu de sa bouche discrètement entre ses mains. S excusant d'un sourire et d'un regard en se retirant relevant malgré le sentiment de fierté qui l habitait a le voir encore haletant*

JULIO: *Trop emporté dans sa fougue il ne se rendit pas réellement compte qu'il l'avait surprise. Il prit plutôt le temps de retrouver son souffle et ses esprits et malgré la douche et le café il prit un peu de temps à se remettre*

Ankhésenamon: * toujours souriante elle passait et repassait le bout de ses doigts sur sa peau avant de se retourner et de prendre la bouteille de gel douche. S'offrant dans un tout autre spectacle en se savonnant sensuellement sous ses yeux*

JULIO: *Il l'observa faire avec un sourire attendrit, son coeur ayant du mal à se calmer lorsqu'elle se donnait en spectacle devant lui ainsi* Tu va me rendre complétement loco. *soupira t'il d'un air énamouré*

Ankhésenamon: *Elle ne put s'empêcher d'en sourire alors qu'elle s'approchait de lui, se collant contre Julio pour partager la mousse formée sur sa corps.* J'espère bien *Murmura-t-elle avant de l'embrasser*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I will be strong   

Revenir en haut Aller en bas
 

I will be strong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dofus, plus fort que meetic (dixit Demos :p)
» [BSG] Extension
» Technique du "Quickshade" pour FoW
» le quick shade d'army painter ( for jf)
» Ser Robert Strong : broken, fort, fun ou useless ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Egypte :: Alexandrie-