AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Pack of Wolves - Part 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Pack of Wolves - Part 3   Dim 2 Oct - 15:30

https://rpnow.net/rp/TH9zaP6x/7

REBECCA:   Putain merde ! Tu pouvais prévenir ! *râla-t-elle, surprise par le   voyage alors qu'elle glissait à peine ses doigts dans la main de   Moeïra*  

JEREMIAH:   *Il n'y fit aucunement attention.* Restez en retrait. *ordonna-t-il en   s'approchant un peu plus de la frontière des arbres pour laisser son   odeur avertir la meute de sa présence sans qu'il ne pénètre dans   leur territoire*  

Moeïra:   *Le transplanage avait toujours eu un mauvais effet sur celle qui   usait jamais de magie. Tombant sur ses genoux à leur arrivé, elle   eut un violent haut le coeur qu'elle mêla à un grognement sourd de   colère* Enculés *Laissa-t-elle filer alors qu'il s'éloignait déjà   d'eux*  

CHOGAN:   *Le visage froid et fermé de l'Alpha apparut, à première vu seul   mais Jeremiah et Moeïra savait que ce n'était jamais le cas. Son   sourire pincé s'afficha en posant ses yeux sur le gallois. Le règne   de Chogan avait un moment terni la relation entre la meute du Pays de   Galles et le Peuple de Dean et pour cause, Chogan avait voulu mettre   un terme à leur...Arrangement* Décidément, tu prends beaucoup trop   nos relations à la légère *Son regard se posa sur Moeïra* pour   nous ramener une exilée *Son sourire devint mauvais* A moins que ça   ne soit un...Cadeau... *Reposant ses yeux sur Jeremiah* Est-ce un   cadeau Jeremiah *Il hacha chaque syllabe*  

JEREMIAH:   *Il se crispa en voyant apparaitre Chogan.  

JEREMIAH:   *Il se crispa en voyant apparaitre Chogan, un Alpha au sang bien trop   chaud pour diriger convenablement et pour cause, son règne n'avait   pas duré longtemps. Il resta de marbre devant ses manières   menaçantes, loin d'être intimidé par son petit jeu de pouvoir.* Je   suis là pour avoir une conversation avec ton Alpha. *répondit-il   simplement et froidement*  

CHOGAN:   Tu réclame ? *Ses yeux fixèrent la banni sans même faire attention   au deux autres qui l'accompagnait* Hassun est très occupé   *répondit-il d'un air blasé* Tu sais, ces trucs   d'Alpha...Moeïra...Ca fait longtemps...15 ? 20 ans ? T'as survécu   alors *Constata-t-il comme s'il était réellement intéressé par son   histoire* Et tu gâche tout ça en revenant droit dans la gueule du   loup... *Son propre "jeu de mot" sembla l'amuser*  

JEREMIAH:   *Bien qu'il se doutait que ça ne servait pas à grand chose, il   esquissa un geste pour lui demander de ne pas répondre aux   provocations. Il était inutile d'envenimer la situation inutilement   tant que Hassun n'était pas là.* C'est avec lui que je suis venus   converser. Non pas que tu connaisses... ce genre de trucs d'Alpha.   *rétorqua-t-il d'un visage fermé* Alors oui je réclame et j'ordonne   que tu ailles chercher ton Alpha.  

CHOGAN:   *Il se posta devant Jeremiah alors qu'il avait le culot de lui   ordonner quelque chose après une insinuation des plus douteuses* Ce   n'est pas parce que je n'ai pas la droit de t'arracher ton petit   sourire éternellement que tu es en position de me donner des ordres   Jeremiah. Tu es ici en invité, reste...a...ta...place...   *Menaça-t-il froidement*  

Moeïra:   *Elle eut un éclat de rire devant ce spectacle...* Merde...T'as pas   changé Chogan... Et t'a été Alpha ? *Balança-t-elle, la première   surprise* Comment t'as fait ? *Nulle doute que ce n'était pas à la   loyale qu'il y était arrivé, Chogan faisait partie des garçons qui   l'attaquait en groupe pour s'assurer d'une victoire face à elle   lorsqu'ils étaient môme* Va te faire foutre Chogan, c'est moi qui   doit causer au conseil, pas lui. *Elle s'approcha de la forêt* On   verra pour mon cas plus tard  

CHOGAN:   *Il se raidit devant l'insolence de Moeïra, elle non plus n'avait pas   changer. Alors qu'elle s'approchait de la forêt et par conséquent de   leur territoire, il l'attrapa, non pas pour l'attaquer réellement   mais pour la jeter directement dans la forêt et par   conséquent...Leur territoire. Il se tourna vers Jeremiah* Elle est à   nous maintenant. Attachez là ! *Ordonna-t-il d'une voix puissante   sans quitter Jeremiah des yeux* Tu voulais voir Hassun ? *Il tendit la   main vers la forêt* Après toi...  

JEREMIAH:   *Il s'apprêtait à répondre mais Moeïra vint se mêler de tout ça.   Son visage se crispa en la voyant avancer, devinant ce qui allait se   passer ensuite et cela ne manqua pas. Il fit un geste pour rappeler   ses deux invités à l'ordre lorsqu'ils réagirent en voyant leur amie   malmenée. Avec un long soupir, il se retourna vers eux.* Puis-je   suggérer que si vous ne voulez pas vous faire tuer, vous feriez mieux   de rester ici. *car c'était trop tard pour Moeïra et lui   bénéficiait d'une relation longue et complexe avec le Peuple de Dean   mais ces deux là n'étaient rien d'autre que des intrus.*  

CLYDE:   Hors de question. *grogna-t-il sombrement en fixant les autres loups   d'un air noir, ayant du mal à ne pas se jeter sur eux pour les   assassiner*  

REBECCA:   Même pas en rêve ! *s'exclama-t-elle en dégageant le bras de   Jeremiah pour rejoindre Moeïra, se fichant de si elle se ferait   agressée ou attachée à son tour*  

JEREMIAH:   *Il eu un petit grognement de frustration, se retournant vers Chogan   le visage fermé. Il détestait quitter son propre territoire, mais il   n'avait pas peur du Peuple de Dean, alors il s'avança dans la forêt   sans se soucier de la sous-meute, partant à la recherche du vrai   Alpha*  

HAKAN:   *Il avait été le plus rapide, comme toujours, lançant une corde et   des bois sur Moeïra qui enroulèrent immédiatement ses jambes pour   la faire chuter au sol. Technique de chasse pour ne pas abimer les   bêtes. Il ligotait déjà la bannit. Ses mains dans le dos et une   corde dans la bouche pour lui éviter de mordre quiconque. Libérant   ses jambes, il la releva, obligeant sa marche en tirant sur la corde   pour suivre Chogan jusqu'au village sans se soucier de quiconque, le   reste de leur horde s'y chargeant*  

CLYDE:   *Au moindre geste voulant aider Moeïra il se retrouva rapidement   ligoté lui aussi. Il en fut de même pour Rebecca qui fut aussi   bayonnée pour étouffer ses cris de colère alors il resta silencieux   et sombre pour s'éviter le même traitement.*  

Moeïra:   *Elle ne bougea pas, le visage contre la terre, elle savait que lutter   en cet instant était plus risqué qu'autre chose. Fermant les yeux le   temps du procéder qui la ramener près de 18 ans en arrière, elle   retrouva le gout de la corde et de la terre dans sa bouche. Son coeur   s'accélérait, tentant malgré tout de rassurer Rebecca d'un regard   ou du moins, de la dissuader de faire quoi que ce soit d'inconsidéré   mais elle était déjà en train d'être à son tour ligoter, de même   pour Clyde. Elle aurait presque voulu plaisanter avec lui, lui dire un   truc du genre "je t'avais prévenu"*  

CHOGAN:   *Satisfait, il inspirait bruyamment de l'air alors qu'il marchait non   loin de Jeremiah. Ne cherchant pas vraiment à savoir qui était les   deux amis de Moeïra, ce soir...Il y aurait du sang et c'était au   fond, la seule chose qui comptait en cet instant.*

 Le village se dessina bientôt, au plus bas se trouvait les Rebuts, leur cabanon vétuste laissait clairement voir qu'ils étaient les omega de la meute. Des loups, plus gros que la normale, ne tardèrent pas à observer de loin la scène lorsqu'ils continuèrent leur ascension dans le village caché dans la forêt, accompagnée d'une enfant discrète, qui suivit le groupe de très loin, poussé par la curiosité et un sentiment de déjà vu. Ils traversèrent la partie dédiée aux femmes et aux enfants, les jeux et les apprentissages avaient cessé à la seconde où ils traversèrent et l'une des femmes s'étaient déjà précipiter à l'intérieur d'une des maisonnées de bois. Arrivant jusqu'à la petite place où se trouvait terrain d'entrainement et tout les cabanes des Sages. Hassun ne tarderait probablement pas à venir maintenant que le village entier savait  

CHOGAN:   *Il s'approcha de la banni, lui releva la tête pour la regarder dans   les yeux et savourer la peur qu'il pouvait y lire* Bienvenue à la   maison *Laissa-t-il filer non sans lui mettre un violent coup de genou   dans l'estomac juste pour le plaisir de la voir à genoux devant lui*  

HASSUN:   Chogan ! *Rappela-t-il à l'ordre alors qu'il arriva en compagnie de   sa propre horde. Il s'approcha de la place, son regard balayant la   scène pour juger ce qui se passait, comme tous, il reconnu Moeïra et   fut surpris de la voir. C'est naturellement son regard se posa sur   Jeremiah* Tu m'explique cette mascarade ?  

JEREMIAH:   *Il ne se soucia aucunement de ceux qui l'accompagnaient, même   lorsqu'ils se prirent des coups en protestant contre le sort de   Moeïra. Il n'accorda qu'un bref regard au village qu'il ne visitait   que très rarement et aux quelques nouvelles têtes qu'il pouvait   entrevoir. Il attendit patiemment l'arrivée de Hassun mais ne se   détendit pas plus que ça lorsqu'il arriva enfin.* Ils sont venus me   voir, signifiant qu'ils voulaient te parler. Moeïra plus   précisément. Je n'avais pas particulièrement prévu qu'on en arrive   là. *expliqua-t-il simplement en s'excusant à moitié, non sans un   regard accusateur vers Chogan.* Nous ne sommes là que pour échanger   quelques mots. Pas besoin de cordes et de tout le village pour ça.  

HASSUN:   *Il observa Chogan, le grondant du regard mais celui-ci leva les   mains, l'air innocent, prétextant qu'elle était entrée dans le   territoire et qu'il n'avait fait que ce que leur loi exigeait de   lui...Et encore...Elle était en vie après tout. Hassun posa alors   son regard sur elle, il l'avait connu enfant, avait joué avec elle,   avait en partie grandit avec elle et il était toujours qu'un   adolescent lorsqu'elle fut bannit.* Tu connais nos lois *Annonça-t-il   à Moeïra qui acquiesça à défaut de pouvoir répondre.* Tes amis   resteront calme ? *Elle les observa, insistant d'un regard de l'être   avant d'acquiescer* Détacher-les *Dit-il en désignant les intrus   avant d'approcher de Moeïra, à qui il ôta le bâillon en essayant   de comprendre ce qui l'avait pousser à vouloir revenir ici*   Etu...Fait rassembler le conseil... *Il prit la corde que tenait   encore Hakan bien que Moeïra connaissait très bien le chemin qui   menait à la plus grand batisse des lieux, cette maison avait été sa   maison à une époque.* Reprenez vos activités ! *Annonça-t-il   durement aux restes des curieux, invitant Jeremiah et les autres à   entrer à sa suite*  

JEREMIAH:   *Il acquiesça d'un air reconnaissant devant l'attitude plus digne   d'un Alpha de Hassun. Il jeta un regard aux deux libérés pour leur   intimer lui aussi de rester calmes, pour leur bien à tous. Il   connaissait Clyde et bien qu'il semblait très attaché à Moeïra, il   serait capable de contrôler ses émotions. Ce n'était pas le cas de   Rebecca en revanche qui sembla furieuse qu'on ne libère pas Moeïra   aussi. Tentant de rester calme, il suivit Hassun dans la maison du   conseil.*

 Etu fit le tour du village, Jolon et Sike furent les premiers à rejoindre la maison de l'Alpha. Peu de temps après suivit par Setimika qui était accompagné de Tawa et semblait en pleine conversation amusante, leurs rires se stopèrent pourtant lorsqu'ils comprirent tout le sérieux de la situation. Kaya arriva la dernière et ne fut pas surprise par la situation, les paroles de Brona raisonna encore dans sa tête, elle ne posa pas un regard sur Moeïra, rejoignant immédiatement son époux.  

Moeïra:   *Elle observa cette scène qu'elle avait connu, bien qu'à l'époque   elle se débattait, grognait et rongeait la corde qui la bâillonnait.   Elle jugea le conseil, reconnaissant chacun des visages et des regards   posés sur elle. Prise par une lourde bouffée de honte et de   culpabilité, elle baissa la tête, tel un animal se soumettant.*  

HASSUN:   *Hassun patienta que tous soit présent avant de s'installa sur son   siège cette pièce qui servait aux festivités comme les mariages ou   les naissances mais qui, comme aujourd'hui, servait aussi à des   choses beaucoup plus sérieuse. Il observait l'attitude de Moeïra et   s'en satisfaisait, moins elle causerait de problème et mieux se   serait pour tout le monde jugea-t-il.* Parle *Finit-il par ordonner en   fixant la banni*  

Moeïra:   *Elle resta silencieuse pourtant devant tant de regard, essayant   plutôt de calmer les battements affolés de son coeur. Elle pouvait   encore sentir l'odeur du sang dans ses narines, et l'adrénaline de ce   jour. Elle déglutit*  

HASSUN:   L'unique raison pour laquelle tu es encore debout est parce que je   devine que tu n'es pas revenu ici simplement pour le plaisir...Alors   je te laisse encore une chance... *Il se pencha légèrement en avant,   cherchant à capter son regard* Parle

CLYDE:   *Il grogna devant ce ton, fixant l'Alpha d'un regard intense,   s'efforçant de ne pas réagir plus que ça.  

Moeïra:   Des chasseurs se réunissent dans le York *finit-elle par dire en   sentant cette voix vibrer en elle plus qu'elle ne l'aurait voulu* Ils   sont nombreux, très nombreux *et plus elle parlait, plus elle   trouvait un peu de contrôle sur ses émotions et sur ses souvenirs*   Vraiment nombreux, il n'y a pas un coin des rue de York qui ne   grouille pas de ces connards...  *Finissant par relever la tête vers   Hassun* Et ils sont pas la seulement pour boire et se raconter des   histoires...Ou alors il faut être particulièrement con pour le   croire  

CHOGAN:   *Il éclata doucement de rire en l'écoutant* C'est pour nous   prévenir que t'es revenue ? *Et cela l'amusa un peu plus* Tu crois   pouvoir te racheter ?  

JOLON:   Elle n'est pas revenue pour ça *Rectifia le vieil homme en observant   l'enfant qu'il avait fait naître il y a une trentaine d'année* Elle   croit sincèrement qu'ils sont un danger pour nous *expliqua-t-il   calmement*  

TAWA:   Un danger pour nous ? *Dit il non sans amertume* C'est elle le   danger...  

SETIMIKA:   N'exagère pas Tawa... *Tenta-t-il de calmé le jeu, curieux d'en   apprendre plus, il posa son regard sur les amis de Moeïra et plus   particulièrement sur le mâle* Ils sont si nombreux ?  

CLYDE:   Très. Plus que vous. Plus que vous et nous réunis. Et armés.   Entrainés à tuer nos semblables. *résuma-t-il d'une voix grave*  

HASSUN:   *Il écouta, calmement, avant de se tourner simplement vers Jeremiah*   Est-ce vrai ? *Et dans sa voix on pouvait entendre un peu de reproche,   attendant une parfaite honnêteté de la part de l'Alpha*  

Moeïra:   *Elle comprit aux réactions et questions que Jeremiah ne leur avait   rien dit et elle s'emporta* Tu leur a rien dit ! Putain d'enfoiré !   C'est pour ça que tu voulais pas !  *Gigotant pour se défaire de ses   liens*  

JEREMIAH:   *Il n'aima pas l'écho de reproche dans la voix de Hassun et la   remarque de Moeïra. Selon lui il n'y avait pas eu de quoi   s'inquiéter ou déranger le peuple de Dean.* Oui. *répondit-il   simplement à la question de l'Alpha.* Comme il y en a toujours eu en   Angleterre et dans le reste de ce monde. *ajouta-t-il calmement,   montrant bien que pour lui ça n'était pas un scoop.*  

SIKE:   *Discret et calme, il analysait la situation plus qu'autre chose. Il   était encore qu'un bébé lorsque Moeïra fut banni mais son histoire   était connu de tous. Sa baguette entre ses mains, il resta lui-même   en alerte devant l'attitude nerveuse de celle-ci*  

HASSUN:   Mais jamais tous réuni *remarqua-t-il devant le détachement de   Jeremiah* Un détail qui a son importance  

TAWA:   A condition qu'ils le restent  

SETIMIKA:   *Il fixait toujours Clyde, celui-ci lui paraissait sympathique de   prime abord et honnête* C'est quoi votre projet ?  

Moeïra:   Les buter avant qu'ils aient l'occasion de nous buter *répondit-elle   la première*  

CHOGAN:   *Il éclata une nouvelle fois de rire* Vraiment ? *Cessant subitement,   il observa Hassun* Exécutons là qu'on en finisse avec cette blague.   Parce que s'en est une. s'il y avait vraiment un danger, Jeremiah nous   aurait prévenu bien avant non ? *bien qu'il supportait pas du tout ce   dernier, là, en cet instant, il lui servait bien*  

JEREMIAH:   *Il ne se laissa aucunement provoquer ou intimidé. Aussi calme que   jamais, blasé même de devoir se justifier et répéter son   positionnement.* Ils n'ont encore rien fait. Les attaquer serait   stupide et injustifié.  

CHOGAN:   Et ils feront rien *Ajouta Chogan pour appuyer les paroles de   Jeremiah*  

Moeïra:   Rien fait ? *S'énerva-t-elle de plus belle* T'es sérieux ? Regarde   le visage de Clyde et ose me dire que c'est rien ! Sofia est avec nous   parce qu'ils ont massacré les siens ! Et Greyback est venu nous   supplier parce qu'ils ont fini par attaquer sa famille *Elle se   débattit de plus belle, supportant de moins en moins le fait d'être   attaché comme une chienne* Continue d'attendre ! Quand t'ouvrira les   yeux il sera déjà trop tard pour s'organiser !  

SETIMIKA:   *Il sembla mesurer les paroles de Moeïra, s'accordant sur le même   point que Jolon, elle sera pas ici si elle ne pensait pas que c'était   sérieux. Il posa son regard sur l'homme* Clyde donc... *Regardant la   jeune femme* et Sofia... *supposa-t-il simplement*  

JEREMIAH:   *Il resta de marbre, tournant son regard calme vers Moeïra et sa   colère.* Je ne me joindrais pas à votre petite guerre de terreur.   *conclu-t-il simplement face à ses efforts pour se justifier* Et pour   ce qui est du Peuple de Dean, c'est a Hassun d'en décider. Tu voulais   le prévenir, non ? Voilà qui est fait. Il est inutile de perdre plus   de temps et d'énergie.  

REBECCA:   Moi c'est Rebecca et j'ai pas besoin d'avoir une histoire triste pour   vouloir la peau de ceux qui tues les gens comme moi. *cracha-t-elle   avec colère*  

CLYDE:   Ils se réunissent pour une raison et ce sont des chasseurs... Si ce   n'est pas pour nous attaquer, ça finira par venir. *tenta-t-il   d'expliciter malgré tout.*  

SETIMIKA:   *Il éclata de rire en l'écoutant* Ah ah je vois que tu sais   t'entourer Moeïra *s'amusa-t-il à constater* On pourrait pas la   détacher ? *Proposa-t-il en observant Hassun*  

KAYA:   *La main sur le bras de son mari, elle se crispa à la demande de   Setimika, jetant un regard à son époux. Elle tenta de lui intimer de   laisser l'exilée attacher.* Tawa a raison, elle est dangereuse   *Rappela-t-elle timidement*  

HASSUN:   *Il resta tout aussi calme et froid que ne l'était Jeremiah en cet   instant, écoutant les uns et les autres. Il pesa la proposition de   Seti' tout écoutant la petite voix de son épouse qui l'invitait à   la garder ligoter.* On peut pas la détacher *remarqua-t-il en   reposant son regard sévère sur Setimika* et tu sais pourquoi *Il   allait devoir l'exécuter à un moment ou un autre et la détacher   compliquerait clairement les choses.* Jeremiah, en dehors de toute tes   considérations et de ta position sur la question...S'ils venaient à   attaquer, en groupe...Quelles seraient nos chances ?  

KAYA:   *Elle sembla soulager d'entendre les paroles de son époux et soulager   de savoir qu'elle n'aurait pas à se battre pour que leur loi soit   respectée. Brona serait contente et cette idée lui enleva un poids   de la poitrine*  

CLYDE:   Aucune. *répondit-il à la place de Jeremiah*  

HASSUN:   Je ne crois pas que vous vous appelez Jeremiah *Répondit-il   froidement, reposant son attention sur ce dernier*  

CHOGAN:   Ils ne peuvent pas nous trouver *rappela Chogan* Et quand bien même   ils y arriveraient, nous avons les plus fort, ils ne savent pas à   quoi ils s'attaqueront  

JEREMIAH:   *Il se crispa de l'intervention de Clyde mais s'efforça de rester   calme et de l'ignorer, répondant à la question de Hassun.* Ce serait   un combat rude. Mais sur votre terrain, votre territoire, votre   forêt. Ils n'ont aucune chance. *répondit-il honnêtement. Peu   importe la formation des chasseurs et leurs armes, ils ne   connaissaient pas le Peuple de Dean.*  

REBECCA:   Alors quoi vous allez restés cachés dans votre petite forêt ?   *rétorqua-t-elle avec dédain* Pff vous avez juste trop peur de   sortir de votre trou !  

JEREMIAH:   Non, c'est vous qui avez peur Rebecca. Assez peur pour vous lancer   bêtement dans cette entreprise vouée à l'échec. Vous avez peur de   ces chasseurs, tous, c'est pour ça que vous venez supplier qu'on vous   aide à vous en débarrasser alors même qu'ils ne vous ont encore   rien fait. *répondit-il sèchement*  

Moeïra:   Il ne s'agit pas que de vous *Finit-elle par ajouter à la suite de    Becca* Je sais très bien que je ne sortirai pas d'ici vivante mais si   ça a une foutu chance de sauver un bon nombre d'entre nous, ma vie me   semble un faible coût pour ça *Elle posa ses yeux sur Jeremiah*   Ouais j'ai la trouille ! Parce qu'après nous, ce seront d'autres   qu'ils chasseront et le ministère continuera de fermer les yeux.   Continue de croire qu'ils sont innocent ! Tu préfère laisser les   autres se salir les mains à ta place tant que toi, t'a à rien à te   reprocher ! Si tu te trompe, t'auras le sang de millier d'entre nous   sur tes mains !  

JEREMIAH:   Je veille déjà sur ma propre famille. *rétorqua-t-il froidement* Ce   que vous faites de la votre ne me concerne pas alors oui, je n'ai   effectivement aucunement l'intention de me salir les mains pour vous   et pour ça.  

CHOGAN:   D'autant qu'ils passeront probablement par nos forêt avant de trouver   ta famille *Remarqua-t-il, doucereux, en tapotant l'épaule de   Jeremiah* t'aura rien à craindre d'eux  

JEREMIAH:   *Il eu un rictus de dégoût à moitié retenu et s'éloigna du   contact de Chogan. Il était le dernier qu'il voulait voir être   d'accord avec lui.*  

HASSUN:   Chogan a raison *Admit-il* ils passeront par ici avant de trouver ta   famille *remarqua-t-il en fronçant les sourcils.* et tu ne lèvera   pas plus le petit doigt pour nous... *Il venait après tout   d'ouvertement l'admettre et cela ne lui avait pas échapper. Il se   leva de sa chaise, détachant la main de Kaya à son bras pour   s'approcher de Moeïra* Je peux pas te promettre notre aide, le   conseil doit encore en discuter mais tes arguments sont entendu  

SETIMIKA:   *Il se leva brusquement* Tu ne vas pas l'exécuter ainsi !   *s'insurgea-t-il plus qu'il ne l'aurai voulu sur le moment*  

HASSUN:   *La main à sa ceinture, il s'apprêtait à ôter son couteau de   chasse* Ce sont nos lois, et elle les connait  

CHOGAN:   Elle a déjà eu un traitement de faveur de ma part *rappela-t-il   gentiment*  

JEREMIAH:   *Il ne démentit pas. Leur arrangement, bien qu'amical n'incluait pas   ce genre de protection. Prenant cette conclusion, il se releva mais   n'eut pas de réaction quant à la suite des évènements.*  

CLYDE:   *Il se releva brusquement, s'interposant entre l'Alpha et Moeïra.*   Elle ne réponds plus de vos lois. Elle n'est plus des votres.   *grogna-t-il sombrement*  

JOLON:   *Il ne se mêla pas de ceci, invitant son intendant à en faire de   même et à plutôt rester fixer sur les deux amis de Moeïra, encore   libre. Prêt à intervenir avec la magie*  

REBECCA:   *Elle s'approcha de Moeïra, serrant sa main dans la sienne, prête à   transplaner au moindre signe de danger.*  

TAWA:   C'est notre sang dans ses veines et nos terres que vous foulez. Elle   aurait du mourir il y a 18 ans  

Moeïra:   *Elle serra doucement cette main, ne pouvant cacher ses propres   tremblement. Son regard se posa sur Setimika, surprise qu'un membre du   conseil s'oppose à tout ceci*  

CLYDE:   *Il se ficha des justifications, ne bougeant pas de sa place* Voilà   mes règles. Vous la tuez, je vous tues. *annonça-t-il clairement et   fermement*  

SETIMIKA:   Ce sont des lois plus viellent que Jolon lui-même *Tenta-t-il de   plaisanter en râlant un peu* Hassun, elle est venue nous   prévenir...Sans elle, nous serions encore ignorant  

HASSUN:   *Il fixait Clyde, écoutant les paroles de Setimika sans pour autant   apprécier que celui-ci s'oppose à lui mais il avait   raison...Jeremiah n'aurait probablement jamais prit la décision de   les prévenir* Vous êtes deux... *remarqua-t-il sans compter Moeïra*   et ce que vous avez autour de vous sont les meilleurs des meilleurs   d'entre nous dans leur domaine...Et même en supposant que vous   arrivez à quitter cette maison vivant, dehors c'est le reste de la   meute qui vous attend...  

SETIMIKA:   On a pas besoin d'en arriver là...Fais la enfermer, le temps que nous   délibérons *Il cherchait a gagné du temps* Sa mère pourrait   vouloir la voir  

CLYDE:   Tu crois vraiment que j'suis en train de faire des maths là ?   *rétorqua-t-il car de toute manière cela ne changeait pas le fait   qu'il n'allait pas la regarder se faire tuer sans rien faire*  

KAYA:   Non ! *protesta-t-elle trop soudainement. Elle se figea légèrement   devant les regards posés sur elle* Je... *Elle rougit doucement,   devenant soudainement muette*  

HASSUN:   *Il esquissa un sourire et une once de respect semblait passer dans   ses yeux. Comprenant ce instinct protecteur plus que quiconque. Ce fut   pas les arguments de Seti' ou la détermination de Clyde qui le fit se   détourner mais la voix de sa femme. Il la regarda, l'interrogeant   d'un regard alors que s'enfermait dans son mutisme. Son sang ne fit   qu'un tour, se dirigeant subitement vers elle pour l'attraper par les   épaules et la plaquer contre le mur derrière elle. Ils échangèrent   quelques mots dans des murmures sourds, grognant, quelques mots dont   le prénom de Brona se fit entendre et c'est de rage qu'il fini par   dire* Faites là enfermée...Réfléchissez et réunissons nous à la   nuit tombée *Il sorti le premier, emmenant avec lui sa femme*  

REBECCA:   *Elle profita du départ de l'Alpha et de la protection de Clyde pour   transplaner, mais rien ne se produisit. Elle laissa échapper un   hoquet d'horreur en comprenant qu'ils étaient piégés*  

CLYDE:   *Il grogna en voyant les autres s'approcher pour exécuter les ordres   de leur Alpha mais dans son esprit il réfléchissait à toute allure   pour savoir quoi faire.*  

JEREMIAH:   Jusqu'à la tombée de la nuit. Ça ne fait pas de mal de réfléchir   et au pire, tu pourras reprendre ton combat dans quelques heures.   *encouragea-t-il d'un ton blasé en observant ses invités paniquer*  

Moeïra:   *Elle serra doucement la main de Rebecca, tentant de la rassurée   malgré la situation plus que précaire dans laquelle elle se   trouvait* Clyde *Tenta-t-elle d'appeler* T'aurais pas une cigarette ?  

SETIMIKA:   *Il fut le premier à rejoindre le trio, n'esquissant aucun geste pour   récupérer la corde de Moeïra* Je vais m'en occupez *Dit-il aux   restes des Alphas. Tawa ne se fit pas prier plus longtemps, quittant   les lieux. Chogan quant à lui, était toujours en retrait, observant   la scène. Jolon et Sike toujours sur leur garde* Vous pouvez rester   avec elle...  

CLYDE:   *Il ne trouva pas de solution et ce sentiment d'impuissance ne   l'aidait pas à rester calme. Il n'aimait pas ce qui raisonnait dans   la voix de Moeïra lorsqu'elle l'appela et ne lui répondit pas tout   de suite. Il finit par croiser le regard de celui qui avait l'air le   plus de leur côté jusqu'ici. Il finit par se détendre un peu,   récupérant son paquet de cigarette pour le tendre à Moeïra sans   perdre des yeux les autres loups.*  

Moeïra:   *Moeïra accrocha une cigarette entre ses dents, attendant que Clyde   l'allume pour elle pour en tirer les premières bouffée, son regard   se posant sur Seti* T'es toujours pas clamser ?  

SETIMIKA:   *Voyant que Clyde capitulait, il prit doucement la corde, prenant par   la même occasion la décision de détacher Moeïra* Nop et je suis   grand père maintenant *Il soupira en reculant d'un pas* tu connais le   chemin...  

Moeïra:   *Elle se massa les poignets en se sentant à nouveau libre de ses   mouvements même si ce ne serait que pour quelques minutes à peine.   Son coeur se calmait doucement* Papy ? Putain... *commenta-t-elle   simplement avant de lacher un autre juron* sérieux ça a pas bouger   depuis le temps ? *Et devant l'air contrit de Seti' elle comprit que   non. Son regard se porta sur l'extérieur et elle ouvrit la marche*  

CLYDE:   *Il lui emboita le pas, s'allumant lui même une cigarette histoire de   se détendre les nerfs. L'idée que celle-ci serait peut-être une des   dernières lui traversa aussi l'esprit.*  

REBECCA:   *Elle ne lâcha pas Moeïra d'une semelle, serrant toujours sa main   sans savoir si c'était pour la rassurer ou pour se rassurer   soi-même.*  

JEREMIAH:   *Gardant un oeil sur ses invités, il suivit le petit groupe les mains   dans les poches et la démarche détendue. Il n'alla pas jusqu'à les   accompagner en cellule mais il paru décider de rester pour la   décision du conseil.*  

Le petit groupe retrouvèrent l'extérieur finissant leur route face à une cage de fer forgée pouvant contenir qu'une seule personne témoignant qu'ils avaient jamais eu besoin de plus. La cellule se situait non loin de la maison de Jolon, signifiant qu'elle était protéger par la magie des Sages. c'est d'ailleurs Jolon lui-même qui l'ouvrit, invitant Moeïra à y entrer  

Moeïra:   *Elle ne lutta pas, entrant dans la cage non sans pousser un soupire.*   Vous pourriez évoluer un jour, ce serait cool *Remarqua-t-elle en y   entendre. Jolon répondit d'un sourire compatissant en refermant   derrière elle, s'éloignant ensuite pour retourner à ses propres   affaires, toujours accompagné de Sike*  

SETIMIKA:   *A l'abri des regards et des oreilles indiscrète autres que celles de   Clyde et Rebecca, il fixa la jeune femme* J'essayerai *Laissa-t-il   entendre, car c'était la seule chose qu'il pouvait lui promettre*  

REBECCA:   *Elle sentit son coeur se serrer de la voir en cage ainsi. C'était   tellement barbare.* Dans d'autres conditions j'aurais peut-être   trouvé ça sexy. *tenta-t-elle de plaisanter mais son air sombre ne   vendit pas très bien la blague. Elle s'assit à côté de la cage, la   tête contre les barreaux.* On aurait dû s'en aller...   *marmonna-t-elle amèrement*  

Moeïra:   *Elle acquiesça aux paroles de Setimika qui s'éloignait à présent   pour rejoindre les autres mâles plus loin, qui s'entrainait. Elle   soupira devant cette vision plein de testostérone. Tirant sur sa   cigarette, elle observa Rebecca et tenta, malgré tout, de lui   remonter le moral* Je pourrais danser contre les barreaux *Dit-elle en   joignant le geste à la parole, finissant malgré tout par s'accroupir   pour sortir ses bras de la cage et l'entourer doucement* Y a pas   besoin qu'on crève tous les trois dans cette histoire  

CLYDE:   Pas question que je te laisse là. *répondit-il calmement mais   fermement. Il n'y avait pas à discuter*  

REBECCA:   Non ! C'était pas ça le deal ! Le deal c'était qu'après toute   cette histoire... Toi et moi... *elle baissa la tête en retenant ses   larmes d'amertume*  

Moeïra:   *Elle resserra doucement son étreinte, préférant changer de sujet   pour le moment* Voilà ! J'ai grandit ici, c'est sympa hein ?  

CLYDE:   Super. *répondit-il d'un air sombre en tirant sur sa clope.*  

REBECCA:   C'est nul. C'est carrément de la merde. T'as bien fais de te barrer.   Ces gens sont des animaux. *marmonna-t-elle sombrement*  

Moeïra:   Techniquement... *Voulut-elle corriger Rebecca en lui rappelant   qu'elle avait été banni mais une odeur arrêta net sa phrase alors   qu'elle relevait les yeux*  

BRONA:   *Non loin derrière Clyde, une femme d'une soixante d'année se   tenait, droite, fière, le visage dur, les yeux posés sur sa fille,   une marque de dégout traversa son visage en la voyant enlacer une   autre femme* Moeïra...  

REBECCA:   *Elle se rétracta instinctivement, captant cette étincelle de   dégoût mais aussi peu désireuse de partager leur affection avec les   membres de cette meute. Elle ne put s'empêcher de fusiller du regard   la nouvelle venue*  

Moeïra:   'Man *Laissa-t-elle échappé non sans un brin de provocation en   sentant Rebecca lui échapper, elle se releva* Je savais que tu ne te   raterais pas ça...  

BRONA:   *Elle suivit Rebecca du regard, semblant presque la gronder des yeux.   Elle ne jeta pas un regard à Moeïra* Tu n'aurais pas du revenir...  

Moeïra:   Pour te priver de ce que tu veux ? Ca va, pas trop dur la transition ?   Epouse d'Alpha, à nouveau simple femelle...Plus assez jeune pour   pondre *remarqua-t-elle, acerbe*  

BRONA:   *Cette insolence...Un brin de nostalgie sembla passer dans ses yeux,   un détail que Moeïra ne pouvait remarquer. Elle esquissa un sourire   mauvais, se doutant par avance que ni l'homme, ni la femme ne   laisserait sa fille seule, elle s'avança jusqu'à la cage* J'ai   entendu ce qui s'est passé...Tu échappe à ton sort que pour   quelques heures ma fille...Crois moi *Elle posa une main sur un des   barreaux* Tu mourras ce soir, je m'en assurerais et je serai enfin   lavé de cet affront que tu es  

Moeïra:   *Parce qu'il s'agissait d'elle, le moindre geste, la moindre parole   suffisait à la mettre hors d'elle et c'est par rage et colère   qu'elle cracha au visage de sa mère*  

CLYDE:   *Il saisit le poignet de la femme dans un instinct pour l'éloigner de   la cage et l'empêcher de riposter.* Sauf votre respect madame. Je la   laisserais pas mourrir.  

BRONA:   *Elle essuya l'humiliation de sa fille de sa main libre, regardant de   haut Clyde, loin d'être impressionnée par celui-ci* C'est   adorable... *Fit-elle, plus cynique que jamais. Posant ses yeux sur   Moeïra qui lui souriait, plus provocatrice que jamais, elle appuya   soudainement ses dires* Demande lui de lâcher ta maman *Rappelant   à tous qui elle était et par conséquent le pouvoir qu'elle avait   sur sa progéniture*  

Moeïra:   *Ses mains se crispèrent sur les barreaux en l'entendant, et après   toute ces années, elle pouvait le sentir au fond de ces tripes...Et   plus elle luttait, plus cela la fit souffrir. Elle fixa Clyde,   mâchoire serrer, jusqu'au dernier moment où elle souffla entre ses   dents* Lache ma maman... *Elle se laissa retomber sur le sol,   soudainement prise par la fatigue et le soulagement procurer par ses   mots autant que l'humiliation que c'était pour elle*  

BRONA:   *Satisfaite, elle attendit à présent que Clyde la lache pour   s'éloigner*  

CLYDE:   *Il eu un rictus mauvais, tenté de cracher au visage de la femme lui   aussi mais il la relâcha.* Pathétique. *ne put-il s'empêcher de   commenter car pour lui ce n'était pas Moeïra qui devait se sentir   humiliée d'utiliser une méthode aussi basse pour se faire entendre   et respecter.*  

REBECCA:   *En voyant Moeïra retomber sur le sol elle ne put se retenir de   s'approcher de la cage à nouveau, tendant les bras pour la ramener   contre elle et lui apporter un peu de réconfort*  

Moeïra:   *Sa mère éloignée, elle sembla se décrisper au fur et à mesure   qu'elle s'éloignait, elle prit le bras de Rebecca, la gardant contre   elle* Voilà...t'as vu mes parents *Commenta-t-elle, encore un peu   amer de ces retrouvailles*  

REBECCA:   Bien. J'veux plus jamais la revoir. *murmura-t-elle sombrement,   détestant cette femme plus qu'elle n'aurait cru possible après   quelques secondes en sa présence*  

Moeïra:   *Elle laissa échappé un rire* elle fait souvent cet effet là  

CLYDE:   *Il se laissa retomber lui aussi en soupirant. Il n'avait pas besoin   d'être en cage pour se sentir étouffé.* Si ils décident de te   buter quand même, qu'est-ce qu'on fait ? *demanda-t-il, essayant de   remettre ses idées en place et retrouver un peu de contrôle sur la   situation*  

Moeïra:   *Elle donna un coup de pied dans ses barreaux, non loin de Clyde* Tu   joue pas au héros du con voilà ce que tu fais *tenta-t-elle de   bousculer un peu* Si je crève Murdoch acceptera quand même de bosser   avec eux, mais si tu te fais buter autant dire qu'on a fait la route   pour quedal...Et c'est pareil pour toi Becca...  

CLYDE:   *Il cogna la cage à son tour.* Rien à foutre. J'te laisserais pas   crever.  

Moeïra:   Fais pas chier putain ! *S'énerva-t-elle soudainement* J'ai pas fais   tout ça pour rien !  

CLYDE:   Oh parce que tu crois que tu me rends service ?!  

Moeïra:   *Elle baissa la tête* J'ai pas envie que vous creviez à cause de moi  

CLYDE:   Ouai et moi j'ai pas envie de te laisser te faire buter. Et c'est pas   moi qui suit dans une cage.  

Moeïra:   *Elle soupira doucement en réfléchissant à la situation* Il   faudrait juste...Réussir à sortir de cette forêt... *Comme si   c'était une chose aisée.*

 Le bruit d'un choc contre l'un des barreaux interrompit la conversation, au loin, une partie des mâles qui s'entraînaient s'était arrêter pour le plaisir de jeter des pierres en la direction du trio...Cherchant, plus que visiblement, à viser Moeïra  

ETU:   *Il se jeta sur le mâle en question, lui mettant la raclée de sa   vie. Il était difficile de savoir si cela faisait partie de   l'entrainement ou si c'était par rapport à son geste*  

REBECCA:   Des sauvages. *grommela-t-elle en se renfrognant un peu plus*  

Moeïra:   *Elle observa la scène de loin* La loi du plus fort *Expliqua-t-elle   simplement alors que le reste des loups se délaissèrent du trio pour   encourager le combat, certains en faveur d'Etu, d'autres non.   Personne, pas même les Alphas ne cherchèrent à les séparer, tous   connaissait les lois et le contrôle de soi en faisait partie   intégrante.*  

CLYDE:   *Il les observa se battre, comprenant au fond que s'il devait se   battre contre eux il n'allait pas survivre très longtemps.* Chier.  

Moeïra:   *Elle observa Clyde qui commençait à comprendre* Les plus faibles   sont tuer...Ou finisse en bas du village... *Expliqua-t-elle* Si t'es   pas utile à la meute, tu meurs...  

REBECCA:   C'est ce que j'dis... C'est des animaux !  

CLYDE:   Et les gamins ? Les vieux ?  

Moeïra:   Les gamins sont gérer par les femmes, les garçons de plus quatre ans   passeront la matinée avec les mâles et le reste de la journée avec   les femelles... *Elle serra doucement la main de Becca* Et les   filles...On te répète chaque jour où est ta place...On s'occupe des   plus jeunes... *Une vie qu'elle s'était toujours refusé d'avoir* La   seule façon d'éviter ça, c'est de finir chez les sages *Elle   soupira* et pour ce qui est des vieux, si tu as été chasseur toute   ta vie, ou mieux, un Alpha...Tu seras respecté, et protégé. Quant   aux femmes, prie pour être mariée et mourir avant ton époux...   *Elle reposa ses yeux vers les mâles* et ça, c'est uniquement si   fais partie du "haut du panier". Les rebuts crèvent dans l'ignorance   mais...Y a jamais eu de vioc chez eux...  

Moeïra:   Ni de gamins...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Pack of Wolves - Part 3   Dim 2 Oct - 15:31


Des loups semblaient tourner non loin de la maison de Jolon, observant avec curiosité le trio ou l'activité soudaine sur la place  

CLYDE:   Et eux ? *demanda-t-il, pas vraiment rassuré en voyant les bêtes   s'approcher du village et sans affoler personne comme si ça avait   aussi été chez eux.*  

Moeïra:   *Elle les observa, reconnaissant deux d'entre eux mais pas les trois   autres* Ils était beaucoup plus nombreux quand j'étais petite   *constata-t-elle simplement* Eux...C'est ce qui arrive quand certains   savent pas se tenir une nuit de pleine lune et que madame tombe   enceinte *annonça-t-elle presque joyeusement* ils sont malin et te   comprenne...Mais ils n'obéissent pas vraiment aux mêmes règles que   nous...  

CLYDE:   *Il ne su quoi faire de cette information à part grimacer en   observant ces loups.*  

Moeïra:   *Soupirant, elle tenta de voir les choses sous un autre angles* S'ils   acceptent de se joindre à Murdoch...A vu de nez, vous pouvez avoir 50   combattants ils voudront laisser des hommes ici... *Elle laissa   échappé un rire* avec les femmes, on peut monter a 80...90 si on   compte la totalité des hommes...Une centaine avec les rebuts...  

ETU:   *Il jeta un caillou sur la cage, annonçant son arrivée. Essoufflé   et tout sourire, il était sortit vainqueur de son petit affrontement   et s'autorisait une petite pause.* Moeïra ? Tu te souviens de moi ?   Oh salut, pardon de vous interrompre hein. *s'excusa-t-il joyeusement   auprès des deux inconnus auxquels il ne fit pas plus attention que   ça.*  

Moeïra:   *Elle tourna la tête vers Etu, un sourire franc se dessinant sur son   visage* Etu *Dit-elle, visiblement contente de le voir et c'était   bien le seul* nan...J'expliquais un peu notre...Euh...Mode de vie.   Etu...Clyde...Rebecca *Fit-elle les présentations* Je t'offrirais   bien une bière mais...  

ETU:   Oh ça fait rien ! *essuya-t-il sans perdre sa jovialité et son   enthousiasme. Il regarda a peine les deux autres qu'elle lui   présentait.* Qu'est-ce que tu deviens ?  

Moeïra:   La routine...Chasse, partie de jambe en l'air, découvrir une armée   de chasseur, décidé bêtement revenir chez soi pour prévenir, se   faire attacher, enfermer et potentiellement exécuter... Et toi ?   *Dit-elle avec une certaine amertume en fin de  phrase* Marié ?   Enfant ? Fais moi rire...  

ETU:   Ha ! C'est toi qui me fais rire ! *s'exclama-t-il, son humeur   clairement peu affecté par ce qu'il se passait réellement.* Non moi   j'ai pas changé ! Mais toi ? Alors qu'est-ce que ça fait d'être   dehors ? De se retrouver toute seule ? *demanda-t-il avec beaucoup de   curiosité et aucune méchanceté*  

CLYDE:   Elle est pas toute seule. *ne put-il s'empêcher de rectifier*  

Moeïra:   Au début ? Tu crois crevé *dit elle en resserrant ses doigts contre   Rebecca* Après tu découvre d'autres meutes, d'autres gens, ça te   rappelle que t'es pas définis uniquement par tes racines *elle laissa   ses doigts glisser machinalement sur la peau de Becca* J'ai loupé   quoi ?  

ETU:   Oh pff... Pas grand chose c'est toujours un peu la même chose ici tu   sais... *répondit-il en haussant les épaules* Ceci dit... Chogan ?   En Alpha ? *il secoua la tête d'un air navré* Pas la meilleure   période.  

Moeïra:   *Elle chercha Chogan du regard sans le trouver malheureusement*   J'imagine *Commenta-t-elle en se tournant* Je suppose qu'il y a aucune   chance pour que tu nous rapporte un truc à bouffer ? J'ai moyen envie   de crever le ventre vide...  

ETU:   *Il haussa les épaules.* Nan pas de soucis ! J'vais vous trouver ça   ! *il eu un nouveau regard pour les deux autres comme s'il fut obligé   de se rendre compte qu'ils étaient là pour savoir combien rapporter.   Il ne leur adressa pas la parole pour autant, les dévisageant   quelques secondes avec une petite moue intriguée avant de   s'éloigner*  

Moeïra:   *Elle observa Clyde* A moins de battre l'un des leurs...   *Expliqua-t-elle simplement, un peu blasée* Et toi...A moins   d'écarter les cuisses... *Mais elle serra son étreinte, lui   signifiant que c'était pas une option envisageable de toute façon*  

CLYDE:   Un seul ? Ça devrais le faire... *marmonna-t-il sans en être   parfaitement sûr mais un seul était toujours plus faisable que tous*  

Moeïra:   *Elle observa le groupe, lui désignant ceux qu'elle connaissait assez   pour lui dire de les éviter. Elle cogna à sa cage avant qu'il parte   après ses explications* Peu importe qui, fais lui bouffer de la   terre...  

CLYDE:   *Son visage s'assombrit, écrasant sa cigarette au sol. Il abandonna   sa lourde veste en cuir devant la cage de Moeïra et s'avança vers le   terrain d'entrainement. Il sentit les regards se tourner vers lui mais   il jeta rapidement des regards vers trois hommes qui n'étaient pas   ceux que Moeïra lui avait désigné, histoire qu'ils se sentent   concernés.* J'me fais chier. J'peux m'joindre à vous ? *grogna-t-il   d'un air mauvais, tout dans son attitude lente et prédatrice criant   la menace et l'intimidation.*

L'un des trois s'avança pour faire face à Clyde, plus haut d'une tête, il se sentait par conséquent assez confiant et repoussa celui-ci "t'es pas chez toi ici corniot"  

CLYDE:   J'avais remarquer. *rétorqua-t-il avec un rictus de dédain face à   son adversaire. Il n'avait pas peu de la taille, il avait plus peur de   ceux qui avaient de la bouteille ou qui avaient ça dans le sang. Au   moins ce qui était bien, c'est qu'il remarquait que les autres se   tenaient un peu à l'écart, respectant cela comme étant un duel.*  Mais Clyde n'était pas vraiment habitué à provoquer des combats et bien qu'il avait son adversaire en face de lui, il le fixa intensément sans vraiment ressentir la pulsion de lui sauter à la gorge. En face, le combattant perdit doucement patience, il s'essaya à un coup que l'étranger évita, un deuxième qu'il évita aussi. Grognant de frustration le combattant plongea plus violemment et Clyde l'évita à nouveau, espérant trouver l'opportunité de frapper dans cette ouverture. Il lui mit un coup violent, assez pour sonner son adversaire ou du moins c'est ce qu'il cru mais il se sentit saisit par le poignet et projeté violemment au sol. L'autre enchaina avec deux violents coups, un dans les côtes et un au visage avant que Clyde ne parvienne à se libérer.  

CLYDE:   D'accord... *souffla-t-il en essuyant le sang qui coulait se son nez,   comprenant qu'il était peut-être moins nécessaire de réfléchir   que de frapper vite et surtout fort.*

Au prochain assaut de son adversaire, il ne lui laissa pas le temps de faire plus de dégât, optant pour fondre directement sur lui avec autant de force et de violence qu'il avait en lui. Il le frappa violemment au flanc, le faisant se plier en deux et lui violenta les jambes pour l'agenouiller. Lorsqu'il lui paru bien affaiblit et à bout de force, il l'agrippa par la tête pour le retourner lui faire bouffer la terre.  

CLYDE:   Là... Maintenant c'est un peu plus chez moi. *grogna-t-il à   l'oreille du combattant en se relevant*

 Mais le combat n'était pas fini. Une puissant grognement de colère raisonna dans le corps du combattant qui fixa le dos de son adversaire qui s'éloignait de lui. Refusant d'admettre sa défaite, il se rua sur lui, le surprenant en enserrant sa gorge de ses bras puissants, prêt à lui briser la nuque. Clyde réagit juste à temps en donnant un violent coup de coude dans les côtes affaiblies de son adversaire de retournant rapidement pour enchainer avec un coup de tête brutal. L'autre tituba en arrière, étourdit, mais la colère et l'adrénaline était trop forte chez le motard pour qu'il s'arrête là. Il se rua sur lui pour le rouer de coups, ne se retenant aucunement jusqu'à ce que son adversaire se mette doucement à gémir. Ce ne fut lorsqu'il sentit qu'il avait établit sa victoire et sa dominance qu'il s'arrêta enfin et se releva, crachant un peu de sang sur le sol.  

ETU:   Eh ben putain. Comment t'as dis qu'il s'appelait lui ? *demanda-t-il   alors qu'il ramenait de quoi manger au trio devenu duo en son absence*  

Moeïra:   Clyde *Répéta-t-elle simplement, un foutu sourire fendant son visage   alors qu'il le regardait. Ce n'était pas sans peur qu'elle l'avait vu   s'éloigner, sachant que s'il avait perdu, cela aurait pu lui couter   la vie en fonction du combattant.* Honey, mange un peu *Cela faisait   un moment qu'elle ne l'entendait plus et son mutisme la rendait   nerveuse*  

ETU:   *Il eu une moue admirative même s'il savait que lui n'aurait pas   perdu.* Il se débrouille ! *complimenta-t-il tout de même avant de   leur tendre leurs assiettes.*  

REBECCA:   Pas faim. *répondit-elle simplement en se recroquevillant un peu plus   contre la cage comme si la seule chose dont elle avait envie étaient   les bras de Moeïra*  

Moeïra:   *Elle esquissa un sourire à la remarque d'Etu, n'y ajoutant rien de   plus alors qu'elle rapprochait l'assiette de la cage pour pouvoir   manger un morceau* Et t'as pas vu le reste de la meute *Finit-elle par   lui répondre non sans une pensée pour Murdoch et Cox qui se trouvait   je ne sais où*  

ETU:   Ha ! J'suis sûr que j'te les prends tous en même temps. *se   vanta-t-il en plaisantant, grignottant d'un air distrait dans   l'assiette qui lui restait*  

Moeïra:   Faudrait quitter le nid pour ça *remarqua-t-elle en riant, bien   qu'une part d'elle était à moitié sérieuse*  

ETU:   Hm... *il sembla y réfléchir à moitié en continuant de regarder   Clyde, mais il revint vers Moeïra en haussant les épaules* Aah   j'sais pas si c'est pour moi ça... Dehors... J'suis bien ici.  

Moeïra:   Si le conseil se bouge pas...Y aura plus de "Ici" *expliqua-t-elle*  

ETU:   *Il eu un grand sourire comme si elle venait de faire la meilleure   blague de la semaine.* Toujours aussi dramatique !  

Moeïra:   Ok voyons les choses sous un autre angle... *Elle reposa ses yeux sur   lui* La chasse la vraie, celle qui pourrait bien finir par t'avoir,   c'est ça qui t'attend dehors...D'autres combattant, d'autres femmes,   d'autres paysages...T'en a pas marre de bouffer tous les soirs la   même chose ?  

ETU:   *Une petite lueur s'alluma dans ses yeux alors qu'il la fixa avec un   grand sourire.* Aaah t'essayes de m'avoir dans ton camp ? J'suis   flatté ! Mais c'est pas moi qui fait les règles. Si Hassun décide   de sortir alors pas de soucis ! Sinon... *il haussa les épaules* Je   m'en contenterais. *conclut-il simplement avec un clin d'oeil*  

Moeïra:   *Elle esquissa un sourire alors qu'il pointa clairement du doigt ce   qu'elle était en train de faire. Plaidant coupable.* T'as toujours   été d'accord avec eux ?  

ETU:   *Il eu un petit sourire indifférent* Tu me connais, j'suis pas si   compliqué moi ! Tant que j'peux chasser moi ça me va.  

Moeïra:   Ouais...Comme tout le monde ici... *soupira-t-elle* Bannissez   quelqu'un et tout le monde s'en branle  

ETU:   *Son visage s'adoucit légèrement, n'ayant pas voulu la blesser*   Hey... Ça... Ça c'était pas... *essaya-t-il de dire mais c'était   un avis qu'il n'avait jamais vraiment exprimé à quiconque. Un des   rares moments où quelque chose l'avait vraiment dérangé, sans   compter tout le règne de Chogan*  

Moeïra:   Pour ce que ça change *dit-elle en mangeant, sachant très bien que   ses heures étaient compter*  

ETU:   *Il grimaça devant son indifférence, regrettant presque d'avoir   exprimé une forme d'opposition.* Aller soit pas comme ça...  

Moeïra:   Comment ? *Elle soupira* J'ai moyen envie de crevée...J'aimerais bien   pouvoir profiter d'encore de nombreuses partie de chasse, de baise et   bouffe *Elle cogna sa cage, commençant doucement à moins en moins   supporter d'être enfermée*  

ETU:   T'as qu'as juste... Pas te laisser faire ? *répondit-il incertain de   ce qu'il avançait.* J'veux dire... Je sais que les règles sont les   règles mais... Si tu veux pas mourir la chose la plus logique reste   encore de se défendre.  

Moeïra:   Comment quand on était gosse et que tu t'amusais à m'envoyer ces   p'tits cons m'emmerder *Elle éclata de rire*  

ETU:   Ouai et tu te débrouillais bien ! *rappela-t-il en retrouvant un   petit sourire*  

Moeïra:   Ouais...Enfin c'était des gamins contre une gamine *Remarqua-t-elle*   Là tu parle de me foutre sur la gueule avec le conseil...Et j'en   compte au moins deux sur quatre qui hésiteront pas une seconde à me   descendre.  

ETU:   *Il haussa les épaules* T'es plus une gamine non plus. Et quatre   contre une... J't'en ai déjà envoyé plus que ça. *se rappela-t-il   avec un sourire*  

Moeïra:   *Elle éclata de rire* J'étais pas attaché *Souligna-t-elle en   riant* Merde, tu me donne presque envie  

ETU:   *Il rigola avec elle, ravis qu'elle l'entende de cette oreille.* Y a   que ça de vrai ! *s'exclama-t-il joyeusement* Et puis j'm'inquiète   pas pour toi. T'es pas toute seule cette fois. *dit-il en jetant un   coup d'oeil à Clyde et à la jeune femme assise contre la cage* Bon   aller, j'te laisse bouffer, on se revoit ce soir ! *la salua-t-il avec   un petit clin d'oeil complice* En tout cas ça m'fait plaisir de te   revoir !

 Les heures passèrent durant lesquels les loups les observèrent à plusieurs reprises. Le soleil se couchant lentement, d'ici quelques minutes la nuit serait pleinement tombée et avec elle, le début du nouveau conseil  

JOLON:   *Jolon revint, en compagnie toujours de Sike, il s'approchant de la   cage, il murmura quelques paroles cette inaudible, ouvrant la cage   pour laisser Moeïra sortir*  

Moeïra:   *Dès l'arrivée de Jolon, elle s'était relevée, attendant avec une   certaine impatience qu'il ouvre la cage. Son premier réflexe, à   peine libérée, fut de se jeter sur Rebecca. L'embrassant   ouvertement, animé par le fait que ce baiser pourrait bien être le   dernier*  

REBECCA:   *Elle la serra dans ses bras, détestant le goût d'adieu qu'avait son   baiser. Elle tenta désespérément de transplaner pour la ramener   chez elle mais c'était impossible.* Ne meurs pas. Je t'aime.   *murmura-t-elle d'une petite voix tremblante, incapable de la laisser   partir*  

JOLON:   *Jolon en avait vu assez dans sa vie pour ne s'offusquer de rien,   s'éloignant même pour leur laisser de l'intimité, invitant Sike à   en faire de même. Celui-ci mit un certain à réagir, plus troublé   que véritablement gêné, il détourna les yeux en suivant Jolon*  

Moeïra:   *Elle attrapa son visage, plaquant ses lèvres contre les siennes avec   une certaine violence qui trahissait ses craintes, là en cet instant,   elle aurait aimé le lui promettre et être certaine mais la seule   chose qu'elle pouvait faire, c'était essayer.*  

SETIMIKA:   *Il arriva, se raclant un peu la gorge  pour faire savoir son arrivé.   Pas plus gêné que ça, il s'inquiéta pourtant des regards*

 Setimika prit la décision de ne pas rattacher Moeïra alors qu'il emmenait tout ce beau monde à nouveau dans salle du conseil. A l'intérieur, la discussion était déjà animé entre Tawa et Hassun, Kaya quant à elle semblait resté en retrait, fusillant pourtant du regard les intrus à leur retour.  

HASSUN:   Ma décision est prise...Une partie de nos hommes partiront avec   moi-même rejoindre York  

Moeïra:   Ce ne sera pas assez *Affirma-t-elle simplement*  

KAYA:   Elle n'est pas attaché *fit remarqua Kaya dans un murmure à son mari   mais celui-ci préféra l'ignorer*  

TAWA:   Qu'est-ce que tu veux de plus ? Qu'on abandonne nos femmes ici ?  

Moeïra:   Plutôt qu'elles accompagnent...

 La surprise se lit alors sur le visage de beaucoup face à ce que proposait Moeïra  

HASSUN:   Tu n'es pas sérieuse  

Moeïra:   Au contraire...Tu ne connais rien encore de la menace et même en   supposant qu'un guerrier d'ici faut trois chasseurs la-bas, ça ne   sera pas assez. C'est une armée qu'il nous faut.  

HASSUN:   *Il resta silencieux, pesant un instant les paroles de la jeune femme*   Je veux voir la menace de mes yeux avant de prendre pareil   décision...Une poignée de nos hommes, c'est tous ce que tu obtiendra   pour le moment.  

Moeïra:   *Elle s'en contenta pourtant, priant pour qu'arriver sur les lieux ils   se rendent compte du réel danger qui les menaçait. Sa main serra   celle de Rebecca, sachant d'avance qu'elle serait la suite des   évènements*  

HASSUN:   Pour l'heure, tu as été jugé pour avoir participer un rituel qui   t'étais interdit et pour avoir tuer un Alpha, ton père. Condamné au   bannissement, tu tiens pourtant devant nous aujourd'hui, crachant sur   nos lois et nos traditions...  

Moeïra:   Mon seul crime est d'être née avec une paire de sein plutôt qu'une   paire de couille *Rétorqua-t-elle violemment*  

HASSUN:   *Elle se crispa doucement devant l'insolence de ses paroles et la   vérité qui s'y cachait au fond* Ce sont nos règles...  

Moeïra:   Et je leur pisse dessus à vos règles ! *Cracha-t-elle avec la même   violence* C'est à cause de vos lois qu'un enculé comme Chogan s'est   retrouvé Alpha et à juger le nombre de loups que j'ai croisé, ça   n'a pas été jojo mais lui...Il se tient là, à me juger et près à   me planter lui même un couteau dans le dos s'il le pouvait  

HASSUN:   *Il eut un regard vers Chogan qui semblait fulminer sur place. Elle   marquait un point malgré qu'elle s'obstinait à se montrer aussi peu   respectueuse.*  

TAWA:   *L'hésitation d'Hassun ne manqua pas d'être remarqua par Tawa qui se   leva d'un bon, se jetant littéralement sur Moeïra en dépit de toute   conscience *  

CLYDE:   *Il s'interposa, l'agrippant par la gorge pour faire violemment   retomber au sol. Agissant plus par instinct lui aussi qu'en ayant   vraiment réfléchit.*  

Moeïra:   *Elle repoussa violemment Rebecca dès qu'elle perçu l'arrivée de   Tawa, son oncle, vers elle. Personne, pas même Hassun ne s'interposa,   personne sauf Clyde. * Lache le Clyde...Cette fois, c'est mon tour  

HASSUN:   *Hassun resta de marbre, bien qu'il gardait en mémoire le   comportement de Tawa, il ne jugea pas nécessaire de s'interposer   d'une quelconque façon. Peut-être parce qu'il y trouvait son compte,   dans un cas, elle mourrait, dans l'autre...Il aurait un possible   échappatoire à lui proposer*  

CLYDE:   *Il le relâcha, reculant sans hésiter pour laisser place à Moeïra,   prenant plutôt la relève pour veiller sur Rebecca qui poussa un   gémissement de désespoir en la sentant séloigner d'elle*

 Moeïra encaissa plusieurs coups avant de trouver commencer à les éviter, laissant passant un grognement qui se mêla à celui de l'ancien Alpha. Il pouvait le voir, ses traits qu'elle partageait avec son frère, cette façon de bouger, ses yeux et même ce sourire. Il fonça à nouveau sur elle et rapide, elle usa de la force de sa charge pour le frapper et le faire tomber à terre. Elle était en colère, elle était enragée, mais contrairement à Tawa, elle n'en était pas aveuglé. Ils s'échangèrent d'autres coups, des morsures et des griffures. Des chaises furent briser et une table renversé mais Moeïra tenait bon, se raccrochant à son profond et indéniable désir de survivre et de quitter ce village vivante. Gardant en mémoire les derniers mot de Rebecca et cette foutu danse qu'elle lui devait. Putain, elle l'aurait cette danse. Elle prit un violent coup dans la mâchoire*  

TAWA:   T'as tuer notre Alpha...Mon frère...  

Moeïra:   Mon père *ajouta-t-elle en recrachant du sang au sol* Et je n'en   étais pas consciente ! *Roulant sur le côté pour éviter un nouvel   assaut*  Un nouvel échange de violence égal à la première, la lutte était serré, entre la vitesse de Moeïra et la force dévastatrice de Tawa. Nombre des membres du conseils durent se déplacer pour éviter un coup perdu.  

TAWA:   Savoir se contrôler ! C'est l'une de nos premières règles !   *Rugit-t-il*  

Moeïra:   Sous potion de Lune ? PERSONNE se contrôle ! *Elle alla à la charge   la première cette fois*  

Elle lui cracha au visage avant d'arriver à ses côtés, le sang et la salive venant l'aveugler le temps d'une seconde...Une seule, qui lui suffisait à le mettre à terre et se glisser au dessus de lui. Elle frappa, encore et encore, déchargeant sa propre culpabilité dans chacun de ses coups, la rage qu'elle avait ressenti à l'époque où elle fut banni. Toutes ces années de solitudes qui avait suivit. Tout y passa, à chacun de ses coups.  

HASSUN:   *Se fut Hassun qui fini par attraper les poignets de la jeune femme,   la plaquant violemment au sol, son couteau de chasse sous sa gorge* Si   tu tue encore l'un d'entre nous, tu ne me laisseras plus le choix *Lui   rappela-t-il sévèrement. Il savait à quel point Brona voulait voir   sa fille exécuté et peut-être était-ce une raison suffisante pour   lui accorder la vie sauve. Le fait qu'elle ait maitriser un autre   Alpha pesait aussi dans la balance, ne pouvant refouler le respect   qu'il pouvait nourrir pour elle, non sans un peu d'amertume. Il se   releva pourtant, faisant clairement comprendre à tous le conseil   qu'il ne la tuerait pas ce soir.* Si tu dis vrai, tu mourras sur le   champs de bataille...  

REBECCA:   *Elle hurla d'effroi en voyant l'Alpha se jeter sur Moeïra mais Clyde   la maintint fermement, sachant qu'il ne voulait que la stopper avant   qu'elle ne tue l'autre homme. Lorsque tous comprirent que Hassun   n'avait pas l'intention de la tuer, le motard lâcha la femme qui se   jeta dans les bras de son amante en éclatant de sanglot, torturée   par la frayeur et l'émotion.*  

JEREMIAH:   Bien. La décision étant prise je suggère qu'on ne perde pas plus de   temps a rester ici. *déclara-t-il alors qu'il était resté   silencieux et en simple observateur jusqu'ici.*  

Moeïra:   *Elle accueilli Rebecca dans ses bras non sans une grimace à cause de   la douleur, fixant Hassun sans véritablement comprendre à quel   moment elle avait réussi à lui faire changer d'avis mais elle ne se   fit pas prier plus longtemps* On reste pas une seconde de plus   *Prenant déjà la route pour l'extérieur*  

CLYDE:   *Il l'aida à se relever et quitter cet endroit*  

HASSUN:   *Il les laissèrent partir, malgré la colère, donnant des   directives. ils prendraient tous les hommes, sauf Tawa et sa horde.   C'était son "chatiment" pour ce moment d'égarement et d'accès de   violence qu'il avait eut. Sike fut invité à les rejoindre. Ce fut au   total 37 personnes qui accompagnerait les écossais*  

Moeïra:   *Se retrouver en dehors de la forêt fut une libération pour Moeïra,   blessée par ce dernier combat, elle n'en restait pas moins debout,   Essuyant le sang sur sa lèvre et son arcade, elle tenait toujours   Rebecca contre elle. Ne pouvant s'empêcher de lui dire* Une petite   danse ?  

REBECCA:   *Elle ne lui répondit pas, enfouissant simplement son visage contre   elle dans un effort de contrôler ses larmes. Elle laissa la chaleur   de son corps, son parfum et le son de son rythme cardiaque lui   apporter un peu de soulagement.*  

Moeïra:   *Elle entoura sa tête de ses bras, ses mains dans ses cheveux, elle   lui laissa le temps de se calmer alors que des regards désapprobateur   se jetaient sur elles aucuns n'osèrent la moindre remarque pour   l'heure, probablement ordonner par Hassun mais il y en avait un qui   avait décidé de l'ouvrir, pour une tout autre raison*  

CHOGAN:   Tu veux vraiment tous nous envoyer à la mort Hassun ? Nos femmes et   nos enfants sont à la merci du moindre danger !  

HASSUN:   C'est ma décision Chogan ! Et plus que quiconque tu devras t'y   soumettre !  

CHOGAN:   Soit soit ! Je m'inquiète seulement pour elles *dit-il en tentant de   se justifier* Laisse moi rester avec Tawa, as-tu vraiment besoin du   trois quart d'entre nous pour simplement vérifier la véracité des   dires d'une exilé ? Regarde là, elle est dérangée  

HASSUN:   *Il savait très bien pourquoi Chogan souhaitait resté et c'était   pour cette raison précise qu'il préférait encore risquer d'avoir un   couteau planté dans le dos plutôt que de le laisser au village.* Tu   reste avec nous...  

JEREMIAH:   Si tu as peur Chogan... Je peux t'envoyer Andrew pour veiller sur toi.   *Ne put-il s'empêcher de narguer d'un air moqueur*  

CHOGAN:   Peur ! Non ! Je suis simplement d'accord avec toi qu'il ne sert à   rien de foncer tête baisser combattre des chasseurs qui, pour   l'heure, n'ont encore rien fait...Tu débuterais une guerre Hassun ?  

JEREMIAH:   Tu devrais faire un peu plus attention à ce que te dis ton Alpha. Un   peu de repérage ne fait de mal à personne. *Grogna-t-il doucement,   agacé de voir Chogan se jouer de ses mots*  

HASSUN:   *Il reposa ses yeux sur Chogan, s'approchant de lui, l'air menaçant   comme s'il était capable de se faire grandir pour dominer l'homme de   toute sa hauteur* Quel genre d'Alpha serais-je si je restais les bras   croisés devant les braconniers ? Cette guerre a commencé à la   naissance du premier Lycan...Et si c'est son point final, j'en ferai   partie, je ne serai pas digne d'être un Alpha si mon regard se porte   uniquement sur notre meute. L'égoïsme, Chogan, c'est ce qui t'a valu   le règne le plus cours de notre histoire *ignorant sciemment   Jeremiah*  

HAKAN:   *Bien qu'habituellement taciturne, il ressentait, comme tout les   lycans de Dean en cet instant, un profond respect et un sentiment de   loyauté face aux paroles d'Hassun.*  

JEREMIAH:   *il détourna le regard en se retenant de soupirer. Voir Bassin   qualifier cette situation de guerre et dire vouloir en faire partie   était la dernière chose qu'il voulait entendre. Si peu pour le   simple repérage... Il fourra ses mains dans ses poches d'un air   boudeur.*  

Moeïra:   *Tenant Rebecca par la main, elle laissa les siens de côtés pour   retrouver Jeremiah, sortant son paquet de cigarette, elle en coinça   une entre ses dents avant d'en proposer à Rebecca, Clyde ou Jeremiah*   T'es allé sur place ? *Demanda simplement la jeune femme à Jeremiah,   juste pour lui changer les idées ou faire la conversation*  

JEREMIAH:   *Il poussa un profond soupir de dépit face à toute la situation.*   Pourquoi j'ai l'impression que tu vas me demander d'y aller moi aussi   ?  

Moeïra:   *Elle éclata de rire* tu rigole, tu casserais l'ambiance et te ferais   manger tout cru *se moqua-t-elle doucement*  

CHOGAN:   *Dans un besoin de se réaffirmé après avoir été remit à sa place   par Hassun, il avait approché du petit groupe* ou il changerait   d'avis, et ça, ça lui fait peur *dit-il d'un sourire sardonique*  

JEREMIAH:   *Il les fusilla du regard, pas du tout d'humeur a rire.* Cette   histoire vous dépasse bien plus que vous ne le croyez.  

CHOGAN:   Oh mais c'est pas moi que tu dois convaincre *ajouta-t-il en levant   les mains* Pour une fois que je suis d'accord avec toi mon petit   Jeremiah  

Moeïra:   Ou c'est toi qu'elle dépasse *Constata-t-elle simplement* C'est   Andrew qui est allez sur place alors ?  

JEREMIAH:   Pas besoin. *répondit-il simplement, s'efforçant d'ignorer Chogan   dont l'approbation n'était qu'une humiliation pour Jeremiah.* Ces   chasseurs ne sont qu'un groupe d'individus. Un petit groupe comparé   à ce qui nous tomberas dessus si vous vous lancez là dedans.  

Moeïra:   *Elle rit doucement* Merde comment tu peux être aussi sur de toi sans   même l'avoir vu de tes yeux *Elle savait que Murdoch leur avait dit   de tenter de rallier Jeremiah à leur cause mais à vrai dire, aux   yeux de Moeïra, c'était perdu d'avance. Elle haussa les épaules* Tu   pourras pas éviter les éclaboussures alors...Je sais pas, cassez   vous, c'est peut-être mieux pour ta famille  

JEREMIAH:   *Son visage se vida de toute émotion une fraction de seconde. Il se   jeta sur elle pour s'arrêter à juste quelques milimètres de son   visage, le sien déformé par la rage et une haine enflammée. Il cru   qu'il allait la frapper, la tuer même mais quelque chose sembla le   ramener au calme et il reprit la parole de son ton habituel, calme et   légèrement agacé.* Tu parles de mon territoire. Et jusqu'ici, c'est   toi qui y fait des éclaboussures. *il se retourna alors vers les   autres, les contemplant une seconde d'un air presque nostalgique.* Si   vous perdez, vous mourrez tous. Mais si vous gagnez... Alors vous   justifierez tout ce en quoi ces chasseurs croient. Tuez les et il y en   aura d'autres. Tuez les et vous répandrez peur, panique et haine que   vous ne pourrez contrôler. *Il s'adressa ensuite à Hassun   directement* Oui cette guerre a commencé il y a bien longtemps et ce   n'est pas avec un énième combat qu'on y mettra un terme. Pas comme   ça.  

Moeïra:   *Elle fut surprise par sa réaction, la poussée d'adrénaline   soudaine lui donna envie de lui arraché la tête mais elle prit   pourtant sur elle, encore fatiguée et blessée par son dernier   combat* Moi ? Ce n'est pas moi qui ai envoyé Greyback directement   nous trouver *Rappela-t-elle à Jeremiah* Soit t'es un enculé qui est   au courant d'un truc que tu garde bien pour toi pour t'éviter les   emmerdes, soit t'es un lâche naïf et aveugle en pensant qu'un jour   on te verra autrement que comme un animal à abattre. *Elle posa une   main sur une côte douloureuse* J'ai obligé personne et être   honnête n'est pas un crime alors va te faire foutre *Elle s'éloigna,   se dirigeant directement vers la moto de Clyde signifiant plus que   clairement qu'elle en avait assez d'être ici*  

CLYDE:   *Il avait hâte de se casser lui aussi, hâte d'être seul et de   remplacer tout ces mots pas le bruit de son moteur et celui du vent.   Prenant le départ de Moeïra comme signal, il rejoignit lui aussi sa   moto et l'enfourcha sans attendre.*  

JEREMIAH:   Becca, tu restes ici. *ordonna-t-il sèchement alors que la louve   semblait suivre le mouvement des motards*  

REBECCA:   Quoi ?! *s'insurgea-t-elle n'en croyant pas ses oreilles*  

JEREMIAH:   J'vais avoir besoin de toi pour amener tout ce beau monde à York.   *précisa-t-il avant qu'elle ne se mette à crier*  

REBECCA:   *Elle pinca les lèvres, furieuse qu'il lui donne des ordres mais en   jetant un coup d'oeil à la moto de Clyde, elle fut bien obligée de   constater qu'ils n'allaient pas tous rentrer ainsi. Et puis, ça   prendrait moins de temps aussi. Elle jeta un regard déçu à Moeïra,   peu enjouée de se séparer d'elle même pour ce voyage.*  

Moeïra:   * elle jeta un oeil a Rebecca et Jeremiah. Posant une main sur   l'épaule de Clyde pour lui signifier d'attendre. Elle fixa Rebecca.   Un mot, un geste d'elle signifiant qu'elle ne voulait pas et elle   restait briser les os de celui qui  l'obligerait*  

REBECCA:   *Elle put sentir le regard de Moeïra sur elle, lui assurer qu'elle   était prête à tout pour lui éviter cette corvée mais elle baissa   les yeux en ravalant sa frustration. Elle avait juste hâte que toute   cette histoire soit finie.* J'te retrouve là bas. *dit-elle   simplement, pensant déjà à tout ce qui l'attendait "là bas".   Fenrir, Griffin, Marvin, les autres Ecossais, les chasseurs et   bientôt cette meute là et peut-être d'autre encore. Elle   commençait à comprendre que cette histoire était loin d'être   finie. Elle qui avait toujours trouvé cette histoire de moto   complètement débile dans un monde où on pouvait aller n'importe où   avec un simple sort de transplanage commençait aussi a comprendre   l'attrait de quelques heures à faire la route. Dommage. Elle se   détourna pour rejoindre Jeremiah.*  

Moeïra:   * prenant son casque elle eut quelque difficulté a grimper sur la   bécane. Entourant la taille de Clyde. Trois heures de liberté et de   calme leur ferait du bien*

Les deux motards démarrèrent en trombe, laissant derrière eux l'attroupement de loup-garous qui s'organisaient déjà pour faire le même chemin jusqu'à York mais bien plus rapidement.

Part 4: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/t780-pack-of-wolves-part-14#4797
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pack of Wolves - Part 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» RDR : Hunting & Trading Outfits Pack
» Le pack médiéval : pourquoi je ne l'ai pas ?
» Mon départ à l'arraché mais nécessaire.
» Realism Map Pack des Legios
» liste spaces wolves 1000pts
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Pays de Galles :: La forêt de Dean-