AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Friend or Friend - Part 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Friend or Friend - Part 9   Mar 10 Jan - 12:57

Précédemment: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/t789-friend-or-friend-part-567#4844

https://rpnow.net/rp/KDRxBaCn/38




LENNY:   *Ils apparurent dans la neige devant un horizon bleu.* Bienvenu au   Célestial ! *annonça-t-il fièrement en présentant le vide,   oubliant complètement qu'ils avaient du répondre à une énigme la   première fois pour être même capable de voir le grand galion.* Vous   allez voir ça va être trop marrant ! Vos petites cervelles vont   chauffer ! *gloussa-t-il en sautillant sur le pont avant de se rendre   compte qu'on ne le suivait pas et qu'il avait probablement l'air de   flotter dans l'air.* Oh ! C'est vrai, c'est vrai, c'est vrai...   *marmonna-t-il en redescendant. Il mit une poignée de neige dans la   main des nouveaux invités.* Serrez... Lisez et... Résolvez !   *annonça-t-il joyeusement alors que la neige s'était transformée en   un petit papier sur laquelle était inscrite une énigme pour chacun.*  

Mélody : Qu'est-ce qui bientôt là, mais qui n'arrive jamais ?  
Kafele : Nourris-moi et je vis, donne moi à boire et je meurs. Qui suis-je ?
Yassine : Qu'est-ce qu'on peut attraper, mais pas lancer ?  

YASSINE:   *Il lu son bout de papier et l'énigme, jetant un coup d'oeil furtif   à celui des autres pour comprendre qu'ils n'avaient pas tous le   même. Il réfléchit quelques secondes en éspérant avoir une   illumination mais biensûr, seule l'image d'objets pouvant être   attrapés mais aussi jeté lui venait en tête. Il se doutait que ce   devait être autre chose, un jeu de mot, quelque chose de   philosophique, mais il n'eut pas la patience de chercher plus loin.*   Je sais pas. *soupira-t-il en baissant le bras, se retournant vers les   deux jumeaux pour avoir leur aide en sachant qu'ils avaient bien   prévu de les aider à aller jusqu'au bout de l'aventure s'ils les   avaient amené jusqu'ici.*  

LENNY:   Oh non aller ! Ils sont simples en plus ceux là ! *insista-t-il en   relevant la main de Yassine comme si cela l'obligerait à relire son   énigme une nouvelle fois.* Je me souviens encore de la mienne   c'était... "Ils sont tous deux nés de la même mère et nés au   même moment mais ce ne sont pas des jumeaux. Qui sont-ils ?" *il   haussa les sourcils en regardant les autres comme si la réponse   était évidente.* Réponse... ? *mais personne n'eut de réaction   assez rapide à son goût.* Deux triplés ! *annonça-t-il   joyeusement* Vous voyez ? C'est super simple et ludique. Toujours une   petite touche personnelle en plus...  

YASSINE:   Nils... *demanda-t-il en se tournant vers le deuxième frère en   espérant que lui comprenne que cela l'agaçait plus que ça   l'amusait.*  

Mélody:   Le futur * tenta t elle comme réponse après avoir réfléchis. Elle   avait rit devant cette épreuve d'énigme se prêtant immédiatement   au jeu*  

KAFELE:   * lui même fut blasé en lisant son énigme avant que son coeur ne se   pince douloureusement lorsque, inconsciemment, il trouva la réponse*   le feu *souffla t il entre amertume et profonde tristesse*  

NILS:   * Il lu les différentes énigmes et il aurait bien aider Yassine si   les deux autres n'avait pas jouer le jeu. Il eut un petit échange de   regard avec Lenny en écoutant la voix de Kafele. Reposant ses yeux   sur Yassine il eut un sourire taquin* je gagne quoi a t'aider ?  

YASSINE:   *Il soupira en remarquant qu'il était le seul à ne pas jouer le jeu.   Cela lui donnait surtout envie de ne pas être le seul à lutter   contre cette simple énigme.* Peu importe, ce que tu veux...   *Répondit-il à Nils, sachant que malgré son air espiègle il   n'oserait pas lui en demander autant que Lenny.*  

LENNY:   *Il fit les gros yeux devant l'abandon de Yassine et l'opportunité de   rêve de Nils pour gagner leur pari* Yanni ! *Gronda-t-il d'un air   boudeur alors que l'énorme galion, ses nombreux mâts et ses voiles   tirées apparaissait doucement aux yeux des deux autres.*  

NILS:   Un baiser * demanda t il en regardant son frère. Ce n'était pas   complètement une victoire sur leur paris mais il aimait tout   particulièrement embêter son frère.*  

Mélody:   _oh merde_ * dit elle en observant le bateau qui était apparut   derrière Lenny. Impressionnée par celui ci elle n'osa pas bouger,   attendant le petit dernier qu'était Yassine*  

KAFELE:   * malgré l'apparition du bateau il ne sembla pas s'en intéresser.   Encore troublé par l'énigme et sa réponse*  

YASSINE:   *Il soupira en s'étant attendu à quelque chose dans le genre. Il du   se retenir de protester, surtout en se sachant épié par les autres   mais il savait qu'il était déjà le mauvais joueur de la bande en   refusant de se creuser les méninges. Résigné, il prit alors Nils   par la hanche pour le rapprocher de lui un peu brusquement en   témoignant son mécontentement. Il s'approcha de son visage,   l'observant en choisissant sa cible mais alors que ses lèvres   frôlèrent sa peau, elles formèrent autre chose qu'un baiser.* Un   rhume. On peut attraper un rhume mais pas le lancer. *Déclara-t-il en   relevant la tête vers le vide pour voir si la réponse était bonne*  

LENNY:   Oui ! Voilà ! Tu vois ? C'est pas compliqué ! Il fallait juste que   tu t'echauffe un peu ! Aller hop hop hop tout le monde à bord avant   qu'on attrape un rhume ! *Gloussa-t-il en tirant Mélody et  Yassine   sur le pont qui apparaissait doucement pour lui aussi, se gardant de   trop savourer sa petite victoire devant Nils*  

NILS:   Il te fallait un peu de motivation visiblement * déclara t il un peu   bougon. Suivant la petite troupe sur le pont pour rejoindre le bateau   non sans tirer la langue a son frère jumeau d'un air puéril*  

Mélody:   C'est quoi la suite ? * demanda t elle assez curieuse et impatiente*  

KAFELE:   * la seule chose qui avait tirer Kafele de ses pensées était e voir   Melody s'éloigner. Suivant tout le monde, il ne semblait pas vraiment   enchanté par la possible suite des festivités*  

LENNY:   Combien de décimales de Pi vous connaissez ? *demanda-t-il avec   enthousiasme et curiosité en sachant que cela déciderait de la suite   où ils séjourneraient pendant le trajet. Il jeta alors un coup   d’œil à Nils en se demandant si là aussi, ils n'avaient qu'à   prendre les devant pour s'assurer qu'ils auraient un lieu confortable   pour tout le monde ou s'ils choisiraient de la jouer authentique et de   se baser sur les connaissances de leurs invités pour décider de leur   sort.*  

YASSINE:   Deux. Ou peut-être... Trois ? C'est quoi le troisième ? *laissa-t-il   échapper en grimaçant, vraiment peu fan de devoir réfléchir autant   à des choses pareils.*  

KAFELE:   * il releva la tête en réfléchissant. Il n'était pas certain de   lui pourtant* quatre  

Mélody:   J'en connais six... Peut être sept mais j'ai un doute  

NILS:   * encore un peu boudeur il laissa son frère décidé de la suite des   événements*  

LENNY:   *Il haussa les sourcils avec une moue faussement impressionnée.* Wow   c'est... C'est pas mal. *commenta-t-il sans s'empêcher de lancer à   nouveau un regard à Nils mais celui-ci ne semblait pas de la partie.   Il regarda ses compatriotes et bien que le côté authentique de la   chose avait quelque chose d'amusant, il pouvait deviner que ce   n'était pas vraiment leur genre d'apprécier un voyage dans une cale.   Tout l'intérêt était pour les participants d'en mémoriser plus   encore pour l'année suivante afin d'avoir droit à une pièce plus   confortable. Il soupira en cédant. De toute manière ce n'était pas   comme s'ils trichaient un peu en amenant des invités pas du tout   préparés. Il s'avança alors vers la grande porte menant à   l'intérieur du bateau et s'éclaircit la gorge.*     3.1415926535897932384626433832795028841971693993751058209749445923078164  06286208998628034825342117067982148086513282306647093...   et je crois que ça fais 123 décimales ! Ouf ! *déclara-t-il en   soufflant, pas mécontent de lui en sachant qu'il n'avait pas vraiment   révisé depuis qu'ils avaient cessé de prendre cette voie pour   venir. La poignée de la porte devint argentée.* ___Oh ? On dirait   qu'on a un gros joueur à bord.___ *commenta-t-il en comprenant que   quelqu'un connaissant plus de décimales avait prit la suite d'or. Il   ouvrit la porte et mena donc toute cette joyeuse bande à la suite   d'argent à l'avant droit du bateau. Bien que de l'extérieur le   galion en bonne condition mais antique, l'intérieur resplendissait à   la lueur de lustres et de chandeliers dorés. Sous le pieds était   déroulé de la moquette de velours rouge, les rideaux aux fenêtres   étaient brodées et les boiseries étaient d'une incroyable finesse.*   Bienvenue à bord du Célestial ! *présenta-t-il à nouveau en   ouvrant la porte de leur suite, bien plus grand que leur loft et   possédant une grande baie vitrée qui leur permettait de voir à   l'extérieur du bateau qui naviguait déjà au milieu de l'océan   arctique. Celui sur lequel ils étaient montés n'était qu'un portail   vers le vrai navire déjà en route.*  

Mélody:   Woah ! * fut sa seule réaction face aux nombres balancer d'une traite   par Lenny mais cette surprise là fut rapidement détrôner par la   découverte des lieux. Se baladant directement a l'intérieur des   lieux, elle visita chaque coin et recoin de la suite *  

NILS:   * c'était probablement la meilleure décision, bien moins excité que   la jeune fille. Il se dirigea vers le mini bar pour se servir un verre   proposant aux restes des hommes* vous en voulez ?  

KAFELE:   * il refusa celui ci entrant timidement dans la suite. Il se sentait   un peu oppresser et pas a l'aise d'être sur un moyen de transport qui   pourrait tous les tuer en cas de problème. Se rappelant que   rationnellement il avait les moyens de transplaner a n'importe quel   moment*  

YASSINE:   *Il acquiesça en rejoignant Nils prêt du bar, sentant qu'il avait   besoin d'un remontant pour avaler tout ça et adoucir un peu   l'angoisse que cette aventure lui inspirait.*  

LENNY:   *Joyeusement, il se jeta sur le grand lit présent dans la suite et   poussa un soupir de satisfaction.* Vous relâchez pas trop, ce n'est   que le début ! *avertit-il en faisant un clin d'oeil à Mélody qui   elle semblait plutôt apprécier tout ça. Et c'était bien le but de   l'avoir emmenée avec eux.* Tu veux voir un truc cool ? *ajouta-t-il   ensuite en rampant jusqu'au bord du lit pour effleurer le bord de la   table de chevet. La pièce fut alors doucement plongée dans la   pénombre, même la fenêtre donnant sur l'extérieur devint opaque et   au plafond, des petits chiffres dorés se mirent à briller et flotter   en remplissant toute la pièce comme une lente pluie dorée.* Si tu   veux en apprendre un peu plus que six ou sept...  

Mélody:   * elle couru rejoindre Lenny en sautant à son tour sur le lit à la   seconde où il lui proposa de lui montrer un truc. Se couchant sur le   dos pour observer la pluie de chiffre elle fit une moue* c'est pas la   peine de frimer monsieur 123 * dit elle en se lovant dans ses bras* _   c'est quoi la suite?_  

NILS:   * se servant un verre de rhum il en fit de même pour Yassine en le   regardant fixement* là en cet instant... Je te hais *chuchota t il   doucement, un petit sourire en coin des lèvres*  

LENNY:   *Il s'installa un peu plus confortablement à côté de Mélody en   souriant.* Mon record c'est 208. *ne put-il s'empĉher de frimer un   peu plus avant de glousser. L'entoura de ses bras en contemplant tout   ces chiffres.* _Et bien... Le Pi Day est super fun mais il faut avouer   que ceux qui se déroulent aux pôles... C'est un peu pour les   élitistes arrogants._ *ricanna-t-il en se casant volontier dans cette   case* _Du coup, le trajet est une épreuve. Seuls les plus   intelligents et cultivés sont sensés pouvoir atteindre les pôles.   Mais c'est plus un jeu qu'une formalité. Vous pouvez quand même   venir et on vous aideras si vous ny arrivez pas._ *expliqua-t-il pour   ne pas qu'elle s'inquiète. Ils étaient vraiment là seulement pour   s'amuser et passer un bon moment.* _Il y a généralement trois   épreuves, ce sont des barrières autour des pôles et plus on   s'approche, plus c'est difficile. La première est la logique,   généralement une petite énigme, une devinette, un puzzle... La   deuxième l'intellect, c'est un problème plus mathématique, un   théorème a démontrer, un calcul de distance, ça prends   généralement pas plus longtemps que trois heures à faire. Et la   dernière une épreuve magique, simple, mais le piège est qu'il faut   savoir quel sort lancer._ *énuméra-t-il avec enthousiasme*  

YASSINE:   Parce que je ne t'ai pas embrassé ? *se moqua-t-il doucement en   avalant une grosse gorgée.* Je ne pense pas être assez intelligent   pour arriver jusqu'au bout sans aide alors tu finiras pas l'avoir.   *ajouta-t-il en se souvenant des récits enthousiasmés de Lenny à   propos de ce voyage, ce qu'il semblait être en train d'expliquer à   Mélody dans sa langue. Il prit une nouvelle gorgée avant de jeter un   coup d'oeil à Kafele puis de détourner le regard.*  

NILS:   * il observait son frère et la jeune fille avant de sourire   timidement* il fera tout ce qui est en son pouvoir pour que ça   n'arrive pas * il reporta son attention sur Yassine, remarquant son   regard vers son frère. Remplissant à nouveau le verre de son ami, il   ne put s'empêcher de se montrer curieux* ___Yassine___ * attirant son   attention* ___ tu y étais ce jour là? ___ * une part de lui essayant   de comprendre quand et pourquoi les souvenirs de Kafele avaient été   effacé*  

Mélody:   * elle l'écouta avec intérêt* _oh... Et vous le faites chaque   année ?_  

YASSINE:   *Il aurait préféré que Nils laisse tomber l'affaire mais faute   d'arriver à dire la vérité à son frère, il la devait bien à son   ami.*___Je ne sais pas. Je ne me souviens pas.___ *lui avoua-t-il en   reprenant son verre pour combler ce vide avec un peu d'alcool.* ___Je   crois que j'y étais. C'est pourquoi ils ont choisi de me faire   oublier. Et de me dire qu'il était mort avec nos parents. Pour que je   continue à me battre et que je ne parte pas à sa recherche.___   *expliqua-t-il la bouche sèche avant de se désaltérer à nouveau.*   ___Ma... ma mère adoptive. Elle n'a fait que me rendre son nom.   J'avais... J'avais oublié son nom.___ *avoua-t-il la gorge nouée   avant de se détourner pour masquer son désarroi. Il se souvenait   qu'à l'époque, cet événement avait tant nourrit son mal être et   sa colère qu'il se souvenait avoir préféré oublier. Oublier qu'il   avait eu un frère ou des parents. Mais il comprenait aujourd'hui que   ce n'était pas simplement parce qu'il fuyait la haine que cette   information lui avait échappé. Son propre frère, Kafele.*  

LENNY:   _Hm hm ! On a prit le bâteau les deux premières années mais ça   nous a vite barbé. On a prit un chemin depuis la Russie où on a vu   des sirènes... La mongolfière de Mongolie... Les cascades des îles   Falkland ! Cette année on voulait passer par les glaciers du   Groenland mais... Ca sera pour une prochaine fois !_  

Mélody:   _oh je suis désolé qu'on ait changé vos plans_  

LENNY:   _Tu rigole ?_ *s'exclama-t-il en ébourriffant ses petits cheveux   bleux* _C'est bien plus drôle avec vous ! Et puis, le Groenland peu   attendre._  

NILS:   * il l'écouta en buvant son verre, fronçant les sourcils* ___   personne d'autres ne voulait aller le chercher ?___ * il n'avait pas   vécu de guerre et n'avait toujours eu qu'une vie tranquille en   Islande, il ne pouvait donc probablement pas comprendre mais il était   incapable d'imaginer comment il aurait réagis si avait été lui et   son frère*  

Mélody:   _ vous êtes trop gentil_ * laissa t elle entendre en se lovant contre   lui* _ si vous aviez pas été là..._  

YASSINE:   ___C'était... trop dangereux.___ *avoua-t-il amèrement en sachant au   fond de lui qu'ils avaient fait cela pour le protéger. Il savait   qu'il aurait tout fait pour retrouver son frère mais à son âge et   tout seul, il serait tout simplement mort.* ___Et ils ne savaient pas   qui avait fait ça.___ *ajouta-t-il en recoupant la vérité avec ses   propres souvenirs qu'il gardait de cette période. On ne l'avait pas   laissé vouloir chercher son frère mais il avait clairement demandé   vengeance pour sa famille. On avait accepté et encouragé ce   sentiment de haine mais sans jamais mettre de nom ou de visage sur les   coupables. Maintenant qu'il partageait les souvenirs de Kafele, il   comprenait pourquoi. Des factions sans réelle allégeance, seulement   crées pour tuer et obéir aux ordres. Ceux de Bastet Sekhmet qui eux   aussi n'avaient pas de véritable camp. Il soupira en sentant les   souvenirs de la vie de son frère lui remuer les entrailles. Toutes   ces années à souffrir, à tuer, chacun de leur côtés. Ils   s'étaient même rencontrés sur le champ de bataille et ce n'était   qu'un ordre qui lui avait valu la vie et plus tard sa fuite.* J'ai   besoin d'air. *s'excusa-t-il en sentant l'émotion menacer de   déborder, il se détourna et sortit de la suite pour retourner sur le   pont et prendre un peu d'air frais*  

LENNY:   _Et toi t'es trop mimi !_ *gloussa-t-il en déposant un petit baiser   sur son front* _Ne t'inquiète pas pour la suite, on s'occupe de   tout._*murmura-t-il en douceur, trahissant le fait que même après ce   voyage, il ne se voyait pas la laisser seule.*  

Mélody:   _ merci_ * dit elle avec émotion* _ j'y arriverais pas si j'avais   été seule_ * admit elle*  

LENNY:   _Une bonne chose que tu ne le sois pas._ *lui assura-t-il en la   serrant doucement contre lui*  

NILS:   * il l'avait suivit dans la foulée. Retrouvant l'extérieur et   Yassine* hey... Je... Je suis désolé... La curiosité est un vilain   défaut * soupira t il en s'approchant* j'ai tous ces trucs en tête   et j'ai besoin d'y trouver une logique...  

Mélody:   _ tu crois qu'il va bien ?_  

YASSINE:   *Il se retourna en acceuillant Nils avec un sourire, rassuré de ne   pas être tout seul avec ses pensés malgré ses questions.* Ce n'est   rien. Je comprends. *le rassura-t-il et c'était bien pour faire le   vide dans son esprit qu'il était sortit, pas pour fuir Nils. Mais lui   ne cherchait pas à trouver de logique. Les choses s'étaient passées   ainsi et ne pourraient jamais être changées. Cela faisait longtemps   qu'il avait cessé de croire à une force supérieur capable   d'influencer le monde, leur vie et leur destin.* Ce qui s'est passé   est passé. Il n'y a rien qu'on puisse faire à part l'accepter.   *partagea-t-il dans l'espoir que Nils puisse trouver un peu de paix   dans sa propre réflexion.* Maintenant... Je veux faire ce qui est le   mieux pour mon frère. Il a vécu tant de choses... Il la mérité un   peu de paix et de repos. *ajouta-t-il en regardant Nils, sachant bien   qu'il n'était pas d'accord avec le fait de ne pas lui dire la   vérité mais il espérait qu'il le comprenne néanmoins. Il ne   voulait pas lui mentir, mais le préserver ne serait-ce que le temps   de quelques jours d'une nouvelle cruelle vérité.*  

LENNY:   _Qui ?_ *chuchotta-t-il en observant du coin de l'oeil Yassine et Nils   quitter la pièce alors que Kafele lui était encore présent* _Parce   qu'ils ont tous un petit pète au casque si tu veux mon avis._ *se   moqua-t-il doucement*  

Mélody:   * en réalité elle parlait de la seule personne qui n'était pas   présente ici. Mais elle garda ce détail pour elle rigolant   doucement* _ et pas toi ? _  

LENNY:   _Moi ? Mais moi je suis le pire de tous !_ *gloussa-t-il en gigotant   sur le lit* _Ca se voit pas ?_  

NILS:   * il baissa la tête* il trouvera ni l'un, ni l'autre * du moins il   n'y croyait pas une seconde. C'était pas le genre de truc dont on se   relevait* ton frère est gay *lacha t il pour détendre l'atmosphère   avec un détail aussi inutile*  

Mélody:   _ t'es aussi le plus adorable_ * elle regarda Kafele en souriant* _   qu'est ce que tu lui trouve_  

YASSINE:   *Il souffla lourdement, se demandant sur quelle phrase il devait   rebondir. Il savait ce qu'il venait de dire mais s'il y avait une   chose qu'il n'était pas prêt à accepter c'était que son frère   soit brisé à jamais. Mais il était d'accord sur le point que   guérir prendrait du temps, un temps qu'il tenait à lui accorder   avant de l'entrainer dns quoi que ce soit d'autre d'émotionnellement   éprouvant.* Je sais. *soupira-t-il en se penchant sur ce détail   inutile.* Lenny... Ils n'étaient pas très discret. *remarqua-t-il en   se souvenant que Nils n'avait pas été là à ce moment.*  

LENNY:   _Ah tu veux jouer à ça ?_ *s'amusa-t-il en se redressant pour   observer Kafele* _Voyons... Très musclé... Bien taillé... Une peau   hâlée et parfaite. Un mélange de force, de virilité et de douceur.   Et cet air distant et sombre... Ca crie la bête en cage qui n'attends   que de se déchainer. Et t'as vu ces petites fesses parfaites ? Aller   me dit pas que tu le trouve pas canon toi aussi !_ *gloussa-t-il tel   une collégienne en train de parler de ses amourettes d'été*  

NILS:   On parle de Lenny en même temps * remarqua t il rigolant* si tu veux   qu'il arrête... * suggéra t il*  

Mélody:   * elle observa et détailla Kafele mais elle ne put s'empêcher de se   rappeler de l'attaque et du nombre d'homme mort suis ses coups a lui*   _ je l'ai vu tué quatre hommes de sang froid_ * lâcha t elle en se   crispant un peu* _a cause de moi_  

YASSINE:   N-non je... *il ne su trop quoi répondre. Il était vrai qu'il   n'était pas forcément confortable avec cette situation, plus encore   maintenant qu'il savait que Kafele était son petit frère mais il ne   se voyait pas non plus s'y opposer. Ce n'était ni sa place, ni son   rôle. Il finit par soupirer.* Tant qu'il ne... lui brise pas le coeur   ou... quelque chose comme ça. *répondit-il maladroitement sans   vraiment parvenir à l'imaginer.*  

LENNY:   _Chérie... S'il avait fait ça pour moi, je serais en train de lui   offrir mon corps avec de la chantilly et des cerises._ *répondit-il   en se retenant de rire à cette image, préférant prendre cela avec   légerté plutôt que de se focaliser sur la mort.*  

Mélody:   * elle frappa le torse de Lenny* _t'es graaave_ * dit elle en riant   avant de reporter son attention sur l'homme* _ je peux être franche ?   Mais pour moi... Il est trop..._ * elle chercha les mots exact* _   trop... Viril ? Je préfère ne pas avoir peur d'être brisée en deux   pendant un câlin_  

NILS:   * il partageait cette frayeur mais plutôt pour son frère* y a plus   grand chose a briser * dit il avec une certaine légèreté malgré le   sérieux qui se cachait derrière* un bel homme torturé... C'est le   point faible de mon frère  

LENNY:   *Il gloussa sans se cacher de sa dépravation.* _C'est sûr qu'avec   Rê tu risquais pas !_ *ricanna-t-il avant de se rendre compte de sa   bourde. Il prit une petite seconde pour chasser la gêne et ne pas   aggraver son cas. Il se retourna vers Mélody l'air très doucement   navré mais sérieux.* _Chérie... Soit honnête. Est-ce que tu veux   qu'on le retrouve ? Est-ce que tu veux le revoir ?_ *demanda-t-il en   attendant une réponse honnête car jusqu'ici, il s'était surtout   concentrée sur elle et le bébé sans se soucier du père qui avait   clairement pété un plomb. Mais il restait un adolescent   complètement chamboulé et torturé par une lourde malédiction. Sa   réaction face à Mélody avait été inadmissible, mais ce n'était   pas tant une raison de le laisser seul dans la nature sans s'en   soucier. Pourtant, si Mélody affirmait qu'elle ne voulait plus rien   à faire avec ce garçon, il était prêt à simplement laisser ça de   côté pour se concentrer sur elle.*  

YASSINE:   Et bien... J'espère qu'il ne brisera pas le coeur de Lenny non plus.   *ajouta-t-il oscillant maladroitement entre le sérieux et la   légerté de cette conversation.* Cet homme qu'il a aimé... Tumaini.   Ce sera difficile de le remplacer.  

NILS:   Un grand amour ça ne se remplace pas * corrigea t il* mais ça veut   pas dire qu'il n'existe pas un autre grand amour, différent, chacun   unique  

Mélody:   * elle se figea en l'écoutant et un peu plus devant sa question.   Détournant le regard elle c'était efforcé de ne pas y penser mais   c'était impossible* _ bien sur que oui_ *admit elle en retenant un   sanglot*  

Mélody:   * elle se figea en l'écoutant et si jusqu'à présent personne   semblait se soucier de ce qu'elle souhaitait elle se qui facilitait le   fait de simplement ignorer ses sentiments... Devoir y faire face   maintenant la submergea* _ bien sur que oui mais..._ * elle ne savait   pas comment le retrouver et dans quel état elle le retrouverait... Et   la dernière fois il avait simplement voulu tuer ce qu'il y avait en   elle et l'avait aussi rejeté... Il y avait un millier de raison pour   qu'elle ne le recherche pas mais aucune ne semblait assez bonne pour   faire taire cette envie* _ je veux le revoir..._  

LENNY:   _D'accord._ *lui répondit-il simplement en la prenant dans ses bras   et en déposant un baiser sur son front.* _On le retrouvera._ *lui   assura-t-il avec douceur*  

YASSINE:   *Il soupira en acquiesçant. De toute manière il n'était pas le plus   calé sur le sujet. Il respira longuement l'air frais de l'Arctique*   Et toi ? Tu focalise ton attention sur moi ou tu penses tenter ta   chance aussi ? *Demanda-t-il en tentant de se distraire avec un peu de   plaisanterie*  

NILS:   Je ne chasse qu'un lièvre à la fois moi monsieur * dit il en   souriant doucement. Lui jetant un regard en coin, il posa son bras sur   son épaule* et puis si j'admets volontiers que ton frère est   particulièrement beau, j'ai besoin d'être stimulé   intellectuellement et sans vouloir te vexer le Kafele n'a pas vraiment   l'air d'être le plus intelligent des deux * en réalité il   l'ignorait mais c'était surtout une manière de lui dire qu'il le   préférerait toujours à son frère*  

Mélody:   * elle acquiesça dans ses bras avant de murmurer* _ c'est pas ce que   grincheux veut_  

YASSINE:   *Il eu un petit rire en devinant que Nils essayait de le flatter.* Tu   le veux vraiment ce baiser, hein ?  

LENNY:   _On s'en fiche de grincheux... Dès que tu veux, je ferais   distraction._ *murmura-t-il avec une étincelle lubrique dans le   regard*  

Mélody:   * elle éclata de rire* _ c'est dégoutant _ * Même si elle le   pensait pas vraiment* _ et j'ai besoin de toi avec moi_  

NILS:   Grillé * s'amusa t il en se moquant de lui même*  

LENNY:   *Il pouffa doucement devant sa propre attitude* _D'accord. Je reste   avec toi._ *lui répondit-il avec douceur, ne souhaitant que la   contenter pour l'heure.* Ehm... Kafele mon chou ? Je sais que cette   suite est pour toute l'équipe mais, ça te dérangerait de nous   donner un peu d'intimité ? *chantonna-t-il d'un air espiègle comme   s'il souhaitait approfondir leurs étreintes mais c'était surtout   pour offrir à la demoiselle un cadre plus calme et dénué de toutes   pression.*  

YASSINE:   *Il soupira en rigolant. Il connaissait bien le jeu auquel jouait les   deux jumeaux et auquel il participait malgré lui. Il avait déjà   hésité à céder à l'un d'entre eux, juste le temps d'un baiser   afin d'y mettre un terme mais c'était bien trop malsain à son   goût.* Merci... Pour ce voyage. Et tout ce que vous faites. *dit-il   alors en observant l'horizon car bien que cette idée de Pi Day lui   paraissait tout de même loufoque, il avait pu voir que cela faisait   du bien à la jeune Mélody et tenait Kafele un peu occupé et   distrait du reste.* Vous n'aviez pas à le faire alors... merci.  

KAFELE:   * il sorti de ses pensées en entendant son nom. Cette façon de   parler et la demande le prit un peu au dépourvu et il observa un   seconde le couple dans le lit... Des visions salace de Lenny lui   revenait en mémoire et il détourna le regard* ça va pas être   possible * laisser Melody seul lui donnait une sensation désagréable   de nausée avec laquelle il luttait*  

NILS:   * il étreignit son épaule* tu m'énerves * soupira t il en observant   l'horizon* me remercie pas. Si ça ne tenait qu'à moi on aurait juste   disparu avec la française * avoua t il* on savait que c'était... *   tenant de trouver des excuses à son égoïsme*  

LENNY:   *Il eu une petite moue agacée devant ce refus mais décida de jouer   le jeu un peu plus longtemps.* La demoiselle a besoin de douceur,   Kafele... Et il faut avouer que ce n'est pas vraiment ton genre   alors... *insista-t-il doucement en lui désignant la porte d'un geste   élégant.*  

Mélody:   * elle fut un peu surprise par l'attitude de Lenny. Il souhaitait   l'aider maintenant ? De suite ? Un peu figé sur le moment elle   décida de jouer le jeu en glissant une matin le long du gilet de   Lenny pour en défaire les premiers boutons*  

YASSINE:   *Il ne se vêxa pas du tout des mots de Nils bien au contraire, il   appréciait son honnêteté et de savoir que même s'il avait pensé   ainsi...* Mais vous êtes là. *remarqua-t-il avec un sourire   reconnaissant.* Sans vous je n'aurais pas su quoi faire. En fait, je   ne sais toujours pas quoi faire. *avoua-t-il simplement en se rendant   compte qu'il appréciait leur aide car il n'avait qu'à les suivre et   ne pas se poser de question. De toute manière Lenny n'était pas du   genre à laisser le choix.*  

KAFELE:   * il déglutit un peu plus, se sentant bizarre face à cette attitude.   Fronçant les sourcils, il sembla gronder Lenny du regard avant de se   détourner pour sortir et rejoindre les deux autres*  

NILS:   Tu crois vraiment que le laisser croire qu'il est seul au monde est la   meilleure solution ? Il croit avoir tout perdu alors qu'il a un   frère... * soupira t il* ça ne t'as pas anéantit toi... Et tu avais   ta vie et la sienne a gérer dans ta tête  

LENNY:   *Il l'épia d'un air un peu sévère et méfiant mais fut contenté de   le voir partir.* _Ouf ! Sombre et torturer ça fait rêver au lit mais   tout le temps ça devient un peu déprimant !_ *se justifia-t-il   auprès de Mélody pour la rassurer qu'il n'avait pas réellement   prévu de réchauffer les draps. Il se redressa sur le lit d'un air   joyeux et fit léviter une des tasses argentées disposée sur une   étagère jusque dans les mains de Mélody. Celle-ci se remplit de sa   boisson préférée au contact de ses petites mains.* _Toi tu bois et   tu te détends._ *lui demanda-t-il gentiment avant de fermer les yeux   en tendant les mains vers son ventre pour l'illuminer à nouveau d'une   lueur rouge pour s'impregner des subtilités de l'ADN du bébé,   reconnaissant à la fois l'héritage de la Française et celui de   l'Egyptien.*  

YASSINE:   C'est bien parce que j'ai sa vie dans ma tête que je ne pense pas que   ce soit une bonne idée. *expliqua-t-il d'un air las.* Il a eu des   frères. Il les a aimé et perdu. Je ne peux qu'imaginer à quel point   cela a dû être douloureux. Et comme tu le dis... Ce genre de chose   ne se remplace pas. Et je n'étais pas là. *rappela-t-il en sachant   que Nils aussi avait gardé une partie du vécu de Kafele en lui* Je   suis là maintenant mais... Je pense qu'il vaut mieux que nous   prenions notre temps. Je ne veux pas forcer les choses, simplement   parce que suis au courant maintenant.  

KAFELE:   Qui a un frère * une part de lui même semblait comprendre qu'ils   parlaient de lui mais une autre majeure partie de lui refusait de le   comprendre*  

YASSINE:   *Il fit volte face en sentant son coeur rater un battement.* Kafele !   *laissa-t-il échapper avec panique* Tout va bien ? Où est Lenny ?   Mélody ?  

Mélody:   * se fut du jus d'orange qui se retrouva dans sa tasse. Esquissant un   sourire, elle le laissa faire. Baissant les yeux sur la lueur au creux   de son ventre* _ explique moi ce que tu fais_ * posant une main sur   celle de Lenny* _ s'il te plait_  

KAFELE:   * il posa son attention sur Yassine une longue seconde ou il sembla   hésité avant de détourné les yeux* ils sont... Ils ont besoin   d'intimité * dit il clairement embêter de le savoir*  

LENNY:   _Chaque personne a un code génétique très particulier._ *lui   expliqua-t-il patiemment sans ouvrir les yeux, lisant ce code à   travers sa magie pour le mémoriser.* _Quand un bébé né, son code   est un mélange du code de la mère et du père. En faisant ça, je   peux le lire... comme les décimales de Pi ! Et lorsqu'on connait le   code génétique de quelqu'un, il y a plein de choses qu'on peut   faire..._ *à l'origine il cherchait surtout à récuperer la partie   de Rê pour pouvoir ensuite tenter de le trouver grâce à cela mais   il fit un petit détour mental pour s'assurer que l'enfant n'avait   rien récupérer de la noirceur de son père. Il fut soulagé de ne   rien trouver de tel.* _Est-ce que tu veux savoir si c'est un garçon   ou une fille ?_ *murmura-t-il avec un sourire en continuant de lire et   trier ce code*  

YASSINE:   *Il fronça les sourcils d'un air interloqué. Lenny et Mélody ?   Même s'il ne connaissait pas bien la seconde et que Lenny était   connu pour ses penchants libertins, il doutait clairement qu'il songe   à partager une couche avec la demoiselle enceinte. Ils en avaient   peut-être eu assez d'avoir Kafele dans les parages ou peut-être   était-ce un stratagème pour le pousser à lui révéler la vérité.   Ce qu'il avait faillit fait mais aucun d'eux ne semblait approfondir   en ce sens.* Ehm... Est-ce qu'on devrait aller ailleurs alors ?   *demanda-t-il en se retournant vers Nils qui saurait s'il y avait une   autre pièce où ils pourraient passer le temps en attendant... que   peu importe ce qu'il se passait entre Lenny et Mélody prenne fin.*  

KAFELE:   Je sais pas * admit il, il savait que Lenny pouvait être bruyant mais   là... La situation était différentes*  

NILS:   * il fronça les sourcils devant l'annonce de Kafele et l'inactivité   de Yanisse ensuite. Cette situation le frustra et il fit mine de   fâché contre son frère* non mais il exagère là, attendez cinq   minutes je reviens * et il fonda droit vers la suite pour retrouver   son frère et la jeune fille* ___qu'est ce que...___ * il fixa la deux   avant de s'approcher* _ vous avez cinq minutes mes chéries_  

Mélody:   * elle eut un sursaut en voyant Nils rentré mais compris rapidement   qu'il était de leur côté. La question l'a prit au dépourvu* _ tu   peux déjà le dire ? Oui je veux savoir!_  

LENNY:   *Il eu un grand sourire en entendant son frère arriver et   l'enthousiasme de Mélody.* _C'est un petit garçon._ *murmura-t-il   plein de tendresse et de joie* _XY, ça ne trompe pas._ *ajouta-t-il   avant de se reconcentrer sur ce qui l'aiderait plus tard à retrouver   le père de l'enfant.*  

YASSINE:   *Il fut troublé de se retrouver seul avec Kafele, se demandant à   nouveau  si c'était dû aux circonstances ou un coup des jumeaux pour   qu'il parle à Kafele. Pourtant, les secondes de silence se   succédaient et il ne trouva rien à dire.* Comment te sens-tu ? Pas   trop fatigué ? *finit-il par demander histoire de ne pas avoir l'air   fermé à toute conversation.*  

Mélody:   _ un p'tit gars... _ * Laissa t elle échapper en soupirant   d'émotion* _il...il va bien ?_ * nourrissant soudainement la même   inquiétude de Lenny au sujet de la malédiction*  

KAFELE:   * il observa Nils partir comme une flèche avant de poser ses yeux sur   Yassine... Il le regarda sans l'écouter... D'autres secondes passant*   qui a un frère?  

LENNY:   _Un petit gars en parfaite santé._ *la rassura-t-il avec un petit   rire.* _Et je peux déjà te dire que ce sera le plus adorable de tous   les bébés !_ *gloussa-t-il joyeusement*  

Mélody:   * elle eut un sourire teinté d'émotion part ses yeux larmoyant* un   p'tit gars en parfaite santé * répéta t elle*  

NILS:   * lui même ne pu s'empêcher de suite en bloquant l'entrée de la   suite* trois minutes * précisa t il malgré tout *  

YASSINE:   *Il inspira en l'entendant revenir là dessus, conscient qu'il ne   pourrait plus le fuir bien longtemps.* Moi. J'avais... J'ai un frère.   *avoua-t-il en sentant déjà sa gorge se serrer. Il se força   pourtant a relever son regard vers Kafele en lui souriant.* J'ai   longtemps cru... Qu'il était mort. Ce ce qu'on m'a fait croire...   Pour me protéger de la vérité... J'imagine... *raconta-t-il d'une   petite voix défaite.* Ca fait si longtemps et je pensais... Avoir   fait la paix avec ça mais...Quand je suis... retourné là bas   Eshe... Elle a dût voir qu'il était temps de me dire la vérité.   Même si cela signifiait... Qu'elle avouerait m'avoir mentit toutes   ces années. *ajouta-t-il en se rendant compte qu'elle avait dépassé   ce qui lui le paralysait encore. Que Kafele se rende compte que   pendant toutes ces années, quelqu'un aurait pu être là pour lui et   le sortir de là. Mais il n'avait pas été là.* C'est elle qui m'a   elevé, tu sais ? Après la mort de mes parents. Et... Je sais que tu   la connais bien toi aussi. *remarqua-t-il avec un sourire en se   rendant compte de cette étrange histoire morcelées qu'ils avaient   pourtant en commun.* Pardon... *s'excusa-t-il en sentant qu'en   tournant autour du pot il bassinait Kafele d'informations inutiles.*   Comme... Comme je connais tout de ta vie je pensais normal que tu en   sache un peu plus sur moi.  

LENNY:   *Il soupira en se reconcentrant, isolant les éléments les plus   important du code génétique de Rê pour lui servir de repère lors   de sa recherche.* _De toute manière... Je n'aurais pas le temps de le   trouver tout de suite mais je garde tout ça dans un coin de ma tête.   Je vous tiendrais au jus si je trouve quelque chose._ *expliqua-t-il   avant de lentement mettre fin à son sortilège et de rouvrir les yeux   pour regarder Nils.* _J'aurais peut-être besoin de toi pour faire   diversion alors..._ *taquina-t-il doucement avec un sourire plein de   défi*  

KAFELE:   * il l'écouta, lui et son histoire. Souriant lorsqu'il lui parla d   Eshe. Elle lui manquait tellement... Celle qui avait été une mère   pour lui mais qui semblait l'avoir être pour bien d'autres aussi. Il   regarda Yassine* pourquoi tu n'es pas auprès de lui ?  

NILS:   Quel genre de diversion? Et pour qui ? *pas certain de vouloir   connaitre la réponse*  

Mélody:   * elle garda ses mains sur son ventre... Encore euphorisé par ce   qu'elle avait apprit a l'instant*  

YASSINE:   *Il baissa les yeux, le coeur serré de culpabilité devant cette   question.*Je... Il a vécu beaucoup de choses... Et... Ca fait   tellement longtemps, toute une vie même. Je veux l'aider mais je ne   veux pas... Je ne veux pas l'embêter... *murmura-t-il le regard   fuyant, sachant très bien que ce n'était que des excuses.* Et j'ai   peur. *avoua-t-il enfin, faute de parvenir à lui dire une autre   vérité* J'ai ces souvenirs de lorsque nous étions petits... Lorsque   nous étions... frères. Mais après tout ce temps... Après tout ce   qu'il s'est passé. Ce ne sera jamais ce que ça aurait dû être.   Tout ça parce que... *mais un écho fulgurant du passé le coupa dans   sa confession. Sa propre voix appelant désespérément son frère ce   jour là et une douleur enfouie profondément en lui. Il se retourna   subitement pour vomir par dessus la rembarde.* P-pardon.   *s'excusa-t-il fébrilement le visage blême et les yeux crispés   d'horreur et de colère à ce souvenir qui revenait lentement mais qui   devenait de plus en plus clair.*  P-pardon de ne pas avoir été assez   fort, Kafele. *souffla-t-il la voix tremblante*  

LENNY:   *Il ricanna devant la méfiance justifié de son frère.*   ___T'inquiète pas va. T'as juste à coiffer un peu tes cheveux et te   faire passer pour moi et... Te délier un peu la langue et Grumpy n'y   verra que du feu !___  

KAFELE:   * il sentit cette sensation familière qu'il avait tant de fois   ressentit à l'époque quand une part de lui chercherait à connaître   la vérité* Je * il ne su quoi répondre lui même ressentant une   forte envie de vomir mais il n'en fit rien.* il s'est passé quoi ?   Pour que vous soyez séparé?  

NILS:   Et pour les fringues ? * demanda t il, clairement ils n'avaient pas le   même style*  

LENNY:   ___T'auras pas besoin de fringues.___ *gloussa-t-il d'un air insolent*  

YASSINE:   Tu ne veux pas savoir. Tu en sais déjà trop. *déclara-t-il   brusquement en retournant à l'intérieur d'un pas précipité. Il   retourna dans la suite sans accorder un regard au trio présent et se   précipita vers le bar où il récupéra une bouteille au hasard pour   l'engloutir d'une traite dans l'espoir de flouter les images de ses   souvenirs et laver la sensation nauséabonde qui l'envahissait.*  

NILS:   ___ pardon ? Tu sous entends ce que je crois ? ___ * mais il n'aurait   pas de réponse de suite. L'arrivée soudaine de Yassine les   interrompant. Il accourut jusqu'au bar en le voyant descendre une   bouteille au hasard. Attrapant celle ci déjà a plus de la moitié   ingurgité * ooook je crois que tu as assez bu pour deux soir là *   dit il en l'attirant par les épaules dans ses bras*  

YASSINE:   *Il le repoussa violemment sans s'en rendre compte.* Ne me touche pas   ! *cria-t-il en reculant dans un coin de la pièce. Mais il réalisa   rapidement ce qu'il venait de faire et pourquoi, ce souvenir ne   cherchant qu'à le hanter un peu plus et qu'il s'efforça de chasser,   le visage crispé de honte.* P-pardon je... J'me sens pas très bien   je... J'me sens pas bien. *souffla-t-il en se recroquevillant au sol,   espérant disparaitre en cet insant pour se cacher de leurs regards   mais il n'eut pas la force de s'enfuir.*  

LENNY:   *Il prit instinctivement son frère dans les bras après que Yassine   l'ai poussé, le grondant malgré lui d'un regard surprit et choqué.*   Yanni ! *aboya-t-il d'un ton réprobateur avant qu'il ne voit ce   dernier s'écrouler sous le poids de l'émotion. Il ne comprenait pas   ce qu'il s'était passé. Avait-il parlé à Kafele ? En voyant   comment Yassine avait repoussé Nils, il n'osa pas s'approcher à son   tour, préférant rester auprès de Mélody et son frère pour les   protéger face à ce comportement instable qui apparemment était de   famille.*  

KAFELE:   * Kafele avait hésité a resté ici ou simplement fuir. Les deux   options lui allait mais il y avait quelque chose en lui qui se   refusait de partir et qui grattait le peu d'info qu'il venait   d'ingurgiter. Se retournant pour faire face a l'entrée de la suite,   il fini par s'y diriger. Retrouvant Yassine dans un coin. Un coup   d'oeil le rassura concernant Melody et c'est instinctivement qu'il se   rapprocha de l'égyptien, s agenouillant devant lui.* Sen * se rendant   compte de lui même que ce mot semblait différent dans sa bouche. Il   fixa celui ci avant d'apposer ses mains sur ses épaules pour le   déchargé de ces mauvaises émotions*  

YASSINE:   *Il rouvrit les yeux et fut touché de voir Kafele l'appeler ainsi   mais il ôta sa main de son épaule, trop effrayé qu'il puisse   entrevoir la vérité dans ses souvenirs et ses émotions. Lui   rappeler cela, lui faire revivre ou simplement lui transmettre son mal   être était la dernière chose qu'il avait envie de faire.* Je vais   bien. *mentit-il pour le rassurer en s'efforçant de se relever pour   pouvoir prendre un peu de distance.* Un petit moment de faiblesse. Je   n'aurais pas dû boire autant. *s'excusa-t-il en jetant un coup   d’œil coupable à Nils.* Pardon.  

KAFELE:   Je n'aurai jamais du te transmettre tous mes souvenirs *soupira t il   en se sentant coupable*  

YASSINE:   Ne dit pas ça. *répondit-il avec douceur malgré tout sans vraiment   savoir comment se justifier. Mais pour lui, aussi douloureux que cela   avait été de voir toute ses souffrances, c'était la seule façon   qu'il avait de connaitre un temps soit peu son frère. Toutes ses   années qu'ils auraient dû vivre ensemble, c'était presque comme si   il avait été là à le voir grandir auprès de ces autres qu'il   avait appelé ses frères. L'envie de partager un peu de sa propre vie   avec lui le poussa à se rapprocher de lui en lui tendant la main.*   Est-ce que... Est-ce que je peu en faire de même ? *demanda-t-il   alors. Oh bien sûr il ne lui transmettrait rien de sombre mais   plutôt ces quelques années d'escapade loin de l'Egypte. A voyager   d'abords et découvrir le monde en dehors de la guerre et puis à   trouver la paix dans ce chalet au milieu de la neige.*  

KAFELE:   * il fut surpris mais une part de lui voulait gratter en sachant que   cela ne lui plairait peut être pas. Lui tendant alors les mains*  

YASSINE:   *Il souffla pour se concentrer et se détendre un peu, se plongeant   avec lui dans les souvenirs de ces années de fuite mais aussi   d’insouciance, d'aventure et de liberté. Effacer les souvenir de   l'Egypte sanglante par des pays inconnus et merveilleux où étranger   ne voulait pas dire ennemi mais nouvel ami. Tant de choses qu'on   n'avait jamais songé à leur montrer ou à leur apprendre, il en   avait oublié peu à peu pourquoi on leur avait demandé de se battre   et de haïr. Et les cauchemars, tout comme la foi avaient fini par   s'évanouir pour laisser place au silence et à la paix. Après tant   d'années, l'absence de colère, de haine et de violence ressemblait   assez au bonheur pour qu'il ne cherche pas plus loin. Il était un   bonheur pourtant, qu'il avait vécu mais auquel il ne s'était pas   autorisé à repenser, jusqu'à aujourd'hui. Le paysage blanc et calme   d'Islande se transforma alors en un lieu qui pendant longtemps ne lui   avait inspirer que de la peur, de la colère et des regret, le Temple   de Ra. Ses murs, ses couloirs, ses jardins étaient les mêmes que   ceux que Kafele avait pu connaitre des années plus tard. Là, dans le   jardin, sous le soleil brillant d'un bel après-midi, il lui partagea   le souvenir de deux enfants jouant calmement. Deux frères. Kafele et   lui. Il lui avait apprit à marcher, lui avait apprit à parler en lui   apprenant la chanson que leur père aimait chanter à leur mère, il   lui avait apprit à reconnaitre les fleurs du jardin et que son grand   frère prendrait toujours un malin plaisir à l'éclabousser   lorsqu'ils passeraient prêt de la fontaine. Il lui apprenait parfois   des sors et des enchainements qu'il avait apprit à l'entrainement ce   jour là et il le laissait gagner pour avoir le plaisir de le voir   frimer en rentrant et de voir le visage de leur mère et de leur père   devant sa petite frimousse fière. Il aurait voulu continuer ainsi   toute une vie, à lui rappeler ces précieux moments qui les avaient   unis mais cela du prendre fin et il retira bientôt ses mains pour   s'assurer que le partage n'irait pas plus loin. Il rouvrit les yeux   pour regarder son frère, ne sachant pas quoi dire en cet instant à   part...* Désolé. Et merci.  

KAFELE:   * il vit chaque image de paix, ces paysages et ses splendeurs   naturelle... Il enviait ces souvenirs et cette paix qu'il aurait aimé   vivre et partagé. Cela apaisa ses craintes et sa tristesses tout en   lui rappelant qu'il voulait Akiiki a ses côtés... Le voyage prit une   tournure étrange, se reconnaissant lui, enfant. Il reconnu ses   parents mais l'autre enfant... Le frère... Il était incapable de   savoir qui c'était et ce fut seulement par logique qu'il comprit   qu'il s'agissait de Yassine. Son coeur se pinça de douleur et il eut   du mal a retrouver son souffle lorsqu'il trouva la réalité. Il   savait que ce qu'il venait de voir était vrai mais il était   incapable de s'en souvenir et s'en était physiquement douloureux*   Yassine *appela t il en espérant que ça déclencherait quelque chose   en lui mais il n'eut que le néant ce qui le paniqua un peu plus*  

NILS:   * il échangea un regard avec son propre frère sachant en cet instant   ce que Yassine avait fait. Il ne put s'empêcher de serrer la main de   son frère dans un geste fraternelle. Il ne savait pas comment il   aurait réagit a la place de l'un ou de l'autre mais il lui était   impossible pour lui d'imaginer son existence sans son frère*  

YASSINE:   *Il put lire dans son regard la panique. Il le reconnu sans le   reconnaitre et même si cela lui écrasa le coeur il lui sourit   tendrement. Au moins, il savait maintenant.* Ce n'est rien. *lui   assura-t-il avec douceur, même s'il savait que Kafele comme lui   souffrait qu'il ne se souvienne plus de ces moments.* Tu étais si   jeune. *tenta-t-il de justifier même s'ils savaient qu'il n'y avait   pas que de ça. Les gens qui l'avaient enlevé avaient prit soin de   nettoyer tout souvenir de sa vie d'avant, gardant simplement les bouts   nécessaire à instiguer la haine. Quelle ironie de savoir que même   si lui était resté au Temple de Ra, chez les siens, on lui avait   infligé la même chose, prétextant vouloir le protéger et le rendre   fort.*  

KAFELE:   * il fixa ce visage comme s'il observait pour la première fois sans   savoir pour autant se défaire de sa panique et de sa colère.* je   suis désolé * ne put il s'empêcher de dire et de répéter*  

YASSINE:   Non. *insista-t-il pour le couper.* C'est moi qui suis désolé,   Kafele. C'était mon rôle de veiller sur toi et... *mais il déglutit   en s'empêchant de céder à un discours de culpabilité mais aussi au   souvenir atroce qui remontait le long de sa poitrine.* Au final, c'est   toi qui est venu me chercher. Et toi qui m'a poussé à me souvenir.   Alors non, tu n'as pas à être désolé de quoi que ce soit Kafele.   Tu devrais être fier... D'être là après tout ce que tu as   traversé. Moi je suis fier de toi.  

LENNY:   *Il n'osa rien dire ou même respirer trop fort de risque   d'interrompre ce moment si important dans leur vie à tout les deux.   Il serra la main de son frère en sentant l'émotion lui serrer la   gorge. Qu'aurait-il fait à leur place ? Il n'arrivait même pas à   l'imaginer. Une vie sans Nils était inconcevable et c'était   peut-être pour cela qu'ils avaient tant insisté pour que Yassine lui   dise la vérité. Mais leur histoire, comme leur relation était   différente de la leur. Ils avaient vécu deux vies différentes et   même maintenant qu'ils étaient réunis, l'un se souvenait de tout   alors que l'autre de rien. Arriveraient-ils vraiment à retrouver ce   qu'ils avaient perdu malgré tout ? Pour lui, qui partageait tout avec   son frère, c'était difficile à concevoir et pourtant il l'espérait   réellement*  

KAFELE:   J'ai voulu te tuer * se souvint il avec horreur. Le visage de Yassine   lui avait toujours parut familier et il se souvenait du jour où il   s'était retrouvé face à lui. Il tentait toujours de se souvenir de   lui, et plus il essayait plus il se rendait compte qu'il en était   incapable et la frustration se fit rapidement sentir. Ses mains   tremblantes* nous ne sommes que des outils *murmura t il en se rendant   compte a quel point c'était vrai pour lui* pourquoi m'ont ils tous   menti? Eshe... * et savoir que l'unique personne en qui il avait une   confiance aveugle lui avait aussi caché ce détail...*  

YASSINE:   C'était la guerre. *Lui rappela-t-il en lui prenant fermement les   épaules pour le sortir de cette spirale destructrice.* Nous n'étions   que des enfants, formés pour nous battre et tuer. C'est ce qu'ils   s'est passé, cela fait partit de notre histoire mais ça ne définit   pas qui nous sommes. *insista-t-il en le serrant doucement* Tes...   frères... Vos rires, vos jeux. Tes chansons, ton livre... Ton amour.   C'est ça qui tu es, pas tout le reste, pas ce que les autres veulent   ont voulu faire de toi. *lui rappela-t-il sans s'empêcher de sourire   devant la légèreté et la joie qu'il avait su trouver dans sa vie   malgré tout le reste.* Moi j'ai fuis tout ça, la guerre, la violence   et la mort. Et tu as essayé d'en faire de même. Nous n'avions besoin   que de paix, de calme et de tranquillité. Eshe a fait de son mieux   pour qu'on parvienne à les trouver.  

KAFELE:   Toi tu t'es libéré de ça * souffla t il* mais pas moi * après   tout, il était ici essentiellement parce qu'on l'y forçait* tu dois   partir * dit il en relevant les yeux vers lui.* tu ne dois pas revenir   la dedans  

YASSINE:   Je ne le ferais pas. *lui assura-t-il fermement sans pourtant   s'éloigner ou le lâcher.* Mais je ne t'abandonnerais pas, Kafele. Je   resterais à tes côtés jusqu'à ce que toi aussi, tu puisse trouver   la paix.  

KAFELE:   * il se crispa doucement en luttant contre l'invasion de Telg* on me   laissera pas en paix...  

YASSINE:   Tu trouveras la paix. *affirma-t-il calmement en pressant doucement   ses épaules.* Peut-être pas aujourd'hui, peut-être pas tout de   suite mais je te le promets. Tu la trouveras. C'est un long voyage.   *lui rappela-t-il maintenant qu'il avait vu toutes les années que   cela lui avait prit* Mais un voyage que je ferais avec toi. Alors n'ai   crainte.  

KAFELE:   * il soupira doucement, il aurait aimé le croire mais il y avait   longtemps qu'il avait abandonné cette espoir. Chassant ses larmes, il   baissa les yeux et la tête*  

YASSINE:   *Il le prit dans ses bras pour le laisser s'abandonner quelques   minutes, cesser de lutter contre tout ce qui le tourmentait et   accepter qu'il se trouvait là où il se trouvait et qu'il n'y pouvait   pas grand chose pour l'instant. Que cela prendrait du temps mais qu'il   ne serait pas seul dans cette aventure et que peu importe à quel   point ce serait difficile, il ne l'abandonnerait jamais à son sort.*  

Mélody:   * elle était resté silencieuse en observant la scène qu'elle   trouvait certes touchante mais qu'elle ne comprit pas* _ j'ai raté   quelque chose ? =  

LENNY:   *Il tressaillit de surprise à l'intervention de Mélody, se souvenant   alors qu'elle n'était au courant de rien.* _Oh euh... Yanni est le   frère de Kafele._ *lui expliqua-t-il avant de se rendre compte que   cela était loin d'être suffisant pour comprendre la situation.* _Il   ne s'en souvenait pas jusqu'ici parce que... Par qu'on leur avait fait   oublié mais maintenant il s'en souvient et ils sont réunis et c'est   trop émouvant !_ *gloussa-t-il la larme à l'oeil avant de soupirer   et de câliner son propre frère avec amour*  

NILS:   _ l'un des deux s'en souviens_ * précisa t il malgré tout en gardant   son frère contre lui, il attrapa Melody pour un câlin de groupe*  

LENNY:   _Ça va lui revenir._ *murmura-t-il avec douceur, plus parce qu'il   l'espérait que par réelle conviction*  

KAFELE:   * il se laissa souffler dans ses bras tentant toujours de lutter   contre l'influence de Telg tant et si bien qu'au bout de quelques   minutes ses yeux noircirent en  

KAFELE:   *Ses yeux noircirent en laissant un Kafele complètement éteint*  

YASSINE:   *Il se crispa doucement en sentant son frère s'effacer mais ne le   lâcha pas.* Telg... S'il-te-plait. Tu n'as pas besoin de faire ça.   *murmura-t-il à son oreille avec douceur.*  

KAFELE:   *Il le laissa, en s'assurant simplement qu'il ne chercherait à   revenir en Egypte pour retrouver les enfants. Sa mission était tout   autre pour le moment et ce jusqu'à nouvel ordre. C'est pourtant   éteint de toute émotion qu'il fut libérer avec toujours cette seule   certitude qu'il devait rester pour protéger l'enfant à naître.*  



Dernière édition par NPC Amy le Mar 10 Jan - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Friend or Friend - Part 9   Mar 10 Jan - 13:20

Le navire tangua doucement, annonçant qu'il s'était arrêté à la première barrière du voyage. Une petite musique l'annonça plus explicitement à tout les passagers et pour la première fois du voyage ils purent entendre d'autres voix derrière la porte.

LENNY: Oh ! C'est l'heure des puzzles ! *annonça-t-il joyeusement en sautillant d'excitation. Il alla vers la porte sous laquelle glissa six enveloppes contenant la première épreuve qu'il récupéra pour venir les distribuer.* Nils... Kafele... Yassine... Mélody... Celle là c'est la mienne et celle là... ? *il observa la dernière enveloppe et la retourna mais il ne trouva pas de prénom inscrit dessus.* Oh ! Mais oui ! *réalisa-t-il en tendant cette enveloppe à Mélody.* _Il faudra que tu penses à un prénom !_ *remarqua-t-il en lui faisant un petit clin d'oeil avant de se jeter sur le lit pour ouvrir son enveloppe*

Mélody: *Se retrouvant avec deux enveloppes, elle observa celle sans identité...Un prénom...Son coeur s'emballa doucement à cette idée.* _Pas avant qu'on l'ait retrouvé_ *Laissa-t-elle entendre sérieusement, se promettant qu'effectivement, elle ne ferait rien sans avoir retrouver Rê. Elle ouvrit d'abord la sienne pour découvrir ce qu'il y avait à l'intérieur*

KAFELE: *Il prit l'enveloppe, l'ouvrant sans laisser filer la moindre émotion, qu'elle soit positive ou négative*

NILS: *Il soupira en prenant la sienne, l'ouvrant à son tour pour se mettre rapidement au boulot* Si vous avez besoin d'aide *dit-il aux restes des invités avant de jeter un coup d'oeil à Yassine* Toi, tu sais ce que ça te coutera... Mélody : "Je peux être noire ou rouge, mais je suis toujours bleue. Qui suis-je ?" : "Qui suis-je ?" Nils : "J'ai deux têtes, huit bras, trois jambes et cinq doigts. Qui suis-je ?" Lenny : "Le pauvre en possède, le riche en manque. Si on me mange, on meurt. Qui suis-je ?" Kafele : " Plus on me regarde et moins on voit. Qui suis-je ?" Yassine : "Je marche à 4 pattes le matin, 2 pattes l'après-midi et 3 pattes le soir. Qui suis-je ?"

LENNY: Oh des "Qui suis-je"... *soupira-t-il un peu blasé* "Rien" ! *déclara-t-il sans avoir vraiment besoin de réfléchir et l'enveloppe et son contenu se transforma en un petit oiseau de papier qui se mit à voler joyeusement dans la chambre. Lenny s'approcha alors de Mélody pour regarder la sienne, surtout curieux de ce qu'on pouvait demander à un bébé encore dans le ventre de sa mère mais il la laissa prendre son temps.*

YASSINE: *Il soupira en jetant un coup d'oeil à Kafele, plus inquiet pour lui que pour une énigme ou un baiser. Il lu tout de même la sienne, prenant le temps d'y réfléchir cette fois, non pas parce qu'il voulait éviter ce baiser à tout prix mais parce qu'il ne disait pas non à un peu de distraction. Il fut soulagé de reconnaitre une énigme qu'on lui avait déjà posée par le passé.* Désolé Nils, tu auras peut-être plus de chance la prochaine fois. "L'Homme." *déclara-t-il avec un sourire amusé alors que son enveloppe s'envola pour rejoindre celle de Lenny.*

Mélody: *Elle lu la sienne avant de lire celle de son bébé...Fronçant les sourcils, elle interrogea Lenny du regard sans comprendre*

KAFELE: *Il resta les yeux posés sur les mots qui composaient son énigme, se plongeant visiblement dans une intense réflexion de pure logique*

LENNY: *Il fronça les sourcils devant cette simple question "Qui suis-je ?" dans l'enveloppe du bébé. Il eu l'air aussi interloqué qu'elle lorsque Mélody tourna son regard vers lui. Il haussa les épaules avec un petit sourire amusé.* Je l'ai jamais fait avec une femme enceinte. *se justifia-t-il en mettant en route son cerveau avant de pointer l'énigme de Mélody.* Tu veux de l'aide pour ça ? Parce que à ça je peux répondre.

NILS: *Il soupira en levant les yeux vers le ciel lorsqu'Yassine trouva sa propre réponse, lisant la sienne il souffla* Un menteur *Voyant alors l'oiseau de papier rejoindre les deux autres il se tourna vers le bonus de ce voyage...L'énigme du bébé qui semblait interloquer son frère aussi* Ouuuh...___Du nouveau ___

Mélody: *Elle reposa les yeux sur son énigme en entendant la proposition de Lenny. Elle avait d'abord pensé au ciel mais avait rapidement rejeté cette solution dans sa tête.* _Me dit rien, je vais trouver_ *Laissa-t-elle entendre en lui tendant plutôt l'énigme du bébé qui semblait être autrement plus intrigante*

LENNY: *Il récupéra l'énigme du bébé mais il ne su pas du tout quelle direction prendre avec ça. Il jeta un coup d’œil à son frère, tout aussi intrigué et intéressé.* Une... énigme ? *dit-il sans vraiment de conviction et l'envelopper resta inerte dans ses mains. Il soupira.* ___Je vois même pas comment un bébé pas encore né est sensé être capable de répondre à une énigme de toute manière.___

YASSINE: *Voyant les deux jumeaux se concentrer sur Mélody, il s'approcha de Kafele qui semblait lutter avec sa propre énigme.* Ca va ? Tu t'en sors ? *demanda-t-il gentiment. Il lu rapidement son énigme mais ne reconnu pas celle-ci et ne trouva pas de réponse immédiate.* Sinon tu peux embrasser Lenny et il te donnera la réponse. *plaisanta-t-il doucement en sachant que cela dérangerait moins Kafele que lui avec Nils.*

NILS: *Il observa la lettre et tenta autre chose* Un bébé ? *Attendant de voir le papier se plier pour rejoindre les autres origamis, il eut un espoir en voyant l'enveloppe se transformer mais ce fut seulement pour lui tirer la langue et revenir à son état initial* ___Ok...___ *Dit il un peu vexé avant de poser les yeux sur Lenny.* ___Elle doit peut-être lui donner un prénom maintenant ?___

KAFELE: *La remarque de Yassine lui fit relever les yeux sur les deux jumeaux, son regard se posant sur celui dont il connaissait déjà le gout des lèvres, certain qu'effectivement il lui donnerait la réponse moyennant une contribution de sa part voir peut-être même sans contribution*

LENNY: ___Non...___ *geignit-il sans savoir si c'était pour Nils ou pour l'enveloppe.* ___Elle a dit pas tant qu'on n'a pas retrouvé Rê.___ *rappela-t-il avec une petite moue triste. Est-ce qu'un jeu stupide allait ruiner ce moment pour le jeune couple de parent ? Il n'espérait vraiment pas mais cela lui rappela qu'il avait promit à Mélody qu'il l'aiderait à le retrouver. Il jeta alors un coup d'oeil à Kafele qui semblait concentré sur son énigme et en jeta un autre à Nils pour lui faire comprendre qu'il en profiterait pour s'éclipser quelques minutes. Il laissa l'enveloppe à Nils mais au moment de se glisser hors de la chambre, il sentit le regard de Kafele se poser sur lui.* Oui ? Que... Que puis-je faire pour toi mon doux chéri ? *demanda-t-il avec un grand sourire pour masquer ses intentions originales.*

KAFELE: *Il lui tendit simplement sa feuille, dans l'espoir qu'il le débarrasserait de l'énigme rapidement*

NILS: *Fixant à nouveau la feuille, il eut un sourire en ressentant cette sensation de frustration face à une énigme, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu cela, ce qui suffisait à le motiver un peu plus. Essayant une nouvelle réponse* La vie ?

LENNY: Oh ! *laissa-t-il échapper joyeusement en récupérant l'enveloppe de Kafele* Facile, "le Soleil" ! Je reviens tout de suite je dois aller aux toilettes. *s'excusa-t-il sans même regarder l'enveloppe de Kafele s'envoler pour rejoindre les autres énigmes. Bien que la suite possédait une salle de bain, c'était évidemment un prétexte pour s'éclipser et il quitta la suite sans laisser le temps aux autres de le questionner pour retourner à l'extérieur sur le pont où il aurait une meilleure vision pour son sortilège de détection.* L'enveloppe dans les mains de Nils resta immobile.

NILS: ___Merde___ *Soupira-t-il en gardant en tête l'option du prénom mais lui-même avait quelque scrupule à la partager avec Melody en se souvenant de la tête de son frère sur le sujet. Il savait ce que Lenny était aller faire dehors mais préféra profiter de sa propre difficulté pour attirer l'attention des deux autres frères* Vous voulez pas nous aider ?

Mélody: *Toujours avec sa propre énigme, elle fini par se saisir et répondre* La mer !

YASSINE: *Il fut surprit de la coopération de Lenny qui n'en profita même pas pour avoir le droit à un baiser. Il était clair que c'est parce qu'il avait d'autres choses en tête vu la façon dont il s'était immédiatement éclipsé. Il ne lui en voulait pas d'avoir autre chose à faire mais il semblait vouloir le leur cacher et cela ne le rassurait pas vraiment. Bientôt interpellé par Nils, cela ne fit que confirmer que les jumeaux préparaient quelque chose mais il décida de jouer le jeu et de leur faire confiance. Alors que la jeune française trouvait la réponse à sa propre énigme, il ne leur restait plus que la dernière enveloppe sans nom et la simple question "Qui suis-je ?"* Euh... *laissa-t-il échapper pour montrer qu'il réfléchissait mais il n'était définitivement pas le plus doué du groupe pour résoudre des énigmes.*

Mélody: *Levant les yeux pour suivre du regard son enveloppe rejoindre les autres, elle reprit l'énigme de son bébé entre ses mains en la regardant. Se mordant la lèvre en fronçant un peu les sourcils* Tu pense que c'est un prénom qu'ils veulent ? *Trouvant d'elle-même la théorie de Nils, elle secoua doucement la tête* Je peux pas lui donner de prénom, pas maintenant en tout cas... *Reposant les yeux sur Nils* Il se passera quoi si je réponds pas à l'énigme ? Ils peuvent pas me l'enlever, si ?

NILS: *A vrai dire, il ignorait ce qui allait se passer si elle ne répondait pas* je pense plutôt que vous seriez tous les deux recaler *Ce serait le plus logique en tout cas. elle avait eu la même idée que lui concernant le prénom et s'en mordit doucement la lèvre alors que Yassine était venu à leur côté en compagnie de Kafele*

KAFELE: Donne lui un nom *Suggéra-t-il sans comprendre pourquoi Melody s'y refusait*

Mélody: Je peux pas *Dit-elle en fronçant les sourcils, se crispant à cette idée*

KAFELE: Pourquoi ?

Mélody: Pas sans Rê

KAFELE: Rê n'en veut pas *Rappela-t-il simplement*

Mélody: Il n'était pas lui-même *Défendit-elle en relevant ses yeux*

YASSINE: Kafele... *intervint-il face à son manque de tact.*

KAFELE: Peut-être bien mais il n'est pas ici et il ne veut pas qu'on le retrouve, *Dénué de ses sentiments, il lui était impossible pour le moment de se montrer empathique malgré l'intervention de Yassine* Pourquoi tu aurais besoin de lui pour lui donner un prénom ? Tu n'as pas d'idée ?

YASSINE: *Il le prit doucement par les épaules pour le tirer un peu à l'écart.* Laissons... Laissons la réfléchir. D'accord ? *proposa-t-il en sachant qu'il ne pourrait pas faire bien mieux pour aider Mélody à ce moment.*

Mélody: *Elle s'énerva doucement devant le ton monocorde de Kafele* C'est pas ça ! C'est juste que...C'est pas seulement mon bébé ! *Soupira-t-elle* Je l'ai pas fait toute seule ! *Elevant légèrement la voix en se laissant retomber sur le lit* C'est notre petit garçon, à tous les deux. L'enveloppe s'envola alors subitement des mains de la maman pour aller virevolter avec ses camarades et tous filèrent par la porte pour quitter la suite en piaillant avec excitation.

YASSINE: *Il soupira de soulagement devant ce résultat inattendu, relâchant Kafele sans s'empêcher de lancer un petit regard réprobateur à Nils, faute d'avoir Lenny dans son champs de vision. Ce voyage commençait lentement à être bien plus éprouvant que prévu.* Une petite mélodie se fit entendre dans la suite et le bateau reprit tranquillement sa route.

KAFELE: *Il s'apprêtait à répondre mais la transformation de l'enveloppe lui coupa cette occasion, posant ses yeux sur Yassine, il eut une petite lueur de culpabilité qui semblait trouver son chemin jusqu'à son regard.*

YASSINE: *Il eu un petit sourire compatissant et rassurant pour son frère, lui tapotant doucement l'épaule.* Ça prendra du temps mais on va y arriver. *lui rappela-t-il avec douceur.*

NILS: *En voyant la petite troupe d'oiseau de papier s'en aller et le bateau reprendre sa route, il eut une moue un peu déçu, n'ayant à présent plus rien d'autres pour pouvoir attirer l'attention de Yassine et Kafele, applaudissant la jeune maman* J'aurai bien fêté ça avec du champagne mais t'es interdite d'alcool !

KAFELE: *Il fixa un moment Yassine sans savoir quoi lui répondre.* J'ai besoin d'un peu d'air

YASSINE: D'accord. *lui accorda-t-il avec douceur. Il hésita à lui proposer de venir avec lui mais se demanda s'il ne voulait pas être un peu seul. C'était généralement ce que lui prétextait lorsqu'il avait besoin d'un peu de solitude et de calme. Il préféra ne rien dire, laissant Kafele le lui demander s'il préférait être accompagné.*

NILS: *En entendant Kafele il jeta un coup d'oeil à Yassine* ___Il peut pas sortir___

KAFELE: *Il prenait pourtant déjà la route vers la sortie, sans se soucier de savoir si Yassine le suivrait ou non*

NILS: *Prit de court, il se releva et vint s'interposer entre la porte et Kafele* Tu veux pas plutôt un verre ? *Dit-il avec un sourire qui laissait sous entendre autre chose*

YASSINE: *Il fronça les sourcils à cette remarque spécifiquement en Islandais, mais il n'était pas prêt à jouer à ce jeu là jusqu'au bout.* Nils... où est Lenny ? *demanda-t-il en devinant bien que cela devait avoir un lien.*

NILS: *Il gronda Yassine du regard en l'entendant lui répondre dans sa langue mais lui n'était pas prêt à prendre le moindre risque pour son frère* ___Il cherche le père___ *Faisant bien attention à ne pas se servir du prénom de celui-ci pour ne pas mettre la puce à l'oreille de l'assassin. Toujours tout contre la porte* Ou si tu préfère *Il fouilla ses poches* Une cigarette ?

KAFELE: *Il observa tour à tour Nils et Yassine en comprenant que quelque chose se passait et c'était visiblement quelque chose dont on voulait le mettre lui spécifiquement à l'écart. Son visage se fermant durement, il fixa l'islandais, clairement menaçant* Laisse moi passer

YASSINE: *Il inspira devant ce double jeu dont apparemment Kafele ne devait pas faire partit. Il ne comprenait pas pourquoi cela était un problème pour qui que ce soit de chercher Rê mais apparemment, les jumeaux avaient fait l'effort de garder son frère à l'écart. Il s'apprêta à faire une remarque mais le ton dur de Kafele le poussa plutôt à poser une main sur son épaule pour l'apaiser.* ___Va le chercher. Maintenant.___ *ordonna-t-il à Nils pour qu'il mette fin à cette charade.*

NILS: ___Laisse moi cinq minutes___ *Demanda-t-il à Yassine toujours dans l'optique de garder Grumpy en dehors de tout ça. Sortant de la suite pour retrouver son frère et le prévenir de se dérapage, il soupira, se sentant un poil coupable. Il se sortie une cigarette à la cerise en cherchant son frère*

LENNY: *Il était tranquillement installé sur le pont en tailleur, passant patiemment en revue chaque personne sur Terre. Il était entourée d'une aura qui changeait de couleur à chaque fois qu'il clignait des yeux comme pour zapper sur une autre chaîne. Jusqu'ici, pas de résultat.*

YASSINE: Cinq minutes. *traduit-il pour son frère, ne souhaitant pas lui faire de cachotterie, surtout qu'il avait bien comprit qu'on lui cachait quelque chose.* Ne t'inquiète pas. Lenny... Il aime jouer au mystérieux. *lui assura-t-il ensuite, ne souhaitant pas trahir le "secret" des jumeaux mais ne comprenant toujours pas en quoi cela avait besoin d'en être un.*

NILS: *S'installant non loin de lui* ___J'ai été obligé de le dire à Yassine___ *S'excusa d'une petite voix coupable* ___Grumpy ne sait rien___ *Rassura-t-il* ___Mais il veut sortir et il a piger qu'on lui faisait des cachoteries___ *Il soupira* ___Je suis désolé, j'ai paniqué___

LENNY: ___C'est pas grave...___ *murmura-t-il en terminant de passer en revue un surfer australien à la musculature bien trop développée comparer à la taille de son pénis. Il cligna plusieurs fois des yeux pour sortir de sa transe et inspira profondément l'air glacé de l'océan arctique.* ___Je vois qu'on est repartit. C'était quoi la réponse à l'énigme du bébé alors ?___ *demanda-t-il joyeusement en se blottissant contre Nils pour réchauffer son corps resté trop longtemps immobile dans le froid.*

NILS: *Il le serra doucement dans ses bras pour partager sa chaleur* ___Ca t'aurait fait glousser___ *Dit-il d'une voix amusée par cette certitude* ___Qui il est, sincèrement, pour elle___ *Expliqua-t-il, du moins, c'était ce qu'il avait comprit* ___Il s'est changé quand elle a expliqué à Kafele pourquoi elle ne voulait pas lui donner de prénom___ *Tirant sur sa cigarette à la cerise, il en souffla la fumée dans l'air* Notre petit garçon à tous les deux *Dit-il essayant d'imiter la petite voix enfantine de l'adolescente*

LENNY: *En effet, il gloussa devant cette belle réponse et soupira en sentant la chaleur de son frère le réchauffer, sentant seulement à quel point il était gelé à rester ici tout ce temps. Ils approchaient du pôle nord après tout.* ___Il faut vraiment que je retrouve ce type... Il est peut-être complètement taré mais... Pour Mélody... et le bébé...___

NILS: ___T'es sur que c'est une bonne idée ?___ *Il s'inquiétait, il devait bien l'admettre, à la fois pour Melody mais avant tout pour Lenny* ___Je sais que Melody pense qu'il n'était pas lui-même mais...Et si même en étant lui-même ça ne changeait rien ?___

LENNY: *Il soupira devant cette remarque. Le genre de choses auquel il ne voulait pas penser dans son petit monde parfait et mignon mais que son frère ne tardait jamais à lui rappeler pour le ramener sur Terre.* ___Je sais... Mais... C'était une réaction à chaud. Et il y a cette malédiction... Je suis sûr qu'avec un peu de temps... Et de calme...___ *il pinça les lèvres, sachant bien qu'il devait sonner comme un rêveur optimiste mais...* ___Ça peut pas se terminer comme ça...___ *se justifia-t-il d'une petite voix.*

NILS: ___Je sais...___ *Souffla-t-il en se relevant* ___S'il est dehors tu pourras continuer tes recherches à l'intérieur non ?___

LENNY: ___Non... J'ai une meilleure réception dehors. Tu sais... Magie liée à la Terre tout ça. Mais ça ne fait rien, je continuerais de chercher plus tard.___ *dit-il en se relevant à son tour en se pressant à l'intérieur pour quitter le froid de l'extérieur.*

KAFELE: *Il s'était montrer coopératif mais ne pu s'empêcher d'interroger d'un regard sévère Lenny lorsque celui-ci réapparut*

LENNY: *Il gloussa en se trouvant face au regard sévère de Kafele, venant instinctivement glisser ses mains glacées sous sa veste pour se réchauffer contre lui.* Mmmh... Exactement ce qu'il me faut... *soupira-t-il langoureusement*

KAFELE: *Il fut surpris par le câlin, sentant ses mains glaciales même à travers ses vêtements* J'allais sortir *Dit-il mais à vrai dire, ces cinq dernières minutes et ses multiples interrogation lui avait fait changer d'avis*

LENNY: Mmmhh dommage... *soupira-t-il d'une petite voix en se disant qu'il aurait bien piqué un petit somme réparateur juste là contre ce corps chaud d’Apollon. Il le libéra tout de même, jetant un coup d'oeil à Yassine en se mordant la lèvre, se disant qu'il pourrait peut-être troquer l'un pour l'autre mais si ce dernier choisissait de sortir avec Kafele... Il opta plutôt pour revigorer son corps engourdit d'une bonne douche chaude et se dirigea alors simplement vers la salle de bain en abandonnant son manteau gelé sur un fauteuil.* _Bien joué princesse._ *dit-il à Mélody avec une petit sourire las, désolé de n'avoir pu trouver son homme pour le moment*

KAFELE: * il ne bougea pas pourtant. Se sentant mis a l'écart il ne souhaitait plus vraiment laisser Lenny seul. C'est suspicieux qu'il fini par suivre subitement Lenny a l'intérieur de la salle de bain, refermant derrière lui la porte*

NILS: *En voyant Kafele suivre Lenny, il savait très bien ce que voulais celui-ci mais il ne semblait pas s'en inquiéter pour le moment, restant tout de même à l'affut du moindre bruit suspect, il ne put s'empêcher une remarque amusante* ___Grosse erreur___ *Connaissant à l'inverse très bien comment son frère pourrait brouiller et noyer les pistes*

YASSINE: *Il ouvrit la bouche pour faire une remarque en voyant Kafele changer subitement ses plans mais la referma lorsque ce dernier referma la porte derrière lui. D'abord parce que ce n'était pas son rôle de dire quoi que ce soit à ce moment là mais en plus, son cerveau se souvint doucement de ce qui s'était passé la dernière fois que Lenny et son frère avaient été dans une salle de bain tout les deux. Il déglutit en sentant une petite panique monter en lui.* Euh je vais... Je vais... Je... *balbutia-t-il en pointant vaguement la porte avant de décider de quitter la suite pour se balader plutôt que de risquer entendre quoi que ce soit.*

NILS: *Il aurait aimer pouvoir suivre Yassine mais il préféra rester non loin, juste en cas de pépin*

LENNY: *Un peu fatigué par sa séance dehors, il ne capta pas tout de suite que Kafele l'avait suivit et avait continué de se dénuder avec des gestes lents. Ce n'est que lorsqu'il se souvint qu'il ferait mieux de fermer la porte avant d'enlever le bas qu'il remarqua que celle-ci était déjà fermée et qu'il n'était pas seul. Bien qu'il savait que ce n'était que par suspicion que Kafele était là, il ne put s'empêcher de sourire en gloussant lascivement.* Je suis flatté. Je ne penserais pas que tu serais du genre à revenir pour un second tour. *plaisanta-t-il dans un murmure mais lui même n'y croyait pas tellement alors il continua de se dévêtir pour aller dans la douche.*

KAFELE: *Il suivit Lenny, sans pour autant rentrer dans la douche, profitant surtout de l'espace qu'offrait celle-ci pour pouvoir rester au sec tout en l'interrogeant, tentant de garder ses yeux au-dessus des épaules de Lenny* Qu'est-ce que vous me cachez ?

LENNY: Ohhh tant de choses... *soupira-t-il de bonheur en allumant l'eau chaude et en sentant sa peau glacée piquer délicieusement au changement de température* Et rien du tout. *ajouta-t-il ensuite encore un peu déçu de n'avoir rien trouver.* Rien qui te concerne en tout cas...

KAFELE: *Il soupira devant sa nonchalance, le fusillant du regard* Pourquoi vouloir me le cacher si ça ne me concerne pas de près ou de loin ?

LENNY: Parce que je n'aime pas qu'on m'espionne. *rétorqua-t-il d'un air boudeur en jetant un bref regard accusateur à Kafele avec une pointe d'amusement de le voir encore là à le regarder se doucher d'un air sérieux et plein de concentration.* Et toi tu a l'air du genre... _voyeur_... *remarqua-t-il avec un petit rictus avant de venir prendre le savon, plus pour avoir le confort de masser son corps engourdit que pour le nettoyer.*

KAFELE: Du genre ? *N'ayant pas compris la fin de cette phrase, il secoua pourtant la tête en tentant de rester concentrer sur les raisons qui l'ont pousser à le questionner du regard* j'en ai marre des mensonges et des secrets...Qu'est-ce que tu faisais dehors ?

LENNY: *Il se mordit la lèvre en l'entendant se plaindre des mensonges et des secrets, ceux là même que Nils estimait qu'il en avait en effet assez vu. Il se retourna alors mais sans s'adoucir et plutôt pour tenir tête à son regard inquisiteur.* Tu sais ? Je crois que je comprends pourquoi on vous ment autant dans votre pays. *rétorqua-t-il d'un air un peu boudeur.* Parce que quand on vous dit la vérité, vous pétez un câble. A sauter à la gorge des gens, à pousser mon frère ou chercher à tuer un bébé qui n'est même pas encore né ! *rappela-t-il d'un ton plein d'accusation avant de lui tourner le dos à nouveau.* Et je t'ai dit, ça ne te concerne pas alors si tu pouvais simplement mater en silence ça m'arrangerais. *conclu-t-il d'un air doucement hautain.*

KAFELE: *Il fronça les sourcils, n'aimant clairement pas le ton que prenait Lenny et encore moins là façon dont il avait de le tenir responsable des actes de quelqu'un d'autres. Il s'approcha alors, bien qu'habiller pour s'engager dans cette lutte de domination* On m'a kidnapper enfant et menti à peu près toute mon existence, qui j'étais, qui avait véritablement tuer mes meilleurs amis, ça à tuer l'homme que j'aimais, ça me tue à petit feu, ça m'a séparer d'une véritable famille...Alors oui, je suis instable...Mais va vivre l'enfer que chacun de nous à vécu dans ce pays maudit et après seulement tu seras en droit de nous juger d'aussi haut

LENNY: *Il se crispa devant ce ton et cette confession, jetant un regard derrière lui pour confirmer la sensation qu'il avait eu lorsque Kafele s'était rapproché de lui.* Tu vas mouiller tes vêtements. *fut la seule remarque qu'il avait à répondre à tout ça.*

KAFELE: Ils le sont déjà *Les éclaboussures étaient déjà en train de les mouillés lentement et s'il ne pouvait obtenir de réponse de cette façon, il tenta une autre approche, posant une main, hésitante, sur le dos Lenny, il se montra moins hésitant à la faire se balader de son dos jusqu'à son ventre, se collant à lui pour murmurer à son oreille* C'est à moi que vous le cachez ou à celui qui est en moi ?

LENNY: *Il frissonna à son contact, cachant difficilement que son corps n'attendait que cela à chaque fois qu'il se trouvait prêt de lui mais en l'entendant insister à le questionner, il comprit très bien que ce n'était que pour lui extirper la vérité. Il se retourna et le repoussa d'un geste sec.* Les deux. Peu importe qui le deuxième est. *cracha-t-il avec colère. Il profita de ce moment pour quitter la douche et récupérer une serviette, estimant que cette situation avait assez duré. Il se sécha nerveusement avant de lui envoyer la serviette à la figure.* Tu sais, avoir souffert ne te donne pas le droit d'être un enfoiré. *siffla-t-il amèrement, encore blessé qu'il ai pu songer à utiliser son corps pour le manipuler.*

KAFELE: *Il était incapable d'expliquer pourquoi, mais à la seconde où il s'échappa de ses doigts, il se senti bien plus frustré que par sa réponse honnête. Ses paroles eurent le même effet que cette serviette jeter à la figure et il s'en dégagea, c'est avec l'allure d'un chien mouillé qu'il attrapa Lenny pour le ramener à lui et plaquer ses lèvres contre les siennes dans un désir qu'il ne pouvait clairement pas dissimuler* Désolé *lui dit-il sincèrement, le souffle à moitié couper par cet échange imposé, le ramenant sous l'eau chaude en sachant qu'il avait écourter sa douche à cause de lui, il aurait aimé pouvoir lui dire quelque chose mais il ne fit que le fixer, sachant qu'il ne pouvait prononcer ces mots sans savoir s'il était lui-même espionner par Telg*

LENNY: *Il s'apprêtait à attraper une autre serviette sans même prendre la peine de se rhabiller pour retrouver le réconfort et la sécurité de la présence de son frère mais il ne s'attendit pas à se faire rattraper et encore moins embrassé fébrilement. Il eut de grands yeux surpris, ne sachant pas quoi penser ou ressentir en cet instant tant l'ascenseur émotionnel était fort. Il se laissa ramené sous la douche et le contact de l'eau chaude sur sa peau apaisa sa surprise et son angoisse.* Tes habits... *ne put-il s'empêcher de remarquer à nouveau d'une petite voix mais ses yeux eurent du mal à se détacher de ce regard le fixant si intensément.* ___Tu me rends dingue...___ *finit-il par souffler en s'abandonnant dans ses bras pour venir presser ses lèvres contre les siennes dans un baiser plein de passion et de désir, tentant fébrilement de le débarrasser de ces satanés habits mouillés.*

KAFELE: *Il ne comprit pas ces mots et ne put d'ailleurs pas vraiment profiter de la mélodie de cette langue qu'il se retrouva à nouveau à l'embrasser. Il l'aida à ôter ses propres vêtement trempés, les laissant tomber contre le sol. Lorsqu'il eut son torse dénudé, ses mains cessèrent de l'aider pour venir se balader contre celui de Lenny*

LENNY: *Il ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il pu à nouveau sentir son corps sculpté et sa peau chaude et douce. Il n'attendit pas pour venir l'embrasser, buvant l'eau qui coulait contre son torse et son ventre. Il le débarrassa du bas en quelques gestes experts, libérant sa virilité à peine une seconde avant de l'envelopper de la chaleur de sa bouche avec avidité, sentant cette étreinte réchauffer tout son être bien mieux qu'une douche chaude.*

KAFELE: *Il ne s'était pas attendu à ce qu'il le prenne en bouche directement, lui tirant un soupire langoureux alors qu'il posa une main dans ses cheveux, suivant le rythme de ses mouvements, il le laissa s'occuper ainsi de lui plusieurs minutes, s'adossant contre le carrelage de la douche mais il fini par l'attraper par les cheveux pour l'éloigner de son érection et l'obliger à revenir auprès de lui pour pouvoir l'embrasser à pleine bouche alors qu'il le plaqua contre le mur glissant l'une de ses mains contre son corps, s'y baladant un moment avant de finir son voyage entre ses fesses, s'y glissant d'un doigt pour le préparer et une étreinte autrement plus fusionnelle*

LENNY: *Il soupira contre ses lèvres en sentant le carrelage froid de la douche contre sa peau et ses caresses venir chercher profondément dans son corps. Il s'efforça de retenir ses gémissements de plaisir en sachant que les autres se trouvaient juste derrière la porte et qu'ils leur avaient déjà donné droit à un concert chez Yassine. Il hoqueta fébrilement, le suppliant de son regard plein de désir de venir s'unir à lui.*

KAFELE: *Peut-être était-ce pour asseoir une certaine forme de dominance ou simplement pour le plaisir de l'avoir face lui mais il se baissa, uniquement pour placer ses bras sous ses jambes et le soulever, le fixant avec une lueur prédatrice dans le regard il le bloqua contre le mur pour le laisser redescendre, se plaçant bien avant de lentement s'enfoncer en lui en poussant un souffle rauque*

LENNY: *Il laissa échapper un souffle rauque en le sentant le manipuler pour s'enfoncer lentement en lui et dû se mordre le bras pour s'empêcher d'être plus bruyant en sentant tout son corps vibrer de plaisir. Il vint griffer son dos et sa nuque en soufflant fébrilement pour emprisonner sa voix dans sa gorge.*

KAFELE: *Il laissa filer des plaintes devant les assauts douloureuses de ses ongles et de ses dents sur sa chair mais cela ne fit qu'augmenter son plaisir et son désir, la douleur ayant toujours entraîner un étrange mélange d'euphorie chez lui que ça soit en la subissant ou en l'infligeant. Cognant lourdement le corps de Lenny contre le mur et contre lui, s'enfonçant aussi profondément qu'il le pouvait alors qu'il le maintenait dans cette position de ses bras, ses muscles tendus sous ses genoux*

LENNY: *Il se crispa en fermant les yeux, son esprit se concentrant à rester silencieux alors que son corps tout entier tremblait de plaisir et de jouissance, souillant son propre corps et la douche de sa semence trahissant à quel point il aimait ça.*

KAFELE: *Sentir chaque soubresaut, chaque tremblement et enfin le sentir jouir ne le poussa qu'à un peu plus d'agitation. accentuant cette danse en diminuant son rythme mais en accentuant plutôt la force à laquelle il revenait s'unir entièrement à lui jusqu'à l'ultime assaut au cours duquel il profita pour lui envoyer un message à travers d'image décomposer mais qui mit bout à bout laissa filer le fond de sa pensée tout en se protégeant de l'assaut continuel de Telg en lui. Ce message était simple, il lui demandait de l'aide, pour se libérer de cette emprise à jamais. Jouissant bruyamment en lui, ne cachant en rien son orgasme, il s'agenouilla contre le sol en gardant Lenny entre lui et le mur. Lorsqu'il fut à terre, il laissa ses bras se détendre, sa tête posée contre l'épaule de l'islandais*

LENNY: *Il se laissa doucement redescendre, son corps envahi de fourmillement et l'esprit embrumé de tant de plaisir mais il avait bien comprit et sentit. Il se demandait s'il ne l'avait pas rêvé et si cela n'était pas plus son propre désir que celui de Kafele mais cela ne changeait rien.* Oui... Je le ferais... *souffla-t-il fébrilement en posant une main sur son visage si séduisant, se fichant bien si cette fois aussi il se servait de son désir pour lui demander un service. C'était trop bon pour lui en vouloir.*

KAFELE: *Il souffla doucement en l'écoutant, les yeux à moitié fermé, cela avait été la seule manière pour lui de pouvoir communiquer sans que l'albinos n'en sache quelque chose. Restant ainsi contre lui, il profitait du contact de sa peau contre la sienne alors que l'eau chaude s'écoulait toujours sur eux, diluant un peu le sang laisser par les griffures sur son dos*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Friend or Friend - Part 9   Mar 10 Jan - 13:21

LENNY: ___Putain t'es si beau.___ *soupira-t-il, ne revenant pas du coït auquel il venait de goûter presque malgré lui. Ce n'était pas si souvent que ce n'était pas lui qui venait chasser entre les jambes des autres mais il fallait avouer que ça ne faisait pas de mal de se sentir un peu chassé de temps en temps. Il se sentait plus faible mais aussi plus désirable, peu importe les motifs de Kafele. Il glissa ses doigts dans ses cheveux mouillés d'un geste tendre, se demandant combien de temps cette danse entre eux pouvait durer avant que l'un d'entre eux n'y perde ses ailes. Sur cette pensée, il préféra se concentrer sur autre chose et se défit un peu de son étreinte pour retourner sous la douche et cette fois se laver minutieusement. Il prit ce temps pour songer à comment il s'y prendrait pour aider Kafele. Il connaissait déjà un sort pour protéger les esprits contre les attaques externes mais c'était quelque chose d'actif qu'il devait lancer et maintenir. Il lui faudrait plutôt qu'il lie le sort à un bijou mais ce n'était pas le plus sûr. "A jamais" étaient les mots qu'il avait perçu et pour cela, il songea plutôt à Nils. S'ils parvenaient à lier un tel sort à un tatouage qu'il ancrerait dans la peau de Kafele, alors il seraient protégé à jamais de toute invasion externe dans son esprit. Il haussa les sourcils en se rendant compte alors qu'il ne serait pas idiot qu'ils s'en fassent tous un car après tout, qui voulait d'un autre dans sa tête ? Son esprit divagua alors doucement sur les divers utilisations de la possession auxquelles il avait eu recours au cours de sa vie, des plus ludiques que d'autre. Protéger son esprit de l'extérieur forcerait aussi celui de Kafele de rester bien au chaud et à l'abri dans sa propre caboche. Adieu partages de souvenirs joyeux mais ne valait-il mieux pas être seul dans sa tête plutôt que harcelé et contrôlé par un étrange homme blanc ?*

KAFELE: *Il le laissa lui échapper, restant au sol, essayant de prendre un peu sur lui pour chasser le sentiment de culpabilité qui le gagnait à chaque fois. C'était pourtant plus fort que lui et il serra entre ses mains l'étrange pendentif qui pendait au bout de son long collier. Essayant de chercher toute les excuses qui le laverait de cette sensation de trahison, il avait couché avec Letti, peut-être même d'autres, il était mort et ne reviendrait plus jamais le prendre dans ses bras mais malgré ça, il senti son coeur s'accélérer, se relevant soudainement, il voulu chasser tout ceci avec le contact des lèvres de Lenny contre les siennes, le serrant contre lui* Dis moi que je ne fais rien de mal *il avait besoin de l'entendre, même si c'était faux et même s'il n'y croyait pas lui-même, il avait juste besoin de l'entendre*

LENNY: *Il fut surprit bien que touché de le sentir revenir vers lui à niuveau pour l'embrasser et l'étreindre.* Tu ne fais rien de mal. *lui assura-t-il avec douceur en laissant sa main caresser son bras dans un geste rassurant, comprenant que c'était surtout pour cela qui lui demandait ça.* Tu fais même beaucoup de bien. *ne put-il s'empêcher de plaisanter avant de vite retrouver son sérieux.* Ton frère a raison, tu sais. Ton passé est ce qu'il est. Mais il n'a pas à dicter chaque seconde de ta vie ou même ce que tu feras du reste. Ça ne veux pas dire que tu fuis, ou que tu renies ce que tu a vécu, simplement... que tu acceptes de vivre ce qui est encore à venir, ou ce qui se trouve en face de toi. *murmura-t-il avec tendresse, espérant que ses mots, pour le peu qu'ils valent, arrivent tout de même à l'apaiser un peu.*

KAFELE: *Il ne se senti pas vraiment mieux mais pas plus mal non plus. posant son front sur l'épaule de Lenny, il se laissa aller à simplement pleurer, se rendant véritablement compte des derniers évènements, de sa frustration de ne pas pouvoir se souvenir d'un frère, du profond désespoir qu'il ressentait face au décès de Tumaini et d'autres de ses frères et de son inquiétude constante pour les enfants qu'ils voulaient tant rechercher et retrouver. Se laissant simplement aller*

LENNY: *Il le laissa pleurer en l'étraignant avec douceur, le laissant faire le deuil de peu importe ce qu'il avait du laissé derrière lui pour en arriver là. Il caressa son dos meurtrit par sa faute et en profita pour soigner cela avec un peu de magie. Il laissa cependant le coeur lourd de Kafele tranquille, estimant qu'on l'avait assez manipulé comme ça, même si c'était pour le protéger de cette tristesse qui visiblement continuait de le ronger. Il attendit patiemment que ce puit de larme qui semblait infini se tarrisse, taisant ses propres pensées pour se consacrer à Kafele.*

KAFELE: *Il se laissa aller de longue minutes avant de doucement reprendre le contrôle sur lui, se rendant compte de son craquage, il s'éloigna, un peu gêné et surtout extrêmement mal à l'aise* Pardon...

LENNY: *Il insista sur ce moment où il s'éloigna pour le ramener à lui et l'embrasser tendrement.* Non. Tu peux t'excuser pour être un connard insensible, mais pas pour ça. Jamais pour ça. *insista-t-il en le fixant avec un petit sourire sincère*

KAFELE: *il accueillit ce baiser sans vraiment y répondre, peut-être par surprise ou culpabilité, lui même l'ignorait et pendant une seconde il voulu lui demander de partir mais se retrouver seul l'effrayait au moins autant. Préférant alors simplement se taire et acquiescé aux paroles de Lenny, il souffla doucement en baissant les yeux vers le sol* Merci *Fut la seule chose qu'il trouva à vraiment dire* Je devrais me laver *son corps gardait encore les traces de leur étreinte, tant dans les blessures laisser par Lenny que par sa semence sur sa peau*

LENNY: *Il releva délicatement sa tête du bout de ses doigts dans un dernier effort pour qu'il ne se sente pas si misérable.* D'accord. *Murmura-t-il avec un sourire plein de tendresse. Il déposa un petit baiser sur sa joue avant de lui laisser la douche. Il accrocha et sécha les habits de. Kafele au passage d'un geste de la main mais au lieu de se diriger vers une serviette et ses propres habits, il enfila un peignoir et risqua de laisser Kafele seul pour retrouver immédiatement son frère dans la chambre. Il n'eut pas la mine réjouie de celui qui venait de passer un moment divin bien qu'il n'y avait pas de doute là dessus mais déjà concentré sur sa nouvelle mission, il attira Nils un peu à l'écart.* ___J'ai besoin de toi. Il faut qu'on protège l'esprit de Kafele. Il se fait espionner et contrôlé constamment par ce... gars albinos d'Égypte. Il est fort mais si il ne s'y attends pas ce devrait être facile de le chasser mais il faudra en profiter pour sceller l'esprit de Kafele. J'ai le sortilège mais il faudrait fixer ça, comme avec tes tatouages.___

NILS: * au retour de son frère il ne pu s'empêcher de sourire d'un air malicieux mais le sérieux qu'arborait Lenny l'effaça aussitôt. Il l'écouta en réfléchissant * ___ le pole nord semble être l'endroit parfait pour ça... Avec un peu de chance, ça le brouillera assez pour qu'on puisse le faire rapidement mais il faudra en faire de même pour Yassine et Melody

LENNY: *Il eu une petite moue surprise, n'ayant pas pensé aux deux autres. Mais c'était vrai qu'il avait d'abord vu l'albinos dans l'esprit de la française.* ___ Bon... Heureusement qu'on a beaucoup de paires de mains très douées là haut.___ *soupira-t-il sans savoir si cela le rassurait ou si l'ampleur que cela prenait l'angoissait généralement. Faire un peu de magie comme ça n'avait jamais dérangé les habitués du PiDay et il était même courant que certains invités faisaient tout pour participer à cette fête pour pourvoir leur demander leur aide. Pour eux qui étaient des vrais réguliers depuis plusieurs années et très appréciés, cela ne faisait pas de doute, ils auraient l'aide nécessaire pour parvenir à leur fin. Mais leur ennemi était une menace inconnue et si par malheur quelque chose devait déraper, ce serait de leur faute.*

NILS: ___ heureusement oui ___ * il observa un instant Melody qui l'interrogea du regard. Son regard se posant sur son ventre* ___ le bébé...___ * se rendit il compte. Il connaissait pas la puissance de cet homme mais... Au vu de son influence, il craignait que le bébé puisse toujours lui servir a les espionner*

LENNY: *Tout comme il n'avais pas songé à Mélody ou Yassine, il n'avait pas osé penser que le bébé puisse lui aussi servir d'espion.* ___Oh non...___ *murmura-t-il comme s'il estimait que cela serait aller trop loin.* ___Il n'est même pas encore né !___ *rappela-t-il en espérant que le monde n'était pas tordu à ce point là.*

NILS: ___ je sais... C'est peut être trop tôt pour lui mais... Tôt ou tard il pourrait...___

LENNY: *Il posa une main sur le bras de Nils pour le pousser à ne pas trop y penser.* ___Occupons nous déjà de nos trois amis. On pourra le refaire tout les deux lorsqu'il sera né.___ *il soupira avant de se retourner vers Mélody avec un sourire rassurant pour ne pas qu'elle s'inquiète elle aussi.* ___Où est Yassine ?___

NILS: ___ dehors... Il a eu peur de vous entendre niquer comme des lapins___ * dit en le taquinant, lui pinçant les cotes *

LENNY: *il sursauta en gloussant discrètement avant de soupirer* ___Désolé... C'est pas le moment je sais...___ *bouda-t-il car même si Nils ne le lui reprocherait pas, il n'était pas pleinement fier de lui.* ___C'est bientôt là deuxième épreuve non ? Je ne pense pas que les maths soient le truc de Yassine ou Kafele. Et j'espère qu'on en aura pas un autre pour le bébé ou je sens que ça va être une corvée...___ *soupira-t-il. Même s'il n'avait aucun doute qu'ils arriveraient à résoudre tous les problèmes qu'on leur donnerait mais s'ils se partageaient ceux des autres, ils devraient bien passer une heure à les résoudre tous.*

NILS: * il le prit dans ses bras* ___ c'est lui qui est venu___ * se souvint il en regardant la porte de la salle de bain* ___ et comment résister a l'exotisme égyptien___ * il lui ébouriffa les cheveux en soupirant.* ___ on verra bien a l'épreuve...___ * spéculer ne servait a rien*

LENNY: *Il soupira de soulagement, en le prenant dans ses bras à son tour. Tout ce qu'il se passait mettait ses nerfs à vif et il ne se laissait jamais trop s'en rendre compte, fonctionnant à coup de remontant et de distraction. Mais être avec Nils avait toujours le don de le rassurer et de l'apaiser et c'était seulement dans ces moments qu'il ressentait à quel point il en avait besoin.* ___J'suis crevé...___ *souffla-t-il faiblement en calant sa tête contre son cou prêt à s'endormir là ainsi dans ses bras.*

NILS: * il le garda contre lui de longues minutes avant de le porter jusqu'au lit. Troquant ses bras contre ceux de Melody* _ je vais aller voir Yassine. Je vois réveillerai a l'épreuve_ * expliqua t il a la française en laissant son frère se reposer. Il se dirigea à l'extérieur pour retrouver le frère de Kafele*

LENNY: *Il somnola de longues minutes dans les bras de Nils jusqu'à ce que celui-ci le porte jusqu'au lit. Déjà à moitié endormi, il se blotti contre Mélody, ses cheveux bouclés encore humide de la douche. Ecoutant inconsciemment Nils, il acquiesça faiblement avant de s'assoupir complètement.*

YASSINE: *Il s'était baladé à l'intérieur du navire, d'abord pour fuir ce qui risquait de se passer dans la suite et petit à petit par curiosité. Il fut surprit mais rassuré de croiser d'autres personnes à bord. Il n'était pas naturellement habitué à avoir du monde autour de lui, mais voir d'autres têtes que celle de Mélody, Kafele ou les deux jumeaux lui sortirent un peu la tête de l'eau. Des jeunes se poursuivaient joyeusement dans les couloirs, venu peut-être en sortie de classe ou avec leurs parents, une femme écrivait une lettre en observant l'horizon d'un air songeur, un vieil homme buvait tranquillement une tasse de thé. C'est instictivement qu'il trouva son chemin jusqu'au bar mais il se rappela vite qu'il avait déjà bien assez bu. Il demanda tout de même un verre d'eau, histoire d'avoir quelque chose à faire. Il prit place sur une des banquettes à côté des fenêtres pour observer l'horizon séparant l'océan sombre et le ciel blanc. Il laissa son esprit s'éteindre, profitant du calme et du silence pour ne penser à rien comme il aimait faire chez lui. Il ne su pas combien de temps passa jusqu'à ce que quelqu'un le sorte de sa rêverie vide.*

NILS: * c'est calmement qu'il se petit un verre. Son contenue avait les couleurs et les variante d'une mini galaxie a l'état liquide. S'installant au côté d Yassine il resta silencieux, respectant ce calme qu'il chérissait tant*

YASSINE: *Il remarqua Nils lorsque celui-ci s'installa à côté de lui.* C'est l'heure du baiser ? *plaisanta-t-il avant de porter son verre a ses lèvres et de se rappeler que ce n'était que de l'eau. Il reposa son verre en soupirant, tournant son regard vers l'horizon à nouveau sans savoir quoi dire d'autre. Il ne voulait pas vraiment savoir ce qu'il s'était passé ou pas passé entre son frère et Lenny et pour le reste... Il n'y avait pas grand chose à dire.*

NILS: * il esquissa un sourire a sa remarque.* tu as assez bu pour me l'offrir gratuitement ? * ronronna t il en se rapprochant de lui* ___ je peux t'embêter ? ___

YASSINE: *Il rigola doucement. Non il n'aurait jamais assez but pour faire cela de son plein gré mais il avait comprit qu'il serait bien obligé s'il voulait arriver au bout de ce voyage. Et puis, il ne voulait pas non plus se montrer mauvais joueur et tout faire pour l'éviter au point de véxer son ami.* ___Bien sûr.___ *répondit-il avec un sourire, jetant un coup d'oeil curieux à la boisson élégante de Nils avant de se rabattre sur son propre verre d'eau.*

NILS: ___ le mec que tu as appeler Telg... C'est qui ou quoi exactement ? ___ * il avait besoin d'en savoir plus et profitait de le barrière de la langue pour ne pas être compris*

YASSINE: *Il fut un peu surprit de cette question mais cru comprendre pourquoi Nils tenait à converser en Islandais.* ___Je... Je ne suis pas sûr. Je ne me souviens pas vraiment l'avoir vu quand je vivais au Temple. Je sais surtout ce que Kafele sait à propos de lui. Et... Ce qu'il a fait.___ *Et cet homme n'était pas n'importe qui pour Kafele, ils avaient une relation pour le moins négative et tourmentée. Profitant d'un peu de recul, il pouvait comprendre cependant pourquoi cet homme en voulait tant à son frère. Il l'avait rendu tétraplégique et pour cela, il ne l'avait jamais vu autrement qu'un ennemi. Kafele lui s'était efforcé de le pardonner, bien qu'il l'avait poussé à tuer ses propres frères mais ce dernier n'avait pas accepté en rester là et depuis, il se servait des faiblesses de Kafele pour l'utiliser tel un outil. Pour protéger Rê à la place d'Asim et maintenant, probablement pour veiller sur Mélody. Ce qu'il avait partagé avec Kafele s'arrêtait avant ça mais il savait que s'il était entièrement libre de ses choix, il serait probablement retourné en Egypte à la recherche des enfants en laissant Mélody avec lui ou avec les deux jumeaux.* ___Il est très puissant. Il habite les esprits depuis très longtemps. Un esclave, dont mon ancient chef a dû se servir pendant la guerre. Je ne sais pas quel est son rôle aujourd'hui. Il semble réellement se soucier du sort des Enfants de Ra, mais il est... cruel et déconnecté de la réalité.___ *il soupira en rassemblant difficilement toutes ces informations et ressentis, devant en plus traduire tout cela en une langue qu'il ne maitrisait pas.* ___Tu penses qu'il sera un problème ?___ *demanda-t-il alors en se doutant que cette question ne venait pas de nullepart.*

NILS: ___je crois que ton frère veut s'en libérer définitivement... Il lutte mais il faut que tu sache que ça pourrait avoir des effets sur lui... Sur ça... Mémoire___ * expliqua t il* ___ tout pourrait lui revenir en quelques minutes...___ * se rendant compte qu'il manquait un morceau d'explication il inspira en retroussant ses manches pour découvrir ses tatouages* ___ nous pourrions vous protéger de lui en profitant de la position géographique et d'un sort du genre définitif lié à un tatouage___

YASSINE: *Il baissa les yeux, le visage crispé à l'idée que Kafele doivent encore souffrir. C'est ce qui le poussait à ne pas vouloir chasser Telg de son esprit à tout prix. Même si ce dernier pouvait se montrer insensible et implacable, il était comme une rembarde de sécurité qui empêchait Kafele trébucher et tomber.* ___Si c'est ce qu'il souhaite alors qu'il en soit ainsi.___ *répondit-il tout de même.* ___Il a vécu bien pire. Et... Je serais là pour l'aider à traverser ça.___ *ajouta-t-il avec un rictus crispé en tentant de se rassurer.* ___Je vous fais confiance. Merci... pour votre aide encore une fois.___

NILS: * il esquissa un sourire en buvant une gorgée de son verre* ___ il veut cette paix___ * posant une main sur son épaule* ___ tu me le revaudras ___ * dit il taquin et plein de sous entendu*

YASSINE: *Il eu un petit soupir à la fois amusé et résigné.* ___Oui. Ca et beaucoup d'autres choses encore.___

NILS: ___ je tiens la liste... Ça risque de te couter plus qu'un baiser ___ * se moqua t il*

YASSINE: ___Tu sais que je ne suis pas gay, hein ?___ *lui rappela-t-il un peu gêné par tout ce rabachage bien qu'il savait que ce n'était qu'un jeu. Mais voir Lenny concrétiser les choses avec Kafele l'avait malgré tout mis un peu mal à l'aise, espérant tout de même que Nils ne s'attendait pas à avoir le droit à la même chose avec lui.*

NILS: * il éclata de rire * ___ je sais bien mais c'est beaucoup trop distrayant de voir tes réactions a chaque fois ou la tête de petite peste jalouse de Lenny ___

YASSINE: *Il soupira de soulagement bien qu'il n'avait pas de quoi s'inquiéter, n'allant pourtant pas jusqu'à éclater de rire lui aussi. Faute d'avoir de l'alcool il noya tout de même sa petite moue gênée derrière son verre d'eau histoire de ne pas laisser à Nils l'entier plaisir de l'épier pour le plaisir.* ___Je me suis souvenu... d'une chose...___ *laissa-t-il échapper dans un murmure mais le choc lui fit rapidement se demander ce qui lui était passé par la tête pour vouloir se confier sur ce point. Etait-ce pour s'en défaire ? Le partager avec au moins une personne, tant que cela n'était pas son frère ? Ou était-ce une atroce façon de justifier que l'idée d'être avec un homme le révulsait ?* Non rien... *rectifia-t-il en secouant la tête.* Est-ce que... Est-ce qu'on peut retourner dans la suite ? *demanda-t-il plutôt que de demander si Lenny et Kafele en avaient fini avec leur douche.*

NILS: Ça fait un moment qu'ils ont fini * insistant pas sur ce souvenir qu'il avait décider de ne pas partager au dernier moment* ton frère l'a épuisé, Lenny dort

YASSINE: *Il eu un petit rire gêné lorsque Nils vint confirmer ses pensées* Tant mieux... *s'efforça-t-il de dire sans grande conviction et alors qu'il avait songé à retourner à la suite, il n'était plus si pressé de se retrouver devant eux. Il soupira en baissant les yeux d'un air un peu dépité. La sensation de paix qu'il appréciait entretenir l'avait quitté et il sentait qu'il ne pourrait en jouir de sitôt. Avec ce PiDay, Mélody, Kafele, Telg, ce qu'il se passait en Egypte... Allait-il un jour rentrer chez lui ? Dans la maison qu'il avait bâti lui même ? Il n'avait pas de réponses et savoir qu'il ne les aurait pas avant longtemps le remplissait d'angoisse. Il avait promit à Kafele qu'il ne retomberait pas dans cette vie et qu'au lieu de ça, il l'aiderait à rejoindre la sienne, loin de la guerre et de la violence, mais ce n'était pas aussi simple à faire qu'à dire.*

NILS: *Il attrapa Yassine par les épaules pour l'entrainer à rejoindre la suite, son verre dans l'autre main. En retrouvant l'intérieur, Melody et Lenny semblait toujours dormir mais il n'y avait toujours aucun signe de Kafele* hum...Ton frère à l'air du genre longue douche...

YASSINE: *Il suivit Lenny un peu à contre cœur, conscient que c'était puérile d'être rebuté par ce genre de chose. Cela ne l'avait pas tant dérangé lorsqu'il ignorait encore que Kafele était son frère. Il se prépara mentalement à ne pas paraitre trop mal à l'aise mais en entrant dans la suite, il trouva seulement ceux paisiblement endormis sur le lit, mais pas son frère. La remarque de Nils le fit froncer les sourcils et il se dirigea vers la salle de bain.* Kafele ? *prit-il la peine d'appeler mais il entra tout de même sans attendre de réponse.*

KAFELE: *Toujours sous l'eau de la douche, il tenait entre ses mains le pendentif de son collier, ronger par sa culpabilité et sa tristesse il n'avait pas trouver la force de se relever. Seul, Telg n'avait pas juger nécessaire d'intervenir et avait laisser l'Egyptien sombre simplement dans ses sombres pensées, ses larmes, ses sanglots étouffer par le clapotis de l'eau*

YASSINE: *Il le vit là, perdu dans sa tristesse et sentit son cœur se pincer mais il ne se laissa pas déstabiliser. Il entra dans la douche pour éteindre l'eau qui coulait depuis longtemps maintenant et attrapa une grande serviette pour envelopper le corps nu de son frère. Il ne fit pas l'erreur de tenter de lui retirer ce collier des mains, dernier fragment de l'homme qu'il avait aimé. Il fut triste de se rendre compte que même les charmes de Lenny n'avaient su le distraire un peu de cela, sans doute avaient-ce même remué sa culpabilité et son deuil. Avec douceur, il le prit par les épaules pour le sortir de ce coin humide et vint l'asseoir sur un des fauteuils de paille tressée présents dans la salle de bain. Il vint poser ses mains sur celles de Kafele, les refermant autour de ce pendentif.* Ça va aller Kafele. Avec le temps, tu verras. Ça deviendra moins douloureux fait moi confiance.

KAFELE: Il méritait pas ça, ni cette vie, ni cette fin... *Laissa-t-il entendre, les yeux dans le vague, incapable de se vraiment compte qu'il avait été déplacé d'un endroit à un autre* C'est ma faute...Absolument tout...

YASSINE: *Il baissa les yeux devant ce discours transpirant la culpabilité.* C'est fini Kafele. *lui rappela-t-il pourtant avec douceur mais fermeté.* Te torturer ainsi ne le ramènera pas. Toi non plus, tu ne mérite pas de souffrir ainsi. Et tu ne mérite pas de finir ta vie à t'en vouloir constamment. Peu importe à qui la faute. La vie est ce qu'elle est, ce qu'on en fait. *insista-t-il en pressant doucement ses mains.* Dans une vie de guerre, de sang et de violence, j'ai choisi de partir et de fuir mon pays et mon peuple. Et toi, dans cette même vie sombre et cruelle, tu a su trouver la joie et l'amour. Kafele... Cet amour, est la plus belle chose que tu puisse offrir à quelqu'un. Et tu lui a donné cet amour. Je sais que ça fait mal, mais ne réduit pas le souvenir de cet homme à ça. Des larmes... de l'amertume... Votre histoire, est bien plus belle que ça.

KAFELE: *Il releva les yeux sur Yassine au fur et à mesure qu'il pleurait et c'était bien la première fois qu'il arriverait à trouver du réconfort dans les mots de quelqu'un, oui, leur histoire n'avait pas été fait que de larme et de souffrance...Mais il avait tant l'impression de le trahir en essayant d'être à nouveau heureux là où lui n'avait connu que souffrance par sa faute. Mais était-ce vraiment ce qu'il souhaitait voir ? Il n'en savait rien, était incapable d'y réfléchir correctement mais il trouva un peu de paix dans ces mots, assez pour y trouver un peu de calme, posant sa tête contre l'épaule de Yassine* J'ai l'impression de... *Mais il ne trouva même pas les mots pour pouvoir décrire cette sensation horrible*

YASSINE: *Il posa une main sur sa nuque, le laissant pleurer contre son épaule. Il se sentit presque coupable en cet instant de sentir une pointe de bonheur de pouvoir être là pour son frère et le réconforter, alors que lui se noyait dans la tristesse.* Ça ne fait rien... *le rassura-t-il lorsqu'il ne trouva pas les mots pour qualifier ce qu'il pouvait ressentir. Yassine lui-même ne pouvait réellement savoir, faute d'avoir vécu quelque chose de semblable.* Tu as le droit de pleurer et d'être triste, mais pas trop longtemps. Pas si ça ne fait que te faire souffrir. Si cet homme t'aimais... Et il t'aimait. Je suis sûr qu'il ne voudrait pas te voir ainsi. *Et faute de connaitre ou comprendre cette situation en amour, il se rappela de ces autres hommes, ceux que son frère avait appelé frères et considérés même plus que lui. Bien sûr, il aurait voulu que ce soit lui, il aurait voulu pouvoir se reconstruire comme l'avait fait Kafele, mais au final, il ressentait surtout de la gratitude et du soulagement de savoir que son petit frère n'avait pas grandit seul et qu'il avait été entourés de frères qui l'avaient aimé et veillé sur lui quand lui n'avait pas pu le faire. Il ne voulait pas aller jusqu'à dire que c'était peut-être comment Tumaini se sentait dans l'au-delà, mais il espérait que ce sentiment transparaissait dans ses paroles. Le malheur, peu importe de qui et pour quelle raison, n'était une bonne chose pour personne.*

KAFELE: *Il se laissa aller contre lui, se calmant devant ses mots. il retrouvait un peu de contenance et de paix bien que son coeur ne cessait de ressentir un gouffre sans fond de solitude mais il se souvenait d'un homme qui l'avait chasser en sachant qu'il ne supporterait d'être la source de ses souffrances. Il soupira* Tu as raison *Souffla-t-il doucement*

YASSINE: J'suis plus vieux, ça veux dire que j'ai toujours raison. *rétorqua-t-il avec un petit sourire en se rappelant vaguement qu'il aimait narguer Kafele avec cette phrase. Il ébouriffa doucement ses cheveux avant de se relever.* Lenny s'est endormi avec Mélody mais il y a encore de la place si tu veux te reposer un peu. *lui proposa-t-il sans oser quitter la salle de bain et le laisser seul à nouveau.*

KAFELE: *Il laissa échappé un rire discret et fatigué devant sa première remarque en essayant vaguement de se défaire de son ébouriffement de cheveux. La proposition de dormir un peu ne lui semblait pas une mauvaise idée et il acquiesça* J'ai... *Il se mordit la lèvre en détournant les yeux* peur de dormir *avoua-t-il*

YASSINE: *Il eu un sourire attendrit. Ça, il connaissait bien.* Ne t'inquiète pas. Ce qui est bien avec les cauchemars c'est que peu importe à quel point ils font peur, ils ne peuvent pas te faire de mal. *lui assura-t-il en se rappelant après coup que c'était mot pour mot des phrases qu'il lui avait dite étant enfant.* Et dormir c'est important, même avec les cauchemars. Cela te rendra plus fort pour affronter demain. *ajouta-t-il en se laissant porté par le souvenir de leur enfance. Il l'aida doucement à se lever, lui tendant un peignoir pour qu'il puisse se vêtir plus confortablement avant d'aller s'allonger* Ou peut-être souhaites-tu que je te chante une berceuse ? *plaisanta-t-il ensuite en haussant les sourcils avec un petit sourire taquin*

KAFELE: *Il enfila le peignoir, le refermant doucement en souriant devant ses conseils. Loin de pouvoir se souvenir qu'il lui avait déjà dit ses mots, il eut un petit sourire en relevant les yeux* La chanson de papa ? *C'était au moins un souvenir que tous les deux connaissaient et partageait mais il suffisait de voir le faible sourire sur les lèvres de Kafele pour savoir qu'il n'était pas sérieux concernant son envie de berceuse. Il fixa une seconde Yassine, se sentant toujours coupable d'être le seul à n'avoir aucun souvenir de lui, Replaçant le collier autour de son cou* Merci...Sen.... *Détournant les yeux un peu troublé par cette signification tout autre que possédait ce mot à présent dans sa bouche et pour lui, il se dirigea vers la sortie pour rejoindre le lit, gardant une certaine distance avec les autres, il ne souhaitait gêné personnes.*

YASSINE: *Il eu un petit sourire devant la réponse à sa plaisanterie. Il s'apprêtait à le rectifier mais lorsqu'il put lire la lueur de culpabilité dans ses yeux, il se garda de préciser qu'il parlait d'une vraie berceuse, celle que leur mère aimait leur chanter, celle dont il ne se souvenait probablement plus non plus. Il s'efforça de ne pas baisser les yeux et de garder le sourire alors qu'il le remerciait, l'appelant Sen comme si c'était un devoir pour lui maintenant de l'accepter. Il le laissa retrouver les autres et s'allonger sur le lit pour trouver un peu de repos alors que lui rejoignait Nils, le seul encore éveillé. Il observa les roupilleurs en silence avec un petit sourire tendre.* ___Lequel de vous deux est le plus vieux ?___ *demanda-t-il alors à voix basse à Nils sans vraiment savoir pourquoi, sans doute qu'il espérait trouver une forme de soutien dans cette situation et ce rôle retrouvé de grand frère.* ___Enfin, je sais que vous êtes jumeaux, mais... Il y en a toujours un qui sort avant l'autre non ?___

NILS: *Il s'était installé sur un tabouret de bar avec son verre, s'allumant une nouvelle cigarette à la cerise en observant ensuite Kafele s'effondrer sur le lit. Il esquissa un sourire en regardant le trio dormir avant de poser ses yeux sur Yassine. Il lui désigna d'un coup de tête le dormeur* ___C'est lui...Et pour la petite histoire, j'étais absolument pas prévu___ *Dit-il avec un sourire mutin* ___Je me suis caché jusqu'au jour j___

YASSINE: *Il haussa les sourcils, surprit d'apprendre cette histoire, mais aussi étonné que cela ne faisait pas partie des innombrables choses que Lenny aurait adoré raconter. Il jeta un coup d'oeil à l'ainé endormi avec un petit sourire amusé. Bien qu'il ne pensait pas avoir d'avis sur la question, il se sentit intrigué par la réponse, imaginant sans doute que Nils qui lui ressemblait plus devait être le grand frère dans l'histoire et Lenny, le plus jeune et plus espiègle.* ___Vous êtes vraiment un numéro tout les deux.___ *remarqua-t-il avec un petit rire, ne sachant pas quoi fare de cette information à part se rendre compte qu'ils étaient vraiment particuliers et qu'il avait de la chance de les connaitre. Son regard se porta alors sur Kafele, se demandant intérieurement s'ils parviendraient à se raprocher tels des frères après tout ce temps. Ils ne seraient pas fusionnels comme les deux jumeaux, mais même en dehors de ça... Kafele ne se souvenait de rien et pour lui, ce devait être comme si cela sortait de nullepart. C'était déjà si étrange pour lui. Il l'avait pensé mort depuis si longtemps. Il avait grandit, avait constuit sa vie sur ce traumatisme profondément ancré en lui. Même s'il gardait des souvenirs de leur enfance commune, cela lui semblait encore si irréel. Tant qu'il continuait même maintenant de se demander s'il avait bien fait de lui révéler cela. Il soupira, enviant le sommeil des autres non pas parce qu'il était fatigué mais parce qu'il aurait bien voulu pouvoir éteindre son cerveau. Il dû plutôt compter sur un peu de distraction mais malheureusement, Nils n'était pas aussi bavard que son frère.* ___Comment tu le vis ?___ *demanda-t-il alors en désignant Lenny du regard, juste histoire de le faire parler.* ___Je veux dire... Mon frère et ton frère.___ *précisa-t-il en se rendant compte à quel point cette conversation et cette situation était étrange.*

NILS: *Il haussa les épaules en les regardant* ___Honnêtement ? Je suis pas chaud___ *Avoua-t-il en sachant qu'il parlait du frère de Yassine* ___Je m'inquiète pour Lenny, tout le temps, et ton frère est pas ce qu'on pourrait décrire comme le petit ami idéal___ *Il esquissa un sourire* ___Si l'un ou l'autre s'attache vraiment,..Ou plutôt si...___ *Mais il se perdit dans ses inquiétudes* ___J'aimerais croire que ça pourrait donner une jolie histoire mais j'ai peur pour Lenny...Et ton frère...Bon sang...Il porte son petit ami mort autour du cou.___

YASSINE: *Il soupira, soulagé quelque part que Nils ne tente pas de lui vendre cela comme une belle et pure histoire d'amour. Ils le savaient tous, Kafele souffrait et portait le deuil et Lenny le consolait volontier. Mais cette relation -si on pouvait vraiment l'appeler ainsi- n'était pas vraiment saine. La remarque de Nils sur le collier le fit soupirer. Ca aussi ce n'était pas sain mais il savait qu'il ne chercherait pas à l'en séparer.* ___ Désolé pour ça. Vous en faites déjà tellement, la dernière chose que je voudrais c'est que l'un de vous en souffre.___ *répondit-il en baissant les yeux, se rendant compte qu'il n'avait pas tant pensé à Lenny qu'à son propre frère. Si Lenny pouvait apporter un peu de distraction et de détente à Kafele, il ne lui en voulait pas de désirer et profiter des étreintes de son frère. Mais il connaissait aussi assez Lenny pour savoir que les choses étaient rarement simple avec lui et il l'appréciait trop pour le considérer seulement comme un corps pour réchauffer les draps de Kafele.*

NILS: ___Même si je m'inquiètes, Lenny est un grand garçon___ *Finit-il par lui dire* ___J'interférais pas là-dedans, il se passera ce qu'il se passera, je serai toujours là si besoin mais...___ *Il reposa ses yeux sur les deux* ___Ils vont bien ensemble quand même___

YASSINE: *Il se sentit un peu soulagé d'entendre qu'il ne se mêlerait pas de ses affaires, comme s'il pouvait voir en ça un conseil pour en faire de même. Il ne se sentait pas l'autorité pour dire quoi que ce soit à Kafele et Lenny n'était pas non plus du genre à écouter qui que ce soit. Il eu un petit rire à la dernière remarque de Nils en jetant un bref coup d'oeil au duo avant de baisser les yeux.* ___Je sais pas... Je sais pas si c'est vraiment son genre.___ *plaisanta-t-il sans vraiment songer à Tumaini. Il avait encore du mal à visualiser le contexte d'un couple homosexuel alors il ne se voyait encore moins donner son avis sur leur compatibilité.*

NILS: ___Il a connu qu'un seul homme, je suis pas certain qu'il ai un...Genre...___ *Dit-il en souriant avant de se tourner vers Yassine* ___Et toi ? C'est quoi ton genre ?___ *Il inspira une longue bouffée de nicotine parfumée à la cerise en rigolant* ___oui oui oui je sais c'est pas moi...___

YASSINE: *Il eu un petit rire gêné devant la question et la remarque de Nils qui ne demandait pas ça pour le taquiner à nouveau.* ___Je n'en ai pas vraiment non plus...___ *répondit-il honnêtement en tendant de se rappeler ses quelques compagnes et de voir s'il pouvait identifier une tendance.* ___Ce serait plutôt... Qu'elles ne se ressemblent pas.___ *remarqua-t-il alors.* ___Reconnaitre des choses... de personnes que j'ai connu par le passé a tendance à m'éloigner. Et toi ? En dehors de ma belle personne ?___ *demanda-t-il ensuite avec un petit sourire amusé, prêt à se prêter au jeu tant que cela lui occupait l'esprit.*

NILS: *Il esquissa un sourire à sa question et mit quelques minutes à réfléchir* ___Je ne demande qu'une chose à vrai dire...___ *Marquant une pause le temps de s'emplir les poumons de poisons gout cerise* ___Qu'il ou elle comprenne ma relation avec Lenny, sache ce que le mot famille veut dire___

YASSINE: ___Donc... C'est Lenny ton genre alors. Je me demande si dans votre cas ça ne passerait pas pour du narcissisme.___ *le taquina-t-il bien qu'il comprenait très bien ce qu'il voulait dire. Il ne pensait plus avoir de frère ou de famille, mais à côté de ça tout le reste n'avait jamais eu tant d'importance à ses yeux.*

NILS: *Il éclata de rire, se plaquant la main sur la bouche pour ne pas réveiller le joyeux trio* ___Peut-être bien mais on peut masquer notre narcissisme en amour fraternelle, ça passe crème___

YASSINE: ___Et bien... Peut-être pour toi mais Lenny s'aime très clairement.___ *remarqua-t-il en rigolant doucement à son tour.*

LENNY: ___Je sais que vous parlez de moi...___ *marmonna-t-il d'une petite voix toute groggy, les yeux encore fermés, pas certain de vouloir se réveiller tout de suite.*

NILS: *Il eut un sourire en entendant son frère* ___T'as raison, il s'aime très clairement et il sait qui et à quel moment on parle de lui...Même si c'est quelqu'un à l'autre bout du monde___ *Se moqua-t-il*

LENNY: ___Et sachant très bien que c'est vous, juste à côté de mon lit, je sais que vous étiez très probablement en train de mater mon magnifique corps et de raconter à quel point je suis fabuleux...___ *marmonna-t-il en rejoignant la phrase de Nils en se blottissant un peu plus contre Mélody.* ___On est bientôt arrivé ?___ *demanda-t-il alors d'une petite voix puérile et endormie.*

NILS: ___Parle pas trop, tu as grumpy qui dort de l'autre côté___ *Conseilla-t-il avant de regarder l'heure qu'il était* ___D'ici une demi heure___

LENNY: *Il ouvrit une demi paupière pour confirmer ce que lui disait son frère. Il se força à ne pas venir se blottir contre lui mais ne put s'empêcher de sourire et de glousser doucement en regardant ce bel homme dormir devant lui.*

YASSINE: *Il ne put s'empêcher d'échanger un regard avec Nils devant ce comportement. Après leur petite conversation, il n'était pas très certain de se réjouir de l'air énamouré de Lenny.* ___N'y avait-il pas d'autres épreuves ?___ *se rappela-t-il mais surtout pour le rappeler aussi à Lenny qui était sensé les aider avec Nils.*

NILS: *Il roula des yeux devant l'attitude de Lenny, esquissant un sourire rassurant à Yassine, ils ne pouvaient rien faire à part être présent chacun à leur manière. Le temps ferait son oeuvre de toute façon.* ___Epreuve de Math ouais...___


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Friend or Friend - Part 9   Mar 10 Jan - 13:42



LENNY: *Il soupira en se rappelant en effet de cette épreuve encore à passer.*___Urgh... Non mais franchement y a que ceux qui font le Pi Day qui trouvent les Maths amusants.___ *soupira-t-il en se redressant doucement, glissant hors du lit avec agilité pour ne pas troubler le sommeil des deux autres au moment où un bruit d'ailes se fit entendre à leur porte, annonçant le retour des enveloppes. Il alla ouvrir la porte d'un pas las pour les récupérer. Six enveloppes à nouveau. Il jeta un coup d'oeil aux deux autres avant de conclure que ce n'était pas la peine de les réveiller pour une telle corvée. Il alla rejoindre Nils et de laissa tomber sur ses genoux en commençant à ouvrir les enveloppes.* ___Chiant... Chiant... Chiant... Oh super une démonstration de théorème... Chiant et... ?___ *énuméra-t-il avant d'arriver à l'enveloppe sans nom qui contenait une simple addition : 1+1= ? * ___Ooooh c'est trop mignonnn...___ *murmura-t-il tout ému.*

YASSINE: *Il haussa un sourcil, intrigué et amusé. Peut-être que les réactions de Lenny montraient seulement son caractère extravagant plus qu'une réelle affection. Après tout qui s'émouvait d'une addition ?* ___Vous voulez... Que j'essaye de vous aider ?___ *proposa-t-il sans grande conviction, d'abord parce qu'il n'était pas certain d'être très qualifié mais aussi parce qu'il n'était pas très intéressé. Mais c'était peut-être mieux que de ne rien faire de se de mettre à réfléchir à autre chose.*

NILS: *Il prit l'enveloppe sans nom qu'il tendit à Yassine avec un sourire un peu moqueur* ___C'est si gentiment proposé___ *Dit-il, laissant le théorème à Lenny, il ouvrit l'une des "chiante" pour se mettre au boulot directement*

YASSINE: *Il ne su s'il devait se sentir reconnaissant ou vexé en se retrouvant face à cette addition des plus élémentaires.* ...deux... ? *répondit-il d'un ton incertain de peur qu'il n'y ai un piège. L'enveloppe se transforma bien à nouveau en oiseau qui picora la main de Yassine avant de s'envoler pour venir se poser délicatement à côté de Mélody pour l'observer roupiller.*

NILS: *Il gloussa à la manière de Lenny en l'entendant hésiter sur la réponse malgré lui. Tendant une autre enveloppe à Yassine* Si ça te dit *Murmura-t-il malgré tout, reprenant son problème de mathématique là où il l'avait laissé*

LENNY: ___Huh. Je pensais que ça serait autre chose.___ *remarqua-t-il en observant l'oiseau s'envoler.* ___Ton heure de gloire viendra Russell...___ *soupira-t-il avant de se reconcentrer sur sa démonstration de théorème qui était plus un effort de mémoire à présent.* ___Voyons voir... Comment c'était déjà ? Ah oui...___ *il récita une succession d'équations d'un air blasé avant de reprendre une nouvelle enveloppe en laissant s'envoler la première.*

YASSINE: *Il prit l'enveloppe que Nils lui tendit, déglutissant devant l'expertise incompréhensible de Lenny. Il fut soulagé de reconnaitre des phrases et des mots compréhensible dans ce problème de logique décrivant un homme et son commerce. Il s'y plongea plus sérieusement en se rendant compte que ce n'était pas forcément hors de sa portée.*

NILS: *Il donna la réponse de cette première enveloppe après avoir prit quelques notes pour ne pas se perdre dans son raisonnement. Esquissant un sourire en voyant l'oiseau s'envelopper, il posa ses yeux sur Yassine, simplement amusé et curieux de le voir se pencher sur cette épreuve*

YASSINE: *Il pinça les lèvres en fronçant les sourcils dans une moue concentrée. Ce n'était pas tant compliqué que laborieux mais il en voyait lentement le bout.* 38. *Répondit-il sans prendre le temps de douter, n'étant pas vraiment du genre à vérifier ou revérifier son calcul. La transformation de l'enveloppe vint lui annoncer qu'il ne s'était pas trompé.* Yes ! *Souffla-t-il victorieusement, pas peu fier d'avoir été capable de résoudre ce problème.*

KAFELE: * dans son sommeil Kafele devenait plus en plus agité. Laissant filer des gémissements effrayé, luttant contre les images déformé par son imagination*

Mélody: * l'agitation a coté d'elle la réveilla doucement. Se relevant en se frottant la yeux elle jeta un regard inquiet à Kafele avant de se relever pour éviter de se prendre un mauvais coup*

LENNY: ___Oh oh... Grumpy devient Grumpy...___ *marmonna-t-il en sentant l'agitation mais sans lever les yeux de son second problème, supposant que ce ne devait être qu'un cauchemar.*

KAFELE: * il continuait de lutter et de s'agiter de plus en plus. Tentant d'échapper a quelqu'un ou quelque chose tant et si bien que sa magie s activa, produisant une aura de chaleur de plus en plus forte alors que l'assassin essayait de retrouver la réalité*

YASSINE: *Il acquiesça en voyant Mélody s'éloigner pour être prudente et ne pas risquer de se prendre un coup ou un sort alors que lui s'approchait pour déposer une main réconfortante sur le bras de son frère malgré la chaleur. Il le pressa doucement sans oser le brusquer pour l'extirper de ce cauchemar. Ses yeux se portèrent ensuite sur ce collier dont ils parlaient et il aurait aimé le lui retirer et avec lui tout ses soucis mais ce n'était pas aussi simple, tout comme des années et des kilomètres ne lui avaient suffit à fuir ce passé. Ce n'était que lorsqu'il s'était arrêté de courir qu'il avait finit par comprendre que fuir ne faisait qu'accentuer les démons qui le pourchassaient. Il ne s'en débarasserait jamais mais en s'arrêtant, en prenant le temps de les voir et de les confronter, de les apprivoiser, il avait apprit à faire la paix avec eux et les accepter. Il ne pouvait pas combattre les démons de Kafele pour lui, ni ne pouvait-il l'en sauver. Comme Nils le disait, il ne pouvait que être là, présent.* Enfant de la Terre, qui erre, sais-tu seulement ta valeur ? Tu a marché sur cette voie depuis ta naissance, tu es destiné à bien plus... *se mit-il à chanter doucement dans un murmure, n'espérant pas bien plus de cette berceuse que Kafele puisse sentir qu'il n'était pas seul.* Il y a ceux qui te dirons que tu as tords, ils tenterons de taire ta chanson, mais ta place est ici alors ne cherche plus. *Cette berceuse trouvait son chemin si naturellement dans sa gorge et son esprit bien qu'il ne l'avait entendu depuis ce jour fatidique ou osé la chanter pour lui-même, même pour se la remémorer. Mais il portait le souvenir de ces jours pour tout les deux à présent et que pouvait-il lui offrir d'autre que les simples choses qu'il connaissait de la dernière fois qu'il avait été un grand frère ?* Tu es l'aube d'un nouveau jour qui se lève, un chef d'oeuvre encore en création, le bleu dans un océan de gris. Tu es là où tu dois être, placé pour inspirer et réussir. Un jour, tu regarderas en arrière et tu réaliseras...

YASSINE: Il y a le doute dans tes yeux Alors que tu essayes de comprendre Mais ce n’est pas ainsi qu’est la vie Alors ai foi, il y a une voie Même si le monde essaye de te définir Il ne peut ôter la lumière qui est en toi Alors ne va pas te cacher Laisse tes peurs s’effacer Tu es l’aube d’un nouveau jour qui se lève Un chef d’oeuvre encore en création Le bleu dans un océan de gris Tu es là où tu dois être Placé pour inspirer et réussir Un jour tu regarderas derrière et tu réaliseras Tu es l’aube d’un nouveau jour qui se lève Un chef d’oeuvre encore en création Le bleu dans un océan de gris Tu es là où tu dois être Placé pour inspirer et réussir Bientôt tu trouveras enfin ta voie

KAFELE: * La voix de Yassine ou cette chanson en particulier trouva son chemin dans l'esprit tourmenté de l'égyptien qui s'y accrocha dans son inconscient jusqu'à retrouver un semblant de paix dans ce chaos. Il resta endormit épuisé par ces derniers jours et ses nuits habituellement écourté par ses cauchemars*

Mélody: C'est une jolie chanson * commenta t elle d'un sourire timide*

YASSINE: *Il fut soulagé que cela semble apaiser un peu son frère, lui offrant encore un peu de précieux sommeil réparateur.* Notre mère la lui chantait lorsqu'il avait des cauchemars. Il s'endormait toujours avant la fin. *Expliqua-t-il avec un sourire tendre à ce souvenir lointain.* Désolé qu'il t'ai réveillé. *S'excusa-t-il ensuite en se relevant pour laisser un peu d'espace à Kafele* Je crois qu'il nous reste encore des problèmes, si ça t'intéresse. *Proposa-t-il ensuite en souriant gentiment*

NILS: On dirait qu'une part de lui ne l'a pas oublié *Commenta-t-il en tendant une enveloppe à Melody*

Mélody: Y en a un pour ? *dit-elle en s'approchant, sautillant jusqu'à Lenny et Nils, elle s'installa contre Lenny, sachant que celui-ci était sur les genoux de Nils, gloussant d'amusement*

LENNY: *Il gloussa en entourant Mélody dans ses bras à l'idée qu'ils écrasaient tout les deux Nils.* Celui de ton bébé était le plus difficile mais heureusement qu'on avait Yassine avec nous ! *se moqua-t-il doucement.*

YASSINE: 1+1 *lui révéla-t-il avec un petit sourire amusé.* Mais j'en ai réussi un autre aussi. *rappela-t-il ensuite, sans vouloir se laisser déprécier.*

NILS: J'a...rri...ve...plus...a...Res...pi...rer... *feigni-t-il théatralement*

Mélody: C'était deux ou trois ? *Demanda-t-elle un peu curieuse*

LENNY: *Il eu un petit gloussement de joie en l'entendant demander.* Petite maligne ! Moi aussi je pensais que ce serait plus compliqué mais non, juste "...deux...?" *imita-t-il pour narguer Yassine un peu plus*

Mélody: *Elle rigola en ouvrant la lettre, observant le problème mathématique, elle lu l'énoncé avant de se retourner vers Lenny* C'est nulle les math...

YASSINE: *Il soupira d'un air fataliste devant sa position de fou du roi.* Et bien puisque tu m'y force et que vous écraser le seul cerveau utile dans la pièce... *il prit l'enveloppe restante des mains de Lenny pour s'y plonger à son tour.*

LENNY: *Il prit un air choqué devant la remarque de Mélody comme si elle venait d'offenser les dieux.* Oh mon Dieu... Mais tu as... tout a fait raison ! *conclu-t-il en finissant par rire. Il ajouta ensuite la réponse au problème auquel il avait déjà réfléchit et l'enveloppe s'échappa des mains de Yassine.* Et bien si tu veux tant prouver à quel point tu es intelligent Yanni tu n'a qu'a aider Mélody ! *proposa-t-il avec un petit sourire mutin, s'amusant terriblement à l'agacer*

YASSINE: Aaah... Mais elle me devra un bisou alors. *plaisanta-t-il à son tour*

Mélody: *Elle se senti doucement rougir sans s'empêcher de sourire en l'écoutant, elle tendit son problème à Yassine* Seulement si tu trouve la solution

YASSINE: *Il eu un petit soupir amusé en récupérant la dernière enveloppe. Il alla s'asseoir sur le lit sans déranger Kafele pour se concentrer dessus.*

Mélody: * se laissant glisser en dehors des genoux de Lenny, elle se reposa sur le tabouret d'a coté pour regarder les deux jumeaux* _ vous avez déjà échanger vos petits copains ou copines !_ * rester sur des sujets futiles était sa spécialités pour éviter les sujets sérieux*

LENNY: *Il fit les gros yeux avant de pouffer de rire en se retournant vers Nils pour lui faire un gros calin pour cacher son hilarité et s'empĉher de réveiller Kafele.*

NILS: * il pouffa de rire en se cachant la bouche de ses mains là où son frère étouffait le sien contre son épaule* _noooon tu nous prend pour qui ?_

LENNY: ___C'est quoi ce fantasme des gens avec les jumeaux !___ *couina-t-il au bord de la crise de rire* _Mélody tu me choque !_

Mélody: _mais quoiiii? Vous avez jamais être dragué uniquement parce que vous êtes deux ?_

NILS: _ on ne drague pas Lenny ! Il n'en laisse pas le temps_

LENNY: ___ Hey ! Pas vrai !___ _Simplement j'aime bien prendre les devants plutôt que de rester dans mon coin comme un certain..._ *se défendit-il en fixant Nils d'un regard réprobateur.* _Mais ceux qui viennent pour le menu "Duo"... Et bien ils ne durent pas très longtemps._ *gloussa-t-il en se rapelant des nombreuses fois où ils s'étaient amusés à faire tourner les prétendant vicieux en bourrique pour finalement les oublier complètement et les abandonner sans formalités.*

NILS: * il eut un petit rire en se souvenant d'un en particulier* _ il y a des tenaces quand même_

Mélody: _ t'en a trop dit! Racontez!_

LENNY: *Il gloussa et se mit à rougir en se rappelant du plus tenace en effet.* _Oh mon dieu... Il est resté toute la nuit ! Et il nous avait même fait le petit dej oooh j'me sens mal..._

Mélody: _ attendez ! Des détails ! Vous avez fait quoi ?_

LENNY: *Il se recroquevilla de gêne en rougissant.* _Ah non non non. J'peux pas raconter ça !_ *goussa-t-il avant de descendre des genoux de Nils pour le mettre au premier rang à sa place devant les questions.*

NILS: * il se retint de rire en voyant son frère se défilé* _ on lui a demandé de nous attendre pendant que nous nous préparions dans la chambre._ * il eut un regards complice avec Lenny* _ et monsieur ici présent est un excellent acteur_

Mélody: * elle gloussa en voyant Lenny réagir et écouta l'histoire de Nils* _ vous avez fait croire que... ?_

NILS: _ j'étais le meilleur amant et que ça servait a rien qu'il reste dans le coin ? Si... Mais... Il était du genre vraiment persistant _

LENNY: *Il se laissa porté par le récit de Nils en se souvenant de cette soirée et piqua les lunettes de Nils pour les mettre sur son nez, ébouriffa un peu ses cheveux et s'alluma une cigarette du paquet de son frère. Mais ce ne fut que lorsque son visage se mua imperceptiblement qu'on cru voir apparaitre un deuxième Nils.* _"Ne me dit pas que ça ne t'as pas suffit."_ *soupira-t-il d'un timbre de voix identique à celui de Nils et si différent du sien naturellement.* _Très persistant._ *ajouta-t-il en se tournant vers Mélody sans briser son jeu d'acteur, y prenant goût comme à chaque fois.* _Lenny, pourquoi n'arrêterais-tu pas de faire ta mijaurée et explique à Mélody ce qu'il s'est passé ensuite ?_ *compléta-t-il en se rapprochant de son frère pour appuyer sur l'illusion. Il était certain que si lui aussi avait été dans une robe de bain du Célestial, personne n'aurait été capable de faire la différence.*

NILS: _Atteeeeeend_ *dit en secouant ses mains. Changeant les rôles il semblait même avoir changer très légèrement le timbre de sa voix* _ comme cet idiot restait là, Nils a adorablement accepté de le faire fuir. On a prétexté que j'étais biiiiien trop épuisé par ses coups de reins enflammé_ * il se mordit la lèvre pour ne pas rire par avance* _ dès qu'il le touchait, il faisait une comparaison avec moi genre "Lenny a la peau tellement plus douce" "Lenny m'embrasse pas comme ça mais plutôt comme ça" "je peux t'appeler Lenny ?" _ * il remit sa mèche en place d'un air supérieur comme s'il appréciait de se flatter lui même en racontant cette histoire* _ il a fini par se sentir tellement diminuer le pauvre qu'il a demandé a boire un verre... Que J'AI servit. J'en ai profiter pour lui faire mon cocktail spécial lourdingue_ * il pointa Nils et Melody du doigt* _ mais c'est pas fini ! Quand il s'est endormi on s'ennuyait tellement qu'on s est servit de son corps comme toile juste pour le fun...a mon avis il a du le voir au réveil et c'est pour ça qu'il est parti sans nous servir le petit Dej le gouja_

LENNY: *Il eu un petit rictus agacé en écoutant son frère raconter, comme s'il incarnait le rôle au point de le ressentir comme s'il avait vraiment été Nils.* _Ridicule._ *commenta-t-il face aux comparaisons, discrètement jaloux alors que son frère profitait de la gloire. Alors qu'il aurait normalement gloussé en se remémorant de la toile humaine qu'ils avaient recouverts, il se contenta d'un petit rire sobre de Nils avant de poser la cigarette entre ses lèvres.* _Il était pas si mauvais... Le petit dej._

Mélody: *Pendant une minute, elle eut du mal à suivre cette histoire alors qu'ils échangeait leur personnalité en claquant des doigts. La seule chose qui l'aidait, c'était qu'ils l'avaient fait sous ses yeux et qu'ils n'avaient, heureusement, pas changer de tenue.* _Vous êtes flippant quand vous faites ça_ *Dit-elle en les désignant tour à tour du doigt pour illustrer leur changement de personnalité.* _Ca veut dire que je peux avoir deux Lenny ?_ *Dit-elle tirant la langue au faux Nils. Se tournant ensuite vers Yassine juste pour voir où il en était*

LENNY: *Encore dans son rôle, il haussa un sourcil devant la question de Mélody et lança un regard presque accusateur à son frère.* _Eh bien... J'imagine qu'on sait lequel elle préfère._ *soupira-t-il d'un air faiblement déçu en ôtant ses lunettes. Et juste ainsi, il redevint lui même.* ___Ow... ! Double correction, ça fais mal au yeux haha !___ *couina-t-il en grimaçant, n'ayant pas prit le temps de ôter ses lentilles avant de vêtir les lunettes de Nils. Il lui remit ses lunettes sur les yeux et la cigarette entre ses lèvres en arrangeant immédiatement ses cheveux pour qu'ils retrouve leur bouclage élégant.*

YASSINE: *Il arrivait à la fin de sa réflexion, ne s'étant pas laissé distraire par le spectacle des deux jumeaux. Tout comme le premier problème, il énonça son résultat une première fois et se basa sur la réaction de l'enveloppe pour voir si c'était correct. Il ne se passa rien mais il énonça une autre réponse possible qu'il avait trouvé et cette fois l'oiseau s'envola pour rejoindre ses camarades. Ils piaillère doucement en concert comme pour célébrer leur réunion et coopérèrent pour ouvrir la porte de la chambre pour sortir. Yassine soupira de soulagement et de fierté devant ce nouveau coup réussit.*

NILS: *Lorsqu'il récupéra ses lunettes, il posa une main sur sa poitrine* Aoutch... *Dit-il d'un air tellement las que cela ne laissait aucun doute sur le fait qu'il n'était pas réellement blessé. Inspirant une longue bouffée de cigarette, il fait attention ne pas en souffler la fumée dans la direction de Melody avant de regarder l'oiseau de papier rejoindre les autres et s'en aller. Il esquissa un sourire* ___J'en connais une qui doit un baiser___

LENNY: ___Que veux-tu frérot. Ton charme caché ? Est très caché.___ *nargua-t-il en tapotant son épaule*

NILS: ___Aux dernières nouvelles t'es pas mieux placé___ *Ajouta-t-il dans un petit soupir en regardant Yassine et Melody ensuite*

YASSINE: Bon ben... voilà. *annonça-t-il en en s'efforçant de ne pas paraitre trop victorieux.* J'imagine qu'on a encore un peu de temps avant la prochaine épreuve ? *demanda-t-il en réfléchissant à comment il occuperait son temps et son esprit à présent.*

Mélody: *Elle observa Lenny et Nils* C'est quand la prochaine étape ?

LENNY: Quand on arrivera. Juste avant de descendre ! Dans... Quinze, vingt minute environ ? *expliqua-t-il.* Vous inquiétez pas, celle là c'est la plus marrante. Quand on descendra, on passera par un sas magique et on devra chacun à notre tour lancer un sort en fonction de l'objet qu'il y aura devant nous. Quand tu a trouvé le bon, tu peux descendre !

NILS: ___J'espère qu'ils lui feront pas une double épreuve avec le bébé...On peut pas dire qu'il soit en état de lancer un quelconque sort___ *Dit-il en terminant son verre et en se relevant, il posa ses yeux sur Lenny* ___On profiterait pas du dodo de Grumpy pour retrouver le papa ?___

LENNY: ___Hm hm hm, je sais pas j'suis super curieux ! Jusqu'ici a toujours eu une épreuve pour lui.___ *gloussa-t-il avant de se rappeler de sa seconde tâche.* ___Oh oui oui oui ! Oulala, je file !___ *dit-il en filant dans la salle de bain pour récupérer ses habits et se vêtir pour sortir.*

YASSINE: ___Le papa ?___ *s'interrogea-t-il conscient qu'il état un peu en retard sur ce sujet. Il comprit aussi que c'était ce pourquoi ils n'avaient pas voulu laisser Kafele sortir tout à l'heure.* ___Quelque chose ne va pas ?___ *demanda-t-il ensuite soucieux et encore intrigué qu'ils aient besoin de faire des mystères*

NILS: ___Elle veut le retrouver___ *Répondit-il sans désigner Melody mais il était facile de savoir de qui il parlait*

Mélody: *Elle observa la scene, sans comprendre, se sentant un peu mise à l'écart soudainement alors elle joua avec un coin de serviette de papier*

YASSINE: ___D'accord... Mais... Pourquoi le cacher à Kafele ?___

NILS: ___Melody pense qu'il ne nous laisserait pas faire...___

YASSINE: ___C'est son droit de vouloir le retrouver, je ne pense pas que...___ *mais c'était surtout mentir ou cacher des choses à Kafele qui l'ennuyait, plus que la probabilité qu'il s'y oppose.* ___Si Lenny le trouve, il sera forcément au courant a un moment ou un autre. Ca ne sert à rien de lui cacher.___

LENNY: *Tout habillé et un peu rafraichit, il sortit de la salle de bain sans trop prêter attention au débat en court. Lui avait décidé d'aider Mélody et personne ne pourrait l'en empêcher.* ___Je sooors ! ___ *chantonna-t-il joyeusement avant de lancer un coup d'oeil à la Française qui semblait s'ennuyer.* _Tu viens ? On va chercher Rê._ *proposa-t-il alors avec un sourire en lui tendant la main.*

NILS: *Il haussa les épaules* ___D'ici là il sera peut-être seul à donner son avis...Ce que je crains, c'est pas ton frère...C'est l'autre...Il a l'air de savoir exactement où vous êtes et ce que vous faites et par conséquent, il sait où se trouve Rê...Et lui, il a l'air bien décidé à ce qu'on retrouve pas le père___

Mélody: *Elle releva les yeux vers Lenny, acquiesçant immédiatement en quittant son tabouret* _Je te suis !_

YASSINE: ___Ca n'a aucun sens... Rê... est le chef du Temple. Il les a guidé jusqu'à moi pour qu'il soit en sécurité.___

NILS: *Il observa Lenny et Melody, attendant que les deux soient sortie pour donner le fond de sa pensée* ___Elle attend un petit garçon...___ *Insista-t-il en appuyant bien sur ce fait*

LENNY: *Il gloussa en la prenant par la main quittant la chambre rapidement avant qu'on ne songe à les arrêter. Il couru joyeusement dans les couloirs du navire jusqu'à atteindre l'extérieur.* _Est-ce que tu peux nous réchauffer un peu ? Je ne pourais pas maintenir un autre sort pendant que je serais en train de chercher._ *demanda-t-il alors qu'il sentit la morsure du froid sur leur peau en s'installant en tailleur sur le pont*

Mélody: _Te réchauffer un peu...D'accord_ *Dit-elle en acquiesçant d'un air déterminé, observant le bijou que Lenny lui avait offert.* _Je suis nerveuse..._ *Avoua-t-elle malgré tout*

YASSINE: *Il ne comprit pas tout de suite en quoi le sexe de l'enfant importait tant dans cette conversation mais soudain son visage s'alourdit.* ___Un héritier.___ *traduit-il avec une pointe d'horreur.* ___Alors quoi ? On va juste abandonner Rê à son sort juste parce que... On a plus besoin de lui ? Ce n'est qu'un adolescent !___ *souffla-t-il un peu choqué et se sentant de plus en plus coupable en se rendant compte que même si ce n'était pas pour cette raison, lui aussi ne s'était pas plus inquiété pour le garçon disparu une fois qu'il avait retrouvé Kafele.*

NILS: *Il eut un petit sourire désolé pour Yassine qui commençait à comprendre* ___Tu l'as dit toi-même, il est cruel...Je découvre tout ça seulement maintenant et je ne fais que des suppositions mais c'est la seule explication logique que j'ai trouvé___

LENNY: *Il rigola doucement, attendrit par son attitude.* _Ca va aller..._ *la rassura-t-il en pressant doucement sa main dans la sienne avant de reculer un peu et de se concentrer, il ferma les yeux.* _La magie que j'utilise se nourrie de l'énergie de la Terre à travers les pierres de mes bijoux, comme la bague que je t'ai donné._ *lui expliqua-t-il en plongeant doucement dans sa transe* _Chaque chose, chaque être, fait partit d'un tout, reliés les uns aux autres. Génétiquement. Biologiquement._ *Il rouvrit les yeux et une douce aura colorée émana de lui alors qu'il retrouvait son surfer au petit penis.* _Je peux voir chaque personne sur cette Terre, chaque homme... Les identifier avec ce que j'ai pu lire du code génétique de ton bébé provenant de Rê. Cela prends du temps mais s'il se trouve sur cette planète, je le trouverais. Et avec un peu de chance, je le trouverais bientôt._ *expliqua-t-il avec un sourire imperceptible alors qu'il commençait à passer d'homme en homme, clignant doucement et patiemment des yeux.*

YASSINE: *Il baissa les yeux en se rendant compte de cette réalité. Il n'était pas désillusionné mais déçu en se rendant compte qu'il avait presque fait l'erreur de penser que les choses étaient différentes, moins pire que du temps de Malick.* ___D'accord.___ *concéda-t-il alors* ___Débarassons mon frère de lui et ensuite, je lui dirais tout.___ *prévint-il ensuite.*

Mélody: *Elle l'écouta doucement, gardant le silence, elle se concentra elle aussi sur sa propre magie, laissant une chaleur agréable l'entourer elle et Lenny. Restant silencieuse, elle se contenta simplement de poser sa tête contre son épaule en attendant et en priant pour qu'il le retrouve rapidement, posant une main sur son ventre*

NILS: ___T'en pense quoi toi ?___

YASSINE: ___Il faut le retrouver.___ *répondit-il bien qu'il se doutait que son avis n'avait que peu d'influence ou d'importance.* ___Peu importe qu'il soit chef ou père ou... maudis. On ne peut pas simplement lui tourner le dos comme ça.___

NILS: *Il esquissa un sourire bien qu'il était du genre individualiste, il comprenait pourquoi Yassine s'inquiétait* ___Il n'y a pas que ton frère qu'il faut libérer___ *Fixant le bras de son ami* ___Tu n'as rien contre les tatouages ?___

YASSINE: *Par réflèxe il passa une main sur l'anneau noir enserrant son bras en sentant le regard de Nils se porter dessus. Un souvenir cruel de la vie qu'il laissait derrière lui. Le jour où celui-ci s'était mit à le brûler pour finalement devenir noir avait été un des jours les plus difficile de sa vie ou doute et culpabilité étaient revenus le noyer. C'était surtout cet héritage qui le dérangeait plus qu'une marque sur son corps.* ___Non. Rien contre les tatouages.___ *répondit-il avec un petit sourire peu enthousiaste malgré tout.*

NILS: *Il posa sa main sur la marque, simplement pour le ramener sur cette réalité.* ___Tu as une idée ?___

YASSINE: ___Une idée ?___ *demanda-t-il sans comprendre*

NILS: ___De motifs___ *Demanda-t-il un peu blasé qu'il n'ait pas l'air de suivre la conversation*

YASSINE: ___Oh euh... Non.___ *répondit-il un peu étonné qu'on lui donne le choix*

NILS: ___Vous avez pas un truc egyptien de frangin ? Je pourrais vous faire le même motif___

YASSINE: ___Oh je ne pense pas que...___ *bien que la suggestion était touchante, il ne se voyait pas imposer cela à Kafele.* ___Vous en avez un commun avec Lenny ?___ *demanda-t-il alors par curiosité mais un peu aussi pour détourner la conversation*

NILS: *Il esquissa un sourire* ___Plusieurs même___

YASSINE: *Il eu un petit sourire attendrit et envieux devant cette relation fusionnelle.* ___Pourquoi pas...___ "libre". *Proposa-t-il, trouvant que celà était plus de circonstances qu'autre chose*

NILS: *Il eut un sourire, un simple mot, lourd de sens* ___Tu vas devoir me l'écrire, que je ne fasse pas d'erreur, ce serait con___ *Dit-il amusé par cette idée malgré tout.* ___Reste plus qu'à trouver quelque chose pour la petite___

YASSINE: *il eut un petit rire devant ce nouveau projet dans lequel ils s'embarquaient. Il écrivit le mot sur un morceau de papier.* ___J'espere que tout se passera bien pour elle. Elle n'a pas l'air d'avoir eu une vie facile.___

NILS: ___On y veillera___

YASSINE: *Il acquiesça, touché par cette générosité et cette bienveillance naturelle des jumeaux, même si Nils n'était pas le plus démonstratif des deux. Il ne connaissait même pas cette jeune fille et contrairement à Kafele ou Rê, elle n'était pas liée à son passé ce qui l'aidait à se rendre compte à quel point ce qu'ils faisaient pour eux était significatif.* ___Je n'en aurais jamais finis de vous remercier pour... Tout ce que vous faites. Ou même juste d'être mes amis. Je ne sais pas ce que j'aurais fais sans vous.___

NILS: *Il haussa les épaules* ___Alors arrête de le faire...Fait juste en sorte qu'on ne fait pas tout ça pour rien___

YASSINE: *Il soupira devant son détachement et son calme.* ___Je ne sais même pas pourquoi on fait tout ça... Ou ce qui nous attends après...___

NILS: ___Parce qu'on a beau faire genre...On supporte pas le malheur des autres___ *Il replaça légèrement ses lunettes* ___Franchement, un bon gros bordel, je crois pas que les retrouvailles avec le père se passe de manière idyllique, au contraire, et ton frère a beaucoup de chose à régler dans sa tête et dans sa vie alors...___

YASSINE: *Les choses n'allaient pas aller en s'arrangeant alors. Il soupira en se demandant mentalement s'il était prêt à vivre tout ça. Toute sa vie il n'avait fait que chercher à trouver la paix et aujourd'hui, il plongeait la tête la première la première dans tout l'inverse. Mais un simple regard à Kafele endormi là lui donnait la réponse à ses doutes. Qu'il soit prêt ou pas ça n'avait pas d'importance. Toutes ces années passées loin de lui, il pouvait bien lui consacrer la deuxième moitié de sa vie pour s'assurer qu'il aille bien.* ___Ce sortilège... Est-ce qu'il lui rendrait sa mémoire ?___ *demanda-t-il alors, ne sachant pas vraiment à quel point cela affecterait Kafele.*

NILS: *Il acquiesça* ___C'est plus que probable, ce sortilège va le protéger de toute modification ou emprise mentale fait par autrui...mais ça va chasser ce qui a été fait jusqu'à présent et...Oui, il se souviendra de toi...Et tout les autres trucs qu'on aurait pu lui cacher___

YASSINE: *Il baissa les yeux en se crispant pour masquer un frisson. Il savait qu'il aurait dû se réjouir. Kafele retrouverait un esprit sain et avec lui, les souvenirs de leur enfance. Mais il était un souvenir dont il aurait voulu pouvoir le préserver, ce jour là tout comme aujourd'hui.* ___D'accord...___ *répondit-il tout de même l'air doucement pâle. Au moins maintenant il pouvais s'y préparer.* ___Merci.___

NILS: *Il releva les yeux vers Yassine, un peu inquiet par le ton de sa voix* ___Hey...Ca va aller...___ *Rassura-t-il simplement* ___Tu seras là___

YASSINE: ___Oui.___ *répondit-il simplement en tentant de retrouver son calme et de chasser ce même souvenir de son propre esprit. Il oeilla nerveusement le bar de la suite mais se rappela rapidement qu'il s'était déjà bien trop défoulé là dessus. Il serra son bras d'un geste nerveux faute de savoir quoi faire d'autre pour s'occuper ou se distraire à présent.*

NILS: *Il pouvait le voir à l'attitude de Yassine, à ses regards jeté sur le bar, il y en avait un autre qui bataillait avec de vieux démons.* ___Je connais autre chose que l'alcool pour occuper l'esprit___ *Ne put il s'empêcher de dire juste pour le taquiner*

YASSINE: *Il eu un petit rictus crispé, ne saisissant pas vraiment la blague.* ___Au point ou j'en suis je prends n'importe quoi.___ *souffla-t-il en sentant la nausée monter lentement en lui*

NILS: *Il releva les yeux sur lui, fronçant légèrement les sourcils en étant pas bien certain d'avoir entendu. Il aurait pu profiter de cette situation mais cette idée n'était pas la meilleure alors il attrapa simplement le bras de Yassine pour l'attirer dehors et l'emmener à nouveau au bar non pas pour boire mais pour une tout autre raison*

YASSINE: *Il résista légèrement, pas certain de vouloir laisser Kafele seul mais il finit par céder, sachant que s'il restait ici il continuerait de ruminer. Il suivit Nils et fut surprit de retrouver le chemin du bar.* ___Je crois que j'ai... assez bu.___ *rappela-t-il par précaution malgré le fait qu'il n'avait qu'une seule envie, se remplir de tout ce qui pouvait contenir de l'alcool.*

NILS: *Il s'installa à une place, observant les quelques autres personnes présentes avec un petit sourire en coin* ___On va pas boire...On va chasser___

YASSINE: ___Chasser ?___ *répéta-t-il sans comprendre, sa première image étant celle de ses parties de chasses occasionnelles en Islande. Il suivit le regard de son ami autour et mit encore quelques secondes avant de comprendre.* ___Oh. Non... Je ne pense pas que ce soit vraiment le moment.___

NILS: *Il haussa un sourcil en l'écoutant* ___Au contraire, t'as besoin de te changer les idées...Et ça...Ca me semble être une excellente occupation___ *Il croisa ses jambes* ___Sauf si tu préfère rester ma proie___

YASSINE: *Il eu un air doucement suppliant. Le souvenir de ce jour là ne le mettait pas du tout dans un bon état d'esprit pour chasser ce genre de proie mais il ne se sentait pas capable de l'expliquer à Nils. Mais il ne voulu pas non plus jouer les rabats-joie et même si ce n'était pas la meilleure occupation, cela restait une distraction.* ___D'accord...___ *soupira-t-il en regardant les gens autour d'un air peu enthousiaste.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Friend or Friend - Part 9   Mar 10 Jan - 21:22



YASSINE: *Son regard se posa alors sur une demoiselle d'une grande beauté. Blonde, la peau pâle et lumineuse, les lèvres pulpeuses, les traits fins presque sévères. Pas du tout une femme qu'on aurait voulu aborder en se sentant au lus mal mais après tout, qu'avait-il a perdre ? Il savait qu'il n'était là que pour se distraire et en fait, même se prendre un rateau ferait l'affaire. Il y avait aussi quelque chose d'autre dans son regard, ses yeux... Yassine se releva priant à moitié pour qu'il ne se trompe pas. Il aurait bien bu un coup pour se donner le courage d'aller jusqu'à elle mais il du se contenter d'un regard réprobateur à celui qui le poussait à faire ça. Il s'approcha de la table d'un air presque dépité.* Hello uhm... Sorry to... bother you. May I sit with you ? *demanda-t-il avec douceur en se sentant intérieurement de plus en plus blasé en entendant son anglais bien rouillé.*

LUNA: *Les yeux dans le vague, tourné vers l'une des nombreuses baies vitrées qui offrait une vue imprenable sur l'extérieur. Elle tenait dans sa main un long verre qui contenait rien de plus qu'une vodka orange, elle jouait avec la paille, écoutant le bruit des glaçons s'entrechoquant lorsqu'elle perçu les bruits de pas s'approchant d'elle. Elle ne quitta pas les vitres des yeux, esquissa un sourire discret* Are you sure ? *Demanda-t-elle d'une voix douce avec un peu de malice, l'incertitude transparaissait tellement dans sa voix. Elle tourna son visage vers l'homme sans pourtant poser ses yeux vers lui* I would be delighted *Dit-elle en désignant d'une main la place à côté d'elle, faisant tinter un bracelet argenté de grelot, le bruit semblait disparaitre dans un étrange et très discret échos* Mais si ça ne vous dérange pas, mon anglais est assez pauvre *Usant de magie pour se faire comprendre même si elle parlait dans sa langue maternelle qu'était le russe*

YASSINE: *Il soupira de soulagement, d'abord parce qu'elle lui souriait, ensuite parce qu'elle ne semblait pas le voir, parce qu'elle ne le rejetait pas mais aussi parce qu'elle lui proposa de converser autrement qu'en anglais. Il reconnu sa langue comme étant du russe mais il parvint à la comprendre grâce à sa magie.* Oh Dieu merci. *laissa-t-il échapper dans un soupir en s'asseyant* Je... Je ne suis pas très à l'aise non plus en anglais. Vous... Vous pouvez me comprendre ? *demanda-t-il pour s'assurer qu'il ne parlait pas tout seul en arabe dans son coin.* P-pardon si cela vous parait un peu... Impromptu ou impoli je... J'avais besoin de compagnie... De ! De... Enfin j'veux dire... *mais il se perdait et se ridiculisait à chaque nouveau mot alors il s'arrêta avant de paraitre plus bête encore.* Enfin bref. Pardon.

LUNA: *Elle eut un éclat de rire, similaire au tintement de son bracelet en l'écoutant, répondant donc à cette interrogation, elle le comprenait.* Respirez *Conseilla-t-elle* Commençons depuis le début. *Les yeux toujours dans le vide, elle lui tendit pourtant la main bien que la direction de sa main n'était pas exactement pointé vers lui* Luna

YASSINE: *Il soupira bien conscient qu'il était complètement ridicule et bien franchement ça ne le dérangeait pas plus que ça. Ca l'avait fait rire et pour lui, ce n'était qu'un reflet sincère d'à quel point il était perdu en ce moment. Il acquiesça bien qu'elle ne pouvait pas le voir, ravi qu'elle le recadre un peu.* Yassine. *se présenta-t-il à son tour en serrant sa main avec un geste assez sûr en fin de compte et une douceur chaude. Il se garda de reprendre la conversation de peur de dégringoler à nouveau, la laissant prendre les devant de cette conversation.*

LUNA: *Elle serra doucement cette main, appréciant le contact physique d'une tout autre manière. Ce simple contact suffisait à lui donner certaine information sur le caractère, le premier contact...Pour la majorité se faisait au regard, à la voix, mais pour elle c'était au sens stricte du terme. Rassurée de sentir un bon fond en cette personne* C'est la première fois que je participe au Pi Day *Enchaina-t-elle en récupérant sa main pour jouer à nouveau avec les glaçons de son verre et sa paille*

YASSINE: Moi aussi. *répondit-il calmement.* Vous êtes ici toute seule ? *demanda-t-il alors en songeant à ses propres accompagnateurs sans qui il n'aurait jamais songé à venir.*

LUNA: *Elle acquiesça en reposant ses yeux en direction de la vitre sans pouvoir observer le paysage* J'accompagne une amie qui le fait chaque année mais, je l'ai perdue de vue *Dit-elle avec douceur, un sourire sur ses lèvres en sachant très bien qu'elle venait de faire une plaisanterie un peu idiote sur son propre handicape*

YASSINE: *Il souffla doucement sans oser rire pleinement d'une aveugle bien qu'elle avait fait cette plaisanterie.* A quoi ressemble-t-elle ? Je pourrais vous aider à la retrouver si vous voulez. *proposa-t-il gentiment en regardant autour d'eux bien qu'il se doutait qu'elle ne devait pas être dans les parages, sûrement dehors ou alors dans leur suite.*

LUNA: Surtout pas...Elle est...Exubérante *Décrivit-elle en souriant* Adorable mais fatigante.

YASSINE: Oh. *il eu un petit rire un peu assumé cette fois en jetant un coup d'oeil à Nils bien qu'il n'était pas le plus éxubérant du groupe.* Je connais ça. *avoua-t-il avec un sourire avant de porter son regard vers le paysage à son tour. Pouvoir voir l'horizon, des grandes étendues blanches avait toujours été apaisant pour lui. Il se demanda ce qu'une aveugle pouvait en percevoir car elle semblait réellement être là pour apprécier la vue ou pour très bien faire semblant, mais il n'osa pas demander.* Donc... Vous aimez, les énigmes et les... mathématiques ? *demanda-t-il comme cela semblait être le thème du voyage même si ça lui parraissait tout de même assez loufoque*

LUNA: *Elle chuchota le reste de sa réponse comme si elle blasphémait* J'en ai une sainte horreur *Posant son index sur ses lèvres pour l'inviter à garder cela secret* Et vous ? Vous n'avez pas l'air d'aimer...Quand c'est compliqué

YASSINE: *Il rigola doucement devant ses airs et ses petits secrets et ses déductions bien senties.* Je... On s'y fait. *répondit-il simplement, sachant que bien que ce n'était pas vraiment son truc ou sa passion, il se débrouillait malgré tout et mieux qu'il ne l'aurait cru.*

LUNA: *Elle porta son verre jusqu'à elle, pinçant la paille entre ses lèvres pour boire une longue gorgée très lentement, appréciant et savourant chaque saveur qu'elle pouvait percevoir avant de reposer son verre* Vous y cherchez quelque chose de précis ? *Bon nombre de voyageur semblait être ici pour une raison précise, que ça soit intellectuel ou personnel*

YASSINE: Non je... *Mais il ne su pas tant comment le décrire réellement.* J'accompagne des amis. Ils ont pensé que celà nous divertirais un peu. *Expliqua-t-il simplement*

LUNA: *Elle esquissa un sourire* Mais on s'ennuie entre deux épreuves *Conclua-t-elle en reportant son visage du côté de Yassine* J'espère être un meilleur divertissement qu'une épreuve de mathématique

CLARISSE: *Après avoir fait un passage au bar, il s'approcha de la table où Nils était tranquillement assit et glissa un verre devant lui contenant un liquide sombre et brillant semblable à la robe d'une nuit étoilée.* J'ai vu que vous vous étiez fait abandonné par votre ami. *Remarqua-t-il d'une voix posée.* Puis-je ? *Demanda-t-il ensuite en désignant la banquette en face de Nils*

YASSINE: Oh non... Je ne... *voulut-il se rattraper, loin de vouloir qualifier la demoiselle de simple distraction, mais au final ce n'était pas totalement faux. Il soupira d'un air navré.* Oui, vous l'êtes. Et vous êtes... très jolie. *avoua-t-il, ne se cachant pas que c'était la raison première pour laquelle il l'avait approchée.*

NILS: *Bien qu'il ait conseiller à Yassine de partir en chasse, lui était resté poser à sa place en observant simplement les gens, regardant de loin le petit jeu de son ami avant d'être rejoins par un homme d'une élégance froide...Sa première pensée fut de se dire qu'il était anglais, esquissant un sourire en désignant la banquette d'un regard* Il y a assez de place pour tout le monde *Constata-t-il, ne quittant pas du regard l'homme, le détaillant des yeux sans s'en gêner*

LUNA: Je peux que vous croire *Plaisanta-t-elle en souriante, ses joues rosissant malgré tout devant le compliment. Reposant ses yeux sur le paysage qu'elle ne pouvait observer* Décrivez le moi... *Demanda-t-elle, curieuse de voir comment lui, lui décrirait ce qu'il voyait*

CLARISSE: *Il eu un petit sourire amusé et sa réponse avant de s'asseoir en face de lui, croisant ses jambes sans les entrechoquer avec celle de Nils, il fit glisser son propre verre similaire à celui qu'il offrait à Nils devant lui.* Clarisse. Enchanté. *se présenta-t-il sobrement en soutenant son regard avec une intensité neutre et insondable.*

NILS: *Lui même soutenait ce regard avec un petit sourire entendu* Nils *Répondit-il simplement en prenant le verre offert par Clarisse* Merci *Tendant légèrement le verre en inclinant un peu la tête en guise de remerciement, il en but une gorgée avec une certaine expertise avant de reposer le verre face à lui* Je ne t'ai jamais vu par ici, Clarisse.

YASSINE: *Il tourna son regard vers ce paysage qu'elle ne pouvait voir.* C'est... magnifique. *répondit-il d'abord car c'était la première chose qui lui venait à l'esprit en regardant dehors mais il se rendit compte rapidement que cela ne devait pas vraiment suffire.* Le ciel, la mer, l'air ou même le navire... Tout bouge à sa manière mais lorsqu'on regarde dehors, c'est comme si le temps s'arrêtait. Il y a un paysage comme ça chez moi qui me donnait la même sensation. Pas besoin de penser au passé, ou même au futur et le présent est comme figé. Je pouvais l'observer pendant des heures durant. *raconta-t-il un peu nostalgique de cette sensation.* Oh et... On commence à voir un peu de banquise au nord du navire. *ajouta-t-il avec un sourire sur une note un peu plus pragmatique.*

CLARISSE: Ce n'est pourtant pas la première fois que je viens. *répondit-il simplement avant de porter son propre verre à ses lèvres, puis de relever les yeux vers lui.* Donc vous venez régulièrement. *déduit-il de sa remarque avant de jeter un bref coup d'oeil à l'homme aux cheveux noirs et au tein mat qui avait quitté Nils pour parler à une demoiselle blonde.* Et accompagnés.

LUNA: *Elle esquissa un sourire paisible en l'écoutant lui parler du paysage qu'il avait sous les yeux. Ne ressentant pas de manque à ne pas le voir, elle était née ainsi et par conséquent, elle ne savait pas vraiment ce qu'elle manquait. Le monde lui apparaissait d'une manière bien différente et unique, comme si celui-ci communiquait avec elle de manière singulière et cette idée lui permettait de ne pas envier la vue des autres.* Où est-ce ? "Chez vous" ?

YASSINE: En Islande. *répondit-il naturellement avant de ressentir le besoin de se justifier en sachant qu'il n'avait pas l'air Islandais. Mais il se rappela ensuite que Luna ne pouvait pas le voir. Il ne su donc plus trop s'il devait ajouter quelque chose ou pas.* J'y ai vécu de nombreuses années. *expliqua-t-il malgré tout.*

NILS: Tutoie-moi *Il n'aimait pas spécialement mettre de la distance à travers les mots* Je suis toujours accompagnés *Précisa-t-il dans une phrase délibérément pleine de sous entendu, marquant une courte pause* mais habituellement je le suis uniquement de mon frère et cela fait des années que nous nous rendions au Pi-Day par nos propres moyens *Il sorti son paquet de cigarette* Ca te dérange ? *Demanda-t-il, attendant une réponse avant de se servir* Voyage en solitaire ?

LUNA: *Elle sourit, se rendant naturellement compte que si elle pouvait le comprendre malgré la barrière de la langue, elle savait aussi que celle qu'utilisait Yassine n'avait rien de l'islandait et pourtant, elle ne perçu aucun mensonge dans sa voix et son explication confirmait ce qu'elle avait déduit de ces mots.* Vous voulez qu'on s'éclipse ?

CLARISSE: *Il haussa les sourcils devant cette demande, lui qui au contraire était bien plus habitué à rester au vouvoiement.* D'accord... *accepta-t-il tout de même avec un petit sourire amusé devant sa franchise, il fit un petit geste pour montrer son indifférence face au paquet de cigarette.* Ce frère ne serait-il pas celui en train de s'amuser dehors avec de la magie de Terre ? *demanda-t-il ensuite q

CLARISSE: *demanda-t-il ensuite sans répondre à la dernière question de Nils.*

YASSINE: S'éclipser ? *répéta-t-il dans sa propre langue* Où ? *demanda-t-il intrigué et amusé par cette proposition*

NILS: Si tu l'as vu, tu devrais déjà avoir la réponse à cette question *Répondit-il en sortant une cigarette de son paquet avant de l'allumer* Et tu n'as pas répondu à ma dernière question... *Remarqua-t-il, ne l'ayant toujours pas quitter du regard depuis le début de cet échange*

LUNA: N'importe où *Répondit-il amenant à nouveau la paille de son verre jusqu'à ses lèvres, le regard dans le vide mais dans la direction de Yassine* Vous pourriez m'emmener où vous souhaitez cela ne changerait pas grand chose pour moi *Admit-elle avec un brin d'amusement*

CLARISSE: *Il eu un petit sourire devant cette réponse très sobre puis parce qu'il ne laissa pas sa question se laisser élipser.* Solitaire. Mais comme... toi, je suis rarement seul. *répondit-il en butant assez lourdement sur ce pronom bien trop familier à son goût.*

YASSINE: Je ne suis pas très familier avec le navire... *avoua-t-il d'un air un peu gêné en regardant autour de lui. Il fut surprit de voir Nils discuter autour d'un verre avec un autre homme. Peut-être était-ce un bon moment pour s'éclipser malgré tout. Instinctivement, il prit la main de la demoiselle pour l'aider à se lever et ensuite à le suivre.* Visitons un peu ? *proposa-t-il alors gentiment.*

NILS: *Il ne put s'empêcher de sourire devant cette "difficulté" qu'il semblait avoir à se montrer familier. C'est par malice ou curiosité qu'il glissa son pied jusqu'à la cheville de l'homme, ne coupant toujours pas le contact de son regard sur lui, curieux de voir sa réaction* Tu prend toujours le navire ?

LUNA: *Elle se releva, son bracelet tintant à cause des mouvements, gardant sa main dans la sienne, elle le laissa le guider sans se vexer outre mesure.* Je vous dirais bien de fermer les yeux et de vous laissez guider

CLARISSE: *Il n'eut aucune réaction devant ce contact, pas de gêne, de surprise ou même un sourire complice, comme s'il ne l'avait même pas sentit.* J'ai prit d'autres routes par le passé. Mais au final ça reste le plus simple. *expliqua-t-il sobrement. Il alla pour lui retourner la question mais ce fut comme si les mots "et toi ?" restèrent coincés derrière ses lèvres et il arrêta sa réponse là en portant son verre a ses lèvres.*

NILS: Le plus ennuyeux aussi *Avoua-t-il en le regardant* Bien que je pourrai changer d'avis

CLARISSE: Donc vous êtes ici pour vous distraire. *constata-t-il.* Tu. *corrigea-t-il ensuite une discrète lueur d'agacement lisible dans son regard.*

NILS: Tu préfère le vous...Soit, vouvoie moi *concéda-t-il avec une pointe d'amusement alors qu'il replaçait ses lunettes* Le Pi-Day est plus qu'une simple distraction

YASSINE: *Il rigola doucement devant cette nouvelle blague avant de marcher doucement dans les couloirs moletonnés du navire.* Vous n'avez pas froid ? *demanda-t-il alors mais en expliquant rapidement sa pensée.* A l'intérieur, tout a l'air pensé pour rappeler la chaleur. Le bois est chaud, le sol tapissé de velour rouge, les rideaux épais et lourds... Je me sens au chaud rien que de regarder tout ça. *commenta-t-il d'un air amusé devant cette réalisation.*

CLARISSE: *Il eu un petit sourire gêné lorsque son interlocuteur le libéra du tutoiement en voyant qu'il luttait.* Qu'est-ce que le Pi-Day pour... toi, Nils, alors ? *demanda-t-il en se forçant lui même à jouer le jeu.*

LUNA: Plus maintenant *Répondit-elle après avoir écouter son descriptif, partageant cette sensation* Ou j'ai bu trop de vodka orange

YASSINE: *Il ne put s'empêcher de souffler d'un air attendrit devant cette nouvelle plaisanterie. Il la mena un peu plus loin dans le bateau, arrivant à une grande cage d'escalier surplombée par un gigantesque lustre pendant lascivement au gré des vagues. Le tintement du cristal était semblable à celui de petits carillons ou aux grelos que portait la jeune femme.*

NILS: L'occasion de rencontrer des gens intéressant *Dit-il d'un regard appuyer mais si là en cet instant ce n'était pas vraiment l'intelligence du jeune homme qui l'intéressait, le Pi Day signifiait plus que de simple rencontre* Mais c'est surtout l'occasion de voir de véritable expert à l'oeuvre

CLARISSE: Et chaque année apportes de nouveaux talents... *remarqua-t-il avec un petit sourire*

NILS: Tu as un domaine d'expertise ou de prédilection ?

CLARISSE: Ce n'est pas quelque chose qu'on demande à un homme avant de l'avoir invité à diner. *remarqua-t-il avec une petite moue amusée et secrète.*

NILS: *Il inspira une longue bouffée de nicotine en l'écoutant, le regard du coin des yeux* Dînons...Ce soir

CLARISSE: *Son sourire s'agrandit à cette proposition.* Très bien, Nils.

NILS: *Il but une nouvelle gorgée de son verre* Ais-je le droit de te demander d'où tu viens ?

CLARISSE: Tu peux demander. Mais je ne peux pas te répondre. *répondit-il honnêtement, impliquant que ce n'était pas par souci de mystère qu'il n'avait pas de réponse à lui donner.* Et toi ? D'où viens-tu ? *demanda-t-il s'habituant petit à petit à l'utilisation de ce pronom.*

NILS: Tu m'intrigue *Admit-il et au ton de sa voix, cela sonnait clairement comme un compliment* d'Islande *Répondit-il honnêtement mais il suffisait de l'entendre et de le voir pour comprendre qu'il n'y vivait plus depuis très longtemps*

LUNA: *Elle ne put s'empêcher de relever la tête en entendant le tintement particulier du cristal au-dessus d'eux. Elle aimait ce bruit, elle aimait le bruit en règlement général d'ailleurs, supportant que très peu le silence qui lui donnait alors réellement l'impression d'être aveugle*

YASSINE: Ca brille... *commenta-t-il, lui percevant plus le chatoiement de la lumière que le tintement qu'elle devait percevoir comme elle levait la tête.* En haut ou en bas ? *demanda-t-il alors en se trouvant devant le choix des escaliers*

LUNA: En base *Répondit-elle instinctivement*

CLARISSE: *Il eu un bref sourire avant de détourner les yeux pour prendre son verre à cette remarque.* Ah c'était donc bien ça. *répondit-il à sa réponse, liant cette information à la langue qui les avait entendu parler tout les deux.* Je n'y suis jamais aller. *commenta-t-il en se demandant bien pourquoi car les pays qu'il n'avait jamais visité étaient plutôt rare finalement.* J'imagine que tu as du visiter bien des endroits et vivre... beaucoup de choses. *ajouta-t-il ensuite, une discète lueur d'intérêt se mettant à briller dans ses yeux.*

NILS: Tu imagine bien *Dit-il en cultivant le mystère en remarquant la lueur dans ses yeux* Mais il faudra plus qu'un dîner pour tout te raconter

YASSINE: Très bien, en bas alors. *annonça-t-il en se dirigeant vers les escaliers, s'assurant dès la première marche qu'il n'allait pas trop vite pour elle. Ils descendirent et trouvèrent un nouveau hall. Devant semblaient s'étendrent de long couloirs menant à des compartiments et des chambres mais derrière se trouvaient des portes battantes. Il choisit alors de visiter plutôt cet endroit et poussa la porte pour laisser passer Luna. Ils entrèrent alors dans une grande salle de spectacle vide. Ils de baladèrent à travers les rangées de sièges jusqu'à la scène. Sans prévenir, il la prit alors par la taille pour la mettre sur la scène et monta à son tour, se retrouvant devant un public absent. Il y avait quelque chose de très intimidant et angoissant à se trouver là même s'il n'y avait personne. Et c'était justement la sensation qui l'intéressait.* Alors ? *demanda-t-il curieux et espiègle en se doutant que pour elle, les choses n'avaient peut-être pas changées.*

CLARISSE: *Il eu un petit rire devant sa réponse, une pensée traversant son esprit. Mais cette même pensée lui fit rapidement perdre son sourire et il vint boire une grande gorgée de son verre avant de s'éclaircir la gorge.* Le mystère est tout aussi bien. *conclu-t-il un peu hativement en décroisant ses jambes pour les éloigner du contact de celles de Nils.* Nous arriverons bientôt il me semble. *ajouta-t-il ensuite*

LUNA: *Elle se laissa guider, percevant les changements dans l'air ou dans les sons, le bruit de leur pas changeant et lorsqu'elle se trouva sur cette scène, ses mains s'étaient poser sur celle de Yassine par réflexe. Ses yeux dans le vide, le fixait lui sans vraiment le savoir* Alors ? *Mais le son de sa propre voix la fit frisonner* La pièce est grande...Son acoustique n'est pas la même *elle frappa doucement des pieds sur le sol* le sol a changé...Je savais pas qu'il y avait une salle de théâtre sur le navire...Tu crois qu'il y a un spectacle ?

NILS: *Le changement d'attitude ne fit qu'accentuer d'en savoir plus, il était rare qu'il tombe sur une personne qui lui donne l'impression d'échanger de position. Il ne s'embêtait pas à faire d'effort généralement mais là...* N'oublie pas le dîner... *Il tira sur sa cigarette, ne l'ayant toujours pas quitter des yeux* Je veux te revoir

YASSINE: *Son visage se fendit d'un grand sourire, impressionné qu'elle puisse percevoir tout cela même sans voir. Il observa la grande salle à son tour.* Je ne sais pas. Ca n'a pas l'air prévu. *répondit-il en se posant de plus en plus de questions sur ce navire qui les transportait à cette destination étrange. A quoi servait-il le reste du temps ? Qui le naviguait ? Où jetait-il l'ancre après ? Des questions auxquel il ne pensait pas avoir de réponse mais pour celle de Luna...* Il y a peut-être des indices dans les coulisses ? *proposa-t-il espièglement en la menant derrière les rideaux à la recherche de loges.*

CLARISSE: *Il eu un petit sourire malgré tout devant son insistance même s'il n'était plus entièrement certain d'aller jusque là.* Très bien. *répondit-il * J'essayerais de ne pas me laisser distraire. *proposa-t-il gentiment* Où puis-je te retrouver ?

LUNA: *Elle laissa filer un gloussement en se sentant mener, son coeur s'emballant du simple fait de perdre le contrôle face à sa cécité. Elle sentie l'étoffe du rideau, ne pouvant s'empêcher d'y glisser les doigts de sa main libre alors qu'il l'emmenait de l'autre côté, tendant l'oreille* On va se perdre *mais elle ne semblait pas vraiment effrayé par cette idée, au contraire même*

NILS: *Il but le reste de son verre en fixant son petit sourire* On est en route pour le Pi-Day...Retrouve moi par tes propres moyens *Défia-t-il en replaçant ses lunettes*

YASSINE: La faute à nos accompagnateurs. *plaisanta-t-il joyeusement en découvrant un peu plus du navire avec curiosité.* Vous êtes aveugle et moi je ne sais pas du tout où je vais. *il ne trouva pas les loges mais plutôt une grande remise plus sombre et poussiéreuse où étaient entassés des vieux meubles et autres vieilleries.* Ouuh... *laissa-t-il échapper d'un air intrigué. Il pouvait sentir des auras magique provenant de certains objets bien qu'il ne les voyait pas vraiment et à nouveau il fut intrigué de ce que pouvait ressentir Luna* Et là ?

CLARISSE: Je ferais de mon mieux. *répondit-il sobrement en se relevant doucement et il quitta la table en embarquant son verre.*

NILS: *Il l'observa s'en aller, attendant de ne plus l'avoir dans son champs de vision pour reporter son attention sur Yassine qu'il...Ne trouve pas.* ___Merde___ *Dit-il en se relevant à son tour, écrasant sa cigarette pour se mettre à sa recherche sans penser une seconde à qu'à la base c'était bien ce qu'il avait chercher*

LUNA: *Elle eut un rire en l'écoutant alors qu'il se retrouvait dans une pièce visiblement oublier depuis longtemps. Elle perçu des volutes, imperceptible, esquissant un sourire plus large à sa question* C'est moi qui devrait vous posez cette question *Murmura-t-elle en s'approchant d'un objet, elle tendit la main pour le toucher sans vraiment savoir qu'elle touchait* Il y a de la magie ici *Se retournant pour faire face à Yassine, ses yeux couleurs de givres dans le vide* Embrassez moi

YASSINE: O-oui et bien vous ne devriez peut-être pas... *s'amusa-t-il alors qu'elle semblait percevoir cela tout aussi bien que lui voire même mieux. Mais son visage se figa de surprise face à sa soudaine demande.* P-Pardon ?

LUNA: Vous avez bien entendu * répondit elle en relevant la tête s'aidant de sa voix pour pouvoir poser ses yeux au plus proche des siens* vous n'en avez pas envie ?

YASSINE: *C'était si soudain. Il fut prit au dépourvu mais il ne su pas quoi lui répondre pour justifier son malaise. Au lieu de ça il laissa son corps et ses lèvres répondre pour lui, venant les unir chaleureusement avec celle de Luna dans un tendre baiser.*

LUNA: * c'est avec une extrême douceur qu'elle répondit à son baiser. Chaque détail, chaque geste, chaque sensation avait son importance pour elle et une intensité tout a fait différente. Alors que sa main remontait le long de son bras, dessinant dans son esprit autant de courbe sur de volute. Elle en avait eu envie et l'avait fait savoir parce qu'elle savait qu'elle ne pouvait pas jouer avec son regard et encore moins avec des gestes qui étaient bien trop incertain alors elle l'avait seulement dit sans crainte. Et maintenant qu'il avait accepter elle en profita doucement. Capable de gouter l'alcool qui s'était glisser sur cette langue. Son corps frissonnant doucement*

YASSINE: *Elle fut bien plus entreprenante et tactile que ce à quoi il avait l'habitude et dans ce baiser, il en oubliait que c'était probablement parce qu'elle était aveugle. Lui avait fermé les yeux et profitait de ce contact rassurant, chaud et doux. Il vint l'entourer de ses bras pour la serrer un peu plus contre lui, l'empêchant de trop s'éloigner lorsqu'il sépara leurs lèvres en ayant un soupir heureux. Il aurait voulu pouvoir croiser son regard en cet instant et sentir qu'elle le regardait mais il retrouva ses yeux clairs et lointains. Ça ne faisait rien, ça avait son charme aussi et c'était surtout très intriguant mais aussi attirant pour le coup. Lui qui n'avait pas du tout que cela aille jusque là, il ne su quoi dire maintenant. S'excuser ? La remercier ? Aucun des deux n'avait de sens alors il resta silencieux à contempler son visage séduisant.*

LUNA: * elle esquissa un sourire en le sentant l'emprisonner de ses bras et son regard sur lui alors que ses yeux anormalement clair semblaient capter quelque chose alors qu'elle lui souriait* très agréables * complimenta-t-elle*

YASSINE: *Il eu un petit rire timide devant son compliment.* Très inattendu. *commenta-t-il à son tour* Et bien trop divertissant... *ajouta-t-il sans pouvoir s'empêcher de goûter à nouveau à ses lèvres avec douceur.*

LUNA: * Elle accueillit ses lèvres avec cette même délicatesse et lenteur qui caractérisait chacun de ses geste. Sa main trouvant son chemin jusque son torse* décrivez le moi *dit elle en ponctuant chaque mot par un baiser*

YASSINE: Décrire quoi ? *murmura-t-il doucement son regard bien trop perdu sur ce visage et ces lèvres appétissantes.*

LUNA: Ça... Ce que vous ressentez, vos sens... *expliqua-t-elle dans un chuchotement lascif alors que sa main cherchait a le défaire de ses vêtements, avide de contact*

YASSINE: Je me sens... Plein. *avoua-t-il en sachant que ça n'avait que peu de sens lorsqu'on ne savait pas qu'il se sentait trop souvent comme une coquille vide* Vivant. *précisa-t-il en venant poser cette main baladeuse sur son cœur pour qu'elle le sente battre.* Fort mais... comme un enfant... qui ne veux... que douceur et amour. *soupira-t-il avant de l'embrasser à nouveau mais cette fois avec plus d'avidité et de passion. Il la serra tant dans ses bras qu'il la souleva du sol, en profitant pour venir l'asseoir sur une vieille table de billard.*

LUNA: * elle laissa filer un gloussement en se sentant quitter le sol pour être installer sur ce qu'elle identifia une table plus qu'autre chose. Défaisant plus directement ses vêtements d'une main un peu plus maladroite, elle se montra a nouveau délicate lorsqu'elle posa ses doigts sur sa peau. Elle ne pouvait pas le voir ni même l'imaginer au toucher, c'était bien trop abstrait mais elle découvrait ce contact unique, ses détails, son odeur, se penchant vers lui pour y découvrir le goût de sa peau*

YASSINE: *Il frissonna en sentant le contact de sa main contre sa peau, l'encourageant à couloir en faire de même en caressant ses épaules pâles. Il laissa échapper un soupir en sentant ses lèvres venir baiser son corps et laissa glisser ses mains chaudes sur sa taille, ses hanches et bientôt sa cuisse douce se cachant à peine derrière un rideau de tissu noir.*

LUNA: *Elle inspira profondément en sentant ses doigts sur sa peau, comme une décharge électrique prenant naissance au bout des doigts de cet homme. Elle releva légèrement sa cuisse contre lui alors qu'elle traçait un chemin jusqu'à sa nuque, cherchant à nouveau le contact de ses lèvres* Ti mnie nravich'sya *Sous l'excitation, il lui était difficile d'user de sa magie pour se faire comprendre et elle même ne s'en rendit même pas compte*

YASSINE: *Il eu un sourire en percevant le chant de sa langue sans plus la comprendre, comprenant que le sortilège de traduction se rompait doucement.* Tu m'excites... *murmura-t-il contre ses lèvres sans savoir si elle le comprendrait ou pas, cédant doucement au jeu de la luxure en se glissant sous sa robe pour presser doucement la chair douce de ses fesses et de ses cuisses alors qu'il l'embrassait sans se lasser.*

LUNA: *Elle l'entendit sans comprendre ses paroles mais cela ne fit qu'attiser l'envie, c'était entendre sa voix, véritable, aussi naturelle que chaude. Son corps réagissait à ce contact et bien qu'elle aurait aimer pouvoir se montrer beaucoup plus fiévreuse, elle restait toujours délicate. Entourant sa taille de sa jambe pour pouvoir l'attirer un peu plus contre elle, ses mains jouant sur sa taille pour défaire la ceinture sous le tintement de ses grelots* Have me

YASSINE: *Il soupira de désir en la sentant lui en demander plus. Doutant seulement par principe dorénavant il céda bien plus rapidement à ses désirs en venant tirer la ligne de son sous-vêtement pour le faire glisser sur ses cuisses alors qu'elle libérait ses hanches de ses propres vêtements. Il pressa la cambrure de son dos pour rapprocher leur deux corps, les laissant sentir l'un l'autre à quel point ils le désiraient réellement.*

NILS: *Il avait fait le tour du navire en cherchant et posant des questions aux passants. Il avait un instant imaginer revenir sur ses pas pour retrouver Lenny et lui avouer qu'il avait perdu Yassine quelque part dans le bateau jusqu'à ce qu'il se souvienne de la partie "pauvre" du navire. Descendant, il suivit le même chemin qu'avait prit le duo et lorsqu'il entrât dans ce qui semblait être une ancienne salle de spectacle, il perçu dans le silence les bruits qui ne trompait pas. Esquissant un sourire amusé, il s'installa simplement sur l'un des vieux fauteuil, loin de vouloir gâcher ce moment pour son ami*

LUNA: *Elle laissa filer un soupire langoureux en le sentant contre elle, s'éloignant de lui pour pouvoir observer un visage qu'elle ne voyait pas, elle glissa simplement ses doigts sur sa joue, repérant ses lèvres qu'elle vint embrasser passionnément* yebat' menya *Souffla-t-elle d'une voix qui laissait clairement transparaître ce que voulais dire ces mots, une invitation clair pour qu'il lui fasse l'amour*

YASSINE: *Il la comprenait sans la comprendre, non pas par la magie cette fois mais par son corps, sa voix, son parfum, son expression et son baiser. La faisant quitter la table en la soulevant simplement en tenant fermement ses cuisses, il la fit doucement redescendre en s'unissant a elle dans une étreinte chaleureuse, poussant un souffle voluptueux de bien être et de soulagement. Il profita de ce simple contact chaud l'entourant pendant quelques secondes avant venir guider ses hanches et commencer la danse de va et vient *

LUNA: *Ne plus sentir l'appuie solide d'une table sous elle la fit doucement paniquée mais pas vraiment de peur, c'était une sensation étrange que d'être prise de cette façon. Forcée de devoir lui faire entièrement confiance, elle oublia bien rapidement la peur lorsqu'elle le senti s'unir à elle. S'accrochant à son nuque, son corps n'était que sensation et ses soupires ne laissaient pas de place au doute sur le plaisir ressenti. Déposant une myriade de baiser contre sa peau, elle le laissait entièrement maître de cette danse* Patsilouп minya

YASSINE: *Il aurait voulu pouvoir sentir un peu plus sa peau contre lui, ses seins mais au lieu de ça il profita de ses bras et de la caresse délicate du tissu de sa robe flottante contre ses jambes. Il se délectait de ses caresses, de sa chaleur, de sa voix et de ses soupirs alors que lui ne trouvait absolument rien à dire, étourdit par le plaisir. Il vint baiser ses épaules frêles, sa nuque puis enfin ses lèvres pour étouffer ses souffles rauques de volupté, continuant de la faire doucement onduler contre lui sans faiblir*

LUNA: *Elle abandonnait doucement la délicatesse pour le plaisir pur de sentir sa langue contre la sienne et ses lèvres contre sa bouche. L'entourant de ses jambes, les grelots de son bracelets laissait entendre leur musique au rythme de leur folle étreinte, sa magie traduisit ses profonds désirs en faisant glisser la fermeture éclaire de sa robe, sa peau réclamant le contact de son corps ou de ses lèvres*

YASSINE: *En la sentant chercher à se défaire de sa robe, il enserra la cambrure de son dos de son avant bras pour l'aider à se dévêtir de l'autre. Il l'abandonna délicatement sur la table de billard avant de retrouver le contact doux et chaud de son corps en empoignant un de ses seins, son sourire trahissant à travers leur baiser à quel point son corps lui plaisait.*

LUNA: *Retrouver le contact de quelque chose de solide sous elle avait quelque chose de terriblement excitant, sachant qu'elle pourrait plus facilement profiter de ce moment pour découvrir son corps de ses doigts. Elle put sentir son sourire sur ses lèvres alors qu'il prenait l'un de ses seins, étouffant une plainte de plaisir contre lui tout en se sentant doucement rougir. La réaction de Yassine était au final son unique référence pour savoir qu'elle lui plaisait en tout point, ne sachant pas à quoi elle ressemblait. Elle pouvait sentir la poussière sous son dos et le tissus qui recouvrait la table, ne pouvant s'empêcher de laisser une main se balader sur ce revêtement pour en apprécier ses particularités avant de retrouver la chaleur de sa peau sous ses doigts. Elle l'embrassa, entrecoupant ses baisers de gémissement qui raisonnait sur les lieux, uniquement étouffer par l'épais rideaux qui les séparait de la salle*

YASSINE: *Il se redressa en la laissant s'allonger sur la table pour profiter un peu plus de la vue de son corps nu et de la liberté qu'avaient ses mains pour venir l'explorer en douceur. Il caressa son ventre tendu avant de venir entourer ses hanches pour les guider dans un rythme qui prenait lentement mais sûrement un peu de caractère. Il vint faire claquer ses cuisses contre ses hanches pour avoir le plaisir de voir ses seins rebondir et ses joues rougir un peu plus, s'amusant aussi à mêler à ce rythme le tintement de ses grelots et leur souffles enroués de plaisir.*

LUNA: *D'autre parole dans sa langue maternelle fila de ses lèvres alors qu'elle pouvait sentir son regard sur elle. Elle aurait aimé pouvoir lui rendre là pareil, poser ses yeux sur lui et le laisser voir à quel point elle aimait sa façon de la prendre mais elle devait user de bien des moyens et à défaut de pouvoir le toucher lui au vu de la position qu'il avait prit pour pouvoir accentuer leur étreinte, elle se toucha elle. Posant sa main contre son sein, elle s'y attarda quelque seconde avant de lascivement descendre, redessinant les courbes de son propre corps pour rejoindre enfin là où ils s'unissaient fiévreusement. Ajoutant ses caresses à leur plaisir commun, ce qui ne fit qu'augmenter le volume de sa voix dans une indécente invitation à la faire jouir*

YASSINE: *Elle ne pouvait le rejoindre par le regard, cette connexion à laquelle il n'avait jamais vraiment pensée mais qui aujourd'hui offrait une distance nouvelle. Mais elle su montrer qu'elle était bien là avec lui, dans leur danse, venant caresser son corps comme lui l'aurait voulu s'il avait eu deux paires de mains. La voir venir ce joindre à leur jeu l'encouragea à accentuer le rythme et se montrer plus présent comme pour la prendre par la main et l'entraîner dans une danse de passion endiablée. Il souffla, s'efforça de se concentrer sur ce corps et ce plaisir pour en oublier le sien qui en avait bien assez pour partir. Il tint bon jusqu'à la sentir partir et entendre sa voix s'envoler pour quelques secondes délicieuse avant de se libérer à son tour, abandonnant sa jouissance sur la peau pâle de son ventre.*

LUNA: * elle se cambra alors qu'elle se sentait s'envoler. Des milliers d'étoiles et de couleurs inconnue défilant devant ses yeux aveugle. Profitant de son dos cambrer pour se relever et le serrer soudainement dans ses bras. Le tintement de ses grelots se firent légèrement plus différent alors qu'elle usait a nouveau de magie pour le comprendre* Vous êtes un merveilleux amant Yassine *souffla t elle en toute franchise et avec douceur contre cou. Le souffle encore chaud et court*

YASSINE: Et vous une des femmes des plus séduisante que je connaisse. *Murmura-t-il avec un petit rire de bonheur en l'entourant de ses bras à son tour, caressant son dos d'un geste inconscient.*

LUNA: * elle laissa ses mains parcourir son corps. Profitant allègrement de ce moment agréable et de ses caresses sur son dos. Embrassant le creux de son cou, elle laissa filer un petit gloussement* je vais avoir besoin de vous pour être à nouveau présentable

YASSINE: Oh, bien sûr ! *Se rappela-t-il maladroitement en se séparant d'elle. Il n'était pas sur de parvenir à la rendre aussi élégante qu'elle lui était apparue mais il s'assura de la laver de leurs ébats, l'enveloppant même d'un doux brouillard rafraîchissant pour ôter sa sueur. Il hésita à simplement lui donner sa robe pour la laisser l'enfiler comme elle le ferait d'habitude mais il profita de sa cécité pour justifier encore un peu de caresses. Glissant ses mains sur son corps en remontant jusqu'à ses bras pour les lever, il fit glisser le vêtement autour de sa tête et de ses bras avant de le dérouler sur son corps élancé. Satisfait du résultat, il vint déposer un petit baiser sur ses lèvres pour annoncer que c'était bon*

LUNA: *docile, elle se laissa simplement faire, sentant les irrégularités unique de ses doigts sur son corps, des sensations de frissons que cela lui procurait ou de l'effet chaleureuse laisser derrière le passage de ses doigts. Surprise par le baiser elle entoura pourtant sa tête de ses mains pour prolongé l'instant en se rendant compte qu'il était le premier a ne pas lui demander de fermer ses yeux. Elle caressa sa joue, imprimant certain détail dans son esprit avant de tourner la tête subitement. Elle fixait un point particulier avant de rire* Je crois que votre accompagnateur s'inquiétait pour vous...

YASSINE: *Il fut surprit de la voir tourner la tête comme si elle avait repérer quelque quelque chose ou plutôt quelqu'un qu'elle désigna comme "son accompagnateur"* Vous pouvez le voir ? Enfin je veux dire... *mais il ne su trop comment qualifier ce qu'elle semblait pouvoir percevoir de Nils à travers les rideaux.*

LUNA: * elle sourit à sa question.* c'est plus complexe *admit elle et il était difficile d'expliquer quelque chose qu'elle "voyait" sans vraiment voir.* je... Chaque personne à une empreinte unique, définit par son caractère, sa personnalité, certaine subtilité change en fiction de l'humeur ou de l'état d'esprit. Je sais que ce n'est pas mon amie j'ai donc supposé que c'était le votre. Il s'est inquiété pour vous mais là... Il est plutôt content, un peu jaloux * fixant toujours ce point. Elle tourna enfin ses yeux clair vers Yassine*

YASSINE: *Il fut enchanté de la découvrir un peu plus. Ainsi donc elle n'était pas complètement dans le noir. Il rigola lorsqu'elle décrivit ce qu'elle pouvait voir.* Il s'appelle Nils. C'est un très bon ami. *lui expliqua-t-il a son tour en reconnaissant ce dernier. Fier mais jaloux.* Et moi ? De quoi j'ai l'air ? *demanda-t-il avec curiosité mais rapidement il regretta sa question en se rendant compte qu'il ne pouvait pas vraiment se cacher derrière un beau sourire.*

LUNA: *Ses yeux sur lui, elle savait que cela donnait toujours une sensation étrange aux personnes qu'elle "regardait", tendant une main pour la poser sur son visage, il y avait une chose qu'elle avait apprit aux fils du temps, les gens n'aimaient pas entendre la façon dont elle les percevait parce qu'il leur était impossible de lui mentir.* Assez beau et unique pour que je garde cela rien que pour moi *Souffla-t-elle, une façon douce de le préserver de cette description, mais elle était là, avec lui, elle s'était offert un moment intime en sa compagnie et cela était au final la seule chose qui devait compter. Son pouce caressa sa joue avant de redescendre sur sa nuque, et son torse, s'arrêtant à son coeur, là où lui-même avait poser sa main lorsqu'il lui avait décrit comment il se sentait*

YASSINE: *Il eu un petit sourire reconnaissant lorsqu'elle le préserva de ce qu'elle pouvait réellement voir et que lui même pouvait très bien sentir en lui et ne connaissait que trop bien. Mais l'entendre de la bouche de quelqu'un d'autre serait bien trop dur. Au lieu de ça elle caressa son visage avec douceur et il lova un peu plus sa tête au creux de sa main avant quelle ne descende vers son coeur. * Et moi je vous garderais vous, là dedans. *répondit-il avec un sourire tendre en sentant ce simple contact et le souvenir de leurs ébats réchauffer et agiter doucement son coeur.*

LUNA: *Son sourire laissa voir une tendresse timide alors qu'elle rougissait. C'était un de ses moments d'une rare perfection selon elle. Elle déposa un baiser à l'endroit où sa main était posée alors qu'elle les bruit de pas se rapprochant, annonçait l'arriver de l'ami en question*

NILS: *Loin de vouloir interrompre un moment qui, semble-t-il, fut particulièrement agréable pour Yassine, il savait que l'heure des prochaines épreuves approchaient et ce fut cette raison qui le poussa à les rejoindre, restant pourtant de l'autre côté du rideau, au cas où* J'adorais pouvoir vous laissez prolonger ce moment mais le Pi Day n'attend pas *Plaisanta-t-il derrière le rideau, observant le reste de la salle depuis la scène*

YASSINE: *Il apprécia ce moment, ce visage, ces derniers moments d'intimités acceptant tout de même avec un petit sourire l'arrivée de Nils qui les prévenait que leur histoire devait suivre son cours. Il porta Luna pour la faire descendre de la table et lui faire retrouver le sol, arrangeant rapidement sa propre apparence avant de prendre sa main dans la sienne.* Puis-je vous aider à retrouver votre propre accompagnatrice à présent ? *proposa-t-il gentiment avant de retrouver Nils.*

LUNA: *Elle garda cette main dans la sienne, une part d'elle espérant que cette rencontre ne soit pas la dernière mais elle devait bien admettre qu'au vu du lieu et de leur destination, il y avait peu de chance qu'ils se revoient tous les deux.* Elle doit probablement m'attendre au bar

NILS: *Il esquissa un sourire un sourire en l'entendant, comprenant qu'elle usait de magie pour se faire comprendre. Pour avoir voyager en russie, Nils connaissait la langue et d'ailleurs, il s'amuserait probablement à lui répéter ce que la jeune femme avait laisser entendre durant leur ébat, simplement pour le plaisir d'agacer Yassine.*

YASSINE: D'accord. *répondit-il avec un sourire avant de passer de l'autre côté du rideau et de s'exposer au regard de Nils.* Je l'accompagne au bar puis je vous retrouve à la suite. *indiqua-t-il avec un petit sourire timide, voulant profiter seul de ces dernières minutes en compagnie de Luna.

NILS: *Découvrant la jeune femme, il observa une minute avec surprise, l'étrangeté de son regard aussi froid que la banquise qu'ils s'apprêtaient à rejoindre. Reposant ses yeux sur Yassine, il se garda de tout commentaire pour le moment, acquiesçant simplement* Vous perdez pas en chemin *Conseilla-t-il malgré tout avant de faire demi-tour et de repartir de son côté pour retrouver son frère et Melody avec dans l'idée de raconter absolument tout à son frère*

LUNA: *Elle eut un éclat de rire en remarquant la malice s'insinuer dans l'aura que dégageait ce Nils, se retournant vers l'homme* Je vous suis *bien qu'elle était capable de se mouvoir sans aide, elle n'avait rien contre la gentillesse désintéressée.* J'espère vous revoir après la dernière épreuve *admit-elle cependant*

YASSINE: *Il acquiesça d'un air reconnaissant devant la simplicité et la pudeur de Nils qui aurait pu en profiter pour en faire des caisses. Il était sûr d'y avoir le droit plus tard mais pour l'instant il serra doucement la main de Luna, souriant à sa remarque.* Moi de même. *répondit-il sincèrement et pourtant il savait que ce désir personnel ne pèserait pas bien lourd à côté de ses autres responsabilités. Mélody, Kafele, Telg, Rê... Il n'avait pas compté pouvoir jouir d'un peu de réconfort pour lui même et c'était ce qui rendait cette rencontre si inattendue et précieuse quelque part. Ils firent le chemin inverse en quittant la salle de spectacle et retrouvèrent le bar qui était plus vide qu'à leur départ au vue de leur arrivée prochaine.*

ANNA: *C'est une furie au cheveux de feu qui se dirigeait directement vers eux lorsqu'elle reconnue son amie en compagnie d'un inconnu* Luna !! Je t'ai cherché partout !! *Elle jugea d'un regard sévère l'homme qui se trouvait à ses côtés et qui tenait la main de son amie, croisant ses bras sur sa poitrine* Vous lui tenez la main parce que c'est une frêle petite chose féminine que vous vous sentez obliger de protéger ou parce qu'elle est aveugle ? Non ! Répondez pas, je m'en fou, j'espère que vous vous êtes protégé, allez, on y va *Dit-elle en se tournant vers son amie*

LUNA: *Ses doigts ne pouvaient s'empêcher de simplement caresser la paume de cette main, elle capta rapidement la présence flamboyante d'Anna qui se dirigeait vers eux* Veuillez l'excusez *Laissa-t-elle échappé avant qu'elle n'arrive près d'eux. Anna était le genre de femme qui supportait difficilement la gente masculine et qui se sentait un devoir de leur faire remarquer leur comportement machiste même lorsque cela n'avait pas lieux d'être. Exubérante, franche, et surtout brute de décoffrage, elle se montra à l'image de ce que Luna connaissait d'elle, serrant cette main pour inciter Yassine à ne pas l'écouter et lui faire savoir qu'elle était loin de partager les pensées de son amie. Se tournant vers lui en ignorant sciemment la jeune femme, elle releva les yeux vers ce qu'elle capta comme son visage* Embrassez moi *Demanda-t-elle une dernière fois alors qu'Anna roulait des yeux, tapant du pied d'un air impatient*

YASSINE: *Il se crispa très légèrement en découvrant le personnage mais le contact de Luna le rassura rapidement et lui fit comprendre qu'il n'avait pas à s'inquiéter, s'offenser ou se sentir coupable malgré les remarques aggressives mais pas totalement injustifiées de son amie. Il fut surprit cependant qu'elle l'ignore et lui demande à nouveau de l'embrasser malgré sa présence. Il hésita, un peu gêné mais ne su résister à cette dernière occasion de goûter à ses lèvres avant de la quitter. Il occulta l'amie de son esprit pour l'embrasser tendrement en prenant ce joli visage dans ses mains comme s'il essayait lui aussi de se rappeler plus son contact que son image.* Amusez-vous bien au Pi-Day. J'espère vous revoir. *murmura-t-il tendrement en s'éloignant doucement d'elle. Il eu un petit sourire courtois et un regard un peu désolé pour son amie avant quitter le bar sans se laisser s'éterniser. Dès qu'il se retrouva seul, son cerveau retrouva le chemin des responsabilités et il s'inquiéta immédiatement pour Kafele, resté seul et endormi dans la suite. Il espérait que rien n'était venu troublé son sommeil et qu'il avait pu continuer à se reposer. Il rejoignit rapidement leur suite.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Friend or Friend - Part 9   Mar 10 Jan - 21:33



NILS: Dans la suite, Kafele dormait encore paisiblement, son corps profitant de chaque minute de sommeil réparateur de plus. Nils partageait encore les derniers moments passer, lui racontant cette rencontre fort intéressante avec un certain Clarisse mais il avoua aussi avoir perdu Yassine de vue pour ensuite le retrouver dans les bras d'une jeune femme qu'il décrivait au détail près à son frère.

LENNY: ___Et moi j'ai toujours rien trouvé...___ *soupira-t-il, sa propre défaite et sa fatigue entamant son enthousiasme pour les récits pourtant croustillants de Nils.* ___Envoyer Yassine dans les bras d'une femme pendant que tu drague monsieur "fort intéressant"... Tu serais pas en train de griller tes chances plus encore que moi avec Kafele ?___ *se moqua-t-il doucement avec un petit sourire insolent.*

NILS: *Il soupira à la remarque de Lenny, ne remarquant pas encore la présence de Yassine* ___J'accepte ma défaite mon frère, tu n'as pas vu cette femme...___ *Ajouta-t-il en se remémorant le visage de celle-ci qui lui avait laisser une étrange sensation, c'est dans un désir de chasser cette sensation qu'il l'imita* Yebat' menya

YASSINE: *Il donna une tappe sur la tête de Nils pour l'arrêter net dans son cinéma.* ___Il fallait pas me lancer...___ *rétorqua-t-il avec un sourire faussement arrogant pour blâmer Nils d'avoir causé sa propre jalousie.*

LENNY: *Il gloussa devant l'air victorieux de Yassine, non pas qu'il n'était pas un peu déçu et jaloux lui même de ne pas avoir été là pour profiter du spectacle il était heureux de voir que leur ami se sentait tout de même un peu mieux*

NILS: Aoutch ! *Répondit-il théâtralement à cette tape alors que l'adolescente et son frère se moquait de lui. Il croisa les bras en regardant Yassine, l'air un peu boudeur bien qu'il contenait cela par une expression un peu hautaine* ___Une aveugle ? C'est trop facile ___ *Il n'était pas bien fier de se servir du handicape de la jeune femme pour critiquer le choix de son ami mais en même temps, il était curieux de comprendre pourquoi elle plus qu'une autre, ou plutôt, pourquoi elle plutôt que lui*

YASSINE: *Il soupira devant cette remarque bien trop basse et facile.* ___Elle a d'autres talents.___ *répondit-il avec un petit sourire mutin en se souvenant surtout que Luna n'était pas si aveugle qu'on pouvait le penser. Elle voyait même plus que d'autres en un certain sens, mais il ne voulu pas vraiment partager ce qu'il savait vraiment de cette jeune femme pour l'utiliser dans cette petite guerre de coq et préféra jouer au jeu des sous entendus auxquels ils étaient si forts.* ___Et puis... J'aime bien l'idée d'être celui qui chasse, pas l'inverse.___ *rétorqua-t-il en appuyant son regard sur Nils, lui faisant comprendre qu'il l'avait bien vu avec un autre homme, devinant à leur place et à leur verre que ça n'avait pas été de l'initiative de Nils*

LENNY: ___N'est-ce pas ??___ *appuya-t-il en sautant sur l'occasion pour marquer un point* ___Mais Nils est trop... hm... timide... ou flemmard pour tenter quoi que ce soit ?___ *soupira-t-il théatralement comme s'il se remémorait un combat vieux d'un siècle.*

NILS: *Il esquissa un sourire devant sa remarque, comprenant parfaitement le sous entendu de celui-ci mais il ne se laissa pas démonter pour autant, au contraire, il en oubliait sa jalousie initiale pour s'amuser de cette situation* ___Je suis subtile, nuance, je ne me jète pas dans les bras du premier bel homme que je croise et je ne choisi pas de proie facile...___ *Rétorqua-t-il en les regardant tous les deux se liguer contre lui*

YASSINE: ___Subtile...___ *ajouta-t-il d'un ton dubitatif qui insinuait qu'il l'aurait presque préféré que ce soit le cas avec lui, juste pour profiter de l'aide de Lenny pour embêter un peu plus Nils.___

LENNY: *Il gloussa, imperméable à la moquerie de Nils qui était sa défense préférée lorsqu'il critiquait ses techniques d'approche.* ___Tu choisis pas, tu attends qu'on te choisisse. ___ *remarqua-t-il d'un ton un peu hautain et arrogant.* ___Mais dit donc, si ton monsieur Clarisse ne revient pas vers toi, tu vas estimer que "il n'est pas assez interressant pour toi" et baisser les bras pas vrai ? Vu ! Vu et revu !___

NILS: ___Il reviendra___ *Assura-t-il mais lui-même n'en était pas vraiment certain au fond de lui. Mais Lenny marquait un point, il le connaissait trop bien et c'était bien ce qu'il maudissait en cet instant.* ___T'irait pas réveiller ton Kafele___ *Dit-il en fixant son frère, souhaitant mettre un terme à cette conversation, n'aimant pas l'idée d'avoir son jumeau contre lui en plus de Yassine*

LENNY: ___Mmmh... Oui... Préserve-toi pour celui ou celle qui restera "touuuute la vie"...___ *se moqua-t-il un peu plus avant de prendre sa perche et de le laisser tranquille en allant s'allonger en face de Kafele sans le réveiller mais pour pouvoir le regarder paisiblement dormir.*

YASSINE: ___Son Kafele ?___ *releva-t-il en haussant un sourcil bien qu'il savait que ce n'était que pour envoyer son jumeau ailleurs.*

NILS: *Plus particulièrement d'humeur à discuter, il sorti son paquet de cigarette pour s'en allumer une, se murant dans le silence et la réflexion intérieur*

KAFELE: *Le sommeil lourd, ni la conversation animé, ni la soudaine présence de Lenny près de lui ne semblait le réveiller*

YASSINE: *Il vit que Nils n'avait pas trop apprécié leurs petites nargueries et il alla pour s'excuser mais préféra finalement le laisser tranquille. Il se dirigea alors vers le lit pour regarder Kafele dormir lui aussi, loin de vouloir le réveiller tout de suite. Il s'assit pourtant à ses côtés et posa une main sur son épaule pour le presser avec douceur, préférant lui laisser le temps plutôt qu'attendre le dernier moment et le brusquer.* Kafele ? *Appela-t-il avec douceur*

KAFELE: *Bien enfuit dans son sommeil, les prémisses de son réveil lui fit froncer les sourcils, venant se lover dans les bras de Lenny sans savoir qu'il s'agissait de lui. Grognant pour rester un peu plus dans les bras de morphée*

LENNY: *Il eut un petit rire en l'accueillant dans ses bras, venant caresser très doucement ses cheveux. Il jeta un coup d'œil à Yassine, lui communiquant qu'il prenait le relais pour le réveiller en douceur.*

YASSINE: *Il eu un petit sourire reconnaissant et se releva. Faute de savor quoi faire et voyant Nils dans son coin, il alla plutôt voir Mélody et l'approcha avec un sourire réconfortant.* Tout vas bien ?

Mélody: *Elle était resté silencieuse, elle-même un peu déçue, nerveuse et surtout inquiète. Elle eut un petit sourire en voyant Yassine, acquiesçant* Je vais bien...Et...Toi ? *Dit-elle d'une petite voix plein de sous entendu et d'espièglerie* Tu vas la revoir ? *Murmura-t-elle*

KAFELE: *Trouver la chaleur de bras l'aida à simplement retourner dans le monde du sommeil*

LENNY: Kafele... *susurra-t-il à son oreille pour l'empĉcher de se rendormir, venant doucement caresser son dos et presser ses hanches*

YASSINE: *Il eu un peitt sourire attendrit que même la française s'amuse de sa petite aventure.* J'aimerais bien. *avoua-t-il sincèrement* Mais... nous avons beaucoup à faire, n'est-ce pas ? *répondit-il avec un sourire compatissant lui faisant comprendre que retrouver Rê passait tout de même en priorité pour lui.*

KAFELE: *Il se laissait doucement tirer en dehors de son sommeil, reconnaissant la voix de Lenny et son contact malgré sa semi conscience* Lenny...

Mélody: *Elle eut un petit sourire désolé, baissant un peu les yeux* Je suis vraiment désolé d'avoir chambouler tout ça... *C'était elle que Jax avait reconnu et c'était bien à cause d'elle et de son passif de fugueuse qu'ils avaient du fuir très loin. Et si elle n'était pas tomber amoureuse...*

LENNY: *Il eu un sourire radieux pour l'accueuillir dans le monde réel.* On est bientôt arrivé. *lui expliqua-t-il avec douceur, navré qu'il ne puisse pas profiter de ce précieux sommeil plus longtemps.*

YASSINE: Ne le soit pas. *lui répondit-il avec douceur.* Ta vie est bien plus chamboulée que la mienne. Je veux seulement vous aider. *précisa-t-il pour qu'elle ne pense pas qu'il agissait malgré lui ou par obligation.*

KAFELE: *Il ouvrit un œil pour observer le visage de Lenny, esquissant un sourire avant de se rappeler où il se trouvait et pourquoi il s'y trouvait. La culpabilité le rattrapa rapidement et lui donna l'impression d'une main se glissant contre sa gorge.*

Mélody: *Elle grimaça légèrement en soupirant* C'est faux...J'ai...Je suis juste une gamine qui a fugué et ensuite...

LENNY: *Il fut rassuré et charmé de le voir sourire mais cela ne dura pas vraiment longtemps.* Bien dormi ? *demanda-t-il d'une petite voix comme pour lui rappeler la quiétude qu'il venait de quitter. Il était réveillé mais il n'avait pas besoin de replonger dans le monde toute suite.*

KAFELE: *Il acquiesça en se relevant, cherchant d'un regard ses vêtements, il observa le reste de l'assemblé qui semblait l'attendre.* J'ai dormi longtemps ?

YASSINE: *Il fit doucement non de la tête devant sa réponse, comprenant qu'elle se sente coupable. Il s'agenouilla a ses côtés pour poser une main chaude et rassurante sur son genoux* Tu sais, j'ai fugué moi aussi. *lui confia-t-il sans s'en cacher ou paraitre honteux.* J'ai fuit une vie pleine de violence, de sang et de haine. Je le devais, je ne pouvais plus continuer à vivre ainsi. Mais j'ai aussi laissé derrière moi, tout ceux que je connaissais. Mes amis, mes frères... *il eu un petit regard vers Kafele qu'il ne savait pas qu'il abandonnait lui aussi à l'époque* J'aurais dû me sentir libre et je me suis sentit libre mais aussi... Coupable. Couard. Comme si j'avais fait une erreur. Et constamment... Je fuyais cette vie que j'avais quitté tout en me punissant de l'avoir fait. *raconta-t-il en toute sincérité sans vraiment se soucier de savoir si c'était comme cela qu'elle se sentait. Il voulait lui raconter son histoire pour quelque part la sortir de la sienne qu'elle semblait stigmatiser.* Mais ce n'est pas ce pourquoi je m'étais enfui n'est-ce pas ? Si c'était pour vivre dans la misère et le dégoût de moi même, alors pourquoi partir ? Pourquoi ne pas continuer de patauger dans le sang et la mort si de toute manière j'allais me sentir aussi mal, et me punir comme ce que je fuyais m'aurais puni ? Le jour où j'ai accepté ma fugue fut je jour où je me suis réellement libéré. La vie que tu as quitté, les choses ou les gens que tu as fuis, sont derrière toi. Ce qui importe n'est pas ce qu'on laisse derrière soi, c'est déjà du passé. Ce qui importe, c'est ce qu'il y a devant. Que veux-tu voir dans ton futur ? *conclu-t-il avec un sourire chaleureux et encourageant*

LENNY: *Il le laissa se relever, restant encore un peu sur le lit, envieux de partager plus de moments comme celui-ci avec lui. Mais il finit par se relever et lui apporter ses vêtements.* Pas assez. *commenta-t-il en déposant une main douce sur son visage avant de lui tendre ses habits* Un peu plus d'une demi-heure. *lui répondit-il ensuite plus précisément*

Mélody: *Elle l'avait écouter, se sentant soutenu et pourtant, une part d'elle n'arrivait pas à se détacher de cette culpabilité, elle avait fuit un futur qui ne lui convenait pas et un père qui l'aimait beaucoup trop. Ce n'était pas une guerre, ni la violence qu'elle avait laisser derrière elle, juste un père qui depuis était malheureux de ne plus revoir sa fille. Elle esquissa un sourire très discret en posant une main sur son ventre* Ca concerne plus que moi maintenant *Et c'était facile de s'oublier en se concentrant sur ce qui grandissait en elle.*

KAFELE: *Il acquiesça, prenant les vêtements, il jeta un regard à Lenny de longue seconde sans trop savoir pourquoi exactement il l'observait. Ce n'était pas tant qu'il avait envie de lui dire quelque chose, il avait juste simplement envie de le regarder un peu avant de s'en aller et de retrouver l'intimité de la salle de bain pour pouvoir s'habiller*

YASSINE: Ca vous concerne plus encore. *insista-t-il en venant poser sa main sur la sienne car pour lui, la présence d'un enfant le poussait à se soucier plus encore de sa mère et non de l'oublier l'une au profit de l'autre* Vous méritez d'avoir une vie merveilleuse. Et un futur rayonnant.

LENNY: *Il se perdit lui aussi dans la contemplation de ce bel homme, tant qu'il ne remarqua pas que lui aussi le regardait un peu plus longuement qu'il ne l'aurait fait d'habitude. Lorsqu'il finit par s'en aller, il soupira d'un air doucement énamouré, retrouvant naturellement son chemin jusqu'à Nils pour l'entourer de ses bras par derrière et de poser sa tête sur son épaule.* ___Alors... Ce Monsieur Clarisse... A quoi il ressemble exactement ?___ *demanda-t-il pour se distraire mais aussi pour se faire une idée plus précise du prétendant se Nils afin de s'assurer s'il le croisait qu'il retrouverait bien son chemin jusqu'à lui.*

NILS: *Il était resté de côté, se sentant un peu à part au milieu de toute ces petites romances dramatiques ou non qui enveloppait un peu tout le monde dans cette suite. Il regretta ce petit jeu instigué avec Yassine pour lui faire changer les idées et en même temps, en l'écoutant, il se disait qu'il n'aurait peut-être pas eu ce même discours sans ce moment passé avec la jolie aveugle. Continuant de fumer, il poussa malgré lui un soupire de soulagement en sentant le contact de son frère contre lui.* ___Sombre...Distant...Insondable...___ *Il savait qu'il attendait plutôt une description physique mais c'était sur le moment les seuls mots qui avait trouver leur chemin jusqu'à lui*

LENNY: ___Mmmh...___ *ronronna-t-il avec intéret, plus parce qu'il aimait ce qu'il captait de Nils dans ces mots que la réelle desscription.* ___Tiens... C'est marrant ça me rappelle quelqu'un...___ *remarqua-t-il d'un ton un peu taquin.* ___Tu lui as donné un rencar ou tu laisse le destin faire les choses ?___ *demanda-t-il non pas pour se moquer cette fois mais pour voir ce que Nils avait prévu.*

NILS: ___Je crois que je l'ai inviter à dîner___ *Ce qui n'était clairement pas dans ses habitudes, comme l'avait si bien remarqué Lenny, Nils était partisan de l'effort minimum en matière de drague, c'était bien pour cela qu'il laissait toujours les hommes ou les femmes venir à lui...N'ayant plus qu'à se baisser pour ramasser s'il le souhaitait. Il soupira* ___Et je l'ai mis au défi de me retrouver pour ça___ *Ce qui laissait une marge impressionnante pour que ce dîner n'ait pas lieu*

LENNY: *Il ouvrit grand la bouche, prêt à exprimer sa surprise et son excitation devant une initiative de Nils mais il rajouta vite le détail qui tourna de nouveau la table pour s'assurer qu'il ne serait pas celui des deux qui devrait faire le plus d'effort. Il soupira, blasé mais attendrit quelque part. Il savait très bien pourquoi Nils agissait comme ça, par soucis de sélection d'abord, de flemme aussi mais aussi pour éviter ce avec quoi lui était bien habitué à présent : la peur du rejet. A jouer autant les difficiles, il s'assurait que ceux qui arrivaient jusqu'à lui ne reculeraient pas. Il lui tapota l'épaule avec compassion et pour l'encourager.* ___Un jour t'en trouveras un qui vaut le coup.___ *lui assura-t-il car quelque part, il n'avait pas tord. S'il y avait bien quelqu'un qui valait réellement le coup là dehors, il passerait les barrières de son frère haut la main et ferait tout les efforts pour le mériter et lui offrir un amour plus précieux de ses inombrables parties de jambes en l'air. Lui aussi ne disait pas non rencontrer quelqu'un de plus important qu'un simple partenaire sexuel mais il était moins patient et moins gêné d'échouer encore et encore. Tant, qu'il n'y croyait plus vraiment mais Nils lui, il ne ferait aucun doute qu'il finirait par trouver le bon, ou la bonne pour lui.*

NILS: *Il eut un petit sourire en continuant de fumer, Posant une main sur celle de Lenny, redoutant le jour où lui, trouverait le bon, signant par la même occasion la possibilité qu'il s'éloigne et c'était une chose à laquelle Nils n'était absolument pas préparer. Leur vie entière il l'avait passé à deux et il lui était impossible de l'imaginer autrement.* ___T'es vraiment un éternel romantique___ *Se moqua-t-il doucement, s'offrant les airs de l'homme blasé et absolument pas intéressé par cette idée de prince ou princesse pour la vie.*

KAFELE: *Il sorti de la salle de bain après s'être à nouveau apprêter, son regard vide ne laissant aucun doute sur une récente intervention de Telg dans son esprit, il observa les quatre personnes présente, attendant tout simplement l'arrivé de cette nouvelle épreuve*

LENNY: *Il ne se laissa pas tromper par les airs blasés de Nils qu'il connaissait trop bien.* ___L'amour trouve toujours un moyen...___ *soupira-t-il, jouant lui aussi son rôle d'hybride entre diva et fée maraine. En entendant Kafele sortir de la salle de bain, il s'apprêta à l'acceuillir avec sourire et tendresse mais il put voir que l'once de douceur qu'il avait pu avoir au réveille s'était faite chassée. Il pouvait comprendre maintenant la source de cela et c'est avec une petite moue agacée qu'il détourna le regard, se confortant avec l'idée qu'ils en seraient bientôt débarassés.* Bon ! Et bien si tout le monde est prêt, je propose qu'on se dirige vers le pont pour que vous ayez tout le temps de réfléchir à votre sort. *proposa-t-il gaiement*

Kafele posa son regard sur Melody, attendant qu'elle prenne les devant pour la suivre de près jusqu'à l'extérieur. Le petit groupe retrouvant alors le pont, guider par les jumeaux islandais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Friend or Friend - Part 9   Mar 10 Jan - 21:48



LENNY: Prenez -vous la main pour qu'il sache qu'on est ensemble. *indiqua-t-il alors qu'il arrivaient dehors. Il y avait d'autres passagers et d'autres groupes qui disparurent un a un.* Ah les voilà. *dit-il en voyant leurs enveloppes virevoleter pour venir se poser sur leurs épaules, gauche et droite pour chacun. Celles du bébé vinrent papilloner autour du ventre de Mélody avant de se poser dessus.* Prêt ? *demanda-t-il mais peu importe la réponse, ils disparurent et réapparurent dans une pièce sombre carrée et au milieu d'eux se trouvait un simple promontoir cylindrique.* Laissez-moi vous montrer... *proposa-t-il en tendant la main au dessus du promontoire. Ses deux enveloppes quittèrent ses épaules en s'envolant et vinrent se poser sur le promontoire. Ils se transformèrent alors en deux petits personnages face à face se tendant les bras comme pour se faire un calin.* Hm... Mignon... *commenta-t-il mais sans oser s'extasier, connaissant bien cette épreuve et employant déjà son cerveau pour trouver la réponse. Son premier reflexe fut de tenter de mettre les deux gens de papier dans les bras l'un de l'autre mais son sortilge n'eut aucun effet et ils restèrent immobiles, a un centimètre l'un de l'autre.* Et bien naturellement j'aurais envie qu'ils se rejoignent mais il doit y avoir une autre solution... *expliqua-t-il afin que les autres comprenent un peu plus ce qui les attendaient.* Hmm... Et si... ? *Il croisa ses indexs en usant de sa magie pour dédoubler les deux personnages en faisant quattre qui dans une ronde purent se tenir tous la main. Le papier disparu dans un flash et une petite marque lumineuse sur symbole de Pi se mit à briller dans le crueux de son poignet.* Pi-Day me voilààà ! *chantonna-t-il victiorieusement en s'éloignant du promontoire, excité de voir ce que les autres allaient avoir.*

Mélody: *Elle observait surtout les papiers petit oiseau de papier qui était poser sur son ventre.* Est-ce que ça veut dire qu'il va en avoir une aussi ? *Après tout, jusqu'à présent, ça avait été le cas et si la curiosité était là, une part d'elle était légèrement nerveuse à cette idée, pourtant, elle s'élança la première pour en savoir plus*

Les papiers posés sur ses épaules s'envolèrent d'abord, venant se poser sur le promontoir. Ils se mêlèrent en une seule forme pour former une petite boule à l'intérieure de laquelle brillait une douce lumière rouge qui battait doucement au rythme d'un coeur.

Mélody: Oh... *Elle resta une seconde à observer cette petite boule de lumière rouge, se sentant juste submergé d'un sentiment doux de bonheur mais aussi de tristesse. S'essayant à vouloir y ajouter un père et une mère par simple réflexe*

LENNY: *Deux petites figures de papier se créèrent autour de la boule mais cela ne semblait pas suffire.* Tu a l'air d'être sûr la bonne voie. Sinon ça ne marcherait pas. *expliqua-t-il pour elle comme pour les autres qui passeraient après elle.*

Mélody: *Elle fixa l'image sous ses yeux, hésitante, l'esprit un peu embrouiller par les sentiments que cela engendrait en elle, baissant une seconde les yeux, elle ajouta à la scène un détail qui précisait que le père n'était pas n'importe qui, les serpents...Qu'elle n'avait jamais, si ce n'est à travers les yeux de Rê.*

YASSINE: *Il sentit une tristesse couler doucement devant le petit air de Mélody alors qu'elle ajouta un nouveau détail à sa petite scène : les serpents de la malédictions de Rê. Pas quelque chose qu'on aurait envie d'ajouter à ce beau tableau familial. Pourtant cela ne semblait pas suffire non plus.* Vous pourriez peut-être l'aider ? *suggéra-t-il en lançant un regard aux jumeaux, pas certain que ce petit jeu soit si amusant pour Mélody qu'il l'avait été pour Lenny.*

LENNY: *Il acquiesça, un peu navré de devoir intervenir. Il se plaça derrière Mélody en entourant sa petite taille de ses mains.* Pense à ce que tu ressens en voyant cette boule. Pas au sort. Qu'est-ce que tu as naturellement envie de faire ? *conseilla-t-il en lui chuchottant à l'oreille*

Mélody: J'en sais rien *Laissa-t-elle échappé d'une voix chargée d'émotion en fixant la scène, il y avait tout un tas de chose qu'elle voulait faire mais il y en avait une qui se détachait plus que les autres. Le protéger, le protéger pour qu'il puisse grandir et vivre comme il l'entendait, que sa vie soit différente de la sienne et même celle de son père au fond. Laissant sa main et ses doigts gigoter doucement, elle lui concocta une petite bulle de protection. *

Un nouveau flash effaça toute la scène, laissant apparaitre un petit symbole de Pi sur le poignet de la française. Mais avant que Lenny ne puisse la congratuler, les deux autres petits papiers s'envolèrent du ventre de la maman pour venir virevoleter au dessus du promontoire. L'un se mit à briller comme une petite étoile, l'autre tournoya élégamment autour. La jolie petite chorégraphie dura quelques seconde avant qu'un flash ne vienne les éblouir à nouveau, révélant un petit hochet d'or et d'argent posé sur le promontoire, le symbole brillant de Pi gravé sur le petit jouet.

LENNY: *Il se demandait bien ce qu'on pourrait demander à un bébé mais apparemment c'était plutôt l'inverse.* Un cadeau de la part du Pi-Day ? *déduit-il joyeusement en voyant le petit hochet pour bébé*

Mélody: *Elle observa le hochet sans oser le prendre* Tu crois que je peux ?

LENNY: *Il eu une petite moue incertaine mais finitpar acquiescer. Il y avait eu le flash, le petit signe du Pi-Day brillait comme le leur...*

Mélody: *Tendant la main, elle tenta de récupérer le jouet non sans une certaine prudence, cette partie étant visiblement tout aussi inconnu au jumeau qu'à elle*

YASSINE: *Il l'observa faire, méfiant mais il ne se produisit rien à part le petit tintement élégant et mélodieux du jouet lorsqu'elle le souleva. Jetant un coup d'oeil aux autres, il se motiva à passer ensuite, plaçant sa main au dessus du promontoire. Ses deux enveloppes s'envolèrent à leur tour pour se poser dessus se mêlant en un petit personnage de papier lui aussi, mais seul au milieu du socle. Il pinça les lèvres, ayant espéré d'avoir quelque chose de plus explicite. L'épreuve de Lenny semblait lui avoir parlé et peut-etre avait-ce été une sorte de reflet de lui et son frère et leurs divers partenaires, Mélody elle avait eu le droit à l'illustration de l'embryon qu'elle portait en elle. Mais lui ? Il ne su trop ce qu'était sensé représenter ce petit personnage. Lui-même ? Tout comme Mélody ou Lenny, il tenta d'y ajouter un autre personnage, son frère peut-être bien. Mais rien ne se passa et le personnage restait seul. Il essaya alors de le protéger, comme celui-ci ressemblait à un enfant et qu'il disait vouloir protéger l'enfant lui aussi ? Mais toujours rien. Il commença doucement à se sentir embarrassé que son épreuve s'étire en longueur, appelant Nils à l'aide malgré lui d'un bref coup d'oeil qu'il ne su retenir.*

NILS: *Il observa les épreuves d'un oeil à la fois critique et intéressé. Croisant le regard d'Yassine, il s'approcha simplement de celui-ci pour observer le personnage de papier mais il y avait quelque chose de l'égyptien oubliait, il s'était efforcé à garder beaucoup de chose en lui et par conséquent il était difficile de réellement pouvoir l'aiguiller* ___Un enfant...Et si ça avait un lien avec...___

YASSINE: ___J'ai essayé d'en mettre un autre.___ *répondit-il en se rendant compte qu'il aurait aimé que cela soit simplement la réponse. Si cela devait avoir un lien avec son passé, pourquoi ajouter Kafele ne résolvait pas l'énigme. Il retenta, essayant même de mettre leur parent en se basant sur ces souvenirs longtemps enfoui mais il ne se passait absolument rien.* Je sais pas. *soupira-t-il d'un air défaitiste* ___Je te devrais un baiser si tu trouve la réponse.___ *plaisanta-t-il doucement mais il cachait mal le fait qu'il voulait surtout se sortir de cette situation malaisante*

NILS: ___Laisse tomber cette histoire de baiser___ *Il tenta autre chose, créant le cadre de vie dans lequel vivait Yassine toutes ces années, la paix, la véritable, celle qu'il aurait probablement voulu connaître dès l'enfance*

LENNY: *Voyant que cela ne faisait rien, il tenta de les aider à son tour.* ___Yanni, on ne peut pas vraiment t'aider si tu n'essayes pas. Ce n'est pas sensé être compliqué.

LENNY: Yanni, on ne peut pas vraiment t'aider si tu n'essayes pas. Ce n'est pas sensé être compliqué. Regarde pour Mélody, c'est sensé être instinctif. Qu'est-ce que tu veux faire quand tu vois ça ? *demanda-t-il en désignant le petit personnage*

YASSINE: *Il pinça les lèvres, agacé de ne pas réussir mais peut-être plus encore qu'on lui dise qu'il n'essayait pas. Il regarda ce petit personnage de papier mais celui-ci ne lui inspirait que du malaise.* ___Je ne sais pas...___ *répéta-t-il en essayant réellement de trouver une solution magique à cette stupide énigme mais rien ne venait.*

KAFELE: *En observant la scène, il s'approcha à son tour, ne sachant pas trop le pourquoi du comment mais il essaya simplement de le faire vieillir*

YASSINE: *Voyant que même Kafele s'y mettait maintenant le gêna plus encoren ayant l'impression d'être le moins dégourdit dans l'équipe et de tous les bloquer. Il ne su ce que Kafele essayait de faire mais il ne se passa toujours rien et ce satané enfant de papier restait immuable au milieu de ce promontoire.*

NILS: *Il observa une seconde son frère, ayant envie d'aider Yassine comme il le pouvait mais cela était compliqué lorsqu'il s'agissait de quelque chose d'aussi instinctif* ___Ok...Ferme les yeux, respire, fais le vide...Fais un décompte dans ta tête et lorsque tu arriveras à zero, tu rouvre tes yeux, et lance le premier sort qui te viendra instinctivement à l'esprit___

YASSINE: *Il tenta de trouver un peu de calme dans la voix et l'aide de Nils. Il aurait aimé qu'il puisse le faire à sa place comme un puzzle ou un problème mais apparemment il allait être obligé de trouver un semblant de réponse lui-même. Il l'écouta et suivit ses conseils, fermant les yeux et faisant le vide surtout pour se débarasser du malaise et de l'agacement que cette situation lui inspirait. Il commença à dix, se sentant déjà bien plus calme dès le début du décompte, respirant doucement, retrouvant la paix. Il arriva bientôt à zéro et sans prendre le temps de réfléchir à ce qu'il retrouverait en ouvrant les yeux, il ouvrit les yeux. Une lueur meutrière fila dans ses yeux alors qu'il se trouva à nouveau devant ce fichu enfant en papier et sa main se leva d'elle même, se refermant cruellement dans l'air. La figurine se retrouva écrasée en une petite boule de papier et roula lentement hors du promontoire. Cette seconde de silence lui sembla comme une éternité alors qu'il se rendit compte de quel sortilège il venait de lancer, un qu'il avait juré ne plus jamais utiliser à l'avenir. La violence. Ce fut ce qui sembla être la réponse lorsqu'un flash annonça la fin de son épreuve et que le petit symbole se mit à briller au creux de son poignet. Mais il l'observa d'un air vide, loin d'être fier d'y être parvenu. Bien que les autres lui jetèrent des regars intrigués, il resta muet, fixant ses mains d'un air complètement vide.*

NILS: Allez ! A mon tour ! *Lança-t-il simplement pour pouvoir directement faire passer tout le monde à autre chose et ainsi laisser à Yassine la possibilité de s'éloigner un peu de tout ça*

LENNY: *Il sentit le malaise se répandre dans l'air. Ne s'attendant pas à ce que tout ça prenne une tournure si sombre, il tenta de passer à autre chose et s'était retourner vers Kafele en allant lui proposer de passer mais il se souvint rapidement que ce n'était peut-être pas la meilleure des idées. Il fut soulagé que Nils ai eu la même idée et se présente au promontoir pour passer ton tour.*

Les enveloppes vinrent se poser devant lui et se muèrent à leur tour en deux petits personnages face à face comme pour Lenny mais eux se tenaient déjà les mains.

NILS: *Il observa les deux personnages, esquissant un sourire, contrairement à son frère qui y avait ajouter des personnages, Nils préférait et de loin ce scénario là, eux, deux, et rien d'autre et c'est avec une pointe de honte qu'il fit enchaînée les figurines l'une à l'autre mais au final rien ne se passa, fermant les yeux à son tour, il inspirant, usant de la même technique qu'il avait conseiller à Yassine, il fit le vide, le décompte et à l'instant où il ouvrit les yeux, les deux figurines ne formèrent plus qu'un, lui laissant une étrange sensation amer au fond de sa gorge de se voir seul. Le petit flash lumineux annonça sa réussite, venant apposé le symbole de pi à son poignet. Reculant pour laisser la place à Kafele, il échangea un bref regard inquiet avec son frère.*

LENNY: *Il échangea un regard avec Nils, s'efforçant de ne pas trop lire dans les énigmes parce qu'il savait que celles-ci étaient plus là pour leur faire tourner les méninge qu'autre chose. Une chose qu'il aurait voulu dire à Yassine qui s'était mit un peu à l'écart pour avaler son épreuve mais il se tourna plutôt vers Kafele, presser d'en finir et de sortir de cette pièce.* Bon ben... Il reste plus que toi ! Aller courage ! *encouragea-t-il avec un entousiasme incertain, s'attendant au pire avec tout ce qu'ils venaient de voir et de vivre*

KAFELE: *C'est assez mécaniquement qu'il se dirigea face au promontoire, imitant le geste des précédents participants. Il ne semblait pas inquiet, tout comme il ne semblait pas enthousiaste, il était là parce qu'il le devait, ni plus ni moins*

Les enveloppes s'envolèrent et se mêlèrent elles aussi pour ne former qu'une figurine, plutôt un adulte cette fois qui arborait une posture fière devant Kafele.

KAFELE: *Il fixa la figurine, sans savoir quoi faire, ne sachant pas trop ce qu'elle représentait exactement. Lui ? Son frère ? Tumaini ? Un autre personne ? Il resta simplement planter là, à regarder ce bonhomme de papier, l'esprit absolument vide de toute idée ou de tout sentiment*

LENNY: *Il fut intrigué et inquiété de le voir fixer le personnage d'un air vide sans même essayer de faire quoi que ce soit.* Ehm... Kafele ? *appela-t-il doucement mais il craignait plutôt que quelqu'un d'autre lui réponde.* Si... tu ne ressens rien du tout ça va être un peu compliquer de savoir... *se permit-il de commenter sans savoir vraiment à qui il s'adressait. Dans tout les cas son air de pantin vide n'allait pas les aider.*

KAFELE: *Il observa le papier, le personnage* c'est censé être moi ?

LENNY: Je sais pas... ? Peut-être ? *répondit-il d'un ton incertain, intrigué qu'il pose des questions alors que c'était un exercice clairement instinctif.* Ou peut-être pas ? A qui il te fait penser ?

KAFELE: *Son regard se brouilla une seconde à cette question, la réponse la plus instinctive étant loin de lui plaire, il resta silencieux*

LENNY: *Il soupira devant son manque de coopération similaire à celui de Yassine. Peut-être qu'avoir vu son frère chamboulé par sa propre réponse ne l'aidait pas vraiment à se sentir motivé. Il jeta alors un regard vers Nils pour lui demander de tenter le coup à la place de Kafele. Il connaissait une bonne partie de sa vie, peut-être aurait-il une idée ?*

NILS: *Il soupira doucement, observant la figurine, la posture* C'est Tumaini *Fut sa première réponse, espérant que le dire à haute voix obligerait Kafele à y faire face et y mettre un peu du sien*

KAFELE: *Il détourna les yeux à la seconde où ce nom fut prononcer, la culpabilité, comme une vieille amie à présent, vint doucement l'enlacer et en lui donnant l'impression d'étouffer. Voulant alors modifier la figurine pour la former à son image, toujours aussi persuadé que ça aurait du être lui qui aurait du endurer toute ces souffrances pour au fond, finir par disparaitre et en être libéré*

YASSINE: *En entendant ce prénom il réagit lui aussi, sortant de sa torpeur en devinant la réaction de Kafele.* Ca suffit. Laissez -le un peu tranquille, vous voulez bien ? *demanda-t-il un peu agressivement aux jumeaux faute de savoir qui était responsable de ces devinettes.*

LENNY: Yanni... Ce n'est qu'un jeu. *lui rappela-t-il d'une petite voix, un peu blessé qu'il s'en prenne a eux bien qu'il comprenne que cela ne lui plaisait pas beaucoup.*

YASSINE: Non ce n'est pas un jeu. *rétorqua-t-il sévèrement.* On ne joue pas avec les sentiments des gens.

KAFELE: *Il ne fit nullement attention à eux, les yeux toujours river sur la figurine de papier qui ne semblait pas bouger. Il aurait juste voulu le voir vivre, tentant d'y ajouter ses frères à ce tableau, Thi, Nail, Seth, Uga, Kames...*

Le personnage resta seul mais, plus actif que ceux des autres, il pencha la tête d'un air doucement impatient avant de se mettre à se balader sur le promontoire observant autour de lui d'un air curieux et intrigué.

KAFELE: C'est pas ce que je voulais faire... *Se justifia-t-il, fixant le personnage, encore plus perdu qu'il ne l'était au début*

Le petit homme se retourna vers Kafele devant son air perdu, l'observant, l'étudiant, ses bras de papier sur ses hanches. Puis il pointa vers lui d'un bras volontaire, plus précisément vers le collier.

KAFELE: *Il posa une main sur le collier, le serrant dans son point, son sang ne fit qu'un tour* Je peux pas m'en séparer *Fut son premier réflexe*

Le petit personnage paru frustré par son refus, pointant son propre torse avec énergie comme s'il exigeait qu'il le lui donne.

KAFELE: Il en est pas question ! *S'énerva-t-il en reculant du promontoire et ce n'était pas seulement parce qu'il renfermait les cendres de l'homme qu'il avait aimer mais aussi parce que ce qui renfermait ne devait jamais retomber entre d'autres mauvaise main*

Le petit personnage sembla singer Kafele avant de bouder s'asseyant en tailleur sur le promontoire. Il se mit à fumer.

NILS: *Lui-même était un peu déboussolé parce qui se déroulait sous leurs yeux, observant tour à tour Yassine et Lenny, il posa ses yeux sur le frère de Kafele, tout deux savaient très bien ce que renfermait le collier. Essayant d'inviter Yassine à discuter avec son frère*

YASSINE: Non. *Répondit-il fermement à la demande silencieuse de Nils. Lui aussi en avait assez qu'on se joue de son frère et de sa souffrance. Il s'approcha peu promontoire en fusillant le personnage du regard, encore amer de sa propre épreuve. Mais au point où il en était... Il lança une miriade de sortilèges et pas des plus jolis, cherchant à se débarrasser de ce fichu bout de papier. Rien ne sembla fonctionner mais il ne su pas si c'était un de ses sorts, une réaction à son acharnement ou simplement pour provoquer un peu plus Kafele, le petit personnage s'enflamma soudain en se relevant l'air furieux.*

NILS: *Il fronça les sourcils devant sa réponse et devant la réaction de Yassine ensuite. Il fixa le personnage enflammé, effrayé à l'idée que ça aille trop loin.* ___Tu crois que garder son petit ami mort autour du cou va l'aider Yassine ? On sait même pas ce qui pourrait se passer ? Ils vont pas lui voler ce bijou ! Juste, le donner, le temps d'avoir la marque, il le récupèrera ensuite !___ *Il semblait en être certain, comprenant pas l'intérêt qu'aurait eu les organisateurs de tout ceci de vouloir récupérer quelque chose d'aussi personnel, il était impossible qu'ils sachent ce que ça renferme réellement et tout ceci n'était là que pour les torturer un peu plus*

YASSINE: Peu importe. *Grogna-t-il en attrapant la petite boule de feu pour l'ôter de la vue de Kafele sans se soucier de se brûler la main.* Fini de jouer. *Annonça-t-il en se tournant vers les murs de la petite pièce sombre, posant sa main libre sur le mur pour commencer à le ronger de magie.*

LENNY: ___ Yanni arrêtes ! T'as pas le droit de faire ça !___ *couina-t-il en paniquant sans pourtant oser s'éloigner de Mélody pour l'arrêter.* ___On va trouver Nils et moi ! Pas besoin de t'enerver...___

NILS: * s'il ne pouvait pas raisonné avec Yassine il le ferait avec le frère. Se tournant vers lui, l'air dur, il s'approcha, menaçant* les flammes reviennent et ne demande qu'une seule chose, tu tiens vraiment a perdre ton unique famille pour garder des cendres autour de cou? Ça vaut ton frère ?

KAFELE: * il fixa celui ci en sentant l'angoisse lui prendre la gorge alors qu'il posa ses yeux sur les flammes entre les mains de Yassine*

NILS: Tu seras seul a nouveau et tu le seras toujours si tu n'accepte pas de tourner la page. Tu les feras tous fuir ou les laisseras tous mourir. Yassine, Akiiki, Théoris, Eshe

KAFELE: * il serra plus fort son collier, bataillant avec lui même et déglutissant, le paysage autour de lui semblait se changer, retrouvant les flammes autour de lui et sa chaleur étouffante. Son frère prit entre ses mains. Il avait beau n'avoir aucun souvenir il était impossible pour lui de voir quelqu'un d'autre mourir par sa faute. Se précipitant vers le promontoire il y pourra son collier. En larmes et effrayé*

LENNY: *Voyant que son frère était parvenu à venir à bout de Kafele, il se précipita enfin sur Yassine pour tenter de l'arrêter et de libérer le petit homme en flamme de sa main brûlée* ___Yassine ! Arrêtes ça ! C'est bon ! Y a le collier maintenant ! Lâche...___

YASSINE: *Mais savoir qu'ils avaient réussi à le faire abandonner ce qu'il avait de plus cher pour ce simple et stupide jeu ne l'aida pas à se calmer, tout comme percevoir la détresse de Kafele. Il repoussa Lenny d'un coup de coude, sentant qu'il venait à bout de ce foutu mur magique qui les entourait.* J'ai dis... Fini de jouer. *grogna-t-il bien décidé de libérer Kafele de cette farce* La pièce disparu soudain, laissant place au blanc et au froid. Le promontoire aussi disparu, laissant le collier retomber aux pieds de Kafele dans la neige.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Friend or Friend - Part 9   

Revenir en haut Aller en bas
 

Friend or Friend - Part 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tetris Friend
» Full Friend Rabbit
» Lamp oil? Rope? bombs? You want it? It's yours my friend! As long as you have enough rupies!
» Abonnement Ful friend
» [MHFO JAP]Parainage officiel : Friend Invitation.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Reste du monde-