AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Sweethome - Part 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Sweethome - Part 4   Dim 19 Fév - 10:48

https://rpnow.net/rp/DV4Kb5Kn/10



ROIMATA: *elle avait observer l'étranger disparaître alors qu'elle se sentait faiblir, son corps tremblant de peur, elle serait remise à pleurer en cherchant Matiu du regard*

HAULANI: *Il se figea en voyant Nils disparaitre soudain, captant à moitié le pot qu'il avait dans les mains. Il eu l'impression de sentir son cœur partir en poussière à nouveau devant cette confirmation qu'il n'était revenu, après toutes ces années, que pour cette encre. Il se laissa faiblement retomber sur le sable, retenu par les bras de Hehu qui transformèrent son étreinte en un câlin qui se voulait apaisant et rassurant. Les larmes continuaient de couler sur son visage mais il n'avait plus la force de réellement pleurer, ou d'être en colère. Il se semblait simplement vide, tel un objet qu'on avait jeté et c'était bien ce qu'il était aux yeux de l'homme qu'il avait aimé.*

HEHU: *Occupé à consoler Haulani qu'il savait ne serait pas consolable, il leva un regard désolé vers Roimata qui était venue l'aider et qui pleurait elle aussi sans qu'il ne puisse la prendre dans ses bras.* La marée va monter... J'ai essayé de l'arrêter, je suis désolé... *souffla-t-il à son amie*

ROIMATA: *elle fit un non de la tête venant durement essuyer ses yeux. S'approchant de Hani, elle posa une main sur sa flèche qu'elle décida de casser pour lui, évitant ainsi de le faire souffrir trop inutilement alors qu'elle ôtait celle ci avant de s'en aller vers Matiu*

MATIU: *Il était bien sonné et les cris l'avaient poussé à revenir à lui mais il lutta pour se situer dans la maison de Haulani. Il tatonna maladroitement autour de lui à la recherche de ses lunettes et il venait à peine de les récupérer lorsque Roimata approcha. Il grommela en les remettant sur ses yeux, réparant les longues rayures avec un peu de magie avant de tourner son regard vers elle.* Qu'est-ce qui s'est passé ? Enfin... Je sais qu'est-ce qui s'est passé, Hani ma éclater la tête contre la porte. *bouda-t-il en croisant les bras sans se relever* Mais qu'est-ce qui s'est passé après ? Le type ? Il est mort ? Où est Hehu ? Et Hani ?

ROIMATA: *elle regarda Matiu posant ses mains sur son visage pour l'examiner avec inquiétude et vérifier qu'il allait bien. Il lui posait trop de question et elle dû à nouveau poser ses mains sur ses lèvres pour le faire terre. Son regard exprimait un autre profondément désolé alors qu'elle regrettait déjà son geste envers l'étranger. Désignant simplement l'extérieur.*

MATIU: *Il pinça les lèvres sous son doigt mais ce geste avait toujours le don de le faire redescendre sur terre de la plus douce des manières et comme toujours il eu un petit sourire désolé et reconnaissant malgré la situation. Il suivit son geste du regard, plissant doucement les yeux pour reconnaître la silhouette de Hehu agenouillé sur le sable près de ce qui semblait être un corps inerte.* Merde... *Laissa-t-il échapper alors qu'il se précipita sur la scène. Il fut soulagé de voir que Hani n'était pas mort, simplement abattu. Hehu le soignait déjà doucement et Matiu ou reconnaître un morceau ensanglanté d'une flèche de Roimata échouée non loin, correspondant à la blessure au mollet de Haulani. Il n'y avait pas de trace de l'étranger à part ses chaînes échouées plus loin dans le sable. Il ne posa pas de questions, ni même ne tenta de comprendre tant l'état de Haulani l'affolait. Il l'avait vu enragé, haineux, agacé, fatigué, lassé mais le regard si vide et le visage ruisselant de larmes, jamais.* Hehu, viens, on va l'allonger chez lui. *Conseilla-t-il calmement, tentant de contrôler la situation du mieux qu'il pouvait avec le peu d'informations qu'il avait. Même le fou semblait moins bavard et jovial que d'habitude et il acquiesça simplement, portant Haulani jusqu'à chez lui.*

ROIMATA: *elle se sentait responsable et souillée, incapable de nettoyer cette sensation en elle. Elle avait paniquer et avait cru rétablir quelque chose mais elle n'avait fait qu'empirer les choses. Laissant Matiu et Hehu s'occuper de Hani, elle resta dehors avec ses larmes qu'elle retenait. Ouvrant la bouche en cherchant à prononcer quelque chose mais rien, aucun son, son cœur, son corps et sa gorge s'y refusant*

MATIU: Hani... *Appela-t-il d'un air soucieux en le voyant ainsi, plus abattu que jamais allongé sur son canapé.*

HAULANI: Partez. Tous. S'il vous plaît partez. *Murmura-t-il faiblement, le regard perdu dans le vide.*

MATIU: *cela ne le rassura pas mais il n'osa pas refuser et se retourna vers les deux autres pour appuyer là demande de Haulani d'un regard sombre.* Aller viens Hehu. Laissons le se reposer. Rentre chez toi. *Dut-il insister pour que le fou comprenne qu'on lui demande de partir. Matiu prit Roimata par les épaules pour la consoler en l'accompagnant hors de la maison car elle aussi semblait assez chamboulée.*

ROIMATA: *Pourtant, avant de suivre Matiu, elle se déroba de ses épaules pour courir jusqu'à Hehu, l'attrapant simplement pour entourer son cou de ses bras et simplement s'excuser de ce qu'elle avait fait ainsi*

HEHU: *Il eu un faible rire surprit lorsqu'elle l'enlaça* Hey ça va aller. J'ai des os solide et on sait nager. On est pas triste. *Lui assura-t-il en tapotant sa tête de sa paume.*

ROIMATA: *Elle aurait voulu être capable de lui dire, de vraiment parler mais aucun son ne sortait de sa gorge et tout ce qu'elle pu faire c'était de simplement le serrer dans ses bras et aquiescer à ces paroles. S'éloignant doucement, elle revint rejoindre Matiu*

MATIU: *Il la prit par la main en la serrant doucement pour retourner chez eux.* J'aurais dû t'écouter... *Soupira-t-il. Il n'était toujours pas très clair de ce qu'elle avait voulu qu'il fasse mais il savait qu'il n'avait pas prit le temps de le découvrir. Et en voyant ce que ses propres décisions avaient engendré... *

ROIMATA: *Elle n'en était pas si certaine au fond, elle n'était sur de rien et se rendre compte de ce fait, se rendre compte que rien ne rachèterait sa faiblesse la démoralisait entièrement. Retournant dans leur cabane, son silence semblait presque plus lourd que d'habitude, ses mains ne cessant de trembler, elle retenait une nouvelle crise de larmes alors qu'elle lachait Matiu pour s'enfuir à l'intérieur et servir du thé glacé à celui-ci*

MATIU: Mat' ? *Appela-t-il d'un air inquiet en la voyant du perturbée et fuir. Il la rejoint dans la cuisine et pour une fois il ne su pas trop quoi dire.* Est-ce que Hani à été méchant avec toi ? *Demanda-t-il au hasard faute de vraiment pouvoir lui demander ce qu'il s'était passé.*

ROIMATA: *Elle secoua la tête d'un geste négatif, non, ce n'était pas avec elle mais il avait à présent toute les raisons de vouloir l'être bien que ce n'était pas ce qui l'inquiétait. Se retournant pour lui donner le verre de thé glacé, ses tatouages s'illuminèrent très légèrement, le temps de refroidir au maximum le verre. Relevant ses yeux humides vers Matiu, elle esquissa l'ombre d'un sourire*

MATIU: Merci. *Dit-il en prenant le verre frais. Il était à moitié rassuré par son sourire mais il en devinait surtout qu'elle n'avait pas prévu de lui communiquer ce qui tramait dans sa tête. Il prit une longue gorgée de thé en réfléchissant à toutes les potentielles répercussions de ce qu'il venait de se passer avant de soupirer.* Alors une gourde, ça te dit ? *Demanda-t-il en reprenant plutôt la conversation qu'il avait eu avant tout ça.*

ROIMATA: *Elle acquiesça, finissant par ôter son carquois et son arc pour le ranger, cherchant à s'occuper l'esprit à tout prix, elle alla nettoyer les dégâts de sa mauvaise blague dans la chambre avant de revenir le voir. Elle savait qu'elle ne devait pas le tenir tant à l'écart et qu'il ne souhaitait que la comprendre mais c'était compliqué alors quand elle revint lui, elle prit son visage entre ses mains pour l'obliger à venir poser son front contre le sien, montrant qu'elle avait voler ce pot à Hehu, le combat qu'elle avait vu, la fleche qu'elle avait décoché, elle qui donne le pot et pousse l'étranger à fuir...A la fin, elle pleurait à nouveau, sanglotant alors que ses lèvres laissait filer le mot "pardon" à plusieurs reprises sans que le moindre son ne se fasse entendre*

MATIU: *Il eu un petit sourire en la voyant jouer le jeu et accepter la gourde qu'il s'empresserait d'acheter à son prochain passage à Feleti. Il sirotait tranquillement son thé glacé et lorsqu'elle fut prête, il la laissa lui montrer ce qui la perturbait tant. Le pot d'encre de Hehu qu'elle avait donné à l'étranger. Son sang se glaça mais sa première pensée fut surtout pour Haulani et sa réaction. Mais il ne semblait pas avoir vu ce qu'elle lui montrait ni n'avait l'air dans l'état de réagir. Sa priorité était surtout de consoler Roimata qu'il serra dans ses bras.* Ça ira, ça ira... *Lui assura-t-il tendrement en lui carressant les cheveux* Il est parti maintenant... C'est fini.

ROIMATA: *Elle serra Matiu contre lui, suppliante par ses gestes de ne pas repartir, de ne plus quitter l'île, de ne plus voler, de ne plus se mettre en danger. Elle avait bien assez perdu sans sa vie pour encore perdre.*

MATIU: *Il ne comprit pas plus que ce qu'elle lui montrait, sentant sa détresse mais ne l'associant qu'à ses actions et sa réaction par rapport au conflit.* On va laisser Hani se reposer un peu et j'irais lui parler. Ne t'inquiète pas.

ROIMATA: *Elle fit non de la tête contre lui, elle ne voulait pas, ne détestait pas Hani mais elle l'avait tant en colère contre ses propres alliés...S'éloignant de lui pour l'attirer un peu plus à l'intérieur de chez lui, jusqu'à le faire asseoir. Appuyant contre ses cuisses à lui pour lui faire comprendre qu'elle voulait qu'il reste ici, elle joignit ses mains devant elle dans un geste de supplication*

MATIU: Quoi, tu veux que je reste ici pour toujours ? *S'amusa-t-il sans être sûr de bien comprendre.* Et je me nourirrais de quoi hein ? De gibier et de thé glacé ? Mata il faut pas que tu ai peur de Hani. Il est gentil au fond... Quand t'es pas un étranger. Et même ça... S'il n'y avait pas eu cette histoire avec ce type... C'est quelqu'un de bien. Peut-être un peu brut sur les bords mais il n'est pas mauvais.

ROIMATA: *Elle se pinça les lèvres en l'écoutant, elle serait capable de le nourrir de gibier et de thé glacé s'il acceptait. Elle savait à quel point les évènements du vie pouvait vous marquer, elle en était plus que consciente. Tout comme elle était consciente qu'elle ne pourrait pas forcer Matiu a rester ici, il avait une vie avant son arrivée et en avait toujours eu une après. Le pointant lui du doigt, elle prit ensuite sa main dans la sienne qu'elle posa contre son coeur, elle tenait à lui et s'inquiétait surtout pour lui et sa sécurité*

MATIU: *Il fronça les sourcils en tentant de comprendre ce qu'elle essayait de lui dire à présent, un peu troublé par ce contact bien qu'il savait que pour elle c'était surtout un moyen de communiquer.* Je... suis dans ton coeur ? *tenta-t-il de traduire, prenant ses précautions avant de comprendre autre chose.*

ROIMATA: *Elle acquiesça doucement, relâchant sa main en remarquant le trouble dans ses yeux. Elle détourna le regard, reculant légèrement, cherchant déjà quelques choses à faire pour ne pas simplement rester planter là*

MATIU: Est-ce que tu m'aimes ? *Se permit-il de demander avant qu'elle ne parte, d'une petite voix timide sans savoir ce qu'il attendait de sa réponse mais juste pour en savoir un peu plus sur ce qui se cachait derrière ses gestes.*

ROIMATA: *Elle se stoppa net à sa question, fixant un point de la cabane sans oser bouger sur le moment. Lui dire oui serait prendre le risque que cela ne soit pas réciproque ou pire encore, que cela le soit et qu'elle ne puisse jamais lui offrir autre chose qu'une infime part brisé d'elle. Lui dire non aurait été le plus simple mais elle avait enfreint assez de ses règles aujourd'hui alors elle resta simplement là, pétrifier de peur*

MATIU: *Il ne su pas quoi déduire de sa non réponse en dehors du fait qu'elle ne voulait pas lui répondre. Il baissa les yeux, un peu déçu de ne pas savoir mais il n'insista pas en sachant qu'elle en avait assez vécu pour aujourd'hui. Il se releva à son tour en soupirant doucement. Il récupéra une veste beige accrochée derrière la porte.* Je vais faire un tour à Feleti pour t'acheter cette gourde et d'autres trucs. J'ai plus de cumin et j'ai entendu parlé de ce vin de... Madagascar je crois ? Enfin bref il faut que je me change les idées de toute façon alors.

ROIMATA: *Elle baissa simplement la tête en l'entendant reprendre sa veste et retourner à l'extérieur. Son coeur battant durement dans sa poitrine mais un non réponse était mieux qu'un mensonge et les protégeait tous les deux de la réalité. Ravalant ses inquiétudes pour le laisser partir, elle occupa ses mains en allant tailler et enchanter d'autres flèches.*[

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sweethome - Part 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: Polynésie :: Aisea-