AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Sorciers Maisons S'enregistrer Connexion

Partagez | 
 

 Sweethome - Part 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NPC Amy

avatar



Messages : 460
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Sweethome - Part 14   Dim 19 Fév - 19:01

https://rpnow.net/rp/DV4Kb5Kn/21

Kafele était à l'extérieur, avec les enfants, surveillant surtout les jeux de la petite avec cet énorme dragon en compagnie de l'aveugle qui s'amusait de voir à quel point l'enfant et la bête semblait devenir inséparable. Cela faisait un petit moment que la vie avait reprit un peu de calme, profitant de cette paix, du spectacle de la nuit et de la neige le jour. Une certaine routine semblait même s'être installée. Les balades, le chocolat chaud, le mandarinier. Melody avait tenu à apprendre le français à Rê et profitait de divers achat de livre pour enfant pour le lui apprendre, partant régulièrement en fou rire devant certaine prononciation ou alors elle pimentait parfois les cours lorsqu'ils étaient que tous les deux, ôtant un vêtement à chaque fois qu'il réussissait à lire une phrase ou à traduire un mot.

LIZBETH: *Elle venait régulièrement rendre visite à Theoris lorsqu'elle avait un creux dans son propre emploie du temps. La présence de l'enfant lui évitait à ne pas réfléchir à sa propre situation, à ce pouvoir nouvellement acquis et qu'elle pourrait utiliser pour atteindre son but. Se raccrochant à cet enfant pour ne pas sombrer dans ces travers, elle fut quelques peu surprise par l'arrivée soudaine des jumeaux et de l'inconnu mais là encore, son regard se posa avant tout sur la blessure* C'est pas vrai... *Dit-elle en observant le couteau et son implantation* Vous vous sentez obliger de faire exactement la même chose *Ne put être s'empêcher de plaisanter malgré le sérieux de la situation, cette blessure, Lenny l'avait subit il y a peu de temps. Sortant son élégante baguette, elle remarqua que le saignement de Nils était plus important que celui de Lenny, son regard perçu une seconde les marques de piqûres au bras alors qu'elle posa une main sur le manche du couteau, tirant d'un coup sec sur celui-ci, elle enfonça sa baguette dans la même profondeur* Maintenez le *Ordonna-t-elle alors que sa magie s'activait à l'intérieur du côté de Nils pour lui éviter de se noyer dans son propre sang*

NILS: *Il avait du mal à comprendre ce qui se passait, tout tournait dans sa tête, son regard se baladait de l'un à l'autre alors que son cerveau était incapable de lui fournir assez d'information pour tu saisir. Son regard se porta à nouveau sur sa blessure* Hey Hani, tu m'emmènerais pas à la cascade sacrée de Saint Haulani ? *Plaisanta-t-il en se voyant sombrer dans un étrange mélange de réalité et de souvenir, il eut envie de rire mais Lizbeth ôta la lame au même instant ce qui donnait un mélange de rire et de toux, sentant quelque chose rendre sa respiration beaucoup plus difficile qu'il ne l'aurait cru.* L'eau est froide

LENNY: *Il maintenu son frère en fermant les yeux, serrant la mâchoire, s'efforçant de ne pas céder à la panique pour lui. Il ne remarqua même pas le jeune Theoris qui vont se joindre à l'effort pour tenir la tête du blessé.*

HAULANI: Tu ne m'as pas écouté. *Grogna-t-il avec douceur, lui souriant tendrement.* La cascade sacré de Saint Haulani est la plus capricieuse de toutes. Et vu comment tu nages, tu t'y noierais. *Plaisanta-t-il faiblement*

NILS: Je me noierai *Dit-il en ayant une nouvelle quinte de toux, sentant alors le sang dans sa bouche, il grimaça* ark du sable dans la bouche *Se plaignit-il sans vraiment se rendre compte que cela n'avait rien avoir avec du sable. Il commençait doucement à perdre conscience*

LIZBETH: hey, reste avec nous Nils ! *Appela-t-elle alors qu'elle continuait à soigner l'intérieur aussi rapidement qu'elle le pouvait, le visage fermé. Elle retirait très lentement sa baguette au fur et à mesure qu'elle soignait les tissus endommagé* Parlez lui, tant qu'il parle il vit ! *Et elle n'avait pas le matériel nécessaire pour gérer un arrêt ou vérifier les battements de son coeur en même temps*

HAULANI: *Il donna une petite tappe sur la joue de Nils pour le rappeler à l'ordre.* Elle est sacrée, Nils. Personne ne devrait s'y noyer. J't'emmenerais en voir une autre. Le ruisseau tordu Lennyope par exemple.

NILS: *Il revint doucement à lui, s'accrochant à cette voix, il eut envie de rire au nom du ruisseau* Sois gentil avec lui *sa voix s'enrouant doucement* notre père nous a lâché, je suis tout ce qu'il a *Il toussa, cracha un peu de sang, il semblait repartir avant de revenir la seconde suivant* je suis comme papa *ça avait toujours été terrifiant, il avait été profondément marqué pour l'abandon pur et simple de leur père qui avait vu dans leur fils, que deux monstres. Il avait eu peur et avait fuit sans chercher à comprendre, sans se retourner, exactement comme lui* Lenny, j'ai la trouille *revivant un autre souvenir qui se mêlait à cette réalité*

LENNY: *Il eu du mal à retenir un sanglot en l'entendant se comparer à leur père.* Non... Non, tu a toujours été là pour moi, toujours. C'est moi l'égoïste. Tout ça c'est ma faute. *Pleura-t-il faiblement.

LENNY: Je suis là Nils, je suis là. Reste avec moi pitié. Ne me laisse pas... !

HAULANI: Nils. *Appela-t-il en venant glisser une main sur son torse.* Tu vas m'abandonner encore une fois ? *Gronda-t-il doucement*

NILS: *Il toussa une nouvelle fois, rapidement incapable de prononcer le moindre mot bien qu'il tenta malgré tout de le faire. Sa main se posa sur celle de Haulani, alors qu'il prenait petit à petit conscience de lui-même, de sa situation, et du fait qu'il allait probablement mourir. Il serra cette main, tentant de lutter pour lui dire qu'il l'aimait*

LIZBETH: *Elle refermait lentement la plaie alors qu'elle observait Nils repartir, elle repoussa les deux adultes pour attrapé l'épaule et le faire rouler sur le côté. Plaçant sa main libre sur le cou de l'islandais pour vérifier les battements faible de son corps, elle entama le nettoyage de ses poumons aussi rapidement et efficacement que possible* Depuis quand vous vous droguez ? *Demanda-t-elle sévèrement, particulièrement énervée par le fait qu'il pourrait bien mourir à cause de ce simple fait alors qu'elle passait sa baguette le long de ses côtes, jusqu'à sa gorge et sa bouche pour l'aider à évacuer le sang*

NILS: *Il toussa au départ, essayant de recracher le sang mais au bout de quelques secondes, il cessa de tousser, le sang s'écoulant naturellement de sa bouche uniquement par l'aide de Lizbeth*

LIZBETH: Te moque pas de moi Nils ! Bas toi ! *Lança-t-elle en se dépêchant de faire écouler le sang rapidement alors qu'elle ne percevait déjà plus sous pouls. A peine eut-elle terminé qu'elle se plaça à califourchon sur Nils pour pouvoir lui prodiguer un massage cardiaque. Au bout d'un certain nombre de pression, elle vint pincer le nez de Nils et insuffler de l'air dans ses poumons avant de reprendre le massage*

LENNY: C'est ma faute... C'est ma faute... *Murmura-t-il horrifié devant les reproches de Lizbeth. Si seulement il avait été là, simplement là avec lui sans essayer de jouer les héros. Être là comme lui l'avait toujours été en oubliant sa culpabilité et son mal-être seulement une seconde pour veiller sur lui ai lieu de l'encourager à s'auto-détruire.* Nils... Pitié... Pitié ! *Sanglota-t-il, détruit de le voir souffrir.* Non... NON ! NON ! PRENEZ MOI À SA PLACE PAR PITIÉ ! TOUT MAIS PAS ÇA ! PITIÉ ! NILS ! PITIÉ NON ! PITIÉ ! NILS ! NIILS ! *hurla-t-il de toutes ses forces alors que Haulani, libéré un temps de son influence, prit sur lui et ses propres émotions tamisée pour le retenir et laisser la soigneuse opérer dans les meilleures conditions possibles.*

LIZBETH: *Elle massa son coeur, insuffla de l'air, se servant de sa magie pour observer le coeur à l'intérieur de son corps maintenant qu'elle n'avait plus à refermer cette plaie ou dégager ses poumons. Se fermant aux supplications de Lenny, elle comptait à voix haute avant de souffler de l'air, de vérifier, et de recommencer,* Je...Déteste...Perdre *Ponctua-t-elle alors qu'elle-même commençait à sentir les larmes lui monter aux yeux en se rendant bien compte que c'était Nils qu'elle avait sous elle et que c'était Lenny qui suppliait derrière elle. Répétant ses gestes, elle fini par s'arrêter doucement, fixant le torse de Nils* C'est bon...Il...Il revient *Souffla-t-elle, elle même soulagée* Il revient *Rassura-t-elle alors qu'elle se laissa tomber sur le côté, assise sur le sol, elle eut un léger éclat de rire mais elle préféra ne pas crier victoire trop vite et resta au côté de celui-ci, fixant le coeur affaibli*

THEORIS: *Il souffla un petit rire à sa place, incrédule devant cette nouvelle prouesse. Lui avait déjà fermé son cœur en voyant l'Islandais inconscient se vider doucement de son sang alors que son frère hurlait à la mort. Soulagé, faisant confiance à Lizbeth pour savoir ce qu'elle avançait, il se détendit un peu.*

LENNY: Nils... Nils... *Appela-t-il faiblement, obligeant Haulani à le lâcher, il rampa jusqu'à son frère pour poser une main tremblante sur son visage pâle.* ___Reviens-moi... Reviens-moi mon frère je t'en supplie...___

NILS: *Il ouvrit doucement les yeux, ayant un peu de mal à remettre les choses en place, sa gorge lui brulait et il avait un gout métallique dans sa bouche. Il toussa une nouvelle fois, tentant de relever une main pour atteindre la sienne*

LENNY: Nils... ! *s'affola-t-il déchiré entre la tristesse et la joie il ne put s'empêcher de venir poser son front contre le sien et de l'entourer de ses bras, n'osant pas réellement le serrer.*

NILS: *Il reprenait sa respiration, ayant un peu de mal avec la douleur, il eut des bribes de souvenirs de ce qui s'était passer mais il avait une sensation étrange d'irréel. Il n'eut pas la force de serrer son frère dans ses bras, se sentant bien trop fatigué sur le moment* Ca...Va... *Arriva-t-il à articuler doucement. Il avait cru entendre Hani mais n'osa pas le chercher du regard, flippant à l'idée que cela n'ait été que le fruit de son imagination*

LENNY: *Il ne put s'empêcher de hoqueter de soulagement en le serrant avec douceur contre lui.* J'ai cru que j'allais devoir annoncer une mauvaise nouvelle à maman... Tu sais à quel point elle déteste les mauvaises nouvelles... *Plaisanta-t-il dans un mélange de rire et de larmes.*

THEORIS: *Il s'écarta pour laisser un peu d'intimité aux deux jumeaux. Il remarqua néanmoins l'intrus dans la maison et ne put que se montrer méfiant face à un inconnu.* Celui là aussi est blessé. *Fit-il remarquer à la doctoresse en pointant la cuisse ruisselant de sang de l'inconnu.*

LIZBETH: *Elle releva les yeux vers l'inconnu, remarquant qu'effectivement celui-ci était blessé. Se relevant, elle s'approcha de l'inconnu* Merci pour votre aide *Murmura-t-elle doucement en sachant qu'il l'avait tenu au maximum conscient. Elle pointa du doigt sa cuisse* C'est superficiel à priori mais si vous le souhaitez... *Se proposant à le soigner si celui-ci n'était pas trop familier avec la magie blanche*

NILS: J'ai vu Hani *Murmura-t-il, se souvenant l'avoir entendu de lui demander de pas l'abandonner encore une fois. Loin de comprendre que c'était bien réel, qu'il ne s'était pas vraiment s'agit du fruit de son cerveau luttant contre la mort* S'il savait *soupira-t-il en se disant qu'il se serait probablement foutu de lui ou qu'il en aurait profiter pour se considérer comme un dieu...Enfin...Dans une autre vie c'est ce qu'il aurait fait. Il ferma les yeux*

HAULANI: Non. Ça va aller. *Répondit-il calmement en observant sa propre blessure. Il la soignerait lui même une fois que Lenny sera assez calme pour lui laisser un peu de liberté.* Merci de l'avoir sauvé.

LENNY: *Il sentit son cœur se crisper de peur en le voyant fermer les yeux, pas encore prêt à le laisser partir tout de suite.* Et si... J'te disais... Qu'il est là ? *Lui avoua-t-il avec précaution.*

NILS: *Il mit quelques secondes avant d'enregistrer l'information et de réouvrir lentement les yeux* Joue pas avec ça Lenny *Gronda-t-il, il reconnaissait le chalet d'Yassine et ne pouvait donc croire que Haulani soit ici*

LIZBETH: *Elle l'observait, refusant son aide mais ne se soignant pas pour autant, elle releva les yeux vers lui en esquissant un sourire timide* C'est mon rôle, protéger la vie...

HAULANI: *Il n'eut pas le temps de répondre à la doctoresse qu'il se releva sans se soucier de sa cuisse perforée, s'approchant des deux jumeaux comme de son propre chef mais sans réelle raison apparente autre que l'ordre muet de Lenny. Il se plaça à la vue de Nils avec un petit rictus soulagé, presque moqueur qu'il leur ai tous fait si peur.* Une fois. Mais pas deux. *Plaisanta-t-il doucement.*

NILS: *Il posa ses yeux sur Haulani sans comprendre ce qu'il faisait ici et pourtant. Il posa ses yeux sur sa cuisse, se souvenant pourquoi il s'était jeter sur ce mec. Ses souvenirs était haché, plein de trou noir, il se voyait boire et pas seulement, le honte le submergea doucement.* Qu'est-ce... *Voulu-t-il demander mais il connaissait déjà la réponse* Dans quoi je me suis fourré...Je suis désolé...

LENNY: C'est rien... C'est fini maintenant... *Lui assura-t-il bien qu'il se souvenait bien de ce que Lazare lui avait dit à propos de s'il pensait à le berner. Mais il n'avait pas le coeur d'inquiéter Nils à propos de ça.* Tu dois te reposer. Haulani va rester avec toi mais... Soyez raisonnable quand même hein ? *Plaisanta-t-il en se relevant, reculant pour laisser Haulani prendre le relais et porter Nils pour l'installer plus confortablement dans un lit.*

HAULANI: T'es plus lourd que dans mes souvenirs. *Plaisanta-t-il doucement, grimaçant légèrement à la douleur de sa cuisse mais l'air parfaitement décontracté comme s'il cela ne le dérangeait pas de le porter ou de l'avoir dans ses bras.*

NILS: *Il était bien trop fatigué pour véritablement se rendre compte que quelque chose n'allait pas. Haulani l'avait chasser, pourquoi serait-il là à présent après tout ce qu'il lui avait fait et visiblement lui faisait encore subir.* J'ai pris du muscle *Balança-t-il sur le même ton, bien que sa voix était plus fatigué qu'il ne l'aurai voulu*

HAULANI: T'as pris de l'arrogance surtout. *Rétorqua-t-il avec un petit sourire moqueur. Il se dirigea sans peine dans cette maison qu'il ne connaissait pas, trouvant la chambre où les jumeaux avaient séjournés la dernière fois. Il déposa Nils dans le lit avec douceur et précaution. Il passa une main bienveillante et apaisante dans ses cheveux en s'asseyant sur le bord du lit.* Repose-toi. T'as failli mourir.

LENNY: *Il observa Haulani et son frère s'éloigner et sentit son cœur se pincer doucement de culpabilité. Il tourna ensuite son regard vers Lizbeth, Theoris, puis Kafele qui veillait sereinement sur les jeux joyeux à l'extérieur. Il aurait été si facile de se voiler la face et de retomber dans ce rêve, mais ce serait enterrer une bombe dans leur jardin en espérant qu'elle n'explose jamais et que personne ne s'en rende compte. Il rendrait sa liberté à Haulani, mais pour l'instant il avait besoin de lui pour prendre soin de Nils mais aussi le distraire. Et quelque part... Le consoler et lui faire pardonner ces dix années gâchées par sa faute.* Dix ans... *Soupira-t-il l'air songeur, tentant lentement d'imaginer ce scénario dans lequel peut-être, il pourrait rééquilibrer la balance. Il ne se laissa pas éprouver trop longtemps ou même se laisser distraire par les rires d'Akiiki et de Kafele à l'extérieur.* Lizbeth, est-ce que tu pourras donner ça à Yassine ? C'est un cadeau pour ma mère, je lui avais promis de lui ramener un cadeau. *Expliqua-t-il en lui tendant le paquet avec un sourire bienveillant.* Désolé pour la frayeur. *Ajouta-t-il ensuite pour le jeune Theoris.*

NILS: *Il eut envie de répondre mais il luttait déjà contre la fatigue, il posa sa main sur celle qui trainait dans ses cheveux, il la serra, luttant contre sa fatigue pour s'assurer que c'était vrai* je suis déjà mort *Soupira-t-il en se tournant vers lui*

LIZBETH: *Elle observa le paquet avant de regarder Lenny, comprenant qu'il ne comptait pas retourner voir sa mère et encore moins rester ici. Attrapant son bras pour l'empêcher de partir d'une quelconque façon, elle fixa celui-ci* Parle moi *Demanda-t-elle doucement, sentant bien qu'il avait besoin lui aussi de lâcher la pression*

HAULANI: *Il eu un petit rictus moqueur à sa remarque, glissant sa main dans la sienne pour la poser sur sa propre poitrine.* T'es sûr ? *Nargua-t-il avant de se pencher pour capturer ses lèvres dans un tendre baiser, forçant son cœur à s'emballer pour qu'il puisse le sentir s'agiter dans sa poitrine et lui rappeler qu'il était bien vivant.* Maintenant dors princesse. Je serais là à ton réveil moi.

NILS: *Il se laissa doucement emporter par ce contact, pouvant sentir son coeur répondre à ce contact de la façon la plus intense qu'il soit. Il serra cette main de peur que tout ceci s'évapore malgré qu'il lui assurerait qu'il serait encore là à son réveil. Il chercha à lui cogner l'épaule avec le peu de force qui lui restait mais ses yeux se fermaient déjà avant même qu'il n'atteigne sa cible*

LENNY: *Il eu un petit sourire désolé face à la réaction de Lizbeth qui avait bien compris qu'il préparait quelque chose. Mais il n'avait pas l'intention de partir comme un voleur, pas avant de rassurer Nils et de s'assurer qu'il ne partirait pas bêtement à sa recherche.* J'ai gâché sa vie, Lizbeth. *Lui avoua-t-il tristement.* Toutes ces années... Ces dix dernières années passées à me suivre et me supporter. Tout ça... À cause de cet homme. Je leur ai brisé le coeur. *Soupira-t-il plein de culpabilité.* Je veux arranger les choses. Et si je ne peux pas... Au moins lui accorder un peu de ce bonheur que je lui ai volé. J'ai des dettes à payer maintenant. Mais s'il-te-plait Lizbeth... Laisse-moi lui offrir cette insouciance, cette paix. Juste un peu. Dix ans... C'est pas si long, hein ? *Plaisanta-t-il avec un faible sourire.*

HAULANI: *Il eut un petit sourire amusé en le voyant lutter et finalement s'endormir, serrant encore un peu sa main et posant la sienne sur son torse pour s'assurer lui aussi que son cœur battait bien allègrement. Il ne savait pas trop quoi penser de cet amour, de ce baiser, mais en même temps on ne lui demandait pas de penser. Sa cuisse le fit doucement souffrir, sentant des fourmillements lui annoncer que la perte de sang devenait assez critique. Soupirant, il se décida à quitter Nils juste le temps de retourner au salon.* Lenny. *Appela-t-il simplement en lui désignant sa cuisse.*

LENNY: O-oui pardon. *Balbutia-t-il, interpellé. Il jeta un coup d'œil à la blessure qu'il ne remarquait que maintenant, desserrant un peu son emprise sur le polynésien pour le laisser se soigner.*

LIZBETH: Qu'est-ce que tu me raconte là *Dit-elle d'un ton un peu maternelle alors qu'elle l'écoutait. Dix ans, il comptait disparaitre dix ans ? L'arrivée de Haulani et la réaction de Lenny par la suite, lui fit froncer les sourcils, ce qu'elle voyait ne lui plaisait pas du tout* Len'... Qu'est-ce que tu es en train de faire ?

LENNY: *Il baissait les yeux, honteux.* Je veux juste... Faire ce qu'il faut pour que mon frère soit heureux.

LIZBETH: Tu crois vraiment que ceci va le rendre heureux ? *Dit-elle en jetant un regard à l'homme non loin* Lenny, tu vas tout me raconter, de A à Z, on va en parler avant que tu ne fasse une bêtise sous le coup de l'émotion

HAULANI: *il écouta la conversation d'une oreille en soignant patiemment sa blessure. Il put sentir sa magie s'agiter en lui, demander sa liberté. Mais à quoi bon ? Le mal était déjà fait et il ne savait comment le réparer. Retourner à Feleti ou Aisea serait devoir faire face à toutes les conséquences, alors qu'ici ? La contrainte était douce. Et Nils... Il n'était pas difficile de voir que même s'il avait échappé à la mort celles-ci n'était pas bien loin pour alourdir son cœur et son âme. Pouvait-il lutter pour sa liberté en sachant ça ? Lutter pour le condamner ? Se laisser manipuler était bien plus simple, pour l'instant.*

LENNY: Il l'aimait... Ils s'aimaient. Il était "le bon". Et j'ai tout gâché. *Avoua-t-il faiblement, alourdi de honte.* C'était... Ils y a dix ans. Nous étions si jeune. Le début de notre aventure... Enfin... C'est ce que ça aurait dû être. J'ai cru... Que ça l'était. Mais pas pour lui. *Il sentit son cœur se serrer à cette réalisation qu'il aurait du avoir il y a des années. * Il ne s'en s'est jamais remis. Et... Je ne l'ai jamais vu. Je ne l'ai... Jamais... *Il eu du mal à respirer tant la honte et la culpabilité l'étouffait.* Quand il s'en est rendu compte... J'avais déjà oublié. *Souffla-t-il en riant amèrement, se rendant à quel point il était indigne de l'avoir eu à ses côtés toutes ces années.* Nous sommes retournés à Aisea... Pour corriger les tatouages. C'est Haulani qui lui avait montré. Et l'encre... C'est eux qui lui ont donné... Nils, il... Il a toujours fait de son mieux mais retourner là bas... *Il renifla, une larme glissant sur sa joue.* Tu aurais dû le voir Lizbeth... Drogué... Saoul... Allongé... Comme s'il était déjà mort. Je devais le sortir de là. *Expliqua-t-il désespérément* Il y avait un homme... Quelqu'un de puissant. Il voulait que je l'aide et en échange... Il laisserai Nils tranquille, il oublierai ses dettes. M-mais... J-j'ai paniqué, e-et maintenant... *Il inspira douloureusement, torturé à l'idée que quiconque puisse blesser Nils à nouveau pour une quelconque raison.* Je dois le protéger. Je dois... Je ne supporterai pas...

LIZBETH: *Elle écouta, silencieusement, venant doucement essuyer ses larmes, visiblement, ces dernières semaines avaient été compliqué pour les jumeaux. Elle esquissa un sourire tendre* Tous les deux, vous passez trop de temps à penser à l'autre plutôt qu'à vous *Constatait-elle simplement* Lenny, pose toi, attend qu'il se soit remit et, parle lui...Vraiment...Tu es encore sous le choc et lui...Aussi. Vous réagissez tous les deux à chauds et ça entraîne un cycle, vous vous culpabilisez l'un et l'autre là. *Tenta-t-elle d'expliquer avec pédagogie* Je t'en prie, pose toi un peu aussi.

LENNY: *Il respira douloureusement en l'écoutant, sachant bien qu'elle avait raison et pourtant il avait si peur. Peur de ne pas en avoir le temps mais aussi peut être, peur de cette conversation. Il finit par s'écrouler, tombant sur le sol en pleurant faiblement.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sweethome - Part 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Départ pour la Finlande!
» Entraînement au départ triathlon...
» [Blog] Un petit salut de ma part
» Départ anticipé.
» CC EDHEC 43e edition 2011 Départ le 01/04/2001 à 13h00 GMT en équipage
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Marauders Book :: Le monde :: L'europe :: Islande-